Le sous-marin nucléaire lanceur d’engins « Le Terrible » immobilisé pendant 14 mois

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

48 contributions

  1. Bob dit :

    Il n’y a pas assez de missiles pour 4 SNLE. Donc, il n’y a jamais 4 SNLE opérationnels.

    • Courmaceul dit :

      y en a combien alors ?

    • radionucleide dit :

      non
      c’est l’inverse. C’est parce-qu’il n’y a jamais 4 SNLE opérationnels qu’il n’est pas nécessaire d’avoir des missiles pour tous les SNLE

    • McBreton dit :

      Roulement de tambours. Après plus de dix ans de travaux – dont trois de retard – sur le chantier de Naval Group, dans l’arsenal de Cherbourg (Manche), le dernier né des sous-marins d’attaque à propulsion nucléaire (SNA) va sortir de la gigantesque nef où les quelque 800 000 pièces qui le composent ont été assemblées dans le plus grand secret.
      Prélude à sa mise à l’eau dans un grand bassin de l’arsenal, dans quelques semaines, l’apparition au grand jour de ce vaisseau immergé, sa date de naissance officielle, sera célébrée en bonne et due forme par le chef de l’Etat, vendredi. Son nom : Suffren, premier d’une série de six submersibles, dans le cadre du programme baptisé « Barracuda » – comme le carnivore vorace qui aime surprendre ses proies dans les récifs – dont le coût total approche les 9 milliards d’euros – contre 7,9 prévus initialement.
      Long tube noir de 99 m, ce concentré de technologies devrait être remis à la marine l’été prochain, une fois achevée une batterie de tests et d’essais en mer. Trois autres sous-marins similaires seront livrés d’ici 2025 (le Duguay-Trouin, le Tourville et le De-Grasse), à mesure que leurs six prédécesseurs, issus de la « classe Rubis », seront démantelés à Cherbourg, où ils ont commencé à voir le jour dès 1976, dans le sillage de la Guerre froide.
      Deux autres vaisseaux compléteront le nouveau dispositif d’ici à 2029, le Casabianca et le Rubis. Ces six SNA devraient rester en service au moins jusqu’en 2060. « Un passage de flambeau historique », relevait la ministre des Armées Florence Parly, le 24 juin dernier, au moment de la mise à la retraite du « Saphir ».
      L’empreinte acoustique d’un ban de crevettes
      Les missions de ces chasseurs immergés sont nombreuses : « l’escorte d’unité précieuse », c’est-à-dire la protection du navire amiral de la marine tricolore, le porte-avions Charles-de-Gaulle, la capture de renseignements ou encore la détection, le pistage de sous-marins adverses. Avec leurs nouveaux équipements, les Barracuda pourront désormais envoyer des missiles de croisière navals d’une portée de 1000 km environ.

      • Fred dit :

        @ McBreton

        L’ennui, si les crevettes publient leurs bans, c’est que le jour du mariage, avec les bombes et les mitraillades, cela risque d’être très, très bruyant ;o)))

  2. caiusbonus dit :

    On le surveille pour éviter les incendies? 1 soum ça suffit…

    • G.toulonnais dit :

      Il avait été ravagé par les flammes en juin dernier, alors qu’il subissait des travaux de rénovation en cale sèche dans la rade de Toulon (Var). Le sous-marin Perle, l’un des six sous-marins d’attaque nucléaire français, sera réparé, annonce ce jeudi la ministre des Armées Florence Parly.
      « Nous pouvons réparer la Perle et nous allons la réparer », a-t-elle affirmé. La partie avant du sous-marin, endommagée par le feu, va être découpée et « nous allons souder l’arrière de la Perle avec l’avant du Saphir », un sous-marin de la même classe désarmé l’an passé,
      L’incendie avait ravagé pendant près de quatorze heures le sous-marin nucléaire, et il avait fallu l’intervention de quelque 250 personnes, dont une centaine de pompiers ainsi que des sous-mariniers, pour maîtriser le sinistre. Un sinistre causé par « un éclairage qui a commencé à consumer une feuille de plastique en vinyle qui était dans un coffret en bois », avait expliqué en septembre le chef d’état-major de la marine, Pierre Vandier. « Comme c’était une boîte […] la constatation du départ de feu a été tardive et ensuite le feu a été extrêmement puissant » à un endroit où « beaucoup d’air » circulait, a déploré l’amiral, s’appuyant sur les résultats d’une expertise technique.
      Une fois cette opération effectuée, le sous-marin « achèvera ensuite son entretien majeur au point où il avait été interrompu », a précisé Mme Parly.
      « Le chemin qui s’ouvre devant nous est long et ardu » et la décision sera « réévaluée à chaque étape de la réparation », a-t-elle prévenu. « Nous serons particulièrement exigeants quant au protocole d’essais et de retour à la mer » pour s’assurer de la fiabilité du bâtiment. Réparer la Perle « n’est pas seulement une opération industrielle remarquable, c’est d’abord préserver l’indépendance de la France », a rappelé la ministre.
      Minerve, Ravenel et Eurydice sont coulés
      Rubis a eu une collision avec un pétrolier en août 1993,
      Améthyste qui a heurté le fond de la Méditerranée en même août 1993,
      Emeraude a eu une explosion,
      Perle est en BBQ,
      sous marins frinçais, hihihihihihi
      Les sous-marins nucléaires d’attaque (SNA) participent de la dissuasion nucléaire car ils sont chargés d’escorter les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE), porteurs des missiles nucléaires.

      • Michel dit :

        Je ne pense pas qu’un SNA (basé à Toulon) accompagne un SNLE (basé à Brest) car son commandant ne sait pas ou il va avant sa plongé au large de l’Ile Longue ils le savent, le commandant et son second, que quand ils vont chercher l’enveloppe ou des clés USB « qui vont bien » dans le coffre du bureau du pacha une fois en plongée …. De plus, plus un sous marin est seul plus il est discret……
        un SNA est en « éclaireur » d’un GAN ou il est en solitaire aussi ….mais pour toutes autres missions……
        Minerve, Eurydic cela date de plus de 50ans …. nom Ravenel Inconnu
        Ces problèmes n’arrivent pas qu’a la MN, voir les Russes memes les US, tous les pays ont eu des « accidents ou catastrophes » mais certains d’entre eux( accidents catastrophes) le boisseau des dictatures ont jetées un voile dessus…
        On parle du chalutier breton envoyé par le fond sans cause connue !!!! Le ferry estonia qui faisait la liaison entre la suède et un pays balte coulé avec de nouvelles révélations troublantes…….

        • LEONARD dit :

          Le SNA peut accompagner les SNLE lors de leurs départs/retours, pas pendant la patrouille « opérationnelle », tout comme les FREMM, ATL, etc…

  3. TRENT dit :

    C’est une terrible nouvelle !

    • Wagdoox dit :

      C’est tout à fait normal …
      Comme le cdg doit passer 18 mois en cale sèche tout les 10 ans. Il n’y a pas de magie les sous marins ça s’entretien

  4. anon dit :

    En espérant que les bretons soit plus vigilant que les toulonnais

    • Gaou dit :

      Quid des Bretons d’origine toulonnaise ou des toulonnais d’origine bretonne ??

      • Alexandre dit :

        C’est une légende ça !Aucun Varois ne peut survivre au nord de La Loire, ce n’est pas son habitat naturel.

        • Ah Ca ! dit :

          De même qu’aucun Breton ne peut survivre hors de Bretagne, faute de subventions…

      • anon dit :

        @Gaou, mal de crane assuré ^^

        En tout cas j’espère que ça se passera bien y a pas de SNLE de 2e G en stock a Cherbourg

  5. Fralipolipi dit :

    Mis en service en 2010, puis 1ère IPER début 2021 … La 1ère charge de combustible aura donc permis de tenir 10 ans.
    Sauf erreur, c’est nettement plus que les 7 années escomptées entre 2 IPER pour nos SNLE de cette génération.
    10 années entre 2 IPER, c’est plutôt dans le cahier des charges du SNA Suffren il me semble.
    Il y aurait donc là une bonne nouvelle !

  6. CARLOS CORDAY dit :

    TERRIBLE NOUVELLE

  7. nono dit :

    Attention aux incendies durant les travaux 🙂

  8. Paddybus dit :

    Faisez pas les cons les mecs… hein… pas de lampe en bois ou de conneries du genre…hein…!!! les barbus seront passés au peigne fin… toute affaire rappelant des faits récents ne peut être une coïncidence….. ;o[

    • Nexterience dit :

      Et les pro russes sont aussi à surveiller car l’unique dissuasion autonome d’Europe concerne légèrement la Russie, non?

      • Paddybus dit :

        ho… mais ces russes là sont aussi barbus… alors pas de risque… le peigne… :0)

    • ScopeWizard dit :

      @Paddybus

      HA HA HA HA HA ! 😀

      Excellent ! 🙂

  9. Logos dit :

    « 2,5 millions d’heures de travail et mobilisera plus de 900 personnes, six jours sur sept »
    Ha ? y a qu’a moi que ça pose un problème???

    Allez, si on part de la norme ’35h’, sachant qu’au cours d’une période de 14 mois les congés légaux / indisponibilités variées font que l’intervenant n’est disponible que 12.5 mois en moyenne, on a :
    151.67 (mois de 35h) x 900 x 12.5 = 1 706 287 heures.
    Bon, ça ne colle pas…
    .
    Alors on va dire qu’ils bossent 39h/sem, soit 169 / mois.
    169 x 900 x 12.5 = 1 901 250h ….
    Re zut.
    .
    Ok, on a engagé des chinois qui bossent 45h par semaine – donc 7h30, 6 jours par semaine (soit 195.8/mois). Voyons.
    195.85 x 900 x 12.5 = 2 192 062 …
    0.o …. Non plus !
    .
    Du coup, je me demande…
    Ou est le loup? le delta d’heure est significatif (même à 20€/heure, il y a plus de 300 000 h manquantes = 6 millions d euros).
    Hormis le point financier, quelle qualité est on en droit d’attendre de personnes qu’on fait travailler à fond, plus qu’à fond, sur une période longue, sans avoir le repos ‘normal’ qui permet d’avoir les idées claires ?
    Et quid des conditions de sécurité (rôôô, y a jamais d’incident voyons) ?
    .
    Bref, les chiffres de la comm’ sont toujours intéressant, mais c est encore plus intéressant de les faire vivre; là on s’aperçoit qu’il y a un « léger » soucis.

    • lolo dit :

      les limites légales de travail (sous certains accords non renouvelable automatiquement et secteurs/chantiers particuliers) 60h par semaine 6jr sur 7jr 12hrs max par jr, minimum 11hrs entre chaque Shift.
      Dans la durée je ne sais pas comment cela se présente par contre.

    • MERCATOR dit :

      @Logos

      plus de 900 personnes ça veut dire qu’il y en a 901 ou peut être 3000 donc calcul impossible compte tenu de l’énoncé du problème

    • marc dit :

      erreur de votre part: « plus de 900 personnes », cela peut vouloir dire 1000, 10000…
      il s’agit d’un chantier assez confidentiel défense donc le nombre de personne ne sera pas annoncé clairement

    • Thomas dit :

      Bonsoir,

      Le chiffre n’apparait pas farfelu, d’autant plus après vos calculs.
      20e/h, c’est le tarif pour un ouvrier de base, et encore.
      Vous ne comptez pas l’encadrement et les études préparatoires : un bon ingé, ça prend 400-500e/jour au forfait minimum, on est loin des 160e/h, car il n’y aura pas que des ouvriers sur ce chantier.
      Sans compter les autres coûts, pas uniquement de main d’oeuvre (logistique, matériaux, administration, impôts sur les bénef, etc….)

      Donc finalement, ça semble correct, non ?

      • Michel dit :

        Je suis sur les memes bases que « Thomas »
        Les 20 Euros de l’heure c’est le salaire brut d’un ouvrier avec un niveau de qualification confirmé chez Naval Group ,?….
        Il faut multiplier par 1,7 à 2,5 pour calculer le prix « vendu » dans le contrat de MCO, la variable de 1,7 à 2,5 est lié :
        A la pyramide des salaires de l’entreprise suivant les niveaux de qualification des différents métiers et spécialités qui interviennent dans ce contrat + les charges salariales + la part de risque + la marge « commercial » pour Naval Group .
        Je ne connait pas le niveau des salaires chez Naval Group mais un technicien supérieur en fin de carrière ou un ingé en début de carrière chez les gros industriels militaro industriel (Airbus, MBDA, Thales etc….. ) en salaire brut c’est de l’ordre de 45 à 50 kEuros par an
        Je pense que si nous connaissions le montant de la part Appro nous arriverions a connaitre le cout horaire moyen vendu dans le contrat …..

        • Michel dit :

          J’ai peut etre oublié, il y a des heures de BE ?
          Les études en général cela coute la peau des fesses, je les ai « pratiqué » dans mes anciennes années et quelquefois leur devis sont aux doigts mouillés et leur part de risque est souvent gonflé suivant leur prestation, surtout si il y a des nouveaux équipements (genre une nouvelle console, une nouvelle baie bourré d’équipements électroniques) à installer par un « équimentié » de premier niveau (externe à Naval Group) …….

    • 에르메스 dit :

      C’est peut être le « plus » de « plus de 900 personnes » qui pose problème également.
      .
      De plus on peut facilement faire des pirouettes en disant que le temps de production de certains matériel (hors IPER) est compté.
      .
      Les chiffres sont intéressant, mais sans avoir le détail réel, ça ne signifie pas grand chose.

    • Paul Letissier dit :

      Logos, bien vu.
      L’ entreprise emploie donc des clandestins : leurs heures ne sont pas comptées car ces pauvres gens n’existent pas.
      Quant à leur niveau de qualification, il n’existe pas non plus.
      Ce qui pourrait expliquer l’incendie de La Perle.

    • ClémentF dit :

      Ca veut surtout dire que c’est les gars de la com qui sortent des chiffres, et pas ceux de la compta 😉

    • jean dit :

      Il y a eu une typo, c’est 1 900 personnes et pas 900 …

    • lolo dit :

      puis ne pas oublier que 900 personnes ça peut être 900 personnes présentes sur le chantier, on a pas besoin de toutes les spécialités en même temps. En bâtiment quand on fait la peinture le maçon est parti depuis longtemps et pourtant ça bosse encore…c’est la même chose sur mes chantiers d’industrie lourde.

  10. ScopeWizard dit :

    @Logos

    Peut-être n’ a t-on point voulu inutilement effrayer le vaillant travailleur Français ? 😉

    • MAS 36 dit :

      Là je suis en admiration devant cette singularité française du débat à tout prix. D ‘une petite information, le nombre de travailleurs utile à la rénovation d’un sous-marin, il s’engage un débat ardu sur le nombre réel d’ouvriers au regard des heures de travail. Et après on va nous dire que les français n’aiment pas les maths !

      Mais donc, très important, ils seront payés combien ces ouvriers techniciens et ingénieurs ??

      • ScopeWizard dit :

        @MAS 36

        Ben , le truc que perso je remarque surtout , c’ est que souvent certaines données annoncées ou publiées , manquent de cohérence voire de logique , ce qui fait que certains s’ en aperçoivent et le font remarquer .

        Cela est à mon avis renforcé par le fait que dans certains milieux , le plus souvent des milieux où s’ exerce commandement et prise de décision , sont régulièrement tenus des discours à caractère « technocratique » tournant autour de certains calculs arithmétiques qui s’ ils s’ avèrent juste sur ce plan précis , s’ avèrent trompeurs voire carrément faux sur d’ autres plans tel celui de la logique .

        Un exemple tout simple ; il y a des années , j’ ai personnellement déjà ouï dire par un « grand chef » ceci :
        « vous êtes 1200 , si chacun de vous s’ amuse à quitter son poste 1 minute avant l’ heure , cela représente 1200 minutes volées à l’ Administration donc au contribuable . »

        Alors , c’ est certes vrai sur tel plan , mais ça ne l’ est pas sur tel autre ; en effet , pour que cette observation soit la plus rigoureuse possible , il s’ agit de tenir compte de tous les paramètres qui entrent en ligne , pas du seul calcul arithmétique .
        À l’ examen , on peut effectivement s’ interroger sur la réalité du rendement que fournit chacun des 1200 durant la toute dernière minute de son temps de travail ? De même que l’ on peut s’ interroger sur ce que coûte ladite dernière minute ainsi soit-disant « volée » ?

        Donc , en définitive tout ça est très relatif ……………

        Et même ramené sur une année complète , cela ne change rien ; le rendement ou du moins le travail fourni pendant cette dernière minute ne pèse guère .

        Et ce , d’ autant que nombreux étaient ceux qui restaient à leur poste quelques minutes de plus et que tous les postes ne se valent pas quant à leurs exigences……………..

        Par conséquent , confrontés à de tels « raisonnements » se voulant « technocratiques » mais trop souvent « trompeurs » ou « manipulateurs » et sans parler de tout ce que l’ on peut lire ou entendre par ailleurs depuis tant d’ années , à force certains d’ entre-nous ont fini par acquérir des « réflexes » qui régulièrement les poussent à tout noter , à vérifier , à faire savoir …………..

        Quelquefois , stupidement par excès de systématisme , je vous l’ accorde……….

        • Hannibal_Lecteur dit :

          Je serais vraiment curieux de savoir quel métier vous exercez (ou avez exercé). Vois n’êtes bien sûr pas du tout obligé de répondre, ça vous regarde.
          J’ai l’impression (j’insiste sur le mot: impression) que vous ne connaissez pas le monde industriel de 2020. Et peut-être encore moins le domaine industriel qui touche a des sujets aussi sensibles.
          Donc ça rejoint mes commentaires ci-dessous… ça fait le malin en parlant de cohérence et de logique, mais au final vous ne savez pas. Donc vous faites votre grande gueule. Comme quoi, finalement, on est tous des grandes gueules. N’est-ce pas?

        • ScopeWizard dit :

          @Hannibal_Lecteur

          Mais quel est le rapport ?

          Le monde industriel de 2020 ne m’ intéresse pas du tout s’ il s’ agit de revenir au même type de règles qui prévalaient il y a 100 ou 150 ans .

          L’ exemple vécu qui est celui que j’ ai brièvement relaté vous paraît relever de ce qui se passe dans le monde industriel ?

          « Et peut-être encore moins le domaine industriel qui touche a des sujets aussi sensibles. »

          Mais je n’ ai jamais fait la moindre allusion à un tel domaine ???

          « Donc ça rejoint mes commentaires ci-dessous… ça fait le malin en parlant de cohérence et de logique, mais au final vous ne savez pas. »

          Je ne sais pas quoi ?

          Pourquoi certains ont développé certains « automatismes » à force d’ entendre des inepties proférées par ceux qui sont en position dominante et en profitent , quitte à prendre ceux d’ en dessous , qui par leurs continuels efforts et leur dévouement font leur carrière , pour des outils qui seront payés le moins possible ?
          C’ est ça que je ne sais pas ?

          « Donc vous faites votre grande gueule. Comme quoi, finalement, on est tous des grandes gueules. N’est-ce pas? »

          Précisément , c’ est ce qui vous trompe ; nous n’ en sommes pas tous et loin de là .

  11. Vins dit :

    On n’entend pas parler des allemands d ne le financement… c’est pas eux qui voulait mutualiser la dissuasion? On protège les italiens aussi qui nous pique les marcher? On protège les belges et autres qui achètent USA? Et les suisses? Les espagnols? Bref y aurait peut être un vrai débat à avoir… et après on pleure pour qu’on nous prête deux helicos au Mali…

    • Hannibal_Lecteur dit :

      Pourquoi?
      Pourquoi?
      Pourquoi vouloir polémiquer tout le temps? Pourquoi inventer des polémiques? Pourquoi évoquer des choses qui n’ont pas de sens?
      C’est pareil pour plus haut: le nombre de personnes impliquées, le nombre d’heures…
      En France ce qui est sûr c’est qu’il y a toujours plein de petits malins…
      Les pseudos polémiques ça devient vraiment fatiguant.
      Pour vous répondre concrètement: la dissuasion française sert la France. Point.

      • ScopeWizard dit :

        @Hannibal_Lecteur

        Et pourquoi ne pas répondre à ses questions ?

        Pourquoi vouloir à ce point les empêcher ?

        @Vins se pose des questions , vous lui répondez ou vous bouclez votre grande gueule , vous ne le faites pas chier en résumant le tout à de la création de polémiques comme s’ il était accusé de ne rechercher que ça .

        C’ est la base du savoir-vivre .

        • Hannibal_Lecteur dit :

          Car ces questions n’ont pas de sens, tout simplement!
          Niveau polémique je sais que vous êtes un spécialiste en la matière. L’art de poser des questions qii ne servent à rien, sauf à s’écouter parler (dans sa tête)…. Et niveau grande gueule vous savez de quoi vous parlez n’estce pas?
          J’ai encore le droit d’exprimer mon ressenti, si ça vous emmerde honnêtement ça ne me fait ni chaud ni froid. Vins est libre de me répondre et n’a pas besoin de vous, le shérif des commentaires, pour se défendre.

        • ScopeWizard dit :

          @Hannibal_Lecteur

          « Car ces questions n’ont pas de sens, tout simplement! »

          Ah oui ?

          Et qui décrète que de telles questions n’ ont pas de sens , vous ?

          Personnellement , j’ ai parfaitement saisi leur sens , voyez vous .

          « Niveau polémique je sais que vous êtes un spécialiste en la matière. L’art de poser des questions qii ne servent à rien, sauf à s’écouter parler (dans sa tête)…. »

          Je pose les questions que je veux sachant que je ne les pose jamais sans raison et ce n’ est certainement pas à des gens comme vous qu’ il appartient d’ en juger .
          Si mes questions dérangent ou VOUS dérangent , tant-mieux pour moi , tant-pis pour vous .

          Si le simple fait de poser des questions qui peuvent s’ avérer embarrassantes par la réponse à éventuellement formuler , ou même stupides , devait à chaque fois être considéré comme « polémique » parce que certains en décident mais n’ apportent aucune réponse en retour que leur jugement , nous voici très mal barrés .

          Ah bon , parce que selon vous ceux qui posent des questions , s’ écoutent parler ?

          C’ est très intéressant ça , dites moi .

          « Et niveau grande gueule vous savez de quoi vous parlez n’estce pas? »

          Mais à la grande différence de vous et de quelques autres , moi je ne passe pas mon temps à manquer de respect et à chercher querelle aux autres , au contraire ; donc niveau me traiter de « grande gueule » , vous repasserez .

          « J’ai encore le droit d’exprimer mon ressenti, si ça vous emmerde honnêtement ça ne me fait ni chaud ni froid. »

          Exprimer son ressenti ne vous oblige pas à accuser puis juger des propos d’ autrui comme vous l’ avez fait ; c’ est tout sauf du « ressenti » ça .

          « Vins est libre de me répondre »

          Ben visiblement , il n’ en a pas envie , ce que je comprends parfaitement au vu de la façon dont vous l’ avez montré du doigt car c’ est clairement ce que vous avez fait .

          « et n’a pas besoin de vous, le shérif des commentaires, pour se défendre. »

          C’ est qui , qui joue au shérif ?

          Primo , ça s’ appelle l’ autogestion ou un truc dans le genre qui sur tout forum qui se respecte est de mise .
          Secundo , j’ ai déjà eu affaire à vous sur un sujet qui m’ a permis de très vite me faire une idée du guignol qui ne maîtrise pas son sujet et confond faits et point de vue que vous pouvez être .
          Tertio , dans l’ histoire c’ est vous et vous seul qui vous permettez de juger des questions d’ autrui , pour ensuite s’ indigner de la façon dont certains vous renvoient le compliment ; alors , n’ inversez pas les rôles , ayez au moins cette décence .

  12. Loufi dit :

    Cachez les allumettes

    • Hannibal_Lecteur dit :

      Chine, USA, Russie…
      Les accidents de chantier ne concernent pas que la France…
      N’est ce pas Loufi?