Irini : La frégate Latouche-Tréville a contrôlé un cargo assurant une liaison entre la Turquie et la Libye

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

25 contributions

  1. miaou dit :

    Ils se sont laissé controller car ce coup ci ils savaient qu »ils n’avaient rien de louche à bord.
    Cela s’appel « Noyer le poisson ».

    • Frede6 dit :

      Rassurez vous il a ete controlé sur le transit Lybie Turquie…à part quelques dattes et migrants…rien à signaler

  2. Mat49 dit :

    Hypocrisie habituelle de l’UE. Et nous pas mieux: nous contrôlons un navire non escorté donc qui a peu de chances de transporter des armes.

    Heureusement qu’il y a un contrat avec la Grèce à la clef en échange du ridicule.

  3. albert66 dit :

    Grosse opération de com, mais on sait tous que ce navire venant de Turquie sans escorte n’avait aucun chargement illicite.
    Les navires trucs qui bafouent le blocus sont escortés par les navires militaires turcs, et ceux là on évite de les controler, la politique du « surtout pas de vague ». donc pour se donner bonne conscience et ne pas frosser les turque ont contore un navire sans intéret et on en fait une grosse pub. Les francais osnt content ils montre qu’ils font leur travail de controle et les Turque sont content car ils ne sont pas pris la main dans le sac. C’est de la comm politicienne et pendant ce temps les vrais navires qui transportent des arment ont les laisse passé en fermant les yeux et sans en parler dans les médias
    Pas de vague …

  4. Royal Marine dit :

    En résumé… La prochaine fois qu’il transportera de l’armement, on ne pourra pas le contrôler…

  5. Barfly dit :

    Ce qui compte, c’est ce qu’elle a dans le ventre mais quand même… elle est toute miteuse notre frégate.

    • Albatros24 dit :

      Oui vivement les FDI…
      Sinon elle peut par contre jouer à la trirème face à une frégate turque par exemple, elle a une proue solide…

    • Frede6 dit :

      Comme le Arleigh Burke qui est rentré après 7 mois de mer sans escale…ah attendez on me dit que le Latouche Tréville est parti il y a un mois.
      Marcel tu déconnes… tu as encore acheté la peinture chez Lidl

  6. strider_on dit :

    logique. les bateaux contenant le matos recherchés sont forcément escortés. y’a pas de quoi se vanter à la comm’ d’irini….

  7. will dit :

    sinon les volsAankara – tripoli sont controlés ?

  8. Patrick dit :

    La turquie a juste donné un os aux acteurs d’IRINI!
    mdr

  9. Alain d dit :

    Lamentable !

  10. Durandal dit :

    Contrôle scénarisé j’imagine….

  11. Thierry dit :

    Et sinon, pour les armes et munitions française partant des ports français qui sont utilisés au Yemen, toujours pas d’interception ?
    surement que le chef du réseaux est haut placé, il a le bras long, ça doit surement être ce groupe mafieu qui dirige la France, trop pressé de vendre même les armes de notre armée. Si la Turquie en veut elle n’a qu’à se servir, que ces armes finissent là ou ailleurs quelle importance, elles sont libre de circulation et de détention.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Et sinon, pour les armes et munitions française partant des ports français qui sont utilisés au Yemen, toujours pas d’interception ? » Liens »?

    • EBM dit :

      Les ventes sont faites à des Etats impliqués dans le conflit. Comme les états clients ne font pas l’objet d’une résolution d’embargo de l’ONU il n’y a pas violation du droit international par la France.

      Suivant que vous ayez ou non un siège permanent au conseil de sécurité…

    • Pravda dit :

      Et pour les cargos au départ de Shanghai, de Sebastopol, de Chabahar ? Pas de réclamation ? Ah non, c’est juste quand il s’agit de troller la France sûrement, parce que 95% des armes utilisées dans ces conflits (Yemen, LIbye) ne viennent pas de chez nous.

  12. Carin dit :

    Bon, maintenant qu’on l’a fait sans escorte des bateaux gris turcs, et si on croit toujours à cette opération IRINI, (comme il semblerait), il va falloir recommencer avec escorte… sinon on va passer pour des pitres…
    d’autant que je fais confiance aux marins turcs pour envoyer sur les réseaux sociaux notre frégate les accompagnants sans oser intervenir!!!
    Et à traîner dans ces eaux, et en cas de reprise des hostilités, ( vu que le turc en chef fait tourner la pression sur ses 4 pôles de tentions), notre frégate risque fort de se retrouver devant ce cas de figure, lorsqu’il faudra réapprovisionner le GNA en munitions et moyens de transports…
    parce que c’est « au pied du mur » que nos partenaires (EAU,Égypte,Inde,etc..etc…) vont voir ce dont est capable le maçon français, et la qualité à donner à sa signature sur les différents traités.

  13. Plusdepognon dit :

    La manoeuvre en Libye est pour le moment terminée, la Turquie a fait quelque chose dont peu l’ont soupçonnée d’être capable en projettent moult mercenaires djihadistes et matériels :
    https://www.lemonde.fr/blog/filiu/2020/10/18/les-filieres-turques-de-mercenaires-syriens-en-azerbaidjan/

    https://blablachars.blogspot.com/2020/06/renforts-turcs-en-libye.html

    La Chine a aidé Erdogan à tenir financièrement, il n’y a pas que le Qatar et les USA qui ont une diplomatie à tiroirs :
    https://www.courrierinternational.com/article/geopolitique-la-turquie-peut-dire-merci-son-grand-frere-chinois

    Le but d’Erdogan, outre le fait de rester au pouvoir, est affiché : repousser les frontières maritimes (« la patrie bleue » est un chiffon rouge pour les négociations).
    Il s’appuie pour ce faire sur Chypre :
    https://www.lesechos.fr/monde/europe/la-victoire-dun-allie-derdogan-a-chypre-nord-risque-de-raviver-les-tensions-en-mediterranee-orientale-1256959

    https://www.lefigaro.fr/international/la-turquie-avance-ses-pions-dans-la-partie-nord-de-chypre-20201011

  14. Auguste dit :

    Un forum libyen sans les deux principaux acteurs,Russie et Turquie,ils vont discuter de quoi?:de la pluie et du beau temps?

  15. Bagration dit :

    « L’opération Irini est une blague, ça l’est toujours » écrivait un commentateur au mois de juin. Pour moi, c’est toujours d’actualité.

    Un arraisonnement de navire qui se passe à peu près bien… Oui, sauf qu’à l’heure actuelle la situation a tendance à se tasser en Libye, les puissances prédatrices qui ont fait du pays leur champ de bataille on trouvé une sorte de modus vivendi et on se dirige vers un armistice. Donc livrer des armes aux bélligérants a forcément moins d’intérêt à l’heure actuelle. c’était en mars ou avril qu’une Irini pleinement opérationnelle aurait été utile, mais si ma mémoire est bonne on en était encors à se chamailler sur le commandement et à obtenir les procédure de validation parlementaire chez les pays contributeurs (quand bien même les pages Facebook et Twitter étaient crées, elles, dès le 1er avril).

    Je pense qu’il faut laisser les idéaux de grandeur et les utopies interventionistes de côté, et passer un grand coup de balais dans les opex actuellement en cours, surtout du côté de celles qui s’inscrivent sous le label « Europe de la Défense ». Gardons à la rigueur l’opération Agenor dans Ormuz, vu qu’elle fonctionne à peu près bien et que les pays contributeurs sont pro-actifs:

    http://www.bruxelles2.eu/2020/09/le-danemark-a-la-tete-de-la-mission-dans-le-detroit-dormuz-en-2021/

    Mais Irini par exemple, c’est clairement une perte de temps et d’argent pour moi. Quand à Barkhane, j’ai expliqué dans un autre commentaire pourquoi je pensais qu’il fallait envisager d’arrêter les frais à partir de maintenant.

    • Sinope dit :

      Barkhane a un impacte et n’est pas sous orbite UE, Irini c’est l’inverse. Aucun rapport avec des idéaux et des utopies dans le fait de dire cela, juste regarder la réalité.

  16. themistocles dit :

    Comme toutes les opérations de l’UE c’est du vent et de la Comm. Aucune efficacité, rendement ou résultat à attendre à part vendre une fiction européenne à un public crédule.