Contre la menace russe, le Royaume-Uni dit vouloir équiper l’armée moldave aux normes de l’Otan

En 1992, pour mettre un terme aux combats opposants les forces moldaves aux milices russophones séparatistes de Transnistrie, il fut convenu que Chisinau donnerait une large autonomie à la république moldave du Dniestr et renoncerait à tout rattachement à la Roumanie en échange de la « neutralité » de la Russie, qui était intervenue militairement dans le conflit.

Depuis, la Moldavie s’est rapprochée de l’Otan et fait part de son souhait d’intégrer l’Union européenne [UE] tandis que la république moldave du Dniestr s’est proclamée « indépendante » en se dotant de tous les attributs d’un État tout en revendiquant sa proximité avec la Russie, qui y a maintenu une présence militaire. Évidemment, les positions pro-occidentales affichées par Chisinau ne sont pas au goût de Moscou, ce qui a pu donner lieu à des frictions [ainsi qu’à des opérations d’influence] au cours de ces dernières années.

Quoi qu’il en soit, tous les ingrédients sont réunis – ou presque – pour que la Moldavie soit la prochaine cible de la Russie qui, après avoir revu ses objectifs initiaux à la baisse en Ukraine, cherche désormais à s’assurer du contrôle total de la mer d’Azov et à sécuriser les approches de la Crimée. D’où la tentation qui lui est prêtée de mettre ensuite la main sur la république moldvave du Dniestr , voire sur le reste du territoire moldave.

« Le contrôle du sud de l’Ukraine, c’est également un couloir vers la Transnistrie, où on observe également des cas d’oppression de la population russophone », a en effet affirmé le général Roustam Minnekaïev, commandant adjoint des forces du District militaire du Centre de la Russie, le 22 avril dernier.

Aussi, après avoir reçu à l’Élysée, cette semaine, son homologue moldave, Maia Sandu, le président Macron a fait part de ses craintes. « L’agression inacceptable de l’Ukraine par la Russie constitue une menace pour la stabilité de toute la région et en particulier pour la Moldavie » car « les récents incidents survenus dans la région transnistrienne montrent qu’une propagation du conflit » ne « peut pas être exclue », a-t-il déclaré.

Seulement, les forces moldaves n’ont pas la capacité de s’opposer à une éventuelle invasion russe. D’un format très modeste [5000 militaires d’active et environ 70000 réservistes], leurs capacités aériennes reposent sur une quinzaine d’hélicoptères [dont 4 Mil Mi-24 pour effectuer des frappes] tandis que ses équipements sont essentiellement d’origine soviétique. En clair, ils sont anciens et, qui plus est, en nombre limité. Elles n’ont ni aviation de chasse, ni drones… Et elles ont des lacunes dans les domaines du renseignement, de la logistique et des transmissions.

Le 4 mai, le président du Conseil européen, Charles Michel, alors en visite à Chisinau, a promis un soutien militaire à la Moldavie de la part de l’UE, via la « livraison d’équipements militaires à ses forces armées ». Deux semaines plus tard, le Royaume-Uni a fait part de son intention d’aller plus loin.

« Ce sur quoi nous travaillons actuellement, c’est une commission conjointe avec l’Ukraine et la Pologne sur la mise à niveau des défenses ukrainiennes aux normes de l’Otan. […] Cela s’applique également à d’autres États vulnérables comme la Moldavie. Parce qu’encore une fois, la menace venant de la Russie est plus large, nous devons également nous assurer qu’ils sont équipés aux normes de l’Otan », a en effet déclaré Liz Truss, la ministre britannique des Affaires étrangères, dans un entretien publié par le quotidien « The Telegraph », ce 20 mai.

« Je voudrais voir la Moldavie équipée selon les normes de l’Otan. C’est une discussion que nous avons avec nos alliés », a-t-elle encore insisté. « [Vladimir] Poutine a été claié sur son ambition de créer une plus grande Russie. Et ce n’est pas parce que ses tentatives pour prendre Kiev ont échoué qu’il a abandonné ces ambitions », a fait valoir Mme Truss, qui, par ailleurs, a estimé que l’objectif de porter les dépenses militaires 2% du PIB, comme s’y sont engagés les Alliés en 2014, devrait être un « plancher » et non un « plafond ».

Quoi qu’il en soit, la proposition de la diplomatie britannique suppose donc que les Alliés de l’Otan fournissent aux forces moldaves des équipements modernes pour remplacer ceux hérités d de la période soviétique. Et de les former à leur usage. Ce qui passerait par des exercices conjoints. Seulement, étant donne l’aide militaire qu’ils ont déjà fournie à l’Ukraine, cela risque d’être compliqué à court et moyen terme… Et cette approche ne règle pas la question de la « masse ».

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

203 contributions

  1. Chris dit :

    Il faut se méfier des actions effectuées en « cavalier seul » par certains états ou petits rassemblements d’états. Il y a des organisations officielles (OTAN, UE, …) pour cela. Rien n’est offert gratuitement, sans arrière-pensées ou en attente d’un renvoi d’ascenseur, c’est encore plus vrai avec la « perfide Albion », dont la recherche d’influence est grandissante depuis sa sortie de l’UE. Et l’intérêt de l’Angleterre, c’est souvent contraire à celui de ses voisins. Comme pour la Turquie, l’Angleterre ne joue que pour elle-même et retourne sa veste sans état d’âme.

    • Stoltenberg dit :

      Pour le coup il faut admettre que le soutien britannique pour l’indépendance de ce pays a été beaucoup plus fort que celui de Paris et Berlin qui sont en train de perdre leur influence au moins dans cette partie de l’Europe.

      • Czar dit :

        l’influence c’est ce qu’on pèse et les petits pays d’europe orientale n’échapperont pas à celle de l’axe dominant en Europe quant à global britain quand il s’agira de faire la paix, on sait déjà quel pays qui fantasme qu’il a toujours son empire sera blacklisté par moscou dans les pourparlers

        • Stoltenberg dit :

          Ce qu’on pèse c’est très précisément ce qu’on a offrir pour recevoir en contrepartie. Sauf si vous vous mettez dans la logique des états barbares et criminels tels que la Russie ou encore la Chine communiste…
          La France et l’Allemagne, dont l’indépendance et l’intégrité territoriale ne sont pas directement menacées semblent complètement mécomprendre les préoccupations des états de l’est et du nord de l’Europe. Elles ont prouvé qu’elles ne sont pas des garants crédibles car elles vont toujours privilégier leurs intérêts particularistes de s’entendre avec la Russie (ou tout autre état) à ceux de leurs alliés. Et donc ces états vont naturellement tenter de limiter la coopération avec ce genre de pays au strict nécessaire en privilégiant d’autres partenaires alliés (Suède, Pologne, RU, Canada ou USA) ou au moins neutres (Japon, CdS ou Australie). Mais même quand on regarde les « coopérations » entre les états de ce fameux « couple » franco-allemand états qui se la font constamment à l’envers, cela donne relativement peu d’envie d’y participer. On pourrait évoquer les programmes MGCS ou SCAF qui à mon avis n’aboutiront pas (le problème c’est que ça risque de saper durablement les capacités de l’Armée française), ou encore Tigre, successeur du Breguet Atlantique 2 sans oublier le fait que les Allemands ont pendant de nombreuses années tenté de détruire l’industrie nucléaire française pour favoriser leur secteur gazier avec le gaz russe comme carburant.

          • ScopeWizard dit :

            @Stoltenberg

            a)_ »Ce qu’on pèse c’est très précisément ce qu’on a offrir pour recevoir en contrepartie. Sauf si vous vous mettez dans la logique des états barbares et criminels tels que la Russie ou encore la Chine communiste… »

            Ben oui , mais ça c’ est du complet baratin ; stricto sensu conformément à ses principes Marxistes hérités de Lénine puis de leur application lors de l’ ère Mao , déjà la Chine n’ a jamais été Communiste , mais alors jamais .

            D’ ailleurs , il n’ y a aucun pays Communiste ; ni maintenant , ni hier .

            Ensuite , c’ est quoi la BARBARIE ?
            Parce que perso , vu les millions d’ actes « barbares » commis par tous les camps depuis la Seconde Guerre Mondiale qui aurait pourtant dû être un marqueur visant à limiter les saloperies sans pour autant corseter la puissance diplomatique des plus puissants , je vous avoue que je préfère de loin m’ en tenir à ce que ce terme signifiait du temps de la Rome Antique , soit ce que l’ empire qualifiait de BARBARICUM , c’ est-à-dire ce qui était en dehors ou n’ était pas encore conquis .

            b)_ »Elles ont prouvé qu’elles ne sont pas des garants crédibles car elles vont toujours privilégier leurs intérêts particularistes de s’entendre avec la Russie (ou tout autre état) à ceux de leurs alliés. »

            Parce que c’ est le bon-sens et la logique mêmes ; s’ entendre avec la Russie au-delà du seuil actuel (comprendre AVANT les évènements depuis fin février 2022 ) , c’ est à terme SAUVER l’ EUROPE en la faisant passer du stade « restons dans la roue des USA et abritons-nous sous leur parapluie nucléaire » à celui d’ Europe-puissance .

            Mais bon , inutile que je perde du temps à vous expliquer pourquoi ; il n’ empêche qu’en sus de quelques évidences géopolitiques comme géo-économiques cela saute aux yeux à la consultation de n’ importe quelle carte .
            Sauf qu’ évidemment ça ne conviendrait pas du tout aux amis US qui font donc tout pour faire imploser les peuples d’ Europe afin de réduire toute contestation de cet état de fait appelé à perdurer encore et encore , à la portion la plus congrue que possible une fois lesdits peuples plus ou moins dissous et dilués .

            Lisez donc « Le Grand Échiquier » de l’ ami Z.Brzezinski paru en 1997 ; tout y est .

            c)_ « sans oublier le fait que les Allemands ont pendant de nombreuses années tenté de détruire l’industrie nucléaire française pour favoriser leur secteur gazier avec le gaz russe comme carburant. »

            Pourquoi l’ exprimer au passé ?
            LES ALLEMANDS FONT TOUT POUR FOUTRE EN L’AIR LE POINT FORT QU’EST LA MAÎTRISE DE L’ÉNERGIE NUCLÉAIRE PAR LA FRANCE .

            Eux , et notamment via Greenpeace , sont par exemple en train de peser de tout leur poids pour imposer l’ éolien et les énergies dites de transition ou non fossiles .

            Donc , faut pas en parler au passé mais bien au PRÉSENT .

          • Stoltenberg dit :

            ScopeWizard :
            a) Barbare : Qui agit avec cruauté, sauvagerie : Ces barbares avaient massacré des milliers d’innocents. (Larousse)
            b) Le paradoxe des gens comme vous c’est que vos actions visant à « sauver l’Europe » mènent précisément à son déclin. Regardez, plus le Président Macron défend V. Poutine en disant par ex. que ce n’est pas un boucher, plus il s’entretient pendant des heures au téléphone avec lui et plus il se heurte aux critiques, mépris et rejet de la part de nombreux états, notamment européens. Ce sont bien sur les Américains et Britanniques qui comblent le vide grâce à l’emploi d’une politique réaliste et pragmatique. C’est bien ça l’effet souhaité ?? Il pense peut-être qu’il va être retenu par l’histoire comme celui qui a obtenu la « paix pour notre époque », officiellement pour sauver l’humanité, officieusement pour pouvoir revenir au « business as usual » avec les Russes au prix des concessions territoriales et politiques auxquelles l’Ukraine serait contrainte par la Patrie des droits de l’homme, mais tout indique qu’il sera retenu d’une manière toute autre. C’est une évidence et c’est effectivement inutile d’essayer de prouver le contraire.
            c) Oui, effectivement.

          • ScopeWizard dit :

            @Stoltenberg

            a)_Oui ; donc la « barbarie » n’ étant pas réservée à une élite de la mauvaise action , vous saisissez donc où je voulais en venir .

            b)_Je ne suis pas de cet avis ; le « sauvetage » de l’ Europe , qu’ il sente la rose ou une odeur pestilentielle , passe par un rapprochement avec les Russes .

            Mais bon , je vous rassure ce n’ est vraiment pas encore demain la veille ; soyez tranquille .

            Quant à Macron et la Macronie , en ce qui me concerne leur crédibilité étant plus proche du zéro pointé que du label d’ excellence , je vous rejoins .

            c)-Content que nous ayons trouvé au moins un point de rencontre….

            Et on prend soin de soi !

          • Czar dit :

            « sauf si vous vous mettez dans la logique » dans le monde réel, ton prêchi-prêcha de moraline coca-libertay n’exerce aucun effet.

            tes « Etats barbares et criminels » ont été suivi par la moitié de l’humanité ce pépiement arrogant du boomer qui s’arroge de droit divin le monopole du coeur démocratique est probablement la marque la plus insupportable de l’occident déclinant

            pour le reste, tu me réveilleras lors de la consitution de l’axe canado-suédois, nouveau géant de la diplomatie morale armée

          • Stoltenberg dit :

            ScopeWizard :
            « Je ne suis pas de cet avis ; le « sauvetage » de l’ Europe , qu’ il sente la rose ou une odeur pestilentielle , passe par un rapprochement avec les Russes . »
            .
            Si vous pensez que le fait de signer un pacte avec le diable va sauver l’Europe alors c’est votre droit. Moi je suis d’un avis totalement opposé. L’histoire jugera qui a tort et qui a raison.

        • Twisted dit :

          Les capacités d’action des petits pays a toujours été sous estimée, tout comme leur capacité à forcer les « grands » à intervenir contre leur grès.

      • Tulio dit :

        Le soutien britannique pour l’indépendance de ce pays ? Dans les années 90, la Roumanie avait pour projet d’annexer la Moldavie (historiquement, la Moldavie faisait partie du territoire moldave) et la Perfide Albion n’a absolument rien fait. Et Paris et Berlin, hélas, ne vont pas perdre leur influence auprès d’un état comme la Moldavie, peut-être l’état le plus pauvre de l’Europe avec l’Albanie, vu que la Moldavie est toujours en train de quémander que ce soit auprès de la CEI (dont elle fait partie) que de l’UE.

        • Dolgan dit :

          La réunification de la Roumanie et de la moldavie est bloquée par la situation de la transnistrie.

          C’est pour cela que les soviétique ont génocidé les locaux et envoyé des colons en transnistrie.

    • Paul Bismuth dit :

      @ Chris
      Les anglais jouent leur propre jeu ce qui nous met en cible, en alternance avec Berlin.
      Au niveau de leur politique intérieure,un autre référendum finira par enterrer le Brexit.
      https://www.lefigaro.fr/international/le-royaume-uni-oppose-une-fin-de-non-recevoir-a-la-nouvelle-communaute-politique-europeenne-de-macron-20220520

    • Voltaire dit :

      Rappelez-moi, combien de fois la France a-t-elle envoyé ses soldats au secours de ces « perfides » anglo-saxons ?

      • Nauatg dit :

        @ Voltaire
        Et combien de fois eux pour sauver vraiment la France?
        Apprenez ce qu était l Amgot et on reparle de ces sauvetages purement humanistes.
        Il faut être sérieux un peu.

    • Christophe Nicolas dit :

      L’OTAN, c’est les USA, la France et le Royaume Uni, les autres sont des figurants. Le nombre de pays ne fait pas la force d’une armée mais au contraire sa faiblesse. Le pire est par exemple un avion construit dans plusieurs pays, c’est une catastrophe en cas de guerre sans oublier l’endettement économique qui met le pouvoir proche de l’échafaud comme en 1789.
      La Russie fait une noria en Ukraine, savez vous pourquoi ? Elle réalise une trempe son armée comme on fait une trempe en métallurgie en vue d’un conflit de haute intensité contre une bande de clowns menés par des crétins !

      • Tulio dit :

        L’OTAN, c’est les USA et les autres sont des figurants, on va dire.

      • akrak dit :

        Une trempe en métallurgie ne consiste pas à gâcher ou détruire à ce point l’objet de ladite trempe.
        Les pertes en matériel, en hommes de troupes entrainés, en officiers, en moral, en réputation ne sont pas des signes d’une volonté de préserver l’outil militaire, ni de l’améliorer.
        La Russie a un déficit démographique conséquent, rien que cela jouera négativement dans les prochaines années.

      • joe dit :

        C’est surtout une trempe qu’ils se prennent. Le but en métallurgie est d’avoir au final un outil plus résistant… pas le détruire. La métallurgie est un art et une science, Vlad est un clown, pas un Compagnon 🙂

        • Nauatg dit :

          Ah! y a encore des clown pour croire ce genre de chose. On est bien là !!!

  2. ScopeWizard dit :

    Bref , nous devenons complètement cons….

    La faute à quoi ?

    Bo bepf , entre-autres facteurs déterminants ou influents , déjà au seul fait que ceux qui nous dirigent n’ ont aucune expérience du combat ou même d’ une simple simulation de combat mené sur terrain hostile non-virtuel et sur une durée de plusieurs jours avec stress , efforts , et souffrance à la clef .

    Ce qui évidemment se rajoute à l’ ignorance qui peut être la leur du quotidien de vie de ceux qui pourtant les élisent et qui de ce fait leur confient mandat de représentation comme de gouvernance…

    Enfin , pas toujours élus non-plus….

    Au fait qu’ ils ne savent rien de ce que peut être une guerre vécue dans leur chair au plus près des affrontements ; la peur , la faim , la soif , la privation franchement ça évoque quoi en eux ?

    Très certainement à cause aussi du fait qu’ il s’ agit de plus en plus d’ une caste d’ oligarques plutôt ploutocrate produit d’ une technostructure privilégiant la gestion à la vision mais très habile en baratin estampillé marketing pour qui le monde à vendre aux masses dites « laborieuses » doit être le plus simple que possible….

    Sachant que cette caste est à la fois imbue de toujours plus de pouvoir , de ce qu’ elle est , persuadée de son mérite quant à sa légitimité , d’ être dans le camp de LA vérité .

    Le résultat ? ben….en somme , un ramassis de cons qui au cas où tout ne se passerait pas exactement comme prévu se sentiront de surcroît à mille lieues de l’ idée même de devoir un de ces quatre rendre quelques comptes à leurs peuples respectifs dont certains sont de toute façon en bonne voie de démantèlement .
    Et vive le Multiculturalisme !

    Et vive le Consumérisme !

    HEIN ?

    Si ça fait du bien ?

    Je ne dirais pas que c’ est juste ; je dis que ça soulage….

    Alors , en attendant que ça tombe comme à Stalingrad…..

    • Citoyen Lambda dit :

      Je n’aurais pas dit mieux.
      Dans mon entourages les Boomers réformés sont les plus va t en guerre.
      Ils n’ont pas compris que ce sont nous et nos enfants qui la feront.

      • Raymond75 dit :

        Tous les ‘boomers’ ne sont pas va-t-en-guerre, et dans leur immense majorité ils n’ont pas été réformés, et ont fait ce merveilleux service militaire, dirigés par des quasi analphabètes, et consacré pour l’essentiel à des corvées stupides. Ce qui fait qu’ils ont une connaissance de l’armée vue de l’intérieur.

        Et sur ce site, ce ne sont pas eux qui ont des discours belliqueux. Et en effet, si guerre il y aura, ils n’y participeront pas, pas plus que les civils qui ont été tenu à l’écart de tout entrainement réel à la défense de leur pays.

        Et le Chef d’Etat-Major qui dit que l’armée française ne pourra pas combattre plus de quelques jours dans une guerre ‘de haute intensité’ n’est ni un boomer, ni un réformé, ni un civil.

        • Tulio dit :

          Il y a quand même eu un sacré paquet de boomers réformés, vu qu’à la décolonisation et après la guerre d’Algérie, le pays avait besoin de beaucoup moins d’appelés sous les drapeaux.

        • JC dit :

          Soyez rassuré Raymond dans les années 70, la durée de résistance des forces françaises face à une offensive du pacte de Varsovie n’excédait pas une dizaine de jours, selon les exercices en vigueur.

          • Raymond75 dit :

            Le régiment dans lequel j’étais affecté en Allemagne avait une durée de vie estimée en cas d’attaque soviétique de 48 h !!! J’étais radio d’état major, et j’ai pu consulter un document que je n’avais absolument pas le droit de voir …

            Nous n’étions que de la chair à canon : une attaque soviétique sur l’Europe de l’ouest aurait entrainé un tel carnage que cela aurait déclenché la troisième guerre mondiale.

        • dompal dit :

          @Raymond,
          « dirigés par des quasi analphabètes, et consacré pour l’essentiel à des corvées stupides. »

          Peut-être devrais-tu prendre un peu de recul, surtout à l’aune de ta vie ?
          Ces gus que tu vilipendes, ont certainement connu d’autres combats (WW II, Indo, Algérie ?)……et se sont retrouvés à commander des nazes antimilitaristes comme toi……que voulais-tu qu’ils te demandent d’autre ??? 🙁

          Certains appelés y ont trouvé une famille et ont fait carrière………..et les sous-m***e comme toi……ben ont en a fait des politicards et des représentants syndicaux, etc…
          …..qui nous font chier depuis 40 ans !!! 🙁

          • Tulio dit :

            @dompal, si j’ai bien compris, Raymond parle des « boomers », donc des gens nés à partir de 1945. Un peu jeunes pour faire l’Indo et l’Algérie !

          • Raymond75 dit :

            Aucun appelé de ma ‘classe’ n’a rempilé, et les ‘anciens’ qui ont fait l’Indo et l’Algérie étaient des vaincus, dont beaucoup de sont déshonorés, et ont déshonoré la France. En Indochine, 40 % des soldats ‘français’ étaent des prisonniers de guerre allemands, menacés d’exécution, et 25 % des troupes ‘coloniales’. Les troupes ‘françaises’ étaient une minorité.

            Dien Bien Phu fut l’illustration de la stupidité française, et les tortures systématiques, les déportations, et pour finir la folie terroriste et meurtrière de l’OAS furent une honte. Les ‘pieds noirs’ devenus fous ont TOUT perdu ! Et pour finir, pendant la WII, bien peu de militaires ont rejoint de les Forces Françaises Libres, et la marine est restée à quai : lamentable !

            La seule leçon que vous avez à donner est celles de vos échecs.

          • JC dit :

            Joli SCUD !

          • Bravo Charlie dit :

            Alors là, bravo ! Faut pas prendre de gants avec cet aigri qui parasite le forum

          • Czar dit :

            chiffres grotesquement pipotés, Régis-75 reste un con, c’est là son seul mètre-étalon.

      • Robert dit :

        Les plus agressifs en parole sont soit les frustrés de ce qu’ils se savent incapables de faire, comme les crétins qui distribuent des leçons d’intelligence à tout va, soit ceux qui veulent défouler leurs frustrations personnelles sur le premier bouc émissaire qui passe.
        Qu’ils sortent cogner le premier agresseur qui passe, ils feront une bonne oeuvre et ça les soulagera.

      • ScopeWizard dit :

        Le problème quand on parle de « boomers » est que ce terme ne veut plus dire grand-chose .

        Ceux que l’ on classe « boomers » sont en général ceux qui sont nés bien après 1945 et qui ont donc plus de soixante ans voire qui ont atteint l’ âge de vénérables anciens .

        Ainsi qualifiés , suite à une intervention d’ une conne de députée verte Néo-Zélandaise faisant partie du Green Party qui aurait interpelé un « aîné » ayant eu l’ audace de l’ interrompre par un « OK Boomer » soit en gros un « ferme ta gueule , vieux con » ( notion d’ Âgisme ) , via les réseaux sociaux ou la diffusion mondialisés ce terme à connotation déjà péjorative en est devenue viral .

        Les boomers étant entre-autres accusés d’ être à l’ origine de nombre de maux dont aurait souffert ou dont souffrirait les générations qui ont suivi .

        Parmi ces maux , parfois à juste titre dénoncés ou rappelés , les dégâts causés par l’ habitude de se contenter de court-termisme donc de prendre des décisions en fonction de ce seul paramètre .
        Mais aussi à qui il est tenu grief de disposer d’ un pouvoir d’achat élevé qui en fait de riches retraités , un consumérisme à tout crin , des souvenirs libertaires de mai 68 , son jeunisme considéré aberrant et même les idoles de jeunesse qui vont avec .

        Chez-nous , en France , les « boomers » représentent dans les 33% de la population .

        Alors la question est : c’ est qui pour vous ces « boomers » qui seraient soit-disant aussi nantis que fort bien établis ?

        En gros , les « boomers » seraient ceux qui avaient particulièrement le vent en poupe durant la période des « Trente Glorieuses » dont ils ont pu jouir et profiter à fond , sans entraves….

        Mais après ces « boomers » , il y a eu leurs enfants qui eux sont loin d’ avoir tous été en majorité à la fête mais à qui « on » passe son temps à reprocher beaucoup de choses dont ils ont pourtant été plus souvent « victimes » qu’ autre chose….

        • Raymond75 dit :

          Pensez vous que la population française, les ‘électeurs’, aient un réel pouvoir d’intervenir sur la politique ? Les élus ‘de gauche’ tels les socialistes, ont ils fait autre chose que trahir en permanence leurs électeurs ? Les élus écologistes sont ils autre chose que des imbéciles une fois au pouvoir ?

          Les ‘boomers’ furent très engagés, mais toujours trahis …

        • Dolgan dit :

          Le problème c’est que c’est utilisé comme une insulte.

          • ScopeWizard dit :

            @Raymond75

            Il me semble ne pas dire le contraire ; je me contentais de préciser ce que j’ entendais par « BOOMER » dans le sens où je voudrais juste que nous parlions bien de la même chose .

            @Dolgan

            Nous sommes bien d’ accord et c’ est effectivement un problème d’ autant qu’ il n’ est pas du tout sûr que tous en aient une même définition .

      • Citoyen Lambda dit :

        Je me permet une précision, vu le nombre de réactions que mon commentaire a suscité :
        Je ne stigmatise pas une classe d’age entière, mais seulement, j’ai constaté que ceux de mon entourage dont l’age dépasse les 70 ans et qui n’ont pas fait leur service militaire, sont les plus vindicatifs.
        Pour ma part je trouve que cette absence d’expérience d’une vie « à la rude » même si elle n’est en rien comparable à la guerre, permettait au moins de se faire une idée suffisamment précise pour ne pas souhaiter bêtement l’escalade…
        J’ai fait plus que mon service et j’en suis fier, mais j’ai l’intime conviction que la guerre c’est jamais comme dans les films et les jeux vidéos (humour).
        Certains de nos dirigeants et concitoyens ayant vécu protégés et dans l’abondance, devraient réfléchir aux conséquence d’un conflit sur eux et leurs proches avant de négliger les négociations.
        En ce qui me concerne j’ai toujours servi mon pays, quel que soit mon opinion, mais si on pouvait calmer la fuite en avant ça m’arrangerait et me rassurerait pour ma descendance.

        • gaulois78 dit :

          @Citoyen Lambda
          1)…j’ai constaté que ceux de mon entourage dont l’age dépasse les 70 ans…
          Les boomers de votre entourage avaient au moins 48 ans lors de la fin du SNO, la très grande majorité a fait ses 12 mois…Sauf si votre entourage fait partie d’une des nombreuses ZAD qui jalonnent la France ou évolue dans un milieu anti-militariste…

          2)…Certains de nos dirigeants et concitoyens ayant vécu protégés et dans l’abondance
          C’est terminé la corne d’abondance, avec la crise économique, inflation, mur de la dette, la famine qui guette le monde, le n’importe quoi de Bruxelles de la transition énergétique, la mise au pas du nucléaire, des véhicules thermiques, de la BIDT, de notre systéme de retraite, de santé, la violente charge de la taxonomie européenne contre les derniers secteurs économiques qui avantagent la France…

          Dans quelques semaines, au pire à partir de septembre la France sera confrontée à l’incompétence de sa classe politique, il est dommage que l’invasion de l’Ukraine et l’explosion du cout des énergies n’est pas eu lieu il y a 6 mois…

          3)…En 1968, lors des événements j’avais 10 ans, je vivais rue de Ménilmontant, pas d’école pendant des semaines, magasins alimentaires fermés, mon père passait obligatoirement par la Mairie pour obtenir des tickets permettant l’accès aux magasins et commerçants qui étaient approvisionnés, contrairement à aujourd’hui malgré le rationnement on avait du papier Q et de l’huile…

          A cette époque je m’intéressais à la politique avec ma compréhension de pré-ado immature, me promenant dans les manifestations, République, Bastille, Nation, grands boulevards, Opéra, Saint-Michel, Quartiers Latin…Beaucoup d’images dans la tête…

          Je doute fortement que la plupart des moins de cinquante ans acceptent les sacrifices et conditions de vie d’un ménage des années 60/70…

          4) …ça m’arrangerait et me rassurerait pour ma descendance…
          On est tous d’accord sur ce sujet, ce n’est pas les gens de peu qui déclenchent les conflits, uniquement des Poutine, Biden, Macron Schulz, Von der Leyen, Bo Jo, Erdogan, le lobby de l’armement US et autres sommités politiques, penseurs, philosophes…Eux enverront (peut-être) leurs enfants faire la guerre dans un bureau du Pentagone, Balard, Hardthöhe, Westminster, sur le terrain je ne pense pas, le sang versé c’est toujours celui des enfants des autres, pas de ses fils…

          https://www.lhistoire.fr/mai-68-archives-du-pouvoir

    • Frédéric dit :

      Texte incompréhensible. Vous n’avez pas noté que ce sont les officiels russes qui ont nommément indiqué la Moldavie comme prochaine cible de la guerre en cours ? Donc lui donner les moyens d’avoir un minimum de dissuasion est une excellente idée pour éviter qu’elle ne soit pas prise dans la folie de Poutine.

      • ScopeWizard dit :

        @Frédéric

        Personnellement , sans pour autant être un génie bouilli ou tenu au frais , je n’ ai pas eu besoin d’ attendre que ces messieurs en parlent ; il suffit de s’ intéresser à l’ Histoire et de regarder une carte .
        J’ en avais donc évoqué l’ éventualité il y a déjà au moins deux mois ; si tout n’ a pas été effacé , il devrait en rester quelque chose .

        Mais , bon , c’ est vrai que s’ intéresser à l’ Histoire c’ est du boulot et que l’ une des conditions sine qua non est de ne surtout pas se croire appartenir au camp de LA vérité , ou à celui du Bien , ou même de t’imaginer que CEUX qui sont à la timonerie te veulent le moindre bien .

        Par conséquent , à partir du moment où vous n’ êtes pas encombré d’ idéologie a fortiori militante , en règle générale vous commencez à y voir clair .

      • Tulio dit :

        La Moldavie fait partie de la CEI, elle n’a jamais manifesté son intention de la quitter (elle y trouve un intérêt) et sa présidente a bien précisé que son pays était neutre et entendait le rester. Les officiels russes n’ont pas indiqué la Moldavie comme prochaine cible de la guerre en cours, c’est juste de la com’ des Ukrainiens. Personne n’a intérêt à déclencher un conflit, ni l’Ukraine, ni la Russie ne veulent un front supplémentaire. Le pays faisant déjà partie de la CEI dont il tire des bénéfices, il ne peut pas rentrer ni dans l’UE ni dans l’OTAN. De toute façon, absolument aucune case n’est cochée, sans parler de la corruption et de la délinquance. Enfin, cerise sur le gateau, la situation ubuesque de la Transnistrie dont Chisinau perçoit des impôts et paie les fonctionnaires.

    • dompal dit :

      @Scope,
      « Alors , en attendant que ça tombe comme à Stalingrad….. »

      On dit pas plutôt « tomber comme à Gravelotte » ??? 😉 😉 😉 😉 😉

      • ScopeWizard dit :

        @dompal

        Ben disons , qu’ à un moment-donné on peut avoir dans l’ idée d’ essayer de moderniser le discours ; alors Audiard étant très-bien pour ça… 😉

        Et puis , vous savez , la France du Second Empire , ce n’ est plus vraiment dans le coup…. 😉

        Cherchons donc dans du « OVERHYPE » …. 😉

    • ScopeWizard dit :

      @Citoyen Lambda

      « très habile en baratin estampillé marketing pour qui le monde à vendre aux masses dites « laborieuses » doit être le plus simple que possible…. »

      Et d’ autant plus facilement que suite à l’ abêtissement/abrutissement ( programmes TV idiots + binarité en guise d’ analyse + pléthore de distractions via écrans , etc… ) + la fabrication à la chaîne de crétins dès le parcours scolaire , la tâche est bien plus facile que si cette caste dirigeante avait affaire à un peuple nous dirons « éduqué » .

      Mais vu que le niveau général intellectuel est désormais si bas , même un pourtant médiocre tel que Macron ou nombre de sa cohorte partisane écumant les plateaux TV ou les studios radio , à force de baratin passent pour des gens qui seraient au-dessus du lot voire pourquoi pas même pour de purs génies ; évidemment , comparativement à certains de leurs prédécesseurs pourtant parfois plus « modestes » et surtout « moins visibles » , il n’ en est RIEN .

      En somme , plus que jamais au pays des AVEUGLES , le BORGNE est ROY .

      Et sachant qu’ une telle OLIGARCHIE qui plus est souvent issue de l’ univers entrepreneurial n’ est certes pas ce qui sera le plus épris de DÉMOCRATIE , c’ est DANGEREUX .

      • Citoyen Lambda dit :

        C’est le constat que je me fais aussi.
        Impossible d’avoir une conversation intéressante avec des personnes dont la seule source d’information reste la télévision (ou au « mieux » MSN News).
        Comment débattre quand en face il n’y pas la moindre connaissance de l’histoire moderne ni au minimum quelques bases en matière de géopolitique. Le pire c’est que si l’on n’adhère pas totalement à la doxa de notre camps, on passe pour un monstre soutenant le pire dictateur du monde (bon quand même après le caporal moustachu et son compère lui aussi moustachu de l’est).
        La masse soutient sans même réfléchir, le monde est donc manichéen et les médias fournissent le prêt à penser quotidien pour éviter que les brebis ne s’égarent en pensées futiles ou « déviantes ».
        Il n’y a qu’à lire certains commentaires ici comme ailleurs demandant quel temps fait il à Moscou ou combien ça paie en roubles… (Je vous rassure tous je ne suis pas payé par tonton Vlad quand j’émets des doutes sur l’information qu’on nous fournit, de même que je suis conscient que la propagande est des deux côtés).
        Bref, l’ignorance et la bêtise nous poussent vers l’abime de jour en jour.

        • Paddybus dit :

          Comment n’être pas d’accord avec votre propos… Merci de l’avoir osé, comme j’ai essayé aussi, mais je crains que les réflexes ataviques ne soient ancrés si profond par une éducation réduite en effet au manichéisme le plus simpliste, que les années à venir ne soient un billard pour la domination des plus malintentionnés… cachés derrière le cache sexe du « camp du bien »…
          Je n’ai comme vous jamais touché un centime de quiconque pour m’exprimer, je ne connais d’ailleurs aucune personne d’origine Russe, ou même locuteur Russe…. mais ici, je suis systématiquement traité de troll, dès que je défend une vision bien différente de la doxa…
          Vous n’imaginez pas le bonheur de lire des textes comme le votre ou ceux de ScopeWizard, dont la lecture du « Grand échiquier » qu’il cite quasi comme je l’ai fait souvent… avec en final « tout y est »… que j’ai aussi écrit souvent, mais combien ici se seront donné la peine de le lire…???
          Au plaisir de lire les plus ouverts des intervenants…
          Cordialement.

          • Courmaceul dit :

            « Au plaisir de lire les plus ouverts des intervenants » ??

            Si la position gynécologique est compris dans « les plus ouverts », je suis alors d’accord.

          • ScopeWizard dit :

            @Courmaceul

            est comprisE

            Ceci dit , n’ avez-vous pas l’ impression d’ avoir extrapolé , là ?

          • Paddybus dit :

            Et comme d’hab, courtouseul rapplique avec ses préoccupations installées dans le slibar….
            Le sujet est sur les interventions à tort et à travers, les attitudes méprisantes, l’arrogance toute faite des prétentieux qui savent tout, décidément la dernière phrase de « Citoyen lambda » vous sied à ravir…!!!

          • ScopeWizard dit :

            @Paddybus

            Personnellement , mais tout va dépendre de la tonalité générale quant au contenu , désormais j’ envoie systématiquement sur les roses quitte à y aller franco .

            Car ce n’ est ni plus ni moins que du terrorisme intellectuel exercé par des gens qui se prennent pour ceux qui savent et qui se croient dans le sens de la vérité , la seule qui puisse être .

            En fait , ces cons qui n’ ont cesse de fustiger le « Fascisme » se comportent comme tel ; c’ est ça qui est rigolo .

            Alors , tant-pis si je me fais scrouncher par Laurent , je ne laisse plus rien passer .

            HEIN ?

            Ben qu’ ils aillent se faire foutre , voilà tout .

            Oui , « Le Grand Échiquier » permet de comprendre beaucoup de choses ; heureux que nous ayons cette référence en commun .

            Prenez soin de vous !

      • ScopeWizard dit :

        @Citoyen Lambda

        Je ne peux que souscrire .

        « Il n’y a qu’à lire certains commentaires ici comme ailleurs demandant quel temps fait il à Moscou ou combien ça paie en roubles… »

        Ben voui , ça fait évidemment partie du réflexe crétin ambiant visant DANS CE CAS à tendre à vouloir AMALGAMER et bien-sûr discréditer telle ou telle opinion en s’ en prenant à celui qui l’ exprime .

        « (Je vous rassure tous je ne suis pas payé par tonton Vlad quand j’émets des doutes sur l’information qu’on nous fournit, de même que je suis conscient que la propagande est des deux côtés). »

        Perso , d’ une part n’ ayant pas du tout développé un tel réflexe vous n’ avez pas besoin de me « rassurer » , d’ autre part même si évidemment tout est possible , je sais encore faire la part des choses et discerner le bon grain de l’ ivraie .
        Ce qui signifie que je comprends très vite si en face j’ ai plutôt affaire à un « borné » , un « manipulateur » , un « troll » , ou un authentique sincère mais qui de bonne foi se trompe peut-être tout comme je puis également me tromper .

        Prenez soin de vous et des vôtres, c’ est encore ce qu’ il y a de plus important .

  3. Kamelot dit :

    L’Angleterre est bien en pointe diplomatiquement et donne surtout de la voix dans les régions concernées par le conflit Ukrainien… Politique délibérée pour s’émanciper et contrer l’UE et/ou « pied à terre » des USA pour faire fructifier « son » OTAN ?
    L’UE et la France semblent, de fait, bien en retrait. Prudence ou réalisme politique ?
    De même, le responsable de l’Ukraine et certains de nos « amis » critiquent la position Française sans proposer de solutions pour mettre fin au conflit… Mais veulent-ils vraiment atteindre ce but ou spéculer sur un éventuel écroulement de la Russie (!?)
    Une stratégie dangereuse et mortifère pour les civils Ukrainiens ainsi que pour les intérêts politico-ėconomiques de l’UE.

    • Dolgan dit :

      Bojo fait de la com. L UE a débloqué 1,5 milliards. Combien à débloqué bojo?

      Et ça compte pas les aides n entrant pas dans le cadre UE.

      • joe dit :

        Pas loin de 3 milliards. Il fait ce qu’il dit, cela nous change des Allemands qui envisagent de livrer 12 Guépard sur 100 en stock… en juillet. En même temps il doivent mouiller leur liquette rien qu’à l’idée de fâcher le Kremlin qui pourrait bien leur couper tout ou partie du gaz pour n’importe quel raison. C’est ce qui passe lorsque l’on devient dépendant d’une dictature.

        • Dolgan dit :

          Je trouve pas trace de 3 milliards. Le plus que je trouve, c’est autour de 800 millions. Ce qui inclus les véhicules obsolètes et les missiles anti navires qui arriveront en même temps que les guépards allemands.

          Là où ils ont marqué des points c’est en destockant leurs atgm. Derrière en lourd, ça suit pas.

    • joe dit :

      Quoique fasse l’Angleterre en terme de défense, ce n’est pas contradictoire avec l’UE et l’Otan. L’Ukraine a été en mesure de résister aux russes grâce à leur entraînement depuis 8 ans aux normes de l’Otan. Avec l’invasion de Vlad en Ukraine et la petite musique qui consiste à dire que d’autres régions sont à protéger, il est évident que son but est bien de poursuivre les mêmes tactiques que réalisées en Crimée et Donbass… Mais encore faut-il pouvoir gagner militairement à l’Est, comprendre figer la situation.. et avoir encore assez de troupe pour poursuivre des actions ailleurs. Dans la logique de Vlad, la Transnistrie est le candidat idéal________ Si la Moldavie compte survivre à l’aire Poutinesque, elle a tout intérêt à s’éloigner de la russie pour tout ce qui concerne l’entraînement de ces forces armées et son matériel, tout en gardant une ligne politique non agressive et de poursuivre sa transition économique vers l’UE. Les russes peuvent faire atterrir quelques milliers de soldats directement par avion en Transnistrie, mais ces troupes ne peuvent emporter le morceau sans armement lourd massivement livrés à cette enclave. Ils y possèdent déjà l’un des plus gros dépôt de munitions de toute la région… (a piroir 40.000 tonnes) mais situé à l’est, à seulement quelques kilomètres…. de l’Ukraine. Donc sans la maîtrise complète de la région d’ Odessa, la Transnistrie n’a qu’une capacité de nuisance faible. Nul besoin pour l’Ukraine de masser des divisions à l’Ouest, une surveillance méticuleuse par drone et renseignement humain suffit pour déterminer le positionnement du gros des troupes de cette enclave.

    • précision dit :

      politique habituelle des anglais de souffler sur le feu dans les balkans et aux frontières de la Russie. Cela fait presque 200 ans que c’est leur spécialité.

      • Frédéric dit :

        Commentaire absurde. Niet, faut il rappeller que ce sont des généraux russes qui déclaré que ce pays était le suivant sur leur liste.

        • Tulio dit :

          @ Frédéric, mais non. La Moldavie, c’est « que dalle », un petit pays qui produit un peu de vin, dont les gens sont à deux doigts de mourir de faim et qui au niveau géopolitique n’a pas d’accès à la mer. Le pays fait déjà partie de la sphère russe puisqu’il fait toujours partie de la CEI et les soldats russes de Transnistrie vont faire la fête le WE à Chisinau puisqu’il n’y a pas de vraie frontière (seulement des check-points). Effectivement, politique habituelle des Anglais de souffler sur le feu dans les balkans et aux frontières de la Russie depuis près de 200 ans (déjà la guerre de Crimée en 1866).

        • précision dit :

          Vous me permettrez de penser que c’est plutôt votre commentaire qui me semble absurde. Est-ce une extrapolation mensongère des propos de Minnekayev qui n’a absolument pas dit ce que vous prétendez, ou faites-vous référence à d’autres généraux russes dont j’ignorerais les propos? Difficile à dire vu que vous ne donnez pas de source…

          J’en profite pour nuancer un peu mon commentaire. Les anglais sont de fervents défenseurs de ce qu’ils estiment être « le droit » et « la démocratie », sans oublier le « libre commerce » et l’équilibre des puissances en Europe (en tout cas quand ça les intéresse car ils ont à plusieurs reprises soutenu exactement l’inverse lorsque cela était à leur avantage).
          Ce qui explique en partie leur hostilité quasi constante envers la Russie depuis le XIXe. Les torts sont bien sûr des deux côtés. Mais les anglais n’ont rien à envier aux russes en matière d’arrogance dans les relations internationales, et d’absence totale de disposition à écouter les préoccupations légitimes de leurs adversaires. Et surtout, l’un comme l’autre ne cherchent de solution que par la force (militaire, économique, ou subversion) sans faire d’effort sérieux pour proposer une résolution pacifique des différents.

          « The Saxon is not like us Normans. His manners are not so polite.
          But he never means anything serious till he talks about justice and right.
          When he stands like an ox in the furrow – with his sullen set eyes on your own,
          And grumbles, ‘This isn’t fair dealing,’ my son, leave the Saxon alone.

          R.Kipling.

    • blavan dit :

      Mr Guaino défend bien seul la seule analyse réaliste sur la folie dont nous sommes complices en armant sans discernement l’Ukraine pour le plus grand bien de l’Oncle Sam. Je pense que ses propos sont très pertinents et je persiste à penser que la liberté du Dombass ne vaut pas un emploi de l’arme nucléaire tactique qui ne va pas tarder à arriver. N’oublions pas que les russes ne perdront pas !!!

      • Robert dit :

        Blavan,
        Vous avez raison mais nous passons pour des trolls ou des collabos en disant cela alors que c’est le bon sens.
        Si les moldaves ne sont pas influencés par le camp atlantiste, ils resteront neutres avec un accord avec la Russie.
        A propos des accusation de collusion avec la Russie lancé contre Trump les fausses accusations du Russiagate transmises à la presse contre Donald Trump avaient été directement approuvées par Hillary Clinton, son équipe de campagne nie avoir transmis au FBI. Trump était hostile au conflit avec la Russie et cela l’avait fait passer pour quasiment un lâche voire un quasi traître. On voit aujourd’hui qu’il avait raison et que s’il était resté au pouvoir, il aurait clamé les ardeurs de la CIA et remis en place les lobbys Soros qui sont à la manoeuvre depuis 2014.

        https://www.fdesouche.com/2022/05/21/les-fausses-accusations-du-russiagate-transmises-a-la-presse-contre-donald-trump-avaient-ete-directement-approuvees-par-hillary-clinton-son-equipe-de-campagne-nie-avoir-transmis-au-fbi/

        • Frédéric dit :

          Vous effectivement un troll pour mettre sur la table une telle fable. Vous avez regarder le site en question avant de le relier ici ?

          • Robert dit :

            Dites-moi le problème?
            Fdesouche ne fait que recenser des articles, souvent sans même les commenter. Et cette recension correspond aux carences volontaires ou pas des gros médias sur des sujets pourtant importants pour qui veut s’informer sur la marche du monde.
            Que ce blog vous déplaise est votre affaire, mais que vous prétendiez que ses recensions ne sont pas pertinentes relèverait de la farce, car il ne parle pas de sujets comme celui-là autrement que pour compléter une information qui était reprise tous les jours quand ça accablait Trump mais inintéressante une fois que ça met en valeur que les accusations contre Trump étaient fausses.
            En gros, c’est de la réinformation dans laquelle Fdesouche ne commente même pas, mais met juste l’article en ligne.
            Alors, j’attends avec intérêt que vous développiez vos insinuations qu’on rigole un peu.
            A propos, pour répondre aussi à vos questions suivantes en réponse à Blavan, il n’a jamais dit, ni Guaino, qu’il fallait capituler sans condition devant Poutine.
            Je sais, une information qui ne soit pas à sens unique est scandaleuse et choque les esprits qui aiment bien que tout aille dans la même direction. C’est peut-être ce qui vous choque dans Fdesouche, mais il faudra vous y habituer.

          • Czar dit :

            le site en question est un agrégateur reconnu d’articles de presse française et étrangère, consulté d’ailleurs dans toutes les rédacs de France, pas un blogue terreplatiste t’es en train de sous-entendre que la presse mainstream raconte de la merde ? bel aveu involontaire

            pour info l’article cité par robert est un article de CNN

      • Frédéric dit :

        Donc, l’Europe doit capituler sans condition devant Poutine ? Vous rendez vous compte de ce que vous écrivez ?

        • Robert dit :

          L’UE a été attaquée par Poutine?
          Et nos parlements nationaux ont débattus avant de prendre la décision d’entrer en guerre?
          Décidément, on nous cache des choses!

        • Carin dit :

          @Frederic
          Je pense que @Blavan et @Robert sont parfaitement conscients des conneries qu’ils écrivent… ils suivent juste la logique du parti.. d’ailleurs, tous ces pitres écrivent exactement la même chose en même temps, chacun avec ses propres mots, mais le fil conducteur vient de Moscou au travers des nombreux blogs qu’elle maîtrise.
          D’ailleurs on ne lis pas le diarrhéique, parce qu’ils œuvrent tous sur différents blogs, et tournent aléatoirement dessus. Enflure, c’est un boulot à temps plein.

          • blavan dit :

            @CARIN. Mr Guaino qui fait a peu près la même analyse que moi sur l’irresponsabilité à fournir des armes aux ukrainiens est loin d’être un pitre. De toute façon l’avenir nous départagera . L’UE va déguster au delà de ce que vous pouvez imaginer, n’en douter pas et la France en particulier va connaître des années difficiles. Pour mémoire enfin , quand la Russie a envahi la Crimée, les européens ne se sont pas pressés pour aider l’Ukraine, car l’Oncle Sam n’avait pas encore tissé son plan diabolique pour détruire l’UE !!!!

          • Robert dit :

            Carin,
            Des accusations infondées, des insinuations malveillantes, des insultes.
            Vous appelez ça réfléchir?
            Pas d’argument égale un argument pour vous?

        • blavan dit :

          @frédéric. De toute façon il est trop tard, et à part l’utilisation du nucléaire tactique , je ne vois pas comment cette guerre prendra fin. Certes la Russie n’en sortira pas par le haut, mais l’UE sera remisée au rôle de toutou américain, ce qui est le but final de l’oncle Sam, quand à l’Ukraine , elle coutera très chère en reconstruction après cet Hiroshima que l’on aura fabriqué par notre aveuglement.

        • Tulio dit :

          L’Europe ? Quelle Europe ? Nous (les Français) ne sommes pas concernés par des conflits entre peuples slaves. Nous, Français, tous seuls, sommes plus forts que la Russie parce que nous avons l’arme nucléaire, que n’ont pas les autres Européens. Nos bombes atomiques peuvent rayer de la carte les plus grandes villes russes. Cela dit, Poutine n’interviendra pas en Europe, l’Europe s’arrêtant aux frontières de l’ex-URSS.

      • vascocap dit :

        Guaino, c’est pas le faucon (mais vrai ) de sarko? celui qui nous à valu une guerre en Lybie et le mali par ricochet?
        Ferait bien de la fermer…

        • Wagdoox dit :

          Aucun rapport !
          Il n’a eu aucun impact dans ces decisions. Vous confondez avec bhl.

        • Tulio dit :

          Très fin. Et Guaino n’a rien à voir avec la guerre en Lybie.

      • ji_louis dit :

        N’oubliez pas que la folie vient de Russie: Si la Russie dépose les armes, c’est de nouveau la paix; si l’Ukraine dépose les armes, elle n’existe plus et ses voisins occidentaux sont menacés à leur tour.

        • blavan dit :

          @ji louis. Vous l’imaginez comment votre paix ? Il n’y a plus de paix possible maintenant que nous avons armé l’Ukraine . Les américains après avoir déstabilisé le Moyen Orient vont neutraliser le continent européen, et en plus sans y avoir déployé de troupe . Il suffit de voir la bourse américaine et la parité entre l’euro et le dollar aujourd’hui pour comprendre qui à gagné !!!!!!

          • tehel dit :

            @blavan : il n’y a pas de paix parce que la Russie cherche à envahir l’Ukraine, au mépris du droit international et manifestement des choix du peuple ukrainien. Si ce dernier a décidé de résister, si les pays voisins de la Russie sont inquiets de subir le même sort, ils sont mieux placés que nous pour en décider. Les tonnes d’armes qui arrivent en Ukraine en ce moment seraient restées en stock si l’armée russe n’avait pas lancé son invasion, c’edt ça l’enchaînement des faits et des responsabilités dans cette guerre. Vous ne pouvez pas juger de la même façon celui qui attaque et celui qui se défend – ou alors j’espère que vous ne ferez jamais partie d’un jury d’assise. Et si nous, pour éviter quelques difficultés d’approvisionnement en gaz et une inflation (qui personnellement, vu mon modeste niveau financier, est partie pour me faire bien mal), nous choisissons de rester les bras croisés devant les massacres de civils européens et la destruction de villes européennes, alors nous serions un pays de lâches, et surtout d’abrutis puisque Poutine avance à mesure de nos renoncements. Inutiles de reproduire à l’infini les erreurs du passé. Quant à la dépendance aux USA, c’est justement quand les européens prendront en main le sort de l’Europe que nous pourrons en sortir.

          • précision dit :

            Je vous reprend sur la parité euro dollar, qui a assez peu varié depuis le début de l’offensive russe de mars 2022 : on est passé de 1.10 à 1.06, certes, mais ce n’est qu’une légère accentuation d’un affaiblissement de l’euro qui a commencé depuis 2021. Il est aussi très difficile de distinguer ce qui est un effet de l’Ukraine de ce qui provient du Covid. On peut difficilement envisager que l’état dépense des dizaines de milliards d’euros sans contrepartie (traditionnellement l’inflation).

            Par ailleurs l’économie américaine souffre aussi de l’inflation, et la santé générale de la bourse ne signifie pas grand chose car bien trop volatile (les monnaies aussi, d’ailleurs car les taux me semblent manipulables à court terme; à preuve le surprenant renforcement du rouble qui n’est certainement pas justifié par la santé douteuse de leur économie).

            La paix est toujours possible. Il y faut de la volonté, des efforts et des sacrifices (je ne parle pas des sacrifices humains que les gouvernants sont en train d’imposer sur l’hotel de leurs idéologies mais de concessions réciproques qui demandent de se débarrasser de ses a-priori).

        • JC dit :

          Et si, et si,……….On connait la suite.

    • Stoltenberg dit :

      L’UE, la France et l’Allemagne ont surtout perdu leur crédibilité aux yeux de nombreux états en tant que garant de stabilité suite aux mauvaises décisions et mauvais calculs politiques depuis ces 20 dernières années, et surtout depuis 2008. Donc d’autres sont en train de remplir le vide. L’écroulement de la Russie est LA seule solution viable pour la paix et la stabilité dans cette région. Les négociations ne peuvent apporter rien de plus qu’une trêve plus ou moins longue avant le regain des tensions. Et cet écroulement viendra tôt ou tard.

      • breguet dit :

        Stoltenberg:  »L’écroulement de la Russie est LA seule solution viable pour la paix et la stabilité dans cette région: si la Russie s’écroule ( on en est peut-être encore loin?) quid de la stabilités des 22 républiques qui la compose? Votre avis?

        • Nimbus - parfois cumulo dit :

          Si je comprends bien, cela vous convient quand Poutine intervient militairement au Kazakhstan comme en janvier dernier, car des « terroristes » selon lui, protestent contre l’augmentation du prix du gaz ?… Vous êtes un vrai démocrate ! Cela « stabilise » le Kazakhstan effectivement pour un moment, et c’est le plus grand pays satellite de la Fédération. Quant aux autres républiques à l’intérieur de celle-ci, ont-elles toujours besoin du knout, comme au temps des tsars ?…

          • breguet dit :

            Nimbus – parfois cumulo 😕 pas compris la réponse…Désolé…

        • Stoltenberg dit :

          Est-ce que la décomposition de l’URSS a démoli la stabilité des régions concernées ?

          • Tulio dit :

            Ben oui, quand même ! Dernier évènement en date : la guerre du Haut-Karabagh…

          • précision dit :

            Indubitablement !

            – Pour la Russie ça a été une catastrophe destabilisante, sur tous les plans. C’est d’ailleurs une des raisons de l’arrivée au pouvoir de V.Poutine qui a été vu par certains comme quelqu’un capable de remettre de l’ordre après les désastreuses années Eltsine.
            – Pour les russes présents comme minorités dans les états voisins cela a été très destabilisant, et ces minorités , parfois instrumentées par la Russie, sont facteur de destabilisation chez les voisins de la Russie.
            – La décomposition de l’URSS est pour partie (il y a aussi d’autres facteurs, historiques, pour certains conflits) responsable de la Transnistrie (un moindre mal), des guerres séparatistes en Géorgie, des tensions entre Arménie et Azerbaïdjan, et indirectement de la guerre en Ukraine car elle est à l’origine des tensions sur la Crimée et plus généralement sur le jeu entre puissances pour influencer la politique ukrainienne. Sans oublier de façon indirecte les guerres en ex-yougoslavie.
            Par ailleurs, cette décomposition a fait exploser les trafics (armes et autres) pendant un certain nombre d’années.

            De nombreux responsables des deux côtés ont affirmé que la situation actuelle présente plus de risques que ce que l’on en a connu durant l’URSS.
            Et on observe actuellement une escalade du conflit, surtout du côté occidental d’ailleurs, qui s’investit de plus en plus dans le conflit, alors que les russes n’avaient sans doute pas tant de moyens d’escalade vu la violence qu’ils ont déchaîné dès Mars sur leur voisin.

            Donc oui la décomposition présenterait de très gros risques et à part pour satisfaire la russophobie rabique de certains je ne vois pas de raison suffisante pour justifier un tel bouleversement géopolitique à moins que cela ne soit une volonté claire du peuple russe dans son ensemble (on pourrait envisager un droit à la sécession, mais ce droit n’existe pas et est très discuté, en bref on estime légitiles les sécessions qui nous arrangent et délégitime les autres).

          • précision dit :

            Je nuancerais toutefois: pour de nombreux pays d’Europe de l’Est la décomposition de l’URSS a indubitablement été positive. Mais il s’agissait de pays anciens indépendants et uniquement liés temporairement à la Russie dans une union de républiques. Ce n’est pas la même chose que faire éclater une fédération pour créer des états fantoches.

            Il me semble complètement ridicule d’affirmer que faire s’écrouler un état souverain est « la seule solution viable pour la paix ». Mais depuis le temps que je vous lis j’observe que vous êtes loin de porter cet état dans votre cœur et vos propositions manquent d’une certaine mesure.

            «Le fanatisme n’est-ce pas cela ? La haine justifiée par l’amour.» Michel Verret

          • breguet dit :

            Stoltenberg: je ne suis pas sur que la situation peut se comparer…

          • précision dit :

            Pour ma citation sur le fanatisme, elle est un peu aggressive. Ne le prenez pas personnellement (encore que réfléchir à ses travers est toujours une bonne idée, moi compris 😉 ), mais c’est ce que m’inspire parfois les multiples commentaires qui font l’apologie de la violence au nom de leurs principes, des deux côtés d’ailleurs.

          • Stoltenberg dit :

            Tulio : Le conflit entre les Arméniens et les Turcs a commencé bien avant l’URSS donc je ne comprends pas de quoi vous parlez…
            précision : Vous êtes peu convainquant. La plupart des conflits que vous venez de décrire (comme le problème des minorités russes ou encore l’Ukraine, la Transnistrie et la Géorgie) est directement inspirée par le Kremlin. Si celui-ci perdait drastiquement en puissance alors il n’y aurait pas ces conflits. Il a fallu un conflit de 30 ans (avec 20 années de trêve intermédiaire) pour détruire l’impérialisme militaire allemand. Depuis l’Europe de l’ouest n’a pas connu la guerre, ni la dictature des tyrans. C’est un fait remarquable et je pense que tout le monde s’en réjouit sauf vous peut-être… Maintenant, après 30 années de trêve nous allons enfin détruire l’impérialisme russe et il faut s’en réjouir également. Cela ne se fera pas du jour au lendemain mais en tout cas Washington et d’autres centres majeurs de pouvoir semblent être bien déterminés à ce que cela arrive. Il ne s’agit pas d’un fantasme mais du fait que dans l’état actuel des choses je ne vois pas d’issue pour la Russie. Elle est isolée politiquement, étouffée économiquement et détruite militairement. En fait, elle suit cette trajectoire non pas depuis 2022 mais bien depuis 2014 sauf que cette fois-ci ça a vraiment accéléré.

        • joe dit :

          Aucune de ses républiques ne va attaquer un pays voisin et encore moins l’UE. Au contraire, ils chercheront une alternative cohérent à ‘l’amicale fraternité’ russe… si pesante. Il suffit l’aide militaire reçue par Vlad des autres républiques… quasiment rien, la plupart ayant fiat soit la sourde oreille soit carrément dit publiquement qu’ils ne mettraient pas un pied en Ukraine, la russie n’étant pas attaquée sur son sol.

        • FabGreg dit :

          D’autant que l’islam aujourd’hui paisible du Tatarstan pourrait devenir beaucoup moins fréquentable. Avec ici encore la prospérité des hydrocarbures. La tutelle russe me semble préfèrable. Sans parler des républiques du Caucase nord dont le sunnisme est déjà fondamentaliste, voire jihadiste.

          • Stoltenberg dit :

            Pour le coup il y aurait plus de musulmans à Moscou que dans toute IdF et c’est un processus qui progresse. Les régions qui affichent des taux de natalité parmi les plus hauts en Russie sont pour la plupart musulmanes ou situées à l’est de l’Oural. Donc avec le temps qui passe on pourra de moins en moins parler de la « tutelle russe ». D’ailleurs l’un des buts de Poutine dans cette guerre c’était de compenser ces relations de moins en moins favorables par la russification des populations ukrainiennes.
            Je joins une vidéo faite à Moscou en 2019:
            http://www.youtube.com/watch?v=APdvuVxe2BU

        • Tulio dit :

          22 républiques avec des missiles balistiques nucléaires…

          • Stoltenberg dit :

            Tranquille, la plupart des missiles russes ne fonctionne probablement plus. 😉
            Je vous rappelle que les Américains ont mené un certain programme appelé kT en kW et que bon nombre de militaires russes en ont profité pour s’enrichir tout en permettant aux Américains de mieux charger leurs iPhones grâce à l’énergie provenant des têtes nucléaires russes… 😉

          • gaulois78 dit :

            @Tulio
            Oui, j’ai écris quelques post abordant le sujet, mais ça n’ intéresse personne…

            Si demain la Russie éclate en un confetti de République indépendante islamique, on imagine la prolifération des armes nuc et la vente de matières fissiles…Pas un seul mot dans les médias sur le sujet, véto politique pour ne pas effrayé les populations ?

            Enfin, comme dit Stoltenberg, c’est tranquille, cool, la plupart des 6000 têtes nucléaires Russe sont hors de service, on ne risque rien, sauf un risque de multiplication de conflits entre régions séparatistes…

            La chine avec sa population active exigeant toujours plus d’expansion économique n’aura plus qu’a annexé la Sibérie avec son excédent de population…La Sibérie c’est à peine une quarantaine de millions hab, avec du développement et de la main d’œuvre peu onéreuse la Chine en fera son grenier alimentaire et coffre fort de matières premiers…

            Contrairement à nos hommes politiques qui œuvrent que pour le prochain mandat, une planification à la Chinoise c’est une durée de 15/20/30 ans, ils ont le temps avec eux, ils mettent les moyens dans la R&D et les financement, l’espionnage industriel, l’arrosage des élites, des décideurs, ils agissent pour le bien de leur nation, en bref ils font comme nous …Dans les années 50/81…

            L’occident après avoir offert son industrie, sa recherche, son financement à la Chine, va lui offrir un immense territoire riche en ce qu’il lui manque…Des ressources minières et alimentaires…Ils laisseront le commerce avec Moscou et Saint-Petersbourg aux Européens…Plus vite la Russie se désintégrera, plus vite ce scénario arrivera, 20/30 ans ce n’est rien pour ce pays multi-millénaires…

      • Tulio dit :

        « L’écroulement de la Russie est LA seule solution viable pour la paix et la stabilité dans… » ! Comme l’écroulement de la Libye qui était LA seule solution viable pour la paix et la stabilité dans cette région ?

        • Stoltenberg dit :

          Dans la mesure où Kadhafi ne peut plus attaquer les états limitrophes comme le Tchad – oui.

          • précision dit :

            Cela a destabilisé durablement la Lybie. Cela n’a pas vraiment stabilisé le Tchad à voir les années difficiles passées depuis la chute de Kadhafi, et que dire de la centrafrique, du Mali, etc. Il faut de sacré œillères pour ne pas voir que la stabilité de la région est plus que douteuse.

            Il y a d’ailleurs quelque chose d’assez loufoque à adouber le gouvernement actuel du Tchad tout en dénigrant celui du Mali. Je me garderai de prendre parti: la stabilité du Tchad est probablement plus importante que l’alternance démocratique, mais cela fleure les principes démocratiques à géométrie variable. Et je ne parle même pas du suisse parachuté en Lybie ou du proclamé maréchal tantôt appuyé et tantôt conspué.

          • précision dit :

            je crois que je viens de faire une allusion déplacée; je ne retrouve plus quel politicien de haut rang aurait été parachuté d’un exil suisse vers la Lybie. Sans doute me suis-je trompé, et il n’y en a apparemment pas. Ma mémoire a du me jouer un tour (ou alors des biographies ont été nettoyées depuis l’époque).

      • Aymard de Ledonner dit :

        Je préfère garder les pieds sur terre. Plus la Russie sortira affaiblie de cette guerre et plus les pays européens seront en sécurité.
        Maintenant parler d’écroulement de la Russie c’est de l’ordre du vœux pieux. La Russie ne va pas se téléporter ailleurs sur le globe terrestre. Elle restera aux portes de l’Europe. Quels mouvements séparatistes pourraient provoquer un éclatement? Vous vous payez de mots. Poutine va rester au pouvoir ou peut-être être remplacé mais même si c’est le cas, ce sera Medvedev ou un clone et ce n’aura que peu d’impact sur les relations avec l’Europe à moyen terme. Si vous pensez que la Russie va devenir une sorte de Suède en plus grand, je crains que vous n’alliez au devant de déconvenues.
        Par conséquent, il faut se préparer à cette situation qui est le scénario le plus probable. Il n’y a actuellement pas de négociations car les deux parties ont l’espoir d’améliorer leur position par les armes. Mais à un moment donné cela va arriver. Que croyez-vous? Que la Russie va se rendre sans conditions? A partir du moment ou il n’y a pas de reddition sans conditions, il y a des négociations et donc il n’est pas inutile de s’y préparer.
        Si les ukrainiens, par exemple, bousculent les russes à Kherson et menacent Sébastopol, la Russie sera contrainte de négocier. Et ce n’est pas Biden qui organisera ces négociations…..

        • Stoltenberg dit :

          Je comprends votre point de vue. Je vous signale toutefois que parler d’un quelconque éclatement de l’URSS en 1979 (début de l’intervention soviétique en Afghanistan et début du pic historique du PIB de l’URSS) relèverait d’une totale science-fiction. Et pourtant c’est arrivé 12 ans plus tard.
          Aujourd’hui la Russie est beaucoup plus faible que l’URSS. La force et la légitimité de l’état central russe reposent aujourd’hui sur 2 choses: force militaire et recettes provenant de la vente des matières premières, notamment hydrocarbures, qui permettent de « corrompre » les populations et autorités locales. Les budgets d’un certain nombre de ces entités sont constitués en majorité des dotations de Moscou. Qu’advient-il de ces sources de légitimité? L’armée est progressivement et rapidement détruite en Ukraine et la vente des matières premières est de plus en plus difficile. Concernant les ressources, par exemple les extractions pétrolières russes (1ère source de revenus) étaient jusqu’ici directement destinées à l’export. On estime que les capacités de stockage russes sont très limitées. Ceci fait que, s’ils n’arrivent pas à rétablir les exportations, d’ici un certain temps (fin de cette année selon certaines estimations) les Russes devront, soit arrêter l’extraction, soit bruler le pétrole extrait. Le problème principal c’est que s’ils arrêtent l’extraction, les puits concernés ne seront plus jamais exploitables. Donc il se peut que, si les sanctions sont maintenues, d’ici quelques années la Russie sera dépourvue de manière permanente d’une grande partie de ses ressources pétrolières. L’absence des technologies et d’investissements occidentaux rend impossible l’exploitation de nouveaux forages. Ensuite, les sanctions de 2014 ont rendu impossible toute modernisation de l’armée russe à des niveaux dignes du XXIème siècle. Les programmes T-14 ou Su-57 totalement échoués sont un bon exemple. Aujourd’hui il n’est même plus possible de moderniser les anciennes plateformes comme le T-72, T-80 ou les avions qui arrivent petit à petit en fin de vie. La Russie sera bientôt vulnérable face à non seulement l’OTAN mais également d’autres pays non alignés (comme la Géorgie ou l’Ukraine) qui pourraient acheter des systèmes occidentaux face auxquels elle serait totalement démunie. Ces problèmes, conjugués à l’écroulement économique, vont probablement mener à l’augmentation radicale des tendances séparatistes dans différentes régions et oblasts face auxquelles Moscou n’aura plus d’arguments. Et je ne parle pas uniquement des entités peuplés par des populations non russes…

          • breguet dit :

            Stoltenberg: merci pour ce point de vue qui répond en partie à ma question plus haut…

          • Czar dit :

            « La force et la légitimité de l’état central russe reposent aujourd’hui sur 2 choses: force militaire et recettes provenant de la vente des matières premières »

            ouais c’est sûr, le patriotisme, la conscience d’appartenir depuis des siècles à un même ensemble politique, y compris pour des minorités asiates, ça compte pas du tout

            les gens n’obéissent à l’Etat que par la terreur guébiste, faut l’savoir.

            je crois que même dans les cercles néo-cons les plus radicaux, on ne serait pas capable de pondre de telles conneries rayonnantes

      • joe dit :

        La France et l’Allemagne n’ont jamais été garant de l’Ukraine. C’étaient: la russie, l’Angleterre et les US.

    • Alain d dit :

      Parce que l’intérêt géopolitique de l’UE serait de renouer avec la dictature de Poutine, de la renforcer, de continuer a écouter les conneries qu’elle débite contre l’UE chaque jour, d’attendre sa prochaine agression sur un de ses voisins, Ukraine ou autre, d’oublier les crimes de guerres, d’oublier les déportations depuis Marioupol, d’oublier les 15 millions de déplacés dont 5 millions en UE?
      Et pour une étape suivante que sera encore plus dure, et donc qui coutera encore plus chère économiquement à l’EU et à la France, à la CEI et au Monde?
      Faut arrêter la machine infernale une bonne fois pour toute. Ne pas remettre une pièce de monnaie de suite.
      Commencer à bien penser à la bonne reconstruction de l’Ukraine avec l’argent de destructeurs : Banque Centrale de Russie ~ 300 Md. On garde les milliards des oligarques en otages.
      J’entend bien les responsables d’Amérique du Nord et d’Europe qui voudraient que l’Ukraine signe le plus rapidement possible un accord.
      Donc Poutine, qui à attaquer l’Ukraine parce qu’elle voulait se rapprocher de l’UE, aurait gagner la partie.
      Si la Russie ne fait plus bander les ex de l’URSS, ce n’est pas de la responsabilité de l’UE, juste celle de Poutine. Déjà 23 années au pouvoir, là commence le problème !
      Et puis si rompre le plus vite possible avec les charbon, gaz et pétrole russes, oblige l’UE à accélérer dans les renouvelables, les batteries, l’hydrogène et les pilles à combustible, c’est plutôt une bonne chose.
      Et pour la France, si ça l’oblige à arrêter les bavures sur les conceptions de ses centrales nucléaires, très bonne chose !
      Si l’EU gagne en souveraineté, cause COVID et Russie, et merdes in China bloquées dans les ports asiatiques, c’est aussi un excellente nouvelle.
      On va trinquer économiquement sur le court terme (2022-mi 2023), mais on n’en ressortira que plus renforcés.

      • fabrice dit :

        « Si l’UE gagne en souveraineté », je ne sais pas ce que vous définissez par « souveraineté » mais j’ai l’impression que pour vous la Corée du Nord est très « souveraine »…
        Je vous rappelle que l’UE c’est 5% de la population mondiale et 15% de l’économie (en forte baisse). Vote vision c’est une UE forteresse, autarcique, en guerre économique avec le reste du Monde

        • Alain d dit :

          @fabrice (l’ultra libéral)
          l’UE est un forteresse qui s’ignore et qui n’ose pas s’affirmer, ni communiquer, ni être agressive quand c’est nécessaire.
          « 15% de l’économie (en forte baisse). »
          Balèze comme constat ! Toutes les économies avancées perdent du terrain face aux émergentes.
          Et ça dure depuis la nuit des temps. :>))
          Les Etats-Unis, le Japon et la Corée du Sud n’échappent pas à cette réalité.
          Parce qu’il n’y a pas que la Chine, qui bouffe des parts de marché, l’Inde l’Indonésie et le Vietnam, entres autres, en ratio, progressent maintenant encore plus vite que la Chine.
          La croissance de la Chine continue à décliner alors que globalement elle n’est toujours pas une économie avancée.
          L’UE est et restera un grosse puissance économique avancée. Elle est d’ailleurs largement la première pourvoyeuse d’IDE sortant. Et elle en récupère aussi un maximum.
          Elle reste la première exportatrice d’aéronefs, et satellites, navires, automobiles et trains.
          Ses % restants se portent bien, mais ils pourraient se porter mieux.
          L’EU commence à se réveiller et à corriger ses manquements et erreurs depuis quelques années.
          Alors même que deux nuisibles plantent l’économie de l’UE depuis des décennies.
          La Russie avec ses guerres et ses conséquences, plantage de l’économie de l’EU et de la CEI, très interdépendantes. Avec les civils qui fuient les guerres-massacres de la Russie et viennent s’installer dans UE (afghans, géorgiens, syriens, tchéchènes, ukrainiens)
          Avec les russes qui fuient la dictature et viennent respirer la liberté dans l’UE.
          La Turquie depuis son invasion sur Chypre, son matraquage de kurdes (aidée un temps par l’Irak) et ses diverses ingérences chez ses voisins.

    • Polymères dit :

      Le problème de la France et de l’UE, c’est de ne pas vouloir comprendre l’enjeu stratégique à l’Est et ce ci ne date pas du début de l’invasion russe de l’Ukraine.
      Je l’ai répété bien souvent ici, si on veut une Europe forte, si on veut éclipser « proprement » les américains, il faut accepter une politique ferme face aux russes. Sauf que lorsqu’à Paris ou à Berlin on va dire aux polonais et à d’autres qu’il faut dialoguer avec les russes, il faut s’entendre avec eux, commercer aveuglément au point de dépendre énergétiquement d’eux, ben il ne faut pas s’étonner.

      Ceux qui veulent donner la main aux russes depuis des années, ceux qui défendent les intérêts des russes sont ceux qui ont poussés et qui continuent de pousser vers une situation ou les américains, via l’Otan se renforceront dans les pays de l’Est et deviendront des partenaires bien plus importants et stratégiques.
      Vouloir simplement dire que les polonais doivent acheter des armes françaises ou européennes pour ne pas les insulter de « traitres » et derrière ne pas prendre en considération la menace russe, vouloir voir les américains quitter l’Europe sans chercher à assumer ce qu’ils assument (par leurs engagements conventionnels et nucléaires), vouloir imposer aux pays de l’Est une Russie « acceptable » c’est obtenir l’effet inverse de ce qu’on recherche.
      Certains pays européens commencent à comprendre le « problème » russe et les « ambitions » de Poutine après l’invasion de l’Ukraine, pourtant tout cela pouvait déjà s’observer par le passé à ceux qui idéologiquement ne cherchaient pas à voir une Russie comme un pays qui serait là, main tendue, dans l’attente qu’on la lui prenne pour faire des choses merveilleuses ensemble, en paix en harmonie et dans le respect de tout à chacun. Beaucoup n’ont pas voulus comprendre que la Russie reste un pays impérialiste avec des intentions de conquêtes, de domination et de vassalisation sur les pays qui sont à ses environs. La Russie n’est pas dans le respect qui pourrait en faire un pays partenaire comme on pourrait le vouloir, la Russie n’est pas une alternative aux américains, n’en déplaisent aux anti-américains primaires qui seraient prêts à se soumettre au Kremlin tellement ils détestent les américains.

      Je vais redire ce que j’ai toujours expliqué ici. Si on veut une Europe plus forte et indépendante au point d’éclipser le besoin de l’Otan et des américains, nous devons assumer 4 choses principales. La première est de gonfler les moyens militaires. La deuxième est d’assumer que la Russie est une puissance rivale. La troisième chose c’est que la France assume une couverture nucléaire à l’échelle européenne comme le font les américains. La quatrième c’est l’implication militaire, savoir être présent sur le flanc Est, établir une ligne de défense de l’Europe.
      En faisant cela, on verra naturellement petit à petit les américains partir, l’Otan perdre de son intérêt au profit d’une alliance militaire européenne.
      Après on peut faire comme certains le font depuis des années, comme le pense et le soutient Poutine. C’est celui ou on va chercher à diviser les européens entre eux, à les monter les uns contre les autres, à vouloir chasser et se faire l’ennemi des américains dans l’espoir qu’en fait, l’Otan va disparaitre, que les américains deviendront des indésirables. Mais cette politique et cette idéologie, nous la voyons aujourd’hui et depuis un certain temps, elle amène exactement l’inverse, elle amène plus d’américains, plus d’Otan. Quand en plus on a les russes qui n’ont toujours pas compris que leur propre comportement amène à renforcer la présence américaine et à donner de l’intérêt à l’Otan, on se dit que Poutine est soit totalement con pour ne pas comprendre, soit qu’il travaille pour les américains. Car honnêtement si la Russie jouerait au pays qui n’agite pas la menace militaire en permanence, qui respecterait ses voisins, n’afficherait pas des ambitions de dominations, ce serait le chemin parfait pour détruire l’Otan et la présence américaine en Europe, d’ailleurs n’est-ce pas cela à quoi on assistait jusqu’en 2014? Malheureusement on a au Kremlin des anciens de l’union soviétique qui veulent continuer une guerre froide et pensent que leur pays n’est grand que lorsqu’il s’oppose aux américains ou qu’il est craint par les autres, c’est pour ces raisons qu’on a l’impression d’être dans un autre siècle avec la Russie actuelle qui continue à fantasmer des conquêtes territoriales en pensant que c’est cela qui fait la force d’une nation et qui impose son respect.

      Donc on trouve énormément de contradictions dans cette position ou ceux qui veulent le plus voir la fin de l’Otan, de la présence américaine en Europe sont ceux qui par leurs discours, leurs actes, leurs « solutions » amènent à obtenir tout l’inverse. Le pire c’est qu’ils ne s’en rendent pas compte, qu’ils seraient prêts à tomber dans de la théorie du complot, dans un radicalisme aveuglant qui amène à des décisions stupides comme le font actuellement les russes en Ukraine, car au delà des gains territoriaux qu’ils souhaiteront récupérer, ils ne font que renforcer une défiance envers la Russie, renforcer (et étendre) l’Otan et les américains en Europe, ils se font ennemis des ukrainiens (peuple « frère »..) pour au moins 100 ans, d’une baisse du potentiel militaire en plus d’une image bien moins dissuasive qu’avant et je ne vais pas évoquer l’émancipation de l’approvisionnement énergétique. Le jeu n’en valait pas la chandelle, cela ne peut pas se mesurer sur l’immédiat, cela ne peut pas se voir sur 2-3 mois, les russes sont dans leur logique et exploiteront à leur avantage la situation du moment pour limiter la casse et obtenir une « victoire » pour sortir de la spirale de la guerre dans laquelle ils sont et par laquelle l’occident soutient l’Ukraine. Londres et Washington sont contrairement à Paris, signataire du mémorandum de Budapest, donc ils ont vis à vis de Moscou, également signataire (mais non respectueuse de l’accord au vue de son agression) un certain devoir moral à s’engager pour défendre l’Ukraine que nous n’avons pas.

  4. Auguste dit :

    Cela me fait penser au Traité de Versailles.Avec la Russie à la place de l’Allemagne.
    Le « Affaiblir la Russie à un tel point qu’elle ne puisse pas recommencer » de Blinken en 2022 qui fait écho au « Presser le citron allemand jusqu’à ce que les pépins en sortent » de Lloyd George en 1919.
    Dans la réalité,sous l’apparente entente du « presser le citron » de Lloyd George et « le boche doit payer » de Clémenceau,se cachait la volonté des Anglais de sauver l’Allemagne,pour que la France ne devienne la toute puissante en Europe.
    Je suis perplexe face à cet activisme et cette agressivité toute particulière des Anglais envers les Russes.

    • Robert dit :

      Exact, Clémenceau était inféodé aux britanniques.

      • JC dit :

        Cela reste à prouver. Ne pas oublier le rôle des USA dans les sanctions contre l’Allemagne. Leur crainte du communisme donnant naissance à une doctrine qui sera appliquée après la deuxième guerre mondiale. Clémenceau était plutôt seul contre les anglo-saxons qu’inféodé.

      • Auguste dit :

        Je me suis mal exprimé,ou vous avez mal compris.
        Officiellement,en apparence,les Anglais s’alignaient sur la position dure de Clémenceau,mais dans la réalité ils voulaient sauver l’Allemagne pour empêcher que la France ne devienne la première puissance en Europe.
        Politique constante des Anglais,jusqu’à nos jours:empêcher une Europe unie politiquement et militairement qui les cantonnerait au rôle de pays folklorique.

      • breguet dit :

        Robert: n’importe quoi…Franchement…

    • Tulio dit :

      Bonne comparaison, effectivement. Sinon, BoJo est chahuté en ce momentet ceci peut expliquer cela…

      • Auguste dit :

        Je ne pense pas que ce soit la seule raison.Mais ce n’est que l’avis d’un rien du tout.

  5. chaw dit :

    Les armer comme ils ont surarmé l’Ukraine ? On voit le résultat que ça donne. dites plutôt qu’on veut se débarrasser de sa vieille ferraille !

  6. DO dit :

    Boris aboie parce qu’il est en difficulté chez lui, ex Irlande du Nord qui vient de passer démographiquement catholique, donc SinnFein contre Ultras protestants. Il ne fait qu’aboyer des décisions prises au sein de l’otan par les USA

    • Robert dit :

      C’est pas si simple, la division des unionistes en plusieurs partis a joué contre eux mais Sinn Féin ne pourra pas gouverner seul, donc la situation n’est pas si grave d’autant plus que les unionistes réclamaient des frontières avec l’UE donc rétablir la frontière avec la république mais Johnson n’a voulu rétablir qu’une frontière symbolique en mer d’Irlande.
      Alors, leur défaite va les tenir tranquilles quand à leurs revendications.

  7. DO dit :

    Boris aboie tandis que l’UE, cad l’Allemagne fait le dos rond et gagne du temps sur la coupure de gaz par Poutine. ce qui ne devrait pas tarder: ou tu payes en roubles ( ce qui fait monter le cours du rouble car cette devise devient « recherchée ») ou sinon on coupe le gaz sous 24H voir Finlande

    • Carin dit :

      @DO
      L’Allemagne c’est pas la Finlande.. nos amis allemands continueront à payer leur gaz en euros, et la Russie continuera à la servir.
      Et à titre indicatif, la Finlande, a déjà trouvé où se servir. Poutine vient juste de se planter encore une fois, il vient de perdre un bon client, parce qu’il pensait le tenir par les boules…
      Il ne recommencera pas la même bêtise avec l’Allemagne.

      • Daniel BESSON dit :

        Cit :[ . Poutine vient juste de se planter encore une fois, il vient de perdre un bon client ]

        C’est vrai que la Finlande c’était un très très gros client ! ;0)
        Est ce que vous avez au moins une idée de la valeur de ce  » méga client  » … Comme ça à la louche , sans vous lancer sur internet ? ;0)

        Spoiler 1 : Les Russes ont arrêté de leur vendre des grumes , des engrais , de l’électricité et ils vont très probablement dénoncer le bail du canal de Saimaa !

        Spoiler 2 : La portion de gazoduc sur le territoire Russe servira à renforcer la gazéification des régions Russes , pareil pour la production électrique tandis que les grumes alimentent désormais les papeteries locales qui n’ont plus de problèmes d’approvisionnement énergétique ( voir début de Spoiler 2 )

         » Parler pour ne rien dire ou ne rien dire pour parler sont les deux principes fondamentaux eu indissociables de ce qui feraient mieux de la fer*** avant de l’ouvrir  »
        Pierre DAC

    • aleksandar dit :

      L’Allemagne a déjà ouvert un compte de change euro/rouble chez Gasprombank.

      • Tulio dit :

        Mais oui, on les connait les Allemands, ça fait un moment qu’ils paient leur gaz en roubles.

        • joe dit :

          Non ils payent en Euros qui sont ensuite convertis en roubles. Comme cela personne ne perd la face et le contrat est respecté. Le problème pour la russie n’est pas la. Ils sauvent momentanément en appliquant un taux de conversion qui leur permet de soutenir le rouble mais à terme (plusieurs années) l’Europe va se détourner du gaz russe. 210 milliards d’€ d’investissement votés pour cela.

      • chaw dit :

        La Finlande bon client pour la Russie ? 07 % de sa consommation ! Mais pourquoi donc, la Finlande demande un arbitrage en justice , si vraiment Poutine s’est planté ? C’est comme les USA qui disent que les Russes sont vaincus en Ukraine, mais qui demandent quand-même un cessez-le-feu pour leurs agents piégés comme des rats dans l’immense complexe sidérurgique d’Azovstal à Marioupol ! La Finlande de même que la Suède se font hara-kiri sans même le savoir !!

        • Daniel BESSON dit :

          Cit :[ Mais pourquoi donc, la Finlande demande un arbitrage en justice]

          Tiens je n’étais pas au courant ? Peut-être par ce que lorsque l’on a le gaz qui arrive à la porte de l’usine pour faire tourner ses chaufferies , ses fours et ses process à partir du gazoduc c’est différent lorsqu’il faut reconfigurer un réseau en mode  » reverse  » avec des stations de compression pour injecter du gaz sur 200 ou 300 kms ? ;0)
          Cela se fait très bien bien sûr , ce n’est pas un Himalaya technologique loin de là , mais cela a un cout ! ;0)
          Ensuite votre modèle économique basé sur des prix de l’énergie à l’échelle de 4 ou 5 ans vole en éclats lorsque vous vous fournissez sur le marché au jour le jour . Surtout pour des industries comme la chimie , la métallurgie , les papeteries , les cimenteries .
          On parle de 15 000 à 20 000 emplois menacés dans les industries des régions frontalières en raison des surcouts divers . Mais bien sur toutes les projections sont à prendre avec précaution . Les chefs politiques Finlandais considèrent ces données comme  » classifiées  » selon certains tabloïds ( donc info à prendre avec des  » pincettes  » )
          Le ministre Mika Lintilä a toutefois évoqué sur Yle.fi la perte de  » milliers d’emplois  » dans un premier temps

          https://yle.fi/news/3-12431791

          J’imagine les couinements à Helsinki lorsque le bail du canal de Saimaa va être très probablement dénoncé ! ;0)

  8. Vinz dit :

    H.S mais le ScoMo s’est pris une branlée aux élections australiennes. Du coup c’est un travailliste, avec une percée des petits mouvements (écolo etc.)
    BoJo a hâte de travailler avec le travailliste…

  9. Alain d dit :

    Allez un crime de guerre de plus pour Poutine et ses généraux.
    Sorti sur BFM, moi j’avais déjà l’info.
    https://www.bfmtv.com/international/ukraine-une-impressionnante-frappe-russe-sur-un-centre-culturel-pres-de-kharkiv-fait-8-blesses_VN-202205210234.html
    Région de Kharkiv, Lozova, un missile russe a frappé la Maison de la Culture de la ville.
    2 hommes, 4 femmes et une fille de 11 ans hospitalisés. Blessures par éclats, pas de décès hier.
    Ce sont des personnes qui se trouvaient à proximité de cette cible.
    Heureusement que ce centre culturel était vide, parce que personne n’en serait ressorti vivant.
    https://t.me/V_Zelenskiy_official/1712
    https://atn.ua/kharkiv/stalo-vidomo-pro-stan-postrazhdalykh-vnaslidok-raketnoho-udaru-po-lozovij-370981/
    https://en.24tv.ua/resources/photos/news/202205/1984411.jpg?v=1653076192000&w=1200&h=675&fit=cover&q=50
    Quelle bande de cons ces gradés russes, où sont les militaires ukrainiens dans la zone ?

    • Dolgan dit :

      « , où sont les militaires ukrainiens dans la zone ? »

      Assurément pas très loin, de l ordre du kilomètre grand maximum.

      Impossible depuis nos canapés de savoir si c était une cible militaire réelle, une erreur de renseignement russe, une frappe ratée ou juste des russes qui tirent à l aveugle.

      • Félix GARCIA dit :

        Pas d’explosions secondaires, donc à priori, pas de munitions en réserve.
        Des personnalités importantes ? Civils ? Militaires ?
        Ou alors une énième bourrinade.

      • Alain d dit :

        Vous oubliez l’option : un site civil ciblé volontairement, parce que dans une petite ville comme celle là, tout le monde doit connaître ce centre culturel.
        Tout le monde a bien compris que la Russie dézingue des villages dans le nord de l’Ukraine, depuis des positions en Russie et Biélorussie, dans le seul objectif de maintenir la pression sur les forces ukrainiennes.
        Juste pour que ces forces ne se réorientent pas vers l’est ou le sud.
        La meilleure méthode des bourrins russes, c’est de casser du villageois, qui vont exiger d’être défendus, voir des représailles, ce que ne permettra pas aux soldats ukrainiens d’aller se repositionner plus à l’est.
        Raison pour laquelle les russes frappes des villages et des gardes-frontières dans les régions de Soumy, Tchernihiv.
        Kharkiv est encore plus importante pour l’état-major russe, puisque la région pourrait très rapidement réorienter ses forces vers Izyum, et dons aller protéger Slaviansk et Kramatorsk.
        Un erreur sacrément précise ?
        En plus s’il y avait du militaire dans ce centre. Il y aurait au minimum un service garde visible.
        Le Théâtre de Marioupol était gros comme un colline, une erreur aussi avec une bombe lisse?

    • Robert dit :

      Crime de guerre sans mort, c’est réservé aux russes?
      Il n’y a jamais eu de soldats ukrainiens cachés dans un supermarché, un hôpital, une école, une église orthodoxe, s’en servant pour tirer sur les russes et attirant le feu sur les civils?
      On peut vous fournir des sources, mais vous les nierez probablement, les russes sont les méchants le camp du Bien ne peut pas mal agir.

      • Dolgan dit :

        Faut pas non plus retourner la responsabilité. C’est les russes qui portent la guerre dans les villes ukrainiennes depuis 8ans.

        • Robert dit :

          Pardon?
          Depuis 2014, ce sont les forces ukrainiennes qui assiègent les zones russophones d’Ukraine et les volontaires russes n’ont fait qu’aider les russophones à ne pas être écrasés, il y a d’ailleurs des français parmi eux.
          C’est précisément retourner la responsabilité d’accuser les russes de cette situation suite aux accords de 2014 que l’Ukraine, poussée par les USA, n’a jamais respecté.

          • lgbtqi+ dit :

            Le pb est que les russophones sont les premiers à combattre leurs libérateurs. Car ils savent précisément quoi en attendre…
            Kharkiv la russophone devait tomber comme un fruit mûr…

            L’holodomor, le massacre de millions d’Ukrainiens par la faim, organisé par les Russes, c’était quand ? Oui, avant 2014…

          • Robert dit :

            Pas tant que ça, sachant que tous les russophones ne sont pas russophiles.
            Mais vous entendez interroger des russophiles dans nos médias qui prétendent que toute la population est hostile à l’invasion, c’est normal, mais aussi favorable derrière ceux qui les ont persécutés depuis 2014 et prétendent leur interdire de parler et d’enseigner en russe, leur seule langue.
            Savez-vous que depuis Porochenko, les retraites ne sont plus versées dans les régions russophones?
            Quand la guerre sera finie et que des informations honnêtes pourront sortir même si elles ne servent pas la narration officielle, nous serons surpris d’apprendre que les russophiles n’étaient pas aussi hostiles à la Russie qu’on l’aura dit. D’ailleurs ils ont été plus d’un million à se réfugier en Russie. Certains diront qu’on les as forcés à le faire mais on peut aussi affirmer que beaucoup ont été forcés à partir vers l’ouest. Et on pourra parler de la cruauté des deux camps, particulièrement celle des régiments, parfois composés de russophones, contre les russophiles.
            https://www.monde-diplomatique.fr/2020/02/DELANOE/61313

        • Tulio dit :

          @Dolgan, Ah bon ? Ce ne sont pas les forces ukrainiennes qui assiègent et bombardent les zones russophones d’Ukraine notamment les villes de Donestk et de Lougansk depuis 8 ans ? Les reportages d’Anne-Laure Bonnel, entre-autres, seraient donc des fakes ?

      • MasCal dit :

        Les blessés sont probablement les voitures qui passaient.
        La cible a été pulvérisée.
        Avant de qualifier de ceci ou cela, ce n’est pas parce que c’etait le centre aéré ou la bibliotheque municipale que des objectifs mitaires ne pouvaient pas s’y trouver. Un peu d’objectivité.
        MasCal

      • PK dit :

        « Crime de guerre sans mort »

        Bientôt sur vos écrans : suite à une précipitation dans l’escalier due à une sirène prévenant une frappe, un homme se foule la cheville. 2 heures d’ITT. Poutine condamné pour crime de guerre.

        On vit vraiment des instants formidables…

        • lgbtqi+ dit :

          Les viols…

          Les viols de femmes, enfants et adolescents. Très notamment par les tchétchennes, de grands lgbt refoulés…

          • Robert dit :

            Décidément, ma chère, vous ramenez tout à votre problème personnel.

          • lgbtqi+ dit :

            Non pas. Mais en tant que lgbt il est bcp plus facile de reconnaître des lgbt refoulés et qui se la jouent islamo-hétéro-tout-ce-qui-…faux.

      • joe dit :

        Les Russes ont pour règle militaire assumée de frapper tous ce qui constitue la cohésion d’un pays pour atteindre son moral: hôpitaux, écoles, mairie, centre culturel. Ils l’ont fait absolument partout ou ils étaient en guerre. Tous les hôpitaux en dehors de ceux de Assad ont été systématiquement bombardés. Déclaration de Lavrov il y a 3 mois lorsque le 1er hôpital a été bombardé: il y a des nazis!

        • Robert dit :

          En Syrie, il n’y avait pas de djihadistes qui utilisaient les ambulances, les hôpitaux, pour se cacher et être à l’abri des bombardements?
          Dites que vous le pensez.

      • Castel dit :

        @Robert
        Allons, ne soyez pas plus bête que vous essayez de le faire croire….
        S’il est effectivement possible que les militaires Ukrainiens est parfois essayé de trouver des caches peu prévisibles, il s’agit avant tout pour les russes d’essayer de terroriser la population par tous les moyens.
        D’ailleurs, pourquoi les soldats Ukrainiens auraient-ils essayé de se cacher dans les hôpitaux, sachant qu’en Syrie, déjà, il s’agissait pour les russes de cibles prioritaires ?
        https://www.20minutes.fr/monde/2627355-20191014-syrie-russie-bombarde-quatre-hopitaux-douze-heures-mai-dernier-selon-new-york-times#:~:text=Des%20avions%20militaires%20russes%20ont%20bombard%C3%A9%20quatre%20h%C3%B4pitaux,dernier%2C%20a%20affirm%C3%A9%20dimanche%20le%20New%20York%20Times.
        Cela dit, cela n’a pas été très intelligent de leur part, car pendant ce temps là, ils avaient épargné des cibles beaucoup plus intéressantes sur le plan tactique telles que les entrepôts ou se trouvaient stockés les missiles  » Neptune » qui envoyèrent par le fond leur croiseur amiral de la mer noire…..
        Toutes les bêtises se paye dans la vie !!!

        • Robert dit :

          Reprenez la question posée plus haut.
          En Syrie, comme probablement en Ukraine, des soldats se cachent dans des lieux habités de civils ou supposés épargnés. Il y a probablement des tirs, volontaires ou pas, sur ces endroits, mais certainement aussi des méthodes ukrainiennes peu compatibles avec la convention de Genève qui dit que les civils doivent être épargnés comme hôpitaux, écoles et églises. Il y a des preuves que cela a été violé.
          Sinon, je ne suis pas dans l’esprit des russes, ni des ukrainiens, mais la narration linéaire, manichéenne, ne correspond pas à la réalité en touts points. C’est tout ce que je dis.

        • Castel dit :

          « Que les militaires Ukrainiens aient parfois essayé de le faire croire  »
          Décidément, j’éviterais à l’avenir de me moquer des fautes d’orthographe des autres !!

          • Robert dit :

            Rassurez-vous, je sors de la « laïque » et j’ai raté mon brevet des collèges.

      • Alain d dit :

        Vous changer de sujet, c’est une guerre, donc tout est possible, notamment quand ça chauffait dans le nord-ouest de Kiev. Donc tout pouvait servir d’abris, d’ailleurs les russes n’hésitaient pas à squatter des maisons et jardinets et à garder les habitants en otages, à leurs services.
        Vous savez, dans les zones où ont été récupérés des dizaines de civils exécutés, et enregistrés des viols, des tortures.

        • Robert dit :

          Rassurez-vous, je sors de la « laïque » et j’ai raté mon brevet des collèges.

        • Robert dit :

          Ou est-ce que je change de sujet?
          Quand aux crimes et viols, on peut croire le discours qui va jusqu’à parler de génocide ou attendre que des enquêtes soient réellement faites après guerre et pas par le seul vainqueur.
          Il risque d’y avoir beaucoup de surprises, même si c’est maintenant que cette tension des opinions publiques est utile au pouvoir ukrainien.
          Ah, oui, il y a déjà des détournements d’aide internationale par des mafieux ukrainiens proches du pouvoir. un prochain sujet dont j’espère les infos sortiront.

          • Alain d dit :

            Surprise non, quand les enquêteurs ou commissions vont visualiser les vidéos, ils vont être obligés d’admettre ce qu’il ne voulait pas voir en Syrie, dans le Donbass en 2014, ou à Grozny.
            « il y a déjà des détournements d’aide internationale par des mafieux ukrainiens » .C’est fort possible, « proches du pouvoir » ça doit exister. Mais renseigner vous, il y a de enquêtes en cours (SBU et police) avec des arrestations, comme dans l’affaire de milliers de gilets pare-balles. Probablement que certaines magouilles ne sont pas de la responsabilités de groupes mafieux, mais de petits truands opportunistes. Plus de la moitié des ukrainiens (iennes) ont perdu leur travail, et plus de 15 millions de personnes ont été déplacées dans un pays en plus la guerre, et des taupes du FSB qu’il faut bloquer à temps c’est très compliqué à gérer. Dans ces conditions, « le coté obscur » prend de l’ampleur. Certains répondront qu’il faut bien se débrouiller pour survivre. Ce n’est pas spécifique à cette guerre.
            La preuve par les soldats russes :
            https://www.bfmtv.com/international/europe/ukraine-des-soldats-russes-filmes-dans-un-bureau-de-poste-en-train-d-envoyer-des-biens-pilles_AV-202204060433.html
            Ah bah oui, hein?

          • Aiain d dit :

            Et personne n’a soutenu qu’il n’y avait pas de mafia en Ukraine.
            Certainement pas moi.
            Toutes les nations de l’ex-URSS sont issues du même modèle mafieux, et chacune d’entre-elles est restée mafieuse, plus ou moins.
            C’est un point sur lequel l’UE, le FMI et les USA rappelait souvent Kiev à l’ordre depuis 2015.
            Cadeau :
            Corruption, liens avec la mafia, enrichissement personnel… La face cachée de Poutine
            https://www.europe1.fr/international/exclusif-corruption-liens-avec-la-mafia-enrichissement-personnel-la-face-cachee-de-poutine-4096063
            Sans rancunne?

      • lgbtqi+ dit :

        L’éventuel partage des torts ne disculpe pas. Sans quoi, dans un viol, il suffirait juste d’éviter d’être le 1er dans la file…

  10. penandreff dit :

    le royaume uni travail avec et pour les USA; les USA ont clairement indiqués que suite à la guerre en Ukraine il fallait affaiblir militairement la Russie, il ne fait donc aucun doute que partout ou la Russie est présente il y aura des tentatives de réduire/ détruire la présence Russe.
    le Russie en ne gagnant pas la guerre en Ukraine rapidement come elle l’avait prévue, c’est mis en position de faiblesse, si cela plait aux Anglos saxons, cela fait clairement peur à une bonne partie de l’Europe.
    l’on peut penser qu’une partie de l’Europe suit l’Analyse US et qu’une autre partie souhaite la fin de la guerre le plus rapidement possible.
    les USA auront ils le dernier mot??

  11. Rom dit :

    Il ferait mieux de commencer par s’équiper eux même parce que leur PA sans avions ça fait pas très peur… sans parler de la british army aux effectifs absolument ridiculement faible.

    • dompal dit :

      @Rom,
      Les cordonniers sont les plus mal chaussés… 😉

    • joe dit :

      En même temps, e, Europe, le seul ennemi déclaré qui insulte l’Occident tous les jours c’est bien Vlad et sa clique… On connaît la puissance conventionnelle de la russie… Même sans PA, les Anglais sont largement équipés.. ils font parti de l’Otan… Déjà que Vlad aurait bien du mal à avaler la Finlande et la Suède hors Otan…

      • Tulio dit :

        Mais non, pour l’Europe, l’ennemi déclaré est Daesh qui insulte l’Occident tous les jours. La Russie, c’est du pipeau. Mais l’ennemi de tout l’Occident, c’est la Chine, pas la Russie. La Chine ennemi déclaré des USA, de Taiwan et du Japon. Sinon, pour BoJo, il y a un ennemi qui s’appelle l’Argentine et qui insulte le RU tous les jours. Pas besoin de PA pour l’hémisphère sud, c’est sûr 😉 !

        • Castel dit :

          @ Tulio
          N’empêche que votre réflexion humoristique devrait quand même nous rappeler quelque chose :
          En cas de confrontation majeure avec la Russie, il y aurait un risque majeur de destruction réciproque de tous les pays de l’hémisphère nord, cela se ferait alors au détriment de toutes les actuelles civilisations avancées, et on pourrait penser que le plus grand nombre de survivants se trouveraient dans l’hémisphère sud, et, en cas de continuité de l’espèce humaine, on pourrait envisager à terme le « grand remplacement » dont certains extrémistes nous menacent aujourd’hui !!

          • Tulio dit :

            @ Castel, Dans ce cas, si je survis, j’irais rejoindre mon fiston qui est installé à la Réunion. La Réunion, c’est quand même un sacré dépaysement et ça ressemble assez au paradis !

  12. Carin dit :

    Nos amis anglais travaillent pour Washington, et n’ont aucun mal à faire plus que l’UE, puisque le matériel qu’ils distribuent sera dûment complété par Uncle Sam.
    Reste que l’UE n’agit pas unie, mais en désordre, et surtout sans l’étaler dans la presse, comme le font nos amis américains et anglais, ou pire, comme nos amis allemands, qui font des propositions à la chaîne, relayées dans le monde entier, sans jamais fournir quoi que ce soit de concret!
    Mais si on additionne les « dons » européens, on est loin d’avoir à rougir.
    Quant à nos amis moldaves, je pense que l’envoie d’un corps européen fort de 1000/2000 paxs et leurs matos,(modèle complet), suffirait largement à tuer dans l’œuf toute velléité poutinienne. Mais pour se faire, il faut l’accord des 27… et ça, c’est pas gagné. Donc certains pays d’Europe doivent former un groupe privé (non OTAN), et telle
    « Takuba » au Mali, s’entendre, et fournir ce contingent.

    • Frédéric dit :

      Il y a déjà déploiement de douaniers de l’UE sur place via Frontex.

      • Tulio dit :

        Des douaniers en Transnistrie ? Ils contrôlent les prostituées ?

        • Paddybus dit :

          En fait ils devraient contrôler les trafics d’être humains … et empêcher que des femmes libres mais pauvres, ne soient emberlificotées par des saligauds, pour alimenter les marchés de la prostitutions en allemagne, suisse, France, Italie… voire aussi dans certains cas des trafics d’organes humains….

          Or, il faut constater que l’ue, qui se pare de toutes les vertus imaginables, laisse pourtant prospérer ces marchés, sans intervenir… voire laisse des lois favorables à ce genre de « possibilités »…. je pense tout particulièrement aux lois de liberté totale de circulations des humains, des marchandises et des capitaux…

          Alors votre remarque emprunte de cynisme est proprement HONTEUSE…!!!!
          Ces femmes sont d’abord des victimes…

    • Ulysse dit :

      Oui.la solution est là. Trey simple, mais qui nécessite du courage politique dont nos dirigeants manquent cruellement . Un petit contingent français ou british prepositonne en Moldavie suffirait a dissuader les velléités russes.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Et si on ajoute l’effort colossal fait pour limiter les importations d’hydrocarbures russes, l’UE est de très loin le principal soutien à l’Ukraine…..

    • Tulio dit :

      Hum, la Moldavie, par la voix de sa présidente, a insisté LOURDEMENT et à plusieurs reprises sur la neutralité de son pays et on ne voit pas pourquoi elle accepterait un contingent européen sur son territoire. En plus, avec un risque par rapport à la Roumanie qui voulait l’annexer. Et la Moldavie qui siège toujours à la CEI, n’est pas spécialement hostile à la Russie. Comme c’est un pays très très pauvre, ils ne vont pas refuser de l’armement qu’ils pourront vendre à leurs compatriotes transnistriens qui se chargeront de le fourguer au plus offrant 😉 PS : les Anglais, nos ennemis héréditaires, ne sont pas nos amis…

  13. Borok 83 dit :

    Négocier avec dictateur vraiment…. Poutine se moque éperdument des populations russophones, preuves à l’appuie ce qu’il envoie chaque jour pour tuer sans distinction, son problème c’est que la « démocratie » s’installe à côté de chez lui, le cas de la Biélorussie en parlant il me semble, l’histoire de la langue est foutaise, sinon envahissont, la partie francophone de la Suisse, de la Belgique, du Québec, et méfions-nous que le territoire russe de la basilique de Nice ne devienne prétexte. Hitler avait fait de même avec les populations Sudètes, qui l’ont d’ailleurs chèrement payées à la fin , et rappelez-moi la densité de population de la Russie, c’est vrai ils sont un peu serrés, sans blague, pour fournir des armes seuls les USA et les Anglais le font réellement, où sont nos fameux César, pas vu le moindre obus partir, l’Europe est à l’image de sa société , hélas, négocier ne sert à rien, nous nous contentons d’être spectateur, pourtant se sont bien les russes qui déclarent que Paris, Berlin, Londres sont à quatre minutes de leurs missiles, et pourtant Paris et Berlin se contentent de parler, pas d’agir. Car pour ça il faut du courage, et l’Europe n’en a pas et préfère le parapluie US. C’est un choix qui ne nous honore pas.

    • Carin dit :

      @Borok 83
      Vous faites bien de parler des caesar.. je viens de voir aux infos, un paysan ukrainien, qui disait justement, qu’il différenciait les différents calibres des obus qui passaient autour de lui… et il précisait que depuis quelques jours il entendait du 155mm…

      • Tulio dit :

        J’ai vu ça, aussi aux infos 😉 Les paysans ukrainiens sont des spécialistes audio des différents calibres des obus d’artillerie, c’est bien connu !

        • lgbtqi+ dit :

          Non, ce sont forcément des imbéciles sans fond, qui ne connaissent rien à rien, et qui n’ont pas la chance d’être le camp de Vladimir Patine, détenteur des connaissances et expertises, du Beau et du Bien, et aussi du Vrai paraît-il.

          • Robert dit :

            Il n’y a pas de « camp du Bien » dans une guerre.
            Souvent elle a été provoquée par des pressions ou injustices politiques et une fois lancée n’importe qui peut se comporter en bourreau selon la situation.
            Et le vainqueur qui juge le vaincu n’est pas forcément légitime à le faire ni exempt de crimes qui passeront à la trappe parce qu’il se dit incarner le Bien.
            Souvenez-vous que les bolcheviques ont été vainqueurs en 45 et juges à Nuremberg, interdisant qu’on y aborde les innombrables crimes de guerre qu’ils ont commis.
            La guerre est une saloperie ou des gens qui ne se connaissent pas vont se tuer pour des gens qui se connaissent très bien. Contre le Japon à la fin de la seconde guerre mondiale, contre le vietminh ou le FLN, les américains aidaient en sous mains des régimes de bouchers patentés.
            Et je ne suis pas pacifiste ni ami avec des dictateurs, je dis juste que ceux qui servent le moins mal les intérêts d’un peuple ne sont pas forcément ceux qui avancent derrière le chariot de la démocratie et des droits de l’homme. J’ai écrit le moins mal et pas le mieux, même si certains comprendront comme cela les arrange, comme d’habitude.

        • breguet dit :

          Tulio: croyez le ou pas, dans ce cas le danger  » affine » l’oreille…

  14. Parabellum dit :

    Les russes ont ils encore assez de moyens pour faire autre chose que consolider leurs prises en Ukraine ? Sont ils rincés pour longtemps ou pas ? Si les bilans de perte en Ukraine sont déjà lourds peuvent ils en subir d autres et ouvrir un autre front sans risque cette fois d un vrai engrenage occidental ? Arrêtons d avoir peur et de subir aussi une propagande américaine qui joue à la casse en Europe sans risque pour elle même.repensons notre défense France en missiles et drones de longue portée.

    • Robert dit :

      Je partage votre analyse.
      Et même si la thèse du danger russe pour l’Europe se confirmait, que ce soit l’occasion pour la France de se retirer de la protection américaine de l’OTAN et de prendre ses distances avec l’illusion de la défense européenne dans les conditions actuelles.

      • lgbtqi+ dit :

        La Poutinie est pleine de bonnes intentions pour la France.

        Des cosaques déclaraient qu’ils souhaitaient venir laver les sabots de leurs chevaux dans la Seine. Le public français émerveillé a cru que c’était là une déclaration d’amitié. Un ami russe en rit encore.

        Et il rit encore du choix des zotorités françaises un 14 juillet de jouer une musique de Tchaïkovski, composée en l’honneur de la défaite de nos troupes en Russie…

        Non, la Russie nous veut du bien. Elle va défendre nos valeurs traditionnelles… en les prostituant comme elle le fait avec l’Eglise Orthodoxe russe, comme les salafis le font avec l’Islam.

        • Robert dit :

          C’est sûr que le lobby lgbt va défendre les valeurs spirituelles de l’occident.
          Je pense qu’ils vont plutôt contribuer à abattre notre civilisation comme ils le font si bien jusqu’à maintenant et que Poutine a le tort immense d’y être modérément favorable, ce qui fait de la peine à Zelensky.
          https://www.youtube.com/watch?v=DcmyUXxFSIM

          • lgbtqi+ dit :

            je ne peux répondre de ce prétendu lobby, je n’en relève pas si tant est qu’il existe.

            En revanche, vous semblez tout ignorer de ma modeste action pour les valeurs spirituelles, occidentales ou autres. Rien que sur ce blog je vous ai toujours soutenu dans la défense du christianisme, notamment en sa forme catholique.

  15. Zigomar dit :

    Bah..! Si, il y a longtemps, la Russie avait eu l’idée de quitter le grand Nord et les immensités sibériennes pour s’installer en Méditerranée orientale…elle pourrait ainsi, attaquer les Etats voisins, détruire systématiquement toutes les infrastructures financées, notamment, par l’U.E., massivement bombarder des populations civiles et, impunément, annexer de vastes territoires…sans que cela n’émeuve les belles consciences internationales…et qu’il devient même, désormais, impossible d’évoquer ces exactions d’Etat sûr de lui et dominateur…comme disait, si justement, le Grand Charles…
    Simple, certains diront simpliste, résumé…mais ô combien significatif d’une indéniable réalité…

  16. Frédéric dit :

    De l’autre côté de l’ex URSS, les dirigeants kazaks ne sont pas tellement reconnaissant de l’aide Russe en janvier. Aide humanitaire à l’Ukraine et aux opposants à la guerre Russes :
    https://www.marianne.net/agora/tribunes-libres/kazakhstan-russie-un-divorce-provoque-par-la-guerre-en-ukraine

    • Tulio dit :

      Mais c’est affreux ! Dommage que le Kazakhstan fasse partie de l’Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) et envoie des volontaires pour faire la guerre contre l’Ukraine… C’est important de mener un double discours pour éviter un embargo ou des sanctions, mais en attendant… Et c’est bien joué d’accueillir des opposants à la guerre, ils ne sont pas loin…

    • toufik dit :

      Merci pour l’article. Bluffant. Le représentant de l’administration présidentielle kazakhe parle même de la Crimée, histoire de bien mettre les pieds dans le plat.
      De quoi relativiser l’attentisme (et l’opportunisme) de pays comme l’Inde.

  17. Le Suren dit :

    Vu comment l’armée russe a des difficultés en Ukraine, l’attaque de la Moldavie serait le tombeau des espoirs russes de gagner.

    • Tulio dit :

      Qui veut attaquer la Moldavie, le pays le plus pauvre d’Europe avec l’Albanie ? Le pays est tellement pauvre que c’est un boulet pour la CEI ! C’est un gag ? Pour son accès à la mer ? Dommage, pas d’accès à la mer ! PS : pour info, l’armée russe est déjà en Moldavie, en Transnistrie.

  18. lxm dit :

    La Moldavie n’aura peut être pas le luxe d’avoir des années de préparation si la Russie prenait Odessa. On a vu dernièrement le président Biélorusse commencer à critiquer la gestion de la guerre en ukraine par Poutine, c’est qu’il a peur pour son indépendance. On a vu aussi des pays comme le Kazahstan s’éloigner de la Russie de peur d’être à son tour visé. Dans le caucase, les Russes retirent leurs troupes défendant l’abkhazie et l’ossétie du sud pour les utiliser en Ukraine. Cela pourrait donner des idées à la Géorgie poussée comme en 2008 par les ricains. Mais ne pas vendre la peau de l’ours, une chute de la Russie( avec possible éclatement) peut faire peur à la Chine( elle est tétanisée par le sécessionnisme), comme à la Turquie. Et là, nous ne parlons pas de l’usage de l’arme nucléaire.

    Car plus loin, et cela fait des années dont j’en parle sur ce site, c’est le retournement de la Turquie qui s’allierait avec la Russie.
    La Turquie voudrait une Russie affaiblie, mais voudrait-elle d’une OTAN qui l’entourerait et l’empêcherait de se lancer dans son propre aventurisme ? certainement pas.
    Bien que l’Ukraine utilise des drones turcs, la Turquie est d’abord dirigée par un autocrate comme en Russie, est aussi expansionniste comme la Russie et s’installe en Afrique, comme la Russie; Mais la Turquie en pleine industrialisation a faim de ressources, que la Russie a, en énergie et céréales et autres minerais, la Turquie veut même son programme spatial, ce que la Russie peut lui offrir. Et on a vu à quel point la Turquie voulait bloquer les adhésions de la suède et la Finlande à l’OTAN; je ne sais pas si on peut expulser un pays de l’OTAN, mais la Turquie serait le candidat désigné.
    Alors, en cas d’alliance Turco-Russe, la géopolitique de la mer noire change, avec des effets sur la Moldavie , le sud de l’Ukraine, le Caucase avec l’Arménie qui disparaitrait certainement dans le processus( pays qu’il faudrait donc soutenir). La flotte russe pourrait passer par les détroits, et la convention qui gère les détroits dénoncée par la Turquie voire renégociée, et cela ferait pression sur la Roumanie et la Bulgarie. On aurait un axe Nord sud avec leurs alliés, Moscou Ankara Damas, se prolongeant en afrique, avec des pays comme l’érythrée. La volonté de Biden de retourner en Somalie peut aussi être pour contrer la volonté turque de s’installer durablement dans la corne de l’afrique. Les deux influences Russe et Turque combinées pourraient faire vaciller un grand nombre de pays africains et leur donner des alliés majeurs comme l’Algérie. L’afrique a faim et la Russie a les céréales, ventre affamé n’a point de raison. Les révolution arabes de 2011 ont eu comme cause la cherté de la nourriture, là , ça recommence, à une échelle bien plus importante, car il y a encore moins de stocks mondiaux pour réduire les variations de prix, l’ultralibéralisme a brisé toutes les règles prudentielles émises depuis des millénaires en matière de bouffe, même en France, l’état a abandonné l’idée de réguler le prix du pain, datant de la révolution française. On va vers une très grave crise alimentaire mondiale si rien n’est fait et cela va redistribuer les cartes.
    C’est à dire, du seul pivotement d’un pays, la Turquie, presque tout changerait, au niveau des options et implications, et la guerre en Ukraine changerait, les pays bordant la mer noire tomberaient sous la nouvelle coupe, presque naturellement, quelque soit ce que l’UE ou l’OTAN y mettraient. On passerait d’une russie refoulée au nord-est d’une carte de l’europe à une alliance russo-turque encerclant l’europe à l’est et au sud.

    Alors que proposer ? utiliser les pays neutres pour faire pression avec ainsi de nouveaux acteurs pour contrebalancer, comme inciter la flotte de guerre égyptienne à faire du convoi de cargos céréaliers depuis Odessa, soutenir les pays orthodoxes des balkans et du caucase dans ce qu’ils sont. Orienter les flux de bouffe pour réduire l’influence russe en afrique tout en luttant mondialement contre le gaspillage alimentaire, le modèle de l’américain obèse qui s’étend dans le monde entier doit cesser, il faut stopper le culte de la surconsommation et rétablir des équilibres régionaux de balance commerciale, comme ce qui avait été proposé après la seconde guerre mondiale, chaque région du monde doit viser peu ou prou l’autosuffisance pour ne plus être influencée par des superpuissances.

  19. lgbtqi+ dit :

    Elle a un petit air de Romy Schneider la demoiselle, malgré le treillis…

    Un peu de lumière, de son sourire radieux, dans un monde de camouflage…

  20. breer dit :

    La Moldavie est un très petit pays, et les Moldaves ne pourront rien faire face à la Russie, c’est évident. C’est sans doute malheureux pour eux, mais s’ils veulent éviter de voir leur pays saccagé et leur population risquer leurs vies, comme c’est le cas pour toute une partie de l’Ukraine, en cas d’une entrée en force de l’armée russe, il feraient mieux de ne pas s’y opposer. Les dirigeants et les armées des pays européens ne feront rien pour les aider, et les pousser à se battre serait d’une hypocrisie criminelle.
    Que l’on soit attaché à la culture russe ou pas, Poutine et ses sbires paieront l’addition tôt ou tard, car cette invasion militaire désastreuse de l’Ukraine par les troupes russes, restera historiquement une des pires actions de ces premières décennies du 21ème siècle, et fera tâche indélébile dans l’histoire de la Russie actuelle. La population russe finira par l’admettre quand la chape propagandiste sera levée.

    • Tulio dit :

      La Moldavie, ses vins et ses prostituées… Absolument aucun intérêt pour la Russie, c’est le pays le plus pauvre d’Europe (avec l’Albanie), d’une neutralité bienveillante (fait partie de la CEI) et d’ailleurs les soldats russes y sont déjà (en Transnistrie). Le Royaume Uni fait n’importe quoi, mais bon si c’est gratuit.

  21. Mica X dit :

    Selon la Commission, depuis 2014, (et avant la gerre récente) l’UE et les institutions financières européennes ont alloué plus de 17 milliards d’euros de subventions et de prêts à l’Ukraine, dont cinq milliards d’euros sont issus de cinq programmes AMF visant à soutenir des réformes générales.

    La Moldavie reçoit aussi des fonds européens depuis longtemps, ses ressortissants sont dispensés de visas pour les séjours de moins de 90 jours

    Plus, pour ces eux pays, tout l’argent que leur envoie leur diaspora en Europe

    On ne peut pas dire non plus que l’Europe ne fait rien.

    De plus, combien de millions de réfugiés UK dans l UE ? combien en GB et combien aux USA ?

    L’Ukraine intégrera l’UE, si elle le fait, lorsque le processus d’adhésion sera effectué, en attendant Z peut demander l’intégration aux USA ou à la GB…

    Etre solidaire ne veut pas dire tout accepter

  22. gaulois78 dit :

    Si l’Otan intervient pour contrer l’invasion Russe, il faudra faire attention aux pays qui entreront en Moldavie…
    La Pologne, Hongrie, Turquie, Autriche, Roumanie, l’Ukraine, éviteront de franchir la frontière pour ne pas rappeler de mauvais souvenirs à ce pays…Pas joyeux, joyeux le manuel d’histoire Européen…Bien entendu si la GB veut défendre ce pays jusqu’au dernier British vivant, j’ai dit British, pas Moldave, Français, Italien…
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Moldavie#Histoire