L’armée de Terre mise sur l’innovation participative pour améliorer le Véhicule blindé léger

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

38 contributions

  1. Matou dit :

    Je trouve cette démarche excellente. C’est la rencontre du top-down et du bottom up pour converger vers des solutions opérationnelles les plus efficaces possibles en tirant partie de l’intelligence, du pragmatisme et de l’inventivité des personnels de terrain. Que cette démarche puisse être poursuivie autant que possible tout en gérant les configurations et les déploiements là où pertinent. C’est bon pour tout le monde.

    • Paul Bismuth dit :

      @ Matou
      On appellait ça « l’article 22 »: demerdez-vous…
      Dit aussi système D.
      À quoi servent tous les centaines de millions d’euros déversés si on doit tout faire soi-même?

  2. asvard dit :

    […Cependant, un « passage à l’échelle » n’est pas envisageable pour le moment étant donné que …]

    « -Désolé votre système anti gravitationnel n’a pas été retenu car il n’utilise pas les boulons de 8 réglementaires.
    Suivant.
    Ah voilà une idée ingénieuse : mettre un manche en bois d’arbre mort à la louche pour éviter de se bruler quand elle reste trop longtemps dans la gamelle. »

  3. Dupont avec un t dit :

    « la fixation circulaire du VBL n’était pas adaptée à la mitrailleuse MAG58, qui venait de remplacer l’AANF1 »
    Pas grave, c’était une disposition « transitoire » avec vocation a être remplacer pour une conduite de tir automatisé sur Gatling M134 …. Soyer Patient ….Très très patient

    • Raspoutine dit :

      Et les essais menés avec la MAG58 avant son achat en masse n’a pas couvert les configurations de tir sur P4, VAB, VBL, PVP, VLFS …etc… ? on se serait limité à des essais en stand de tir, avec trépied ou affut simple?
      Moi qui croyais bêtement que la STAT et la DGA, ainsi que les unités associées , étaient chargés d’essayer ces armes avec tous les porteurs possibles…

    • Wrecker47 dit :

      …vous avez une remorque d’appoint destinée à l’approvisionnement de la Gatling?…

  4. Carin dit :

    C’est bien on avance… mais il a quand même fallu plusieurs dizaines d’années pour que nos « penseurs » soient touchés par la grâce et se rendent enfin compte que le système D que nos mili déploient sur le terrain, et très observé, et envié, par les armées du monde entier…
    le fait d’ignorer l’impossibilité de réalisation d’une action… fait que souvent ils la réalise. D’où l’adage « impossible n’est pas français ».

  5. Parabellum dit :

    On a connu des innovations protectrices sommaires mais efficaces genre sacs de sable ou de béton pour surblinder les flancs ou l avant …plaques d acier boulonnées …mag de recup etc…tout comme on mettait les sacs sur les côtes des camions …système d comme demerden toi même …si t attendais la techno kaput …autre époque …

  6. Philippe dit :

    Cette bonne idée est bien sûr à étendre.

  7. Sempre en Davant dit :

    Heu… Le système pour les peuneuuhhhs c’est une bouteille de plongée planqué sous le capot à coté du moteur avec un tuyau et un mano???
    C’est donc comme les cartouches de gaz hilarant, mais en pas drôle, car il faut s’arrêter, descendre du véhicule, enlever les bouchons des 4 roues à trois pax, se passer le tuyau par dessus la caisse etc. … !

    Comprenant parfaitement la nécessité de pouvoir varier la pression des pneus rapidement comme les contraintes d’un petit véhicule je félicite aussi le Major pour une solution qu’on peut supposer nécessaire.

    Pourtant comme les cyclistes sont pas très ‘haut du corps pompe à vélo » il y a près de 30 ans qu’il existe des cartouches de CO2 avec un mini mano!
    C’est sûrement moins bien qu’un manomètre homologué mais pour remonter la pression de deux pneus d’un même train en laissant le pilote au volant c’est plus rapide et sans trappes à ouvrir, fermer, et kit pliage réglementaire!?!

    Vraiment il est navrant de ne pas pouvoir féliciter sans arrière pensée nos gars!

    Sur le VBL, si compact, c’est vrai que placer un compresseur n’est pas simple. Aussi, en gardant en tête son ex-capacité amphibie, le surpoids d’un système « en roulant » et la bouillasse ou la neige du centre Europe pour lequel il fut conçu on comprend qu’une adaptation sable soit bricolée…
    Un mano de dégonflage silencieux avec un pré réglage à la pression voulu et des bouteilles de regonflage pouvant être laissé sur une roue pendant qu’on passe aux suivante ça servirait aussi pour les GBC etc

    Ne prêtant aucune part des manques ni de la com » » qui les mets en avant je félicite quand même nos innovateurs. Désolé, mais quand on flatte tant le cou de l’agneau c’est que Pâques approche.

    • tschok dit :

      Je pense que c’est un compresseur et que le truc gonfle les pneus en roulant. Pas besoin de descendre du véhicule et s’emmerder avec un tuyau.

      Sinon ça n’aurait pas d’intérêt.

      • Sempre en Davant dit :

        https://twitter.com/Agence_ID/status/1395050968660725760?s=20

        Photogénique votre conclusion ?

        • Sempre en Davant dit :

          Je crois avoir eu tort également : ça ressemble à un compresseur sans cuve.
          Super pour les matelas de plage des baignades dans les mirages.

      • PK dit :

        On n’utilise a priori pas uniquement de compresseur, car ça oblige d’avoir un moteur qui tourne. Donc, a minima, il faut une bouteille en pression en backup (comme pour les freins de PL). Le compresseur sert à tenir la pression dans la bonbonne qu’on vide à la demande (et dans le cas du PL permet de freiner, même après simplement démarré).

        • Sempre en Davant dit :

          En fait, PK, on utilise une cuve par ce que les compresseurs ont trois caractéristiques coté « air »: un débit d’air absorbé, un débit d’air restitué et une capacité de pression maximale.
          La pression max ce n’est pas un pb dans l’immense majorité des usages. L’air absorbé c’est un chiffre « a vide »: du marketing.
          L’air restitué c’est le chiffre important et il faut toujours regarder la courbe en fonction de la pression. Dès que vous voulez 3 bar de pression en continu il faut une remorque et un diesel ou une belle installation en tri phasé.
          La cuve 50l d’un compresseur monophasé longuement remplie à 7 bar fera la pression d’une auto mais pas d’un tracteur.
          On pourrait me chicaner cette affirmation en baissant le débit au profit de la pression… mais on arrive alors à un compresseur sur allume cigare pour faire du bruit 10′ en gonflant le vélo du petit. Pour un VBL ça serait long!

          Il est vrai qu’il est possible que la cuve soit positionnée hors de vue et que gonflé à 10-12 bars sa capacité permette deux remontées des pneus de 1 à 2 bar sans actionner le « moteur » du compresseur.
          Dans ce cas c’est bien peaufiné. Chapeau Major.

          Le top serait qu’un épurateur d’air ait été placé sur l’installation pour éviter d’avoir trop d’eau de condensation dans le circuit. Au sahel c’est pas grave en Lituanie ce serait embêtant. La condensation au moment de la compression de l’air fini par remplir la cuve du compresseur d’eau. Il faut les vider avant l’hiver.
          S’il me fallait faire varier la pression de mes pneus en débarquant dans un coin chichiteux ou en ambiance rapidité j’achèterai avant de partir une grande boite de cartouches de CO2 et 3 manomètres…
          Où si j’étais institutionnel des bouteilles HP en fibre à recharger sur les compresseurs diesel du convoi et réparties dans chaque véhicule.

          Hélas nous n’avons pas de photos des moyeux avec le joli tuyau du système « en roulant » : il ne doit donc pas exister.

          L’ensemble est différent des systèmes de freins à air comprimé. Il est vrai qu’il est regrettable que les PL n’aient pas une prise de force pour électrogène ou compresseur. Sur le VBL ça doit être pompe à vide et servo frein comme sur une 405.

          *S’il vous fallait une pompe de surface valable vous auriez aussi une cuve dite groupe surpresseur qui permet de fiabiliser l’installation en ne faisant pas forcer la pompe.

          • PK dit :

            « La condensation au moment de la compression de l’air fini par remplir la cuve du compresseur d’eau. »

            Il y a une soupape de vidange à main sur toutes les cuves : suffit de purger de temps à autre. L’apport d’eau n’est pas assez conséquent par remplissage pour que cela ait des conséquences l’hiver. À moins de passer toute la saison sans purge 😉

  8. Plusdepognon dit :

    Suite au ciblage des VBL par les GAT, il a été priorisé de renforcer comme l’on pouvait le VBL le plus rapidement possible, plutôt que d’attendre les livraisons de la version VBL Ultima (qui du coup n’arrivera qu’en 2022, pour le moment prévue au premier semestre) :
    https://www.forcesoperations.com/les-premiers-vbl-mieux-proteges-attendus-fin-mai-debut-juin-au-sahel/

    Puis, l’orientation est prise d’européanner la construction d’un successeur, ce qui prendra un temps certain…
    https://www.forcesoperations.com/vbae-la-piste-europeenne-se-concretise/

    Du coup, Arquus qui comptait dessus se voit devoir proposer son Scarabée qu’à l’export :
    http://www.paxaquitania.fr/2021/02/desormais-mature-le-scarabee-darquus.html

    Le Hawkei de Thales reste cantonner au pays des kangourou :
    https://blablachars.blogspot.com/2020/07/une-nouvelle-rws-pour-le-hawkei.html

    Tandis que Soframe appelle la commande publique désespérément…
    http://www.opex360.com/2021/02/06/le-groupe-francais-soframe-propose-le-projet-mosaic-pour-remplacer-les-vehicules-blindes-legers/

    https://www.lesechos.fr/pme-regions/grand-est/face-a-larret-de-la-commande-militaire-lohr-sen-remet-a-lactivite-partielle-1293550

    Affaire à suivre…

  9. Lagaffe dit :

    Le VBL aurait dû être remplacé il y a 15 ans quand on a commencé à se rendre compte que ce blindé léger développé dans les années 1980 et entré en service en 1990 était inadapté : manque de puissance, manque de place, manque de protection (Stanag niveau 1 et protection insuffisante contre les IED) et un armement dépassé (AANF1), mais on a préférer le bricolage qui au passage nous a fait perdre la capacité amphibie.
    Les américains décident de remplacer les HMMVW il y a 14 ans et aujourd’hui les JLTV remplacent les HMMVW.
    Nous on a toujours aucun remplaçant au VBL et on continue le bricolage (en version « ultima » depuis 3 ans) et on va les garder encore au minimum 5 ans, probablement 10 ans pour une partie d’entre eux.

  10. Muse dit :

    On ne les apas attendus ! Dans les escadrilles il y avait bien des améliorations qui restaient inconnues des concepteurs.
    Et pas mal de procédures ont été réécrites d’ailleurs.
    Quand aussi les ingénieurs découvraient que l’on pouvait overshooter leur bébé et entirer meilleur parti comme dans les PA par exemple, mais aussi quand un pilote découvrait une faiblesse liée à une erreur de conception…
    A y regarder de plus près, cela a toujours été, même du temps de boucliers et des arcs…

    Un grand coup de Novlangue : »innovation participative » MDR !!!

  11. Thierry dit :

    moi ! moi ! msieur j’ai une idée d’innovation pour le vbl ! faut le jeter à la poubelle et prendre un 4X4 ordinaire, c’est trop d ‘la balle comme perfectionnement ! le VBL changé en Super VL y’a pas de raison que le militaire soit handicapé par rapport au chasseur ou au bucheron.

    • Mat49 dit :

      Ben en voilà une idée qu’elle est bonne ma biquette! Comme ça tu pourras tuer plus de sale khoufar!

  12. Ghostrider dit :

    le management créatif de la  » base » est un des meilleurs levier de recherche et de motivation. l’armée de terre et la DGA vont dans le bon sens .. vaut mieux tard que jamais.

    la modernisation du VBL, à mon sens, c’est courir après un passé révolu mais bon le contrat ULTIMA donnera un peu de taf à Arqus. même avec l’ULTIMA rien ne changera sur le design structurelle de la caisse et globalement la protection. Même si avec les diversités des charges et des type d’ IED, ont est jamais certain d’une protection maximale, le VBL est de toute façon hors course , tout du moins, sur les pistes ou voies à moyennes ou fortes fréquentations.

    Depuis les dernières séries noires, j’ai même le sentiment que le VBL a été écarté dans la config tête de convois sur voies usitées, peux t’on avoir une confirmation, c’est même devenu  » un risque politique  » pour parly, vu les nombreuses réactions dans certaines commissions ad hoc.

    si des spécialistes de terrain sont à écoute , existe t’il réellement depuis le début de l’année ?, des changements d’emplois du VBL quant à son exposition face aux IED ( tete de convois, etc ..) . merci

  13. Ghostrider dit :

    pour compléter mon dernier commentaire, sans doute que les kits de surprotection VBL ont commencé à être livrer au mali…
    liner de protection, tapis anti blast, kit latéral de surprotection , je souhaite de tout cœur que ces équipements ( produits AMEFO ?) donnent à nos gars un réel un add on de protection … sinon la ministre vas en entendre parler de ces kits.

  14. Moselle dit :

    Je propose de vendre des espaces publicitaires sur les véhicules à des annonceurs, genre Coca-Cola ou Red-Bull. Et avec l’argent, lancer le développement d’un nouveau VBL. Celui ci qui date des années 1980 est trop ancien pour être modernisé. Les matériaux ont trop évolué depuis cette époque lointaine ! Nos soldats méritent mieux que ces errements absurdes qui mettent leur sécurité en péril !

  15. Paul Bismuth dit :

    Bien sûr que les terroristes peuvent adapter de plus grosses charges d’explosifs dans leurs IED, mais il y a des véhicules où la sécurité de l’équipage est prévue dès la conception:
    https://defencebelgium.com/2020/02/04/le-blinde-belge-dingo-a-montre-une-deuxieme-fois-son-efficacite-face-a-lexplosion-dun-ied/

    La vie de nos soldats n’a pas la même importance que chez certains de nos voisins.

    • souricière dit :

      La vie de nos soldats n’a pas d’importance?
      Ah bon?
      Je ne sais pas si le plus grave est aujourd’hui de considérer la mort de nos soldats comme une anormalité et une faute revenant aux décideurs et non à l’ennemi, ou si c’est la mise en avant permanente des faits ou il y a des morts en ignorant le reste.
      Car à vous lire, on a le sentiment que le VBL est « coupable » de nos morts et qu’il n’a jamais sauvé des vies.
      C’est comme avec le VAB, on en vante sa résistance aux IED, mais le jour ou il y a des morts, on crie qu’il faut le changer, qu’on est irresponsable.
      Vous mettez le Dingo belge en avant comme une solution pour éviter des morts, mais demain, si l’ennemi pose une charge plus lourde, qu’ils ont des morts, que direz vous?
      Car pour nous, vous devez le savoir, le VBL a sauvé bien des vies que vous ne mettez pas en avant. L’ennemi qui récemment a pris l’initiative de privilégier de grosses charges plutôt que plusieurs petites qui passent inaperçues médiatiquement (car sans pertes) est responsable des morts et je vous le dis, ça aurait été un VAB ou un Dingo que ça aurait été pareil.
      Au bout d’un moment, peu importe le véhicule, ce sont les dizaines de kg d’explosifs qui gagneront et ça se fait bien plus facilement qu’on change de véhicules.
      L’ennemi n’est pas con et il va préférer poser deux IED de 30kg contre deux VBL plutôt qu’un explosif de 60kg contre un VBCI (souvent par véhicule suicide).

      Donc gardez vous bien de faire une fixation sur le remplacement du VBL en pensant éviter des morts, c’est un leurre sur lequel aux premiers morts dans son successeur, servira de leçons à ceux qui ne veulent pas le comprendre.

      • Paul Bismuth dit :

        @ souricière
        Je dirais que l’on a fait avec des véhicules correspondant aux dangers du théâtre auxquels on sait que l’on va devoir faire face, ce qui n’est pas du tout le cas avec les VBL, d’où le fait qu’on les a retirés d’Afghanistan.
        Une bombe de 60 kg, cela arrive mais ce n’est pas le plus courant.
        https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/mali-mine-qui-a-tue-soldats-francais-contenait-60-kg-d-explosif-101661

      • PK dit :

        Bien répondu. La course armure contre IED est une course perdue d’avance. Il faut un compromis armure/mobilité pour la troupe et le reste est du terrain. Et accepter qu’au combat, il puisse y avoir des morts.

        Pester contre les morts en s’auto-flagellant, c’est faire le jeu de l’ennemi qui déplace le conflit dans la zone civile médiatique.

        Analyser la raison d’un échec et faire évoluer la stratégie est la seule bonne réponse. Durcir l’armure n’est généralement qu’une mauvaise option, sauf saut technique qui permet de garder la mobilité.

    • Thierry dit :

      le meilleurs moyen d’éviter les IED c’est de ne pas rouler sur les routes, à quoi ça sert d’avoir des engins tout terrain si c’est pour ne pas les utiliser dans cette fonction, et dans le désert c’est facile de rouler hors route, pas de forêts, ravins ou obstacles.

      • Paul Bismuth dit :

        @ Thierry
        Évidemment qu’il y a aussi le facteur chance, mais vous connaissez un fabricant?
        https://mobile.twitter.com/CompteRenduMili/status/1359389964673441794

        En revanche, le désert n’est pas un théâtre d’opération aussi idyllique que vous semblez le penser.

      • Sempre en Davant dit :

        Faut se mettre bien avec les populations!
        Tout shuss dans les potager, les arbres à nourrir les chèvres, à travers les cases et les enclos… et surtout les puits!
        Là c’est « extraball » faut percuter le puits avant d’aller y faire ses besoins! Ils ont déjà pas assez d’eau pour se laver pourquoi ils en boiraient!
        Faut qu’ils se mettent au vin comme tout le monde!
        Avec tout ce qu’on fait pour eux y zaident pas a sauver la viticulture! Salaud d’absinthés sans glaçons et sans sucre.

        • Paul Bismuth dit :

          @ Sempre en davant
          La fameuse conquête des coeurs et des esprits de Lyautey…
          https://mobile.twitter.com/ocisse691/status/1372654791466348563

          • Sempre en Davant dit :

            Voulez vous bien cesser d’essuyer vos brodequins sur mon moral?

            Bien sur, notre jeune camarade est fort laxe, fort accorte, enfin parfaitement charmante, pourtant l’âge me rendant chafouin il est quelques parts formant l’essentiel de moi qui sont scandalisées de voir une des nôtres s’ambiancer à mort à une cérémonie si gay qu’elle doit bien être une excision profonde doublée d’enfouissement de grigri et de couture… A la chaîne.

            « Ça vous chatouille ou ça vous grattouille »? https://www.youtube.com/watch?v=U-NtO0uKhyo Je vais aller prendre un peu de bismuth!

            Pour me souvenir des types d’africains qu’on croisait dans les années 80 à Paris ou ils venaient enseigner la médecine ou la littérature quelques jours par mois. On déjeunait sans façon, croque monsieur sur le zinc…

            Début 90 dans les frigos de Rungis, c’était les batailles entre migrants barbares et civilisés par ce qu’une fille s’était refusé à épouser un gars en raison de son anorgasmie et de son pourrissement interne… Elle se pensait en plus stérile et entre les yaourts et les 1/4 de brie c’était les cavalcades… sabre de brousse… Pauvre de nous!

            C’était pas évident d’ironie ma pt’ite réponse?
            J’me souviens quand des chèvres ont été distribués aux populations pour faire avancer le désert en détruisant les arbres entre deux campagnes de vasectomies contre transistor, les grands tubes de l’ONU version 70/80…

            Vous avez regardé le 2/8 des vidéos sur yougo 92/95? C’est rare de voir pleurer en public un général qui a commandé le17 et cassé la croûte avec Bush père où un colonel ayant commandé le RICM.
            Je me souviens comme si c’était hier du Chef qui m’accueille au Régiment : « Naturellement je vous porte volontaire pour la Yougoslavie… ? » « Non. à faire comme ça dans 20 ans ont y est encore mais on a perdu. Je pars sur ordre pas volontaire. Portez moi volontaire pour la RCA… »
            Jamais, les photos de cannibalisme faites par nos gars à PK truc ne m’aurait semblé imaginable il y a >25ans! Aurais je fais des photos des Flash qui nous passaient en mains les nuits de permanence si nous avions eu des smartphones? Si nous avions fait des tribunes à l’époque, aurions nous sauvez quoi que ce soit?
            N’est ce pas Bergot qui résumait : l’innocence est une insulte pour ceux qui ne l’ont pas choisi.

            Sursum corda… foutues armes d’appui! Avec vos blagues on leur en voudrait pas de nous en disperser sur le museau. Ils font ce qu’ils peuvent et la dispersion fait le reste…

  16. Wrecker47 dit :

    Le VBL a vécu et fait ses preuves quand on en a eu besoin en ex-Yougo au même titre que le VAB …Tous ces véhicules sont dépassés !Pour barkhane et il serait grand temps de repenser un nouveau véhicule du mème type ,mais pas fait pour des équipages de pygmées !
    car lors de sa conception les gilets pare-balles n’étaient pas en service pas plus que le reste du borde volumineux dont on équipe nos soldats ! Comme la jeep Willys ,ces matériels ont vécus ,màme si leurs capacités ne sont plus à être démontrées !