!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

Une intelligence artificielle va bientôt affronter un pilote de F-16 dans un combat aérien simulé

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

29 contributions

  1. Mais c’est très frustrant pour les pilotes de chasse !
    On leur a mis un adjoint ( OSA )
    Ensuite les drones armés !
    Et maintenant l’IA : C’est la fin d’un mythe .

    • John dit :

      Pas vraiment…
      Tout cela est une aide aux pilotes.
      L’intelligence artificielle a la qualité de mieux estimer les trajectoires et les scénarios, et la prise de décision évite les erreurs.
      C’est génial pour le combat aérien. Mais le combat aérien n’existe presque plus pour le moment. Donc non, c’est pas la fin d’un mythe.

      Comme d’hab, c’est la combinaison des compétences humaines et des capacités du cerveau humain…

  2. lxm dit :

    C’était couru d’avance, si vous regardez les jeux vidéos de stratégie depuis 30 ans, ces derniers se basent sur des robots, des drones, des usines mobiles automatisées, quelques humains jouent le rôle de forces spéciales. Certains épisodes de science-fiction dépeignent des civilisations ayant disparues mais leurs armées continuant à se faire la guerre par intelligence artificielle, l’environnement tellement bousillé par le conflit sans fin qu’il n’est plus apte à soutenir la vie biologique. On évalue que la probabilité d’une société avancée extraterrestre la plus probable soit en fait une intelligence artificielle, l’organique ayant fait son temps sur des millions d’années.
    Il semble qu’on se dirige vers cela, un monde où l’OTAN soit en guerre infinie contre les forces du pacte de shanghaï, avec d’énormes armées robotisées s’auto régénérant, l’imprimante 3D la plus performante actuelle serait ridicule face à des usines assemblages de nanomachines à l’intelligence collective de centaines de mètres voir des kms de long creusant la terre et les débris d’anciennes villes, pour cracher les drones terrestres navals, sous terrains et aériens et les missiles nucléaires lâchés en masse. Il ne reste maximum que quelques décennies pour éviter la destruction du monde, peut-être beaucoup moins. Tout va très vite.
    On le sait déjà qu’on a évité au mions par 3 fois la guerre nucléaire entre urss et usa uniquement grâce à des décisions d’hommes de terrain, contre l’avis hiérarchique et des règles. Vous attendez quoi, l’accident, pour vous plaidre ensuite qu’il n’aurait pas fallut aller jusque là ? « jusqu’ici tout va bien » se dit l’homme qui tombe en chute libre.
    Alors quand on me dit qu’on risque la dictature mondiale si on plie face à d’autres sociétés humaines de l’est, je m’en fiche, les dictateurs ça meurt, une IA ne meurt pas, les dictatures, on en a eu pleins en france, on a survécu( on en glorifie même comme louis xiv ou napoléon), on a continué à vivre jusqu’à ce qu’elle chutent, renaissent et rechutent. Mais l’ia je n’en veux pas, surtou pas en militaire. A la base on s’entretue pour décider qui va sauter les meilleures meufs, que vient faire une IA là dedans. Si 2 pays ont des problèmes, qu’ils envoient chacun 100 de leurs meilleurs combattants s’étriper sur une zone neutre désignée par l’onu, au vu de tous.

    • Royal Marine dit :

      Merci lxm, pour ce moment d’histoire… Malheureusement mal assimilé. Je n’ai jamais entendu que Louis XIV ou Napoléon fussent des dictateurs… Qu’un souverain de droit divin puisse être autoritaire, certes… Mais pas dictateur! Quant à Napoléon, qui enthousiasmait tant les foules de Français, mais aussi d’autres nations, et qui gouvernait grâce à une constitution, pour l’époque très avancée, et un Code Civil, je vous laisse comparer avec l’Empereur d’Autriche, le roi d’Angleterre (fou!), le Roi de Prusse, ou l’Empereur de Russie, tous évidemment vaillants défenseurs de la Démocratie!
      Retournez donc à vos études d’évidence mal assimilées…

      • Thaurac dit :

        Et code pénal aussi.

      • lxm dit :

        et bien vous entendez mal. je n’ai pas compris si votre réponse était ironique ou si vous faites partie de ces légions d’aveugles. Peut-être devriez vous relire la définition historique de dictateur, datant de rome qui correspond aux pleins pouvoirs, le contrôle et censure de l’information comme la propagande, l’éviction ou emprisonnement d’opposants et l’accaparation de tout ce qui est fait par d’autres à son propre profit( la création du surhomme pour fasciner le peuple). Ensuite, le putch pour prendre le pouvoir et l’établissement de l’esclavage de napoléon, c’est cadeau en sus.

      • Gros-Bill dit :

        Sérieusement, je suis surpris que vous ne nous gratifiez pas d’un paragraphe expliquant qu’Hitler était un démocrate lui aussi car élu par le peuple…

        Même avec toute la mauvaise foi du monde, réussir à prétendre qu’un homme qui s’autoproclame empereur n’est pas un dictateur si la plèbe applaudit, c’est du grand art.

        • lxm dit :

          Notez qu’hitler n’a jamais été élu, n’ayant jamais eu la majorité démocratique; c’est le chancelier allemand qui l’a invité( il ne le voulait pas mais s’est senti forcé) dans un gouvernement d’union nationale( faire entrer l’extrêmisme au gouvernement pour croire apaiser le pays), le furer a ensuite conspiré pour évincer les autres ministres et prendre progressivement le pouvoir.

          • Gros-Bill dit :

            Parti national-socialiste (NSDAP) 43,9 %
            Parti social-démocrate d’Allemagne (SPD) 18,3 %
            Parti communiste d’Allemagne (KPD) 12,3 %
            Parti du centre (Z) 11,3 %
            Parti populaire national allemand (DNVP) 8,0 %

            Dans un système fédéral, faire plus de 40% des voix c’est une large victoire surtout quand les scores additionnés des trois partis derrière vous restent inférieur au vôtre.

            A titre de comparaison Angela Merkel a gagnée les dernières élections avec 32,93% (35,2% en 2005; 33,8% en 2009; 41,54% en 2013)

      • Velk dit :

        Il peut retourner a ses études mais son commentaire est bien plus intéressant que le vôtre. Les monarchies (absolu dans le cas de Louis XIV) peuvent être considérés comme les prémices des états dictatoriaux et Napoléon, bien qu’on ne peut le considéré comme un dictateur, était plus proche d’un monarque que d’un chef d’état démocratique. Pas la peine de les comparer a d’autres, j’ai beau avoir un grand respect pour ces 2 personnes, il faut savoir être un minimum objectif. C’etait un autre temps, donc incomparable avec aujourd’hui, mais nous ne sommes pas forcément beaucoup plus évolués. Croire que nous ne vivons plus dans un monde chaotique grâce a l’évolution technologique et de notre confort n’est qu’une simple illusion.

      • EBM dit :

        @ Royal Marine, je suis d’accord avec vous le terme dictateur est galvaudé.

        Par contre la constitution de l’an VIII une constitution avancée? Il semble que pour vous cela signifie que Napoléon soit plus « démocrate » que ses adversaires.

        Là tout dépend de la définition qu’on donne à la démocratie. S’il suffit d’avoir l’égalité devant la loi comme le disait les libéraux de la restauration alors oui le Ier empire est une grande démocratie.

    • Palu dit :

      @ixm
      « J’aime » bien cette vision qui me fait penser aux films Terminator. L’IA doit pour moi etre le facteur plus pour aider à la prise de décisions humaine.
      Elle se nourrit déjà de nos choix d’images pour prouver que nous ne sommes pas des robots… exemple révélateur.
      Le jour où elle serait complètement autonome pour apprendre m’inquietera.

  3. Philippe dit :

    Encore vingt ou quarante ans et nous pourrons envoyer à la retraite tous les militaires de toutes les nations du monde. Les guerres se dérouleront dans un espace dédié ou des chasseurs pilotés par des algorithmes affronteront d’autres chasseurs pilotés par d’autres algorithmes. Petit à petit il en sera de même sur terre, sur et sous la mer ainsi que dans dans l’espace.Et après la guerre ce sera sans doute la paix que sera supervisé par des algorithmes. A ce rythme viendra sans doute le jour où c’est l’humanité toute entière qui sera envoyée à la retraite et il se pourrait bien que ce soit un algorithme , qui, à la parfin, éteigne la dernière lumière des humains.

    • NulH dit :

      Plus d’armée … enfin presque … déjà, bientôt

      Moquait-on le cas des militaires du contingent !!!
      C’était la « première » … étape et celle de la désindustrialisation …
      Ensuite les grandes écoles de gestion et de management… prenaient enfin… ??? … la bonne direction des affaires..
      Puis surtout l’IA aîl ail !!
      Puis l’IA F16 et autre Raf… Al… làlà !!Et surpa con…duc… tor !!! micro cro cro cro

      Et bientôt plus besoin de militaire… ni d’armée, puisque grâce à l’essai d »usine entièrement robotisée du XXIV sècle, l’on passerait si facilement à l’armée robotisée…

      Un jeu d’enfant … ce dit …. il de tout cela …

      Ben oui, ce tout existe !!! Plus qu’à mettre en place…

      Petit retour à la technique !!!

      Pour s’amuser …

    • Royal Marine dit :

      Oui, à moins que nous ne vivions dans un Monde dont le principe de développement continu, n’ait été mis à mal? C’est à dire n’ayant plus de circuits électroniques, plus de philosophie de la vie (issue de la civilisation judéochrétienne), et qu’une civilisation rétrograde et de soumission dirige le Monde… Vous aurez alors le loisir de mourir en martyr pour bénéficier d’un nombre indéfini (je pense que ce nombre est de la publicité mensongère…) de vierges… Quel bonheur!

  4. Plusdepognon dit :

    Les premières applications concrètes commencent à être visibles :
    https://www.areion24.news/2020/07/28/ciblage-les-ia-arrivent/

  5. jp dit :

    Bonjour skynet, tu vas pouvoir préparer le jugement dernier

  6. sentinelle dit :

    la guerre ce n’est pas un jeu c’est pour imposer sa volonté à des êtres vivants pour ce faire in fine on finira par tuer l’humain au colt ou au poignard jusqu’à ce qu’il baise les pieds de son vainqueur .

  7. Firebird dit :

    Quelle tristesse si « demain » les guerres humaines ne seront plus menées par des humains…
    🙁

  8. Wagdoox dit :

    Ca reste le scenario le plus facile pour une ia.
    Faire la difference entre un liner et un ennemi sera autre chose.

    • Durandal dit :

      Sans problème et c’est probablement déjà le cas, je dirais même que l’IA a moins de chance de se tromper.
      L’AI n’a pas de pouvoir décisionnel si elle a un doute elle ne fera pas alors que l’homme lui peut passer outre.
      Au début les ordinateurs d’échecs ne faisaient pas le poids face a l’homme, maintenant c’est l’inverse.
      Donné le temps au temps pour peaufiner les algorithmes et un homme n’aura plus une chance face a une machine.

  9. Thaurac dit :

    L’IA va enfin, payer la solde des militaires 😉

  10. Durandal dit :

    C’est comme les ordinateurs d’échecs, l’homme ne peu plus gagner contre eux.

  11. ScopeWizard dit :

    Bon , qu’ est-ce que perso j’ ai pu noter de significatif ces derniers temps ?

    Déjà que le Elon Musk dont il est question dans l’ article est comme nombre d’ entrepreneurs qui se croient meilleurs que tant d’ autres , un drôle de coco puisque voici en substance ce que ce brave homme a déclaré ………
    « We will coup whoever we want » ce qui grossièrement traduit donne « Nous renversons qui nous voulons »

    Alors , apparemment il dit ça à cause de ces emmerdeurs de Boliviens qui dans un élan fort inopportun de souveraineté voulaient nationaliser ce fameux lithium si utile à la construction de ses machines ; fort heureusement grâce au renversement du président Evo Morales , tout est rentré dans l’ ordre et à nouveau tout va pour le mieux , notre ami n’ est plus sous l’ emprise de cet agacement .

    Les milieux autorisés ( c’ est à dire surtout ni vous ni moi ) , ont d’ ailleurs supposé qu’ il plaisantait ………

    Il est vrai que le boss de Tesla ou Space X est si coutumier du fait ………….

    Ensuite , sur quoi je suis tombé aussi ……… Ah oui ! un truc entendu ces derniers jours à la sauvette qui m’ a bien fait bondir et rebondir ……..

    Les LGBT veulent désormais une parité concernant les meilleures places ……..

    Donc , il se passe quoi après dans ma tête de bon gros con aussi basique que bas de plafond dès lors que se rajoute cette obsession de la course à la machine la plus « intelligente » qui soit , sachant bien que pour l’ instant l’ Être Humain est encore dans la boucle niveau programmation et que donc parler comme « on » le fait d’ IA peut toujours être considéré comme un abus de langage ?

    Hé bien , il se produit un sacré mic-mac qui rapidement se transforme en additions ………..ça « mouline » si vous préférez ……………

    Ainsi , je constate que l’ « on » cherche -enfin ceux qui ont les moyens de le faire et le désir aussi- à changer la nature de l’ Homme ; d’ une part l’ Homme ne supporte plus sa filiation animale et commence à remettre en cause l’ existence même de genres à peu près définis ce qui fait que bientôt un homme mâle sera lui aussi capable de porter un enfant , d’ autre part que la prochaine étape tendra à reconnaître l’ existence de Dieu -entendons-nous , le SPIRITUEL pas le MATÉRIALISTE qui lui est déjà très largement et massivement reconnu- puis très rapidement à la nier afin de prendre sa place quitte au début à le côtoyer de très près en attendant de le renverser à son tour …………..

    Bref , au nom d’ un fort égocentrisme signe d’ une certaine faiblesse voire d’ une faiblesse certaine ( notion de facilité/fragilité ) , balayons le NATUREL et chassons DIEU…………

    Seulement , ne rêvons pas ; sur 8 milliards de gaziers , il n’ y aura de place que pour quelques « dieux » , les autres seront soit leurs supplétifs , soit au mieux leurs adeptes au pire leurs esclaves ……….

    Par conséquent , étant-donné que l’ HOMME ne lâchera pas si aisément sa place et ce qu’ il croit être son destin , il y a fort à parier que JAMAIS il ne laissera quelque machine les lui ravir donc que tel que d’ ores et déjà certains le prédisent , philosophie Libérale oblige , nous nous acheminions à la fois vers une gouvernance mondiale et un transhumanisme triomphant actuellement porté par les GAFAM ; en clair , garder le contrôle passera par une AUGMENTATION des capacités naturelles des Humains mais très certainement pas de tous .

    Que la technologie prenne le dessus pour certaines tâches , aucun problème , c’ est en effet préférable dans nombre de cas , mais attention : nous avons un héritage Chrétien empreint de Judaïsme qui quoi qu’ il en soit , que tout soit parfait ou imparfait , nous amène des repères structurants renforcés par une culture Gréco-latine .
    Or , la tendance actuelle est de laisser cet héritage en friche , ce qui fait que comme la nature a horreur du vide , ce vide est de plus en plus comblé par une idéologie pouvant être qualifiée de « post-moderne » ; notamment nous assistons à du RÉVISIONNISME historique , à la substitution du spirituel par le matérialisme notamment d’ ordre technique ou scientifique progrès aidant .

    Tout ce contexte favorise très grandement l’ émergence d’ un nouveau type de TOTALITARISME qui s’ insinue partout , mais curieusement nous regardons complètement ailleurs .

    Nous regardons ailleurs car les « bobos » , les antifascistes , les alter-mondialistes , voire les anti-capitalistes et même les écologistes qui sont considérés tel les incontournables figures de proue des nouvelles idées progressistes regardent ailleurs …………..
    La masse est indexée à la direction de leur regard , les médias servant de loupe , de télescope ………..

    Donc qui devient l’ ennemi ? Tous ceux qui refusent le « système » même s’ il y a beaucoup à dire sur nombre d’ entre-eux y compris sur ceux se réclamant défenseurs du « spirituel » ………….

    Toutefois , une évidence s’ impose ; jusqu’ à présent seule la SCIENCE permet d’ avancer concrètement ; c’ est elle qui nous a permis d’ aller sur la Lune ou de mettre au point tel vaccin , non quelque pure croyance divine même si cette dernière a pu jouer un rôle de « moteur » , de constructeur de talents capables de se structurer et d’ explorer technologie et science puis de transmettre telle ou telle découverte , les découvertes s’ agrégeant les unes aux autres ………..

    Bref , en toute logique , la MACHINE ne remportera jamais la partie mais vu que l’ HOMME se verra dans l’ obligation de prendre le dessus s’ il tient à en conserver tout contrôle , il y a fort à parier que le genre HUMAIN ne sortira pas de cette lutte sans y laisser beaucoup de lui-même ………..

    Peut-être sera ce mieux ?

    C’ était là le quart d’ heure de philosophie , résultat des réflexions du petit Scopy par 42° C de température ambiante ……… rien de grave , rassurez-vous , je bois suffisamment ! 🙂

    Comment ça de l’ eau ?

    Entre-autres ………….

  12. Félix GARCIA dit :

    Dans le thème « système d’armes du futur » :
    The Air Force’s ‘rods from god’ could hit with the force of a nuclear weapon — with no fallout
    https://www.businessinsider.com/air-force-rods-from-god-kinetic-weapon-hit-with-nuclear-weapon-force-2017-9?IR=T

    Illustré :
    G.I. Joe: Retaliation – Project Zeus’s Demonstration
    https://www.youtube.com/watch?v=SlrA-vPOGVQ

    Quelqu’un pour apporter sa pierre à l’édifice ?
    Dit autrement : nawak ou bien réel ?

    Cordialement,
    Félix GARCIA

  13. Luc dit :

    IA Maclane…. Au rapport

  14. Marc Mora dit :

    Pertinente analyse, que vous pouvez résumer en 3 mots …  » Gardez le contrôle  »

    tous le reste c’est du fantasme

    Quant a la Guerre, celle ci étant avant tous une interaction humaine, l’IA autonome n’y aura pas sa place et de toute façon , il est fort a parier, que personne n’en voudra, pour la simple raison cité précédemment

  15. Piliph dit :

    Encore et toujours cette illusion « douhetiste » que les guerres peuvent se gagner par les airs….Ben non, il faut occuper le terrain ennemi, et pas par des robots, mais par des soldats, des administrateurs, des propagandistes, des gendarmes, etc. Sinon vous avez l’Afghanistan, la Syrie, etc…
    Dans « L’Eloge des Frontières », Régis Debray oppose symboliquement le mouvement des armées occidentales, à aller de plus en plus haut au-dessus du champ de bataille (« Armée de l’Air et de l’Espace », en France et nouvelle armée « Space » au USA), alors que les armées des pauvres, des résistants, s’enfoncent de plus en plus profondément sous la terre, dans les galeries, les grottes, les abris, etc. (cf les Vietcongs, cf les Talibans de Nangarahar, etc. ). A ce petit jeu, jusqu’à maintenant, les Occidentaux ont toujours perdu…

    Mais si maintenant on continue à éliminer encore davantage l’humain de l’équation « guerre », en le remplaçant par l’IA, alors c’est la défaite encore plus assurée pour des décennies. Ce serait pousser jusqu’à l’absurde la tendance américaine à la non-stratégie, ou à la stratégie non clausewitzienne, i.e oublier que la guerre, c’est avant tout l’affrontement dialectique et violent de deux volontés, avec toute ce que ça sous-entend d’irrationnel, de contre-intuitif, de fou même parfois. Or, l’IA n’est qu’une intelligence, dépourvue de volonté, d’intuition, de « folie »… Je connais bien les Afghans. Ils aiment bien dire, avant le combat, que « yâ shahid, yâ ghâzi » (soit tué par l’ennemi, soit tueur d’ennemis), dans les deux cas, tu vas direct au paradis, donc tu gagnes à tous les coups. Va donc intégrer ça dans une équation….