Le fonds d’investissement du ministère des Armées se désengage de Fichou, spécialiste de l’optique de haute précision

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

46 contributions

  1. Félix GARCIA dit :

    « Allait-on voir se répéter le scénario que l’on a connu pour Photonis, c’est à dire une pépite technologique française convoitée par des groupes étrangers, avec des principaux industriels français ne voyant pas l’intérêt de tenir le rôle du « chevalier blanc »? »
    Le Chevalier Blanc
    https://www.youtube.com/watch?v=DQkGey_-W8c

    « en partie à cause de la pandémie de covid-19 »
    Si je peux : en partie à cause des mesures prises lors de la pandémie de « CoViD-19 ».

    • Courmaceul dit :

      « Si je peux : en partie à cause des mesures prises lors de la pandémie de « CoViD-19 » » Bien sûr que vous pouvez ! Il y a tellement d’épidémiologistes en France qu’un de plus ou de moins, on ne va pas chipoter 🙂

      • Félix GARCIA dit :

        Dont le « Zef » !
        Et de procureurs ! Que de procureurs ! Il parait qu’on est 66 millions (Il n’y aurait qu’un million de personnes sans jugement ?) !
        ^^

        • Félix GARCIA dit :

          Tiendez :
          Démonstration et explication sérologique de l’inefficacité des vecteurs géniques et du vaccin « Sputnik V »;
          Western blot COVID-19
          https://www.youtube.com/watch?v=NCEKxwB0IDA

          Vous pouvez dire ce que vous voulez Courmaceul, mais si vous reprenez mes interventions sur le sujet, ici-même, depuis le 28 janvier 2020, je ne me suis pas trompé UNE SEULE FOIS. MOI.
          Vous savez pourquoi ? Mis à part mes connaissances en biologie : je cherche, je réfléchis, je pense et j’analyse. Voilà, c’est pas plus compliqué que ça.

          Vous verrez ainsi, entre autres, que je vous annonçais le « Passeport Vaccinal » en avril 2020, quand PERSONNE n’en parlait.
          Que je parlais de tableau diagnostique, clinique, et des solutions thérapeutiques bien avant notre « sinistre de la Santé » et sa clique de pinpins …
          J’veux pas m’jeter des fleurs, mais je ne me laisserai pas trainer dans la boue de manière injustifiée. Surtout que j’étais le seul ici à expliquer (mais pas le seul à le voir) le sabotage en cours de notre pays (et d’un certain nombre de pays dans le monde), à montrer et démontrer la supercherie en vigueur.

          Mais vous n’en ferez rien n’est-ce pas ? Bouffi d’orgueil et de morgue que vous êtes …

          Que certains, beaucoup en vérité, aient participé au sabotage de notre pays inconsciemment, soit, mais faut pas en être fier et s’en réclamer non plus … à moins d’aimer les tondeuses …

          • Félix GARCIA dit :

            Belgique : un militaire armé activement recherché

            Plus de 400 policiers et militaires sont à ses trousses. Yürgen Conings, 46 ans et militaire d’extrême droite est susceptible d’être lourdement armé. Il serait retranché dans une réserve boisée de 12.000 hectares.

            Lundi, il s’est rendu sur la base militaire où il travaille avant de dérober des armes. Depuis, il a disparu des radars.

            Mardi, en fin d’après midi, sa voiture a été retrouvée en lisière du parc national. A l’intérieur, il y avait quatre lance-roquettes antichar et des munitions.

            Fiché par les services anti-terroristes

            Ce militaire aguerri est soupçonné de vouloir s’en prendre à des représentants de l’Etat belge et diverses personnalités. Parmi ses cibles potentielles figure un virologue belge, placé en lieu sur avec sa famille.

            Depuis trois mois, Yürgen Conings était fiché par les services anti-terroristes en tant que sympathisant de l’extrême droite. L’an dernier, ce militaire avait été sanctionné par sa hiérarchie pour avoir tenu des propos racistes et proféré des menaces sur Facebook. Une plainte avait même été déposée par l’état-major, classée sans suite

            https://www.cnews.fr/videos/monde/2021-05-21/belgique-un-militaire-arme-activement-recherche-1084054

            Je tiens à préciser que ce n’est pas moi ! ^^
            Je rigole, mais c’est sérieux …

  2. Czar dit :

    « Dans les cinq ans à venir, sa dotation sera portée à 100 millions d’euros. »

    époustoulifiance de la starteupnaicheun qui a juste effacé 1.5 milliard de dettes soudanaises hier, car on croule sous le pognon, comme chacun sait

    La frônce-qui-rayonne sait choisir ses priorités.

    • pmpm dit :

      De toute façon le soudan n’aurait jamais payé…

    • tschok dit :

      5 milliards de dollars, en fait. Il s’agit pour l’essentiel d’arriérés constitués par des intérêts de dette capitalisés que le Soudan ne peut pas payer.

      1,5 milliard de dollars, c’est le prêt qui correspond au crédit relais.

      Il s’agit de restaurer la solvabilité de l’emprunter pour continuer à le faire payer sur d’autres dettes. C’est de la gestion de risques, pas de la générosité.

    • Félix GARCIA dit :

      C’est ce que j’ai lu au début, et il semblerait que ce soit 5 milliards finalement.

      La France va annuler sa créance de près de 5 milliards de dollars vis-à-vis du Soudan
      https://www.france24.com/fr/afrique/20210517-la-france-va-aider-le-soudan-en-transition-en-lui-pr%C3%AAtant-1-5-milliard-de-dollars

    • Courmaceul dit :

      vos propos sont tout à fait conformes à votre « profil »; tout est normal.

      • Czar dit :

        ça m’aurait étonné qu’un marocuche ne prenne pas le parti instantanté de ses frères en oumma plutôt que du pays dont il squatte le territoire

        quand un pays ‘ne peut pas payer’ il peut toujours céder des actifs à ses créanciers

        ‘ne pas pouvoir payer’ ne veut rien dire sauf pour les cocus qui trouvent normal de se faire entuber – et qui pousseront – on a même un exemple sur ce fil à expliquer qu’en fait c’est du machiavélisme économique.

        faudrait que les gens tentent le coup auprès de leur banquier quand il ont du mal à avec leur prêt immobilier  » allez efface mon ardoise, c’est juste trois patates, bordel, et pis quand même plus gratifiant pour toi d’avoir des clients pas endettés, hein ? »

    • Lebouclier dit :

      vous pensez qu’on fait cela en pure perte? La politique nombriliste de certains ici, finit par rendre aveugle sur bien des choses.
      Il y a ceux qui comme vous, pensent qu’on accepte avec le sourire de perdre de l’argent en concluant qu’on est exceptionnellement trop con de faire cela.
      D’autres qui savent et comprennent que tout cela ne se fait pas unilatéralement et qu’il y a un accord de principe qui fait que l’on sera privilégié à montant équivalent pour différents projets qui impacteront bien plus notre économie actuelle que celle d’une vieille dette ou l’essentiel du dû de la dette revêt d’intérêts et donc d’un bénéfice , en raison de taux énormes pour ces pays.
      On se positionne dans ce pays et cet argent la France ne l’a pas perdu, elle ne l’a pas gagnée, il y a une réelle nuance. C’est un choix rationnel quand l’objectif est de privilégier l’économie du moment, comme la Russie allant annuler ses dettes envers l’Algérie ou la Syrie contre des achats d’armes, mais quand c’est les autres, vous n’avez pas le même discours.

      La France actuellement emprunte à taux négatif, comprenez le bien , comprenez ce que ça signifie. Ainsi vous comprendrez qu’emprunter permet de gagner de l’argent et qu’on doit en profiter pour liquider de la vieille dette, investir et proposer à d’autres pays des taux d’intérêts attractifs qui leur donneront les moyens financiers pour investir dans NOS entreprises tout en étant encore plus profitable en tant que bénéfices.
      Mais vous ne voulez pas voir ça, vous avez l’esprit limité en vous contentant de simplifier cela en un cadeau qui fait de la perte à ce pays que vous détestez de plus en plus au point de ne plus être capable de l’écrire correctement pour le respecter.

      • MAS 36 dit :

        Merci pour l’éclairage. Voir plus loin que le bout de son nez.

        • Czar dit :

          de tes cornes, en ce qui te concerne

          et j’adore quand tu te la joues arbitres des élégances sur laquestion de l’économie à laquelle t’entraves pas plus que pour le reste : jusqu’à preuve du contraire, pichousse, ces dettes anciennes contractéées au près de la france n’ont pas été empruntéespour nous à des taux à zéro pour cent pour nous

          « D’autres qui savent et comprennent que tout cela ne se fait pas unilatéralement et qu’il y a un accord de principe qui fait que l’on sera privilégié à montant équivalent pour différents projets qui impacteront bien plus notre économie actuelle que celle d’une vieille dette  »

          comme l’annulation de la dette irakienne, pour prendre un exemple précis, hein.

          « La France actuellement emprunte à taux négatif, comprenez le bien , comprenez ce que ça signifie. »

          Ubu, roy de pologne et de phynancie, acte II, scène 3

      • MCL dit :

        Aux dernières nouvelles l’OAT10 est à + 0,21

    • ScopeWizard dit :

      Attention ; avant de tous -ou presque- tomber à bras raccourcis sur @Czar du fait de son langage souvent très « imagé » qui en irrite plus d’ un -et c’ est un euphémisme- tandis qu’ il est en parallèle trop souvent fait l’ impasse sur le fond de ses interventions……………

      Primo , à moins que l’ un d’ entre-vous ait des infos de première main , nous n’ avons aucune info sur quelque contre-partie , donc il est tout à fait légitime que concernant cette annulation de dette nous soyons dans de la perte nette voire dans une énième magouille ayant fait quelques « heureux gagnants » ; autrement-dit , les fameuses contre-parties espérées sont peut-être le fait d’ une corruption ou d’ avantages concurrentiels sur telle ou telle ressource , etc ; perso , faute de plus de renseignements , je n’ en sais rien du tout mais je suis en droit de me poser la question .

      Si vous préférez , ceux qui s’ imaginent qu’ une telle créance n’ a pu être annulée sans qu’ il y ait un gain plus conséquent à la sortie à court ou moyen terme ou dans un but de préserver quelque solvabilité , se font surtout plaisir…………..
      Pour l’ heure , rien ne nous le garantit .

      Secundo , non , la France n’ emprunte plus à taux négatif ; ce bon temps est révolu .
      En fait , nous assistons à une poussée inflationniste avec des taux directeurs qui repartent tous et partout à la hausse que ce soit en Europe comme aux USA ; même l’ Allemagne n’ est désormais plus autant favorisée .

      Quant à nous Français , ça y est nous sommes passés en positif ; + 0.22% sur 10 ans me semble t-il , l’ Allemagne étant à -11% tandis qu’ elle était à bien moins .

      Conclusion , sous peu la vie ne va plus être aussi douce , je le crains…………..

      Pour terminer , quant à la façon de@Czar d’ écrire le nom de son pays , sincèrement je pense que c’ est tout sauf de l’ irrespect ; bien évidemment , je puis faire erreur il lui appartient donc de confirmer ou d’ infirmer , mais ce que je crois , c’ est qu’ en se comportant ainsi , la France ne se grandit pas voire ne mérite que mépris ou railleries et c’ est cette idée qu’ il tient à faire passer imitant en cela la façon dont certains prononcent France .

      PS : si j’ ai vu juste , comment se fait-il que je sois l’ un des rares à décrypter ce qui à mon sens n’ a rien de bien hiéroglyphique ??
      Évitons plutôt les a priori et les jugements hâtifs si souvent fruits d’ une émotion non d’ une réflexion………….

      • Czar dit :

        cherchez pas, ils ont écouté un éditorialiste sur bfm alors , soudainement, ils « comprennent l’économie » (à la façon de ces veaux qui ayant ‘fait l’Egypte pendant 1 semaine’ t’assureront que franchement, onnétousspareil)

        vive l’argent magique où on nous paye pour qu’on s’endette ce qui nous permet de payer nos clients pour qu’ils nous achètent

        • Lebouclier dit :

          Et quand la Chine amène milliards sur milliards en crédits pour les africains, vous l’accusez de se saborder ou vous allez vanter sa ”conquête ” économique au détriment de la France ?
          D’un côté vous avez un tel pays qui va donner en fermant les yeux pour conquérir les marchés, s’implanter dans ces pays, de l’autre on a des pays comme nous qui sommes encore à vouloir régler des dettes.
          Faut pas s’étonner qu’on se fasse éclipser quand on n’a plus rien à apporter. Bien heureux qu’on change un peu car l’investissement est un risque, un pari sur l’avenir .
          Les chinois n’ont pas peur de perdre à court terme pour gagner à long terme. Considérez vous les chinois comme faisant fausse route et comme une puissance déclinante en s’investissant en Afrique?
          Ils ne s’installent pas en Afrique avec l’e commerce, ils sont actifs et financent des projets quand c’est à eux que revient la réalisation, nous accordons 1,5 milliard au Soudan contre des projets qui sont déjà définis et qui iront à des sociétés françaises , c’est TOUJOURS ainsi depuis TOUJOURS et c’est ainsi pour TOUS les pays.
          On offre un crédit à la Côte d’Ivoire pour un métro à Abidjan, on offre un crédit à l’Égypte pour des rafale, en fait cet argent que vous imaginez se perdre ”ailleurs ” , qu’on ne le reverra pas, ou que cet argent serait un chèque en blanc.
          L’argent magique n’existe pas, il y a des investisseurs et de la valeur. Dans le monde il y a les pays qui donnent et d’autres qui reçoivent, la main qui donne est toujours au-dessus de celle qui reçoit.

          • Czar dit :

            la grônde zhine fait ce qu’elle veut avec son pognon

            accessoirement parlant je note qu’au lieu d’effacer les dettes de ses débiteurs – qu’elle a tout fait pour susciter, elle prend des gages lorsque ça arrive, s’octroyant la propriété des biens qu’elle a construit elle -même avec ces dettes.

            Comme on faisait jadis quand on était moins « intelligents » mais un peu plus puissants et brillants (saisie des droits de douane de l’empire ottoman par la France )

        • ScopeWizard dit :

          @Lebouclier

          Donc ça veut dire quoi ?

          « D’un côté vous avez un tel pays qui va donner en fermant les yeux pour conquérir les marchés, s’implanter dans ces pays, de l’autre on a des pays comme nous qui sommes encore à vouloir régler des dettes. »

          Par conséquent , le pays qui paie se comporte en maquereau , celui qui se fait payer en pute , celui qui tient à recouvrir sa dette en créancier .
          Eh oui , cette logique revient plus ou moins à considérer les relations sous cet angle peu flatteur pour chacune des parties………..

          Que l’ investissement soit un risque ou ait une dimension de pari sur l’ avenir , tout le monde sera d’ accord ; mais précisément , un risque s’ évalue ; quel est mon possible bénéfice , quel est la part d’ incertitude tendant vers le négatif compte tenu de la situation présente et sa possible évolution , etc………..

          « Les chinois n’ont pas peur de perdre à court terme pour gagner à long terme. Considérez vous les chinois comme faisant fausse route et comme une puissance déclinante en s’investissant en Afrique? »

          Mais ne soyez pas débile vous aussi , dans quels travers êtes-vous en train de tomber , là ?????

          Vous croyez que les puissances de la Chine et de la France sont à ce point comparables ???

          La France était très forte en Afrique diplomatiquement parlant , je ne sais plus ce qu’ il est actuellement mais ça ne m’ a pas l’ air terrible ; la Chine , elle , c’ est là précisément une de ses grandes faiblesses d’ où d’ ailleurs l’ idée de ceux qui favorables à un rapprochement Pékin-Paris préconisaient que la France aidât la Chine à mieux s’ implanter en Afrique via notre diplomatie .

          En revanche , les richesses produites entre ces deux pays sont sans commune mesure ; de mémoire avant cette crise , en milliards de Dollars sur une année , le PIB de la France devait avoisiner les 2.800 milliards ( l’ Allemagne maillon fort de l’ UE devait tourner aux environs de 4000 ) , celui de la Chine les 15 ou 16.000 milliards avec des USA toujours mondialement largement en tête avec près de 21.000 milliards de $.

          Ce qui signifie que forcément la Chine dispose de moyens financiers énormes comparés aux nôtres sans parler de son extraordinaire dynamisme économique et de la force d’ attraction qu’ il exerce , donc bien évidemment prendre des risques n’ aura pas les mêmes conséquences en cas d’ échec ; la Chine prend des risques parce qu’ elle peut se les permettre , nous c’ est très différent .

          « nous accordons 1,5 milliard au Soudan contre des projets qui sont déjà définis et qui iront à des sociétés françaises , c’est TOUJOURS ainsi depuis TOUJOURS et c’est ainsi pour TOUS les pays. »

          Sur ce point , vous en savez beaucoup plus que moi ; perso , je serais beaucoup moins affirmatif .

          Quant au reste de votre commentaire , idem ; pour ma part , je préfère rester prudent .

      • tschok dit :

        @Scope,

        Si, vous avez des infos, mais il faut aller les chercher.

        Mais vous, vous êtes pas dans ce trip, Scope. Vous vous prévalez de votre ignorance pour justifier par avance votre méfiance: puisque je ne sais rien de tel sujet, alors c’est qu’on m’embrouille, donc je suis en droit de croire qu’on se fait avoir.

        En gros vous fonctionnez comme ça.

        Et vous attendez qu’on vous apporte une information qui vous rassure, mais tant qu’on l’a pas fait, vous restez calé en mode complot victimaire, passif devant l’information. Mais méfiant.

        Passif mais méfiant, en résumé.

        Bon, c’est un style. Mais le problème, si vous voulez, c’est que vous ignorez des tas de choses, comme nous tous d’ailleurs. En fait vous ignorez plus que vous ne savez. Donc, le monde qui vous entoure devient une source d’angoisse victimaire permanente, puisque vous avez peur de vous faire baiser dès qu’il y a un truc qui reste obscur à vos yeux.

        Alors, je pourrais toujours vous expliquer ceci ou cela sur cette remise de dette, mettre en ligne des documents pour étayer mes propos, mais j’ai le sentiment que ce n’est pas ce qui vous importe.

        Ce qui vous importe, c’est de pouvoir continuer à être complotiste victimaire et à supposer des magouilles dans tout ce qui se passe et que vous ne comprenez pas.

        En fait vous avez plus envie de continuer à dire qu’on est des victimes des magouilles des puissants que de savoir et de comprendre ce qui se passe réellement.

        Or, comme vous le savez, loi d’airain de l’humanité: ne jamais donner de la confiture aux cochons. Donc, je me dis que c’est pas la peine que je vous explique, ce qui se fait en trois clics, de toute façon vous vous en foutes et c’est pas ça qui compte pour vous. C’est la dénonciation du complot.

        Sinon, Czar est injurieux, c’est tout. C’est son style. C’est un mec d’extrême droite agressif et radical dans ses idées qui insultent les gens quo ne partagent pas ses convictions extrêmes. Bon, big deal. Je ne m’étonne pas que vous preniez sa défense, vu que vous n’êtes pas exactement un gauchiste échevelé, mais en a-t-il vraiment besoin?

        Parce que là, vous tentez de le faire passer pour une victime, mais c’est quand même lui qui agresse les autres. je vous le signale juste comme ça ,au cas où cela vous aurait échappé.

        Alors, peut-être que défendre l’agresseur, pour vous, c’est ce qu’il convient de faire? Je ne sais pas. C’est une façon de vous mettre en valeur?

        • ScopeWizard dit :

          @tschok

          Ho tschok , commencez d’ abord par arrêter avec votre offensive sophiste en mode Freud , ensuite puisque @Czar est injurieux , que penser de vos interventions ???

          Vous m’ expliquez là ??

          Vous n’ avez pas plutôt l’ impression d’ inverser les polarités et de tout faire pour botter en touche ??

          La plupart du temps , les vôtres ne sont que de l’ habillage vide de sens qui ne s’ embarrassent d’ aucun fond ; juste le plaisir d’ apporter une contradiction à charge contre le messager , mais jamais contre le message .

          En réalité , vous êtes un escroc intellectuel .

          Si via tel ou tel lien ou document , vous avez de quoi étayer votre argumentation qui en l’ état n’ en est certes pas une , mais alors qu’ attendez-vous ??

          Quelle est cette manie d’ à chaque fois vous contenter de préjuger des intentions des uns ou des autres sans jamais pousser les investigations ????

          Rigolo , va .

    • GELASE dit :

      C’est 6 milliards d’effacés au bénéfice du Soudan et on prête dans la foulée 1,5 toujours au Soudan (tient tient c’est pas là où les Russes devaient installer quelque chose ???) …puis on organise une réunion à Paris avec le projet de trouver 100 milliards pour financer globalement l’Afrique…si j’en crois la presse économique… » »Emmanuel Macron a formulé le vœu que ce montant passe à 100 milliards de dollars, en annonçant que la France et le Portugal avaient déjà décidé de réallouer leurs DTS… »
      «  »Le Fonds monétaire international (FMI) estime que jusqu’à 285 milliards de dollars (233,3 milliards d’euros) de financements supplémentaires sur la période 2021-2025 seront nécessaires aux pays africains, pour renforcer la réponse apportée à la pandémie, indique le communiqué publié à l’issue de ce sommet qui réunissait une trentaine de chefs d’État africains et européens, ainsi que les dirigeants d’institutions financières internationales comme le FMI. » » Dotation à 100 millions d’euros mdr ça fait vraiment petit bras….

  3. vrai_chasseur dit :

    A noter que HEF est solide et doit beaucoup à la personnalité de son fondateur, Jacques-Jean Caubet. Ingénieur brillant avec une sensibilité sociale issue de son éducation catholique. On le perçoit à travers le livre qu’il a écrit
    cf http://www.cultura.com/penser-l-entreprise-autrement-tea-9782402442633.html

    Il a mis en place un actionnariat salarié très poussé, unique en son genre. Aujourd’hui HEF est détenu pour un tiers par lui et sa famille, et pour deux tiers par les salariés. Ceux-ci sont de facto très impliqués dans la réussite de l’entreprise et cela se voit aux résultats financiers et à l’international (présence dans 22 pays). Et aussi à la traversée sans casse de turbulences comme le covid.
    Un cas d’école dans l’entrepreneuriat français familial.
    Il est peu probable qu’HEF soit exposée à une OPA dans une telle configuration actionnariale. Definvest le sait et se retire en connaissance de cause, pas de danger.

    • tschok dit :

      Je ne pense pas que HEF Groupe soit coté en bourse, donc tout risque d’OPA est de ce fait écarté. Je n’ai pas vu d’entité cotée.

      L’intégration de Fichou à HEF me semble en tout cas tout à fait pertinente.

    • NulH dit :

      Selon notre REX avec nombre de ces types d’ing. ; ici un ing. de Centrale, tout à fait super dès que passionné de science et de social… concrets, sérieux, à l’écoute, et, très travailleur, rapide à comprendre…

      Non ing. de cette formation… mais quelques longues expériences avec quelques uns de ceux-ci… compris par des instances à pignon sur rue.

      Suggérons de lire, de comprendre et d’intégrer, les ouvrages de ce monsieur.

  4. Max dit :

    Les défis à venir seront tels qu’il faudra bien demander aux français de mettre la main au portefeuille ! Ouais encore mais à quoi bon si c’est notre existence qui sera dans la balance ?

  5. Moi dit :

    C’est une bonne nouvelle que cette société soit racheté par un acteur français.
    Le fond d’investissement à jouer son rôle. Il faut le souligner.

    On pourrait faire mieux et plus avec un plus grand budget.
    Comme les 5Milliards d’euro de dette effacé au Soudan avec dans la foulée un autre prêt de 1,5milliards…

    • Toto dit :

      Cela n’est pas une remise de dette mais une restitution de réserves aux pays de la zone CFA.
      En simplifiant à outrance, le Franc CFA a historiquement été adossé au Franc puis à l’euro, cela veut dire que si tu achètes en Franc CFA, tu peux les échanger auprès de la Banque de France contre de l’euro à un taux garantit. Ce mécanisme est une très puissante aide pour un pays en développement car il permet d’avoir une monnaie stable car garantie par une monnaie plus forte. Cependant pour éviter les dérives et abus, la Banque de France impose des règles aux pays qui utilisent le France CFA dont celle de déposer des réserves de garantie sur un compte géré par la BdF. Les pays utilisant le France CFA ont décidé (on les a très certainement fortement incité à) créer une nouvelle monnaie qui s’appellera l’ECO et qui n’est plus garantie par la BdF (et donc nos impôts) donc il est normal que l’on restitue les réserves de garantie déposées à la BdF
      PS : ce qui est une très bonne nouvelles car avant, quelle que soit les résultats économiques de ces pays, leur monnaie était garantie (renflouée) par la Banque De France, maintenant avec l’ECO, ils sont indépendants, si ils plantent leur économie c’est leur problème, plus celui de la France.

    • Toto dit :

      Pour info, un prêt entre état ne s’annule pas, mais se renégocie avec étalement des mensualités ou troque contre un autre contrat d’achat. On ne peut annuler une dette car il n’existe pas de juridiction supra-national pour garantir l’annulation et donc le renoncement à la créance. Plus simplement, si un président dit j’annule la dette et que le suivant dit en fait ce n’est pas annulé, tu te plaint à qui? Par contre si tu as renégocié et que tu as honoré le contrat, là tu peux aller te plaindre auprès de pays qui ont envie de nous faire ch*** et qui ont des moyens militaires crédibles

  6. Stylgar dit :

    Ce que je n’arrive pas à lire, entre ces lignes, c’est si au global la cession de ces actifs 500 000 euros au départ va conduire à une plus value ?

    • Jupiter dit :

      Bonjour,
      Ce n’est pas clair pour moi non plus
      Mais même s’il n’y a pas eu de plus-value financière, la plus-value réside dans le savoir faire Français conservé
      Pour l’instant donc, on n’est pas perdant

    • tschok dit :

      On ne sait pas. J’ai vu que le total du bilan de Fichou a diminué de près de 5% entre 2018 et 2019, donc a priori je dirais non, pas de plus value pour Definvest.

      Mais ça dépend aussi des conditions du rachat du capital par HEF et comme on n’a pas les données, on n’en sait rien.

  7. farragut dit :

    On parle bien de DeSinvest, comme dans DéSindutrialisation, politique française chère à la Finance qui a soutenu et soutiendra Macron ?

    • asvard dit :

      Il n’y a plus lieu de maintenir cet argent dans cette société maintenant, argent qui servira surement à une autre société dans le besoin.

    • Courmaceul dit :

      L’intérêt principal de vos propos repose sur le fait que vous pouvez avantageusement les caser dans beaucoup d’articles.

      • farragut dit :

        Vous aurez remarqué qu’il se trouve que la plupart de ces articles, outre les matériels militaires, traitent aussi du budget qui leur est consacré. Et donc de la politique des moyens qui leur sont attribués.
        Oui, la matière militaire n’est pas qu’une question d’économie, de vente ou d’achat, ou de balance commerciale.
        Elle dérive aussi de la nécessité de défendre la souveraineté du pays producteur, la France n’ayant pas forcément les moyens de se payer les matériels que d’autres peuvent aussi vouloir utiliser, d’où l’intérêt de l’export.
        Si la politique « européeiste » conduit à sacrifier le financement de nos matériels stratégiques, alors il est aussi nécessaire de réfléchir, et éventuellement de réagir, aux modèles de décision qui amènent les « dirigeants » à priver leurs peuples de leur indépendance.
        Donc oui, mes propos, et ceux de bien d’autres sur ces commentaires, peuvent s’appliquer à beaucoup d’articles traitant de la matière militaire…

        • tschok dit :

          On peut accuser la politique « européiste » de sacrifier l’indépendance nationale, reproche banal et facile, mais qui se comprend.

          Mais justement pas le financement des programmes d’équipement, puisque le but de ces coopérations, européennes ou non, est précisément de partager le fardeau du financement avec des partenaires sans lesquels nous ne pourrions pas l’assumer seuls.

          C’est précisément la contrainte financière qui pousse à la mutualisation des moyens budgétaires des Etats, alors que l’export ne permet plus de trouver de la ressource chez les clients de façon certaine et au bon moment.

          Par exemple, il a fallu attendre plus de 20 ans avant de placer le Rafale à l’export, ce qui a d’ailleurs sauvé le programme. Donc, pendant des périodes très longues, les Etats doivent assumer seuls le portage de programmes de plus en plus lourds financièrement sans avoir l’assurance d’obtenir des contrats à l’export dans les moments de creux budgétaires, d’où un risque accru d’abandon des programmes en raison de la contrainte budgétaire, parce que les contrats à l’export n’arrivent pas assez vite.

          Donc, là, Farragut, je pense que vous commettez un contresens: qu’aux yeux des souverainistes les plus radicaux la coopération internationale soit perçue comme une menace sur l’indépendance nationale, ça se comprend. Mais pas comme une menace sur le financement. C’est justement le contraire.

        • ScopeWizard dit :

          @tschok

          « Si la politique « européeiste » conduit à sacrifier le financement de nos matériels stratégiques, »

          Oui , @farragut commet peut-être un contre-sens , c’ est à lui de le préciser , mais vous , de votre côté , vous semblez faire l’ impasse sur une autre interprétation voire d’ autres interprétations ; en tout cas perso , ce n’ est pas ce que j’ ai compris .

          Moi ce que je pige , c’ est le fait que désormais des puissances qui pourraient être souveraines mais craignent cyniquement devoir faire certains choix « impopulaires » ( par exemple , comparé à la Santé , à l’ Éducation ou à la politique d’ aides sociales , la chose militaire pourtant outil de défense et créatrice d’ emplois n’ est pas vraiment ce que l’ électorat choisirait comme priorité du moins jusqu’ à maintenant ) préfèrent déléguer en les mutualisant ( comme on dit ) le financement à l’ Europe de matériels pourtant de haute importance stratégique car garants d’ une indépendance et correspondant au plus près à certains besoins , de façon à ne risquer aucune « bronca » pouvant de surcroît être amplifiée si quoi que ce soit venait à mal tourner .

          Ce qui évidemment implique d’ aller plus loin qu’ un financement , soit de coopérer via un partenariat à deux ou plus qui en gros se partagent la tâche .

          Or , en cette Europe UE qui ne sait surtout s’ unir qu’en baratin histoire de s’ auto-justifier , mener à bien certains de ces programmes si hautement stratégiques entraîne nécessairement de ne plus être aussi indépendants , tout en ne garantissant rien du tout ; un plantus technologique restant possible , des coûts trop élevés ou des dépassements voire des dérapages également sans parler de retards , querelles ou de brouilles parfaitement dispensables .

          Les pays partenaires n’ étant pas à égalité quant aux conséquences en cas de naufrage , n’ importe quel couillon réalise tout de suite où se situe le problème……..

          Après , chacun comprend ce qu’ il veut ou ce qu’ il peut ; vous , vous avez compris d’ une façon , moi d’ une autre .

  8. Quasimodaux dit :

    Zut c’est fichou!

  9. Raymond75 dit :

    Tant que l’on confondra les spéculateurs en bourse avec des investisseurs, il n’y aura aucune maitrise possible d’une politique industrielle. Les Allemands, avec le ‘capitalisme rhénan’, qui privilégie la pérennité de l’entreprise, et assure la juste répartition des bénéfice entre investissement, rétribution des vrais investisseurs, et participation du personnel aux bénéfices, l’on bien compris.

  10. Thierry dit :

    comme c’est mignon et dégoulinant de bonnes intentions avec une belle histoire qui finit : « et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants »

    mais c’est la paille dans l’oeil qui cache la poutre, Definvest est de ceux qui financent les innombrable startup des minions à Macron si friant d’argent public avec de faibles résultats en retour, et pas du tout essentiel à la défense national, juste une production de gadget rigolo estampillé 2 points zéro pour faire sérieux ! Une sorte de Monopoly pour gosses de riche.

    • tschok dit :

      Oui, m’enfin là, Fichou n’est pas exactement une startup (entreprise créée en 1946, sous une forme artisanale).

      Par ailleurs, comme il est dit dans l’article, Definvest ne finance pas d’innombrables startups: depuis sa création, elle a 10 entreprises de la BITD dans son portefeuille pour une dotation initiale de 50 millions d’euros qui sera portée à 100 millions dans les 5 années qui viennent. A comparer avec le total de la capitalisation boursière des Gafam qui dépasse le PIB de la France.

      Enfin, Fichou et son repreneur, HEF Groupe, sont des spécialistes sur des domaines très pointus, pas vraiment des fabricants de gadgets rigolos 2.0 non plus.

  11. Plusdepognon dit :

    L’entreprise Fichou est peu connue, mais était importante pour Dassault et son Rafale.

    On a pas mal parlé ici du cas Photonis :
    http://www.paxaquitania.fr/2021/02/a-la-fin-photonis-reste-francais.html

    Il y a aussi la société CNIM qui travaille sur le projet ITER, pour Ariane et dans de très nombreux projets pour les armées a été sauvé in extremis par la médiation de la banque Rotschild et un prêt de l’Etat :
    https://www.forcesoperations.com/soutenu-par-letat-le-groupe-cnim-sort-de-la-zone-de-turbulences/

    Pas sans y laisser des plumes :
    https://www.forcesoperations.com/cnim-en-negociation-pour-ceder-ses-activites-de-cybersecurite/

    Pour Aubert et Duval, c’est plus compliqué mais très important pour les armées françaises :
    https://www.usinenouvelle.com/article/pourquoi-la-reprise-d-aubert-et-duval-par-airbus-safran-et-ace-prend-plus-de-temps-que-prevu.N1094619