Des navires de guerre chinois et russes naviguent autour du Japon

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

61 contributions

  1. La Tour d'Auvergne dit :

    C’est le nouveau monde! Chinois et Russes ont manœuvré sans enfreindre les règles internationales, c’est leur droit; pourquoi s’en étonner!

    • Pravda dit :

      Et quand les japonais vont appeler oncle Sam à la rescousse, des tonnes de trolls pleureront comme quoi l’Otan c’est des méchants ?

  2. Meiji dit :

    La Russie s’amuse avec les Chinois, pourtant après tous les îlots volé a ses voisins, après bientôt Taiwan, c’est la Sibérie qui y passera, pas le Japon qui ne représente aucun intérêt pour Xi.

  3. Parabellum dit :

    Les japonais n ont p peur ni des russes ni des chinois à qui ils les ont collé quelques robustes…et au contraire ce genre de provoc permet au gouvernement jap de demander à réarmer …un roman pacific nigntmare montrait le risque …on en approche ?

    • Raphaël dit :

      Les japonais ont perdus face aux russes lors de leur deux derniers affrontements.

      • Holystar dit :

        L’histoire nous apprends plutôt que la grande Russie s’est faite humilier par le Japon en 1905.
        Le Japon était déjà complètement épuisé par sa guerre dans le pacifique sur multiples front lorsque la Russie a annexé les iles Kouriles donc les Russes n’ont aucune gloire à l’avoir reprise 😉

    • MERCATOR dit :

      @Parabellum

      Les japs on prit une grosse branlée lors de la bataille de Khalkhin Gol (mongol : Халхын гол) en 1939, et ne se sont jamais plus frotté aux Russes .

  4. Thierry dit :

    « Les moyens engagés ont été relativement importants.  »

    Tout au contraire plutôt très faible, c’est même un contingent de crise économique grave, durant la seconde guerre mondiale les grandes batailles naval réunissaient jusqu’à 250 navires tout belligérant confondu, on est loin des grande manœuvre…

    disons que c’est au mieux un rassemblement festif du yacht club local.

    • TheDogme dit :

      Pas besoins de 200 navires quand le CNS Nanchang seul pourrait détruire une flotte entière de la 2ème guerre mondiale…

      • Thierry dit :

        ça j’en doute fort, les cuirassés de la seconde guerre mondial résistent bien mieux à la pénétration de missile dans leur coque que celle du Nanchang qui n’a aucun blindage, sa coque est aussi fine que celle d’un porte container…

        • félix dit :

          Oui bien sur, d’ailleurs leurs missile sont en carton et les moteurs fonctionnent au charbon. On se demande bien pourquoi les observateurs s’inquiètent.
          Une catapulte et c’est réglé…

  5. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Il n’en a rien été. ]

    Bien joué ;0)

    [ Pour rappel, le Japon n’a toujours pas signé de traité de paix avec la Russie depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, alors que les deux pays ont un différend territorial concernant les îles Kouriles. ]

    La question de la souveraineté des Kouriles n’en est en fait pas une pour la Fédération de Russie , elles sont Russes . ;0)
    Même Boris Nikolaïevitch avait pris position contre son vice-ministre des AE – certainement dans un instant ou il était à jeun – qui préconisait la rétrocession de l’archipel en entier au Japon .
    C’était le 18 octobre 1991 soit il y a tout juste 30 ans .
    Aujourd’hui ce Russe à passeport Géorgien et Estonien* fait des piges depuis Tallinn – il doit être tricard en Russie – dans  » Novaya Gazeta « pour écrire de manière psitaccique que cet archipel … Doit être restitué au Japon … ;0)
    On s’étonne de pouvoir encore s’étonner !

  6. anatide dit :

    On veut juste montrer ses muscles et dire a tout le monde que rien ne peut entraver les vues politiques des protagonistes…
    Mais a ce jeux la ligne rouge risque d’être franchie.
    C’est clairement une situation qui suit une mauvaise monté en tension.
    Reste a savoir jusqu’où peut on pousser le curseur?

    • Paddybus dit :

      La ligne rouge ne sera pas plus franchie là que dans la Mer Noire avec ricains et britons…!!! agitation et poudre aux yeux, visant toujours au même jeu: ces deux là sont des salaud, les autres (tous les potes ricains) sont des gens de biens…. et que de bien….!!!!!!

      • Pravda dit :

        La mer Noire n’est pas une mer appartenant à la Russie… elle est même majoritairement sous contrôle de pays proches de l’Otan ou appartenant à l’Otan. Point.

        • Paddybus dit :

          Mais vous oubliez que des règles strictes concernant la navigation de bateaux militaires y sont imposées….
          Et les harcèlements par les ricains ou britons n’ont pas lieux d’être dans les eaux territoriales, mais cela a été largement développé dans ces lignes… y compris avec le sujet de la contestation de la limite de ces eaux….

  7. DLoQueb. dit :

    Je sais qu’il y a ce conflit sans fin au sujet des iles Kouriles entre la Russie (anciennement URSS) et le Japon, mais j’ai du mal à comprendre pourquoi ils n’ont jamais réussi à travailler ensemble. Juste économiquement, la Russie est un très grand exportateur d’énergie, et le Japon un très grand importateur. Il y aurait de la place pour une entente. Au niveau géopolitique, si la Russie ne veut pas devenir un « état vassal » de la Chine (au moins en apparence), elle aurait avantage à montrer qu’elle peut travailler avec tout le monde, que ce soit dans le camp de la Chine ou du Japon (elle le fait déjà avec l’Inde). On peut même dire que politiquement, ce sont 2 pays dirigés par des dirigeants conservateur de droite, ce qui donne « une connexion idéologique » théoriquement. Peut-être que ce sont seulement les USA qui empêchent le Japon, mais dans tous les cas sur papier j’ai l’impression qu’un rapprochement Japon-Russie serait plutôt logique. Mais la Russie semble vouloir travailler avec la Chine de plus en plus…

    • OURGOUT51 dit :

      Bonsoir

      « mais j’ai du mal à comprendre pourquoi ils n’ont jamais réussi à travailler ensemble. Juste économiquement, la Russie est un très grand exportateur d’énergie, et le Japon un très grand importateur. Il y aurait de la place pour une entente »

      Vous avez d’excellents éléments de réponse dans un article en anglais du site « The Diplomat » dans la partie « Economy ». L’article est intitulé  »
      « What Does a Kishida Government Mean for Japan-Russia Economic Relations?
      Le diplomat permet de lire cinq articles mensuels sans abonnement. Au delà, vous devez payer je crois 5 USD mensuels.

      Bon weekend!

      • DLoQueb. dit :

        Article très interessant en effet.

      • Vinz dit :

        intéressant ce projet de liaison ferroviaire – mais va falloir que les Russes montent un truc efficace et fiable pour convaincre le Nippon. C’est pas gagné.

        En revanche les projets de coopération dans l’espoir d’augmenter l’espérance de vie des russes, je suis sceptique. Va falloir les convertir à la Vodka sans alcool. Pas gagné non plus.

  8. OURGOUT51 dit :

    Bonsoir,

    C’est une erreur regrettable de la Russie sur le plan de la diplomatie. Participer à une manoeuvre conjointe avec la Chine dans les eaux du Pacifique, en mer du Japon, ça peut encore se comprendre dans le cadre d’un plan de coopération militaire classique. En revanche, poursuivre la manip avec les Chinois en allant faire une croisière au large des côtes japonaises même si ce sont les eaux internationales, cela ne va pas manquer d’inquiéter les pays de la zone. Or n’oublions pas que la Russie a l’intention d’effectuer un pivot vers l’Est. Ce pivot ne peut réussir que si Moscou parvient à coopérer économiquement avec d’autres Etats que la seule Chine. En outre, cela va de nouveau tendre les relations avec le Japon et son nouveau premier ministre Fumio Kishida, après les bonnes années Shinzo Abe.

    • PK dit :

      D’un autre côté, il y a aucun espoir de voir un jour la Chine (coco) et le Japon coopérer sur cette zone. Si la Russie veut créer une grande zone asiatique (ce que veut la Chine), il parait tout à fait improbable que le Japon (et la CdS) y participent.

      • OURGOUT51 dit :

        Dans son pivot asiatique, la Russie cherche simplement à coopérer, surtout sur le plan économique, avec le plus de partenaires possibles avant tout en relation bilatérale. Son but n’est pas de créer une vaste zone où tous les Etats seraient en relation pour élaborer une coopération multilatérale.

        Bon weekend!

        • PK dit :

          Non, ça, c’est le but de la Chine : créer une grande zone asiatique qui ferait la nique à l’occident et au dollar. Cette zone commence à fonctionner et il serait logique que les Russes y participent.

      • aleksandar dit :

        Sachant que les japs ont massacré pas moins de 80 millions de chinois, la référence aux  » cocos » n’a aucun sens.
        N’importe quel pouvoir chinois aurait la même attitude que le pouvoir chinois d’aujourd’hui

        • PicNicDouille Cémoi Landouille dit :

          Franchement honte à vous de propager des chiffres qui sont complétement faux! vous dites n’importe quoi, les japonais n’ont pas massacré 80 millions. On parle de 3 à 10 millions, ce qui est déjà énorme! mais vos conneries merci de vous les garder!

          pour info les japs auraient commis jusqu’à 14 millions de crimes de guerres, donc vos 80 millions de chinois vous les avait révé surout qu’ils étaient 200 millions en 1939 cela aurait fait 40% de la population tué par les japs… franchement vous n’êtes pas sérieux…

          à l’inverse (vue que vous rouler pour les « cocos » (même çi ce terme est discutable en considérant que le modèle chinois est du capitalisme d’état, du moins encore en 2021…)), le nombre de victime chinoise de la politique de Mao on parle de 40 millions, voir 80 millions…
          je vous joint un article de 94 (avant que les US soient omnubilé par la question chinoise donc) :
          https://www.washingtonpost.com/archive/politics/1994/07/17/how-many-died-new-evidence-suggests-far-higher-numbers-for-the-victims-of-mao-zedongs-era/01044df5-03dd-49f4-a453-a033c5287bce/

          « N’importe quel pouvoir chinois aurait la même attitude que le pouvoir chinois d’aujourd’hui »

          avec ces 80 millions de mort fournit par le PCC de Mao, si on raisonait comme vous, le gouvernement chinois devrait détruire le partie chinois…

        • Daniel BESSON dit :

          Cit : [ N’importe quel pouvoir chinois aurait la même attitude que le pouvoir chinois d’aujourd’hui ]
          Cit : [ N’importe quel pouvoir chinois aurait la même attitude que le pouvoir chinois d’aujourd’hui ]

          Nous avons tendance à sous-estimer le poids de l’histoire en Asie par ce que nous vivons dans une société post-historique et » mémouârielle  » . Seul  » Z  » est de temps en temps là pour essayer de le rappeler ( Je ne le cautionne pas hein , c’est une constatation car il est quand même historiciste parfois )
          Le premier geste des PM Nippons c’est d’envoyer des offrandes au sanctuaire de Yasukuni pour voir aussitôt les Sud-Coréens protester officiellement . Les Chinois lorsqu’ils évoquent la souveraineté sur les Kouriles parlent de  » respecter les conséquences de la guerre contre les fascistes  » et ainsi de suite .

          En fait ce qui fait couiner les Occidentaux c’est que les derniers grands  » Occidentalistes  » Chinois – historiques – sont désormais grabataires ou morts comme Yu Ying-shih .
          Seuls ceux-ci essayaient de donner une vision alternative des relations internationales RPC-Reste du monde .
          Je ne parle pas ici des jeunes peignes-c*** Hongkongais biberonnés aux jeux-videos .

          Il suffit aussi de regarder le dernier grand film de guerre Chinois  » La bataille du lac Changlin  » . Il y en a eu des Taïwanais ( sur l’invasion Japonaise ) , des Sud-Coréens , …Du même genre  » national-patriotique  » .
          En Vrounze le dernier grand  » film de guerre  » , c’est  » La neige et le feu  » qui date de 30 ans et qui a été un flop .  » Joyeux Noel  » et  » Un long dimanche de fiançailles  » ne peuvent prétendre à être classés dans le même genre  » national-patriotique  » .
          La société Vrounzaize est tout simplement incapable de produire de tels films car il n’ y a plus personne pour les imaginer mais surtout il n’ y a plus de public .
          A la place il y a un prôsidôn qui oublie le rôle de la Serbie durant la PGM , qui refuse un défilé , qui choisit un chant Africain des  » Askaris  » des troupes de sécurité Allemandes pi qui nous fait son cinéma  » en môme tômps  » sur la guerre de Djézaïrie ..

  9. Juan Trip dit :

    TV chinoise: « Des navires de l’OTAN patrouillent sans cesse au large de nos côtes en mer de Chine, les vilains yankee auront bientôt leur dose de gras et de violence! ». Ceci est un texte fictif relatant ce qu’il risque de nous tomber sur la gueule à tous. Les américains sont aussi pourris que les chinois, vive l’Europe post Frexit! « L’esprit fini toujours par vaincre l’épée! » Petit capo

    • Pascal (l'autre) dit :

      « L’esprit fini toujours par vaincre l’épée! Encore faut il en avoir! Bad trip?

  10. radionucleide dit :

    c’est un SEA FIRE puissance 10

  11. Clovis dit :

    je suis contre la guerre, notamment cette guerre mondiale avec laquelle certains fricottent de chaque côté… Et de ce point-de-vue, je salue la position d’équilibre que cherche à définir la diplomatie française (c’est si rare !). Ca me fait d’autant plus de peine que j’apprecie les cultures classiques chinoise, japonaise et russe. Malgré tout, force est de constater qu’au niveau global et historique actuel, la Russie et la Chine sont plutôt en position de défense face au bloc américain. Le fait est que le Japon (après s’être illustré par des actes de cruauté inutiles pendant leur guerre contre la Chine) n’a jamais signé de paix avec la Russie (ce qui valait prise de position pendant la Guerre Froide), tout en offrant un corridor nucléaire d’attaque aux USA… Il y aurait là matières à négociations entre les parties.

    • ron7 dit :

      Oui, c’est un point de vue !
      Sauf que notre Président Macron (Yoyo Man) s’autorise plusieurs figures en passant de la logique « en même temps » à celle plus discutée de « l’insaisissable », en naviguant de droite à gauche en disant tout et son contraire !
      Macron, ré-écrit même l’histoire parfois, et s’autorise avec des propos blessants (envers ses compatriotes, mais aussi envers certains Etats)
      Se mettre en porte-à-faux envers une logique plus mesurée des anciens Présidents de notre République
      Macron, il sait faire aussi !
      Macron, on le sait… C’est de la « com » en permanence, et ce, sur tout les sujets !
      Mais, à trop parler, à insulter à demi-mot
      – Les gens qui ne sont rien
      – Le modèle Amish
      – Etc…
      Personne ne lui fait de cadeaux !
      Mitterrand à propos de De Gaulle : Le coup d’Etat permanent ! Là, c’est une autre dimension ! Et, c’est une autre époque, c’est vrai ! Un incendie à l’autre bout du monde est rapporté en moins d’une heure !
      L’info « bricolée », assaisonnée… C’est du prêt à consommer,vite fait avec des raccourcis, des arguments parfois contestable ! Le tourbillon !

      Un sujet parmi d’autres !
      On nous parle depuis plusieurs années des voitures électriques à venir, et seulement maintenant, « il » se rend compte qu’il va nous falloir plus d’électricité ! Il lance le sujet « SMR » ! On a perdu 4 ans !
      https://www.technicatome.com/activites/reacteurs-et-installations-nucleaires/smr/
      Gouverner, c’est prévoir ! De la vision… De Gaulle et d’autres dans d’autres pays sont bien meilleurs que Macron !
      Secteurs stratégiques et autonomie : on a avancé, il faut le reconnaître… Mais, c’est l’effet COVID qui en est en partie responsable ! Quand rien ne va… on se pose la question du pourquoi
      Ah, je l’avais pas vu !
      Mais la logique Macron, c’est de l’enfumage ! On vit dans l’instant !
      Gérard Davet & Fabrice Lhomme, avec leur livre du moment sur Macron sont assez juste !
      ___
      Bref, Macron, c’est l’homme de tout les coups… Des « coups » de toute natures !
      Mais, il y a un secteur sur lequel il ne tergiverse pas, et, fait preuve d’une certaine constance !
      Le sujet « Défense » est trop pointu, pour qu’on s’autorise une gestion yoyo !
      La crédibilité de la France est très largement entamée, sur de nombreux plans ! L’aspect « Défense » est trop important dans ce monde incertain qui est le nôtre pour se permettre une démarche yoyo de plus !

      Un aspect relaté il y a peu, qui peut choquer !
      https://www.asafrance.fr/item/livre-le-traitre-et-le-neant-un-livre-qui-confirme-l-integrite-du-general-de-villiers-villiers.html

      • Gaulois78 dit :

        Macron est là depuis 10 ans, pas 5, il était un des damnés de Hollande…Le SMR si on le met au point (on peut avoir des doutes vu le fiasco technique et financier des EPR on n’a plus les compétences, les meilleurs sont partis à la retraite où débauchés par la Chine) arrivera sur le marché français vers 2035…

        Le russe Rosatom vient d’en mettre un en service à Chaun-Bilibino…

        La Chine à démarré la construction de son 1er réacteur sur l’île tropicale de Hainan…

        Les USA depuis 2017 sous Obama développe des petits réacteurs modulaires (Small Modular Reactors ou SMR) ils sont perçus aux États-Unis comme une composante importante du parc américain futur et comme un facteur de croissance de l’industrie…

        Quelle impréparation, manque de clairvoyance de notre zélite, je ne suis pas un spécialiste, mais 1 milliard d’euros pour un secteur d’avenir stratégique c’est dans le même ordre que la prime inflation…

      • mulshoe dit :

        @ron7 : arriver à placer Macron dans un sujet Russie-Chine-Japon c’est plus de la fixation c’est de la paranoïa .

        • Breton de Paris dit :

          Il semble que pour certains Macron permet d’expliquer l’intégralité des malheurs de ce monde …

  12. Momo dit :

    L’intérêt de cet exercice est limité.
    Les Russes font plaisir aux chinois en montrant qu’ils font semblant d’être copains, et que bien évidemment s’ils font sa fête à taiwan eux seront de leur coté à l’onu. Et échange de bon procédé pour la crimée et un éventuel futur rabiotage par ci par là. Ils n’ont à juste titre aucune inquiétude sur la Sibérie, les chinois savent qu’eux n’hésiteront pas à balancer du lourd si besoin.

    Les chinois rendent un peu leur pareille aux US qui ont fait aussi leur show appuyé par les japs mais cela ne représente aucun risque en réalité. Et pas sûr du tout que joe leur fasse autre chose que rigoler.
    Vous imaginez si un boy, de préférence pas blanc, se fasse tuer pour aider tai-wan (qui n’est pas spécialement multiculturelle ni à la pointe du wokisme BTW)?

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ L’intérêt de cet exercice est limité.]

      Sauf à reconnaître une route maritime vers l’Océan Pacifique à partir de la Mer du Japon et à y faire en loucedé des relevés . ;0)

      • momo dit :

        Mmmm… Vraiment pas sûr. Pour faire cela beaucoup plus discrètement il y a les inoubliables chalutiers russes et les remarquables pêcheurs de coques chinois. Tout prêts à s’abriter au senkaku.
        Si tant est qu’il y ait encore des relevés à y faire, depuis le temps.

        • Daniel BESSON dit :

          Cit : [ Pour faire cela beaucoup plus discrètement il y a les inoubliables chalutiers russes et les remarquables pêcheurs de coques chinois.]

          En l’occurrence ce sont des navires de guerre avec leurs instruments de navigation propres pour lesquels c’est une  » première  » ! Reconnaître une nouvelle route maritime c’est un peu comme de l’alpinisme avec l’ouverture de voies . :0)

          Maintenant ce serait effectivement un crime des amirautés Russes et Chinoises de ne pas instrumenter avec des capteurs leurs cargos ou autres navires civils dans le monde qui se construit avec le  » big data  » océanographique .

  13. On fait beaucoup moins de foin quand les flottes américaines (US Navy et OTAN) patrouillent dans le monde entier.

  14. Lassithi dit :

    Bah, la mer est à tout le monde. Si les Russes et les chinois naviguent en mer du Japon, les US et leurs sbires font de même en mer noire et pas loin de Taiwan…
    Faut bien que les équipages s’occupent.

  15. Raymond75 dit :

    En résumé, ils ont fait près de leurs côtes ce que font les US loin des leurs …

    • Pravda dit :

      En résumé vous serez le premier à vous lamenter quand les japonais créeront un nouveau chasseur, demanderont le soutien US etc …

  16. mulshoe dit :

    Le message de Poutine depuis que la Chine lui a volé la vedette :  » he ho , suis là moi, non mais ! » .

  17. Dupuis dit :

    Diversion ? s’il se passe quelques choses de visible , même de trop visible à un endroit , c’est qu’il se cache d’autres choses ailleurs . au lieu de s’inquiéter pour leurs bases au Japon , les états majors devraient plutôt se poser des questions sur ce qui n’est pas visible autour de leurs portes-avions , là ça doit surement grouiller de sous-marins . Les chinois ont déjà prévenu que s’ils envoyaient plusieurs centaines ou milliers de missiles sur le même navire ; ils étaient pratiquement certains d’atteindre leur but .

    Nous sommes maintenant revenus dans la même situation des années 1960 – 1980 ; l’équilibre de la terreur , espérant que ça en reste là .

    • Gaulois78 dit :

      Bofbof…
      S’ils se tapent sur la tronche a 20000kms de chez nous…Sans nous…Bien leur fasse…Qui est notre ami dans le lot Je vois pas ?

  18. Eric dit :

    Au même moment, le Japon mène ses plus importantes manoeuvres militaires depuis la seconde guerre mondiale : près de 100 000 soldats des trois armes, réservistes inclus. La 2ème division mécanisée de la JGSDF, habituellement basée au nord-est d’Hokkaido, a été redéployée dans l’ile de Kyu-Shu dans une zone de manoeuvre qui a la particularité de ressembler topographiquement aux iles Sengaku… des iles disputées entre Chine et Japon.
    https://edition.cnn.com/2021/10/22/asia/japan-military-drills-intl-hnk-dst/index.html
    Une relation de cause à effet, probablement.

  19. Fred dit :

    La Marine américaine est censée ne plus emporter de missiles nucléaires [hors sous-marins spécialisés bien entendu] (?).

  20. Arioch dit :

    Un pèlerinage du yacht club russe pour commémorer 1905 ?

  21. Thierry dit :

    Le 10 mars, les utilisateurs de Twitter en Russie ont soudainement connu un net ralentissement du service.

    Les autorités russes voulaient que Twitter supprime plus de 3 000 messages « illégaux », c’est une action que les groupes de défense des droits humains considéraient comme un effort pour étouffer la dissidence.

    Les mesures les plus audacieuses de la Russie pour censurer Internet ont commencé de la manière la plus banale – avec une série de courriels et de formulaires bureaucratiques.

    Les messages, envoyés par le puissant régulateur Internet de la Russie, demandaient des détails techniques – comme les numéros de trafic, les spécifications des équipements et les vitesses de connexion – aux entreprises qui fournissent des services Internet et de télécommunications à travers le pays. Puis les boîtes noires sont arrivées.

    Les entreprises de télécommunications n’avaient d’autre choix que de se retirer alors que des techniciens agréés par le gouvernement installaient l’équipement à côté de leurs propres systèmes informatiques et serveurs. Parfois enfermé derrière un verrou, le nouvel équipement était relié à un centre de commandement à Moscou, donnant aux autorités de nouveaux pouvoirs surprenants pour bloquer, filtrer et ralentir les sites Web qu’elles ne voulaient pas que le public russe voie.

    Le processus, en cours depuis 2019, représente le début de l’effort de censure numérique peut-être le plus ambitieux au monde en dehors de la Chine. Sous le président Vladimir V. Poutine, qui a autrefois qualifié Internet de « C.I.A. projet » et considère le Web comme une menace pour son pouvoir, le gouvernement russe tente de mettre au pas l’Internet autrefois ouvert et libre du pays.

    L’équipement a été rangé dans les salles d’équipement des plus grands fournisseurs de services de télécommunications et d’Internet de Russie, notamment Rostelecom, MTS, MegaFon et Vympelcom, a révélé un haut législateur russe cette année. Il affecte la grande majorité des plus de 120 millions d’utilisateurs d’Internet sans fil et à domicile du pays, selon des chercheurs et des militants.

    Le monde a eu un premier aperçu des nouveaux outils de la Russie en action lorsque Twitter a été ralenti dans le pays ce printemps. C’était la première fois que le système de filtrage était mis en œuvre, ont déclaré des chercheurs et des militants. D’autres sites ont depuis été bloqués, dont plusieurs liés au chef de l’opposition emprisonné Alexei A. Navalny.

    « C’est quelque chose que le monde peut copier », a déclaré Laura Cunningham, ancienne chef des programmes du département d’État sur la liberté sur Internet. « Le modèle de censure de la Russie peut être rapidement et facilement reproduit par d’autres gouvernements autoritaires. »

    La technologie de censure de la Russie se situe entre les entreprises qui fournissent un accès Internet et les personnes qui naviguent sur le Web sur un téléphone ou un ordinateur portable. Dans un processus souvent comparé à l’interception de lettres postées, le logiciel – connu sous le nom d’« inspection approfondie des paquets » – filtre les données circulant sur un réseau Internet, ralentissant les sites Web ou supprimant tout ce qu’il a été programmé pour bloquer.

    Les coupures menacent de bouleverser la vie numérique florissante de la Russie. Alors que le système politique s’est accroché au culte de la personnalité de M. Poutine et que les chaînes de télévision et les journaux sont confrontés à des restrictions strictes, la culture en ligne regorge d’activisme, d’humour noir et de contenu étranger. Une censure générale d’Internet pourrait ramener le pays à une forme d’isolement plus profonde, semblable à l’ère de la guerre froide.

    « Je suis née à l’ère d’un Internet ultra-libre, et maintenant je le vois s’effondrer », a déclaré Ksenia Ermoshina, une chercheuse russe qui travaille maintenant au Centre national français de la recherche scientifique. Elle a publié un article en avril sur la technologie de censure.

    L’infrastructure de censure a été décrite par 17 experts des télécommunications, militants, chercheurs et universitaires russes connaissant le travail, dont beaucoup ont refusé d’être nommés par crainte de représailles. Les documents gouvernementaux, qui ont été examinés par le New York Times, ont également décrit certains des détails techniques et des demandes adressées aux fournisseurs de services de télécommunications et Internet.

    La Russie utilise la technologie de la censure pour avoir plus de poids sur les sociétés Internet occidentales, en plus d’autres tactiques musclées et d’intimidation légale. En septembre, après que le gouvernement eut menacé d’arrêter des employés locaux pour Google et Apple, les entreprises ont supprimé les applications gérées par les partisans de M. Navalny avant les élections nationales.

    Roskomnadzor, le régulateur Internet du pays qui supervise l’effort, peut désormais aller plus loin. Il a menacé de supprimer YouTube, Facebook et Instagram s’ils ne bloquent pas eux-mêmes certains contenus. Après que les autorités ont ralenti Twitter cette année, la société a accepté de supprimer des dizaines de messages jugés illégaux par le gouvernement.

    source :
    https://www.nytimes.com/2021/10/22/technology/russia-internet-censorship-putin.html
    —————————————————————————-

    La Russie toujours leader dans l’enfermement de type Nord Coréen, a beau déployer ses bateaux, ça ne convaincra personne puisque dans le même temps elle ferme son internet et fabrique une société claustrophobe. Il va de soi que cela va augmenter l’opposition ainsi que la violence d’état qui en découle, pas un modèle qui fait envie au reste du monde même si Macron le copie déjà…

    • aleksandar dit :

      Merci pour ce moment de franche rigolade
      Parce qu’a coté de la censure made by YouTube, Facebook, Twitter et même Wikipédia, les russes sont de petits joueurs

  22. Pascal (l'autre) dit :

    « pas un modèle qui fait envie au reste du monde même si Macron le copie déjà… » Arriver à coller Macron dans une discussion sur les flottes russe et chinoise batifolant au large du Japon!! Chapeau bas! Décidemment Macron est à Thierry jaiunavis ce que le piment d’Espelette est à Cyril Lignac, il faut qu’il en mette partout!

  23. Yann dit :

    La ligne rouge avec les jaunes, risque de tourner à l’orange. Pendant ce temps notre flottille bleu blanc rouge va encore prendre le bouillon comme à son habitude depuis merselkebir

  24. Mayce dit :

    A un général on demandait pourquoi avoir choisi le f15 au lieu du rafale plus performant il a répondu ceci : » en cas de guerre j’ai plus de chances de voir débarquer la 82 airborne plutôt que la légion  »

    Ce qui est dommage avec votre analyse c’est que vous recommandez à la France ce qui justement lui a fait subir cette humiliation : le double jeu , le manque de fiabilité

    Aujourd’hui les alliés de la France ne sont pas sûr de pouvoir compter sur elles en cas de conflits tellement elles semblent de tous les camps en même temps.

    Le monde se redivise avec les actions prédatrices de la Chine, qui viennent en confrontation avec l’hégémonie, toute aussi condamnable des usa.. la confrontation devient inévitable

    Mais voici l’australie voit bien qu’elle va se retrouver à côté il faut faire un choix . Pourquoi l’australie devrait s’allier à une action qui n’est même pas sûre de combattre avec elle face à une puissance qui menace sa zone d’influence ? Quel autre pays de la région croit en la France et son assistance militaire ? Quand même en Afrique la Russie la bouscule avec Wagner ?

    Il faut se repenser militairement et diplomatiquement la France et revenir à des positions fermes et tranchées

    • Félix GARCIA dit :

      Je me demande bien quelle sera notre position sur ce sujet :
      Missiles ‘aimed at Moscow’: Adviser to Ukraine’s Zelensky warns Kremlin that war with Kiev would spell ‘end of Russia’ & its army
      « n Arestovich’s opinion, the Russian Army is already aware of Ukraine’s military capabilities, and the heads of the armed forces are telling the Kremlin that an attack on Ukraine “would be the end of the Russian army and the end of the Russian Federation.”

      “This is an absolutely losing option. They cannot fail to understand that,” he added. “And when they scare us with an invasion, an expansion, a hint of threats – it’s a bluff.”

      In recent times, the Ukrainian leadership has brought up possible war with Russia on numerous occasions, despite Moscow’s insistence that it has no desire for any conflict. Last week, the commander of Ukraine’s Special Operations Forces Grigory Galagan called for “all regions” of the country to have their defenses bolstered, claiming that there is “no guarantee Russia won’t invade and subsequently escalate.”
      Last month, Zelensky claimed that there was a possibility of a full-scale war with Russia and accused Moscow of not respecting his country’s independence.

      On Wednesday, Britain’s The Times reported that London is in talks with Ukraine to sell it missiles for the first time, including the state-of-the-art Brimstone. »
      https://www.rt.com/russia/538367-zelensky-warns-kremlin-russia/

  25. Bob dit :

    On peut passer par là? La marine nipponne est encore plus bas que je l’imaginais. Quand je pense que les coréens avaient fait des tirs de sommation contre des bombardiers russes quand ils s’approchaient trop lors d’exercices avec le PCC, les nippons sont devenus des paillassons. C’est comme si la marine algérienne de Marseille passait avec les russes entre Nice et la Corde. Fichtre!
    Quand des officiers disent qu’il faut une armée conventionnelle pour se faire respecter, c’est faux comme on peut le voir avec cet incident, la crise de Suez aussi, la Crimée. Sans le nuke, chacun peut se faire péter le pif. A bon entendeur les corrompus.