MINUSMA : Quatre Casques bleus ivoiriens tués par un engin explosif improvisé au Mali

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

41 contributions

  1. Ghostrider dit :

    les engin blindés de la vidéo si elle correspond au véhicule frappé sont anté délivien est inadapté aux IED. Des saxons AT 105 des années 80 sans doute refourgués par la Grande Bretagne a l’onu pour la cote d’ivoire. RIP a ce sous off ivoirien.

  2. Tonton Didier dit :

    A ceux qui sont persuadés que seuls nos compatriotes meurent en ces contrées.
    Quant à ceux qui s’interrogent sur le tribut payé par l’armée malienne, on se situe entre 980-1100 morts, soit 10% de l’armée de terre malienne.
    Un ratio sensiblement comparable à nos pertes en Indochine.

  3. Plusdepognon dit :

    La MINUSMA est la mission la plus dangereuse de l’ONU :
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2021/01/14/minusma-21795.html

    Ces « missions pour la paix » ne sont pas comprises par les habitants quelque soit la latitude :
    https://youtu.be/iqL0FMwOVhM

    En France, on en a des mauvais souvenirs…
    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2017/08/cetait-un-temps-deraisonnable.html

  4. Prof de physique (et un peu paysan) dit :

    En regardant ces véhicules hauts sur pattes, et en pensant aux polémiques sur le VBL et le VAB, je me fait les réflexion suivantes.

    1°) Un véhicule haut placé avec des parois épaisses verticales est conçu pour préserver ses occupants du souffle des mines, fougasses et autres engins explosifs enterrés. Par contre il sera plus vulnérable à des tirs directs, même à des impacts d’obus de canons légers de 25 ou 23 mm, et il sera plus difficile de le dissimuler dans un chemin creux, derrière un talus ou des buissons.

    2°) Un engin comme le VBL ou le VAB a des parois inclinées qui favorises les ricochets, et peut plus facilement être discret.

    3°) En BSS, il y a peu de chemins creux, de talus pour se dissimuler, et les engins explosifs enterrés sont un danger plus present que des canons.

    4°) En centre Europe c’est le contraire. et en cas de conflit de forte intensité, si nous défendons notre pays, donc il faut l’avouer, si nous reculions, c’est l’adversaire qui devra craindre les mines et fougasses que nous poserions, tandits que nos engins auraient plus à craindre les tirs directs et auraient intéret à être mobiles et bas de taille pour se dissimuler ou se masquer plus facilement.

    Conclusions.
    1°) Le VAB et le VBL n’ont pas été mal conçus; Ils ont été dessinés du temps de la guerre froide pour défendre notre pays.

    2°) Les engins conçus pour intervenir en BSS risquent de ne pas être optimum pour défendre notre territoire, sauf peut être en cas de guerre contre les « cousins » de ceux que nos soldats combattent en Afrique. Et même dans ce cas, la pose d’engins explosifs sera peut être moins facile que dans un terrain sableux, et par contre on ne peut exclure l’hypothèse d’une intervention de l’armée algérienne pour « veiller à la sécurité de ses citoyens en territoire de l’ex-colonisateur ».
    Sinon, pourquoi la marine algérienne a-t-elle des capacité de débarquement relativement importantes ?

    3°) Il serait judicieux de rétablir du bocage et des chemins creux en France, et pas seulement pour des raisons écologiques, que j’approuve.

    • dolgan dit :

      2) je souhaite bien du courage à l’algerie pour envahir la France avec 1000 hommes dans des canots de sauvetage avec ce qu’ils portaient sur eux au moment ou leurs navires amphibies auront été coulés.

      4) defendre le territoire? sur la defensive? Vous avez vu la taille de notre glacis? Le mur est tombé depuis longtemps, la ligne de front s’est fortement éloignée. Si on doit intervenir, c’est pour placer une contre attaque.

      Vous avez suivi les capacités militaire de la Russie? Chez eux, les dividendes de la paix ça continue plein pot. Si ils attaquent, ils vont subir une attrition telle qu’ils seront vite en position défensive avec un front (enfin des fronts: ukraine, géorgie , extreme ESst de la russie)beaucoup trop large pour être tenu.

    • Sempre en Davant dit :

      Excusez moi d’être brutal mais il est tard et vous confondez trop de choses.

      Il y a quatre types de menaces pour un véhicule:
      1) tirs direct armes de petit calibre
      2) tirs direct armes de chars
      3) petite ferraille du champ de bataille résultant de l’artillerie (et aviation) adverse : du temps de la guerre froide la menace principale
      4) Mines

      A zut, le véhicule à un équipage! Saleté de chochottes de chairs et d’os!

      Il y a deux types de menaces pour un véhicule et ses saletés de chochottes :
      A) Les trucs qui passent à travers de la carrosserie et font bobo aux saletés de chochottes
      B) Les phénomènes physiques qui n’ont pas besoin de traverser la carrosserie pour démolir les saletés de chochottes:
      a) le souffle qui, si la moindre écoutille ou aération n’est pas placée de façon optimale par rapport à la source du boum fera sauter les poumons, les tympans, et tout ce qui est plus ou moins ORL et interconnecté.
      b) les vibrations qui du blindages aux organismes fera passer une onde de choc comme une cloche devenue folle : tout ce qui est aux contact direct de ce choc verra ses os broyés par l’onde de choc. Des orteils aux oreilles, de la main sur la coque aux vertèbres…

      Votre grille de lecture est erronée. La forme du VAB et celle du VBL version initiales sont fonctions d’une vertu tactique fondamentale : amphibie! Capable de passer des coupures humides qui se trouvent sur le chemin. Et d’une autre : à défilement de vue! Bas, discret capable d’utiliser le moindre mouvement de terrain pour progresser sans être a vue direct. Vous n’imaginez pas combien d’engins et de char on peut cacher aux vues directes dans la pleine de Beauce! Suffit de cheminer toujours par des reliefs de 3-4m en dessous de la positon de l’ENI?

      Pour ces engins la ferraille et la puissance de feu ENI étaient au delà de la protection des blindages imaginables.
      Une amélioration anti mine et IED : la séparation de l’équipage de la coque pour leur éviter de voir touts leurs os broyés par le choc de l’explosion contre la caisse : cas d’un équipage de 10 RC en Astan.

      Les vieux équipages du 1é REC et du RICM (et 1é RIMA et…) gardaient des écoutilles ouvertes pour se protéger du souffle dans la caisse d’un obus explo qui aurait fait but. C’était au temps de nos anciennes campagnes d’Afrique. typiquement le Tchad.

      Nos engins vieux de 40 ans ont l’âge de leurs artères mais sont plein de sève comme leurs équipages (Respect à la belle des frères bruns!) ne commettez pas l’erreur de croire qu’ils sont destinés à encaisser les coups en statiques!
      Dans les convois gardez par les VBCI, les plus burnez sont peut être les tringlots (et glottes) des GBC8KT revalo. Pas de blindage, rien, bernique! Mais l’indispensable du convoi à bord. Et donc, en avant nous autres!

      Surtout ne croyez pas que l’ordre de bataille serait le même face à un ENI qui se dévoilerai. Un sabre est lourd, un fleuret est fragile quand on ne s’en sert pas.

      Et vive les Copains Guitaristes (du Pacifique) qui ont toujours la classe : https://twitter.com/AITOduPacifique/status/1347484485579845632
      https://twitter.com/i/status/1348564607716257794
      (Et si vous ne les connessez pas https://www.youtube.com/watch?v=WdCINYbLiWc https://www.youtube.com/watch?v=_WhfgocC9Sk No scrum no win !)

    • MERCATOR dit :

      @Prof de physique

       » par contre on ne peut exclure l’hypothèse d’une intervention de l’armée algérienne pour « veiller à la sécurité de ses citoyens en territoire de l’ex-colonisateur ».
      Sinon, pourquoi la marine algérienne a-t-elle des capacité de débarquement relativement importantes ? »

      Là , excusez-moi mais vous êtes en plein délire, je connais bien ce pays, et j’ai toujours des contacts, laissez-moi vous dire que l’Algérien moyen en a vraiment rien à foutre des Français d’origine Algérienne qui vivent chez nous , ils sont très mal vus lorsqu’ils viennent au bled et font les kékés et l’Algérien lambda les prend pour des voyous qui leur font honte .

      • EchoDelta dit :

        Tout a fait d’accord avec vous. Pour bien connaitre l’Algérie, les algériens considèrent leurs ressortissants vivants en France, limite comme des traitres.

    • Salah dit :

      Bonjour,
      Merci aux contributeurs de ce site de qualité.
      Quand à l’armée algérienne, sauf erreur de ma part, ces barges de débarquements ont été acquises quand cette armée s’est cru comme grande puissance capable de libérer la Palestine ou de débarquer au Maroc.

      Bien à vous.

    • erleg dit :

      Je vois bien en effet l’armée algérienne débarquer deux ou trois bataillons mécanisés (en gros ce que peut lui permettre ses capacités amphibies) pour « envahir » une nation de soixante-sept millions d’habitants… Dotée en outre de trois cent ogives thermonucléaires. C’est d’un crédible…

  5. Marsouin dit :

    « Onze soldats français viennent d’être tués ou blessés au Mali en deux semaines. Ces pertes douloureuses ont été interprétées comme les symptômes d’un échec. C’est une erreur. Ce n’est pas parce que des soldats tombent dans une guerre que nous sommes en train de la perdre. Dans les faits, si nos pertes ont augmenté depuis un an, c’est en réalité parce que nous avons pris plus de risques, ce qui, au bout du compte, a permis de reprendre le dessus sur l’ennemi. Si nous tombons plus, l’ennemi, lui, tombe plus encore. »
    Michel Goya

    • Ulysse dit :

      @Marsouin. Les phrases extraites de leur contexte prêtent souvent a de fausses interprétations. Je vous invite donc a lire sur son blog, l’intégralité de l’excellent ( comme toujours!) Article du cl Goya. L’équation de la mort Huit ans de guerre d’usure au Sahel.

    • Maurice dit :

      Un ennemi aux forces intarissables et à la volonté de fer. Pas de victoire possible.
      Que Goya envoie sa famille risquer de sauter sur des IED, il changera vite de philosophie.
      Ramener nous nos jeunes soldats. Qu’ils se démerdent au Mali entre Malien.

      • Mat49 dit :

        @ Maurice vous êtes dans le délire le plus total.

        57 morts en sept ans de guerre c’est un taux de pertes ridiculement faible, seul des pleureuses qui chiale à la moindre goutte de sueurs peuvent s’en émouvoir.

        Surtout que les « forces intarissables » de nos ennemis n’arrivent pas à nous battre alors que nous n’avons que 5100 hommes sur place. Donc non s’ils étaient puissant nos ennemis nous auraient battu depuis longtemps.

      • Franz dit :

        Je vous encourage à lire  » Sous le feu » (sous-titre :  » la mort comme hypothèse de travail « ), où le colonel Goya raconte son expérience de jeune chef de section en ex-Yougoslavie. Il y évoque sa stupeur et sa compassion devant les blessures de ses hommes… je vous rassure donc : il sait très bien de quoi il parle.

    • Le sicaire dit :

      Bonjour,

      Cette guerre est un échec. C’est un échec car il n’y a pas d’objectif politique à cette intervention militaire. Il n’y a pas de victoire militaire sans succès politique. Nos politiciens (et nos militaires) sont tellement dans une vision à court terme de leur action qu’ils oublient d’en avoir une vision stratégique.

      • Mat49 dit :

        @ le Sicaire, bonjour, l’objectif politique de cette guerre est déviter que l’Etat Malien ou ce qui en tiens lieu ne s’effondre complètement avec le Niger et le Burkina Faso.

        Il ne peut pas y avoir de paix avantageuse sans au moins d’abord une absence de défaite militaire. Ensuite il faut que l’adversaire accepte de négocier pour que l’issue d’une guerre, qui est par définition une issue politique, puisse être une issue négociée.

        L’armée le dit c’est le pouvoir politique qui ne comprend pas.

  6. MAS 36 dit :

    respect à tous les soldats morts au combat contre le fascisme religieux.

    • Mat49 dit :

      @ MAS 36 +1 respect et soutiens à eux!

    • PK dit :

      fascisme : régime issu de Mussolini, plutôt socialiste et donc totalement athée.

      Bref, fascisme religieux : au mieux, c’est un oxymore…

  7. Yoyolegigolo dit :

    Quand je disais que c’était pas le VBL le problème par rapport aux IED mais bien la doctrine de guerre et surtout le poids de la charge placée sous le véhicule…. on pourrait même avoir un char leclerc ou merkava , si en dessous on place 100 kgs d’explosif il feras un joli salto arrière comme tous les autres….
    Reposez en paix camarades ivoiriens

    En france on se plaint mais n’oubliez pas que les soldats sont payés pour ce qu’ils font au mali eux…
    J’avais discuté avec un soldat guinéen lors de mon dernier séjour là-bas et il me disait qu’ils faisaient des mandats de 1 an au mali , qu’ils avaient 15 jours de perms pour rentrer au pays pour toute l’année et qu’ils étaient payés environ 400€ par mois et le tout QUAND ils étaient payés car il arrivait qu’ils étaient pas payés pendant 3 mois d’affilé….
    Ce sont de vrais braves et contrairement aux français ils ont pas grand chose et remplissent quand même la mission avec ce qu’on leurs donne

  8. vieux margi dit :

    Reposez en paix camarades…

  9. fg dit :

    On s en fou un peu tant que c est pas les nôtres, ces gens là s entretues depuis des siecles, on devrait rammener nos braves sur leurs terres, il y a deja enormément de ménages à faire ici !!

  10. vrai_chasseur dit :

    Lourd tribut payé par la MINUSMA.
    Plus de 230 morts depuis 2013 dont 128 en situation hostile (combat), c’est plus de 4 fois plus que Serval + Barkhane.
    Le dispositif Barkhane, plus offensif par nature, donc avec plus de risques pris par les soldats français, a moins de pertes. Cela permet de mieux comprendre l’efficacité de l’armée française sur le terrain. Le ministère n’aime pas trop communiquer sur le body count, mais l’unité de compte des djihadistes éliminés ce n’est plus la dizaine par mois mais la centaine par mois maintenant.
    A ce rythme d’attrition, Barkhane est en train de créer des ouvertures pour le gouvernement malien : s’il veut négocier il sera en position de force. A lui de se saisir de l’opportunité offerte s’il le souhaite.
    Au passage, pour citer l’ex REPCOMANFOR de barkhane le colonel Bernard, les 2 bêtes noires des djihadistes : le VBCI et le Tigre. Avec le Reaper armé, qui a changé la donne.

    • Plusdepognon dit :

      @ Vrai_chasseur
      Le succès du drone fait de l’ombre :
      https://lemamouth.blogspot.com/2020/12/pourquoi-barkhane-se-prive-de-trois.html

      https://lemamouth.blogspot.com/2020/05/le-reaper-superstar-du-contre.html

      Le CEMA a annoncé qu’une trentaine de VBCI serait au Sahel, la disponibilité du Tigre est assez basse…

      Barkhane et Sabre font vraiment des prouesses dans ce gigantesque théâtre.

      Petite info sur Takuba : dans le TG franco-tchèque de Takuba, 50 Français, et 30 Tchèques (60 étaient annoncés).
      Heureusement que la France, pays européen, est présente dans cette task force européenne.

    • Marsouin dit :

      Merci Mat49 de restituer les choses dans leur contexte.
      Je suis affligé par tant de défaitisme.
      @Maurice,
      Le colonel Goya a durant sa carrière pris personnellement des risques qui en plus de ses qualités d’analystes l’autorisent à donner des avis éclairés.
      Il y a ce quelque chose que je n’arrive pas a comprendre chez les « vite foutons le camp. »
      D’un côté, ils sont prompts à déplorer l’invasion de migrants de l’autre, lorsque il s’agit de créer chez ses migrants les conditions sécuritaires pour qu’ils restent chez eux (ou viennent moins), ils sont les premiers à a ne pas vouloir qu’on y aille.
      Quant à l’illusion de construire des murs ou de déployer l’armée sur le territoire national (pour quoi faire? Avec quel cadre juridique? Quels moyens?), vous n’obtiendrez que la destruction d’un outil dont la vocation est de faire la guerre. Et lorsqu’elle ne l’a fait pas elle perd en valeur. La valeur opérationnelle de l’armée française ce sont également ses expériences acquises aux quatre coins du monde.
      Une armée qui fait des opérations de police s’affaiblît. Les israéliens et les britanniques pourront vous en parler.
      Des soldats qui tombent au combat c’est triste mais c’est ainsi depuis la nuit des temps et si à chaque coup dur on devait remballer, cher Maurice, vous ne seriez pas français et la France n’existerait pas (« la France s’est faite à coup d’épée. » Charles de Gaulle).
      C’est cet esprit défaitiste si prompt à se recroqueviller derrière des lignes Maginot qui a conduit à la plus grande catastrophe qu’ai connu notre pays en 1940.
      Nos camarades déployés en opérations sont magnifiques et font des merveilles. Ils accomplissent ces prouesses en connaissance de cause. Ils n’attendent pas des pleurnicheries des gens gâtés vivant au chaud en France et toujours prompts à râler parce que pas assez de ceci ou trop de cela.
      Des fois, en lisant certains commentaires je me désole mais aussitôt je me rassure en regardant la vraie vie celles de français qui bossent durs malgré le covid, des soldats qui font ce que la Nation attend d’eux.
      Au final, laissons les pleureuses pleurer la France avance sans eux.

  11. Philippe dit :

    Pas de chance pour eux. Respect.

  12. Parabellum dit :

    La guérilla maîtrise manifestement les ied et contrôle du terrain…les casques bleus ne sont helas guère équipés ici comme ailleurs pour aller au combat chercher l ennemi puisque l on ne leur désigne souvent que des mandats limités et des capacités de feu très contraintes.tout dépend du pays contributeur…au bout d un moment on balance le casques bleu pur le béret rouge…mais au Mali c est trop tard et sans fin saut à monter une très grosse opération de nettoyage par surprise avec héliportage de tataillons entiers pour ratisser les villages mais helas il n y a pas assez d helico et pas bigeard…

  13. Sinope dit :

    https://www.lefigaro.fr/flash-actu/mali-la-france-a-tue-une-quinzaine-de-djihadistes-au-mali-20210115

    Au dire de certains il faudrait partir. Alors si nous nous devons reconnaître une défaite pour 57 français et environ 250 casques bleus morts en 7 ans qu’est ce que ça doit être comme défaite pour nos ennemis!

  14. Wrecker47 dit :

    Doit-on dire que les casques bleus Africains sont des amateurs sur le terrain?…Regardez les Tchadiens ,ils ont qurante ans d’expérience !…Mais ont aussi « de la casse » !
    Quelques soient les nouveautés de blindés les IED et autres PAC bien placés nous coûteront à chaque fois du personnel spécialisé ou non !
    Sinon le « déceler » ,on ne peut rien faire contre des IED ,même un Merkhava y laisserait son équipage.
    Tout réside dans le Renseignement ,la Souplesse et la Vitesse des véhicules . Il faut du « léger » et du « rustique » Les Toyotas ont fait leurs preuves Des Commandos style Long Range Désert Group ,avec des drones ,des moyens radios , des hélicos de transport et d’attaque prèts à boucler les zones et » évasaner la casse » quand il y en a!
    Bigeard avait compris !