Contre-terrorisme : Le Niger envisage d’implanter une nouvelle base aérienne à Diffa; Avec quels aéronefs?

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

33 contributions

  1. Mat49 dit :

    Comme d’hab on nous répète que les armées locales vont monter en puissance. Une bonne blague.

    • Niakate Sonnuke dit :

      La Nigeria n’a pas fait appel la France, ni un pays étranger, ça marche,
      si l’armée française y arrive, elle repartira jamais jus qu’il n’y a plus de pétrole en Nigéria.

  2. farragut dit :

    En lisant le résumé Wiki sur la Force Aérienne Nigérienne, je constate que la France a contribuée « partiellement » en 2013 à l’acquisition par le Niger des deux Su-25 Frogfoot en sa possession (mais qui ne sont pas sur la photo) !
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Forces_arm%C3%A9es_nig%C3%A9riennes
    Moi qui suggérait, dans un précédent commentaire, que l’AAE loue des A-10 aux américains, je m’étonne que l’on fasse la promotion auprès d’autres armées de matériels ex-soviétiques « rustiques », qui justement répondent à la préoccupation des Sénateurs sur le retour des conflits de haute intensité (voir précédent billet de M. Lagneau)… pour équiper les forces françaises !
    http://www.opex360.com/2021/08/08/haute-intensite-pour-le-senat-les-forces-francaises-devront-trouver-un-compromis-entre-la-rusticite-et-la-technologie/

    Est-ce que le besoin n’est pas « confirmé » pour l’AAE, ou bien est-il satisfait par d’autres moyens ? Est-ce que le recours à un moyen « économique », mais plus offensif (le canon rotatif Avenger de l’A-10) que le canon de 30 mm du Tigre ne serait pas plus approprié, compte tenu de la faible disponibilité des hélicoptères de l’ALAT en environnement désertique (sans compter le sérieux risque pris par les équipages) ?

    Si le débat sur la meilleure adaptation des moyens passe par « l’interstice » (par le fossé, ou dit plus prosaïquement « à la trappe ») entre deux organisations comme l’Armée de Terre (ALAT) et l’Armée de l’Air et de l’Espace (AAE), ne faudrait-il pas envisager de confier les moyens aériens de COIN à l’ALAT, y compris les voilures fixes comme l’A-10 (ou des Su-25…) ? Si les « chasseurs » de l’AAE répugnent à investir dans du « rustique » ou du « survivable », ne faudrait-il pas leur retirer ce type de mission et le budget équivalent? Après tout, si les USA ont une « troisième » Arme comme les « US Marines » (qui ont aussi des F-35B et des A/F-18 !), qu’avons nous à proposer d’équivalent ?
    Un autre billet en perspective ?

    • LEONARD dit :

      @farragut,
      Les GAT n’étant pas équipés de SAM, ni de blindés, un avion conçu il y a 40 ans pour s’opposer aux T72 du GSGV se déversant dans la trouée de Fulda semble un poil (?) sur-dimensionné, quand des Reapers armés sont aussi précis, plus persistants et plus économes, à l’achat comme à l’usage.

      Après, que notre parc de Reaper soit sous-dimensionné nous mettra d’accord.

      • farragut dit :

        @LEONARD
        Tout à fait d’accord avec vous sur le « surdimensionnement » des A-10 pour faire du COIN.
        Toutefois, nos Reaper armés ne sont pas équipés de canons (comme les Tigre) et ne volent pas aussi bas que des Mirage 2000 D ou Rafale qui sont certes plus réactifs, mais beaucoup moins économiques que les A-10. Donc, un missile ou une GBU laser (même airburst) tirés d’un Reaper sont encore « surdimensionnés » pour neutraliser des jihadistes ou simples bandits et trafiquants opportunistes, armés de AK-47, montés sur des pick-up japonais ou des motos chinoises. Et que dire d’un M2000D au tapis ou de la faible disponibilité des Tigre, quand il faudrait des hélicoptères de transport lourd, fiables et rapides pour intervenir physiquement sur le terrain ?
        Les Forces Spéciales, en saupoudrage , ne dissuaderont pas vraiment les candidats prêts à massacrer les villageois une fois arrivés sur place, et prompts à disparaitre dans la nature après leur forfait. Par contre, une force de dissuasion « visible » peut aider… C’était le sens de ma remarque sur le besoin de tels matériels « rustiques » (et « survivables » dans ce type d’environnement désertique, contrairement aux monomoteurs Mirage 2000D de l’AAE utilisés à contre-emploi pour faire du COIN).

        • Vroom dit :

          Actuellement, les RDI participent sur Barkhane, et apportent leur capacité canon.

      • Pravda dit :

        UN système Reaper, c’est dans les 60M€, ça n’est pas non plus assez rapide pour intervenir rapidement en CAS. Un chasseur d’appui, rustique, volant à Mach 1, type M-346 (le voisin Nigeria en a commandé 24 d’ailleurs) semble plus pertinent.

    • ji_louis dit :

      Les SU-25 sont plus « rustiques » que les A-10, leur chaîne logistique a plus de chance d’être maîtrisée par les maliens, qui ont des contacts plus approfondis et plus anciens avec les russes qu’avec les américains.

      Quant aux « marines », les gouvernements américains ont voulu plusieurs fois les dissoudre pour faire des économies, mais il s’est avéré qu’ils étaient les derniers opérationnels disponibles et capables quand il s’est agit de défendre et tenir Pusan en Corée. Depuis, ils sont sanctuarisés.

      Quant à l’éventuelle nouvelle base malienne, presque toutes les hypothèses sont permises tant qu’on n’a pas plus d’infos: turcs, ruses, français, européens, africains, entreprises privées…

  3. hoopy dit :

    Des drones turcs ? Il semble que la Turquie essaie de s’implanter au Niger, comme en Libye et au Mali.

    • Auguste dit :

      Il y a un accord de défense entre la Turquie et le Niger.Accord dont on ne sait rien.Pour la base,pas besoin d’en faire une nouvelle,il y a Madama.Les EAU qui devaient la reprendre n’y seraient plus intéressés.
      Même scénario qu’en Somalie.Les Turcs commencent par la « mère Teresa »,ensuite les constructions religieuses et de santé,puis on investit et enfin une caserne pour protéger ces investissements.Ils ont un peu merdé avec les mosquées gulen,mais ça avance.

      • Mëhmët Ëgluëglu dit :

        Auguste, (comme le clown Auguste ?), faudrait regarder une carte et vous renseigner sérieusement avant de dire n’importe quoi. Pour aller taper autour du lac Tchad, Madama c’est un peu loin et qui plus est la piste de Madama n’est pas en dur et il n’y a aucune infra aéroportuaire. A Diffa il y a déjà une piste en dur et un hangar et si Diffa ne convient pas Zinder c’est plus près et il y a aussi une piste en dur et des infras.

        • Auguste dit :

          Faites un effort de lecture.On parle de l’implantation de la Turquie au Sahel.
          PS: oui,Auguste, le clown.Cela fait un bail que je le revendique et l’assume.

          • Mëhmët Ëgluëglu dit :

            Relisez calmement ma réponse. Je ne vous parle pas de la Turquie au Sahel. Je réagis juste à votre évocation de Madama. Je vous dis que pour aller avoiner autour du Lac Tchad c’est une connerie… et que Diffa ou Zinder c’est plus près et mieux du point de vue infra et élongation, rien de plus.

        • Jean (le 1er) dit :

          C’est toi le clown mon troll. Regarde sur google maps ce qu’il y a à environ à 2 km ou nord-est de Madama au lieu dit « Er Rui » et dis nous si cela n’est pas une piste en dur et des infrastructures aéroportuaires. Et puis pour aller taper en hélico dans la région du Lac Tchad, Zinder est aussi trop loin. Même pour un turbo-prop. c’est limite. Donc Diffa

          • Mëhmët Ëgluëglu dit :

            Je persiste. Madama c’est une piste en latérite et pas en dur. Et il n’y a pas d’infra aéroportuaire. Allez voir par vous même…

  4. Bob dit :

    Je me demande au-delà du type d’appareil équipera les forces des tchadiens, qui va payer ses aéorefs et qui va payer les équipements pour le nouveau aérodrome?
    Si c’est la France qui paye, on offrira les pilatus?

    • bobzer dit :

      @Bob
      il y a la question de qui paye bien sur, mais sourtout qui recoit l’argent?

      https://mondafrique.com/niger-des-marchands-darmes-qui-venaient-de-lest/

    • LL dit :

      En réalité les Pilatus PC21, monomoteurs à la fois modernes et rustiques, et très peu coûteux à l’heure de vol, peuvent emporter des bombinettes largement suffisantes pour taper des 4×4 ou traiter des groupes de fantassins… Avec une autonomie de 1300 kms, ils seraient parfaits.
      Donc oui l’idée est excellente en fait.

      • farragut dit :

        @LL
        Sauf que les Suisses ne veulent pas les vendre pour en faire des appareils d’attaque au sol, et je doute qu’ils laissent la France en acheter pour le Niger, contrairement aux Russes avec les Su-25.
        Demandez donc des précisions sur ce sujet à @Eugene123 qui en sait long sur les avantages de l’usage du F-35A furtif en COIN… 😉

  5. Mohamed haido dit :

    Bonjour ou bonsoir a tous et particulièrement à l’auteur de ce site très riche en informations.
    Je suis nigérien et je me pose la même question que vous lorsque j’ai entendu mon président annoncé cette nouvelle.
    Cependant je pense que c’est une idée qui est très probablement partagé d’une part par les européens (France Allemagne et dans une moindre mesure l’Italie) car ils ont des implantations militaires au Niger, et d’autre part, par les Américains. Notons que la France et les US veulent ou participent déjà à l’effort de guerre contre le groupe terroriste Boko Haram. Ceci dit, la base recevrai probablement les avions des pays cités ci-dessus et les nôtres.
    Je tiens à rappeler que la nouvelle politique de guerre contre le terrorisme du président Bazoum est très claire, nous combattons au sol et les français et consorts nous appuient au niveau aérien renseignement transport…les domaines dont nous n’avons pas.

    • Antoine ARGOUD dit :

      @mohamed haido
      du point de vue de ton president les rebelles touaregs sont des terroristes
      mis a part ca le niger est une piece essentiel du dispositif anti terro, si ce pays venait a etre destabilise et sombrer, cela permettrait une continuite teritoriale aux terro, au sud avec boko haram, a l’ouest avec aqmi, eigs, et au nord avec la libye

  6. v dit :

    Des Rafales d’occas de chez wish ?

  7. Sid dit :

    Pourquoi ne pas offrir le reliquat de super-Etendard cela ferait aussi le taff

  8. Momo dit :

    Le patron de l’ONU semble se féliciter des financements de l’UE. Très bien. Il pourrait peut-être aller au delà des mots et:
    .participer en argent plutôt qu’en parole
    .ficher la paix aux pays de l’UE en recadrant l’ineffable Michele Bachelet
    .envoyer Bachelet au Niger
    .idem au Mali si elle a survécu après un an pour vivre la vie des victimes des egorgeurs islamistes

  9. cerealkiller dit :

    On n’a pas encore quelques mirages F1? Ils connaissent bien pays et ont si je souviens bien, pour ainsi dire fini leur carrière opérationnelle la bas.

  10. Prof de physique dit :

    Et quelques super tucano ne seraient ils pas adaptés.
    Valrent ils plus cher que les pilatus ?
    Sinon, une pensée nostalgique pour les jaguar SEPECA…

  11. Carin dit :

    Il me semble que c’est au tour de boko haram de goûter le feu… j’en déduit que c’est nous (la France) qui allons équiper cette base, avec des M2000, et des tigres, et les américains avec des reapers.
    Pour les troupes de chocs, elles seront fournies par le Tchad et le Niger, plus quelques FS de Takuba, ou Barkhane…. Je penche pour Barkhane.

  12. précision dit :

    Je ne sais pas si le site https://aviationsmilitaires.net/v3/kb/airforce/show/135/armee-de-lair-nigerienne est à jour, mais il mentionne plutôt plus de matériel que le post de M Lagneau. D’ailleurs il y a une légère incohérence dans le post ci-dessus vu que l’illustration (non légendée donc qui date peut être…) présente deux MI24 alors que l’article en mentionne un seul. Se pose ensuite la question de son/leur état. Le site ci-dessus, lui, mentionne bien deux MI 24, mais seulement deux MI 17. Les informations sur https://www.defenceweb.co.za/aerospace/military-helicopters/niger-receives-mi-171sh-helicopters/ (qui datent de 2020) confirment plutôt le 2+2.

    • Vinz dit :

      La photo est datée du 2 mars 2016 (VOA/Nicolas Pinault) – en tout cas le Niger a reçu 2 Mi-24P ; j’ai pas vu qu’ils en aient perdu un.

  13. vrai_chasseur dit :

    Un document de l’US AFRICOM a fuité sur Internet, où on liste les implantations des militaires US au Niger
    les ‘Enduring Footprint’ (base permanente) Agadez, Niamey
    les ‘Non-enduring footprint’ (base non permanente) : Arlit, Dirkou, Diffa et Ouallam
    Diffa ayant déjà une piste en dur il est probable que cette démarche vise des nigériens à permettre aux USA de renforcer leur présence sur place pour prendre en tenaille le nid de frelons du lac Tchad avec les français pas loin au sud à N’Djamena.