Albanie / Archives

Bientôt une base aérienne de l’Otan en Albanie?

Membre de l’Otan depuis 2009, l’Albanie aurait souhaité voir s’établir sur son territoire une base américaine. En tout cas, la ministre albanaise de la Défense, Olta Xhacka, fit une telle demande lors d’un déplacement à Washington, le 18 avril dernier. « Je pense qu’il faut envoyer un message fort : que les Balkans occidentaux sont une

L’Albanie souhaite une présence militaire américaine sur son territoire

Invité à Pristina pour le 10e anniversaire de la proclamation d’indépendance du Kosovo, en février dernier, le Premier ministre albanais, Edi Rama, a évoqué l’éventualité qu’il y ait « un seul président » pour les deux pays. « Le Kosovo et l’Albanie vont avoir une seule politique étrangère et non seulement des ambassades et des représentations diplomatiques conjointes.

Nexter va livrer des tourelles navales télé-opérées Narwhal à la marine albanaise

Le 22 mai, Nexter, qui fait désormais partie du groupe franco-allemand KNDS, a signé, comme attendu, le contrat portant sur la fourniture de 15 systèmes CAESAR 8×8 (camion équipé d’un système d’artillerie) à l’armée danoise. Mais le spécialiste français de l’armement terrestre ne s’est pas arrêté là car, selon un communiqué diffusé ce 26 mai,

Un chef kosovar de Daesh serait de retour dans les Balkans

Le mois dernier, la police kosovare a annoncé l’arrestation de 19 individus soupçonnés d’appartenir à l’État islamique (EI ou Daesh) et de préparer plusieurs attentats, dont un devait viser l’équipe de football israélienne et ses supporteurs à l’occasion d’un match contre l’Albanie, dans le cadre des qualifications pour la Coupe du Monde. Et la même

L’aviation militaire albanaise mise aux enchères

Alors qu’elle s’apprêtait à intégrer l’Otan, l’Albanie décida, en 2005, de retirer du service actif tous ses avions de combat et de ne conserver uniquement des hélicoptères. Une telle mesure peut aisément se comprendre : l’aviation militaire albanaise disposait, à l’époque, d’appareils fabriqués en Chine sous licence soviétique, qui plus est hors d’âge. Il aurait

Macédoine : Accrochage sérieux entre les forces de l’ordre et un mystérieux « groupe armé » près du Kosovo

Depuis janvier, les tensions sont vives en Macédoine, où le gouvernement conservateur et l’opposition de gauche s’accusent mutuellement d’espionnage ainsi que d’avoir commis (ou couvert) des violences. Ainsi, le Premier ministre, Nikola Gruevski, doit repondre des accusations lancées par le chef de l’opposition, Zoran Zaev, selon lesquelles il aurait mis sur écoute illégalement 20.000 personnes

L’Albanie et la Croatie sont officiellement membres de l’Otan

Si l’Otan est un sujet de polémique en France, ce n’est pas le cas pour l’Albanie et la Croatie qui ont longtemps attendu d’en faire partie. C’est désormais chose faite et les deux pays pourront participer au prochain sommet de l’Alliance qui se tiendra à Strasbourg, le dernier obstacle à leur admission ayant été levé

Une ONG confirme les trafics d’organes au Kosovo

L’ancien procureur général du Tribunal pérnal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) de La Haye, Carla Del Ponte, avait révélé, lors de la publication de son livre « La chasse : moi et les criminels de guerre » que des combattants albanophones de l’UCK s’étaient livrés à un trafic d’organes prélevés sur des prisonniers serbes. Mme Del Ponte avait

Trafic d’organes humains au Kosovo

Carla Del Ponte a été le procureur du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie jusqu’en décembre 2007. Autant dire qu’elle est bien placée pour évoquer les conflits qui ont ensanglanté les Balkans au cours des années 1990. Aujourd’hui ambassadeur de la Suisse en Argentine, Mme Del Ponte vient de publier son autobiographie et certains passages ne

Otan : l’Ukraine et la Géorgie devront encore attendre

Les chefs d’Etat et de gouvernement des pays de l’Otan ont donné leur feu vert, lors du sommet de l’organisation à Bucarest, à la Croatie et à l’Albanie de commencer les négociations pour adhérer à l’Alliance. Les deux pays devraient ainsi officiellement membres de l’Otan d’ici à deux ans, après que leur Parlement ait ratifié