La défense territoriale polonaise renforce sa capacité anti-char avec des munitions rôdeuses Warmate

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

55 contributions

  1. Max dit :

    Il est évident que les cerveaux bouillonnent actuellement notamment en occident sur l’apport tactique de ces armes et les réponses à apporter. Les polonais ne jurent que par l’ennemi russe. Pas sûr que le danger vienne de l’Est et je doute de l’engagement européens de la droite polonaise à aider en cas de conflit plus au sud.
    Le monde devient de plus en plus une poudrière et les tabous tombent.

    Il y a 1 heure… C’est hors sujet mais cela illustre à quel point nous devenons une cible.
    L’ambassadeur d’Italie en République démocratique du Congo et deux autres personnes ont été tués lundi 22 févier, dans l’est du pays, lors d’une attaque contre leur convoi. Selon des sources, il s’agissait d’un convoi de la MONUSCO, la mission des Nations Unies en RDC. D’autres font état d’un groupes de véhicule du PAM (le Programme alimentaire mondial).

    • Auguste dit :

      Il y a au moins une question à se poser à propos de l’Ambassadeur italien.
      Pourquoi est-il parti dans cette région sans en avertir les autorités locales et sans escortes de sécurité (à part un carabinier),quand on sait qu’au nord-kivu, c’est pas la première fois qu’on y tue ou kidnappe?.
      Vu qu’ils étaient à 7 sur deux véhicules et que c’est celui de l’ambassadeur qui a été visé,on va peut-être en savoir plus des 4 autres du deuxième véhicule????
      Communiqué d’un « ponte » de la RDC…condoléances à la république d’italie qui vient de perdre « inopinément » un de ses ressortissants.

  2. Durandal dit :

    C’est drôle ils arrivent a la même conclusion que moi…
    Nous ne savons plus arrêter un mur de chars, entre la maintenance désastreuse des équipements, et la volonté politique lente a la réaction il est déjà trop tard. Putin est à ta porte et il commence déjà à « épurer » ton pays..

    • dolgan dit :

      Poutine et ses 2000 T14 armata? Si il arrive jusqu’à ma porte, je lui paye un resto.

      • Durandal dit :

        C’est un T-72 qui arrivera a votre porte…
        Ils possède 2000 T72 actifs et 7000 en stock, 450 T80 actifs et 3000 en stock, 350 T90 actifs et 200 en stock, et seulement 20 T14 bref largement de quoi rouler sur l’Europe.
        Et pourquoi croyez vous qu’ils gardent ses chars en stock? Pour que le jour J ils soient opérationnel et prêt a l’emploi, quand 60% des vôtres seront au garage..

        • Durandal dit :

          Sans compter que derrière un océan de chars tu as un océan de BTR, BMP et autre APC.
          Eux même suivi par un océan artillerie auto moteur el tout protégé par 2000 système S300!!! et plus de 1000 véhicules AA du tungunska au Shilka. et la cerise sur le gâteau 300 Iskander, de quoi détruire tes bases et tes regroupements de loin. Nous ne parlons pas des conflits africains, ou même du dérisoire conflit de Syrie et d’irak, mais d’un conflit majeur.

          • dolgan dit :

            et une étoile de la mort en orbite. c’est risible votre « comptage ».

          • Stoltenberg dit :

            La plupart des équipements mentionnés sont inefficaces. S-300/400, 9K330 et Pantsir – inutiles, Tunguska et Shilka – c’est bon pour le musée, pas pour une guerre moderne. Les Iskander, avec leur tête optronique, auront du mal à retrouver des cibles à faible contraste. Donc il suffit de ne pas peindre ses bases et regroupements en jaune fluo pour être en sécurité. Tous ces chars et autres équipements mécanisés ont besoin d’une chaine logistique très développée et coûteuse que votre mère Russie ne sera pas en capacité de maintenir en place pendant très longtemps, compte tenu de l’infériorité de son aviation militaire et du caractère quasi-tiersmondiste (et encore, certains pays se sentiront insultés) de son économie. Ce qui est vrai, c’est que la Russie modernise constamment son équipement et maintient un état de préparation des troupes impressionnant. Même si ce matériel modernisé est souvent techniquement inférieur à ce que nous avons, son existence doit être prise en considération. Ainsi, une batterie S-400, bien qu’inefficace, devra être prise en compte par l’OTAN lors de la planification. L’état de préparation des troupes lui donne un avantage lors d’une agression soudaine – d’où les hurlements de Moscou lorsque l’OTAN améliore ses capacités de défense sur le flanc est.

          • Durandal dit :

            @Stoltenberg

            Ma mère Russie?
            Donc si quelqu’un pense différemment de vous c’est automatiquement un ennemie…
            Et bien je vais arrêter la et vous laisser divaguer au pays des rêves.

        • dolgan dit :

          Vous croyez vraiment que l’occident a peur de T72 obsolètes? un simple jaguar vaut 4 ou 5 de ces pièces de musée. Si on est pas trop regardant, on peut considérer le T90 ms comme au niveau en plus du T14. Le reste c’est juste bon à attaquer l’Ukraine .

          quand au taux de disponibilité des équipements russes …

  3. Durandal dit :

    Sinon pour la petite histoire, la différence entre ATGM et un drone kamikaze, est très subtile…

  4. Plusdepognon dit :

    Le journal « la Croix » en a fait état :
    https://www.la-croix.com/Monde/En-Pologne-simulation-linvasion-russe-tourne-fiasco-2021-02-03-1201138688

    « Ce mauvais résultat remet en question le commandement, la stratégie d’équipement militaire, et interroge indirectement le jeu des alliances, alors que l’armée polonaise et ses 140 000 soldats sont intégrés dans l’Otan.

    En principe, la stratégie adoptée est d’infliger un maximum de perte aux forces russes, et de retarder leur avancée, pour les rendre vulnérables à une contre-attaque ultérieure menée avec les alliés.

    Pourtant, les bataillons en première ligne auraient été très vite brisés, entraînant de 60 à 80 % de pertes humaines selon les unités.

    Le but de la manœuvre était aussi de tester l’efficacité d’un nouveau système d’armement, pour l’essentiel acheté aux États-Unis, et ce avant même d’avoir été livré : des systèmes anti-aérien Patriot, des missiles HIMARS, et des avions de chasse polyvalents F-35. Un équipement qui doit en principe devenir pleinement opérationnel dans dix ans. »

    Bigre…

    Quelle est la solution alors que l’administration Biden a fait rester les GI’s en Allemagne ?
    https://www.letemps.ch/monde/biden-rompt-diplomatie-trump

    Transformer l’OTAN en banque pour faire des crédits à l’union européenne pour que les pays de l’est s’équipent en matériels militaires américains !
    https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/lotan-doit-elle-se-doter-dune-banque-pour-moderniser-ses-forces-armees-1285325

    Il n’y a pas à dire, ils sont fort au département marketing…

  5. Inquiet dit :

    Munitions rôdeuses. Et nous la France ? En avons-nous ? Concept offensif ? Concept défensif ? Merci pour les infos.

    • dolgan dit :

      Non. Et pas en projet à court terme à ma connaissance. C’est évoqué dans le cadre du MGCS.

      Jusqu’ici, on les a surtout vu en asymétrique offensif.

      En symétrique haute intensité, ils seront difficilement utilisables sur les fronts principaux en début de conflit à cause du brouillage.

    • Fred dit :

      Une munition rôdeuse de 30 Km de portée n’est pas un bon concept.
      Il vaut mieux des drones équipés de bon senseurs (images ou électroniques) et bien prémunis conte la guerre électronique adossés à du 155mm classique, Bonus … etc.

      • dolgan dit :

        Tout dépend pour quoi faire. Pour contrer les Russes sur un front principal: pas convaincu.

        Pour aller traquer et détruire un adversaire qui bombarde une BOA au sahel au mortier en mode « hit and run » ça doit être intéressant. Surtout si c’est récupérable.

        Et dans les mains de forces spéciales, il y a moyen de faire pas mal de choses avec ça.

  6. Starbuck dit :

    Ben alors l’avion magique F35 ne résout pas tout ? Pas suffisamment efficace contre la masse Russe.? L’OTAN ne pourra rien pour les polonais.

    • dolgan dit :

      Pour le coup, il semble que ce soient les militaires Polonais qui aient fait fuiter dans le cadre d’une lutte sur la doctrine militaire avec l’exécutif polonais.

      L’exécutif polonais pronant la doctrine de mourrir sur la frontière et déplaçant les bases militaires près de la frontière (affichage politique).

      Là où les militaires Polonais voudraient éloigner les bases de la menace et pouvoir mettre en oeuvre une stratégie visant la victoire finale (et donc gagner du temps pour que les renforts de l’OTAN arrivent avant que les Polonais aient été écrasés bêtement sur leur frontière) avec une défense en profondeur.

      • Auguste dit :

        L’exécutif polonais a très bien compris,les militaires non,que la doctrine c’est de mourir sur la frontière pour laisser le temps aux US d’aviser.Faudrait prévenir les autres membres de l’OTAN,au cas ou ils n’auraient pas compris non plus.

        • dolgan dit :

          Pas du tout. Dans les 2 cas la doctrine polonaise est de retarder X jours les russes pour permettre à l’Otan d’intervenir (c’est la condition de réussite de cet exercice). Personne en pologne n’envisage de gagner seul face à la Russie.

          Mais si tu places tes meilleurs troupes et tes réserves en première ligne à portée de toute la puissance de feu russe, tes chances de réussir l’exercice sont nulles. Toutes tes troupes subissent de plein fouet la préparation d’artillerie et tu ne peux envoyer personne en renfort boucher les brèches . Tu te fais forcément percer déborder et encercler rapidement.

          la seule fois où ils ont réussi l’exercice, c’est justement via une défense en profondeur. L’officier vainqueur a été il me semble poussé à une retraite anticipée.

          • Dupont avec un t dit :

            On échange du temps contre de la distance …. Freiner, Harceler, Fixer puis Exploiter

        • Czar dit :

          mourir sur la frontière, au lieu de se concentrer sur un périmètre plus facile à défendre étant, encore une fois une solide tradition du génie polaque, la chose ayant tellement bien réussi en septembre 1939.

  7. Edgar dit :

    Une mobilisation qui commence APRES le début d’une invasion étrangère, laquelle est effectuée à l’aide de troupes mécanisées, sur un territoire aussi plat que le polonais, et qui tourne au bouillon… ? Ben tiens. Les capacités de frappe à (très) longue distance de l’aviation et de l’artillerie russe sont bien connues, et elles sont idéales pour perturber un processus de mobilisation (tir sur les casernes, états-majors, dépôts, gares, aérodromes, ministères, ponts, zones de rassemblement, radars, …). Depuis les années 30 (du XXe siècle) on admettait que le principal avantage d’une petite force mécanisée et blindée sur les grosses armées de conscrits était sa capacité à être prête avant le début d’une invasion. Si cet avantage tombe, autant revenir à une armée de masse, capable de saturer l’espace. Zima 2020: https://www.onet.pl/informacje/onetwiadomosci/porazka-polskiej-armii-w-symulowanej-wojnie-cwiczenia-wykazaly-kleske-w-piec-dni/pmh647s,79cfc278 L’article signal la destruction de l’aviation et de la marine polonaise, des pertes de l’ordre de 60 à 80% pour les unités de combat polonaises positionnées à l’est du pays, Varsovie encerclée au 4e jour.

  8. HBOB dit :

    Le bruit court que le résultat réel de la simulation a été l’écrasement de l’armée russe par les polonais en 48h. Avec le siège de Moscou en prime .

    • Paddybus dit :

      Tout à fait… et leurs éclaireurs tournaient autours de Vladivostok….

    • Stoltenberg dit :

      Zbeub : Pour le coup, contrairement à vos commanditeurs russes, l’OTAN est une alliance défensive et n’a aucune intention, ni intérêt, à envahir un pays aussi pauvre que la Russie.

      • LEONARD dit :

        Pauvre, mais envahissante, aux dires des ukrainiens, et donc menaçante pour les polonais, lettons, lituaniens, estoniens, suédois, norvégiens, finlandais, bref, pour tous ses voisins.

  9. vrai_chasseur dit :

    Des informations secret défense qui fuitent dans la presse …
    Interprétation : « Cher Monsieur Biden, il faut absolument que vous mettiez une base US en Pologne comme l’avait promis votre prédécesseur. Vous voyez bien, on est complètement vulnérables… »

    • dolgan dit :

      Non, lutte interne à la pologne opposant mili et politiques. Les milis mettant le nez du politique dans sa merde malgré les minis purges précédentes pour faire taire la grogne.

  10. Orion dit :

    Quand on lit ça, on se dit que la dissuasion nucléaire prend quand même tout son sens.
    On peut se faire submergé par un adversaire, celui-ci reste à la merci d’un retour de bâton vigoureux.
    Enfin si celui qui en a la possibilité ose en donner l’ordre.

  11. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Dans le détail, mis en oeuvre par un opérateur, le Warmate 1 est donc un drone d’une masse de 5 kg [dont 1,4 kg pour la charge militaire] et mesurant 1,1 mètre de long pour une envergure de 1,4 mètre. ]

    Tête interchangeable … On touche à la perfection en matière de munitions rodeuses et pour un prix défiant toute concurrence !

  12. ULYSSE dit :

    La guerre du futur à base de drones, missiles ….et fantassins.
    Ne pas oublier que les russes disposent d’une artillerie massive. Les chars russes en cas de volonté d’invasion de la Pologne seraient précédés d’une intense preparation d’artillerie, qui mettraient à mal une risposte basée sur des drones de 30 kms de portée max seulement.

    • Stoltenberg dit :

      Le nb. de systèmes 2S35 ou 2S19M1 ou M2 est toujours plutôt bas. Le reste c’est quasiment du matos soviétique. De plus, cette artillerie ne pourra rien faire sans les renseignements tactiques.

      • Edgar dit :

        Franchement, depuis 1905 et l’usage du tir indirect par l’artillerie japonaise, (presque) toutes les armées dominent cet aspect des choses: avions, hélicoptères ou drones d’observation, radars de champ de bataille, repérage par le son, véhicules de reconnaissance classiques, observateurs d’artillerie avancés ou infiltrés, et, pour les plus riches, satellites. Sans compter que les cibles les plus intéressantes (bases aériennes, ports militaires ou civils, dépôts de carburants, noeuds de communication, ministères, casernes, gares, entrepôts militaires, …) sont fixes et aux emplacements connus d’avance.

  13. Colombey-les-Deux-Mosquées الله عظيم dit :

    Vu ce qui vient d’Afrique, ca finira par déborder chez eux « accessoirement chez moi », et la ca fera mal.
    Ils seront meme plus ou se situe la Russie.

  14. Patrickov dit :

    les polonais sont aussi paranos que leurs alliés US, ils voient des chars russes sous leurs lits

    • Stoltenberg dit :

      Hein ? Pour le coup, ce sont vos officiers traitants qui vous ont demandé de hurler lorsque l’OTAN augmente ses capacités défensives en réponse aux agissements belliqueux de la mère Russie.

  15. Carin dit :

    Je ne suis pas sûr du bien fondé de ce genre de matos… ils n’ont pas l’air d’êtres récupérables (pas de train d’atterrissage), que deviennent ils s’ils ne trouvent pas de cible? Et puis 30km de portée (si pas de brouilleurs) cela me parait un peu trop près face à une vraie armée munie d’une artillerie longue distance.

    • Stoltenberg dit :

      Je ne sais pas s’il est récupérable mais on s’en fout puisque c’est du consommable +2 fois moins cher qu’un missile. La portée est suffisante pour attaquer les positions ennemies en profondeur, pour fournir des renseignements tactiques et pour causer un effet psychologique dévastateur.

      • Carin dit :

        @stoltenberg
        Il ne vous vient pas à l’esprit que les troupes « ennemis » soient protégées par des brouilleurs de forte puissance… pourtant les
        « ennemis » russes ont fraient la démonstration de l’efficacité de leurs brouilleurs lors d’un exercice OTAN… et depuis chez eux… alors 30 km de portée maxi.. je doute que ces munitions rôdeuses puissent ne serai-ce que décoller! Quand au fait que vous vous foutiez de récupérer ou pas ces munitions, qu’est-ce qui vous échappe dans le mot « munition »
        Moi ce que j’y vois c’est qu’en fin de course, ces munitions tombent et donc risque fort de détonner au moment où elles rencontrent la planète,ce qui pourrait se faire au beau milieu de…. vos troupes!

        • Stoltenberg dit :

          Ce genre de CONtributions me font bien marrer.
          1. Les systèmes de brouillage anti-drone russes se sont avérés être complètement inefficaces en Arménie contre les drones low-cost israéliens ET turcs. Il est possible qu’ils aient même échoué contre des drones bricolés par ISIS en Syrie.
          2. Ce genre de systèmes sont des cibles très faciles à détruire. Ne serait-ce qu’avec des missiles qui peuvent détecter ce genre d’émissions.

  16. Vincent dit :

    Je doute que ce genre d’arme soit efficace contre une force mécanisée russe.
    Pour rappel les russes disposent d’un arsenal de SPAA bien plus fourni que n’importe quel pays, un léger rétrofit sur les radars de poursuite des ZSU-23 et 2K22 tunguska (déjà capable) et il y a de quoi casser des drones de cette taille assez facilement

    • Stoltenberg dit :

      Ces ZSU-23, 2K22, Pantsir, S-300/400 et autres matériels russes ne verront rien du tout… Tout comme en Arménie, Syrie ou Libye en fait.

    • Carin dit :

      @Vincent
      N’exagérez pas quand même… les nuisibles ont fuient la démonstration que ce genre de protections n’étaient pas efficaces à Hmeimin… les russes ont dû installer des brouilleurs pour faire cesser ce genre d’attaque.

  17. olivier 15 dit :

    Mais sérieux… qu’on arrête avec les  » hordes rouges »…. Il n’y a que ces ****** de polonais pour y croire, entre deux tournées. La destruction de l’ouest a été entamée par leurs propres dirigeants, et nous en tête ! l’apologie de l’excuse, la dictature des minorités, les droits avant les devoirs de l’homme, la baisse de froc… La chute de Rome 2.0, quoi. Mettez-y une saupoudrée de cyber ( rouge, cette fois ), un petit raz de marée de migrants prévisible, et on aura même la couche de vernis ! Russes et chinois regardent tout cela avec un bol de pop-corn.

  18. Bricoleur dit :

    Scénario d’exercice très probablement bancale et orienté pour « prendre une branlée » et pouvoir appeler les US au secours. Pour entrer en Pologne, les chars russes ont la Biélorussie à traverser (6 à 700 km). Ca se verrait … Ou alors c’est à désespérer de nos moyens occidentaux de renseignement. Les plaines orientales , ce n’est pas les Ardennes !

  19. Charognard dit :

    Mine de rien, la Pologne est le premier pays européen à avoir des munitions kamikazes:
    https://www.air-cosmos.com/article/la-pologne-dploie-son-drone-kamikaze-24277

    Du côté des rouges, un drone MALE est annoncé:
    https://www.air-cosmos.com/article/la-russie-devance-leurodrone-et-soffre-son-global-hawk-mj-24270

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *