La France pourrait augmenter ses dépenses militaires d’environ 30% sur la période 2024-31

La Loi de programmation militaire [LPM] actuellement en vigueur prévoyait un effort financier de 295 milliards d’euros sur la période 2019-25 afin de porter le montant du budget annuel des armées à 50 milliards, soit peu ou prou l’équivalent de 2% du PIB. L’objectif était alors de « réparer » un modèle d’armée complet, mis à mal par des années de contraintes budgétaires, mais aussi de tracer la voie vers « l’ambition 2030 ».

Le projet de finances 2023, dévoilé le 26 septembre, confirme cette trajectoire financière. Ainsi, le budget du ministère des Armées sera porté à 44 milliards d’euros l’an prochain [soit +3 milliards par rapport à 2022]. Ce qui portera le total des dépenses militaires à 197,8 milliards sur la période 2019-23.

En outre, le ministère de l’Économie et des Finances a confirmé que la mission « Défense » serait dotée de 47 milliards d’euros en 2024 et de 50 milliards en 2025. Cela étant, et comme l’a annoncé le gouvernement, une nouvelle LPM sera soumise au Parlement l’an prochain.

Et, lors de l’ouverture du salon EuroSatory, en juin, le président Macron en a précisé les paramètres : planifier un « investissement dans la durée, clair et fort », consolider le modèle d’armée complet, se positionner « encore plus fortement sur l’évolution à la fois de la menace et des réalités que nous sommes en train de vivre aussi bien sur le théâtre sahélien que dans cette guerre de haute intensité revenue sur le sol européen » et passer à une « économie de guerre ».

Évidemment, cela ne sera pas conséquence sur le niveau des dépenses militaires… En outre, il s’agit aussi d’éviter le risque d’un « décrochage » par rapport aux autres pays européens, qui, pour la plupart, ont annoncé des hausses parfois significatives de leur effort de défense. Tel est le cas de l’Allemagne, qui entend se doter de « forces conventionnelles » devant être la « pierre angulaire » du pilier européen de l’Otan. Et aussi celui du Royaume-Uni, dont le ministre de la Défense, Ben Wallace, a récemment dit vouloir un budget de 100 milliards de livres sterling à l’horizon 2030.

Seulement, l’état des finances publiques [dette publique équivalente à 110% du PIB, un déficit public ayant doubé par rapport à 2017, etc] et le contexte économique incertain [effet des sanctions contre la Russie, inflation, prix de l’énergie, etc] permettront-t-il d’augmenter significativement le budget des armées, alors que d’autres priorités seront aussi à financer? Dans une note publiée en mai, la Cour des comptes a exprimé ses doutes, appelant à faire des choix entre les capacités opérationnelles à conserver [et à développer] et celles à abandonner.

Quoi qu’il en soit, selon des chiffres obtenus par la Tribune, qui s’appuie sur des « sources concordantes », le budget de la Défense devrait connaître une progression significative dans les années à venir…

Alors que, pour les états-majors, un investissement d’au moins 425 milliards d’euros pour les années 2024-31 serait nécessaire pour « financer l’ambition 2030 », Bercy mettrait sur la table 377 milliards, soit un montant 28% plus élevé que celui inscrit dans la LPM en cours. De son côté, le ministère des Armées couperait la poire en deux, en demandant 400 à 410 milliards [soit environ +35%]. Sur la période 2024-31, le budget annuel moyen de la mission « Défense » pourrait donc être compris entre 54 et 57 milliards d’euros [contre 42 milliards pour la LPM 2019-25].

D’après La Tribune, le montant de l’enveloppe dont bénéficieront les armées dans le cadre de la prochaine LPM devrait être précisé à l’occasion du Conseil de défense et de sécurité nationale, qui doit se tenir à l’Élysée ce 28 septembre.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

195 contributions

  1. Carin dit :

    Et on va encore lire des posts dégoulinants de larmes, et soulignant l’extrême pauvreté de nos armées… les pôvres !

    • blavan dit :

      La hausse du prix de l’énergie par notre folle décision de nous priver du gaz et du pétrole russe va déjà absorber pas mal de milliards sur cette période. De plus à partir de 2027 Mr Macron ne sera plus aux manettes , ça me rappelle les promesses de Sarkozy d’après son 1er mandat qui annonçait des milliers de places de prison mais qui ne les avait pas budgétées.

      • JF dit :

        Ça ne perd pas de temps pour jouer son shill russe visiblement. Le gaz et le pétrole russe, on s’en passera.

        Et non… la hausse de 3 milliards l’année prochaine prend bel et bien en compte l’inflation. https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/budget-2023-le-tour-de-passe-passe-du-ministere-des-armees-pour-juguler-l-inflation-934413.html

        J’attendrai donc de voir ce qui se passera avec la LPM de 2024-2030/31 pour me faire une idée vu qu’on vient d’établir que vous n’êtes pas crédible pour en parler.

      • lgbtqi+ dit :

        ben ouais, ça vous est pénible qu’on n’alimente plus en fric la poutinie…

      • Castel dit :

        Le plus important dans cette affaire, est que ce conflit aura montré la dépendance excessive de l’Europe à l’égard du gaz et du pétrole russe.
        Donc, de mon point de vue, il est bon d’apprendre à s’en passer, même si cela est un peu brutal, car, même si un jour, nous retravaillons avec les russes, ayant diversifié nos sources d’approvisionnement, il sera possible de négocier avec eux des tarifs plus avantageux.
        Car, si nous avions continué à nous fournir chez eux, il aurait fallu payer le pétrole bien plus cher qu’auparavant, vu que l’augmentation du prix aurait surtout été du à la guerre en Ukraine.
        A noter d’ailleurs, que depuis quelques temps, le prix du pétrole, lui, ne cesse de baisser…
        Quand vous rappelez que Macron ne sera plus au pouvoir en 2027, je parie que poutine non plus, et je ne serai pas étonné qu’il le quitte même avant lui !!
        Et, avec son successeur, il sera sans doute possible de se fournir chez les russes, mais sur de nouvelles bases

    • Titi74 dit :

      La réalité de septembre 2022, ce conflit ukrainien à :
      pousser les états européens dans une nouvelles course folle à l’armement, les marchands d’armes ont plutôt le moral surtout outre atlantique $$$$$$$$$$

      Rendu le coup de l’énergie à un niveau insoutenable

      Le cours Euro fait de la chute libre donc les importation vont faire mal, il faudra débourser plus pour le même produit importé, des entreprises vont disparaitres.

      Avant de casser la tirelire, il faudrait voir à la remplir, mais là çà demandera un changement de politique fiscale, de réforme des charges sur les entreprises, et d’accepter psychologiquement que le pays, les français s’enrichissent pour avoir une armée digne de leurs revenus.

      Au final les grands perdant pour ne pas dire dindons sont toujours les européens.

      • Castel dit :

        La baisse de l’Euro devrait quand même bénéficier aux entreprises qui ne se fournissent pas trop en dehors de l’Europe…
        Les principaux perdants seront sans doute surtout les importateurs, et cela ne va pas m’attrister !!

        • Toto le hublot dit :

          les vilains importateurs…..LA TOTALITÉ de notre industrie grandes comme petites le sont.Soit en énergie et autres matières premières, soit directement de sous ensembles primaires fabriqués en Chine et assemblés en France.
          La quasi totalité des raffinages et forgeages sont produits en Chine et en Russie.

        • Titi74 dit :

          sauf que d’en la triste farce les importateurs sont vous et moi et la majorité des intervenants du site et que ces dépenses budgeté avec des fonds inexistants , avec des impôts qui seront payés par nos enfant et petits enfants…
          Moderniser les matériels, c’est une nécessité, pour notre survie, mais pas sans moderniser la politique économique et donc fiscale du pays, non?

    • HMX dit :

      Au contraire, cette stratégie va redonner de l’oxygène et du muscle à nos forces armées, qui en ont bien besoin dans presque tous les domaines. On est sur une planification qui nous amènera progressivement un peu au dessus de 70 milliards de budget en 2030. pour mémoire, en 2016, on était tombés à 32 milliards…

      Il faut évidemment saluer ce sursaut. Compte tenu la communication inexistante, et du silence inquiétant sur tous les sujets liés à la défense ces derniers temps (on pense en particulier à l’absence de réaction française aux annonces allemandes sur tous les programmes en coopération…), il était permis de craindre le pire. On peut désormais commencer à respirer. Il y a encore des gens qui pensent aux intérêts de la France à l’Elysée…

      Reste évidemment à affiner et concrétiser le scénario retenu, avec une traditionnelle bataille entre l’hôtel de Brienne et Bercy. Reste également et surtout à observer de très près ce que vont faire nos principaux partenaires, notamment l’Allemagne et la Grande Bretagne.

      La Grande Bretagne annonce un budget de la défense à 100 milliards d’euros en 2030, soit un effort 1/3 supérieur à celui de la France (!). On peut évidemment être sceptique et dénoncer un simple « coup de com' », mais il n’en reste pas moins que cette stratégie vise clairement à « déboulonner » la France de sa place de première puissance militaire en Europe, et à répondre à la stratégie allemande.

      L’Allemagne de son côté à tranquillement et publiquement affiché l’objectif de prendre le leadership européen sur les questions de défense, donc là aussi de « déboulonner » la France… les moyens alloués (définis comme « supérieurs à 2% du PIB »… chacun appréciera !) sont potentiellement colossaux. Compte tenu du PIB allemand (3571 milliards en 2021), on se bornera à constater que sur la base des chiffres de 2021, 2%, du PIB cela représenterait déjà 71.5 milliards d’euros, et 3% du PIB, un peu plus de 107 milliards d’euros… en prenant en compte l’inflation, et l’évolution prévisible de la croissance allemande, on arrive rapidement à des hypothèses de budget supérieur à 120 milliards en 2030 pour un effort de défense à 3% du PIB. Pas loin du double des ambitions française dans ce domaine, ce qui ne sera évidemment pas sans conséquences…

      Avec une stratégie reposant sur un budget à 70 milliards en 2030, la France ne sera certes pas totalement déclassée… mais elle sera néanmoins distancée en Europe, ce qui constituerait de facto un bouleversement des équilibres géopolitiques européens hérités de la seconde guerre mondiale. Reste bien sûr à voir si nos partenaires et compétiteurs tiendront leurs promesses d’augmentation, ce qui n’a rien de certain à ce stade (en particulier pour la GB), et surtout de voir où l’Allemagne se fixera une limite dans les années à venir…

      • Czar dit :

        l’allemagne et son économie, on en reparlera une fois que les effets du choc énergétique vont vraiment se faire sentir, hein parce que là, je crois qu’on va un peu changer de paradigme question puissance industrielle

      • Regdid dit :

        L’Allemagne part de tellement loin que même à ce niveau de dépense il seront loin de répondre à leurs ambitions. Jusqu’à preuve du contraire, l’efficacité d’une armée est tributaire du capital humain. Et de ce point de vue là, que ce soit quantitativement (baisse démographique + perte d’attractivité) ou qualitativement (défaut d’expérience et de doctrine dû à 40 ans d’abandon), ce n’est pas demain la veille que l’armée allemande pourra être crédible à ce niveau là… Avoir des beaux joujoux dernier cri c’est bien mais pas suffisant, comme les russes en Ukraine ou les saoudiens au Yémen l’ont démontré depuis longtemps.

  2. Dodo dit :

    C’est important de fournir l’enveloppe budgétaire afin de travailler sur les choix capacitaires à développer.
    Après faut garder la tête sur les épaules, on ne peut pas négliger la situation budgétaire globale, ça ne sert à rien de dire demain on monte de 10 milliards si après demain on est forcé de réduire pour faire face à une mauvaise situation budgétaire.

  3. Raymond75 dit :

    C’est un peu curieux ce site, qui informe (bien) des investissements et autres développements de matériels militaires, mais sans jamais parler de ceux qui font la guerre (sous contrainte lorsqu’il s’agit de civils mobilisés) ni de la réaction des populations concernées (agresseurs et agressés). Il est vrai que dans le monde militaire on ne parle pas de victimes tuées, mais de « cibles neutralisées ».

    A propos des gazoducs qui ont explosé, on ne peut en effet exclure l’hypothèse d’un sabotage ; aucune hypothèse ne peut être exclue comme l’attaque d’un calmar géant …

    • Lotharingie dit :

      à Raymond75,

      HS :

      Bonjour,

      « ..gazoducs qui ont explosé, on ne peut en effet exclure l’hypothèse d’un sabotage.. »

      Si ce sabotage est l’œuvre des forces poutiniennes, cela est fort « bien joué », en terme de communication :

      1)En effet, Moscou communique déjà sur les réseaux sociaux, que ce serait une attaque directe d’origine américaine sur une propriété et des intérêts russes.

      Cela conforte l’opinion des pro-poutine concernant la volonté de nuisance de l’Amérique contre les intérêts de la Russie mais aussi l’UE.

      2) L’UE et l’OTAN, par ce sabotage russe, sont conscient dorénavant que la menace poutinienne n’est pas que de la simple rhétorique, mais qu’elle se concrétise aujourd’hui, par un acte fort auquel ils ne peuvent directement riposter.

      Je pense hélas, que les possibilités d’une fin de la guerre à court terme s’amenuissent considérablement.

      Bien à vous.

      • Thierry le plus ancien dit :

        ça n’est en effet pas la première fois que la Russie monte des scénarios grotesque cousu de fil blanc pour tenter d’apparaitre comme la victime tout en étant l’agresseur.

        C’est d’ailleurs ainsi qu’ils ont prétexté l’invasion de l’Ukraine au nom d’un génocide sans cadavre dont les preuves se limitaient à une vidéos truqué en cour de montage.

        Quel autre pays que la Russie règle ses comptes à l’explosif… sans parler du fait qu’il faut connaître la position exacte du pipeline en plus de posséder le matériel adéquate pour poser des charges de profondeur. C’est clairement l’œuvre d’un pays équipé et informé.

        Comme pour les empoisonnements d’opposants au polonium et Novichok, c’est les moyens utilisés et la cible choisie qui désignent le coupable, la Russie est la seule à tenter d’en tirer avantage.

      • Flibustier dit :

        Bonjour,
        Sabotage !!! A qui profite le crime ? Qui a intérêt a déstabiliser et diviser l’Europe ? Les caincains voir les Europeeins eux mêmes pour couvrir leur bêtise ????
        Je ne suis pas pro russe et encore moins pro Ukrainien. Mais je le répète : a qui profite le crime…..
        A mediter
        Colonialement

        • Lotharingie dit :

          à Flibustier

          Bonjour,

          « …Mais je le répète : a qui profite le crime…..A mediter.. »

          Que pouvons nous constater après le lancement de « l’ opération spéciale de 206 jours  » ordonnée par Poutine et par sa garde prétorienne ?

          1) l’ Ukraine est détruite (600 à 1000 milliard de dégâts, sans compter les morts et les blessés ).

          2) La Russie entre en récession et son élite intellectuelle et entrepreneuriale, fuit le pays (ainsi que de nombreux morts et blessés) . La Chine « avance ces pions » sur les ressources de ce pays.

          3) L’UE ( et toute l’Europe en générale) économiquement et socialement ‘ patine ‘( inflation, bientôt de nombreuses entreprises en faillites et  » grogne sociale « ).

          4) Enfin, les USA, en terme économique et politique, sortent  » grands vainqueurs  » de cette situation ubuesque.

          Donc une question se pose :

          Pourquoi les maîtres du Kremlin se sont ils lancés dans une aventure aussi périlleuse ?

          1) Sont ils totalement « décérébrés » au point de ne strictement rien comprendre à la géopolitique, et incapables d’analyser préalablement les forces ( économiques, politiques et militaires ) en présence sur la scène internationale ?

          2) Ou sont ils de vulgaires marionnettes au service de Washington ?

          ( Attention, ce n’est que du second degré..)

          Bien cordialement.

          • Ératosthène dit :

            Les États-Uniens ont incités les Russes à attaquer, exactement de la même manière qu’ils avaient incité les Russes à envahir l’Afgahnistan.

            C’est pour cela qu’il pouvaient prédire exactement le moment de l’invasion.

    • Auguste dit :

      Pour les gazoducs,cela arrange aussi bien Russes qu’Américains.Donc tout va bien.

    • Bravo Charlie dit :

      c’est un avertissement des russes parcrapport aux futurs possibles sabotages sur les autres gazoducs vers l’UE, Norvège, Algérie, etc. Après ce sera au tour des cables internet…

      • lgbtqi+ dit :

        il y a déjà eu une attaque sur des backbones internet en FR il y a très peu.

        Il y a eu aussi des survols de centrales nucléaires par drones non identifiés.

        Et la Norvège essaie de nous prévenir des actions probables de sabotage sur les réservoirs de gaz et de produits pétroliers.

    • Bravo Charlie dit :

      c’est un avertissement des russes par rapport aux futurs possibles sabotages sur les autres gazoducs vers l’UE, Norvège, Algérie, etc. Après ce sera au tour des cables internet…

      • Carin dit :

        Les russes ont aussi des câbles internet, des gazoducs, des oléoducs, des centrales nucléaires, etc… etc…
        Et si ils sont capables de saboter les nôtres, nous sommes tout à fait capables de saboter les leurs…
        Et si ils ne cessent de dire sur tous leurs sites que l’hiver sera rude en Europe de l’ouest, ils devraient se poser la question sur leur hiver, dont les températures sont bien plus basses que chez nous! Il se trouve que nous pouvons détruire toutes leurs installations électriques sans toucher à leurs centrales… ça n’est pas parce qu’on les laissent faire leurs attaques par virus informatique, qu’on ne sait pas faire… et sûrement bien mieux qu’eux.
        Mais je vous rassure, nous ne le feront pas, pour ne pas faire vraiment mourir de froid des milliers de russes qui n’ont rien demandés… par contre, toutes leurs bases militaires pourraient se retrouver dans le froid polaire et une nuit noire, et pour ce qui est de changer tout le matos informatique qui pilotent l’ensemble… « bon chance ».

    • mich dit :

      C ‘est surtout un peu curieux vos questions sur ce site !

    • Clavier dit :

      Le musée océanographique de Monaco n’a pas confirmé …par contre du côté de Cercottes , on soupçonne sérieusement les navires de la Navy qui grenouillent autour du tracé des tuyaux …aussi quelle idée de balancer des grenades sous-marines pour pêcher !
      j’dis ça …..j’dis rien

      • lgbtqi+ dit :

        Contrairement à votre message, Cercottes n’a pas la réputation d’être bavard.

    • Robert dit :

      C’est pas comme certains n’avaient pas prédit qu’ils ne laisseraient pas utiliser ce pipeline.
      De longs mois de manoeuvres et de procédures judiciaires pour empêcher sa mise en oeuvre, mais il était prêt et la demande était là.
      Des navires de l’OTAN patrouillaient dans la zone, comment n’auraient-ils pas vu le navire apportant des saboteurs?
      Parce que les russes ont bon dos de bombarder les populations civiles russophones qu’elles viennent défendre, les centrales nucléaires qu’elles occupent, puis maintenant leur pipeline après avoir remporté une victoire contre le boycott.
      http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2022/09/28/nord-stream-6403503.html

      • VinceToto dit :

        Oui mais dans ce cas, j’avoue que le ton des annonces russes me semble douteux même si il y avait beaucoup de forces US dans les environs des sabotages. Cela ne dérange apparemment pas le pouvoir russe tant que cela, même si cela me semble un peu en avance du plan qu’ils me semblent avoir prévu (mais que les USA ne semblent pas ressentir comme moi…).
        Après pour le reste je suis d’accord avec vous.

        • Robert dit :

          Vince,
          Deux informations troublantes concernant le sabotage des gazoducs Nord Stream.
          La première est un court extrait d’un discours de Joe Biden :https://twitter.com/i/status/1574815826535915522. Voici les 39 importantes secondes qu’a prononcées le président des États-Unis et je dirai même le Président qui manipule avec talent les dirigeants européens : « Laissez moi répondre dans l’ordre : si l’Allemagne…euh, si la Russie envahit, ce qui veut dire, si des troupes et des chars franchissent la frontière de l’Ukraine encore une fois, alors il y aura.. nous ne.. il n’y aura plus de Nord Stream 2. Nous y mettrons fin ». Question d’une journaliste : « mais comment feriez vous cela, exactement puisque le projet est sous le contrôle de l’Allemagne ? » Court silence de réflexion du Président des Etats-Unis : « Nous allons.. Je vous promets qu’on le fera ».
          En août 2016, à Stockholm, Biden avait critiqué ce gazoduc en déclarant : Le projet de gazoduc Nord Stream 2 du russe Gazprom vers l’Allemagne est une “mauvaise affaire pour l’Europe” car il risque de déstabiliser l’Ukraine »
          Autre tweet, repris notamment repris par François Asselineau : « Plusieurs navires de l’US Navy étaient près des lieu des attentats . Grâce aux sites internet qui tracent 24/24 les mouvements de tous les navires ( sur l’ensemble de la planète, comme le font pour les avions, des traceurs de tous les vols ), on découvre que plusieurs bâtiments de la flotte américaine étaient présents sur zone depuis plusieurs jours. Ils viennent de plier bagage. ». https://twitter.com/florisde/status/1575051153405943810/photo/1 .
          Le twitteur Militant.André.D ajoute « Alerte #Nordstream. Le détachement expéditionnaire de navires de la marine US dirigé par le navire amphibie USS Kearsarge a achevé aujourd’hui des tâches dans la Mer Baltique. Il est situé à 30 km du site du sabotage présumé du gazoduc NordStream1 et 50 km de Nordsstream2 ». Suit une capture d’écran de la carte montrant les mouvements des navires dans la Mer Baltique.

          • lgbtqi+ dit :

            C’est bien ! À défaut de rigueur et d’honnêteté intellectuelle, on a grâce à vous la carte des réseaux de résonnance de la propagande du kremlin.

            Merci !

      • lgbtqi+ dit :

        ben oui, il était nécessaire pour vous d’essayer…

        La présence éventuelle de navires US ne peut être que la signature du crime. Mais hors de question de rappeler qu’ils pouvaient être là pour justement protéger ces infrastructures… Envisager cette deuxième hypothèse vous demanderait quelque honnêteté intellectuelle.

        Et au passage, vous nous balancez l’habituelle connerie révisionniste et l’habituelle inversion accusatoire que poutine l’Innocent, l’Agneau de vos souhaits, a diffusées auprès de ses caisses de résonnance.

        On ne peut que saluer l’extrême promptitude avec laquelle Saint Dadoual nous livre ses élements de langage…

          • Robert dit :

            Je vous sens modérément tatatontoncompatible, je me trompe?

          • lgbtqi+ dit :

            J’ai bien regardé vos liens. Il n’y a pas l’invasion du palais présidentiel de Kaboul par vos idoles spetz. Il n’y a rien non plus sur la construction du mur de Berlin. Pas plus que sur l’invasion de la Tchécoslovaquie. Rien de rien non plus sur l’aide militaire apportée par vos potes à ceux qui se sont battus contre l’armée française. Rien sur le charbon et l’acier que staline a fourni à hitler pour construire ses chars. Etc.

            Pour le reste, n’hésitez pas à consulter un urologue, il a probablement des réponses à votre impuissance. Des réponses plus adaptée que votre haine systématique et ici déversée, avec le faible applaudissement d’un paumé qui dit fréquenter les cercles des anciens du 13 et du 1 en région lyonnaise et qui ensuite clame à tout va sur le blog la présence de ces personnels en Ukraine (sans doute pour les aider… 😉 ).

          • Czar dit :

            c’est attendrissant ce réflexe de même pas chercher à réfuter, tellement qu’on se sait vaincu-e-s-+ d’avance

            c’est quand même un sophisme bien gras de chercher à inverser le sujet : la question n’est pas de savoir si les russes peuvent être des salopards, ce qu’on sait depuis 1812 et quelques grognards sciés entre deux portes, mais de savoir si les américains-bible-sur-lcoeur peuvent être de parfaits fdp

            cette petite liste non-exhaustive sur 200 ans en faisait un rappel cinglant

            tiens je rajoute spour la bonne bouche :

            https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_couveuses_au_Kowe%C3%AFt

            les talibans qui se font défoncer par des attentats commis par des séoudiens (seul pays à avoir pu faire quitter ses avions après le 11 septembre), l’USS Liberty, etc

            au fait niveau « aide militaire à ceux qui se sont battus contre l’armée française » j’ai déjà cité Ho chi Minh appuyé par l’OSS (comme ben laden le sera par son héritier la cia) et le soutien US à la fois au FLN et à l’OAS

            https://www.cia.gov/static/a0c34085dfe487b73cc90c8a92bb077d/oss-ho-chi-minh.pdf

            et là, curieusement, sans doute dans l’attente d e ton visa pour Frisco, t’avais fermé ta gueule. Comme quoi….

        • Czar dit :

          j’ai dû être dyslexique dans une vie alternative, Robert, d’où mon peu de goût pour la secte de l’alphabet

          • Robert dit :

            Une fois constaté que la ménopause peut être très mal vécue par certain.e.s, je découvre que je suis plus rationnel que je ne le pensais et plus bienveillant que je l’imaginais. C’est un choc pour moi!
            Pour avoir longuement milité pour le respect de la vie, je retrouve tous les éléments de langage, les méthodes dialectiques, l’inversion accusatoire et la négation du réel dont sont capables les idéologues, mais aussi, peut-être sans s’en rendre compte, les lobotomisés de BFMWC.
            Autre sujet, mais même aveuglement volontaire couplé avec des bons sentiments dégoulinants.
            Quelle gadoue!
            Je n’ai jamais supporté la foule ou le troupeau des bien pensants, je sais de plus en plus pourquoi.

          • Czar dit :

            « Une fois constaté que la ménopause peut être très mal vécue par certain.e.s »

            vous soulevez une intéressante question pratique comment peut-on les qualifier de « bleeding people » quand ils « bleedent » plus du tout ? yfô un djaindeur à part ?

          • lgbtqi+ dit :

            @ l’impuissant et au représentant du lobby du slip kangourou :

            un documentaire à votre sujet, aimablement indiqué par un contributeur :

            https://www.youtube.com/watch?v=GzGvSOURUTg

            Navrée de vous avoir interrompus dans vos échanges vespéraux en marcel et en kangourou…

        • ScopeWizard dit :

          @lgbt

          La deuxième personne du pluriel n’ est pas à chaque phrase exclusive à vous , elle se veut plus générale ; donc à vous d’ interpréter au mieux ce qui suit .

          M’ enfin , à votre âge , vous n’ avez pas encore pigé que depuis plusieurs années , notamment du fait de ses origines sociales mais surtout de n’ avoir pratiquement jamais rien connu du quotidien de SES sujets les plus modestes et sans parler de ses croyances idéologiques au point qu’ elle en est à s’ imaginer vérité intangible et incontestable qu’ elle est dans le bon camp , celui de la raison , avec toute la doctrine associée , dans l’ ensemble notre classe politique ne vaut plus rien ?

          Que tant moralement qu’ intellectuellement que mentalement , c’ est de la merde ?

          Que pour elle vous n’ êtes plus que de la merde , mais éventuellement utile à ses ambitions tendant vers la conquête du pouvoir dont elle est si souvent avide , et que pour les assouvir elle est capable d’ aller bien au-delà des limites démocratiques ?

          À l’ Est c’ est pas génial , c’ est sûr et certain , mais ce sont d’ autres peuples , parfois très différents d’ une sorte d’ atavique « tronc commun » de l’ Ouest Européen de surcroît depuis plusieurs décennies sous influence Américaine , mais ici ?

          Nous voulons absolument avoir raison , au nom d’ une sorte de « droit d’ ingérence » auto-décrété nous nous mêlons de TOUT et de TOUS , nous sommes dans une sorte de messianisme démocratique alors que nous ne respectons même pas nos propres fondamentaux démocratiques que nous estimons devoir imposer à n’ importe qui peu importe comment ce qui de facto nous flanque en contradiction puisque en somme entre les actes et les mots existe un très grand décalage qui sera reproduit et donc étendu à tout ce que nous toucherons et sera assimilé à une loi du plus fort colonisatrice , etc…

          Comment croyez-vous que quels que puissent être leurs défauts ou leurs tares , ceux des autres camps nous perçoivent et nous considèrent ?

          Nous qui sommes épris de liberté pour tous mais abrutis d’ individualisme et de consumérisme nous éloignant de toute idée de bien commun , de plus grand que soi , de spiritualité au profit d’ une conception matérialiste très utilitariste de toute chose , que pouvons-nous valoir à leurs yeux ?

          Si nous étions moins tournés vers notre temps et notre ombilic , nous saurions nous mettre à la place des autres , ce qui est primordial pour les comprendre donc savoir les combattre si nécessaire….

          Quelqu’ un comme Poutine par exemple , qui vous obsède tellement , de mon point de vue la bonne attitude eut été de faire ce qu’ il y a quelques années avait réussi le réalisateur Oliver Stone en lui donnant longuement la parole , chez-lui ; s’ adresser à lui « normalement » , le laisser dérouler ce qui s’ apparente au fond de sa pensée , établir un dialogue constructif , respectueux , tout en posant des questions plus délicates , soulevant des sujets complexes à caractère antagoniste susceptibles de lever un à un les coins du voile…

          Ce qui ne signifie pas que tu sauras tout , évidemment probablement que quel que soit l’ effort ce ne sera pas le cas .

          N’ empêche qu’ une fois que tu as fait ça mais SI ET SEULEMENT SI tu as permis à cette base d’ exister , SINCÈREMENT , ALORS tu peux espérer un échange plus équilibré que tu es même en droit d’ exiger , quelque chose qui pourra amener du PLUS plutôt que du MOINS car même si au départ ta démarche a été perçue et considérée par celui d’ en face comme une espèce de « soumission » voire d’ aplaventrisme , TOI tu as eu la volonté de faire ce premier pas que TOI tu as su faire .

          C’ est un avantage ; à partir de là l’ autre ne peut plus se défiler et te traiter n’ importe comment .

          S’ il le fait , ALORS TU SAIS , et tu n’ as plus tellement à te poser de questions ou à douter , ce qu’ il est et ce à quoi tu peux t’ attendre ce qui te donne la possibilité de profiter d’ un coup d’ avance plutôt que de retard ; en conséquence , tu n’ as plus à SUR-JOUER une très mauvaise pièce dont le sujet serait une infantilisante opposition binaire entre le BIEN et le MAL .

          De fait , tout est devenu plus fluide , plus évident , bien moins chargé religieux ou idéologique ; donc s’ il s’ agit de taper du poing sur la table , la logique s’ imposera d’ elle-même .

          Je te l’ accorde il y a là une part d’ idéalisme évident , mais est-ce mieux et plus « adulte » de prendre l’ autre bille en tête ?

          C’ est mon point de vue ; peut-être vaut-il réflexion….

      • Castel dit :

         » Des navires de l’OTAN patrouillaient dans la zone »
        Il ne faut pas oublier que les russes fabriquent des sous-marins particulièrement silencieux, donc difficile à repérer…
        Maintenant, je ne dis pas que ce sont les russes qui sont responsables de ces attentats, mais on ne peu pas avoir de certitudes à ce sujet.
        Pour les populations russophones, je ne vois pas comment ils auraient pu progresser dans le dombass, sans un fort pilonnage d’artillerie au préalable.
        Par contre, en ce qui concerne la centrale de Zaporidja, je suis plutôt d’accord avec vous, car je ne vois pas les russes bombarder des zones ou se trouve stationnées leurs troupes …..
        Je pense qu’il s’agit plutôt des Ukrainiens, qui par ce fait font peser une menace sur les russes, en leur montrant qu’en cas d’utilisation de l’arme atomique tactique contre eux, ils auraient la possibilité de causer des dégâts, largement supérieurs à ceux de Tchernobyl, et qui pourraient rendre le donbass, et même sans doute la Crimée inhabitables pour des siècles……
        De quoi faire réfléchir ceux qui expliquent leur intervention pour la protection des populations du donbass et de la Crimée !!!

      • et v'lan passe moi l'éponge dit :

        La possibilité qu’un drone ait été introduit dans le pipeline est envisageable.
        Bizarrement cela sert et dessert autant les américains que les russes.
        Les seuls a savoir avec certitude sont ceux qui ont agit. Et d’ici a ce que l’un ait fait et l’autre voyant la manœuvre n’ai rien fait pour arrêter le sabotage il n’y a pas loin.

        • Robert dit :

          Sous Reagan, qui revendiquait ces moyens, les sources CIA sont accessibles, il y a déjà eu des sabotages de moyens d’approvisionnement russe par les américains. Et les américains, derrière l’UE et d’autres intermédiaires, ont tout fait pour saboter politiquement ce pipe line et l’empêcher d’être mis en oeuvre. Ceci n’est pas une affirmation gratuite, tout est documenté, je peux en mettre des pages entières de sources politiquement correctes.
          Maintenant, je ne doute pas que certains lobbyistes insinueront, discréditeront les sources, nieront, insulteront, etc. C’est leur boulot et ils se sont donnés rendez-vous pour perturber voire empêcher tout débat critique. Mais même si les commentaires sont fermés et un nombre important s’efforcent de noyer le poisson, les vérités finissent toujours par être connues.
          https://twitter.com/sergiodde/status/1575036370376339456

          • et v’lan passe moi l’éponge dit :

            Bien sûr les américains ont toujours été contre Nordstream, l’information n’est pas nouveau. Mais dans le même temps Poutine promet des tas de trucs terribles contre l’occident, et si en plus les américains pouvaient porter le chapeau en punissant les européens … Ce serait un coup de maître, non? Ça ne vous a pas traversé l’esprit?

          • Robert dit :

            Vous savez, je suis trop bête pour réfléchir par moi-même, sinon je penserais comme il faut.
            Alors je me contente des faits, aller en tout du connu à l’inconnu comme disait quelqu’un.
            J’ai bien aimé le couplet de notre Garcimore sur le nouveau sous marin russe, probablement invisible ou tellement perfectionné qu’il aurait passé sous leur nez sans être détecté.
            La zone concernée est très fréquentée par des navires de l’OTAN, tout est suivi en temps réel sur des sites dédiés, mais on se demande toujours comment les russes ont pu faire parce que ça ne peut être qu’eux.
            On n’est pas payé cher mais qu’est-ce qu’on se marre!

          • et v'lan passe moi l'éponge dit :

            @Robert
            Je ne suis pas dans votre tête, je me base donc sur vos écrits, et vous faites au mieux un présentation partisane des faits.
            La présence de navire Us en mer Baltique vous choque? Avec vous été choqué quand il y a quelques mois des navires russes longeaient les câbles fournissant internet entre les USA et l’Europe?

      • Carin dit :

        Ah ben si c’est Yves qui le dit…
        Une chose est sûre, c’est que depuis le début de « l’opération spéciale » de quelques jours, qui en est à son septième mois, qui ont rapportés au moins 50 mille morts russes, et moins de terrain qu’avant cette opé. Le Yves Daoudal ne se sentant plus de joie, ouvrit sa grande gueule, et fit tomber sa prose… nous n’allons pas tarder à nous en saisir, et à lui dire, que cette leçon, vaut bien les nombreux éclats de rires que sa prose si sûre provoque!
        Mais je suis sûr, que l’intégrité de ce pignouf le poussera à réintégrer sa france natale, dès les premières odeurs de la défaite du débile du Kremlin.
        J’ose espérer qu’il sera alors embastillé en attendant d’être jugé pour apologie et diffusion de terrorisme d’état.
        Mais vous tous ses soutiens aurez le droit de vous cotiser pour ses frais d’avocats… Ah on me dit dans l’oreillette qu’aucun d’entre vous ne le soutiendra, et que ses avocats seront commis d’office!

        • Robert dit :

          Carin,
          Le courage, c’est dans la vraie vie, face à face.
          Ici, vous êtes à l’abri, anonyme, alors gardez votre retour de virilité pour discipliner vos nerfs et respirez par le nez.
          Attendez au moins l’épuration pour sortir de vos WC avec votre brassard de résistant patriote.

    • Delalande dit :

      Vous m’ ennuyez @Raymond75

      « C’est un peu curieux ce site, qui informe (bien) des investissements et autres développements de matériels militaires, mais sans jamais parler de ceux qui font la guerre (sous contrainte lorsqu’il s’agit de civils mobilisés) ni de la réaction des populations concernées (agresseurs et agressés). Il est vrai que dans le monde militaire on ne parle pas de victimes tuées, mais de « cibles neutralisées ». »

      Je trouve infecte votre manière de nous expliquer, en bon moraliste, que notre hôte se contrefout des souffrances causées par les guerres et ne s’ intéresse qu’ aux joujoux qui permettent de « neutraliser les cibles ».

      Ne me dites pas « ce n’ est pas ce que j’ ai dit » parce que c’ est précisément ce que vous avez dit.

      Ce site, destiné avant tout à un public militaire, a pour fonction d’ informer, sans jugement, sur des questions militaires. Pas humanitaires.

      Je ne veux surtout pas, moi, que Laurent Lagneau me dise qui est gentil ou méchant, qui souffre un peu beaucoup ou à la folie. Je suis content qu’ il ne le fasse pas.

      Ce n’ est pas son rôle, et ça ne veut absolument pas dire qu’ il s’ en fiche, ça veut dire qu’ il court dans son couloir sans en dévier. Et son couloir c’ est l’ info militaire, pas de rendre compte de la guerre sous tous ses aspects. Il y a (et heureusement) d’ autres médias pour ça.

      Chacun son rôle. Le vôtre c’ est de vous gargariser de votre prétendue supériorité morale, le sien c’ est d’ informer sur les questions militaires. En conclure qu’ il se fout de l’ aspect humain des guerres, je trouve ça odieux.

    • ScopeWizard dit :

      C’ est simple ; ça peut être n’ importe qui .

      Les Russes ? Bizarre de ne vouloir jouer que sur du victimaire et de l’ accusatoire…disons qu’ à long terme c’ est pas génial…

      Les Américains ? C’ est déjà nettement plus probable , mais un peu con quand-même et même chose sur le long terme car ça peut se retourner , donc pas bon…..

      Certes , Washington voyait d’ un œil très noir ce rapprochement énergétique Europe-Russie entrepris et intensifié après l’ annexion/rattachement de la Crimée , n’ empêche que c’ est tellement moche que ça fait tache .

      Maintenant , quid de la pertinence des Nord Stream dès lors que tu changes de fournisseur ?

      Donc les foutre en l’ air , permet de signifier que l’ on repart d’ une feuille blanche…

      M’ enfin est-ce pour autant bien logique et pertinent ?

      Les Chinois ? Pourquoi faire ? Pour affaiblir le voisin ?

      La Turquie ? Hm , je miserais plus dessus , effectivement….

      Les alliés OTAN tels que France , Allemagne , Angleterre qui simultanément au fait de se dégourdir les doigts et reprendre du service labellisé authentique et grandiose Barbouzerie à la Rainbow Warrior , auraient donc fait le sale boulot ?

      Ah bon , ce serait donc eux les coupables ?
      https://www.dailymotion.com/video/x7vyv2u

      Eh bé , j’ en sais rien , tiens !

      Comme disait je ne sais plus qui….qui disait que…..qu’ est-ce qu’ il disait déjà……celui qui disait……enfin il le disait , quoi ; et s’ il y a un truc qui compte , c’ est bien ça !
      https://www.youtube.com/watch?v=-KFxmGbiUaE

  4. Felipe dit :

    amusant… pile poil le sujet de mon post dans l’article sur les commandes de rafale.
    plus sérieusement
    l’affaire ukrainienne a signé la fin du monde issu de 1945, la répartition des tâches entre européens et américains et la remise en question des relations internationales vues sous le tropisme trop bienveillant des européens.
    l’enjeu pour la france me semble r’il : le déclassement en europe .
    il faut être cohérent : on ne peut soutenir le concept de souveraineté européenne (dont peur d’états européens veulent d’ailleurs) et de dissuasion nuc élargie (encore moins de pays fanas), et avoir un budget qui ne soit pas du même niveau que celui des allemands, des anglais , voire des polonais.
    bismark avait raison ; » une diplomatie sans armée, c’est comme un chef d’orchestre sans musiciens »

    • Pour Info dit :

      Sauf que dès que la Russie aura implosé,* on se précipitera sur ces « nouveaux dividendes de la paix » !
      Et on reviendra au « business as usual », comme pour le fameux « monde d’après » du COVID.

      *Je sais certains ici en doutent, mais on verra bien.

  5. Lothringer dit :

    Annoncer des chiffres de type « 30% » peut parfois n’être qu’une stratégie d’affichage. C’est valable également pour les Rosebeef et leur 100 Mia de £.
    Si on reste dans un régime de stagflation (10% d’inflation et au mieux 1% de croissance), on obtient arithmétiquement un doublement des sommes en environ 7,5 années (10% par an au bout de 7 ans , çà fait +94%, par le jeu des intérêts composés), mais en valeur financière constante on reste dans une totale platitude. Or justement 2024-2031, çà représente une durée de….7 ans.

    A cela, il faut ajouter que notre pays est encore (pour combien de temps ?) en situation d’augmentation de population : +0,2%/an. Donc 1% de croissance lorsque la population augmente de 0,2%, çà fait moins que 1% de croissance moyenne par habitant. Çà n’augure pas de lendemains enchantants.

    Maintenant si on nous annonce une croissance progressive du budget de la défense de type 2,1% du PIB en 2024 , puis 2,2% en 2025 , puis 2,3% en 2026, 2,4% en 2027 , 2,5% en 2028 , 2,6% en 2029 , 2,7% en 2030 , 2,8% en 2031….etc….alors là on pourra parler de discussion sérieuse. Sinon ce ne sera que de la poudre aux yeux.

    « En même temps »… , c’est notre cher Président, lui-même passé par Bercy, qui décide (de tout). Il trouvera bien un beau costume pour bien habiller le « crève-la-faim » et lui donner de belles apparences.

    • Alex dit :

      le calcul est bon je n’aurais pas fait mieux

      • tschok dit :

        Quel calcul, Alex? Où voyez-vous un calcul?

        Pouvez-vous me dire précisément ce que calcule Lothringer?

        Moi, ce que je vois, c’est autre chose: trois affirmations

        1- en « régime de stagflation (10% d’inflation et au mieux 1% de croissance), on obtient arithmétiquement un doublement des sommes en environ 7,5 années (10% par an au bout de 7 ans , çà fait +94%, par le jeu des intérêts composés), mais en valeur financière constante on reste dans une totale platitude ».

        Ah bon? Sans blague! Sauf que pour que cette affirmation soit vérifiable, il faut connaitre le taux d’inflation dans le FUTUR, sur les 7 années comprises entre 2024 et 2031.

        On a déjà du mal à estimer l’inflation de l’année prochaine, alors celle de la période 2024/2031, je pense qu’on peut la laisser aux prophètes et autres devins, ou pronostiqueurs de bistro.

        Donc, c’est une anticipation hasardeuse.

        2- « 1% de croissance lorsque la population augmente de 0,2%, çà fait moins que 1% de croissance moyenne par habitant ».

        Oui mais attention, cela ne veut pas dire que le PIB/habitant cesse de croitre, ça veut simplement dire qu’il croit moins vite.

        Par ailleurs, le PIB/hab n’est ici pas un indicateur très décisif. Ce qui compte, c’est plutôt le nombre d’actifs, si vous voulez entrer dans un débat d’économistes sur les liens entre croissance économique et démographie.

        Maintenant, il est clair que le PIB/hab est un indicateur qui varie en fonction de la démographie et de la croissance, vu que c’est le rapport de l’un sur l’autre… Le constater n’est pas faire un calcul, mais seulement décrire une… fraction.

        3- « si on nous annonce une croissance progressive du budget de la défense de type 2,1% du PIB en 2024 , puis 2,2% en 2025 , puis 2,3% en 2026, 2,4% en 2027 , 2,5% en 2028 , 2,6% en 2029 , 2,7% en 2030 , 2,8% en 2031….etc….alors là on pourra parler de discussion sérieuse ».

        Lothringer affirme simplement qu’il considère que la part du PIB consacrée à la défense doit augmenter d’année en année pour être considérée comme « sérieuse ».

        C’est un point de vue, pas un calcul.

        Si je fais le compte, je constate donc que Lothringer ne « calcule » rien, en réalité. Mais je vous accorde qu’il a mis des chiffres dans ses phrases. Ca peut effectivement donner l’impression qu’il calcule quelque chose.

    • tow dit :

      Rappel important que beaucoup ne savent toujours pas, le PIB d’un pays n’est pas un budget, c’est juste une référence généraliste.
      Si vous lisez l’article vous verrez qu’on annonce pas juste un pourcentage mais qu’on débat d’un volume qui se chiffre en milliards.

    • wololo dit :

      Effectivement on n’est dans de l’annonce pure, les 30% promis suffiront a peine à compenser l’inflation.

    • bernie dit :

      Bonjour,
      Effectivement, les calculs ne sont pas loin de la vérité.
      Les 3Mds€ supplémentaires de 2023 serviront tout juste à éponger l’inflation. Donc 0 à la barre…
      En plus des soucis budgétaires énoncés, il faut savoir que côté RH et matériel, le creux de la vague ne sera atteint qu’en 2024-25. Même si le recrutement tourne à plein régime, il va falloir du temps pour former, aguerrir et fidéliser les futures nouvelles recrues. Je pense qu’on part pour une 10aine d’années. En même temps, il faudra atteindre de l’épaisseur matérielle et mener tous les grands projets de front.
      Je ne suis pas certain qu’à l’arrivée (2035) le compte y soit…

      • tschok dit :

        @bernie et wololo,

        On ne sait pas. On connait l’inflation passée. L’inflation future, on ne la connait pas, on l’estime. On le fait parce qu’on est obligé de le faire, car c’est une donnée qu’il faut entrer dans le projet de loi de finances qui sera examiné par le parlement.

        Et on fait une estimation à un an. C’est déjà gonflé. A deux ans, on est dans le brouillard. A trois ans, on ne sait même plus de quoi on parle. Et à quatre, on fait venir les cartomanciennes, il n’y a plus que ça à faire.

        Par ailleurs, il est question d’indexer le budget défense sur l’inflation, ou plutôt sur une prévision d’inflation, ce qui est une décision politique.

        Autrement dit, on parlerait en euros constants ou en volume, donc en termes réels, par opposition à euros courant en valeur.

        Mais cette décision politique, je ne sais pas si elle a été complètement prise, vu qu’elle se heurte à des réalités qui, elles, sont économiques.

        Le conseil de défense a normalement dû fixer l’enveloppe, donc on verra bien. Ah au fait, ici il ne s’agit pas d’un effet d’annonce, car le montant en question doit être intégré à la LPM, donc avec effet contraignant en principe.

        D’une façon générale, je suis bien d’accord pour dire que la politique, c’est beaucoup d’effets d’annonce, mais là, nous sommes à une autre étape du processus: celle où on grave dans le marbre de la loi les chiffres dont on causait jusque là avec détachement.

  6. Fralipolipi dit :

    Très bien.
    Alors qu’attendons-nous pour commander un 7ème SNA Suffren ? 🙂

    • M.W dit :

      Et deux P.A.

    • Carin dit :

      @Frali
      Que les 3 SNLE soient construits, et comme ils viennent après les 6 suffren… on a le temps.

      • Fralipolipi dit :

        @Carin,
        Non, 4 SNLE 😉
        Cela dit, si on bascule du 6ème SNA Suffren directement aux SNLE 3G, on ne reviendra plus jamais aux SNA Suffren par la suite … et tout SNA supplémentaire devra attendre ensuite 15 à 25 ans avant de pouvoir arriver en flotte.

      • LEONARD dit :

        @Carin
        4 SNLE NG….

      • wololo dit :

        4 SNLE, le premier va bientôt commencer sa construction. la capacité de l’arsenal de Cherbourg est au maximum, peut être on peut insérer un Suffren de plus, mais un sous marin nucléaire c’est 10 ans de construction. Les offres à l’Australie de 4 barracudas sont de la politique, industriellement on est au max. Si pour la deuxième ligne de Rafale c’est compliqué, au niveau SNA SNLE c’est encore plus critique. Il faut des compétences et il faut du temps pour former tout le monde. C’est comme pour construire 12 EPR, impossible car on n’a pas les ressources humaines.

    • bob dit :

      La priorité actuelle serait plutôt de regarnir la flotte en frégates. Si on pouvait avoir une douzaine de FDI, ce serait déjà un miracle.

      • Fralipolipi dit :

        @Bob
        Et non en fait.
        Car à Lorient, il y a une immense flexibilité pour produire des frégates, qu’il n’y a absolument pas à Cherbourg pour produire des Sous-Marins Nucléaire.
        Comme indiqué plus haut à Carin, à Cherbourg, si on manque le créneau entre SNA Suffren #6 et SNLE 3G #1,
        alors il faudra attendre au moins 15 ans (et sans doute plutôt 20 ans à 25 ans) avant de pouvoir espérer recevoir un SNA supplémentaire.
        .
        C’est donc maintenant tout de suite qu’il ne faut pas se louper sur l’effectif de SNA à commander, … parceque bientôt ce sera cuit pour changer quoique ce soit.
        .
        Alors qu’à Lorient, on peut jongler, il y a bcp plus de souplesse et de réactivité !
        Et comme meilleur exemple, il n’y a qu’à voir en ce moment même : 1 Fremm Lorraine + 2 Corvette Gowind EAU en achèvement à flot + 1 FDI en fin d’assemblage + 2 FDI en construction … le tout simultanément !!!
        Ca usine dur et vite !
        https://www.meretmarine.com/fr/defense/naval-group-sur-le-chantier-de-la-seconde-corvette-emiratie

        • Lothringer dit :

          à ma connaissance, lorsqu’une coque est terminée à Lorient, elle part vers une autre cale (y compris je crois dans le Nord-Pas-de-Calais) pour son armement. Ce qui permet de lancer rapidement la construction de la coque suivante.

          Pour ma part, je ne suis pas sûr, compte-tenu de la guerre qui arrive, qu’on ait le temps de construire des frégates. Je pencherais plutôt pour des maxi-Godwind 2500+ sur-équipées (incluant détection et lutte ASM et anti-aérienne ) et sur-armées (au maximum de tubes VLS qu’elle peuvent accueillir), qui prendraient probablement moins de temps à construire que des frégates. Et l’effectif en terme de marins nécessaires est également inférieur : avec un nombre identique de marins, on peut faire naviguer davantage de navires.

          A Cherbourg, ils n’ont qu’une seule cale de construction de soums ?

          • Marco dit :

            Correction : les frégates et corvettes construites à Lorient le sont de bout en bout. Rive gauche puis rive droite du Scorff.

            Je pense que vous confondez avec les patrouilleurs faiblement armée construits dans des chantiers bretons puis armés dans le Nord. Ces navires ne sont pas construits par Naval Group.

        • Aymard de Ledonner dit :

          Les Scorpène malaisiens et chiliens ont été construits en partie à Cherbourg. Depuis le clash avec Navantia les autres scorpène ont été construits sous licence dans le pays acheteur.
          Si naval Group vends des Scorpène, ce sera forcément sous licence? Il n’est pas possible de les construire entièrement en France?

      • wololo dit :

        On peut construire des navires, mais qui pour les armer? Je crois que l’effort doit être aussi dans le recrutement et la formation des marins, qui aujourd’hui sont des spécialistes ennemis technologies. L’industrie peut produire des équipements mais la guerre ce sont les hommes qui la font. On le constate en Ukraine.

  7. Lagrange dit :

    Sur le plan opérationnel c’est un coup d’épé dans l’eau. La fourchette retenue par le Minarm est celle prévue pour obtenir le minimum vital: reussir à rendre fonctionnel les echantillons d’armée qui nous reste. A condition que la dépense soit efficace ce qui n’est pas toujours le cas. Et qu’on ait aucune opération d’ampleur à faire dans l’interval et aucune dérive de programmes.

    Par contre la bonne nouvelle c’est que même Bercy n’a pas proposé une baisse. Dison que c’est positif car c’est un début de quelque chose.

    Autre bonne nouvelle exit aussi cette histoire des 2% comme seuil et plafond des dépenses, cela n’avait aucun fondement heureusement qu’on enterre ça.

    • totoro dit :

      Gardez en tête que la police, la justice, les hosto, la santé, la fin de vie, l’éducation (primaire dédoublement), la recherche et l’énergie vont TOUS vous dire qu’ils n’ont même pas ce que vous appellez le « minimum vital » et là c’est pas du « en cas de guerre un jour peut être » c’est du maintenant, et tout de suite.
      Quand on a un pays ultra social et trop peu attirant pour le business, quand on chie sur la génération de richesse, on ne fait que gérer la pénurie sur le reste

      • Lagrange dit :

        « c’est du maintenant, et tout de suite. » On galère à tout payer parce qu’on est incapable de maîtriser la hausse des budgets sociaux.

  8. ScopeWizard dit :

    Bon , j’ai compris , ces cons nous envoient dans le mur….

    Le plan est simple : c’ est la fuite en avant donc tant que l’ « on » peut « on » va foncer tête baissée quitte à s’ endetter comme des barjots histoire de montrer combien on est des bons , puis quand le réel va défoncer barbacane et pont-levis , « on » ne sera plus là , aucuns comptes à rendre , et aux successeurs de se dépatouiller de toute cet indescriptible boxon et d’ annoncer les « bonnes nouvelles » à ceux qui seront ponctionnés de leur bon argent souvent chichement et durement gagné afin d’ essayer de limiter les catastrophes , bref d’ assumer cette nasse dans laquelle nous nous serons enfermés mais à l’ insu de notre involontaire plein-gré consenti !

    Reste le miracle ou éventuellement une bonne décennie supplémentaire de fuite en avant avec toutes les conséquences possibles à suivre….

    HEIN ?

    Ah oui , très optimiste de nature , mais terriblement pessimiste de raison….

    À part ça , tout va très bien ! 😎

    Mais si !
    https://www.youtube.com/watch?v=Wn28uEI4_4c

  9. Fifres et tambourins dit :

    Il est certain que sans se débarrasser des gouffres sans fond que sont les défiscalisations des grandes entreprises, des hauts patrimoines et des activités financières, l’argent va manquer. L’avantage, c’est qu’on sait où il se trouve, il suffit de se ranger enfin de 40 ans d’échecs libéraux pour reprendre enfin la main sur l’argent qui revient de droit aux postes publics. Quant à l’Allemagne (qui met gentiment ses 100 milliards hors budget, comme ça on n’a pas à s’en faire pour les déficits) et au Royaume-Uni, chroniquement plus déficitaire que la France depuis des décennies, on verra bien jusqu’où iront leurs plans mirifiques. Il vaut mieux être réaliste et pragmatique qu’annoncer la création de 2000 divisions et l’envole majestueux de 560 chasseurs de dernière génération qui, pour l’instant, ne sont que de belles paroles et de la fumée sans feu.

    • Alex dit :

      quand est ce que le combat sera mené pour récupérer toutes ces dotations indue qui partent directement engraisser ces assistés d’actionnaire au détriment du vrai travail…les vrais privilégiés dans ce pays, sont les quelques milliers de personnes qui pompent les dividendes à l’américaine en se lavant les mains de tous le reste

      • Czar dit :

        bon’ chance pour cesser de rémunérer le capital, petit bolcho tu pourras imprimer des billets de monopoly comme au zimbabwe pour faire plein de milliardaires

        on vit dans un monde où les capitaux peuvent cirucler partout – je ne m’en félicite pas, je constate donc si tu fais du néo-bolchévisme certifié vrounze kûlthcur, alors tu verras tes jolis capitaux étrangers – qui possèdent la moitité de la place de paris, s’enfuir plus vite que leurs GIs de Kaboul

        tu veux qu’on te fasse un dessin sur ce que ça a donné en allemagne en 1929, puisque tu sens rendu au dernier degré d’inculture économique ?

  10. Zigomar dit :

    « La France pourrait augmenter ses dépenses militaires d’environ 30% sur la période 2024-31″…
    La France pourrait…avec quel pognon de dingue comme dirait le précieux emplumé de l’Elysée..? En augmentant encore le gouffre abyssal de la dette qui atteint, déjà, des profondeurs inconnues à ce jour… – et le pire est assurément à venir…
    Avant de vouloir se doter de canonnières – hors de prix – pour des missions lointaines…commençons déjà par rétablir un semblant d’ordre dans les bantoustans à la française, véritables enclaves-poudrières étrangères qui échappent, désormais, à la plus élémentaire autorité légitime d’un Etat souverain…

    • Marine dit :

      Pour trouver l’argent, rien de plus simple : il suffit de taxer à hauteur de 100% l’argent que la Russie donne aux nombreux trolls qu’on trouve sur Internet et qui postent des commentaires sur les réseaux sociaux ou les sites tels que celui-ci.

      • Kaya dit :

        Ahaha,que t’es comique ,tu crois vraiment que cela va éponger votre d’être abyssale qui augmente chaque année alors que les perspectives de croissance sont de plus en plus limitées ?? Les prochaines années vont être très rudes ,cette annonce sur l’augmentation du budget de la défense est une pure utopie ,essayez tout d’abord de rester debout ce sera déjà pas mal

      • Kaya dit :

        Marine t’as pas l’impression de couler là ??

      • Czar dit :

        j’ai mieux : que tous les cons qui emploient indûment des termes dont ils ne comprennent pas le sens, comme « troll »par exemple, paient 1euro à chaque emploi abusif.

        la résorption de la dette est même possible avec ce simple jaistsitoihien.

  11. Jul dit :

    Incroyable ! enfin une réponse seulement deux jour après l’annonce de Mr Wallace sur l’augmentation massive des budget de leurs armée, c’est nickel, si il s’avère que les autorité politique confirme sa. Cela signifie donc que le budget des armée française pourrait s’élevait à 104 Milliards d’euros en 2030 ! juste un rêve sans précédent pour moi depuis 25 ans !

    • Czar dit :

      « pourrait s’élevait(sic) à 104 Milliards d’euros en 2030 »

      on savait déjà que tu ne savais pas écrire, on constate que tu ne sais pas plus lire, Djaizonn.

      « Sur la période 2024-31, le budget annuel moyen de la mission « Défense » pourrait donc être compris entre 54 et 57 milliards d’euros  »

      je suis assez curieux de voir comment le gouvernement va augmenter le budget défense sans augmentation de la pression fiscale et sans endettement supplémentaire : la réforme annoncée des retraites n’est pas commandée par un déficit actuel du système mais parce que la France encourt une procédure d’infraction budgétaire pour cause de déficit excessif – qui a juste doublé depuis que macron est arrivé au pouvoir (heureusement qu’on n’a pas élu des populissss incapables mais qui, eux, ont rétabli des finances saines dans les municipalités qu’ils contrôlent)

      dernière piste, des économies sur les autres départements ministériels. lesquels ont près de dix milliards de « gras » pouvant être redirigé ?

      enfin, tout ça sent plus le concours de bites et la rivalité mimétique chère à feu René Girard qu’à autre chose : au moment où la menace russe – la principale selon notre doctrine – s’est totalement dégonflée, on ferait exploser le budget de défense (et non pas simplement augmenter au regard de la croissance des rentrées budgétaires.

      • Nexterience dit :

         » la menace russe – la principale selon notre doctrine – s’est totalement dégonflée »
        Sur ce point, je pense qu’il y a une confusion entre le court et moyen terme.
        -Pour un long moment désormais, les russes sont des adversaires géopolitiques (contre ou avec les USA, on choisit le moins pire).
        -Pour quelques années, les russes auront des moyens conventionnels usés.
        Comment expliquer alors les augmentations capacitaires allemandes, anglaises, polonaises souhaitées pour les années 2030?
        -A moyen terme, les russes produiront toujours une richesse importante: le 21e est le siècle de la rareté des ressources naturelles. Avec son potentiel de mobilisation et un appui chinois possible, la Russie pourra, à moyen terme, reconstituer des moyens conventionnels importants pour nous pressuriser.
        C’est la raison que je trouve pour expliquer les choix occidentaux.

        • Czar dit :

          non c’est faux, c’est le discours néo-conservateur qui cherche à nous vendre un péril russe perpétuel, et donc l’explosion des dépenses d’armement afférentes

          il est clair que les Etats-unis et ses supplétifs européens vont maintenir le conflit en l’état jusqu’à obtenir un changement de régime à Moscou soit, s’ils ne l’obtiennent pas, l’étranglement du pays par son exclusion de tout ce qui à trait à la première technologie -où la russie est dépendante de l’ouest et ne peut maintenir une stratégie autarcique ni même probablement de « bascule vers l’est »

          donc dans les deux cas – changement de régime et alignement sur « l’occident global » (pour ne pas dire globo-homo) , ou bien maintien d’un régime autoritaire mais dont l’isolement le renverra à une impasse de type nord-coréen et à son déclassement consécutif, la Russie ne sera plus une menace pour l’Ouest

          il n’y a aucune raison valide de voir nos dépenses exploser dans ces proportions, surtout sachent l’état des finances publiques

          je suis pour une augmentation du budget défense pour peu qu’elle soit faite par des économies budgétaires sur d’autres charges publiques, mais là on sort de toute proportion, poiur un danger qui n’existera plus depuis longtemps lorsqu’on sera u pic annoncé de dépenses

          • tschok dit :

            La dangerosité de la Russie n’est qu’une des données du problème.

            Globalement, on s’attend à un monde plus brutal où l’usage de la force ou de la menace ferait partie de la grammaire de beaucoup de pays dans le monde.

            Là, pour l’instant, on est un peu ébloui par la Russie, et c’est essentiellement elle qui alimente les craintes du moment, mais ce serait commettre une erreur de croire qu’elle serait le seul pays caractériel au monde.

            Et puis par ailleurs, il y a d’autres menaces que les Etats et d’autres facteurs de désordres, donc de crises.

            En fait, c’est un tout.

            Par exemple, le réchauffement climatique, c’est pas le genre de trucs qui va adoucir les relations entre les êtres humains, mais plutôt les inciter à s’en foutre sur la gueule avec plus d’entrain encore.

            Maintenant, c’est le problème des prévisions à long terme: si ça se trouve on se plante complètement. Il ne faudrait pas miser sur les subventions aux complexe militaro-industriel, déjà hyper-capitalistique et prospère, mais sur les sciences, par exemple.

            La conquête spatiale, mettons. La transition énergétique, aussi. Bon, il y a plein d’autres choses à faire que de fabriquer des armes.

          • Fralipolipi dit :

            @tschok (sans c avant le k !)
            Bien d’accord avec vous.
            Cela étant, au sujet de vos 2 derniers paragraphes, pour moduler un peu, il faut reconnaître que les développements et industries mili sont aussi de gros incubateurs pour l’innovation.
            Sans le mili, pas de renaissance de l’aero française après-guerre, et donc pas d’Airbus civil. Idem pour les helicos.
            Et on ne parle pas non plus de la grande corrélation entre la Force de frappe et les CNES/Ariane etc …
            parmi quelques exemples.
            .
            Après, clairement et idéalement, il faudrait effectivement pouvoir soutenir la recherche et l’innovation dans tous les secteurs porteurs.

    • Carin dit :

      @jul
      Vous êtes sûr de votre compte?
      Parce que vu que nous seront fin 2024, à 45 milliards, 30% de 45 ça fait toujours pas 104… mais 58,5 milliards la dernière année… ce qui est quand même loin d’être ridicule, parce que l’armée française n’a pas à parcourir tout le chemin que doivent emprunter allemands comme anglais… ça fait 6/7 ans que nous avons entamé le rééquipement de nos armées, et ça avance bien.

      • wololo dit :

        Loin d’être ridicule est-ce suffisant? La France dédie 20% de son budget défense a la dissuasion nucléaire. La doctrine de dissuasion n’empêche pas d’autres pays de nous faire la guerre ou de nous harceler. La force de l’armée conventionnelle est aussi une force de dissuasion mais elle a été négligée ces dernières décennies. J’ajouterais que le budget du ministère des affaires étrangères a aussi fondu, notre réseau diplomatique disparait. La francophonie est inexistante dans les radars de Paris, et avec ça la perte d’influence globale.

    • jd666666 dit :

      50 Md + 30% ne font pas 104 Md… La hausse annoncée est répartie sur la période de la prochaine LPM, ce n’est pas chaque année…

      • Flibustier dit :

        Bonjour,
        Question: combien vaudra un Md en 2025 ????
        Foutaise, Com, Intox, bref du macron quoi…
        Colonialement

        • tschok dit :

          Un milliard d’euros d’aujourd’hui, en 2025?

          On ne sait pas. Les projections d’inflation à trois ans sont hasardeuses. Et puis, il y a un autre problème: ça dépend de ce que vous voulez faire avec.

          Si vous voulez acheter du pétrole, du blé, du gaz, des terres rares, du cuivre, de l’acier, de l’or, ou construire une usine de semi-conducteurs, ou de batteries, etc, c’est pas tout à fait la même chose.

  12. themistocles dit :

    Juste une observation : +30% en 7 ans avec 5 à 10% d`inflation par an….

    • wololo dit :

      Macron a promis durant la campagne 60 rafales qui étaient déjà programmés dans les contrats de commande Dassault/Etat Français… bref on enfonce des portes ouvertes

    • Marco dit :

      La BCE table sur une baisse de l’inflation vers les 2 ou 3% dès 2024.

      • Lothringer dit :

        @Themistocles
        Eh oui…
        5% par an pendant 7 ans, çà nous donne +40,7 % à l’arrivée , comparé au +30%….il manque un peu à l’arrivée

        @marco
        La BCE peut raconter toutes les conneries qu’elle veut , les journalistes qui relayent les « informations » ont suffisamment peu de compétences en économie pour oser la contrer.
        Avec les milliers de milliards d’euros qui ont été émis par la BCE depuis 2008 (çà s’appelle « faire tourner la planche à billets »), sans croissance économique phénoménale en contrepartie, on se retrouve avec une montagne d’argent en circulation sans activité économique (ni actifs véritables et durables) phénoménale dans la colonne en face ; juste des dettes. Et avec çà vous y croyez au retour à 2% d’inflation ? Sauf à se lancer dans une politique de déflation monétaire (pour faire disparaître cette masse d’argent) qui risque fort d’entraîner une déflation économique ; sauf si nos entreprises parviennent à compenser à l’export l’activité économique qu’elles vont perdre sur le marché intérieur ; mais les taux d’intérêts intérieurs seront tellement élevés qu’elles ne pourront plus financer leurs investissement (remplacer les machines-outils usées) donc la production pour l’export s’arrêtera peu de temps après. Oui mais avec notre maigre 10-11% de PIB industriel…faut pas compter sur l’export.
        Donc ?…..la probabilité la plus forte penche pour la stagflation.
        Ou une explosion (partielle ?) de la zone Euro pour redonner de la marge de manœuvre aux pays qui en ont besoin. Dans ce domaine l’Italie est mieux armée que la France car l’essentiel de la dette italienne est détenue par les Italiens : pour eux çà ne changera rien. Alors que pour la France, une bonne partie de la dette française est détenue par des étrangers qui ne seront pas du tout contents de voir leur placement se dérober subitement de 50% (dévaluation) de la valeur et réclameront des taux d’intérêts phénoménaux pour se rattraper sur les nouvelles émissions de dettes.
        Tout çà pour dire que j’ai du mal à croire à un retour si rapide aux 2-3% d’inflation annuelle. Je compte plutôt sur du 5% pendant quelques années.
        Mais bon si je me trompe…ce ne sera pas la première fois (auquel cas je serai « aussi bon » que les prévisionnistes-économistes professionnels dont le métier est…de se tromper en permanence).

        • tschok dit :

          @Lothringer,

          Si vous voulez jouer à l’économiste, essayez d’intégrer le fait que les recettes de l’Etat sont fortement indexées à l’inflation, surtout en France, où la fiscalité est très efficace.

          Ne serait-ce que par la TVA. Je vous montre. On va faire un petit calcul, vous allez voir. On va imaginer une inflation linéaire de 10% par an, avec un prix au 1er janvier et un prix au 31 décembre pour le même produit, d’une valeur HT de 100 €, dont la vente est taxable au taux normal de 20%.

          – 1er janvier: 100 € HT x 20 % = 120 € TTC, dont 20 € de TVA pour l’Etat
          – 31 décembre 110 € HT x 20% = 122 € TTC, dont 22 € de TVA

          Vous pouvez constater que la TVA collectée augmente avec l’inflation.

          En fait, la fiscalité opère un prélèvement sur des flux monétaires (des paiements, par exemple: paiement d’un prix, d’un salaire, d’un loyer, etc). Et ce prélèvement a souvent une base proportionnelle, en pratique.

          Donc, en cas d’inflation, les recettes de l’Etat augmentent mécaniquement. Mais aussi ses dépenses, évidemment. Lorsque l’augmentation des dépenses et des recettes s’équilibrent, on dit que l’inflation est neutre.

          Mais ce n’est pas toujours le cas: l’inflation peut avoir une incidence positive ou négative sur les finances publiques.

          C’est ça qu’il faut prévoir.

          L’autre truc à intégrer dans votre modèle, c’est qu’on exporte des services. Il n’y a pas que l’industrie qui exporte. Les banques, les assurances, l’hôtellerie, le BTP, les transports, par exemple.

          Enfin, il faut aussi prendre en compte les flux financiers. Je vais en citer trois, parmi les plus connus:
          – Les revenus des travailleurs transfrontaliers
          – Le tourisme
          – Les dividendes des entreprises françaises à l’étranger et rapatriés en France

          Bon, vous voilà un économiste maintenant:
          – Vous avez dorénavant compris que les revenus de l’Etat sont indexés sur l’inflation, qui est donc plus ou moins neutre dans des limites qu’il faut déterminer
          – Et votre modèle intègre d’autres revenus que les exportations industrielles

          Vous allez donc pouvoir jouer avec un truc qui ressemble déjà un peu plus à l’économie telle qu’elle existe.

          Ce qui nous amène à un autre sujet: le taux d’intérêt réel. Je vous explique très vite: vous avez un taux d’intérêt à 5% et un taux d’inflation à 10%. Votre taux d’intérêt réel est négatif de 5%.

          En clair, l’inflation vous paye vos intérêts et rembourse votre emprunt. Vous vous enrichissez: Vive l’inflation! Oui mais pour ça, une condition: avoir des revenus indexés sur l’inflation.

          Si ce n’est pas le cas, l’inflation vous appauvrit. Donc, il y a une course à l’indexation des revenus dans la société. Les agents économiques anticipent qu’ils ne pourront pas tous l’obtenir.

          Donc, qu’est-ce qu’on voit en ce moment? Des revendications salariales pour indexer les revenus sur l’inflation. La course a commencé.

          Mais ça, on verra plus tard, hein?

    • Carin dit :

      C’est marrant parce que beaucoup de contributeurs dénie a des spécialistes les prévisions qu’ils font, mais accordent à leurs propres prédictions une certitude absolue… et ce sans jamais avoir été ne serait-ce qu’amateurs éclairés!
      Sur quoi vous basez-vous pour déclarer doctement que l’inflation des finances de la France, sera de 10% par année?
      Quels sont vos critères?
      Quelles courbes vous étudiez? Etc..

  13. albatros dit :

    On y croira quand, à l’instar de Saint Pierre, on le verra..
    Quant au souhait de la Cour des Comptes d’abandonner certains domaines (non stratégiques comme les munitions par le passé sans doute ? On en voit le résultat aujourd’hui où nos fournisseurs sont de l’autre côté de la Mer Méditerranée, soit très loin de nos bases, et utilisant une route maritime hasardeuse en cas de crise)…
    Et faire quoi ensuite : acheter sur étagère au prix fort aux Etats Unis ou aux allemands comme on l’a fait pour nos armes individuelles ?
    La véritable économie est de construire soi même ce dont on a besoin pour les gros volumes y compris habillements (ce n’est pas gagné actuellement) :ainsi pour nos munitions bien sûr et pour toutes nos armes, quitte à les produire sous licence (je pense aux fusils d’assaut croates de type Bullpop ou même aux HK417F si on ne peut pas faire autrement que de prendre un fusil traditionnel). Car il s’agit ensuite de les réparer nous même, voire de les perfectionner ensuite.
    Ainsi par exemple les chinois ont acheté nos TGV, ils les ont améliorés et rendus moins chers, ils les réparent et les vendent à leur tour en nous supplantant sur les marchés mondiaux. Encore de l’argent perçu à court terme, au lieu de favoriser la vente sur étagère (que font les Etats Unis avec tous leurs armements y compris le Fail 35 ne nous y trompons pas). C’est seulement ainsi qu on protège son industrie, ses brevets.
    Ainsi pour les sous marins australiens, il serait bon de profiter de notre position de faorce actuelle vis à vis de ce pays et leur proposer une mise à disposition (leasing par exemple avec contrat de maintenance en France) de nos SNA que nos retirons actuellement du service (et d’accélérer du coup la fabrication des Suffren…), pour leur vendre ensuite d’autres Suffren, sur étagère donc fabriqués en Bretagne, ce qui nus garantira une baisse forte des coûts de ces SNA au final.

    • St Chamond dit :

      St Thomas : « Si je ne vois dans ses mains la marque des clous, et si je ne mets mon doigt dans la marque des clous, et si je ne mets ma main dans son côté, je ne croirai pas. » Jn14

      On est certes pas tenu de prendre cette annonce pour parole d’évangile.

      • Lothringer dit :

        Oui, Simon-Pierre, dit Saint-Pierre, c’était plutôt du style :
        « Que Marie(-Madeleine) sorte de parmi nous, car les femmes ne sont pas dignes de la Vie  »
        (évangile apocryphe de Thomas).
        Heureusement qu’il n’est pas arrivé en notre temps pour croiser la route de notre très chère Sandrine Rousseau…

    • Msf dit :

      Saint Thomas et non saint Pierre…

    • Catoneo dit :

      Erratum: les Chinois n’ont pas acheté nos TGV pour les améliorer. Siemens a donné la technologie de ses ICE (TGV) à l’industrie ferroviaire chinoise dans le cadre d’un marchandage industriel global. Ces trains rapides qui roulent partout en Chine sont des ICE. Il fut un temps où Alsthom fournissait des locomotives par centaines à la Chine populaire. Après… faut se sortir les doigts.

    • Catoneo dit :

      Erratum: les Chinois n’ont pas acheté nos TGV pour les améliorer. Siemens a donné la technologie de ses ICE (TGV) à l’industrie ferroviaire chinoise dans le cadre d’un marchandage industriel global. Ces trains rapides qui roulent partout en Chine sont des ICE. Il fut un temps où Alsthom fournissait des locomotives par bateau complet à la Chine populaire. Après… faut se sortir les doigts.

      • Thomas dit :

        Erreur Catoneo

        Les chinois ont acheté du ICE de Siemens, comme ils pris du Pendulino Franco-Italien et du Shinkansen japonais.
        C’est la fameuse série des CRH, basé sur des technos étrangères (sauf celle du TGV français, une variante de la japonaise, les chinois préfèrant copier l’original).
        Et aujourd’hui, nous en sommes à la série CR, 100% chinoise, et dont accessoirement fait partie le CR380, tgv chinois à la vitesse d’exploitation la plus rapide au monde (350km/h), sur le premier réseau à grande vitesse de la planète (83% des lgv mondiales).

        https://fr.wikipedia.org/wiki/China_Railway_High-speed

        En ce domaine comme d’autres, les chinois nous ont surclassé en moins de 20 ans.
        (Message à l’adresse de ceux qui en sont encore aux usines de jouets et de chaussures, debout les gars ouvrez les yeux)

  14. JC dit :

    La France pourrait….C’est au conditionnel, non ?

  15. Auguste dit :

    30% cela ne veut rien dire.Faut voir l’inflation à quels taux elle sera.A taux zéro,30% sur 7 ans ce serait pas mal.Mais c’est pas du tout la tendance.

  16. Eric dit :

    Ce qui est intéressant, c’est de faire une petite simulation sur ces chiffres. Dans l’hypothèse Bercy, 377 Mds au total, ça signifierait 3 Mds supplémentaires comme prévu en 2024 et 2025, puis une augmentation de 2 Mds d’euros par an pour atteindre un budget de 60 Mds en 2030. Dans celle du Mindef, on aurait également l’augmentation de 3 Mds les deux premières années, puis 4 Mds de plus chaque année à partir de 2026, ce qui amènerait à un budget de 70 Mds en 2030, pour une enveloppe globale de 407 Mds… On parie combien que ce sera une solution médiane qui sera retenue ? 3 Mds de plus par an pendant les sept ans de la LPM par exemple, et un budget de 65 Mds en 2030… Tout est envisageable.

  17. dompal dit :

    C’est étonnant, il n’y a pas encore eu de réactions de la NUPES pour cet budget hors normes, que dis-je, vraiment indécent !?!

    Ah ben forcément, leurs préoccupations s’arrêtent au niveau du zizi et de la zézette ! 😉

  18. m dit :

    La Russie et les USA montre bien que le budget ne reflète en rien la capacité d’une armée. L’un paye très très cher des beaux joujous, l’autre paye beaucoup d’hommes au lance-pierre.

    Je pense intimement qu’on fait plus de bonnes choses en moyenne avec 1 million en France qu’avec 1 million aux USA ou en URSS. Et on a encore énormément de marge !

    Quant à l’annonce de l’UK sur les 100M de budget, j’attends de voir. Ils réduisent tous les impôts, ils sont en train de se concocter une dette à l’italienne, et avec l’inflation galopante, 100M de livres ne vaudra plus rien. Il faut se méfier des effets d’annonce. Chez nous, mais aussi chez les autres !

  19. lagneau dit :

    Vous avez interdit les commentaires concernant l’article sur l’attentat US sur NorthStream car tous ceux qui vous suivent ont compris et réagi à cette attaque américaine qui est une déclaration de guerre contre l’europe
    On sait maintenant qui vous dirige, vous êtes une cinquième colonne anti-française qui prend ses ordres à washington
    Ni pardon, ni oubli Lagneau

    • ScopeWizard dit :

      @lagneau

      Ce blog rend-il fou ?

      V’là t-y pas que notre hôte s’ écrit et s’ engueule lui-même….

      En somme l’ agneau du sacrifice ?

      Ouais , ben en attendant il en sait des trucs ; parce que pour savoir que les attentats des Nord Stream sont signés Joe Biden dit « The Robinet » , il faut quand-même être quelqu’ un et avoir ses entrées…

      Disons que ça ouvre des vannes , quoi ! 😎

      • mich dit :

        Bonsoir Scope , vous dites  » Ce blog rend-il fou ?  » , effectivement et depuis le temps on peut raisonnablement se poser la question !

        • lgbtqi+ dit :

          Ce n’est pas ce blog qui rend fou.

          Ce sont des services étrangers et leurs relais qui créent et aggravent des clivages dans des pays cibles, dont la France. Ainsi clivés, ces pays perdront leur stabilité politique et leur cohésion, et seront donc moins capable de résister aux manoeuvres ultérieures.

          Et nous continuons à leur offrir plein champ de manoeuvre…

          Et ensuite, certains se rouleront dans leur attitude favorite, le repentir impuissant : « si on avait su… mais maintenant c’est trop tard ».

          On notera que ce champ de manoeuvre est totalement fermé chez l’ennemi. Et pour cause. Il en connaît la valeur.

          • ScopeWizard dit :

            @lgbt

            Allons , libérez-vous….

            Là ça tourne à l’ obsession….

            Je sais bien que le régime Russe n’ apprécie guère certains progressismes , et que les LGBT considérés comme idéologie sont dans le lot , m’ enfin tout de même….

            La majorité de ceux qui ne savent pas dialoguer en dehors d’ eux-mêmes , soit les adeptes du monologue uni et indivisible à UN , étant les principaux fautifs de l’ humeur ambiante sur ZONE OPEX….

            Et le fait est qu’ ils sont de plus en plus nombreux….

            De toute façon , partout la tendance est à une restriction de la liberté d’ expression , c’ est là de plus en plus la tendance qui s’ observe dans les sociétés mondiales d’ aujourd’hui .

            La direction du mouvement général tend clairement vers ça ; ce qui s’ apparente à ce qui n’ est ni plus ni moins qu’ une régression .

            Regardez comment se permet d’ agir notre chère Von Ursula et vers quoi elle nous entraîne SANS QUE nul n’ ait son mot à dire , en totale impunité .

            C’ est n’ importe quoi , c’ est dangereux et quand vous vous réveillerez et réaliserez à quel point il valait mieux ne pas nous faire taire , enfin certains pas tous cela va de soi , il sera trop tard : vous serez en dictature à la veille du massacre généralisé .

          • mich dit :

            Bonjour , vous ne m’ avez pas bien compris si j’ ai fait cette remarque à @Scope c ‘est parce que lui comme moi on traine depuis un certains temps sur blog ,est il faut bien dire qu ‘il peut venir vite chronophage et nous faire vite déraper .Quand au fameux champs de manœuvre ( extérieur mais surtout intérieur ! ) ,bien sur qu ‘on l’ a vu au fil des ans monter en puissance ,mais bon c ‘est un peu normal sur un site comme celui ci ,après il ne faut peut être pas non plus surestimé l’ influence de ce site non plus .

          • lgbtqi+ dit :

            @ mich

            Bien compris.

            Mon point de vue est qu’on théorise bcp sur la guerre hybride et qu’on est très peu capable de la reconnaître dans les faits, et donc d’y répondre.

        • ScopeWizard dit :

          @mich

          Bonjour mich ! 🙂

          Ben y a de la passion , de l’ enthousiasme , de la motivation au combat , selon l’ humeur et le temps qu’ il fait je perçois même de l’ envie de gifle ou de meurtre voire d’ assassinat….envie ô combien communicative et partagée !

          Bref , une franche et stimulante émulation collective orientée pugilat…

          Franchement , y a de la vie , quoi ! 😉

          Quitte à devenir fous , au moins évitons ce terrifiant traitement….attention certaines scènes peuvent rappeler l’ horrible vécu de choses terriblement débilitantes à la plupart d’ entre-nous….
          https://www.youtube.com/watch?v=c45FtDhdDoY

          Vite la guerre , que nous échappions à cet enfer !

          • mich dit :

            Bonsoir Scope , pas trop éloigné :  » https://www.youtube.com/watch?v=72ZpmjWF1SI » ,je tiens a préciser que celle de ma ville est très bien . Bon , ce soir encore deux épisodes de « TOKYO VICE  » ,je ne sais pas si vous aimez le pays du soleil levant ,mais j ‘ai bien accroché à cette série qui change un peu des classique du genre et c ‘est du Michael Mann , en tout cas toujours mieux que l’ actualité !

          • ScopeWizard dit :

            @mich

            Bonjour mich ! 🙂

            Merci du lien !

            Les Inconnus avaient me semble t-il aussi écrit un sketch sur ce thème…

            Non , je ne connais pas TOKYO VICE ; juste entendu parler .

            Quoi qu’ il en soit , si tu n’ as qu’ un réseau limité de qualité très inégale fait de chaînes dont les programmes sont loin d’ être aussi variés que souhaité , tel que la TNT par antenne satellite ou hertzienne , depuis quelques années les « manques » se multiplient .

            Et perso , je ne suis pas de ceux qui vont passer des heures sur le smartphone ou Netflix .

            Pour te donner une idée , je n’ ai pas dû consulter mon téléphone portable depuis au moins une semaine et demie ; vois le truc .

            Bon , c’ est comme ça ; nous dirons que j’ ai d’ autres centres d’ intérêt .

            Prenez soin de vous

      • Czar dit :

        je penche pour un troll pur, ou alors un « faux pavillon », visant à surjouer les Moscobots.

      • v_atekor dit :

        « Disons que ça ouvre des vannes , quoi !  »
        .
        😀 très drôle !

        • ScopeWizard dit :

          @v_atekor

          Et encore , je suis sous Tranxène…. 😉

          Bah , faut bien partir un jour , alors à y être rions un peu…avant !

          Qu’ on ait au moins ça !

      • Gaulois78 dit :

        @Scope
        Pas plus surpris que ça du dédoublement de personnalité de « lagneau) ?

        Ça entrechoque les neurones de lire les différents commentaires qui envahissent le forum, c’est d’ailleurs pour ça que de moins en moins de sachant se contentent que de lire les articles.

        • ScopeWizard dit :

          @Gaulois78

          Plus qu’ un « dédoublement » , je dirais « perche tendue » voire « négligemment » laissée mais quoi qu’ il en soit volontiers saisie ayant permis cet assaut de franche fantaisie qui nous a donné l’ occasion de plus ou moins nous défouler….

          Au moins , ça a été bon enfant et on a rigolé ! 😀

          Comme quoi le bon goût…

          Bref , perso ça me va parfaitement au point qu’ il me tarde déjà un « lagneau 2 » ! 😎

    • mich dit :

      Pour Mr Lagneau ( le vrai ) , moi aussi je regrette les comentaires sur les sujets « croustillants  » mais quand je vois des post aussi stupides que celui ci je me dis que vous avez bien fait de nous faire subir une cure de désintox et visiblement c ‘est plus dure pour certains !

      • lgbtqi+ dit :

        Voyez plus loin que ce seul blog. Et contemplez la manoeuvre…

        • mich dit :

          Bonjour , merci pour le conseil mais n ‘oubliez pas que nous sommes surement beaucoup à venir et parfois commenter sur ce site par plaisir et que nous sommes loin de nous restreindre à cette source sur un milieu que nous connaissons bien et depuis un certains temps .

      • ScopeWizard dit :

        @mich

        C’ est-à-dire que le niveau Prix Nobel connaît quelques ratés ces temps-ci…

        Personnellement , je me suis bien marré : non seulement il y a eu de jolis rebonds , mais bien mieux , la morsure venimeuse du l’ haineux à peine déguisé façon chèvre du sieur Seguin est devenue le coup d’ envoi d’ un concours de chatouilles….et non d’ une compétition de casses-nouilles dont il n’ y aurait rien eu de bon à tirer…

        HEIN ?

        Ben en bref , ça valait le coup ! 😉

    • Thierry le plus ancien dit :

      Ah revoilà le bourreau à Poutine qui sort du bois avec son masque bien entendu car impossible d’assumer des menaces sans subir les foudres de la loi.

      c’est comme les menaces nucléaire à poutine, c’est bla bla bla bla bla et re bla bla bla.

      On en recausera quand tout ce joli monde se retrouvera devant des tribunaux internationaux, le gratin du crime mondial, à la sauce blanche de la désinformation et son coulis de sang humain à la grosse cuillère.

      Quand même qu’est ce que ça panique chez eux pour en arriver là, y’a le feu au plancher on dirait ! il ne savent plus ou se mettre ni comment en sortir. Chaud devant la grillade.

    • wololo dit :

      L’important c’est que ceux qui veulent opiner puissent le faire. Profitez en

    • Tilleul dit :

      Je vous proposerais bien une petite tisane pour vous détendre, mais ça ne va probablement pas suffire.

    • lgbtqi+ dit :

      Ah, les « stazunis », les « ricains »… Le salut de la France grâce à la poutinie

      Bon, ça, on savait déjà…

      Mais là, vous franchissez un cran avec votre dernière phrase. En fait, ça donne quoi quand vous ne pardonnez pas et que vous n’oubliez pas ? Une petite crise nerveuse derrière votre écran entre deux barres chocolatées ?

    • Aymard de Ledonner dit :

      Le trollage c’est un art. Ce n’est pas la peine d’en faire trop quand on pousse les hauts cris. Je ne sais pas qui a endommagé ces gazoducs mais si je regarde qui pourrait avoir un intérêt à le faire, la liste se rétrécie grandement. Sachant que ces gazoduc n’étaient plus en fonctionnement et que l’Europe ne reçoit plus de gaz ruse par leur intermédiaire, je ne voit pas trop l’intérêt des US de les endommager.
      Par contre pour les russes, endommager un de leurs propres gazoducs est sans risque, ne coûte pas grand chose puisque de toute façon ils ne seraient jamais plus utilisés, et permet d’envoyer un message concernant leurs capacités de nuisance comme ils savent le faire.
      Je pense a leur test de destruction de satellite mais aussi à l’empoisonnement au novitchok sur le mode « c’est pas nous mais notez quand même qu’il n’y a que nous qui soient capable de le faire… »

      • Paddybus dit :

        Ben voyons…. le russe est tellement con qu’il bombarde une centrale nucléaire qu’ils occupent depuis 4 mois… ils bombardent des centres de villes qu’ils occupent depuis des mois…. et ils font sauter leur gazoducs qui, il semble bien, sont toujours actif au vu des milliards de m3 de gaz qui s’envolent dans l’atmosphère… les teutons avaient surement négocié en douce un fourniture discrète…. car indispensable…

        Oui, le trollage est surement un art…. et là, vous êtes imbattable…. par contre la crédibilité, c’est autre chose… et là, il va vous falloir énormément de travail…!!!

        • lgbtqi+ dit :

          que voulez-vous, poutine est tellement con qu’alors qu’il voulait finlandiser l’Ukraine, il aboutit à l’Otanisation de l’Ukraine.
          Mais ce n’est pas tout : alors que son gourbi connaît une déflation démographique et une économie lamentable, sa folie fait fuir à l’étranger (Arménie, Géorgie, Finlande, Allemagne, etc) les jeunes hommes les mieux formés.
          La poutinie, c’est un truc tellement ubuesque que les Russes qui n’ont pas encore réussi à la fuir doivent désormais aller acheter leurs voitures à Vladivostok, des voitures d’occasion japonaises avec volant à droite !

          Vous le savez sans doute, « les cons, ça ose tout, c’est d’ailleurs à ça qu’on les reconnaît ». Eh bien votre idole bénéficie enfin de la pleine et entière reconnaissance à laquelle il aspirait.

          • lgbtqi+ dit :

            Otanisation de l’Ukraine et otanisation de la Finlande… Quel champion ce poutine…, quel champion !

    • UnKnown dit :

      C’est précisément pour ce genre de commentaires que les sujets sur l’Ukraine sont verrouillés : ça attire les gens comme vous, sycophantes de tous les extrèmes politiques, qui depuis 10 ans ont été gavés de propagande anti-US et qui soudainement voient leur soi-disant champion de l’anti-impérialisme Américain pédaler dans la semoule et se vautrer dans le même impérialisme.
      Les mêmes qu’il y a 80 ans.

    • Carin dit :

      T’as bien raison mon gars…
      Commence par te nommer, ensuite tu pourras te permettre de menacer. Sinon ça vaut pas un clou, c’est juste une menace qui émane (comme dirait l’ami scope) d’un poltron dans son sofa… et voilà!

  20. xaloy dit :

    Pourra-t-on financer un second porte-avions ?

  21. Christophe dit :

    avec quel argent? avec les impacts de l’inflations, des prestations sociales, des aides diverses et variées à venir, la question sera d’ou vient cet argent? L’imprimer affaiblira la monnaie qui au final générera encore plus d’inflation.

  22. Amiral_sub dit :

    A noter qu’une étude relativement récente prouve qu’investir dans son armée ne coute rien grâce aux retombées économiques et aux industriels de l’armement qui peuvent alors exporter

  23. Clavier dit :

    Si on entrait en guerre parce qu’il faudrait servir de chair à canon pour faire plaisir au Pentagone, ce n’est pas avec 2% mais avec 80% du budget qu’il faudra fournir .

  24. oviode dit :

    Voici la solution que la France doit exploiter depuis l’après guerre et qui n’est toujours pas mis sur la table :

    Cela fait plusieurs décennies que la France et ses présidents qui se sont succédés, n’ont absolument rien fait pour exploiter les gigantesques gisements d’hydrocarbures de toutes sortes et les terres rares sous-marines dont regorge notre ZÉE qui fait de nous avec les nouveaux accords de l’ONU le premier espace maritime du monde devant les États-Unis ! Pourtant, rien ou presque n’a été fait ? Peut-être faut-il, préférer s’endetter jusqu’à la mort avant de passer à l’action ? Ce que je sais, c’est que les anglo-saxons, et en particulier l’Angleterre, si elle avait eu la chance d’avoir cette immense opportunité , aurait depuis longtemps exploité ces gisements colossaux et serait aujourd’hui bien plus riche et respecté que tous les pays européens réunis et bien sûr, sans aucune dette, avec une population aisée dans tous les domaines et tous les spectres stratégiques. Ainsi, vous me direz, mais a ce moment là, la toute puissance des États-Unis aurait été bafouée ? Oui, justement ! Ce pourrait-il que la France n’ait jamais rien fait pour respecter le nouveau paradigme des 2 blocs imposé par les 2 super-puissances de l’après-guerre et qu’aujourd’hui encore elle n’oserait pas passer outre cet état de fait imposé côté occidental par les États-Unis ? Sinon, comment peut-on expliquer cette attitude suicidaire de ne rien entreprendre à tout point de vu ? Ne rien faire, c’est mourir lentement et c’est ce que fait la France depuis bien trop longtemps et nous plongerons avec notre pays, si nous mettons pas cette opportunité sur la table, l’exploitation de notre ZÉE exclusive par tous les moyens possibles ! Ça va passer par Parler des vrais problèmes, une fois pour toute et des vraies solutions qui peuvent vraiment les régler !!! Il faut faire vite, avant qu’il ne soit vraiment trop tard pour agir !!!

  25. oviode dit :

    Il y a un problème il y a 2 jours un article annonçait justement une nouvelle technologie, une première mondiale comme quoi la France allait mettre en service un système permettant à nos armées de pouvoir s’affranchir du GPS américain pour connaître la position exacte de nos bâtiments dans une guerre de haute intensité. Ce système permettrait aussi de pouvoir géolocaliser de façon précise les gisements d’hydrocarbure sous les océans (en rapport directe avec justement l’exploitation de notre ZEE exclusive). Mais, alors que je voulais retourner sur l’article celui-ci semble avoir été supprimé. Je suis sûr qu’il était sur un des sites : Méta-Defense, Zone militaire ou le site : defense news scoop it ? Si vous avez des informations, je suis preneur !

    • mich dit :

      Bonsoir ,taper  » GIRAFE, le Gravimètre Interférométrique de Recherche à Atomes Froids Embarquable  » dans votre moteur de recherche .

  26. Alfred dit :

    Je note avec surprise (feinte) que l’effet des sanctions contre la Russie est rangé dans les éléments qui rendent le contexte économique incertain, au bout d’environ 10 mois seulement d’une guerre qu’on voudrait prolonger pour asphyxier la Russie. Y aurait-il un lézard, s’agirait-il d’une formulation malheureuse, ou aurais-je mal compris les propos de l’auteur ? Cela étant, on aimerait bien savoir, compte tenu des doutes exprimés par la Cour des Comptes, ce que recouvrent les termes « économie de guerre » employés par Mr Macron en matière de financement des dépenses. En clair, comment compte-t-il trouver le pognon, et dans quelle situation laissera-t-il le pays derrière lui ? Non pas qu’il faille ne rien faire, mais plutôt qu’il faille le faire en se préoccupant des conséquences.

    • Carin dit :

      @Alfred
      Il se pourrait aussi, que nous n’ayons pas vraiment besoin du gaz russe… (17% de notre approvisionnement), mais comme pour le covid, nos élites sont alarmistes… et puis pshitt, ce virus tue des gens, comme la plupart des autres virus (voir la grippe), mais surtout, il tue des gens âgés, en très mauvaise santé, ou plus jeunes, dont on peut se demander s’ils auraient atteint le 3eme âge, vu l’état de santé dans lequel ils se trouvent pour la plupart… il y a certes des exceptions… rares… et nos journalistes sont très pointus pour les trouver. Il risque fort d’en être de même pour la crise de l’énergie! Mais attendons la fin de l’hiver, et nous saurons.

  27. albatros dit :

    On peut faire les deux :
    -rétablir l’ordre dans les banlieues (sans beaucoup d’investissement financier). Pour cela, il suffit d’établir une présomption de légalité pour les représentants de la Loi, qui, je le rappelle ont prêté serment, avec une peine plus dure consécutive pour les canards boiteux bien sûr…
    Et moins se soucier du quand dira t on journalistique en cas de crise (ce que fait ce Gouvernement avec les Gilets jaunes éborgnés par exemple).
    -investir un montant suffisant bien supérieur à 48 ou même 50 milliards d’Euros par an, car cela et même à 2% du PIB en période d’hyper inflation revient à être en dessous du seuil nécessaire d’au moins 5 à 6% du PIB pour payer des pensions et investir dans le matériel, dans les achats et le coût de la maintenance qui explose.
    Où trouver l’argent ?
    Pas très facile à très court terme
    Mais l’argent est à prendre via le budget, s’appuyant en entrée sur des impôts et taxes plus sériés, soutenus vis à vis de certains (Macron refuse l’augmentation de ces impôts et taxes, pourtant nécessaires dans la période économique actuelle), ainsi d’une taxe CO2 sur les produits importés d’Asie, fabriqués hors d’Europe, nous sommes en plein dans l’actualité avec le réchauffement climatique – une hausse de la fiscalité de ceux qui ont vu leur profit augmenter – mais aussi une baisse de la fiscalité des ménages les plus atteints par l’inflation et notamment la classe moyenne pour éviter que la part consommation de la croissance baisse. Un meilleur contrôle des aides fiscales octroyées surtout aux entreprises (on parle de dizaines de milliards ici) – la simple lecture des rapports de la Cour des Comptes doit permettre de trouver quelques idées d’économies rapides (mais difficiles en termes politiques ou électoraux, mais il faut savoir ce que l ‘on veut au final)
    Mais aussi et surtout profiter des taux d’emprunts encore très bas – mais pas pour longtemps encore – afin de financer des investissements sur le moyen et long terme (construction, commandes à nos industries, notamment militaires puisque produites dans le pays et de plus en plus vendues à l’Etranger en période de crise actuelle).
    J’y ajouterai une mesure coutant très chère mais qu paiera à terme, dans plusieurs années : le rétablissement du service national avec un volet civil et un militaire (120 à 150 000 soldats mais pas plus par an formés, afin de reconstituer une réserve stratégique et profonde digne de ce nom : une grande partie de l’Armée ukrainienne est composée de réservistes motivés, la plus grande part des Armées israëlienne ou même suisse de même).
    On pourrait aussi ajouter l’obligation de rouler en véhicules électriques pour relancer le besoin de construire des centrales nucléaires et de relancer notre production nationale de véhicules soutenue par la taxe carbone, ainsi nous pourrons baisser la pollution atmosphérique (c’est vital) et donc lutter contr ele réchauffement clensuite revendre par dizaines de milliards cette énergie à tous nos voisins, je ne comprends pas qu on ait ainsi laissé de côté cette énergie vertueuse, surtout la technologie au sodium qui produit 100 fois moins de déchets nucléaieres (mais pas assez de quoi faire des bombes nucléaires il est vrai).
    la politique ne se fait pas àla petite semaine, elle est le résultat d’investissements sur le temps long et plus de reculades et de petites économies, il est encore temps d’agir.

  28. oviode dit :

    J’ai pu retrouver un article parlant d’une nouvelle technologie permettant aux armées françaises de géolocaliser nos batiments de guerre sans GPS ni Galiléo :
    http://www.opex360.com/2020/07/22/une-innovation-francaise-permettra-aux-avions-militaires-de-se-reperer-avec-precision-sans-gps/

  29. Tina dit :

    Bsr Mr Caron .
    Sans doute que mon propos en fera partie. Il concerne les Points suivants :
    -modernisation et hausse du volume de notre parc de M2000 , comme pour l’ensemble de nos partenaires/alliés et ennemis.
    – le PNAG constitue un piège . recadrons le programme avec quelques points de cohérence : longueur limité à 280 m / 30 noeuds en vitesse / passer de 77000 a 45000/50000 tonnes.
    – 1 an de stock.de munitions /missiles.
    – quitter BALLARD pour 2 de nos armées.
    Voilà…. En quelques exemples pour économiser – rationaliser -perdurer .

  30. RomainC dit :

    Dans les commentaires certains n’ont pas trop compris la mesure. MetaDefense l’explique bien :

    « Une fois transposé dans une hausse linaire des crédits, le Ministère des Armées viserait un budget des Armées à hauteur de 73 Md€ en 2029 soit un effort de défense de 2,7% « 

    La moyenne de 58 milliards c’est sur les 7 ans, et il n’y aura pas d’un coup 15milliards en plus entre 2023 et 2024. Donc ce sera bien une hausse linéaire ce qui pourrait porter le budget annuel en 2030 à 73milliards.

  31. Catoneo dit :

    Le vrai défi c’est le projet de majorat militaire allemand en Europe continentale, parce que l’Etat allemand peut le financer et a besoin du réarmement pour faire tourner ses usines dont les débouchés sont amputés désormais du marché de l’immense Russie.
    Tout se tient.
    Je pense qu’ils vont nous snober assez vite. C’est une vraie revanche pour eux et nos élites n »y croient pas.

    • Manu34 dit :

      Mouais… on en parlera quand ce sera fait du « majorat militaire allemand en Europe continentale ». Un fois la guerre en Ukraine finie, la tentation des nos amis allemands à en revenir tout ce qui les intéresse, à savoir business as usual, et les armées c’est militariste, coûteux et ça sert pas à grand chose reviendra au grand galop. Transposer le contexte actuel dans plusieurs années alors que ce ne sera plus valide et alors même également que leur mentalité « naturelle » sera revenue au grand galop, c’est faire preuve de bien peu de recul. De leur part, normal car il sont choqués par la guerre chez leur voisin, mais on devrait ici être plus circonspects…

  32. Titi dit :

    Beaucoup pensent que cet investissement n’est pas suffisant mais nos capacités étaient mieux loties que celles de nos voisins qui s’ils investissent plus doivent rattraper plusieurs décennies de sous-investissement…
    Je pense que 2030/35 sera un seuil critique ou parler de 75 millards à 100 milliards par an seront nécessaires pour rester dans la compétition face aux anglais et allemands dont les investissements des cette décennie auront donné leurs fruits. Patience, on a pas mal de matos … il vaut mieux déjà acheter un maximum de munitions plutôt que construire de nouveaux navires et avions qu’on équipera pas …

  33. Mica X dit :

    Nous sommes à sec mais il n y a pas le feu au lac.
    Les russes sont à la ramasse pour des décennies
    Les Chinois et les US sont loin devant et ils se regardent de travers
    Les européens roulent des mécaniques mais ont du retard, peu d’expérience de terrain et les teutons, les polaks etc sont entre nous et les ruskofs
    Bref, hâtons-nous de réfléchir et de penser à l’après 2050
    Et bossons un peu plus longtemps en attendant moins de papa l’état qui nous biberonne au moindre bobo

    NB si urgence il y a…drones, anti drones marines, espace et cyber.

  34. Czar dit :

    si le Rafale ne sert à rien pourquoi est-ce que vous les trucs avez couiné comme de vieilles femelles de harem lorsque les Grecs en ont acquis ?

  35. Thierry le plus ancien dit :

    Cela n’est pas par Macron que l’armée française brillera, c’est une certitude absolue, il est trop habitué à reprendre avec l’autre main, comptez sur lui pour gaspiller dans des opérations extérieur ayant vocation de gaver des contractants eux aussi extérieur à l’armée…
    Ces histoires de budget sont futile car ça ne reflète déjà plus la réalité, des chiffres avec lesquels il jongle à loisirs, selon de quel angle vous les regardez ils n’ont pas la même contenance, mais même partiellement dissimulé le récipient est toujours bien plus qu’à moitié vide.

  36. Mario 1114 dit :

    Concernant le budget Allemand de la défense :

    https://www.latribune.fr/opinions/armement-le-miroir-aux-alouettes-du-fonds-special-allemand-928675.html
    Bonne continuation !

  37. Raymond75 dit :

    J’étais surpris par les reportages réguliers sur la puissance de l »armée russe, alors que ce pays immense a un PIB comparable à celui de l’Espagne, que l’après Gorbatchev s’est traduit par un effondrement économique et une prédation de la part d’oligarques quasi mafieux, et que l’économie de ce pays ne repose que sur l’exportation de matières premières sans industrie réelle …

    Par contre on savait que la corruption était généralisée, y compris dans l’armée, et que dans cette institution ne régnait que violence et mépris.

    Maintenant on sait que cette armée est une armée de masse, mais fictive, une armée Potemkine. Une armée de dictature ne peut avoir la moindre valeur, bien que s’attaquant méthodiquement aux civils pour faire régner la terreur. Reste une inconnue, de taille : que va faire Vladimir de ses armes nucléaires, et sera t’il obéi ?

    On sait aussi que la défense d’un pays agressé implique une forte mobilisation de sa population, et ne peut reposer sur un petit groupe de professionnels, aussi bien équipés soient ils.

    • mich dit :

      Bonjour ,  » On sait aussi que la défense d’un pays agressé implique une forte mobilisation de sa population, et ne peut reposer sur un petit groupe de professionnels, aussi bien équipés soient ils.  » ,pour l’ instant on sait surtout que l’ on ne sait pas grand chose sur ce conflit « tik tok  » et ce qui a vraiment aidé l’ Ukraine a bloqué la première poussée Russe , mais bon à chacun ses certitudes .

    • Aramis dit :

      Raymond où le record de stupidité battu à chaque message. C’est hallucinant a chaque ligne tu te dis mais qu’il est bête comment peut il dire des choses aussi débiles, niaises et éloignée de la réalité.

      Le type est pour qu’on décalque l’organisation de l’armée Ukrainienne à la France. C’est dire…

  38. Raymond75 dit :

    J’ajoute aussi que toutes les dictatures se sont effondrées suite à une aventure militaire, aussi meurtrière fut elle : Hitler, les généraux grecs, Sadam Hussen, les généraux argentins, d’autres.

    Les dictatures qui subsistent se contentent de n’opprimer que leur propre peuple ! Mais elles aussi finissent par disparaitre : Chili, URSS, et la Chine est une dictature aux pieds d’argile, conduite à une fuite en avant dans la surveillance et la répression. Idem en ex Birmanie.

    • Paddybus dit :

      Ha, oui… Sadam…. celui qui cachait tant et tant d’armes de destruction massives… celui qui avait fait attaquer les maternités et massacrer les pauvres bébés dans leurs couveuses…. ha, oui alors…. ça c’est des référence historiques solides…
      Et le Chili…. cette dictature soigneusement mise en place et entretenue par les zamiricains, et leurs « chicago-boys »….
      Décidément Raymond…. ni Robin des bois, ni autre chose…. un peu trop manichéen… si le monde était aussi simple, tout le monde le comprendrait…!!!!

      • lgbtqi+ dit :

        Non, Sadam et ses fils, avec leurs cages à fauves et à croco en leur palais, dans lesquelles ont été retrouvés des ossements humains.
        Mais que cela ne vous amène pas à décrocher le poster de sadam de dessus votre lit. Ça ferait vide entre celui de poutine et celui de xi, et même kim l’unique obèse en son pays ne comblerait ce vide.

        • Paddybus dit :

          Ha, c’est votre dernière invention…??? coté minable, vous vous surpassez…!!!!

          • lgbtqi+ dit :

            Ha, c’est votre dernière manifestation de déni… ???

            Kristin Beck, former Navy Seal, « Lady Warrior ». Ainsi que les autres membres de son équipe, lors de l’invasion du palais d’عُدي صدّام حُسين / Oudaï.

            Mais forcément, ça va pas dans le sens de vos admirations, alors déni + insulte, as usual.

    • EBM dit :

      Ce qui est affligeant avec vous c’est que pour vous la morale est la seule chose qui compte dans le monde, au point de tenir la place que la vérité et les faits tiennent chez toute personne soucieuse de la réalité.

  39. Raymond75 dit :

    … Et comme d’habitude, ce sont les couches les plus pauvres de la société » que l’on envoie tuer et se faire tuer.

    « il y a un Robin des bois en Russie : il reçoit les ordres de mobilisation des riches et les redistribue aux pauvres »

  40. EBM dit :

    Encore une bien belle dédicace à @NRJ qui démontre à nouveau à quel point sa propagande est contredite par les fais. Adieu les 2% et autres conneries!

    • NRJ dit :

      @EBM
      Qu’est-ce qui est marqué dans le titre de l’article ? oh il est écrit « La France pourrait augmenter ses dépenses militaires d’environ 30% sur la période 2024-31 ». la France POURRAIT. ça s’appelle du conditionnel.

      Et quand on regarde, il y a des gens dont c’est le boulot qui nous disent aussi qu’on va dans le mur. ça s’appelle la Cour des Comptes. Après on peut toujours investir 100 milliards d’euros, c’est juste qu’on ne pourra pas les conserver et qu’on se retrouve en faillite. Mais bon pour réfléchir à ça il faut 2-3 neurones fonctionnels. Par conséquent ça ne vous concerne pas.
      Mais merci pour votre dédicace.

    • Alpha (α) dit :

      Tout comme la dédicace avec l’article des 42 Rafale commandés, comprenant les 12 pour remplacer ceux destinés aux croates, quand notre camarade soutenait qu’ils ne seraient jamais remplacés… 😉

      • EBM dit :

        Ah oui merci! J’avais zappé, il faut dire qu’à chaque fois les faits lui donne tort.

      • NRJ dit :

        @Alpha
        « l’article des 42 Rafale commandés, comprenant les 12 pour remplacer ceux destinés aux croates ». MDR. Cette commande ne remplace absolument pas les Rafales filés aux croates. Faut arrêter d’être débile deux secondes.
        Le mindef aurait commandé des avions sur le long terme, qu’on ait filé 12 Rafales aux croates ou non, c’est tout. Après ils peuvent faire mine de dire que c’est pour remplacer les Rafales bradés aux croates, mais rien ne permet de l’affirmer.
        S’ils avaient vraiment voulu remplacer ces Rafales là, il aurait fallu faire la livraison dans les plus brefs délais, hors là on parle d’une livraison entre 2027 et 2030, ce ne sera même pas Macron qui sera au pouvoir.
        Il y a un moment où faut arrêter d’être stupide et utiliser son cerveau, même si je sais que c’est beaucoup demander pour les usines de trolls de Dassault Aviation.

        Je pense que vous êtes faits pour vous entendre avec @EBM au club des décérébrés anonymes….

  41. saintebaguette dit :

    Va convertir tes Euros en lires turques, foutriquet salade-tomate-oignons, et on en reparle 🙂 🙂