Règles de confidendialité & conditions d’utilisation

Dans le cadre de son activité, l’entreprise individuelle Laurent LAGNEAU , dont le siège social est situé au 11 rue de Maison Dieu 87700 Saint Priest sous Aixe, est amenée à collecter et à traiter des informations dont certaines sont qualifiées de « données personnelles ». Elle attache une grande importance au respect de la vie privée, et n’utilise que des donnes de manière responsable et confidentielle et dans une finalité précise.

Mentions Légales

1. Site : Zone Militaire – www.opex360.com
2. Éditeur :
Laurent LAGNEAU – 11 rue de Maison Dieu – 87700 SAINT PRIEST SOUS AIXE
SIREN : 510206865
adresse mail : zone.militaire@gmail.com
3. Hébergeur :
Haisoft – 7 rue Vieille Levée – 45100 ORLÉANS

Données personnelles

Sur le site web www.opex360.com, il y a 2 types de données susceptibles d’être recueillies :
Les données transmises directement
Ces données sont celles que vous nous transmettez directement, via un formulaire de contact ou bien par contact direct par email. Sont obligatoires dans le formulaire de contact le champs « pseudo» et « email ».
Les données collectées automatiquement
Lors de vos visites, une fois votre consentement donné, nous pouvons recueillir des informations de type « web analytics » relatives à votre navigation, la durée de votre consultation, votre adresse IP, votre type et version de navigateur. La technologie utilisée est le cookie.
Utilisation des données
Les données que vous nous transmettez directement sont utilisées dans le but de vous re-contacter et/ou dans le cadre de la demande que vous nous faites. Les données « web analytics » sont collectées de forme anonyme (en enregistrant des adresses IP anonymes) par Google Analytics, et nous permettent de mesurer l’audience de notre site web, les consultations et les éventuelles erreurs afin d’améliorer constamment l’expérience des utilisateurs. Ces données sont utilisées par Laurent LAGNEAU, responsable du traitement des données, et ne seront jamais cédées à un tiers ni utilisées à d’autres fins que celles détaillées ci-dessus.

Base légale

Les données personnelles ne sont collectées qu’après consentement obligatoire de l’utilisateur. Ce consentement est valablement recueilli, libre, clair et sans équivoque.
Durée de conservation
Les données seront sauvegardées durant une durée maximale de 3 ans.

Les données personnelles vous concernant collectées et traitées sont principalement, selon les services du Site utilisés, vos choix et le paramétrage de votre terminal (notamment par rapport aux cookies et autres traceurs, voir ci-après) :  adresse e-mail uniquement quand vous postez un commentaire,  vos commentaires,  vos logs de connexion.

Cookies/traceurs : 

Lors de la consultation de ce site, des cookies sont déposés sur votre ordinateur, votre tablette ou votre smartphone. Les informations ci-dessous visent à permettre à l’Utilisateur de mieux comprendre comment fonctionnent les cookies et où trouver les outils permettant de les paramétrer.

Qu’est-ce qu’un cookie/traceur?

L’utilisation des cookies est courante sur Internet. Un cookie est un petit fichier texte contenant des informations, qui est enregistré sur le disque dur de votre terminal (ex : ordinateur, tablette ou téléphone mobile) à l’occasion de la consultation d’un site Internet grâce à votre logiciel de navigation. Il est transmis par le serveur d’un site Internet à votre navigateur. Le fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré pendant la durée de validité ou d’enregistrement du cookie concerné. Un cookie ne permet pas de remonter à une personne physique.

Pourquoi l’utilisation des cookies/traceurs sur le Site ?

Ce site utilise 4 catégories de cookies/traceurs dont les finalités sont décrites ci-après. Aucun cookie/traceur n’est utilisé pour collecter des informations nominatives (comme le nom de l’Utilisateur par exemple)

1. Les cookies de fonctionnalités
Ces cookies ne sont pas indispensables à la navigation sur le Site mais permettent d’optimiser le fonctionnement du Site et de donner proposer à une navigation fluide et sur mesure.
En l’occurrence l’Editeur utilise un seul cookie de ce type. Il s’agit du cookie de session. Sa durée de vie est égale au temps de la session de l’Utilisateur. Ce temps est limité à 1 heure en cas d’inactivité et au maximum, à 24 heures.

2. Les cookies de mesure d’audience (statistiques)
Ces cookies recueillent des informations sur la façon dont les visiteurs utilisent un site Web. Par exemple, le nombre de visites, les pages les plus visitées…
Les données statistiques obtenues ne sont pas cédées à des tiers ni utilisées à d’autres fins.

3. Les cookies de partage (liens sociaux)
Ce site contient des liens de partage vers Facebook, Twitter et autres réseaux sociaux similaires, qui vous permettent de partager des contenus avec d’autres personnes. Lorsque l’Utilisateur utilise ces boutons de partage, un cookie tiers est installé. Si l’Utilisateur est connecté au réseau social lors de sa navigation sur le Site, les boutons de partage permettent de relier les contenus consultés au compte utilisateur.

4. Les cookies publicitaires
Ces cookies collectent des informations concernant vos habitudes en matière de navigation Internet afin de vous proposer des publicités qui vous sont adaptées et correspondent à vos centres d’intérêt. Ils permettent également de limiter le nombre de fois que vous verrez une publicité et nous aident à évaluer l’efficacité des campagnes publicitaires. Ils sont en général installés par des réseaux publicitaires avec l’autorisation de l’opérateur du site Internet. Ils mémorisent les visites effectuées sur un site et partagent ces informations avec d’autres entreprises (des publicitaires par exemple). Les cookies ciblés ou publicitaires sont souvent liés aux fonctionnalités du site fournies par l’entreprise partenaire.
Les informations sont collectées et partagées avec des tiers pour proposer des ciblages d’audience et des solutions d’optimisation pour les annonceurs publicitaires et les éditeurs. Aucune donnée personnelle n’est recueillie et un individu ne peut être identifié via les données collectées.

Comment gérer les cookies ?

Plusieurs possibilités sont offertes à l’Utilisateur pour gérer les cookies. Toutefois, il est précisé que tout paramétrage réalisé par l’Utilisateur est susceptible de modifier la navigation sur Internet et les conditions d’accès à certains services nécessitant l’utilisation de cookies.
L’Utilisateur peut faire le choix à tout moment d’exprimer et de modifier ses souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

 

1. Paramétrage de votre navigateur

Pour Chrome : https://support.google.com/chrome/answer/95647?hl=fr&hlrm=en

Pour Internet Explorer : http://windows.microsoft.com/fr-FR/windows-vista/Block-or-allow-Cookies

Pour FireFox : http://support.mozilla.org/fr/kb/cookies-informations-sites-enregistrent?redirectlocale=fr&redirectslug=G%C3%A9rer+les+cookies

Pour Opéra : http://help.opera.com/Windows/10.20/fr/cookies.html

 

2. Les cookies de partage (liens sociaux)

Pour les cookies déposés par Facebook : https://fr-fr.facebook.com/help/cookies

Pour les cookies déposés par Twitter : https://support.twitter.com/articles/20170518-utilisation-des-cookies-et-des-technologies-similaires-par-twitter

3. Via le bandeau « politique de confidentialité » qui s’affiche en bas, à droite de l’écran.

Plus d’information sur les cookies :
Pour plus d’information sur les cookies, l’Utilisateur peut se rendre sur le site de la CNIL, à cette adresse : http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/

 

ANNEXES

Règles de confidentialité Google Adsense

Des annonces publicitaires diffusées sur ce site sont générées par Google Adsense.

L’affichage de certaines annonces sur les pages du site peut supposer l’utilisation de  cookies sur votre ordinateur.

Dans ce cadre, Google ou des tiers agréés pourront placer et lire des cookies ou utiliser des balises Internet pour collecter des informations relatives à votre navigation sur Zone Militaire ou d’autres sites afin de vous proposer des annonces de produits ou services adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pouvez consulter la liste des fournisseurs tiers affichant des annonces publicitaires ici : Liste des fournisseurs d’annonces (Europe et autres pays)

Le cookie DoubleClick DART est utilisé par Google dans les annonces diffusées sur ce site.

Les utilisateurs peuvent désactiver l’utilisation du cookie DART en se rendant sur la page des règles de confidentialité s’appliquant au réseau de contenu et aux annonces Google. Il est possible de désactiver les cookies de fournisseurs tiers relatifs à la publicité par centres d’intérêt en consultant le site aboutads.info.

Pour plus d’informations, consultez les « Règles de confidentialité Google« , mises à jour sur le site officiel de Google

Google Analytics

Ce site utilise Google Analytics, un service d’analyse de site internet fourni par Google Inc.

Google Analytics utilise des cookies, qui sont des fichiers texte placés sur votre ordinateur, pour aider le site internet à analyser l’utilisation du site par ses utilisateurs. Les données générées par les cookies concernant votre utilisation du site (y compris votre adresse IP) seront transmises et stockées par Google sur des serveurs situés aux Etats-Unis.

Google utilisera cette information dans le but d’évaluer votre utilisation du site, de compiler des rapports sur l’activité du site à destination de son éditeur et de fournir d’autres services relatifs à l’activité du site et à l’utilisation d’Internet.

Google est susceptible de communiquer ces données à des tiers en cas d’obligation légale ou lorsque ces tiers traitent ces données pour le compte de Google, y compris notamment l’éditeur de ce site.

Google ne recoupera pas votre adresse IP avec toute autre donnée détenue par Google. Vous pouvez désactiver l’utilisation de cookies en sélectionnant les paramètres appropriés de votre navigateur. Cependant, une telle désactivation pourrait empêcher l’utilisation de certaines fonctionnalités de ce site.

En utilisant Zone Militaire [www.opex360.com], vous consentez expressément au traitement de vos données nominatives par Google dans les conditions et pour les finalités décrites ci-dessus.

9 contributions

  1. Pascal Rendu Moscou dit :

    La mise en responsabilité de la Russie par les Etats Unis pour la rupture du traité de l’interdiction des missiles nucléaires de moyenne portée est une vaste fumisterie intellectuelle pour 2 raisons :
    1.C’est Washington qui voulait sortir du traité car les chinois qui ne sont pas un danger militaire pour la Russie n’en font pas partie et développent ces missiles.
    La Russie n’a de plus aucun intérêt à se lancer dans une course aux armes nucléaire contre l’Europe.
    2.C’est Washington qui a brisé ce traité en s’installant militairement en Europe par le biais de l’Otan , en se rapprochant sans cesse des frontières russes en faisant rentrer de nouveaux pays dans l’otan , et donc en encerclant la Russie de rampes de missiles .
    -Washington en rajoute par des bases américaines comme en Roumanie , ou en Pologne .
    -L’étape suivante c’est de nucléariser toutes ces rampes de missiles américaines en Europe et donc Washington sort du traité en accusant évidemment la Russie.
    -Le gros problème c’est que cette rupture américaine du traité va provoquer une course aux armes nucléaires en Europe par les Etats Unis aux frais MORTUAIRES de la sécurité européenne pour soi disant protéger l’Europe , mais de quoi et de qui?
    -Qui a initié et déclenché les guerres de ces dernières décennies ?
    -Du fait de la rupture américaine de ce traité , les bases de l’Otan de Washington en Europe menacent par le contre feu nucléaire , l’existence même de l’Europe.
    La France doit impérativement sortir de l’Otan pour sa propre sécurité.
    Pascal Rendu Présidentielle 2022

    • BENATIA dit :

      LES peuples du tiers monde qu’est ce qu’ils ont fait de mal pour vivre dans ce cercle vicieux entretenu par l’axe du mal. Les disciples de Satan font et défont les événements entraînant l’humanité vers des désastres infinis la seule voie pour se débarrasser et qu’on doit suivre de refondre toutes les institutions mondiales telles ONU . les hégémonies de l’occident ont trop duré .Finalement , tant que l’humanité dévie des lois divines , les injustices les spoliations des droits des peuples alors Dieu s’en mêle.

  2. Karlo Marxo dit :

    On doit se poser la question quels sont les régimes au moyen orient qui sont en conflit avec l Iran depuis plusieurs années et qui aimeraient voir l Iran disparaitre de la carte. ? L Arabie Saoudite et Israel. Ces deux regimes veulent eliminer l Iran mais surtout detruire les installations nucleaires de ce pays. Il se pourrait que l Arabie Saoudite en compagnie du Mossad Israélien pourrait avoir organisé tous ces sabotages car ils ont la technologie nécessaire pour ce genre d actions au moyen orient.. On se souvient des mensonges qui ont precede et mene a l attaque de l Iraq par les USA le 20 Mars 2003….Ce serait tellement innocent pour les Iraniens d attaquer des bateaux petroliers de leur client Japonais venus chercher du petrole en Iran. Une guerre contre l Iran serait une tres grave erreur car cette region du globe est dans le trouble depuis plus de 20 1ns.

  3. Mendi dit :

    Dommage qu’il n’y ait pas de passerelle entre la gendarmerie et la DGA, car les NX70 ne sont plus employés en opérationnel en raison des problèmes récurrents de ce type de drones. L’appareil est plutôt instable en pilotage, la caméra en spectre visible est insuffisante, (un capteur de smartphone des années 90), une stabilisation numérique déficiente, une interface lourde, au paramétrage manquant de simplicité. L’ensemble est placé dans une valise de grand gabarit, les bras de l’engin ne sont pas repliables ce qui complique sont déploiement tactique (quand on voit la facilité de mise en oeuvre du Mavic de DJI, il n’y a pas photo).Au final toutes les missions des derniers mois ont été effectuées par du drone chinois. C’est dommage, car il y avait d’autres entreprises françaises sur le marché, avec des produits plus aboutis.

  4. J’aimerais être un légionnaire

  5. Jakub de Pologne dit :

    Le problème est que la Pologne n’a pas le choix. Si ce n’est pas les États-Unis, qui?

  6. groseil dit :

    Revoir le BTR-40: une « bête » rustique, réactualisée (moteur, armement emporté, etc…) « russetique » mais efficace en véhicule de CI en Afrique, cela ferait peur (rien que le loock) et aussi des malheurs…

  7. VALANDY dit :

    Ancien militaire de carrière en unité combattante ayant effectué plusieurs opérations sur les théâtres d’opérations extérieures ( Sénégal , Tchad , Centrafrique , Kosovo ) , je m’ intéresse et suis sensibilisé aujourd’hui encore aux problèmes de défense stratégique auxquels est confronté notre pays qui tient de loin la dragée haute à de grandes puissances ! Cependant et dans un autre chapitre je suis sidéré que notre ministre prend enfin compte de « l’absentéisme » de nos généraux féminins , ou du moins de la relative représentation et proportion de cette catégorie d’officiers généraux au sein de nos forces armées , et ce toutes armes confondues !
    J’ajouterai en sus ces réflexions qui engagent mes propos qui se veulent d’actualité!
    On parle de groupuscules militaires qui inondent certains réseaux sociaux par leur propos haineux à l’égard de descendants d’Afrique du nord , subsaharienne, et de l’Ouest ! Ah oui les tirailleurs sénégalais , Marocains , Tunisiens sont sans jeux de mots dans les ténèbres pour eux ! d’autant plus qu’ils l’ont été eu égard de leur maigre pension , en comparaison à leurs frères d’armes Français qui la percevait intégralement ! le président SAKOZY a su rétablir cette injustice sur la base de l’équité!
    Madame la ministre ne parle pas pour autant de la représentation de généraux d’outre-mer inexistants , ou de pilotes de chasse et de transport ! Sont ils des idiots ou est-ce une volonté de ne pas les promouvoir ?Aux Etats unis la flambée ségrégationniste , et le racisme ambiant ont toujours persistés on dirait qu’on le découvre maintenant ! l’Afrique du Sud avec l’incarcération de NELSON MANDELA pendant plus de vingt années !!! quelle hypocrisie internationale ! enfin ce pays multiculturel l’Amérique a quand même eu un Chef d’Etat major noir Le major Général COLIN POWEL même s’il a été un piètre conseiller dans la guerre du Golfe ! En France ,j’ai connu un général Guadeloupéen de Brigade mais ……………..en 2ème section !
    cela veut tout dire n’est-ce pas ?
    Pour ma part , j’ai été obligé de quitter le service actif suite à des menées racistes , me concernant et pour avoir défendu des conscrits issus de la minorité visible , cohabitation dans le même bureau avec un autre collègue de même grade qui fumait alors que c’était déjà interdit (loi EVIN ) , portrait de monsieur LEPEN sur son bureau, salut nazi , collection d’insignes glanées sur la base aérienne 123 d’Orléans BRICY où j’étais en poste à l’époque , affichage de lecture révisionnistes etc.. Ces individus ont fait valoir leur droit à la retraite certains pour raison médicale , d’autre par stratégie ! pour autant ils sont revenus comme réservistes !! Le pompon , j’ai été désigné étant de service de garde un dimanche par l’officier de permanence opérationnelle pour assurer le convoyage d’un aéronef chargé de vivres et de médicaments pour la plate-forme aéronautique de SARAJEVO , l’avion n’a pas pu se poser suite aux tirs intensifs des belligérants , on a atterri en Croatie , le lendemain le commandant de bord vu que j’étais NEDEX ( reco) m’a demandé de vérifier s’il y avait des engins improvisés , a SARAJEVO le terrain était encore en rouge mais la prouesse de nos pilotes a balayée tous doutes ! j’ai été sollicité par un capitaine du génie afin de « déminer » le taxiway opération délicate mais qui devait permettre la venue d’autres aéronefs pour l’aide humanitaire ! A notre retour le pays était paralysé par le blocage des routiers , peu concerné le cours des évènements pour moi allait s’accentuer! Le commandant de la 61ème escadre a demandé à mon commandant d’unité un mémoire afin de me décerner la croix de la valeur militaire ce dernier a refusé en disant que je n’avais fait que mon travail ! l’amiral LANXADE chef d’état major à l’époque a signé ce décret pour les pilotes et équipages ayant participé à cette action! Les persécutions me concernant se sont affirmées (sanctions détournées et insidieuses) échec au niveau cadre de maîtrise malgré l’obtention de Certificats du 1er degré de langues parlées ( Anglais, Espagnol ) qui auraient dû me permettre d’avoir largement ce niveau par le biais d’un bonus ! remise de main à la main d’une lettre de félicitations décernée par le commandant des éléments FRANCAIS au TCHAD , quatre mois après on remettait à un autre cadre (BLANC) une lettre de ce type sur le front des troupes , Echec à l’oral du concours major , dévalorisation de mon grade d’adjudant chef dans des fonctions de sous-officiers subalternes , bref la liste d’affronts et de bassesses en tous genres n’est pas exhaustive !
    Ignorer ou faire semblant de ne pas savoir que ces problèmes de contingence liées à vos origines ethniques n’existent pas dans ce monde merveilleux du métier des armes que j’ai servi avec une totale et entière abnégation n’existe pas serait faire preuve d’une véritable cécité et fouler aux pieds une fois de plus la trilogie républicaine devise et ciment de notre nation.
    Il serait souhaitable qu’il y ait une commission dépendant directement du ministre des Armées fasse des enquêtes pour libérer cette profession de tous ces renégats qui ternissent par leurs propos l’image de la nation et oublient que notre merveilleux pays est à l’origine de la charte des droits de l’homme et………du citoyen !

  8. Jakub de Pologne dit :

    Stoltenberg a tout à fait raison. Vous ne comprenez tout simplement pas l’Europe centrale et n’essayez même pas de comprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *