La Russie est désormais autorisée à envoyer des navires et des avions militaires au Congo

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

60 contributions

  1. Françoise dit :

    HS et proposition de message pour Laurent Lagneau :
    La sécurité française menacée par la ceinture d’éolienne prévue autour de la France :
    https://mythesmanciesetmathematiques.wordpress.com/2021/06/09/eolien-en-mer-et-securite-strategique/#more-20955

    • Egovchenko dit :

      Hors-Sujet, analyse totalement partisane et nulle trace d’étude sur laquelle s’appuyer. Source d’information non fiable.

      • Paddybus dit :

        Oui, comme en 40, les généraux savaient que la Belgique étant neutre, les allemands passeraient ailleurs…!!!

    • Paddybus dit :

      HS, mais fort pertinent… sauf si comme beaucoup, la notion de nation et d’intérêt s’y rattachant devient obsolète, ringarde, et sans intérêt…. car fondu dans un mondialisme destructeur de tout sauf des intérêts privés… qu’exploiteront les nations qui restent fortes, tels la Russie, la Chine, mais aussi ceux qui veulent maîtriser le monde… nos frères, nos amis de toujours, ceux qui prennent soins de nous… un peu trop d’ailleurs, je cite…. nos « amis » ricains…!!!

  2. Lothringer dit :

    Le Congo a une frontière avec la Centrafrique : continuité territoriale avec accès logistique maritime

    La Russie est en train de tisser une magnifique toile pour nous chasser d’Afrique.

    • Namroud dit :

      Pas qu’eux n’oubliez pas Pékin à Djibouti et il paraît qu’ils disposent même de facilités militaires en Iran

      • José dit :

        Nous sommes au 21eme siecle!!!! Tous les pays sont libres de choisir leurs partenaires. Il n’y a plus de précaré francais. En fait les Africains commencent par ouvrir les yeux!!!! Ils se demandent certainement ce que la présence franaise depuis 200 ans leur a apporté!!! Zéro….Dans l’histoire du monde tous les pays qui ont misé sur des colonies ont connu la ruine et le déclin irréversible.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « En fait les Africains commencent par ouvrir les yeux!!!! Ils se demandent certainement ce que la présence franaise depuis 200 ans leur a apporté » Le « Don Quichotte » redresseur de tords et protecteur du pôôôvre Africain! Que c’est beaun que c’est généreux! Néanmoins les Africains vous êtes en train de les prendre pour des branques!
          200 ans pour ouvrir les yeux! Problème de rétine ou dysfonctionnement de l’organe qui se trouvent derrière ces même yeux?

          • Jose dit :

            La france a mis autant d’année et goûté au déclin pour comprendre qu’il fallait retirer ses troupes!!!! La cécité a frappé autant les africains que la France!!! Les pays les plus prospères de la planète n’ont pas de colonies!!!!

          • Durandal dit :

            @jose, si les Russes prennent notre place, je ne vois pas le changment pour les Africains…

        • Indy dit :

          C’est pour cela d’ailleurs que la Russie va perdre la Siberie, qui depuis qu’elle est occupee n’a jamais vu les bienfaits de la présence russe sur son territoire…

        • Lothringer dit :

          « Dans l’histoire du monde tous les pays qui ont misé sur des colonies ont connu la ruine et le déclin irréversible. »

          Dans l’histoire du monde aucune civilisation n’a été éternelle.
          Pas même le IIIe Reich qui devait durer 1000 ans.

        • JLL33 dit :

          Je ne suis pas certains que les nouveaux pays « colonisateurs » consentent autant de morts parmi leurs militaires comme le fit – et le fait encore – la France afin de stabiliser et préserver l’unités des pays décolonisés. Je pense au Tchad en particuliers, mais ce pays n’est pas le seul cas. Ces pays qui se donnent à la Russie ne vont pas tarder à découvrir ce qu’ont enduré les pays de l’Europe de l’Est qui ont subi le communisme soviétique pendant 45 ans … D’ailleurs, certains pays commencent à s’en rendre compte avec la Chine qui, fidèle à son habitude, se comporte en prédateur et va chercher sa nourriture en Afrique, continent où, c’est bien connu, la malnutrition n’existe pas. Et tout le monde ferme les yeux … Bravo ! Mais la France, généreux pays des droits de l’Homme – et pas des devoirs -, se fera un plaisir de suppléer aux déficiences en aggravant son déficit, pas de soucis.

        • Wa Terlou dit :

          Merci José. La France a eu toutes ses chances. Personne ne lui contestait sa prééminence dans son « pré-carré ». Personne. Aucun chef d’État africain et aucune puissance mondiale. Elle vient de gâcher tout cela en moins de 10 ans et ce, par la faute des bambins arrogants et stupides qu’elle a placés au pouvoir, encouragés et poussés au suicide par quelques généraux désœuvrés et impatients de s’en mettre plein les poches pour s’offrir une retraite dorée. Ils étaient tranquilles, peinards dans leur coin, mais cela ne leur suffisait pas. Il leur fallait montrer combien la Frrrrrrrrrrrrrrance est grrrrrrrrrrrrrrrande. Des rêves fumeux. La grenouille qui veut se faire aussi grosse qu’un bœuf. Résultat: ils ont ouvert la boîte de Pandore, imprudemment montré leurs limites, banalisé la violence en Afrique (et donc la possibilité « future » qu’elle s’exerce contre la France) et permis aux Africains de s’apercevoir que ce grrrrrrrrrrrand pays n’est ni ce qu’il prétendait être, ni indispensable. Ils ont surtout durablement dressé la jeunesse africaine contre eux, une jeunesse dont le quart déjà, en pays francophones, ne parle plus aucune autre langue que le français dans un monde où très bientôt (en 2040) les jeunes Africains constitueront 40% des tous les jeunes du monde. Au lieu d’imaginer, comme de Gaulle le fit avec brio il y a 60 ans, de nouvelles politiques pour exploiter cette formidable opportunité dont ils sont le mieux placés pour tirer profit, ils organisent plutôt des « rebellions », du terrorisme, envahissent et occupent les pays du Sahel et contribuent à maintenir les armées africaines dans un état de dénuement total en encourageant des embargos sur les armes pour se rendre indispensables, tout en croyant que les Africains sont trop bêtes pour s’apercevoir de quels objectifs sont poursuivis à travers ces petites astuces de filou ou surtout trop soumis pour ne pas se révolter. Ils l’ont en plein dans la gueule maintenant puisque tout le monde, y compris des pays comme la Turquie, s’invite à la bamboula alors que les Africains ne voient qu’eux et ne sont braqués que contre eux tout en accueillant à bras ouverts leurs rivaux. Ce qui, pour tout être doué de raison, devrait être interprété comme le monde à l’envers, puisque ces Africains parlent français, sont allés dans des écoles françaises, poursuivent des rêves « français » depuis le berceau, connaissent la culture française plus que toute autre culture étrangère et, jusqu’à récemment, n’accordaient plus de prestige à aucun autre pays autant qu’à la France. Tout ceci ne leur suffisait pas. Il leur fallait montrer aux Africains qui sont les maîtres, continuer à se comporter envers eux comme on se comporte envers des enfants, diviser les communautés, se promener partout dans des chars clinquant neufs comme en pays conquis, etc., juste pour montrer combien la Frrrrrrrrrrrance est grrrrrrrrrrrrande. Effet boomerang garanti. Ça n’a as tardé. Et ce n’est que le début. L’aspiration à la liberté et la conscience grandissent partout en Afrique, mais le mépris affiché des Africains et leur incurable arrogance les rendent totalement aveugles à ces changements de réalité qu’ils sont incapables d’analyser et de prendre en compte, au lieu d’imposer leurs solutions à eux, toujours eux et seulement eux.

        • Georges Abitbol dit :

          Il faudrait changer un peu de disque (et arrêter de mettre des !!! à chaque fin de phrase) ou alors étayer un peu plus les propos.
          Par exemple, 200 ans de colonisation(s), ce sont des frontières et des systèmes politiques rarement remis en cause par les gouvernements des pays décolonisés. Il n’y a pas d’Etat Masaï, Fang ou Baoulé me semble-t-il…

          • Daniel BESSON dit :

            Cit : [ Par exemple, 200 ans de colonisation(s), ce sont des frontières et des systèmes politiques rarement remis en cause par les gouvernements des pays décolonisés. Il n’y a pas d’Etat Masaï, Fang ou Baoulé me semble-t-il… ]

            C’est vrai que le géoconstructivisme colonial a montré a montré ses qualités : Soudan , Ethiopie , Mali , Côte d’Ivoire , RCA ,… ;0)
            Vous montrez la carte du  » Mali  » à un minot de 4éme , il comprend que cet état n’en est pas un !
            A une époque ou l’enseignement de l’histoire-géo pouvait porter le nom d’  » enseignement  » c’était un cas enseigné justement à ce niveau ! ;0)
            Pareil pour la Côte d’Ivoire . Après que les Rois Né**** locaux utilisent ces frontières ne constitue en rien une légitimité de celles-ci !
            Après tout Edvard Bennés et Josip Broz Tito ont été les chefs d’état de deux géoconstructivsmes Françouzes post-Versailles qui ont disparu dans les poubelles de l’histoire …
            Kotto Essome a publié une superbe série d’articles sur ce sujet au milieu des années 70 dans Science& Vie qui restent une référence en la matière .
            Enfin contrairement à ce que vous affirmez des états pré-coloniaux fonctionnels ont existé en Afrique .

        • Jean (le 1er) dit :

          C’est vrais que les namibiens gardent un bon souvenir de la colonisation allemande, n’est-ce pas ?

      • Parigot dit :

        @ Namroud
        L’Inde a des facilités en Iran avec la bénédiction américaine, du moins pour l’instant: https://www.chroniquesdugrandjeu.com/2021/05/complexites-eurasiennes.html

    • Arnaud dit :

      Ca serait même bien qu’elle nous chasse…. en réalité, nous abandonnons l’Afrique, et les Russes ont juste à nous remplacer. C’est presque trop facile

  3. OnEstFoutu dit :

    Décidément tout se met en place pour le grand soir apocalyptique mondial…
    2027 Malachie – Fatima- Akita

  4. Muse dit :

    Ca sent le départ des français !
    La nature a horreur du vide ; sitôt partis nous seront remplacés.

  5. Dodo dit :

    La Russie s’intéresse à l’Afrique pour des raisons géostratégiques avant toute chose.
    Son ambition est de s’y implanter militairement pour redonner une ampleur « internationale » à sa force militaire (pour la Syrie c’est la même chose) mais aussi politiquement pour se faire des alliés « opposés à l’occident » et les campagnes anti-françaises y participent.
    Les mines ou la coopération militaire, voir les ventes d’armes ne pèsent pas grand chose dans l’équation, c’est un « à côté » insignifiant et souvent l’arbre qui cache la forêt de leurs intentions.
    Pour les russes, c’est toujours et encore la même stratégie anti-occidentale qui dirige ses actions. Ce n’est même pas tant l’intérêt russe qui est défendu ou recherché (comme si la Russie a quelque chose à gagner en Afrique), c’est bien une politique du « contre intérêt » à l’occident, c’est cette idéologie de confrontation sur une carte du monde, héritée de la guerre froide que les anciens soviétiques du KGB au pouvoir s’évertuent à faire renaitre, car pour eux, la « grandeur » russe se trouve dans cette politique de confrontation.

    • Lothringer dit :

      « Les mines ou la coopération militaire, voir les ventes d’armes ne pèsent pas grand chose dans l’équation »

      Hélas, cher ami , je pense que vous avez une vision minimaliste des choses.
      Je pense (mais je peux me tromper) qu’un terrible piège est en train de se refermer doucement.
      Regardons un carte…

      Pointe-Noire (Congo) est un port pétrolier.
      Du pétrole a été découvert en Centrafrique , qui a une frontière avec le Congo.
      Du pétrole est présent en grande quantité au Soudan-du-Sud (qui a une frontière avec la Centrafrique) : ce pétrole transite actuellement par le Soudan par oléoduc jusqu’à Port-Soudan, là exactement où la Russie avait négocié la possibilité d’installer un ports militaires (certes des nuages se sont regroupés sur ce projet).
      En mettant la main sur le Congo, VVP réalise une continuité géographique depuis Port-Soudan (Mer Rouge) jusqu »à Pointe-Noire (Atlantique) permettant de contrôler un axe pétrolier où le pétrole pourrait s’écouler dans les 2 sens, selon les vicissitudes du moment.

      Maintenant réfléchissons un peu plus…
      Un porte-avion nucléaire, çà tourne à l’énergie nucléaire. Mais l’escorte du PA carbure…au pétrole.
      Et les avions qui sont sur le porte-avion, ou n’importe où sur terre, eux aussi ils carburent au pétrole.
      En cas de guerre, un MIG ou un Sukoï avec du pétrole sera toujours plus efficace qu’un Rafale ou un EF2000 ou un F15/F18/F35 à sec.
      Et les chars d’assaut, çà carbure à l’huile de friture ? non monsieur çà carbure au pétrole.
      Également en contrôlant le pétrole de tous ces pays, Vladimir Vladimirovitch Poutine VVP (en temps de paix) aura la maitrise d’une grande partie de la production mondiale de pétrole qu’il pourra réguler à sa guise (il sera + puissant que l’OPEP) pour son profit et sa capacité de nuire contre ceux qui lui sont défavorables. Il sera même peut-être en position de négocier avec de bons arguments face à la Chine, qui est une grosse consommatrice de pétrole (ce que nous, pauvres Européens sommes incapables de faire).

      Actuellement les terres rares sont sous la domination de la Chine. Imaginons maintenant que le prochain objectif de VVP soit la RDC (Congo-Zaïre) et ses mines de métaux rares (dont le cobalt). Dans ce cas VVP sera un interlocuteur ayant le même poids que la Chine. Nous aurons 2 dictatures en face de nous pour nous approvisionner en terres rares. une belle perspective , vous en trouvez pas ?

      Donc si la guerre se déclare dans quelques mois ou peu d’années, VVP sera le maître du pétrole et nos armes de guerre seront à sec. C’est mal barré pour gagner une guerre…

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Donc si la guerre se déclare dans quelques mois ou peu d’années, VVP sera le maître du pétrole et nos armes de guerre seront à sec.  » Parce que il est de notoriété que tout le monde sait que du pétrole il y en a qu’en Afrique!

        • Lothringer dit :

          Du pétrole, oui il y en a partout. Mais pas en même quantité. Et pas forcément politiquement à notre disposition (en contexte de guerre).

          – L’Amérique du Nord a son pétrole (USA / Canada / Mexique) et est lointaine .
          – L’Amérique du Sud a son pétrole (Venezuela / Colombie / quelques autres) et est encore plus lointaine.
          – Malaisie/Indonésie/Brunei : sphère asiatique très très lointaine
          – Moyen-orient : …..sérieusement ??? (on parle de guerre…..)
          – Algérie : + de gaz que de pétrole, & incertitude politique (coalition islamique) & sous-marins
          – Libye : …..euh…..comment dire……pareil que l’Algérie…mais en pire

          L’Europe n’a plus de pétrole : la mer du Nord est presque à sec, et peut-être qu’une bombe sismique chamboulerait le sous-sol de cette mer et empêcherait tout pompage du peu qu’il reste.
          Si l’Europe perd ses routes d’approvisionnement africaines (Afrique de l’Ouest), elle est sec.

          Je dis cela dans un contexte de 2 hypothèses :
          – guerre (routes d’approvisionnement coupées = pétroliers coulés par les sous-marins)
          – conflit politique et/ou commercial : VVP peut utiliser le pétrole comme une « arme de négociation massive »

          Si on se situe dans un contexte de paix et de monde de bisounours, alors là oui, il n’y a aucun problème.

          Un rappel historique :
          le Japon s’est décidé à attaquer les USA fin-1941 et déclencher la Guerre du Pacifique car depuis les années 30 les USA avaient mis en place une politique d’embargo progressive (genre…le nœud qui se resserre progressivement autour du cou et vous avez le temps de vous voir mourir étouffé). Au moment du déclenchement des hostilités, le Japon n’avait plus que quelques mois de réserves en pétrole. Sa situation était en fait dramatique, dans le contexte de sa fantastique expansion territoriale guerrière depuis 1905. Une telle expansion était très gourmande en pétrole.

      • Lothringer dit :

        complément d’information

        l’enclave littorale angolaise du Cabinda, située au Nord de l’embouchure du fleuve Congo, frontalière à la fois du Congo-Brazzaville et de la RDC est une poudrière politique (indépendantisme de la population locale), et regorge également de pétrole.

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Cabinda

        Le pétrole, le pétrole, le pétrole.

        réplique de la série Culte Dallas : (la scène se passe dans un restaurant, JR et sa femme Sue-Ellen sont à table avec des invités)
        Sue Ellen : « d’ailleurs à la maison quand on ne parle pas d’argent, on parle de pétrole »
        JR : « voyons, chérie, ne raconte pas de bêtises, le pétole et l’argent c’est la même chose »

  6. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ « Selon le document, la Russie et la République du Congo échangeront des informations sur les questions de défense, développeront des relations dans le domaine de la formation des troupes, échangeront leurs expériences dans le domaine du maintien de la paix et interagiront en matière de lutte contre le terrorisme et la piraterie ]

    Il est toujours – très – difficile de prévoir l’évolution et la pérennité de tels accords !
    De nombreuses délégations Africaines se sont rendues au stand ‘de l' »Agence Internationale pour le Développement Souverain » au salon SPIEF 2021 .
    Celui avait la particularité d’avoir de magnifiques hôtesses en Kokochnik et un portrait géant d’Alexandre Douguine .
    Françoise THOM et dâme Aquermanne apprécieront … :0)

  7. Hass dit :

    Ah bon. On a besoin de l’Afrique pour ?

    • José dit :

      Prétendre être une grande puissance étant donné que tous les attribus de puissance que la France possédait ce sont evaporés un ä un!!! Mais les vraies puissances n’ont pas besoin de colonies…..rlles se suffisent elles-mêmes.

    • Wa Terlou dit :

      Pour L’uranium nigérien l’uranium centrafricain, l’uranium gabonais, le pétrole congolais (Total), le pétrole ivoirien (toujours Total), le pétrole béninois (encore Total), le pétrole camerounais (Total? Oui toujours Total), le pétrole tchadien, le bois gabonais, le bois ivoirien, le bois congolais, le cacao et le café ivoiriens, l’or malien, le charbon nigérien, le diamant centrafricain, les ports camerounais, les ports sénégalais, béninois, ivoiriens, etc., tous contrôlés par Bolloré; le systeme de distribution d’eau (contrôlé par Vivendi dans de nombreux pays), le fer, le manganese, la cassiterite, etc., etc. etc., On peut y ajouter la

      « liste de l’Union européenne des matières critiques pour l’industrie européenne », toutes produites en Afrique (Wikipedia): Antimoine; Indium;
      Béryllium; Magnésium; Cobalt; Niobium; Fluor;

      Platinoïdes : ruthénium, rhodium, palladium, osmium, iridium, platine, rhénium ; Gallium ;

      Terres rares : scandium, l’yttrium, et les quatorze lanthanides stables : lanthane, cerium, praseodyme, neodyme, samarium, europium, gadolinium, terbium, dysprosium, holmium, erbium, thulium, ytterbium, et lutetium ;
      Germanium; Tantale; Graphite;

      En sus Monsieur, un marché captif de plusieurs centaines de millions de consommateurs qui ne consomment tous que francais et qui ne peuvent acheter (en priorité) que français selon les « accords » conclus au lendemain des « indépendances ». Prenons par exemple l’industrie pharmaceutique française. Il n’y a aucune usine pharmaceutique dans l’écrasante majorité des pays africains francophones. Résultat: entrez dans n’importe quelle pharmacie en Afrique. Regardez sur les rayons. Tous les produits pharmaceutiques sont français.

      Maintenant, multipliez par le nombre de malades qui, chaque jour en Afrique n’achètent que les produits pharmaceutiques français et vous comprendrez pourquoi Macron ne sera pas d’accord avec vous et moi non plus.

      Multipliez surtout par tous les autres produits industriels français et même les manuels scolaires (jusqu’au jour où j’écris ces lignes, aucun pays africain francophone n’édite ses propres manuels scolaires. Ils sont tous conçus et édités en France par EDICEF et Hachette) pour les millions et les millions d’élèves et d’étudiants africains.

      Et ce n’est pas tout, Monsieur, ce n’est pas tout. Ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. Je m’arrête juste parce que c’est trop long.

      • Jean (le 1er) dit :

        « L’uranium nigérien l’uranium centrafricain, l’uranium gabonais » rien qu’en lisant cela, on a un bel aperçu de votre ignorance…

      • v_atekor dit :

        ca commence mal avec l’uranium qui n’est certainement pas une richesse convoitée, car elle est difficilement exploitable, en petite quantité, par un petit nombre de pays… il y en a beaucoup, notamment en France, mais l’Australie abrite pas mal de réserves. La question de l’uranium n’est pas sa rareté, mais son enrichissement. Petit bonus, en France, il y a une quantité formidable de Plutonium et il y a une priorité à consommer ce plutonium bien avant l’Uranium…
        .
        Quand on fait la somme des minéraux que vous citez… et bien ça ne pèse vraiment pas lourd, car ces minéraux sont présents ailleurs, notamment les terres dîtes « rares » dont la rareté est la conséquence de la difficulté à les raffiner et non leur pauvreté dans les sols. Il y en a un peu partout. En Europe la Pologne semble vouloir se faire une place au soleil dans ce domaine pour prendre une partie de la place occupée par la Chine.
        .
        Reste en effet le café et le cacao et le café. Outre que l’Amérique latine est un producteur bien supérieur en qualité et en quantité (le robusta africain n’est vraiment pas terrible sous ce rapport), je ne pense ni que les français soient seuls à l’utiliser, ni qu’ils le volent.
        .
        Vous êtes entrain de suggérer que toutes ces matières sont volées par vos clients. Si vous avez assez soif pour boire tout le café produit en côte d’Ivoire, ne vous gênez pas. Bien des pays ont arrêté de commercialiser certaines denrées pour fournir leurs propres marchés domestiques (et en particulier le pétrole).
        .
        Vient ensuite la relation inverse, où vous êtes les clients. Je ne pense pas que la France ne vous impose d’imprimer vos livres en France car nombre de pays y compris d’Afrique et d’anciennes colonies impriment leurs propres livres et ont des circuits diversifiés pour les denrées qu’ils ne produisent pas. Posez vous plutôt la question de savoir pourquoi c’est le cas ; si par exemple c’est un problème de prix, alors on pourra chercher les raisons de ces différences de prix et faites les baisser en augmentant la production. Mais effectivement si vous devez construire une chaîne d’imprimerie seulement pour des livres scolaires ça va coûter cher !

    • Czar dit :

      Ils font les queues dans les CAF que les Français ne veulent pas faire.

  8. Namroud dit :

    L’ours russe place petit à petit ses pions même en Afrique, le Congo l’un des pays les plus pauvres du monde mais où il y a aussi d’importantes ressources et matières premières.

  9. Jean (le 1er) dit :

    « Les navires russes pourraient donc disposer de facilités à Pointe-Noire, Brazzaville et Mossaka, qui accueillent les trois bases de la marine congolaise » @ Laurent Lagneau : n’y a-t-il pas une coquille ici ? Vu la situation géographique de Brazzaville et Mossaka, je ne vois pas comment la Russie pourrait y envoyer des navires. Même si ces deux villes sont au bord du fleuve Congo, impossible d’y faire remonter des navires depuis le mer.

  10. Mareth dit :

    Si les russes veulent le puit sans fond qu’est l’Afrique et ses cohortes de bras cassés , que grand bien leur fasse. Ça nous fera des économies ainsi que la fin de la repentence sur la colonisation.

    • Jean (le 1er) dit :

      Faut pas rêver, ils vont faire le service minimum. Ils vont là bas pour em…… la France, faire main-basse sur les ressources minières sans s’embêter des questions des droits de l’homme et de démocratie. Pendant ce temps, les réfugiés continuerons à prendre le chemin de l’Europe de l’ouest.

  11. Saarb dit :

    Les maitres changent, mais la methode reste la meme que celle de la francafrique concernant les Russes : appui militaire via societe de mercenaires au regime en place contre exploitation de ressources. Pour la Chine, la colonisation est d abord economique.
    On en reparle dans 10-15 ans, quand les Africains se seront lassés des nouveaux intervenants.
    En tout cas, les pays d Afrique ne sont pas prets de devenir independant et autonome. Et là ils ne pourront plus accuser les anciens pays colonisateurs. Car c est bien à eux de se prendre d abord en main!

  12. Royal Marine dit :

    Quand on pense que grâce aux minus abens qui nous gouvernent depuis 40 ans, nous sommes en train de perdre nos relations avec la première de nos ex-colonies, qui s’était engagée pour la France Libre… Et a été décorée de l’Ordre de la Libération…
    Quel gâchis!

  13. Franchement dit :

    Par contre est-ce que les africains immigreront en Russie plutôt qu’en France ? En fait, je connais la réponse…

  14. Tarranis dit :

    Attention, on parle ici de la République du Congo et non pas de la république démocratique du congo. Regarder une carte.

  15. Edouard dit :

    Comme tous les autres, ils s’installent en Afrique pour prendre ce qu’ils doivent prendre, rien de plus. Les africains continueront à n’avoir que leurs yeux pour pleurer et leurs jambes pour se barrer. La roue tourne mais fait du surplace pour l’avenir de ce continent.

  16. Thaurac dit :

    Dans quelques temps, certains pays ne pourront plus payer leurs fonctionnaires ( la france le faisait à leur place, comme si les nôtres ne coutaient pas un bras..), alors qui va douiller, la russie…on va bien rire…
    http://afrique.le360.ma/autres-pays/societe/2016/06/09/3044-la-france-paie-les-fonctionnaires-centrafricains-3044
    Tchad : La France paye les salaires et retraites des fonctionnaires !
    https://africanmanager.com/tchad-la-france-paye-les-salaires-et-retraites-des-fonctionnaires/
    …..etc….etc..ne me parlez pas de prêt puisqu’on les annule ensuite.
    Bon courage avec les russes

  17. Smaïn dit :

    Aïe, Aïe,Aïe, encore un PRÉ-CARRÉ français qui tombe ! Eh oui l’Afrique est de moins en moins le jardin de la France ! Bienvenue aux Russes et aux Chinois ! Le monopole de la prédation est bien fini ! Espérons que les Africains sauront se faire respecter cette fois-ci !

    • Georges Abitbol dit :

      « Le monopole de la prédation est bien fini ». C’est le monopole qui est bien fini…

  18. Bikoro dit :

    Le chant du cygne, rien de plus.
    Le monde a irrémédiablement changé, mais les esprits limités, trop subjectifs et égoïstes, au lieu de réfléchir objectivement, préfèrent insulter, dénigrer et prennent des raccourcis. La Chine et la Russie poussent leurs pions, les « pleureuses » aveuglées par l’éclat de leur ignorance pleurent, accusent et, devenant devins, chamans, lisent l’avenir sous une pluie torrentielle tout en annonçant des lendemains difficiles qui n’existent que dans leurs têtes. C’est oublier que, incapables de remise en question et d’analyse stratégique car ayant un encéphalogramme plat sur le plan heuristique, les seuls lendemains difficiles sont les leurs et ceux de leurs enfants.
    Les Africains de France (légaux et illégaux, tous dans le même avion pardi!) expulsés car nous recherchons la pureté ethnique comme à l’époque de la star des Islamo-Pétainistes écumant ce blog. Mais que faire dans ce cas des Français d’Afrique (légaux et illégaux)? Ben, la réciprocité. Ces pays vont alors s’écrouler parce que les citoyens français auront été expulsés ? Même pas un peu car d’autres prendront la relève…
    Le chant du cygne, vous dis-je…Oui, c’est quant il (le cygne) sera mort que vous vous rendrez compte de sa fragilité et que vos pieds retoucheront terre pour vivre dans la réalité.

    • Thaurac dit :

      « des Français d’Afrique (légaux et illégaux) »
      Quand ça chauffait , ils étaient regroupés et partaient, et certains ne revenait plus pour éviter la découpe en machette, les viols et les meurtres, on est aussi parti de force et avec rien , d’algérie (la valise ou le cercueil » alors je pense que vos « fameux pétainistes du blog » n’ont pas à se sentir concernés, car la situation de vos petits chéris adorés, est loin de celle que l’afrique est capable de produire, et de plus, les violences, crimes et délits de ces « mêmes petits chéris » en france, sont très au délà de ce que les entrepreneurs français font en afrique…
      Le chant du cygne, c’est en afrique qu’il se passe, il va même devenir un « Te Deum »

      • Lothringer dit :

        Le « Te Deum » c’est un remerciement à Dieu.

        Te Deum laudamus:
        te Dominum confitemur.
        Te aeternum patrem,
        omnis terra veneratur.

        Le « Requiem » c’est pour le repos de morts.

        Requiem aeternam , donna eis Domine
        Et lux perpetua luceat eis
        Le repos éternel donne-leur, Seigneur
        Et que la lumière brille sur eux pour l’éternité (ou « Et que la lumière éternelle brille sur eux »)

  19. Silege dit :

    Oulàlà, mais quel « GROS » suppositoire dans le fion de la république ça ! Et a mon avis, c’est que le début d’une longue série !

  20. Julien dit :

    la Russie prend assez logiquement l’espace géostratégique de la France… on a un peu la même conformation et atouts. Il faut savoir jouer avec ses cartes… Mais la France se redéploie peut-être sur son espace maritime, et dans la zone indo-pacifique… peut-être que ça correspond mieux à nos enjeux du 21ème siècle. Chacun suit sa route, en fonction de ses évolutions particulières.

  21. toto dit :

    Rien qu’a voir les réaction sur ce site ont comprend que la France et les Français ont vraiment un problème avec l’Afrique .
    Ca parle de colonisation Russo-Chinoise, de pré-carré Français etc..
    Mais pourquoi quand les Russes annonces des relations de défense avec le Venezuela ou l’Iran ont ne parle pas de colonisation ?
    Pour rappel l’Asie et l ‘Amérique du Sud ont aussi été des colonies. Mais il n’y a que le F35 pour déchainer autant de passion et de com qu’un sujet comme celui-ci. Pour info l’Afrique est constitué de pays en développement c’est a dire qu’ils se développent avec plus ou moins de succès mais cela crée des opportunités de business. Opportunité que d’autres pays que la France saisissent.
    Il n’y a pas que la Russie mais aussi la Turquie, la Chine (Japon et l’Inde) d’autre pays qui investissent et font du business en Afrique.
    Alors oui les premiers développent plus rapidement leurs relations mais c’est par qu’ils fabriquent et fournissent des produits moins cher parfois de qualité moindre mais moins cher , donc plus attractif aux pays avec faible budgets.
    De toute façon de plus en plus de pays ont atteint , dans certains domaine, un niveau technologique équivalent à la France (Japon, Chine, Corée du Sud etc.) et il y a donc sur le marché mondiale plus de concurrence.
    Et les pays Africains saisissent cette opportunité (si tu es fournisseur de matière première tu veux plus de clients pour mieux vendre, si tu es client tu veux plus de fournisseurs pour mieux négocier les prix)
    Je pense que cet affolement traduis une peur d’un marché de plus en plus concurrentiel dans un pays qui n’arrive plus à l’être.
    Donc on essaie de compensé par la voie géopolitique, ce qui a mon sens est une erreur, il faut réinventer et réinvestir dans le tissus industriel Français et sortir au maximum de structure qui nous empêche de commercer avec qui bon nous semble. (Peugeot était N1 en Iran etc).
    Quand on vois toutes acrobaties/manigance/Coup Géopolitique Britannique des 200 dernières années
    Quand on vois le résultat des politiques étrangères US des 20 dernières années.
    On comprend que tout ne se règles pas à coup de sanction et intervention militaire.

    Comme le dis BFM Business « LA FRANCE A TOUT POUR REUSSIR »

  22. Bob dit :

    Les russes n’ont pas les moyens financiers et matériels pour exploiter les ressources africaines, ils peuvent seulement fournir des armes aux républiques bananières comme durant la guerre froide. Il est curieux que le Congo s’intéresse à la Russie, il y a des facilités militaires pour les français au Congo, peut-être que les dirigeants congolais misent sur la concurrence pour faire monter les enchères mais gare aux retours de bâtons.

  23. Fusco dit :

    Il y a a Brazzaville un bâtiment ayant abrité un centre de recherche soviétique sur les maladies infectieuses et tropicales ( années 70 ? )
    Je me demande bien quel genre d’expériences pouvaient se faire dans cet endroit effrayant (on se croirait dans une carte zombies de Call of Duty)