CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Dans l’attente des Jaguar, la disponibilité des chars AMX-10RC sera « structurellement en difficulté »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

110 contributions

  1. Bob dit :

    Mais il ne sert à rien cet engin dépassé et de sa mco pourrie. Les chars russes se font détruire par les sous-munitions et les essaims de drônes, alors un char légér…
    Même les multi-couches AA se font péter alors les engins blindés ne servent à rien et devraient être vendus eux au lieu des missiles AA ou des rafales. Bizarre personne n’en veut.

  2. Thierry dit :

    l’AMX10 RC est un pur produit de la guerre froide et de l’engagement anti char contre le pacte de Varsovie, il a des points faible pour tout conflit moderne, dont son plancher en aluminium (pour gagner du poids) qui ne supporte ni les mines ni les IED (improvised explosive device) si tendance au Moyen Orient.

    En revanche il possède un canon de 105 capable d’engager des chars lourds, sa vitesse compensant son manque de blindage, c’est là le point faible de l’EBRC avec son canon de 40mm (le même calibre qu’un LBD des CRS…) qui ne peut engager les chars qu’avec des missiles et on se doute qu’au vu du budget bien peu en seront dotés.

    le rôle de l’EBRC sera donc cantonné à la reconnaissance ou à suivre les chars pour les protéger des missiles anti char portable ou individuel en straffant les fourrés et bosquets. Il ne pourra pas suppléer à l’engagement des chars pour augmenter le nombre de bouche à feu et c’est bien dommage, sauf à le doter d’une meilleur tourelle avec plus de punch que son lance boulette.

    • albatros24 dit :

      Le Jaguar ne tirera pas des grenades de maintien de l’ordre je vous confirme mais des munitions parmi les plus efficaces et complètes actuellement. Si les anglais l’ont choisie cela montre bien son efficacité

    • R2D2 dit :

      « En revanche il possède un canon de 105 capable d’engager des chars lourds, sa vitesse compensant son manque de blindage, c’est là le point faible de l’EBRC avec son canon de 40mm (le même calibre qu’un LBD des CRS…) qui ne peut engager les chars qu’avec des missiles et on se doute qu’au vu du budget bien peu en seront dotés.

      le rôle de l’EBRC sera donc cantonné à la reconnaissance  »
      .
      c’est intéressant vous avez résumé toute l’ambiguïté de l’AMX10RC qui est un engin de… reconnaissance. A partir de là le canon de 105 même avec des obus court ca fait un peu disproportionné, un engin de reconnaissance n’est pas censé etre tailler pour se friter avec des chars lourds. Et c’est justement cette anomalie que le Jaguar corrige.

      • Thierry dit :

        Il me semble, mais je peux me tromper, que les reconnaissances d’un escadron de Jaguar ne vont pas aller très en profondeur puisque la présence d’un seul char lourd sur leur passage peut les mettre tous hors de combat ou leur faire barrage, donc s’ils n’ont pas leurs missile ou un soutient aérien leur capacité de reconnaissance est très limité.

        Les AMX10RC sont aussi les descendant des tank destroyer américain de la seconde guerre mondiale, très faible blindage, très grande vitesse, canon pouvant détruire n’importe quel char adverse et tirant parti du terrain pour compenser la vulnérabilité du blindage.
        je crois que le canon de 105 va nous manquer.

        • albatros24 dit :

          Les Jaguar disposent de deux MMP en affut tourelle et de deux de plus soit quatre MMP de quoi allumer quatre chars adverses (par le toit des dits chars)

        • dolgan dit :

          Donc pas de munitions, pas de soutien au sol, pas de soutien aérien, nada. Dans votre scénario absurde, vous pourriez aussi dire pas d’équipage et pas de moteur.

      • Vinz dit :

        La mission de reconnaissance n’exclut pas le combat, contrairement à la mission d’éclairage. L’AMX 10 RC était conçu pour aller au contact du bataillon de reco de la division blindée ou mécanisée soviétique, constitué de véhicules BRDM, BMP ou BTR, soutenus par qqs T64/T72 (6 par bataillon de reconnaissance). Et derrière vient le gros de la division.

        Aller au contact de l’ennemi et le localiser, détruire la reco adverse et freiner ce qui suit jusqu’à ce que des moyens plus lourds prennent la relève. Voilà la théorie et ce à quoi un régiment comme le 2° Hussard s’entraînait jusque dans les années 90.

        Ce régiment disposait même d’un escadron anti-char sur vab hot. En résumé il s’agissait de faire de la reco en mettant un maximum de baffes.

    • FredericA dit :

      @Thierry : « le point faible de l’EBRC avec son canon de 40mm »
      .
      Ce point a déjà été débattu à moult reprises sur ce blog. Un canon de 40 mm CTS (à munitions télescopés) à la même impact que le canon de 105 mm de l’AMX 10 RC. On va donc éviter de faire du maintien de l’ordre avec le Jaguar, hein 🙂 ?

      • Plusdepognon dit :

        @ FredricA
        Je ne serai pas aussi tranché que vous, car il y a des intérêts financiers à la clé, plus que militaires :
        « Ou comment payer très cher (trop) une sous capacité. Le fait que ces munitions soient « télescopées » rend le système beaucoup plus onéreux, y compris en R&D (sans être réellement probant en terme d’emport supplémentaire de munitions, sensé être son essentiel avantage).

        En effet un 40 mm n’aura jamais les capacité d’un 90 mm, ou même un 75 mm, malgré ce que l’on nous vend, faussement.
        Il n’apporte aujourd’hui en réalité rien de plus qu’un 30 mm, ou même un 25 mm, en terme de capacités, à part moins d’emport de munitions et donc moins d’autonomie.

        Il est même déjà complètement dépassé en tant que canon anti-blindés d’aujourd’hui, VCI de quarante tonnes et autres (que l’on commence d’ailleurs déjà à équiper plutôt de 50 mm).

        Bref certains diraient, encore une guerre de retard, et une bien belle arnaque en l’occurrence !! »

        Ronin.

        L’article le plus abouti sur le sujet est celui-ci :
        https://blablachars.blogspot.com/2020/03/un-canon-sans-chaine-mais.html

        Complèté par celui-là :
        https://www.areion24.news/2020/05/27/appui-dinfanterie-le-retour-aux-calibres-lourds

      • Thierry dit :

        je ne suis pas convaincu que le Jaguar n’ai pas été conçu pour un rôle uniquement pour contrer les insurgés comme sur les terrain d’opération dans les pays du Maghreb, et aussi de faire du maintient de l’ordre, en revanche dans une guerre conventionnelle il a bien moins de valeur militaire.

        On utilise des véhicules conçu pendant la guerre froide pour combattre le terrorisme, et l’on utilisera des véhicules conçu contre le terrorisme pour mener un guerre contre une armée régulière, les guerres que l’on commence avec le bon matériel sont bien rare…ça doit être pour cela que l’on perd si souvent, toujours une guerre de retard.

        • albatros24 dit :

          On utilisera les SCAF ou le système principal de combat (tank) en conventionnel s il le faut
          et les Leclercs Jaguars Griffons VBCI seront d’utiles compléments

        • dolgan dit :

          On perd si souvent? Première nouvelle.

    • Fred dit :

      @ Thierry

      Le 40 CTAS peut tirer des obus flèche, quoique sans doute peu létales sur l’avant ou la tourelle d’un char lourd ; et aussi des munitions Airburst qui peuvent détruire toutes les optiques d’un char (sans compter hélicos et drones). Il est secondé par des missiles anti-chars, dont le coût doit être très inférieur à celui de sa cible.
      Un 105 à vitesse lente est certainement peu efficace sur l’avant ou la tourelle d’un char lourd moderne (le 120 mm lisse rapide étant lui-même remis en question aujourd’hui).

      De toute les manières, ces engins ne sont pas destiné à arrêter une attaque massive de chars, mais soit à faire du renseignement/retardement (d’où sa nécessaire vitesse), soit à accompagner les unités d’infanterie. L’accompagnement des chars étant dévolu au VBCI.

    • dolgan dit :

      « En revanche il possède un canon de 105 capable d’engager des chars lourds »

      Non, ou alors par derrière et à bout touchant.

      Le Jaguar aura la capacité de détruire 2 chars lourds (si on est pessimiste et qu’on considère qu’un système actif consommera 2mmp au lieu d’un) et jusqu’à 4 chars moyens sans jamais s’exposer aux canons de ceux ci. Et il lui restera encore le 40mm capable de détruire la majorité des blindés légers ou moyens.

  3. Daniel BESSON dit :

    A titre d’info un AMX-13, à retaper , va être mis aux enchères en Californie .
    Les prévisions sont 75 000 USD – 125 000 USD
    https://www.businessinsider.in/defense/this-insane-collection-of-military-tanks-and-weaponry-is-up-for-auction-in-silicon-valley/slidelist/38212022.cms#slideid=38212025

    Il va y avoir aussi un DUKW estimé à 50 000 USD
    J’avais acheté le mien 5000 FF au début des années 90 à Montréjeau . Revendu 20 000 FF car trop de problèmes administratifs : Impossible de le tester en amphibie .
    Transport trop cher au Brésil .

    • Fred dit :

      @ Daniel BESSON

      Il y a de cela une trentaine d’années, j’ai vu un DUKW sur la plage de Port-la-Nouvelle.
      Il n’a pas mis ses roues dans l’eau.
      Dans la réalité, c’est un engin imposant, bien plus qu’il n’y paraît en photo.

  4. Ah ça ! dit :

    Cette histoire de piece détaché indisponibles est une histoire de dupes…. je me demande pourquoi dans le privé nous n’avons que très peu de cette problématique ?

    C’est du niveau de mis parcours en école de commerce!
    Avec un tout petit peu d’historique les statistiques font le reste.
    Des bras cassés, il n’y a pas d’autres explications.

    • Lucas dit :

      Ah bon ?
      Vous n’avez pas du souvent avoir besoin de pièces détachées neuves sur une voiture de plus de 12/15 ans !
      J’ai une voiture de 2007, je voulais changer une garniture intérieure, on m’a répondu: « plus de 10 ans: plus fabriqué ». Circulez…

      • John dit :

        Quelle marque?

      • Rémi Mondine dit :

        Mensonge. Les contrats automobiles prévoient une disponibilité des piéces de rechange 15 ans aprés la fin de fabrication. Les piéces de rechanges en attente de commandes encombrent les usines.
        Après il n’ont surement pas envie de commander un piéce unique et de s#encombrer de la boîte.
        D’où leur propos
        @Ah ca: Je penses que l’armée n’a pas du faire les même contrats et surtout vouloir payer le prix du maintient des machines. Donc commandes finale trop limitées pour raison budgétaire et faible stocks puis ensuite refabrication à la piéces chez ceux qui peuvent faire.

      • Ah ça! dit :

        Des bras cassés. Que voulez vous que je vous dise.
        Cela s’appelle la quantité économique de commande. La formule de base est toute simple et peut être affinée selon les particularités.
        « Oui des bras cassés »
        Voir « EOQ » en anglais et un tableur Excel (economic ordre quantity)

    • Harambe dit :

      C’est comme le F22, les machines outils sont mises au placard ou recyclées, le stock de pièces est fixe et continue de baisser…
      Relancer la chaîne pour des pièces ou F22 coûte trop cher à l’unité.

      Pas de problèmes dans le privé? Vous parlez de quoi? Des véhicules à plusieurs dizaines millions d’exemplaires et produits pendant 10 ans et où les pièces neuves ou d’occasion ne manquent pas? Ou des pièces produits sur mesure après plusieurs semaines ou mois d’attente et qui coûtent un bras comme dans la MCO des hélicos de l’armée?

    • John dit :

      Différence, ce n’est pas des véhicules commerciaux. Le volume de pièces détachées dépend uniquement de ce que le pays client est prêt à payer. Une fois que la production touche à son terme, pourquoi un constructeur produirait qqch qui ne lui sera jamais payé…?

    • Fred dit :

      @ Ah ça !

      Dernier exemplaire produit en 1994, production totale : 457. Ceci explique cela.

  5. Lucien dit :

    Je rappelle les chiffres. 150 EBRC Jaguar prévus. Ils sont armés avec un canon de 40 mm. Leur mission est de remplacer :

    – 192 ERC Sagaie (chiffre sur la totalité perçue par l’Armée Française) et son canon de 90mm.
    – 337 AMX-10 RC (ou RCR) (chiffre sur la totalité perçue par l’Armée Française) et son canon de 105mm.
    – 72 VAB Hot (en 1989, je ne suis pas certain si le chiffre est exact et si c’est le maximum perçu par l’Armée Française) mais qui avait la capacité missile antichar qu’aura aussi le Jaguar. Notons la capacité du Jaguar à tirer quatre MMP lorsque le VAB Hot avait douze missiles en tout.

    Je ne suis pas en mesure d’affirmer qu’à l’instant T, l’Armée française avait 192+337+72 véhicules à disposition, surtout si on prend en compte la disponibilité. Mais quand on compare ça à 150 Jaguar et son 40 mm, tu te dis que l’Armée de Terre réduit sa puissance de feu dans des proportions assez importantes.

    Si en plus de ça, le Leclerc est dans les choux…

    • Titispv dit :

      300 jaguar renseignez vous avant de parler

      • Lucien dit :

        Merci pour tous ceux qui m’ont corrigé sur le nombre de Jaguar. Il me semble que M. Lagneau a corrigé la phrase de son article après mon commentaire (je n’en suis pas certain) et a précisé : « d’ici 2025, 150 Jaguar seront livrés, sur un total de 300 qui devront être alignés en 2030 ».

        Mais même 300 machines, c’est moins de véhicules que ce qu’il y avait avant. Et toujours la question du calibre. Plusieurs commentaires sont intéressants, notamment sur l’utilité du 40mm dans le combat actuel. Merci à tous.

    • Moddus dit :

      Me semble qu’à terme c’est 300 Jaguar qui doivent être commandé. Mais effectivement il y a quand même une réduction numérique nette.
      De plus, je n’ai vu nul part qu’il remplaçait les VAB HOT. Ceux-ci seront peut-être remplacé par des Griffons armés.
      Enfin, il faut voir l’efficacité du nouveau canon de 40 : l’amélioration des armes et des munitions fait qu’il sera peut-être quand même plus efficace qu’un canon de 105 qui 40 ans, 50 ans ou plus.

      • Plusdepognon dit :

        @ Moddus
        Vous n’aviez pas tous les éléments… 😉
        https://blablachars.blogspot.com/2020/06/le-jaguar-en-un-tweet.html

        • Moddus dit :

          Effectivement, je n’avais pas vu qu’il devait remplacer les VAB HOT. Après, il me semble que le VAB HOT à déjà quitté notre armée, donc ce n’est pas le nombre de Jaguar qui pose problème, c’est qu’on a pas remplacé cette capacité dès le départ.

          Par contre, pour rebondir sur le nombre pur et dur, on peut espérer que les matériels neuf auront une disponibilité bien supérieur à des matériels qui ont 40 ans de service. Le nombre brut sera donc peut-être inférieur, mais le nombre disponible identique ou supérieur.

          • dolgan dit :

            On a eu combien de VAB hot au max ? En 91, wiki dit 72. donc 72 VS 300 porteurs. ça nous fait 288 VS 600 missiles prêts à tirer. et donc 864 VS 1200 missiles antichar portés sur véhicule tireur de MMP . Le tout pour un format d’armée qui s’est fortement réduit. C’est bien sur très grossier comme analyse, mais ça montre que le VAB Hot n’a pas besoin d’être remplacé, sa mission est largement couverte par le Jaguar. Son « successeur » sera peut-être un serval tirant des MLP ou des ANL, mais c’est pas encore sur la table.

          • Plusdepognon dit :

            @ Moddus
            Il est facile de se perdre dans les gammes de véhicules blindés médians et les véhicules qui sont remplacés : les choix ayant été orienté selon un seul objectif moins militaires qu’industriel, l’exportation.

            Pourtant l’avenir est en suspens :
            https://www.latribune.fr/opinions/la-mort-programmee-de-l-industrie-francaise-d-armement-exportatrice-858506.html

      • R2D2 dit :

        Le cta40 est plus efficace dans les usages demandant du doigté, le 105 garde l’avantage quand il faut être bourrin.
        .
        Mais au final il y a aura moins de véhicules. Dans les tactiques qui demandent de la précision alors le remplacement de N anciens véhicules par un Jaguar qui voit beaucoup mieux et qui tire bien plus précisément il y aura alors une amélioration nette (moins de moyens pour le meme résultat).
        .
        Par contre dans les tactiques demandant un travail d’équipe dans une action ou alors la présence à de multiples endroits là cela va bloquer très très rapidement…

    • Bapt dit :

      L article parle d une dotation de 300 en 2030, et non 150.

    • ALex dit :

      C’est pas 150 mais 300 EBRC de prevus

    • Thierry dit :

      C’est clair y’a pas photo, l’armée française rétrécie au lavage sous macron.

      En plus, le choix du 40mm pourquoi ???????????????
      c’est surdimensionné contre l’infanterie et sous dimensionné contre tout le reste, c’est plutôt un bon calibre en anti aérien mais je ne vois nul part que son canon est capable d’engager des avions (a-t’il une vitesse de rotation/élévation suffisante ? et 1 seul tube ça ne suffit pas) et ça n’est pas non plus sa mission, ni première ni secondaire.

      encore un concept élaboré selon le budget, un canon plus lourd coûte plus cher donc ils ont mis un canon trop léger et avec quelques missiles ça revient moins cher, mais c’est pas du tout les mêmes capacités de feu.

      • R2D2 dit :

        Rappel: c’est un engin de reconnaissance… pas un MBT. Donc le 40mm cela permet de dégager les troupes au sol, les véhicules blindés (en perçant ou en endommageant: le but c’est de s’en débarrasser) et de faire de l’anti aérien sur les hélicos. Les MMP sont là pour gérer une mauvaise rencontre avec des chars lourds. Ou frapper des bâtiments.

      • Chef Chaudard dit :

        Un canon plus lourd n’a aucun sens, sauf à surcharger l’engin. Le 105 ne suffisait déjà plus contre des chars sortis il y a 40 ans, il fallait au moins du 120. Et on se pose la question du 130/140mm pour contrer les chars modernes.

        Le missile est dès lors la seule solution si l’on veut lui donner des capacités antichar.

        Le 40mm est un calibre qui permet de « traiter » les « cibles molles » et « durcies » à bonne distance. Le Mali et l’Afghanistan ont montré que les systèmes de vision longue distance, jour et nuit, sont un atout majeur de l’AMX10, car ils permettent de détecter et suivre l’ennemi à distance de sécurité. Le canon peut alors les neutraliser de très loin. Comme il s’agit de pick-up ou de fantassins, la forte charge des obus explosifs du 40mm couplés à une cadence de tir élevée sont mortels.

        Avec ses missiles et son canon, l’engin peut affronter toutes les menaces du champ de bataille, guerre asymétrique incluse.

        • Daniel BESSON dit :

          Cit : [ Un canon plus lourd n’a aucun sens, sauf à surcharger l’engin ]

          Faut aller dire ça aux Indiens qui couinent comme une porcherie allant à l’abattoir pour avoir un blindé léger *avec une artillerie de 105 mm à opposer au Type 15 Pékinois . Ils envisagent , sur  » le coin de la table  » , le mariage de la carpe et du lapin en voulant adapter  » en moins de 6 mois  » une tourelle John Cokerill sur un châssis Sud-Coréen … ;0)

          Il se trouve en lisant cet article que j’ai justement pensé aux Indiens … ;0) ( Cela m’arrive mais pas trop , hein )
          Sauf que le débattement de -8° – 20° du canon n’est pas adapté aux exigences Indiennes au combat en zones montagneuses . Resterait aussi à vérifier le rapport puissance/masse .

          *de la gamme 30-35 tonnes .

          • Chef Chaudard dit :

            L’engin n’a pas été conçu pour les Indiens, mais l’armée française. C’était le sens de mon propos. Les impératifs et choix tactiques sont totalement différents.
            Si un jour l’armée française doit vraiment « taper » du type 15, ou du vieux T-54/55, elle enverra plutôt du Leclerc.
            Il ne faut pas avoir d’autre choix pour utiliser un char léger dans ces conditions: il n’a aucun avantage sur l’ennemi et ce sera 50/50 au niveau des pertes, tous paramètres confondus, alors qu’un MBT moderne les surclassera sans peine.

          • Vinz dit :

            « Si un jour l’armée française doit vraiment « taper » du type 15, ou du vieux T-54/55, elle enverra plutôt du Leclerc. »

            Non, parce qu’elle n’a pas les moyens de les projeter, ou alors avec préavis 6 mois. Elle se débrouillera avec autre chose.

        • Vinz dit :

          « la forte charge des obus explosifs du 40mm »

          Le projectile du 40mm explosif fait 1kg. Celle du 105 du 10RC fait 7,5 kg. Ca relativise la notion de « forte charge ».

      • Gribeauval dit :

        Le 40 cta permet d’utiliser des munitions airburst parfaitement optimisées pour l’infanterie. Quand à engager des avions, ce n’est absolument pas sa mission, autant demander à un fantassin d’engager une frégate… Ce genre de cible nécessite des capteurs et des systèmes de tirs bien spécifiques et spécialisés (a moins qu’on combatte un ennemie équipé de Blériot…). Il est parfaitement capable de traiter drones et hélicos à sa portée (ce que ne faisaient pas les AMX). Enfin les MMP sont capable de traiter tout type de tank (et au delà de la ligne de vue si nécessaire) alors que le 105 moyenne pression du 10-RC était faiblard contre les grosses carapaces. Il n’y a qu’en HE que le Jaguar est en retrait, et encore, son pouvoir de saturation est autrement plus important que celui du 105.
        Au final on a un Jaguar efficace et polyvalent, bien plus que l’AMX. Mais c’est sur que quand on réfléchi puissance de feu = qui a la plus grosse, on ne raisonne jamais très en profondeur…

      • Royal Marine dit :

        Mais arrêtez de raconter des bêtises plus grosses que vous!
        Ce 40 Mm Nexter a été choisit par les Anglais pour leurs blindés… Par la Marine, en version navalisée, pour ses patrouilleurs, Et intéresse nombre d’autres armées à l’export… pourquoi?
        D’après vous, tous les militaires sont des c.ns? J’imagine en 1880, quelle aurait été votre réaction en apprenant que l’AdT avait choisi le 75 comme canon de campagne…
        Un peu d’innovation ne fait pas de mal!
        Ce 40 mm est un concentré de technologie, excellent pour taper dans le dur, grâce à ses munitions. Il dépasse, parait-il, le 90 pack… Voire le 105 dans ses effets!
        Donc remettez-vous, et renseignez-vous!

        • Thierry dit :

          vous comparez un 105 de 1976 avec un 40mm de 2020, qu’en est-il avec un 105 de 2020 ? là le 40mm il retourne dans sa niche en jappant!

          Mon propos n’était pas de reprendre l’ancien 105 mais un nouveau car les véhicules lourd à détruire sont aujourd’hui plus dur également, sans parler de toute leur panoplie anti-missile qui rend à nouveau l’obus attractif.

          Moa si l’on m’envoie au casse pipe avec un 40mm je m’indigne ! (c:

          • dolgan dit :

            « vous comparez un 105 de 1976 avec un 40mm de 2020 »

            NON, c’est VOUS qui le faites à de multiples reprises dans ce fil. Forcément, les réponses concernent vos propos. Les 105 modernes ne sont pas plus apte à tuer un char lourd qu’un 40 mm moderne. On se pose déjà fortement la question pour les 120mm modernes.

            A toute fin utile, rappelons que le jaguar n’est pas un véhicule antichar, mais qu’il sera très supérieur dans ce rôle à son prédécesseur ou à un véhicule moderne doté seulement d’un 105mm.

        • Vinz dit :

          Le fait est que beaucoup d’armées choisissent du véhicule léger avec un canon moyen 105mm. D’après vous, tous les militaires sont des c.ns?

      • Rémi Mondine dit :

        Je crois qu’il y a eu une forter augmentation de la léthalité de ces munitions.
        Les russes avaient commencés avec un canon de 76mm sur le BMP1, Sur le BMP un canon de 30 mm si je ne m’abuse, sur le BMP3 un 30 et un 100mm faible vitesse.
        Bref ce débat n’est pas aussi tranch´´e que l’on le voudrait.
        Le 40 mm est je crois capable d’exploser une maison aujourd’hui en pénétrant le mur avant d’exploser. (Je ne sais pas si c#est le cas du nexter, Bofor le fait avec un 30 ou un 57 je ne sais plus.
        Wiki annonce les performances suivantes:
        Anti Aerial Airburst-Tracer (anti-aérien): portée pratique de 3 500 m, vitesse initiale de 900 m/s, projection de 200 billes de tungstène
        Armour Piercing Fin Stabilized Discarding Sabot-Tracer (anti-char) : portée pratique de 2 500 m, vitesse initiale de 1 500 m/s, obus-flèche sous-calibré et empenné en tungstène, 140 mm d’acier RHA à 1 500 m
        GDR-PD-T (explosif) : vitesse initiale de 1 500 m/s, 115 g d’explosif et pénétration de plus de 200 mm de béton.
        Donc capable de tout affronter sauf le char lourd et d’exploser un bunker. Les 200 billes de tungsténe forment un schrapnel qui doit être dévastateur.
        Je ne dit pas que ca remplace á 100% un 105, mais à mon avis la question se pose.
        Surtout que les missiles permettent une lutte antichar tout de même en cas de conflit haute intensité.

    • Br dit :

      L’armée de Terre ne dispose pas de 192 ZRC 90 Sagaie.

    • John dit :

      150 d’ici 2025, 300 à 2030

    • oryzons dit :

      Déjà ce n’est pas 150 mais 300 jaguars, donc on couvre les amx. Les jaguars seront de bien meilleurs équipements pour tout ce qui est projection.
      Ensuite il faut arrêter de raisonner comme en 1980, on est en 2020. Donc la bataille de chars massive en Europe centrale est passé de menace réelle et possible à complètement irréaliste.
      La Russie n’a absolument plus les moyens de lancer une grande offensive blindée sur l’Europe, ni d’un point de vue logistique, ni même d’un point de vue politique.
      Les Russes sont nuisibles pour leur environnement proche, et nuisibles pour les autres dans leur opération cyber, assassinats etc.

  6. Honneur dit :

    Pas seulement la boîte de vitesse … Problème de direction aussi et d’alimentation électrique de la tourelle. En même temps, vu l’âge des engins pas vraiment étonnant… même s’ils sont encore efficace sur le terrain (dixit les pilotes d’AMX).

    Un autre info en provenance d’un pilote d’AMX… L’absence de climatisation … c’est un véritable enfer au Mali (pour rappel : 4 gars à l’intérieur)

    Ceux …… qui….. (merde… je fais comme Scope maintenant…. avec mes…. 😉 ) sur ce blog, ont déjà piloté ou sont juste montés à l’intérieur… Comprendrons…

    • Paul Bismuth dit :

      Ceux qui travaillent chez Nexter et vont se taper la remise à niveau du Leclerc… vont s’amuser et peux vous dire que ce n’est pas une mince affaire pour la rénovation d’un blindé qui n’est plus produit depuis pas mal d’années, et avec des sous-éléments qui ne sont plus produits nulle part.

      • Morflex dit :

        Qui, d’après vous, répare les leclers engagés au yemen qui se font taper dessus ? ne vous inquiétez donc pas tant pour le leclerc.

  7. Castel dit :

    Bien que commençant à dater sérieusement, l’AMX 10 reste à ce jour notre principale force de frappe sur le terrain, même s’il peut compter sur le VBCI pour l’appuyer..
    L’un comme l’autre sont théoriquement avant tout des engins de reconnaissance, mais vu l’adversaire que nous rencontrons dans le Sahel, et en l’absence du Leclerc, ils servent l’un comme l’autre de véhicules d’assaut principal.
    Donc, que l’une des 2 composantes commence à être fatiguée semble dommageable pour la suite des opérations, même si son utilisation semble aujourd’hui un peu moins indispensable, dans la mesure ou l’ennemi ne semble plus pouvoir disposer d’engins blindés…..
    Néanmoins, pouvoir aligner en position de pointe des V.B. pouvant résister aux tirs de mitrailleuses lourdes positionnées à une certaine distance, sera toujours indispensable, me semble-t-il !!

  8. Lassithi dit :

    Ben avec tout ça, on est capable d’affronter la haute intensité, comme à Berlin à l’époque, 24 h pas plus juste pour le symbole.
    Cela dit, les X 10 en Afrique, ça en jette quand même.

    • Parabellum dit :

      La puissance de feu d un 105 bien servi c est quand même quelque chose…même le 90 de nos vieilles panhard faisaient effet…on est dans une moise capacitaire dangereuse depuis des années et on réagit qu’avec les gros pépins…on doit passer aux missiles et aux drones et pourquoi pas revenir au chenille mais faut avoir des gens volontaires avec une vision pas des comptables de la pénurie…tous les conflits récents montrent la terrible puissance de feu mise en œuvre…l artillerie les missiles et globalement la capacité de frappe est essentielle…on a commandé des mortiers portés mais il faut aussi des César et construire de lance roquettes multiples longue portée voire des Airbus bombardiers…ça occupera les industriels puisque l aviation civile est covidee pour longtemps…

  9. albatros24 dit :

    Bien un petit débat : si nos véhicules à roues sont rincés
    pourquoi ne pas projeter quelques uns de nos Leclerc comme suggéré par le site Blablachars ?

  10. ULYSSE dit :

    A noter que le projet annuel de performance évoque la disponibilité des matériels par rapport aux exigences des contrats opérationnels, en termes de %, sans que la valeur des contrats opérationnels ne soit rappellée. Or il suffit de fixer la valeur du contrat opérationel à un niveau peu élevé pourqu’elle soit plus facilement atteinte…

  11. Dupont avec un t dit :

    Pour mémoire, les AMX-10-RC avaient été vendus avec une liste de FIT ( fiches d’intervention techniques et de mise à niveau) longues comme un jour sans pain ou sans obus et toujours de plus en plus couteuses….

  12. Ion 5 dit :

    Vous osez appeler ça un char? Ah, cette sacrée finesse de la langue française…

    C’est plutôt « Armored Car », « Autoblindo », « БРДМ » chez les autres!
    Autrement dit véhicule de reconnaissance blindé, autocanon peut-être pour éviter automitrailleuse, mais guère plus.

  13. Courmaceul dit :

    AMX 10 RC: à mon époque on l’appelait la Rolls du désert.

    • Vinz dit :

      Y a la clim dans une Rolls.

    • Ion 5 dit :

      @Court
      La rolls peut-être, mais du désert certainement pas…au vu qu’il étai déjà incapable de suivre mon AMX 10 VOA dans la boue de Suippes. De l’autoroute peut-être…
      Un comble, puisqu’on était censés les soutenir en les suivant.

      Et je ne parle même pas du AMX 13 VTT, ou RATAC, champion toutes catégories en tout terrain …

      Ou alors du désert peut être puisque le 10RC, a rester tout seul enfoncé dans la gadoue alors que TOUS les autres blindés seront passés!

      Conclusion: parler du 120 c’est bien, comme tous les béats de ce site, c’est bien. Mais ça ne fait pas tout!

      • Ion 5 dit :

        Ce que je voulais dire, c’est qu’un véhicule chenillé bien dimensionné aura toujours moins se pression au sol que son équivalent à roue et, partant de ce principe une meilleure capacité de franchissement en terrain lourd.

  14. Vinz dit :

    On s’en fout un peu de la dispo des 10RC. Ils sont hors d’âge, et le Jaguar arrive. Donc on cannibalisera, mais dépenser une fortune en entretien sur un engin en fin de carrière où plus une pièce n’est usinée (quand le fournisseur n’a pas disparu) n’a pas de sens.

  15. Marcassin dit :

    Gros débats sur ce fil sur le volume de notre cavalerie lourde (Leclerc) et légère et sur l’armement…
    Au dalà du nombre de Jaguar attendus, on ne peut que constater le choix d’une force de taille limitée (qque 300 Leclerc à tt casser restant à moderniser, qque 300 Jaguar …) . En la matière la puissance (120 ou 130mm, missiles antichars longue portée) et la mobilité (blindés à roues armées de canons auto 30 mm à 57mm, missiles moyenne portée) sont complémentaires, mais les volumes comptent, et que l’on ne dise pas que « de toute façon la Franc interviendrait forcément avec une coalition et ses alliés » :o)
    Où est-elle la coalition ou l’alliance au Mali ? ou était-elle en ex-Yougoslavie (hors les Brits par exemple) ?
    Notre gouvernement va devoir se poser sérioeusement la question des volumes de forces quand ces parcs auront été renouvelés (vesr 2024-2030), et forcément celle du recrutement ou de la conscription …

  16. Castel dit :

    @ Fred
    Oui, j’aurais du comprendre que le mot « cage » était utilisé au sens propre et non figuré…
    C’est vrai que ces éléments extérieurs augmentent considérablement la protection d’un blindé, mais ne remplacent pas complétement un blindage composite épais, il le complète surtout…
    Par contre, lorsque vous me dites que le blindage composite ne résiste pas aux charges creuses, vous me surprenez un peu, vu que ceux-ci ont été créé spécifiquement pour leur résister, à savoir, en général, un « sandwich » composé d’un blindage extérieur classique à haut degré de fusion, puis d’une couche de céramique, destinée à neutraliser la chaleur d’une charge creuse….
    Evidemment, cela dépend aussi du calibre du projectile, les derniers progrès en matière de charge creuse consistant en un double effet, le premier perforant le blindage externe, et le second traversant la couche de céramique….
    Ces munitions sont réputée également efficaces contre les protection réfractaires, mais aussi contre les grillages externes visibles sur les photos des liens que vous m’avez indiqué.
    Heureusement, les RPG ne dépassant pas le calibre 105, ( et plus souvent 85 ou 93 ) ne peuvent donc pas être équipés de ce genre de charges !!