Sahel : Le soutien logistique du groupement européen de forces spéciales Takuba sera assuré par une agence de l’Otan

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

54 contributions

  1. Momo dit :

    Sans trop pinailler la phrase « Ce nouveau partenariat gagnant-gagnant, qui renforce de fait le recours du soutien de la NSPA par les armées françaises, est également…» n’est pas du français d’Anjou-Touraine.
    Déjà on aurait été étonné d’une déclaration de partenariat sans gagnant; tout en ne sachant pas vraiment qui gagne quoi ou combien. Ensuite renforcer le recours du soutien (???), même de fait, reste au mieux nébuleux.
    Même ‘renforcer le recours au soutien’, n’est pas fantastique.

    Comme ce n’est pas la première fois que les écrits du Mindef soient bizarrement écrits et peu limpides il faudrait s’interroger sur la présence de stagiaires d’origine lointaine (on dirait du xixixixilemercredi) ou de l’intérêt de renouveler le CDD en charge de la Kom qui sort diplômé de son apprentissage à FR3…

    Autre détail et sans non plus faire de sémantique, est-ce que la traduction française de NSPA est officielle?
    Parceque ‘Nato support and procurement agency [NSPA]’ cela donne littéralement: Agence OTAN de support et d’achat. On peut aussi prendre les acceptions soutien et fourniture.

    • Tintouin dit :

      Soyons heureux: ils n’ont pas osé parler de création de synergies 😉 Il est vrai que le terme Synergie était employé dans les entreprises dans les années 2009/2010. Serait-il déjà passé de mode, ce qui serait « juste pas possible » ?

  2. Vincent dit :

    mmmm/ouai, je suis pressé de voir…

  3. Mouhamadou Moustapha GNING dit :

    Et sur et certains que s i la France retire ses mains dans ses colonies en guerres la paix la prospérité et le progrès économique politique vont vite voire le jours.

    • Antoine Ousmane An-Tian dit :

      Hahaha, comme si la France était la pire… pas mal… tu dois être aussi Malien que je suis Tadjik, mais pour le coup, j’y ai habité au Mali, pays de contraste 🙂
      Pour la paix, il faudrait sans doute aussi que:
      – Les US se cassent aussi
      – Les Chinois aussi
      – Les Russes ne s’y installent pas
      – Les Touaregs s’émancipent
      – La triste majorité des Maliens cesse de vouloir 4 smartphones et une bagnole plutôt que de manger à leur faim
      – Les grosses m… d’idolâtres religieux se faisant passer pour des musulmans laissent l’Islam malien en paix
      – Les voisins du Mali n’aient pas l’envie de s’en payer une tranche aussi

      C’est dingue ce langage grotesque utilisé… on croirait un gogol qui essaie de faire croire qu’il est progressiste et amoureux de la paix… alors qu’en son fort intérieur il est avide de pouvoir laisser libre cours à ses déviances (on le voit avec les noms des divers mouvements politiques de dégénérés… ça ressemble à des appâts pour idiot utile occidental)

      • Mamzhö-Tal Halala dit :

        Le problème de sentiment anti français n’est pas uniquement l’apanage du Mali mais du reste de l’Afrique francophone. La France a maintenu son système de colonies d’exploitations jusqu’au 21eme siècle en ignorant les changements de mentalité en Afrique. Si la France veut demeurer en Afrique, elle doit changer des paradigmes.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Si la France veut demeurer en Afrique, elle doit changer des paradigmes » Et la plupart d’entre vous de changer de discours! Désilé mais si vous mettiez le diuzième de l’énergie que vous mettez à nous dénigrer systématiquement vous constateriez rapidement des progrès! Mais c’est tellement facile et commode de se plaindre, de geindre ! C’est tellement confortable d’accuser les autres des effets de sa propre incurie! Attitude tout à fait typique des fainéants et des baltringues!

          • Alex Coulibaly dit :

            Depuis 20 ans, le Rwanda se progresse sans cesse, Banque mondiale: 9.2% de croissance éco.
            https://www.banquemondiale.org/fr/country/rwanda/overview
            Tribune. L’image que renvoie le Rwanda de nos jours est celle d’une Afrique qui gagne. Elle est de moins en moins celle, lugubre, d’amas de crânes témoins d’une humanité en mode off, mais plutôt celle, rayonnante, des inaugurations en cascade d’écoles à la pointe du numérique, d’une filiale de Volkswagen ou du lancement du premier smartphone complètement « made in Africa ». Quelles sont les principales caractéristiques du modèle rwandais de développement ? Quelles sont ses limites ? Que peut-on en dire concernant l’Afrique et la pensée sur le développement au XXIe siècle ?
            Sans la guerre civile, sans conflit ethnique, sans le pillage de l’armée française, après le départ de ces diables. Parce que:
            Premièrement, une volonté de moderniser le pays et l’acceptation d’appliquer rigoureusement les modèles de modernisation des institutions financières internationales. Kigali, la capitale rwandaise, ressemble de moins en moins à une ville subsaharienne, suite à une fonctionnalisation moderne de l’espace, de l’habitat et des comportements calqués sur l’urbanisme et les civilités modernes. La modernisation du secteur agricole par spécialisation culturale, remembrement des terres paysannes et regroupement des paysans en coopératives par le biais d’un renouveau de la révolution verte, est un autre marqueur de cette volonté de moderniser le Rwanda.
            Deuxièmement, la promotion, en l’absence d’une révolution industrielle africaine, d’une économie de services haut de gamme comme le tourisme, l’informatique et la sous-traitance automobile, comme en témoigne la récente joint-venture avec Volkswagen.
            Troisièmement, une dimension écologique liée à l’interdiction drastique de toute production et importation de sacs en polyéthylène (plastique) depuis 2004 et à la sauvegarde des gorilles, principales ressources touristiques du pays.

        • Momo dit :

          Changements de mentalité en Afrique?
          Des exemples! Des exemples! Des exemples!
          Sur un air de Booba (kar)

          • Carin dit :

            @Alex Coulibaly
            Juste le Rwanda… vous avez pas trouvé mieux comme exemple?
            Je vous invite à profiter de votre accès internet pour taper dans votre barre de recherche
            « Rwanda FMI » ou « Rwanda banque mondiale » et vous pourrez mesurez la
            «  croissance » de votre exemple. Et à titre d’information la masse de pognon que distribue le FMI ou la banque mondiale, vient en ligne directe de la poche des pays tout pleins de blancos croisés. 70 ans que vous êtes libres, et toujours pas foutus d’exploiter vos ressources, même votre agriculture c’est des blancos croisés qui viennent vous dire comment faire…
            Vos soins, encore des blancos croisés…
            Et au lieu d’utiliser l’internet des blancos croisés pour vous renseigner à comment faire pousser tel ou tel fuit ou légume, comment trouver de l’eau, ou comment optimiser le rendement d’un puit ou d’une pompe (souvent fournie par les croisés), vous préférez l’utiliser pour venir sur un forum chez les croisés pour venir cracher dans la soupe.
            Sachez que si Dieu vous aimait ne serait-ce que le dixième de ce que vous prônez, il vous aurait fait travailleurs.

        • Antoine Ousmane An-Tian dit :

          Je n’ai pas eu l’impression d’un sentiment anti-français lors de mon séjour, un peu de racisme (les toubab chient des lingots d’or pour certains), mais globalement des gens formidables… ah oui, un peu de « colonialisme » en effet, mais uniquement du fait de certains Maliens riches vis-à-vis des pauvres, c’était aberrant.
          Je n’ai pas non plus vu le système d’exploitation colonial français en action non plus, mais des histoires de ma famille malienne (Touré) concernant des cas d’esclavages par les Touaregs (pareil, j’en ai rencontré quelques-uns qui étaient plutôt sympas… mis à part un drôle de sexisme insidieux)

        • Yannus dit :

          La France n’a pas vocation à demeurer en Afrique mais à établir des partenariats ou pas du restes, qui soient profitables à la France et à l’Afrique.
          Le changement de paradigme s’opèrera si les Africains veulent demeurer en Afrique, plutôt que de jouer les assistés sociaux.

    • Allobroge dit :

      On espère tous qu’il en soit ainsi…Vous nous direz ensuite ce qu’il en est !….

    • Bouquincamp dit :

      Comme en Algérie, en effet… Pays prospère et en progrès économique constant où les migrants se précipitent.

    • Franz dit :

      Allez, Vivo, sois raisonnable !

    • JeanJosé dit :

      La politique de la France en Afrique de l’ouest est évidemment loin d’être angélique et en tant qu’acteur militaire majeur elle a une part de responsabilité dans la situation actuelle, dans ses aspects positifs comme négatifs. Mais tout lui mettre sur le dos ne tient pas la route.

      C’est un réflexe très commun dans la région que de blâmer un acteur extérieur pour les défaillances locales (corruption, clientélisme, mauvaise gouvernance et complaisance à l’égard des extrémismes pour n’en citer que quelques uns). C’est tellement plus facile que de travailler à résoudre les nombreux problèmes locaux.

      Regardez la situation de la RDC, du Mozambique, de la Somalie, du Nigéria, etc qui n’ont jamais été colonisés par la France. On a du mal à y voir la paix et la prospérité que vous décrivez. A contrario certaines régions autrefois colonisées par la France, comme le Sénégal, s’en tirent bien. La différence c’est que les populations ont su choisir des dirigeants plus efficaces et plus intègres (je ne dis pas qu’ils sont parfaits).

      Les populations africaines sont indépendantes depuis 60 ans, qu’on cesse de penser que le salut ou le chaos vient toujours de l’extérieur. Le salut ou le chaos vient des africains eux-mêmes. Qu’ils se prennent en main.

      • Momo dit :

        Dans les problèmes, que vous listez à juste titre, je me permets de rajouter: népotisme et préférence tribale absolue.
        A noter que ce n’est pas propre à l’Afrique.

    • Fafou dit :

      Tu ne t’es jamais posé la question que le seul pays d’Afrique, riche et stable, l AdS est gérée pas des blancs ?
      Si tu veux prospérer, crée une bourse et parie sur les machettes, coran, les pièces de rechange Toy et les burkas, tu vas devenir riche! Au moins 100 cfa par mois!
      Par contre oublie le ballon de foot, la musique, les clopes et les rasoirs, ce ne sera plus d’actualité.
      En vrai businessman, rappelle tes cousins qui vivent pauvrement en Europe avec les allocations et engages les dans ta futur multinationale cotée à Bamako-la martyr

    • Shanawaz Sayedchane dit :

      Bravo vous êtes de très bonne exemple pour nous on doit aussi changer la langue dans les écoles.dans tout les grandes Universités avec la langue anglaise on peut étudier mais français c’est en France seulement.leur langue aussi ne nous avantage pas

      • Pascal (l'autre) dit :

        « mais français c’est en France seulement.leur langue aussi ne nous avantage pas » Vu comme vous le pratiquez!………………………….passez à l’Anglais

      • Vinz dit :

        Le mec va nous faire croire qu’en Afrique y a pas de cours d’anglais. Pas étonnant que ce continent reste le boulet de l’humanité (hors Wakonda pour être tout à fait juste).

      • Antoine Ousmane An-Tian dit :

        Vous faites comme vous l’entendez, ça n’est pas nous que ça regarde à la fin… c’est votre destinée. Mais préférez-lui le Chinois, ça devrait vous être plus utile à l’avenir.

      • Yannus dit :

        Faites vous plez, apprenez l’Allemand.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « la prospérité et le progrès économique politique vont vite voire le jours.! Oh que oui! Islamisation, pillages (ceux là vous allez les senti passer!) dictature, guerres ethniques, famines et qui reviendra geindre, pleurnicher c’est ……… »(Tout)mouhamadou moussetapha G(U)I(G)N(O)L Au secours maman la France!

  4. Plusdepognon dit :

    C’est très tendance le mercenariat depuis 2001, mais le coup de l’agence c’est le dernier avatar pour avoir des soldats de ces vieux États-nations tout juste bons à effacer les pertes des gagnants de la mondialisation pour mieux qu’ils puissent placer leurs profits dans les paradis fiscaux.
    https://notes-geopolitiques.com/penser-la-gouvernance-mondiale/

    Pas mal pour une institution en état de mort cérébrale, peut être que du coup les allemands et les anglais viendront sous commandement OTAN…
    https://www.frstrategie.org/programmes/observatoire-des-conflits-futurs/entreprises-services-securite-defense-nouvelles-dynamiques-implications-pour-nos-armees-2021

    https://www.frstrategie.org/publications/notes/faut-il-negocier-avec-groupes-armes-terroristes-2021

    C’était écrit par monsieur Michel Goya et pas qu’entre les lignes :
    https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/01/14/michel-goya-il-n-est-pas-certain-que-les-francais-acceptent-longtemps-de-perdre-un-soldat-chaque-mois-au-sahel_6066227_3232.html

    https://www.ladepeche.fr/2021/01/11/operation-barkhane-on-arrive-a-la-limite-de-ce-qui-acceptable-en-cout-humain-et-financier-selon-michel-goya-9305272.php

    Frapper et partir pour éventuellement revenir, voilà ce qui est proposé :
    https://www.lefigaro.fr/vox/monde/michel-goya-pourquoi-l-operation-barkhane-etait-vouee-a-l-echec-20210614

    Ce qui là aussi rappelle les méthodes des USA et leur sparadrap afghan :
    https://www.lefigaro.fr/flash-actu/l-armee-americaine-prepare-deja-son-retour-en-afghanistan-20210611

    https://www.revueconflits.com/ryan-balker-jonathan-schroden-quy-a-t-il-de-si-difficile-a-quitter-lafghanistan/

  5. Auguste dit :

    On voit de plus en plus de populations maliennes s’arranger avec les djihadistes,leur gouvernement, ainsi que celui du Burkina-Faso,faire le même chemin: Takuba va servir à quoi?. Continuer à combattre les barbus,au risque d’avoir ces populations et leurs états sur le dos?.

  6. Bagration dit :

    L’Europe de la Défense macronienne qui ne l’est plus tant que ça… Un article qui résume très bien le côté bancal d’une initiative censée créer une alternative à l’OTAN: https://www.bruxelles2.eu/2021/06/la-france-stoppe-sa-cooperation-avec-larmee-malienne-la-task-force-takuba-stoppee-dans-son-elan/

    Les rêves de Macron sont partis en fumée avec l’arrivée de Joe Biden (plus le Corona et d’autres facteurs)… tant qu’à être dans l’OTAN autant en tirer avantage. Je ne serais pas étonné qu’avec cette bénédiction implicite des US à Takuba, les bonnes volontés européennes de contributions se raniment comme par magie ^^

    • Carin dit :

      @Bagration
      Vous ne croyez pas si bien dire…
      Si nous nous sommes retrouvés tout seul au Mali, c’est cause à une volonté américaine, qui trouvait la (a travers son aide) un moyen de pression sur la France. Ces foutus américains pensaient que les troupes françaises allaient se ramasser en 2013, et qu’ils allaient pouvoir arriver en héros drappé dans leur bannière étoilé et ramasser tout le sahel..mais voilà, non seulement les frenchi’s ont mis une tannée aux nuisibles, mais en plus 9 ans après, et malgré tout le poids américain pour que l’Europe reste l’arme aux pieds, ces putains de bouffeurs de fromages qui puent sont non seulement encore là, mais font toujours la nique aux 2 maisons meres de la franchise nuisible.
      Et ne pensez surtout pas que c’est un cadeau de l’OTAN, que cette vénérable institution daigne se sortir les doigts. C’est juste parce que Macron a décidé de retirer 2500 paxs… du coup la grande Amérique a subitement cessé de monnayer son aide, et a décidé que l’OTAN viendrait nous aider, pour ne pas avoir à gérer cette région, et y perdre de bien plus nombreux boy’s, et vous allez voir que l’Europe va subitement se souvenir que ça fait 9 ans que la France appelle au renforcement, et qu’il est temps de fournir quelques FS, et du matos.
      J’espère que dans quelques mois, lorsque Takuba ronronnera, Macron annoncera le retrait complet de Barkhane, et donnera le commandement de Takuba aux américains.

    • Jo Bijoba dit :

      « les rêves de macron » , personnellement j’aimerais mieux ne pas les connaître et encore moins en faire partie .
      le cirque politique et militaire ne sert que certain intérêts, et ce n’est ni les tiens , ni les miens!

      • tyty dit :

        si elle sert ton salaire sur le dos des orpailleurs migrants clandestin qui vendent le gramme a 8 euro.

    • GHOST dit :

      Bagration@ L´OTAN n´était pas entrain de « mourir » comme le disait Macron.. en voici la preuve !

      • Carin dit :

        @GHOST
        Vous avez raison, Macron s’est trompé de mots, l’OTAN n’est pas en mort cérébrale… elle est en comas artificiel, entretenu par l’Amérique qui n’est autre que l’anesthésiste en chef.

    • fgnico dit :

      dernier paragraphe de votre – post- réaliste et certain!!

  7. raca dit :

    Nous avons voulu aller au Sahel mais au vu des mauvais résultats puisque nous n’avons pas atteint les résultats escomptés, nous voulions retirer nos soldats, mais aujourd’hui après le G7 Takuba continue avec l’OTAN (décision US ?) sous notre commandement pour un temps, juste pour sauver la face de Barkhane et après ? Tout cela n’est pas très glorieux qu’en penser ??

  8. daniel dit :

    Pas possible, l’Otan va servir à quelque chose!
    Pourvu que le service rendu soit efficace, avec pas trop de parasites dans la boucle.

  9. Piliph dit :

    « Ses prestations concerneront l’alimentation, le soutien base vie [laverie, gestion des déchets, énergie et eau], la maintenance des infrastructures, le carburant ainsi que les transports terrestres et aériens intra-théâtres. »
    Si on utilise une grille « danger / hors danger » pour qualifier ce qui est du ressort du soutien de ce qui est du « combat » :
    – laverie : clairement « hors danger »
    – maintenance des infrastructures : ponctuellement « danger »
    – mais : logistique terrestre intra-théâtre : là on est dans du « danger permanent », « danger consubstantiel à la mission », pour être pédant mais clair. Et donc tout un tas de questions s’ensuivent, dès lors qu’une agence de soutien n’est théoriquement pas « armée », au sens le plus général du terme, pour y faire face.
    Entre autres, cela signifiera qu’une partie des ressources de Takuba, supposée bénéficier de cette agence, devra être affectée à cette mission (protection de la logistique terrestre : dès lors, pourquoi ne pas assumer cette mission en interne, sans les inconvénients de la perte de cohérence?

    • J4 EXTER dit :

      Pour votre info, la NSPA est un intégrateur de services, elle sous-traite toutes les prestations et ne fait rien par elle-même sauf l’entretien locatif de l’infra. C’est en gros la même chose que pour l’EdA (Économat des Armées) qui soutient actuellement Barkhane. Concernant les transports terrestres et aériens intra-théâtres, les convois civils mandatés par l’EdA ne sont pas escortés par les forces françaises. Le recours à l’externalisation de la partie non opérationnelle de la logistique d’une opération est justement fait pour diminuer l’empreinte de la force. Donc aucune raison que des ressources de Takuba soient affectées à la protection.

      • Piliph dit :

        Merci pour la précision technique, J4 EXTER. Mais pas d’accord avec votre dernier paragraphe : la logistique « civile » non protégée et sous traitée. C’est justement ce qui s’est passé en Afghanistan avec l’OTAN. Les Talibans, afghans comme des zones tribales pakistanaises de l’agence de Torkham et autres, ont décidé que ces camions « civils » (qui passaient par la Khyber Pass, chère à Kipling) étaient des cibles militaires faciles, et les ont facilement détruites, compte tenu de la géographie du coin (que je connais bien, le passage le plus étroit de la Khyber fait 40 m de large). Sans même parler des compagnies privées afghanes créées par les Talibans pour recevoir l’argent direct…Fatigués, les camionneurs privés ont commencé à payer les groupes talebs locaux pour avoir la paix.. Efficace, mais…au final, c’est toute une partie du budget US à l’aide à l’Afghanistan qui, via les transporteurs privés afghans, passait directement dans les poches des Talibans, soit des milliards de USD (selon un article de DSI). Les US s’en sont finalement rendus compte, et ont fait un changement total de stratégie de logistique, car il existait une alternative (passer par l’Asie centrale et le col du Salang, moins soumis au Talibans, au prix d’accords avec les Russes et certains centralasiens). Quand l’alternative n’existe pas, les problèmes commencent.

        Le propre d’une tactique de guerilla, c’est justement d’attaquer les points faibles, et de n’est pas en qualifiant de « civile » une partie de la logistique que ça dissuadera la guerilla de l’attaquer, ni réduira sa faiblesse. Je maintiens donc ma conclusion précédente.

        • J4 EXTER dit :

          Phillips, je n’ai pas connaissance des termes exacts de l’accord entre la France (puisque Takuba est sous commandement français) et la NSPA. Le volet protection des transports intra-théâtre y est forcément développé, à savoir qui fait quoi. J’ose espérer qu’il n’est pas prévu que ce soit Takuba qui assure cette protection mais que la NSPA inclut cette affaire de protection dans le package sous-fonction transport et que le cahier des charges de l’appel d’offre demande au transporteur de s’auto-protéger. Dans ce cas ce dernier s’attachera les services de contractors genre CMP. Pour mémoire, et bien que le montage ne soit pas comparable, l’armée américaine en Irak avait sous-traité la logistique à KBR, filiale de Halliburton, cette société assurait la protection des convois de sa responsabilité.

          • Piliph dit :

            Conclusion, J4EXTER, un sujet à creuser. Surtout quand on voit ce que transporte la logistique US sur théâtres extérieurs : tout, y compris l’eau embouteillée venant des USA. Résultat : un rapport soutien / combattant de l’ordre de 20 ou 25 (de mémoire). Regardant récemment une vidéo de soldats français au Sahel, je voyais les packs d’eau en bouteilles plastiques (certes, la petite bouteille légère, c’est pratique, et l’eau non contaminée, c’est vital), mais je me suis demandé si ces packs étaient importés, ou fabriqués quelque part en Afrique de l’Ouest avec un bon vieux purificateur d’eau et une embouteilleuse. Je crains la réponse. Je sais qu’il existe une tradition de rusticité dans l’armée française, mais il y a aussi les tendances lourdes qui affectent les jeunes engagés…

      • Plusdepognon dit :

        @ J4 EXTER
        L’externisalition des soutiens est bien avancée dans les armées françaises et continue à pas de géants:
        http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/10/06/opex-110-millions-pour-les-externalisations-21506.html

        http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/11/24/le-sea-veut-externaliser-le-mco-des-systemes-petroliers-des-21648.html

        On le voit même sur le territoire national devant l’incapacité des soutiens de faire face même à des petits volumes du contingent américain.
        http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/12/14/location-de-tentes-21705.html

        Un mouvement initié par les américains et accéléré depuis le 11 septembre 2001:
        http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2021/01/11/externalisation-21781.html

        Il faut tout de même signaler que lorsque le théâtre d’opération est dur, ces entreprises n’hésitent pas à se retirer laissant le militaire bien nu…
        https://www.capital.fr/entreprises-marches/le-geant-de-la-defense-lockheed-martin-force-de-se-retirer-dune-base-dirak-a-cause-de-roquettes-1402841

  10. VTR dit :

    Je suis vraiment très surpris par ce choix. Est-ce à dire que l’Economat de l’armée n’était pas en mesure d’effectuer ce soutien (comme c’est le cas aujourd’hui), que la NSPA est moins chère et de meilleure qualité, que la NSPA ne nécessitera pas la même protection de la force etc.

    Il serait intéressant de connaître les paramètres de la décision. Sans compter qu’il y a fort à parier que les approvisionnements seront beaucoup moins locaux (donc ne feront pas travailler les entreprises africaines) et sans doute moins tournés vers des fournisseurs français. A moins que le standard de soutien ne soit pas à la hauteur de certains de ceux qui nous accompagnent ? Bref, un choix très curieux.

  11. zeze dit :

    il n’y pas de conflits inter ethnique , il y a des groupes armee d’horizons variez , armee par le sultan .

  12. Wa Terlou dit :

    Moi, j’aime bien Monsieur Lagneau quand même, parce que, quand je déconne et dis quelque chose que je n’aurais pas dû dire, il ne me publie pas. C’est bien après que je me dis que je suis bien content qu’il ne m’ait pas publié parce que je suis allé trop loin. J’espère que tout le monde comprend que nous sommes juste en train de discuter sans réelle animosité au fond (sauf à de rares exceptions près).

    Mais ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi des gens comme certains ci-dessus peuvent publier des tas de commentaires stupides et racistes sur l’Afrique sans être inquiétés le moins du monde. Des gens comme Fafou qui écrit: « Tu ne t’es jamais posé la question que le seul pays d’Afrique, riche et stable, l AdS est gérée pas des blancs ? » Faut-il rappeler à Fafou que l’Afrique du Sud n’est plus sous le régime de l’apartheid depuis…1990? Cela fait quand même 30 ans, Fafou fou fou fou fou. Secoue-toi un peu hors de ta chaise roulante, Fafou fou fou fou fou. Vas respirer un peu d’air frais. Cela t’aidera à dérouler tes neurones encroûtés et a sortir du 19ème siècle.

  13. Plusdepognon dit :

    En tout cas, voilà une interrogation à laquelle cette article répond partiellement :
    https://www.jeuneafrique.com/1186894/politique/fin-de-barkhane-au-mali-le-vide-laisse-par-la-france-sera-difficile-a-combler/