La Marine nationale veut renforcer ses liens avec son homologue allemande… qui va de nouveau se concentrer sur la Baltique

Par rapport à ses relations avec l’US Navy, et au-delà des exercices menés dans le cadre de l’Otan, la Marine nationale entretient des liens assez timides avec son homologue allemande, la Deutsche Marine, même si cette dernière déploie ponctuellement une frégate au sein du groupe aéronaval [GAN] formé autour du porte-avions Charles de Gaulle [cela étant, d’autres marines européennes en font autant…, nldr].

Ces liens auraient cependant pu prendre une autre ampleur si Berlin avait accepté les quatre avions de patrouille maritime Atlantique 2 au standard 6 proposés par Paris, afin de préserver le programme franco-allemand MAWS [Maritime Airborne Warfare System], désormais menacé par la commande de cinq P-8A Poseidon auprès de l’américain Boeing.

Quoi qu’il en soit, le chef d’état-major de la Marine nationale [CEMM], l’amiral Pierre Vandier, a fait état, ce 5 juillet, de ses premiers échanges avec l’amiral allemand Jan C. Kaack, lequel a pris les rênes de la Deutsche Marine il y a maintenant plus de trois mois… Ce qui ne témoigne pas d’une forte proximité.

Reste que ce premier échange a été l’occasion de « réaffirmer notre volonté de coopérer ensemble, en entraînements comme en opérations », a indiqué l’amiral Vandier via Twitter.

Ainsi, il est question de « multiplier » les exercices de haut niveau lors des déploiements du groupe aéronaval ou lors des « relèves de bâtiments en opération Irini ou FINUL ».

Pour rappel, si la Marine nationale participe à l’opération navale européenne Irini, menée en Méditerranée centrale pour surveiller l’embargo sur les armes imposé à la Libye par les Nations unies, elle n’est pas partie prenante à la « Maritime Task Force » [MTF] de la Force intérimaire des Nations unies au Liban [FINUL], contrairement à la Deutsche Marine, qui en assuré le commandement en 2021.

Cette coopération entre la Marine nationale et la Deutsche Marine devrait se traduire par la qualification, en France, des équipages allemands d’hélicoptères NH-90. En outre, l’École navale continuera d’accueillir des élèves officiers venus d’outre-Rhin. À ce sujet, l’amiral Vandier a souligné qu’il s’agira « d’entretenir une connaissance mutuelle à long terme avec le réseau d’officiers ayant suivi une scolarité croisée en France et en Allemagne ».

Enfin, le CEMM a confirmé la « participation de la Deutsche Marine au prochain déploiement du groupe aéronaval », ce qui, selon lui, « illustre cette volonté de créer des synergie entre nos deux marines ».

Cela étant, dans une allocution prononcée la semaine passée, pour marquer son centième jour passé à la tête de la marine allemande, l’amiral Kaack a précisé ses priorités pour l’avenir. Et, visiblement, il entend mettre l’accent sur les opérations en mer Baltique ainsi que sur celles menées dans le cadre de l’Otan.

« Certains jeunes officiers connaissent la zone maritime au large de Beyrouth comme leur poche mais ils ne savent pas où se situent Svendborgsund et les hauts-fonds dangereux du Kattegat », a relevé l’amiral Kaack.

Par ailleurs, le chef de la Deutsche Marine a dit attendre beaucoup du fonds spécial de 100 milliards d’euros, qui doit permettre de rémédier aux nombreuses lacunes de la Bundeswehr. Selon lui, ces « nouveaux moyens permettront de disposer d’une marine puissante et pérenne », avec notamment une disponibilité accrue des navires et, à plus long terme, un format revu à la hausse, avec deux sous-marins de type 212CD, trois corvettes K-130 et deux frégates anti-sous-marines F126 suppémentaires.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

78 contributions

  1. Fabiano dit :

    Le chef des armées françaises continue de se vautrer devant l’Allemagne pour faire avancer ses projets de défense européenne. Tant qu’il sera là, il ne renoncera à rien. Plus les allemands nous méprisent et plus il s’aplatit. Son job est de couler la France et il le fait bien.

    Si l’acte de décès du Scaf ne nous parvient pas cet été, ce sera un très mauvais signal pour la suite…

    • jean dit :

      Tant que Macron sera là, la France continuera de couler.
      Un bon signe ces temps-ci: le pouvoir vacille et pourrait bien s’écrouler bien avant 2027

      • joe dit :

        C’est vrai qu’avec les NUPES, c’est le redressement assuré ! l’Armée à 1%, d’avantages de prélèvements sociaux et d’impôts. Pour le pouvoir qui vacille, il ne faut pas croire les gazette d’extrêmes gauche. Les mêmes qui auraient voté des textes vont maintenant si opposer par principe.

        • lgbtqi+ dit :

          Les nupes ne sont même plus dupes d’eux-mêmes. L’invraisemblable et hétéroclite coalition de circonstance est déjà bien fragilisée.

      • Dolgan dit :

        Vous n avez sans doute pas entendu parler des dernières élections présidentielles et législatives françaises.

        Les français ont une nouvelle fois rejeté les « alternatives » (entre guillemets parce que bon, c était une nouvelle fois une absence de choix) macron .

      • Bravo Charlie dit :

        Faire de la politique dans ce forum me paraît inapproprié. Le président Macron est critiqué sans relâche par un certain nombre de rédacteurs aigris (et partisans). Pourquoi ne pas exercer une modération et limiter à une ligne éditoriale neutre et simplement technique?

        • Fabiano dit :

          @ Bravo Charlie

          Je ne fais pas de politique, juste le constat d’un Président qui joue contre son pays. C’est suffisamment grave pour s’y attarder.

        • Nauatg dit :

          @ Bravo Charlie
          La macronie à l état pur.
          Censurer à tout va pour s éviter le ridicule lors de débats.
          Quand on est mauvais la seule chose à faire est effectivement de museler l opposition. Sous toutes ses formes.
          C est le principe de la ploutocratie. Garder ses petits avantages minables en ayant absolument aucune légitimité.
          Lamentable, minable et à vomir. Mais pas surprenant

      • MW57 dit :

        pourtant merkel n’est plus là, y a t’il une autre amourette caché , de macron , qui justifie cet engouement, pour les teutons ?….

    • fabrice dit :

      Non, celà illustre seulement l’analyse que je faisais.
      L’UE n’a pas les moyens de jouer à l’impérialisme à la fois en Méditerranée et à l’Est.
      Parce que l’aide à l’Ukraine est couteuse. Parce que fâcher avec la Russie, il n’est pas sage de se fâcher avec une Méditerranée fournisseuse de gaz et d’hydrocarbures.
      Du coup elle est tiraillée entre les Etats membres qui donnent la priorité à l’Est (Pologne, groupe de Visegrad, maintenant l’Allemagne) et ceux qui regardent plus vers le Sud (Espagne, Italie, Grèce).
      Concrètement là, l’Allemagne signale qu’elle ne déploiera plus ses forces en Méditerranée.
      Borell tente de faire renaître le JCPOA avec les mid-terms très proches aux USA et la division du parti démocrate sur le sujet, c’est difficile.
      Malgré les grandes déclarations, la France donne peu d’aides à l’Ukraine (dans les 200M d’euros c’est à dire moins que l’Estonie…). Macron est toujours dans le « en même temps », il veut tout faire à la fois, s’occuper du Maghreb et du MO et de l’Europe de l’Est en même temps. Est ce réaliste ? Pour moi c’est du saupoudrage de nos moyens et de notre énergie.
      La réalité est que notre pouvoir politique fait de la com. Rien d’autre que de la com. C’est la com qui l’intéresse. Le reste est creux.

      • Félix GARCIA dit :

        Déclaration conjointe du Président Emmanuel Macron et du Premier ministre de l’État d’Israël Yaïr Lapid.
        https://twitter.com/i/broadcasts/1lDGLLLvYkLGm

        • fabrice dit :

          Félix
          Lapid, l’alterné PM, et Macron s’entendent biens car ce sont deux vides réunis. L’alternance ayant eu lieu entre le GVT minoritaire israélien, Lapid a voulu faire de la com en allant faire un petit tour à Paris pour se donner une posture de non minable sans diplôme et de comédien raté, fils à papa magouilleur, paresseux et incompétent, dans un contexte de campagne électorale en Israël. Celà arrange aussi Macron dans sa posture de « maitre du Monde » et de non mouche de coche.
          En réalité, dîtes moi quelles décisions ou actions ont été prises lors de cet entretien ?
          RIEN, zéro, kloum, nada, walou…
          Juste de la com.

      • joe dit :

        Qui parle d’impérialisme à part les pro-russes et autres militants nationalistes ? Elles sont ou les hordes armées de l’Occident qui déferlent en russie ou au sud ? Ah ba en fait non, il n’y en a pas. Macron s’occupe de tout ce que un président responsable doit faire. Annoncer des manœuvres conjointes n’est pas le début d’une volonté d’intimidé. Pour info, la politique c’est avant tout de la Com et un peu d’actions. Vrai depuis toujours et avec tous les gouvernements. Vous venez de découvrir la roue.

        • fabrice dit :

          Joe
          Non la politique c’est avant tout de la volonté, de l’action et, si nécessaire, de la com qui la justifie. La victoire n’a pas besoin de com, elle est la meilleure com.
          Macron c’est de la com et quelques actions commandées sans aucun intérêt réel mais qui justifient la com. avec une volonté à variables multiples en fonction de l’intérêt communicationnel du moment.
          Ne confondez pas politique et posture.
          Macron n’a pas de politique extérieure.

    • Zweiger dit :

      La question est pourquoi il s’aplatît comme cela devant l’Allemagne, on peut pas dire qu’il soit germanophile ne parlant même pas l’allemand.
      L’UE est tenue par les Allemands par leur puissance économique. Nous, on a fait le choix de la puissance militaire (caché derrière notre dissuasion) en pensant que cela suffisait à être puissant. Hors, c’est bien le fric qui est le nerf de la guerre.
      On a donc abandonné notre puissance industrielle qui faisait que l’on pouvait être financièrement puissant. Puis, par lâcheté électorale, on a fait de l’achat (et Macron en a fait une marque de fabrique) de voix à coup de chèques et allocations diverses. On est tous responsable, même le français lambda qui ne veut pas perdre un millième de ses acquis. Par la suite, en manque de richesse, on a emprunté en masse et de plus en plus. Et pour emprunter, il faut des garanties auprès des créanciers.
      Aucun français ne voudrait réduire son train de vie et celui que l’état lui doit, donc ce dernier emprunte encore, de peur de mouvements sociaux.
      Les garanties sont de se mettre aux ordres des directives allemandes, qui sont vue par les créanciers comme une réussite.
      La preuve, tout ce soutien à Macron au 2eme tour de la part des institutions européennes (donc Allemandes).
      La France est importante pour l’Allemagne car c’est un marché et de plus un voisin, donc il faut qu’elle soit stable mais pas trop puissante quand même (faut pas trop faire concurrence). Les Allemands ont un projet et voit l’UE comme leur zone d’influence, ils prennent une vieille revanche, et au vue de la réussite allemande à se relever en permanence, on peut pas leur donner tort. Ils sont le maillon fort, on est un maillon faible.
      Donc Macron n’a pas le choix, entre les « on veux et on veux pas » des français (égoïstes, égocentrique) et les « on veux » des créanciers, hein la marge de manœuvre est très faible.
      Si en plus on rajoute en France les parties politiques (RN, LFI, PS, PCF et autres) qui représente certes une partie non négligeable de l’électorat mais qui n’ont rien de créatif et de sauveur pour le pays hormis les fausses promesses et la haine verbale (surtout LFI), bein c’est statu-quo.
      J’en viens même à me demander si l’augmentation de la dette en France n’est pas une volonté pour ensuite mieux soumettre la population à des réformes rigoureuses devant la menace de la faillite.
      Macron est un « agent » européen (donc Allemand), pas français. C’est pour le moment la seule manœuvre possible pour que la France et les français continue à être perfusé de pognon et donc continue de garder le train de vie actuel.
      Sans remise en question totale du pays et de ses habitants , la France continuera de vivre comme cela, en soumission et aux ordres.

      • Czar dit :

        on a bien compris que t’étais dnas les 4.7% à avoir voté Valérie Bougresse qui elle était « créatrice et sauveuse » (sauf pour sa campagne. tu peux ptêt demander un classement « mignon panda » au WWF

        • Zweiger dit :

          Hs ton commentaire. T’as rien pigé hein, pas grave, tu fais quoi le mercredi car y a un dîner avec des amis et on reçoit les gens comme toi pour les écouter, tu verras, ON se marre bien.

          • josé dit :

            Bien, au moins vous êtes honnêtes dans vos analyses.Un francais honnêts comme toi, on n’en voit pas souvent!!! La France vit au dessus de ses moyens depuis 50 ans!!! Personne ne dénonce cela, tout le monde trouve bon que leur pays s’agenouille devant les crénciers pour quémander toujours une aide, manipuler la monnaie unique l’EURO et faire une mutualisation des dettes sans honte!!! Le génie francais, c’est moins d’effort mais plutöt la soumission….. je pense que les Francais adorent la soumission.

          • Czar dit :

            je ne viens à ton diner que si tu me garantis que tous tes potes seront en mocassins à gland avec pull pull noué sur les épaules. les repcuks sont une espèce en voie de disparation et comme ça il ne me resterait plus que les chevaux de Przewalski à voir avant de mourir de la 8ème dose du vaccin pour le covid 34.

    • benoit dit :

      Il n’a pas le choix les ordres viennent du haut, l’Allemagne tient la France comme la Grèce, la dette mon ami la dette… Sauf que la France est devenu une puissance nucléaire

    • meu-do dit :

      Le chef des Armées fait ce que le Président décide, point barre.

    • john dit :

      Je crois au contraire que le mépris va dans l’autre sens.
      Ils ne méprisent en rien l’armée française. Mais quand le pdg de Dassault les traite de m ouvertement, vous pensez bien qu’ils ne vont pas en redemander !
      Le problème de la France est d’avoir une ambition qui ne fonctionne pas avec son budget. Et pour que cette ambition soit possible, il va falloir faire des concessions. L’une de ces concessions est d’arrêter les programmes que par la France pour la France et de travailler en commun.
      Cela est une décision politique et pas militaire pour commencer. L’amiral ne fait que mettre en place des décisions politiques !
      Ensuite, la France a le problème de ne pas être capable de tenir ses industriels. Pour rappel, c’est l’état qui finance les programmes, et Dassault entre autres qui en bénéficie. Oui ils préféreraient être seul ! Mais c’est pas leur argent qui est dépensé, c’est celui de l’état. Et Dassault profite amplement de l’état français sur plus d’un point !
      – plutôt que de respecter ses contrats et délais de livraison en adaptant la production au rythme nécessaire, l’état français a mis son armée dans une situation de m pour vendre le Rafale au plus vite.
      – Dassault est subventionné par l’état sur des ventes en Croatie et en Grèce. La vente d’occasion permet de cacher la subvention ! Mais la valeur du contrat n’est pas adaptée à la réalité.
      Et grâce à ces subventions, Dassault vend de nouveaux Rafale à la Grèce et à la France. Belle manière de subventionner Dassault !
      – l’état s’occupe de vendre les Rafale. Ça fait pas mal d’économies pour Dassault ! Est-ce que l’état fait pareil pour Mireille, apicultrice ? Ou c’est un privilège gratuit pour Dassault?

      Bref, sans l’état français, pas de Rafale, donc pas d’export d’avions de chasse, donc pas de bénéfices ! Le minimum serait que Dassault respecte les choix politiques, au lieu de tout faire pour annuler le contrat !
      Ou alors Dassault finance la partie qui aurait dû être financée par l’Allemagne !

      • Carin dit :

        @red/john
        Quand on parlera de matériels américains, tu seras autorisé à ramener ta fraise… la il s’agit d’un exercice sous l’égide de l’Europe/OTAN, qui ne concerne en rien un américain au service de LM…
        En plus de ne pas commenter l’article, tu te permet de venir dicter à la France, sa politique!!! Y’a pas comme un problème dans l’énoncé?
        Reste à ta place d’américain, et contente toi de défendre ton emploi chez LM, c’est la seule chose que l’on puisse admettre.

  2. albert dit :

    C’est quoi cette nouvelle manie de vouloir tout, vraiment tout faire avec les allemands.
    Quand va-t-on comprendre que leur volonté c’est de tout diriger, tout dominer, et nous mettre des battons dans les roues à chaque fois qu’on prend l’initiative.
    J’appréciais tellement plus quand on faisait des partenariats avec les anglais. Mais depuis le Brexit, politiquement nos politiciens ne veulent plus d’eux. quel dommage car ils sont très compétents et ont toujours été d’excellent partenaires industriels.
    il va falloir qu’on arrête avec ce culte de tout vouloir faire avec les allemands.

    • Lockass dit :

      Des partenaires industriels ? La Grande-Bretagne est encore plus désindustrialisée que nous.

    • Carin dit :

      @albert
      Le problème des anglais c’est BOJO..
      Dieu vous a entendu, et BOJO dégage… le suivant sera peut-être plus européen (j’en doute), quoi qu’il en soit, les accords franco/anglais n’ont jamais été remis en question…
      Et pour finir nos amis anglais, sont à l’image des américains… seules nos armées sont réellement compatibles!

  3. Fralipolipi dit :

    France et Allemagne ne trempent pas du tout dans les mêmes eaux. La géographie dicte ses lois.
    Du coup les interactions entre nos 2 marines en sont plus limitées … c’est comme ça.
    Sinon, on peut toujours penser à une patrouille fluviale commune sur le Rhin 🙂

    • john dit :

      En théorie, c’est une évidence. Sauf que Poutine a quand même remis la Baltique, la Mer Noire, la Mer du Nord au centre de l’échiquier géopolitique !
      Et il se trouve que la Mer Baltique et la Mer du Nord ne sont pas forcément en eaux profondes, et que la France peut apprendre d’autres pays. Et c’est aussi à cela que servent les échanges d’officiers. Penser que la France n’a rien à apprendre est clairement arrogant.
      Et en plus, la Baltique risque d’être le lieu de prochains accrochages entre les Russes et l’OTAN. Et les Russes ont quand même un armement plus qu’important dans cette région !
      Et je pense que l’Allemagne est plus aux faits des forces russes dans la région que les Français, parce que comme vous le dites, la géographie dicte ses lois. Et la France ne voyait plus la Russie comme ennemi potentiel depuis bien longtemps… Le volume d’armement et d’éléments électroniques clés livrés à la Russie est même inquiétant. Donc si la France a fait cela, je doute que de l’autre côté la France se focalisait sur les forces russes et comment s’en défendre !

      Pour l’aspect entraînements, n’oubliez pas qu’il y a un aspect commercial. Ces formations sont facturées aux autres pays ! Et vous aurez noté que le nombre de pilotes a chuté depuis 20-30 ans. C’est plus difficile de maintenir un centre de formation ouvert avec moins de pilotes. Donc former des autres armées permet de financer ces écoles à coût moins important !
      Et la France profite de certaines formations dans d’autres pays. Comme aux USA pour l’aéronavale !

      • Fralipolipi dit :

        @Jeannot
        C’est pas bien joli tout ça 🙂
        Quasi la totalité de votre propos est pas mal à côté de la plaque :
        .
        « la Baltique, la Mer Noire, la Mer du Nord au centre de l’échiquier géopolitique ! »
        … sauf que ces mers Baltique et mer Noire sont des culs de sac, et avec aucune grande puissance mondiale à proximité immédiate … impossible de parler alors de centre de gravité géopolitique, mais plutôt de piège géographique. Quand à le mer du Nord, je ne vois pas ce que Poutine y a fait de plus ces derniers mois.
        .
        « Mer Baltique et la Mer du Nord ne sont pas forcément en eaux profondes, et que la France peut apprendre d’autres pays »
        … sur la mer baltique peut-être, mais nous Français n’y avons aucun intérêt particulier direct.
        … pour la mer du Nord, rien de nouveau pour nous.
        … quand à la navigation en eaux peu profondes en général, c’est plutôt nous qui apprenons aux autres (et non des autres).
        .
        « Et je pense que l’Allemagne est plus aux faits des forces russes dans la région que les Français, parce que comme vous le dites, la géographie dicte ses lois »
        Sauf que les principaux ports dangereux pour nous sont plus au Nord, du côté de Mourmansk … et ce n’est pas l’Allemagne qui va pouvoir aider grand monde sur ce secteur d’Atlantique Nord/Arctique (pas de SNA, pas de SNLE, du coup peu d’activité allemande dans ces secteurs arctique / Atl Nord).
        .
        « Pour l’aspect entraînements, n’oubliez pas qu’il y a un aspect commercial. Ces formations sont facturées aux autres pays ! Et vous aurez noté que le nombre de pilotes a chuté depuis 20-30 ans. C’est plus difficile de maintenir un centre de formation ouvert avec moins de pilotes. Donc former des autres armées permet de financer ces écoles à coût moins important ! »
        … il me semble que c’est l’Allemagne qui a plaqué la France pour les formations communes de pilotes. Mais en tous les cas, là on parle plutôt des AA et non des Marines … ce n’est plus trop le sujet de l’article.
        .
        « Et la France profite de certaines formations dans d’autres pays. Comme aux USA pour l’aéronavale ! »
        … Formations pour les seuls pilotes de la chasse embarquée française, et c’est le seul exemple de formation française dans un pays étranger (je ne parle pas des échanges ponctuels de pilotes).
        Cela étant, c’est aussi hors sujet, car cela ne concerne en rien l’Allemagne qui n’a strictement aucune Chasse embarquée 😉

        • Carin dit :

          D’autant qu’il s’agit d’un module de formation des pilotes de l’aéronavale française qui se déroule aux states… il y en a 3…

      • Carin dit :

        Prendre l’Allemagne pour exemple de surveillance des forces russes, alors qu’elle se trouve encore aujourd’hui sous la main mise du petit père des peuples, à comment dire… quelque chose de risible!

  4. vno dit :

    Il n’est pas un peu méprisant avec ces jeunes officiers le nouveau ? S’ils ne sont pas bons, il devrait peut être faire son autocritique en se regardant dans une glace ? Aucun risque pour que ces jeunes officiers soient responsables de l’état de la Marine Allemande, mais sa méthode de commandement au mépris comme en France à une époque peut-être ?. Les boites de bières remplacent toujours les torpilles dans les tubes de leurs sous-marins ? Il pourrait peut-être commencer par la pour faire semblant d’être opérationnel en plus de savoir tracer une route et essayer de la suivre ? Un Amiral Norvégien a été aussi méprisant envers nos équipage de SNA trop mauvais a l’entendre pour chasser dans leurs eaux, dommage il a perdu une frégate peu de temps après et les Français n’y étaient pour rien !

    • Czar dit :

      « Un Amiral Norvégien a été aussi méprisant envers nos équipage de SNA trop mauvais a l’entendre pour chasser dans leurs eaux, dommage il a perdu une frégate peu de temps après et les Français n’y étaient pour rien ! »

      source ?

  5. Cyd dit :

    Avec qui ?
    Avec l’Allemagne ?
    Avec ceux qui coulent un à un tous les projets de coopération

    Manifestement, la leçon n’est pas comprise et mérite de nouveaux coup de fouet

    Ou bien nos dirigeants aiment ça

  6. Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

    Je pense que tout le monde ici connaît le phénomène du prétendant avide… il répare la voiture de sa bien-aimée, trimballe des cartons, apporte des cadeaux et des compliments, fait le taxi…et il obtient au maximum une invitation au mariage de sa bien-aimée.

    Après Eurofighter/Rafale, avions de patrouille maritime, Tiger etc… combien de temps faut-il au gouvernement français pour comprendre l’attitude réelle de Berlin?

  7. PHILIPPE dit :

    KAMPFSCHWIMMER: SEK M – Die Seals von der Förde / nageurs de combat les seals / les phoques du fjord
    https://www.youtube.com/watch?v=imxYkcNopZ4
    Pour rester sur le sujet puisqu’Odessa semble convoitée :
    Spetsnaz naval russe | Quelle est leur force ?
    https://www.youtube.com/watch?v=CBfHz-sVJGU

    • PHILIPPE dit :

      en complément :
      sur la dernière vidéo ci-dessus, à 2,49 minutes, on peut voir un homme-grenouille russe tenir une arme spécifique à cette unité. Il s’agit d’un pistolet mitrailleur tirant… des fléchettes en acier longues d’un peu plus de 10 cm et du diamètre d’une aiguille à tricoter. Pour les bricoleurs cette arme fonctionne donc un peu à la manière d’un pistolet à clouer !

  8. Axer dit :

    Si on se tape Poutine encore 14 ans, comme prévu dans la constitution qu’il s’est tailler sur mesure, alors on a interêt à se préparer, air, terre, flotte, car c’est pas demain la veille que la tension militaire va retomber. Il est même à prévoir que l’on va évoluer dans un monde chaud, avec des tensions très chaudes et des guerres plus froides selon le moment. Va falloir augmenter à 500 chars, 200 ou 300 canons (16.500 chez le père Poutine, moins ce qu’il aura perdu en Ukraine, et grâce aux ukrainiens, qui se sont coupé les veines pour nous défendre, nous donner du répit, ainsi qu’à leur pays ou à l’Europe de l’Est). Faut mettre de l’argent, dans l’aviation, la marine, les drones et autres concepts modernes. L’Ukraine avait plus de 2000 canons, on a vu ce qui leur est arrivé. Va falloir ressortir les bureaux d’étude et plancher sérieusement sur ce genre de problème, si demain l’adversaire c’est la Chine (+ son pantin, la Russie), il vaut mieux avoir une vraie industrie. Produire 3 ou 9 canons par an, c’est carrément suicidaire. La Chine peut nous sortir des centaines de canons à l’année, quant à sa marine, elle monte en flèche. Quant à l’Inde, j’ai moyennement confiance, pour pas dire plus. Ces gens se détestent, mais face à un « ennemi » comme les USA et l’Europe, ils sont capable de se retourner contre nous à n’importe quel moment, ça dépend de comment ils s’entendent en secret avec les autres pays des BRICS. Le Pakistan, c’est pareil, ils sont des marionnettes (très armés) de la Chine. Quant à nous, notre flanc sud, les dictateurs algériens et libyens sont une vraie source d’angoisse, si on peut s’en débarrasser, et le plus vite possible, il ne faudra pas manquer l’opportunité. L’Atlantique, nous restons vulnérables sur l’Atlantique, là encore, va falloir se blinder, remettre en marche des frégates et un second PA si c’est possible (1 sur front sud, 1 sur l’Atlantique). On va pas refaire le mur de l’Atlantique, mais on devrait songer à le rendre moins « fragile », faut plancher sur ça le plus rapidement possible, on se souvient des SM russes et leurs bombardiers qui viennent lécher et tester cette « résistance »…

    • VinceToto dit :

      « faut plancher sur ça le plus rapidement possible »
      Pour note, les Rafales et F-35 ne sont pas super adaptés pour de la lutte anti-SM et les PA sont des grosses cibles. Au niveau bombardiers russes, dont Mig-31, oui un PA+Rafales cela peut être intéressant. Mais, il faut quand même noter à propos des PA+flottes qu’après avoir fait la parade, les Jacks en Mer Noire pendant quelques années, quand un risque de conflit arriva, c’est à trois PA+flotte défensive qu’ils partirent se cacher à bonne distance au sud de l’Adriatique.

      • MW57 dit :

        Dans vingt ans peut être , je doute fort que russe et chinois vont attendre patiemment 20 ans , que nos armées soit , suffisamment développés , pour venir nous faire la guerre, c’est pas avec les modestes 3 milliards , que nos , industrielles , feront des merveilles…

      • Axer dit :

        En plus…On a bien vu le père fouettard, Poutine, nous toiser avec ses missiles hypersoniques transportés par Mig-31. On voit bien sa stratégie, » Otan tu bouge, toi et tes PA, je te coule » au Kinjal. C’est quoi la contre-mesure ? Il faut, comme sur les PA américains, installer des lasers capables de détruire en vol ces engins hyper-veloces. On a t’on les moyens et la volonté politique ?

  9. Gplt dit :

    C’est désagréable cette sensation que seule la France souhaite vivement ces coopérations. L’amiral allemand avec sa marine en bois veut aller en Baltique et Vandier suit !!! Quand nos hauts responsables feront le deuil de cette relation privilégiée qui n’existe que d’un côté et au détriment du côté français. Ils n’en n’ont pas marre d’être ridicules ?? Bien sûr notre leader suprême en tête.

    • benoit dit :

      On a les océans que l’on mérite. La Baltique 30 mètres de fond eau claire un petit lac à l’avantage de ne pas consommer trop de force.
      Il y a la flotte russe de Kaliningrad et de Saint Petersbourg mais qui peut penser une seconde que ces flottes ont la moindre chance sur un lac.

      Le vrai danger est à Mourmansk et Vladivostok… La baltique c’est une pataugeoire de temps de paix

  10. Alex Delalibre dit :

    Et c’est reparti. Une marine insignifiante, supportée par une industrie directement concurrente à la nôtre et prête à tout pour lui tailler des croupières sur les marchés mondiaux (en commençant par la Grèce). Tiens, une idée, proposons un PA commun. Avec des F35 dessus.

  11. Fred dit :

    De toute façon depuis le Jutland ils ont beaucoup baissé

  12. Aymard de Ledonner dit :

    Bof. Pourquoi pas. Mais les liens avec les marines italienne, suédoise, belges et néerlandaise ont plus d’avenir a mon sens.

  13. Michel dit :

    Participer ponctuellement d’accord mais pas plus. La Baltique c’est les affaires des pays nordiques de l’OTAN. On a mieux a faire dans nos territoires ultramarins.
    Pour la formation de nos officiers de marine une bonne carte du shom à jour qu’il faut savoir lire et des relevés au compas et sextant lors de quart en passerelle devraient faire l’affaire. Ils sont pas là pour faire du tourisme ou les beaux dans des carrés, les ministères et autres ambassades.

  14. bullnar dit :

    oui chef ca fait mal encore chef… mais quand allons nous arreter de considerer l’allemagne comme un partenaire militaire de bonne foi….

  15. VladVirus22 dit :

    Deux Suffren, deux FDI, et 3 futurs EPC supplémentaires serait une bonne nouvelle pour la Royale. Pour la Flotte du Pacifique, en renfort du renouvellement déjà engagé.

  16. Sergio dit :

    Toute coopération, même modeste entre alliés est profitable.

    • Tulio dit :

      Entre alliés ? On n’a jamais signé de traité de paix avec les Boches et on a occupé leur territoire jusqu’en 1993.

  17. Jre91 dit :

    C’est dingue que toutes les orientations de la France se fassent vers ou avec l’allemagne, qui a mon avis se fou completement de nous.
    Il aurait ete plys judicieux d’augmenter nos partenariat avec la grande bretagne, les pays bas, voire les pays scandinaves avec qui nous collaborons tres peu.
    On dirait que nous sommes une mouche attiree par cette allemagne qui se fiche de nous…
    Au passage leurs armees (ait, terre, mer) ne sont pas des references.

  18. A-lex dit :

    « Des traitres…Les Allemands ne sont pas nos amis, ni nos alliées….Envoyons les se faire un cuire un oeuf avec l’Otan et l’UE….etc…blablabla »

    Les commentaires vont être succulent.

    • Condrieu dit :

      Un peu de respect pour les oeufs, svp. Eux c’est les saucisses qu’ils doivent allez se faire cuire.

  19. marianne dit :

    C’est drole, toute l’Europe resserre les rangs derrière l’otan. il n’y a que nous qui rêvons à une défense européenne…

    • Eurafale dit :

      Le truc, c’est que l’OTAN, c’est bien, mais l’OTAN avec une défense européenne, c’est mieux. Ça voudrait dire un flanc oriental renforcée avec des armées qui se connaissent mieux et qui ont les mêmes doctrines d’emploi (ou en tout cas plus proche) des matériels communs utilisés. Ça veut pas dire que l’OTAN seul c’est mal (chacun se fera son avis) mais l’OTAN avec une défense européenne, ça ne peut être que du bonus. Mais bon, entre les interêts économiques, industriels, stratégiques, politiques etc… de chacun, c’est pas demain la veille.

    • Carin dit :

      @marianne
      Perdu… ce « rapprochement » va se faire dans le cadre OTAN…
      Tout le monde a l’air d’oublier que le patron OTAN de la planification, intégration, et techniques de combats, est un général français… même les US modifient leurs façons de faire sous l’égide de ce général et de son staff.
      De plus, la baltique n’est pas la mer que nos marins connaissent le mieux, par contre si ça s’envenime avec le débile du Kremlin, c’est aussi dans cette mer qu’il leurs faudra intervenir… les rares exercices communs avec les pays donnant sur cette mer, ont malheureusement faits la cruelle démonstration de leur inefficacité, aussi bien sur que sous les eaux.

    • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

      Parce que ici (hormis les trolls poutiniens) c’est une vision franco-franchouillarde de la galaxie, et hélas souvent contre productif …Rien que sur ce forum la seule chose qui importe pour beaucoup c’est le bombage de torse, à la limite de refaire la guerre de 40 à l’envers !

      Pathétique et angoissant à la fois …

    • GHOST dit :

      MARE NOSTRUM
      La mer Baltique est sous contrôle de l´OTAN quand la Finlande et la Suède sont entrain de rejoindre le club.. Ainsi, Saint Petersbourg et Kalingrad sont sous le contrôle de l´OTAN.
      HISTOIRE
      Pour l´Allemagne, le retour dans la mer Baltique est aussi historique.. et l´influence de l´OTAN ne fait que renforcer la vielle association « hanséatique » avec les pays Nordique, tous membres de l´OTAN.
      BALTOPS
      Depuis des années, l´OTAN fait des exercices qui vont maintenant se renforcer… avec la France ou sans la France? Bonne question quand on annonce un autre projet.. https://www.janes.com/defence-news/air-platforms/latest/france-germany-sweden-launch-future-transport-aircraft

  20. Nico80100 dit :

    La défense européenne ce n’est pas demain la veille. On est vraiment les seuls à y croire.
    Nos politiciens sont pitoyables. Pauvre France.

  21. Mic dit :

    Aider les pays nordiques qui ont des côtes sur la Baltique Oui, mais l’Allemagne est assez riche qu’elle se débrouille toute seule….elle pèse quoi la Marine Allemandes versus les Marline Suédoise, Norvégienne et Danoise pas grand chose…..
    Occupons nous de nos ZEE Ultra Marin avant la Baltique…..

  22. civis17 dit :

    J’ignorais que la kriegsmarine existait encore pourquoi ne les laissons nous pas dans leur galère puisque par définition les teutons sont toujours les meilleurs.Au fait quelqu’un a des nouvelles d’Angèle , elle bronze sur les rives de Wannsee ?

  23. Mica X dit :

    Bah, franchement & sans animosité, la mer du Nord, la Baltique et l’Arctique, nous n’avons rien à y faire, assez d’alliés sur place, à eux de se « mouiller ».
    Nous avons mieux à faire en Méditerranée et dans la zone indo-pacifique voire en Antarctique.
    Pour les 100 M, je pense que c’est avant tout un moyen d’engraisser les industriels de l’armement pour qu’ils puissent exporter et de faire des mamours à Biden, l’armée ne suscitent pas de vocations en Allemagne (encore moins qu’en France) et le « biotope administratif » est assez rébarbatif et couteux.
    Les allemands se planqueront derrière les polonais, sous le parapluie US et redécouvriront l’amitié franco-allemande lorsque que Trump ou un de ses clones reviendra au pouvoir, à nous de ne pas être amnésiques sur ce coup.
    Concernant la posture du gvt français, je note un hiatus de plus en plus important entre les déclarations et la réalité, une prise de conscience serait-elle en train de poindre ? Non pas qu’il faille être hostile envers les teutons, mais simplement réaliste et plus confiant, ok c’est pas gagner vu l’état de notre assemblée nationale mais verra t on moins de jupiterisme et plus de coopération ? Ce serait bien pour développer des axes économiques et industriels sur le long terme.

  24. VinceToto dit :

    Il y a l’axe UK/US « pays baltes » « Pologne » et aussi l’axe US, Pays Scandinaves pour la Baltique. L’Allemagne est un auxiliaire, intervenant naturel dans cette zone, mais pas la France. Si la France c’est vue assignée la Roumanie, la zone UE sud-est ce n’est pas pour aller faire des ronds autour de l’ile de Gotland.
    Le problème, c’est le grotesque et très couteux French Strike Group avec le CDG qui se retrouve en bouche-trou, porte-étendard du Nord-Ouest-Est au Sud-Ouest-Est de l’Europe pour l’US/OTAN. Si il se fait dégommer, ce qui est pratiquement certain en cas de confrontation musclée en zone Europe, il servira, peut être, à …. se faire dégommer? En plus, l’Hiver nordique n’est pas super pour les opérations de Porte-Avions.

  25. Aymard de Ledonner dit :

    « Certains jeunes officiers connaissent la zone maritime au large de Beyrouth comme leur poche mais ils ne savent pas où se situent Svendborgsund et les hauts-fonds dangereux du Kattegat »
    Cela indique que la marine allemande va encore moins s’éloigner de la Baltique que d’habitude.
    Et ça sue la trouille sur le mode « les russes sont à nos portes, rappel aux postes de combat ».

  26. Patadouf dit :

    « Hooo oui Hans, fais moi mal ! » Plus sérieusement, c’est plus de l’obstination à ce point là…

  27. Matou dit :

    C’est une bonne chose de mon point de vue. Il faut séparer les coopérations sur les nouveaux programmes d’armements (catastrophiques avec l’Allemagne), des coopérations militaires sur le terrain. Les allemands sont des alliés malgré tout et travailler l’interopérabilité avec eux fait sens, comme avec les autres pays alliés qu’ils soient européens ou non.
    On n’est plus en 40, même si la prudence sera toujours de mise, tenant compte de cette tendance à la domination côté allemand et peut-être un certain complexe de supériorité, sachant qu’ils doivent avoir le même point de vue vis à vis de la France. Essayons de dépasser ces regards parfois biaisés et d’être collectivement intelligents tout en gardant une extrême lucidité sur ce qui est de notre intérêt ou pas, tenant compte de notre situation.

  28. Flo dit :

    Franchement c’est pas la priorité…la MN devrait plutôt se concentrer sur la création d’un groupe aéronaval centré sur un PHA et plusieurs frégates pour l’indopacifique, comme le préconisait un rapport parlementaire (d’un élu LREM en plus).
    TOUTE notre attention doit porter sur l’outre mer, comment y projeter assez d’hommes en cas de crise, comment défendre efficacement la ZEE contre des marines adverses et des marines hybrides (voir cas Chinois),…

    Franchement disons le clairement, la baltique on s’en contrefout véritablement…

  29. mitridate dit :

    L’allemagne n’est plus un allié fiable. Les travaux de l’historien Chapoutot montre que l’elite allemande formée par l’ancien general SS Reinhard Höhn de 1956 aux années 1990( ecole sur le modele de Harvard) est eduquée pour une vision non miscible avec la française. De surcroit, Hohn destestant les français considerait que tout ce qui vient de France doit etre rejeté par l’Allemagne. Si on ajoute à cela l’incapacité Allemande à prendre des decisions quu ne sont pas ruineuse( on pense au gazoduc russe et bien d’autres choix politiques calamiteux), je soutiens qu’il est temps que la France se separe de ce partenaire qui a pour objectif de nous faire couler avant lui

  30. Catoneo dit :

    Le tropisme français du « couple franco-allemand » et de la coopération militaire qui coule de source, débouche sur un échec depuis qu’Olaf Scholz a déclaré vouloir reconstruire la première armée conventionnelle du continent.
    La France n’a pas les moyens de suivre. Et nous ne les intéressons pas.
    Quand cela entrera-t-il dans le crâne de piaf des militaires au Château ?

  31. Lecoq dit :

    Et bien, ca laisse songeur sur l’avenir … Dassault risque de se faire dissoudre dans l’européanisme béat de notre grand chef, vivement le plan B, mais je n’y crois plus …

  32. Fidel Gastro dit :

    L’Allemagne joue un double jeu, après la réunification, des cadres de l’Est comme Merkel ont infiltré tout le government.

  33. Maya dit :

    Il n’y a aucun lien à renforcer avec les mercantilistes allemands , toutou des yankees . Il faut s’en éloigner en se bouchant le nez. L’Alemagne est un adversaire , voir pire.

  34. Olie dit :

    De toutes façons tout est compliqué avec l Allemagne dans tous les domaines ils n ontcpas évolués depuis 1945!!

  35. vrai_chasseur dit :

    La marine allemande est très en deçà de la marine française et de capacité inférieure à plusieurs autres marines européennes -à son corps défendant, car il a en été autrement dans le passé-.
    Cet amiral allemand fait des coups de menton après l’éviction sans ménagement de son prédécesseur, dégagé manu militari pour un commentaire malheureux sur la Russie. On a attendu 3 mois après sa nomination pour une visite de politesse et évoquer des coopérations qui existent déjà.
    Bref il s’agit de simple courtoisie envers notre voisin, on n’est pas des malpolis.

    • Aymard de Ledonner dit :

      En même temps il était difficile d’être certain des intentions de Poutine en janvier mais tous les chefs militaires européens et US étaient inquiets. Considérer comme une «ineptie» les intentions prêtées par les alliés de l’Otan à la Russie d’envahir l’Ukraine est un très grave défaut de jugement. C’est ce manque de jugement qui me choque le plus même si le fait qu’il ai cru bon de rendre publiques ses divagations est aussi frappant.
      On peut imaginer qu’un capitaine de corvette manque de vision stratégique, et son rôle étant tactique, cela ne porte pas à conséquence, mais que l’amiral à la tête de toute la marine manque de jugement à ce point, ce n’est clairement pas acceptable. Et ça nuit à la confiance que ses alliés peuvent placer dans la marine allemande.
      Trois mois avant d’organiser une rencontre, c’est sur que ce n’est pas la marque de relations d’un haut niveau.