Le véhicule « Grizzly » de la 11e Brigade Parachutiste est sur le point d’être qualifié pour le « poser d’assaut »

Si la plupart des programmes d’équipement menés par le ministère des Armées font l’objet d’une certaine publicité, cela n’a pas été le cas pour le véhicule « Grizzly », dont l’existence a été révélée au grand public lors du défilé 14-Juillet 2023, à Paris.

En réalité, ce véhicule est issu du programme PLFS [Poids Lourd des forces spéciales], lequel devait permettre de remplacer les Véhicules légers de reconnaissance et d’appui [VLRA] mis en œuvre par les unités mises à la disposition du Commandement des opérations spéciales [COS].

Seulement, les premiers exemplaires livrés au standard 1 ne donnèrent pas pleinement satisfaction à leurs futurs utilisateurs. D’où la décision d’en faire des « Véhicules de reconnaissance et d’avant-garde aéroportée » pour la 11e Brigade Parachutiste [BP] en général et le 1er Régiment de Hussards Parachutistes [RHP] en particulier.

« Développé par Arquus et dérivé de la gamme Sherpa, le Grizzly est conçu pour fournir des capacités d’infiltration/exfiltration de renseignements d’intérêt majeur en totale autonomie pendant plusieurs jours, dans un environnement dégradé et hostile », avait alors expliqué le ministère des Armées, avant de préciser que la 11e BP allait en recevoir une quarantaine d’exemplaires d’ici 2030.

Cependant, 50 % des Grizzly promis ont déjà été livrés au 1er RHP, indique le dernier numéro de TerreMag, le magazine officiel de l’armée de Terre.

Seulement, avec ses 11 tonnes et ses 6,4 mètres de longueur [pour 2,5 mètres de hauteur], ce véhicule n’est pas encore qualifié pour les opérations d’aéroportage [ou « poser d’assaut »], lesquelles consistent à mettre à terre, depuis un avion de transport tactique, un détachement en ordre de combat sur une piste [sommaire ou non] dans un délai le plus réduit possible [de l’ordre de trois minutes, ndlr]. Mais cela ne saurait tarder.

« Malgré son gabarit, il est aérotransportable et sur le point d’être qualifié ‘poser d’assaut’. Cela fait de lui une monture de choix pour les unités parachutistes », précise en effet TerreMag.

Et de rappeler que le Grizzly a été conçu pour « effectuer des missions de reconnaissance et de combat antichars dans la profondeur, en totale autonomie, au côté du Véhicule blindé léger [VBL].

Grâce à son moteur de 260 chevaux couplé à une transmission automatique, sa garde au sol et à des « angles d’attaque spécialement étudiés pour les terrains accidentés et la traversée de coupure », selon Arquus, le Grizzly présente une « agilité déconcertante », souligne TerreMag.

Pouvant rouler à une vitesse de 110 km/h et disposant d’un « grand rayon d’action » [probablement autour de 600 km], ce véhicule a une capacité lui permettant d’embarquer une charge utile importante, comme une moto ou davantage de carburant. Son armement se compose de quatre mitrailleuses [une de 12,7 mm et trois de 7,62 mm] et, éventuellement, d’un lance-grenade automatique de 40 mm, ce qui lui permet de couvrir tous les angles d’attaque.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

88 contributions

  1. Gros-Bill dit :

    On doit faire semblant qu’il ne s’agit pas du Sabre dérivé FS du Sherpa Light présenté en 2006 ?
    https://www.arquus-defense.com/fr/sabre

  2. R2D2 dit :

     » Son armement se compose de quatre mitrailleuses [une de 12,7 mm et trois de 7,62 mm] »
    la 12.7 ne devait pas être remplacé par un 20mm court? afin de remettre un peu de distance avec les technicals

    • guy dit :

      Depuis quand des « technicals » nous tiennent à distance?
      Ce n’est pas parce qu’on va avoir des bricolages de 14.5 ou de canons AA de type ZSU sur des pick-up que ça en fait un système d’arme efficace à longue distance. Peu importe que dans les caractéristiques techniques de ces armes ça va plus loin, en pratique l’efficacité n’est pas là. Quand vous avez un véhicule qui n’est pas stable au moindre coup et que le tir se fait au jugé avec une capacité d’identification visuelle (je ne parle pas d’un coup au but) qui ne dépasse pas 500 ou 600m, ben vaut mieux une 12.7 qui va cracher en face en restant assez stable et utilisable en mouvement plutôt qu’un canon avec lequel on va faire un coup par coup à l’arrêt.
      C’est la différence entre la pratique et la théorie ou on croit que plus c’est gros, mieux c’est.

    • dolgan dit :

      L usage décrit semble en faire une mule pour les VBL . Donc le 20mm réduirait sans doute l emport, tout en réduisant le nombre de coups. Et comme on parle d autonomie, la capacité a durer compte beaucoup.

  3. Rakam dit :

    Oui sympa…dommage que l’ont ne fera plus de poser d’assaut à Tombouctou, ou ailleurs en Afrique..non parceque le prochain baston c’est dans l’Est et le posé d’assaut, là….

    • guy dit :

      Je peux vous certifier que la prochaine intervention militaire française ne se fera pas contre la Russie.
      Mais à force de se graver dans la tête qu’on va faire la guerre à la Russie et que c’est le seul avenir de nos armées, certains risquent d’être déçus de voir que ça n’arrivera pas…

      • Albatros dit :

        si Palpoutine reste en Ukraine…il a gagné.
        tout dépend de ce qu il fera ensuite
        impossible de savoir ce qui se passera alors

    • L'insertion sous voilde sera un monopole des forces spéciales dit :

      À Hostomel, il y en a qui ont essayés, ils ont eu des problèmes…

      Il faut aussi des avions…
      https://x.com/pascalbtr/status/1641865175698399233

    • jmiboomer dit :

      j’allais le dire :o)
      Peut-être encore en Nouvelle Calédonie,
      s’il entre en dotation à temps.

    • dolgan dit :

      Dans l est ? vous voulez envahir la Pologne? Vous prévoyez un éclatement de la russie nécessitant des opérations de maintien de la paix?

      Faut il rappeler que la guerre en Ukraine a commencé par une opération de posé d assaut? Et que ce n est pas parce que les russe ont échoué que c est impossible …

      Et merci de préciser en quoi l instabilité en afrique va soudainement cesser de nous impacter? vous pensez qu un mur d énergie va soudainement empêcher les migrants de traverser la méditerranée et protéger les navires de commerce devant passer par le goulot de Suez?

      • Rakam dit :

        @dolgan..j’espère bien que l’ont ne foutra plus un pied en Afrique, ou alors nous sommes des idiots et c’est héréditaire, comme leurs putain d’instabilité….pensez vous qu’un posé d’assaut du type du début de l’invasion soit réédité ? Trop de risque pour un gain nul,les migrants, coupé la pompe à fric et tout s’arrête , et non ce n’est pas la Pologne mais son grand voisin qui nous attend ,vu que le ptit Napoléon y ce sent une âme de guerrier, et qu’à force de gigoter il va finir par nous mettre les deux pieds dedans..Alors voyez vous, les temps incertain sont là et bien malin celui qui aura vu juste..

    • Yoda dit :

      De voir dans le futur, impossible il est.

      • Aruspice dit :

        Peut-être que la Force ne vous permet pas de le faire, mais en ce qui me concerne, l’analyse attentive des viscères d’un beau poulet de Bresse est toujours riche d’enseignement concernant l’avenir.
        Pour un avenir propice, consultez un aruspice !

    • VinceToto dit :

      Des débarquements tactiques rapides, débarquements combat peuvent être utiles en dehors du bizarre mélange de doctrines Guerre Froide et de doctrines de guerres contre les Mamelouks.

    • Stephane Cosseron dit :

      exact, toujours ce vieux romantisme post colonial qui ronge nos etat- majors

    • Franz dit :

      Hmmm… ce n’est pas parce qu’on n’en fait plus qu’on ne fera plus jamais…

    • john dit :

      Aucun esprit critique dans ce commentaire…Ce sont des véhicules pour les forces spéciales.
      Véhicules commandés?
      – 151 PLFS
      – 206 VLFS
      – 35 VPS2
      – 51 Masstech T6
      L’armée française a des ambitions globales, normal qu’elle ait des véhicules pour tout type de missions et tout environnement.
      Et à aucun moment l’achat de ces véhicules n’empêche l’achat d’autres véhicules adaptés à d’autres missions / environnements.

    • PK dit :

      C’est surtout que le vrai poser d’assaut, c’est dans la verte et là on a carrément plus de vecteur pour cela depuis la retraite du C160…

      • Marine dit :

        Le Hercules peut le faire, et l’Armée de l’Air en possède quelques-uns, justement pour les FS. Et puis, l’A400M est capable de le faire aussi (bon, certes, il lui faut plus de place qu’avec un Transal…).

      • guy dit :

        Non ça ce sont ce que certains imaginent depuis des années pour justifier la petite brouette qu’était le Transall, ou le posé d’assaut, ne dépassait pas la P4, dans la verte ou ailleurs.

        Rappelons que le posé d’assaut c’est d’atterrir sur une piste que ce soit préparée ou que ce soit sur CDG ne change strictement rien, puis de faire sortir les éléments embarqués, moteurs tournant et de redécoller.

        Va falloir sortir de la tête que le posé d’assaut c’est se poser « n’importe ou ».

        • PK dit :

          « Va falloir sortir de la tête que le posé d’assaut c’est se poser « n’importe ou ». »

          Il est évident que lorsque l’on restreint la définition, cela permet d’éviter de voir qu’on ne peut plus… Le poser d’assaut, c’est ne pas se poser sur aéroport. Mais dans les poser d’assaut, il est aussi possible de se poser sur une piste, voire une piste sommaire (comme une autoroute).

          Maintenant, si on se restreint qu’au secteur roulable, c’est du poser, pas du poser d’assaut. Et un assaut, ce n’est pas là où il y a une piste, mais là où on a besoin de se poser pour attaquer/préparer/soutenir. Bref, c’est l’action qui conditionne le poser d’assaut, et pas la configuration (bien qu’évidemment il y ait des secteurs où le poser d’assaut est quasi impossible, au moins pour des avions cargo (on pose bien des coucous en montagne depuis les années 50 !)).

          Le poser d’assaut sans poser dans la verte comme condition n’est pas un poser d’assaut. Du coup, si l’on se restreint, il est évident que plein de cargos sont capables de le faire, du vénérable Hercule au mastodonte Atlas… Mais il n’y en avait qu’un qui avait les pleines capacités : le Transall.

          Et on n’a donc cette capacité… Mais pas grave, hein, on est prêt pour la haute intensité…

          • Huon dit :

            J’ignore qu’elle est votre source d’autorité mais votre définition diffère notablement de celle du « règlement interarmées sur la mise à terre des troupes aéroportées (https://www.irsem.fr/data/files/irsem/documents/document/file/78/20151117_pia_3.2.1.1_a__mat-tap_livret_1_amend_20151021.pdf), notamment page 199 et suivantes.

          • VinceToto dit :

            @Huon a raison.
            Le terme « poser d’assaut » dans ce contexte veut dire atterrir sur un terrain homologué(il y a une liste) avec des marquages aux normes, dont pour la zone de « mise à terre », avec un comité d’accueil, une sécurité, une liaison radio obligatoire au sol avec certaines ondes, etc, etc. (manque plus qu’une buvette et quelques journalistes BFMTV).
            Après, ils se sont rendu compte qu’il pouvait y avoir deux avions faisant un « poser d’assaut » sur un même terrain donc ils passent sur des normes US, TASLO, dans ce cas. Si cela dépasse deux aéronefs je crois qu’ils font appel aux USA pour gérer avec un téléphone satellite règlementaire si il n’y a pas accès au Minitel.
            Lien HS(mais pourquoi ce choix): https://youtu.be/9JRLCBb7qK8

        • VinceToto dit :

          « le posé d’assaut c’est d’atterrir  » Alors pourquoi ne pas dire atterrissage d’assaut, tactique, combat, etc. pour de l’atterrissage d’assaut, tactique, combat, etc.?
          C’est quoi ce terme de « poser »? D’autant plus que « poser les armes » cela signifie faire la paix ou une trêve.

      • Abbé Cherèle dit :

        Défense et illustration du « ne plus ».

        Quand, à l’écrit, on omet d’utiliser « ne » dans une phrase négative, on prend le risque d’exprimer l’exact opposé de ce qu’on voulait dire.
        Ainsi, « on a carrément plus de vecteur » signifie littéralement qu’on en a davantage, alors que l’intention était de dire qu’on en manque totalement, ce qui aurait dû s’écrire « on n’a carrément plus de vecteur ».

        Ce petit « n’ » fait ici toute la différence.

    • rainbowknight dit :

      C’est pour des opérations spéciales dans le désert du Taklamakan, notre « chef » des Armées n’en a pas soufflé mot à son homologue chinois. C’est encore secret avant d’en révéler le projet à l’UE : Libération des Ouïghours dans les plans de l’EM ?
      Ou alors des projets touristiques dans le Serengeti ?
      Les Opex en Afrique c’est désuet…. mais pour SENTINELLE ou VIGIPICRATE ça aura du caractère ou de la gueule selon le regard de chacun.

      • Mac qui ne sait dit :

        L’Afrique, c’est fini et ce sera dit officiellement au mois de juillet 2024 par Bockel…

    • DP dit :

      @Rakam,
      Avec le nombre de français et/ou d’européens qui travaillent en Afrique, si la situation sécuritaire l’exige, il n’est pas impossible/improbable de (re)faire des poser d’assaut ici ou là.

      Et il ne s’agit pas seulement des FS mais des TAP de la 11ème BP !

  4. Un civil dit :

    divers observations :
    véhicule refusé par les FS donc il y a un loup quelque part
    l’ article parle de combat antichar et armement en 12′, 7 et 7, 62? missile anti char portable pour les débarqués?
    doctrine d’ emploi : les grandes patrouille motorisé à l’ heure des drone c’ est pas un peu dépassé et dangereux ? les grands raids façon cavalerie ont- il encore une utilité ?
    peut être , serval la démontré au Mali, à vérifié dans les steppes russo- ukrainiennes , les récentes exercices en terrain ouverts dans de larges zones géographiques comme ORION servent aussi à apporter des réponses

    • L'embarras du choix ou le choix de l'embarras dit :

      Les FS ont piqué les ARAVIS du Génie pour le Levant, ils sont plutôt bien placés pour savoir de quoi ils ont besoin.
      La mode est au buggy et au quad, mais nous ne sommes plus à faire du safari aux barbus en motobylettes chinoises en Afrique.

      • john dit :

        L’Aravis a été pris parce que c’est le seul véhicule qui permet de transporter un équipage qui est conçu pour résister aux mines dans l’armée française avant l’arrivée du VBMR. Mais ce dernier est dans une autre catégorie.
        Le Dingo 2 français a été commandé en trop petites quantités, et cela a causé des morts en Afghanistan et au Sahel !

    • dolgan dit :

      A votre avis, les VBL que vous avez « oublié » sont la pour la déco ? rien d exceptionnel a avoir un poste de tir anti char dans un véhicule. difficile de voir ce qui vous surprend.

      Pas des patrouilles mais : « « effectuer des missions de reconnaissance et de combat antichars dans la profondeur, »

      Ceux qui croient que le drone aérien remplace les troupes aux sols sont les mêmes commentateurs qui disaient il y a 30 ans que l aviation remplaçait les troupes au sol. Et l Ukraine est la pour le démontrer, a condition de vouloir s y pencher.

    • Fraise des bois dit :

      @ un civil
      L’exercice MANTICORE en 2022, c’était aussi dans cette optique.
      https://www.forcesoperations.com/manticore-un-raid-a-laccent-belge-et-une-experimentation-pour-le-1er-rhp/

  5. Paul Bismuth dit :

    Heureusement pour les opérateurs des forces spéciales françaises, la société Technamm existe…
    https://lemamouth.blogspot.com/2020/07/une-centaine-de-technamm-pour-les.html

  6. Quidam ordinaire, le vendredi 23 juin 2017 vers 10h15 je déambulais dans un salon professionnel à la réputation mondiale…. Celui du Bourget. En extérieur, dans un stand d’Etat étaient présentés divers matériels. Là j’ai eu le rare « petit privilège » d’assister à un cours de mise à niveau prodigué à une toute nouvelle Ministre de la défense à peine nommée. Son Coach comme l’on dit en « Fôteballe » était le genre d’homme qu’un certain M.Bigeard projetait en son temps de présenter à la toute frêle et maintenant discrète Arlette L . Donc quant à Florence Parly, puisqu’ici, il s’agit d’elle, soyons justes il y avait du Taf ! Mais comme tout apprenante de haut-niveau clairement très studieuse, elle s’en est bien sortie. Au moins pendant 05 ans, elle tiendra honorablement, la comptabilité de son ministère. Pourquoi vous écrire tout cela ??? Et bien parce que ce jour là et sous mes yeux lui furent présentés notamment…..: Un NFH 90, un TNA ( réservé au 17e RGP ) et enfin ce qui a fait que je suis bavard : Le tout nouveau GRIZZLY !!!!! .  »
    P……, le miracle » ! Il aura fallu 07 ans pour qu’il soit presque enfin prêt pour un posé d’assaut. Inclinons nous, et saluons la perf !!!!!

  7. Kamelot dit :

    Cela pourrait servir dans la période et plus tard pour un petit enclavé à l’Est, par exemple…
    De même, les missions REVESAC ne sont pas impossible, hélas.

  8. Les paras font les poubelles du COS dit :

    Ce que je retiens de l’article, c’est que nous allons nous cogner les vbl dix ans de plus…
    https://www.forcesoperations.com/comment-arquus-offre-une-seconde-vie-au-vbl/

    L’armée marocaine a acheté 300 VLRA neufs, c’était donc possible pour l’armée française.
    Mais ce n’est pas le choix qui a été fait.

  9. Fifigrincheux dit :

    C’était sans doute pensé pour l’Afrique mais vous savez où nous en sommes…
    Toujours une guerre de retard.. 1870, 1914, 1940 ,l’indo et l’Algerie.
    Enfin il vaut mieux renouveler le matériel que rien du tout.

    • guy dit :

      Un véhicule léger n’est pas une exclusivité réservé à l’Afrique.
      Puis le jour ou on aura des FS qui seront dans des engins de 35 tonnes en France ou ailleurs, vous m’appelez.

    • francis diez dit :

      et pas oublier le mali le niger bientot le senegal

  10. Tiris dit :

    Pas encore suffisant: l’aeroportage (terme exact) ne nécessite pas de qualification spécifique. Il s’agit en fait de travailler les procedures de desarrimage en soute qui nécessite de retirer des sangles/chaînes qui sont mises en place pour l’aerotransport… et bien évidemment remplir les réservoirs en conséquence et avoir l’armement de bord en place. Bref pas impossible… Le vrai sujet est d’obtenir l’aerolargage de ce véhicule!

  11. Nexterience dit :

    Le Sherpa n’a pas de haut plancher en V anti-mines mais cela lui permet de limiter sa hauteur hors tout.
    Avec 11t de PTAC, il faut espérer qu’il ait une charge utile importante. Ce n’est pas la clim ni le chauffage qui l’alourdit ;))

    • bullnar dit :

      en effet j espere que les 11 tonnes sont avec la charge utile et tous les pleins sinon il est encore plus lourd qu un coyote anglais et presque le double d un jackal… sur 4 roues il est peut etre un peu trop lourd au m2 pour des FS… ne soyons pas negatifs c est toujours mieux qu un vlra et acheter un vehicule francais disponible depuis 18 ans… notre etat major fait des progres, il parait qu on a du commander des bandes molletieres pour retablir la moyenne….

      • dolgan dit :

        PLFS . Poids lourd FS

        Il y a quand même un gros indice dans le nom du programme.

    • Grosminet dit :

      @ Nexterience & bullnar:

      le Poids Total Autorisé en Charge (PTAC) est le poids du véhicule avec TOUS ses équipements,pleins,et pax;

      SI mes infos « usine » sont fiables,cette version est basée sur le Sherpa « scout HI »,donc renforcé et UN PEU mieux protégé contre les petits calibres,ce qui ajoute pas mal de masse (à vide! ) .
      Toujours selon mes sources « usine »,il SEMBLE avoir une Charge Utile (C.U) de 3 tonnes….
      ce qui donnerait donc un Poids à Vide (P.V) de 8tonnes

      3 tonnes de Charge Utile,c’est pour les pleins,le matériel,les pax et l’armement

  12. golf dit :

    Une cabine fermée,un chauffage pour les températures négatives et voilà un véhicule adapté pour l’Europe.
    Pour le 14 Juillet à Paris ce Grizzly fera son effet auprès des nostalgiques des rezzous sahéliens.

  13. Roland Desparte dit :

    Je complète l’article. Selon le constructeur Arquus, avec une propulsion dérivée du MD5 de chez l’ex-Renault (devenu Volvo) de 4,7 litres de cylindrée pour 265 chevaux et 800 Nm de couple, + une BVA à 6 vitesses, 4×4 permanent, le Grizzly est effectivement capable de rouler jusqu’à 110 km/h et dispose d’une autonomie proche de 1000km. Fabriqué à Limoges, il est dit aérotransportable par A400M ou C-130 Hercules, aérolarguable et héliportable. Il est doté de pneus run-flat (“increvable“, ces pneus permettent, en cas de chute brutale de pression, de garder le contrôle du véhicule pour -si besoin- se mettre à l’abri et rouler à vitesse modérée pour se rendre à destination ; il est censé résister à des tirs d’armes légères…). Sa mitrailleuse 12,7 (M2HB) peut être remplacer par des missiles MMP / Akeron pour des missions antichars, et il peut être équipé de caméras d’observation longue distance (jour / nuit). Le Grizzly intégre la bulle Scorpion (SICS, Système d’Information du Combat Scorpion) en utilisant une liaison “CONTACT“ (pour COmmunications Numérisées TACTiques). Le reste est dans l’article de Monsieur Lagneau. A une certaine époque, pour l’export, Arquus était en discussion avec la République Tchèque…
    Petite vidéo : https://www.youtube.com/shorts/0oUez5ChAq8?feature=share

  14. Chouette C carnaval !!! John a une doublure.

  15. john dit :

    Je lis régulièrement ici les commentaires de la fameuse mobilité française…
    Choix étonnant de véhicule pour les forces spéciales… Lourd, pas de puissance folle, pas de rayon de braquage exceptionnel…
    – Defenture GRF, 4.6 tonnes max, 1.44 t d’emport, 215 cv, 500 Nm, excellent en tout terrain, 4 roues directrices
    https://www.defenture.com/grf/
    – Defenture Mammoth, 8.8 tonnes max, 3.5 t d’emport, 268 cv, 610 Nm, excellent en tout terrain, 4 roues directrices
    https://www.defenture.com/mammoth/
    – GMV Flyer 72-HD https://flyerdefense.com/wp-content/uploads/2024/01/Flyer-72-HD-Brochure-2.pdf (USA, Italie)

  16. Barba D.Rossa dit :

    Ce véhicule était présent au Bourget 2023, à côté de l’A400M et d’un EBMR (si mes souvenirs sont bons pour l’EBMR).
    Il fait un peu Mad Max et semble au premier abord, pour des soldats en ayant une grosse paire. Tous en ont évidemment, de par leur engagement mais ce Grizzly semble ne pas être fait pour aller se balader dans la brousse.
    Belle bête, je lui voit bien une M134 Vulcan sur le toit.

  17. Télétype dit :

    Question : Pourquoi pour ce véhicule se priver d’une – 12,7 Téléopérée- afin d’éviter une mauvaise surprise à « l’officant ». Ici et pour la 12,7, si l’on reste dans l’esprit 1939/45, il est manifestement plus exposé que ses collègues. D’accord sur un « Grizzly », il n’est pas le seul à l’être. Mais comme ils ne sont déjà pas nombreux et qu’ils sont en principe isolés de par le profil spécifique de la mission, un gars en plus avec vous et en bon état cela aide beaucoup.

  18. Télétypé dit :

    Question : Pourquoi pour ce véhicule se priver d’une – 12,7 Téléopérée- cela afin d’éviter une mauvaise surprise à « l’officant ». Ici et pour la 12,7, si l’on reste dans l’esprit 1939/45, il est manifestement plus exposé que ses collègues. D’accord sur un « Grizzly », il n’est pas le seul à l’être. Mais comme ils ne sont déjà pas nombreux et qu’ils sont en principe isolés de par le profil spécifique de la mission, un gars en plus avec vous et en bon état cela aide beaucoup.

    • Thierry le plus ancien dit :

      C’est vrai que cela a l’air de manquer d’électronique et ressemble aux Chevrolets des LRDG de la seconde guerre mondiale, le radin en chef a encore sévit en rabotant les coûts et on se retrouve avec un banal pickup qui n’a de militaire que l’aspect extérieur et quelques arceaux pour la déco baroudeur.
      Décevant.

  19. DP dit :

    On peut savoir ce qu’il y a dans la bedaine sur laquelle est fixée la plaque d’immatriculation ?

    • Faites vos jeux : Un treuil, une prise de force, un bidon d’huile, un compresseur, une réserve d’eau ou de Pastaga, un barbecue, une éolienne, la cabine de douche de Madame ? Oh là ! Que c’est polisson.

      • Historik dit :

        Je fais suite au P’tit Garagiste. Aujourd’hui nous savons qu’en pleine bataille de « Bir.Hakeim », un général ayant quelques responsabilités dans l’événement, aurait apprécié ( Et lui ? ) que la charmante Légionnaire Anglaise qui conduisait son vézicule de service, puisse disposer de l’un des équipements ci-dessus suggérés.

  20. Félix GARCIA dit :

    HS Paras : Chef de corps 35eRAP@35eRAP_CDC
    Dans le cadre de sa préparation opérationnelle, la première batterie a réalisé plusieurs tirs directs sur le camp de Canjuers.

    Après avoir désigné l’objectif à 800m, le chef de section a donné l’ordre à l’équipe de pièce de détruire la cible.
    https://x.com/35eRAP_CDC/status/1792481046526574879

    PS : Philippe Top-Action@top_force
    Tiens donc, les allemands prévoient de commander des Patria NEMO mortier 120 mm & des HIMARS
    https://x.com/top_force/status/1792499623778570568

  21. Curieux dit :

    Hier, le 19 mai, c’était l’anniversaire de l’opération BONITE (19 mai 1978).
    Qui s’en souvient ?
    https://theatrum-belli.com/19-mai-1978-les-legionnaires-parachutistes-du-2e-rep-sautaient-sur-kolwezi-operation-bonite/