!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

Un proche de M. Trump évoque le retrait des forces américaines de Grande-Bretagne à cause de Huawei

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

60 contributions

  1. La Tour d'Auvergne dit :

    Cotton, toujours Cotton, le sénateur de l’Arkansas est un faucon parmi les plus durs des responsables américains. Il cherche par ses positions jusqu’au-boutistes à se faire un nom comme « remplaçant » du sénateur McCain. Il est certain que depuis Little Rock il est facile de voir le monde séparé entre bons et méchants. Les cow-boys sont de retour! Mais en politique étrangère ce peut-être extrêmement dangereux! En même temps sa proposition n’a aucune chance d’aboutir.

    • Fred dit :

      @ La Tour d’Auvergne
      … Sauf si sa proposition de désengagement correspond à un souhait isolationniste de Donald Trump, ce qui est – plus ou moins – le cas.

    • ji_louis dit :

      Être un faucon ne suffit pas à être mauvais.
      Souvenez-vous que Richard Nixon était un faucon du parti républicain et qu’une fois élu, il a été capable de reconnaître la Chine communiste et débuter la fin de l’intervention américaine au Viet Nam.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Mc Cain n’était pas jusqu’auboutiste. Il était au contraire plutôt fin et sensé dans ses analyses. Un type de valeur.
      Choisir entre Obama et mc Cain avait quand même plus d’intérêt que choisir entre Hillary Clinton et Trump

      • Stoltenberg dit :

        Au vu des rinçures verbales que les médias et l’establishment déversent sur lui quotidiennement, il faut estimer que D. Trump est un très bon (certes, pas parfait) président. Surtout en période de fin du mondialisme et de changement de paradigme.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Mc Cain n’était pas jusqu’auboutiste. Il était au contraire plutôt fin et sensé dans ses analyses. Un type de valeur. » Il était certes républicain et par là même opposé au mariage homosexuel et à l’avortement mais était néanmoins assez pragmatique en matière d’écologie, du financement des partis politiques surtout en ce qui concerne les campagnes électorales et était également pour une régularisation de la situation des immigrés. (l fut sénateur de l’Arizona, état particulièrement impacté par l’immigration latino américaine). A la différence de Trump si Mc Cain avait été élu son slogan aurait plutôt été : »América the first nation » et non pas « América first » de Trump (qui peut se traduire par : »tout pour ma gueule ») On ne refait pas l’histoire mais la présidence Mc Cain aurait probablement été tant en international que dans le domaine intérieur plus « sereine » que l’actuelle politique U.S.
        https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwiyk9mtwujpAhWNDWMBHTbdAPAQFjAAegQIBBAB&url=https%3A%2F%2Ffr.wikipedia.org%2Fwiki%2FJohn_McCain&usg=AOvVaw0WybnWeIwQzIj-PaMmW9c1

        « Choisir entre Obama et mc Cain avait quand même plus d’intérêt que choisir entre Hillary Clinton et Trump »

        Et si le choix des urnes avait été Hillary? Une chose est sûre nous n’aurions pa eu droit à ce grand numéro de « girouette » à la Trump mais le monde aurait il été serein? Rien n’est moins certain, certains membres du parti démocrate l’avaient comparé à un vélociraptor. Avec elle Poutine et Xi n’aurait pas rigolé souvent! l’U.E. non plus mais nous nous avons ……………………. l’habitude!

    • LEONARD dit :

      Cotton est un »allumé », et il faut se méfier des allumés.
      Mais toutes ses déclarations à l’égard de la Chine ne sont pas forcément imbéciles, la preuve:

      « C’est un scandale pour moi que nous ayons formé tant de communistes chinois. Si les étudiants chinois veulent venir ici et apprendre Shakespeare et les Federalist Papers, c’est ce dont ils ont besoin pour apprendre de l’Amérique; ils n’ont pas besoin d’apprendre l’informatique quantique et l’intelligence artificielle en Amérique. »

      Et:

      « Je suis sceptique vis-à-vis des promesses faites par un communiste et les communistes chinois n’ont pas un très bon bilan pour tenir leurs promesses »

      Dommage que cette lucidité ne l’amène pas à se distancier de @RealStableGenius et à éviter de demander l’intervention de l’armée dans les rues américaines.
      https://www.nytimes.com/2020/06/03/opinion/tom-cotton-protests-military.html

  2. lxm dit :

    D’un autre côté je en fais confiance à aucune multinationale, quelle que soit sa nationalité d’apparence, même « les nôtres »( qui sont de plus en plus domiciliées aux pays-bas), elles pourraient vendre nos actifs, nos listes, nos réseaux à n’importe quelle puissance si les sous ou un accès à leur marché est en contrepartie, ou une simple pression sur les dirigeants( comme avec alstom), qui mourrait encore de nos jours pour son pays? On a vu pleins de firmes s’agenouiller devant la chine, censurer leurs propres employés pour avoir accès au marché chinois. Quand aux politiciens, ils vendent nos pays depuis belle lurette, à n’importe quelle puissance qui paye. A noter que l’UE donnerait déjà les fichiers des citoyens européens aux américains, sans contrepartie( on a pas les fichiers des américains), et se garde bien de les empêcher de nous espionner, faudrait pas croire qu’on est alliés, la réalité s’appelle vassalisation. On vient d’apprendre que Trump s’est rendu plusieurs fois ces jours ci, pendant les manifestations devant sa demeure, dans le bunker de la maison blanche, à sa demande, juste pour visiter, pas par peur hein.. si on commence à craindre quelques manifestants que dire devant des armes nucléaires.

    • LEONARD dit :

      Une multinationale, elle a des actionnaires, des financements, des dirigeants, des implantations, des personnels multi-nationaux. A partir d’un certain niveau de cosmopolitisme, une multinationale devient apatride. Leur seul contact avec la géographie, c’est la norme, et donc l’administration de chaque pays.

  3. lym dit :

    Les pressions US sont sur le sujet tous azimuth:
    -Le taïwanais TSMC, on en a parlé il y a peu…
    -Avant cela et sans doute encore plus problématique pour les chinois, côté machines, le néerlandais ASML avec des pressions au plus haut de l’état (révélées par le NYT de mémoire?) pour ne pas honorer les commandes en cours destinées à la Chine.

    Ca tape dur!

    • R2D2 dit :

      Ca montre surtout qu’ils sentent bien le vent tourner, ils voient leur influence reculer un peu partout et ca les rend encore plus agressifs… bref la pression sur tout le monde continue de monter. Et dans pas longtemps il faudra choisir son camp.

  4. Thaurac dit :

    Ils ont raison, ne pas laisser entrer le loup chinois dans la tanière, est la moindre des choses,chaque entreprise est une entreprise soumise au diktat de l’Alp

  5. Fred dit :

    Iliad, la société mère de Free, qui n’est pas réputée être dépensière, c’est un euphémisme, continuera à s’approvisionner en matériel provenant d’Europe du Nord …

  6. PK dit :

    MDR. Comme si les Américains avaient besoin d’une excuse pour les exploits de la dinde…

    La vérité est que les États-Unis ont complètement raté le coche de la 5G et tente de reprendre la main. C’est de bonne guerre après tout, mais ça reste une bonne partie de poker menteur. Associer la dinde au débat est risqué et inattendu, mais rigolo. Décidément, ce volatile de malheur en aura vraiment vu de toutes les couleurs !

    • EchoDelta dit :

      Ils ont peut être raté le coche de la 5G mais pour l’instant la 5G ne nous a pas montré grand chose d’exploitable non plus pour l’instant. Même le « plus de débit » n’est pas encore opérationnel, les couches de protocoles en fonctions des applications ne sont toujours pas là. La capacité d’adaptation des antennes et du réseau en fonctions des couches d’applications restent du PowerPoint, bref nous sommes loin pour l’instant d’avoir des choses opérationnelles, et la 4G+ restera probablement la norme pendant au moins 5 ans, ce qui est considérable dans le monde des telecom. Si la 5G, c’est super pour faire de la téléphonie ou du média, la 4G suffit amplement, et il vaut mieux déployer des antennes 4G partout plutôt que de tout mettre pour développer un nouveau réseau.

      • Ah Ca ! dit :

        Certes, cependant la pub est déjà là donc, il faut changer de téléphone.

        Le peuple aime dépenser son argent pour ces futilités. En cela, le peuple est déjà convaincu et soutient la 5G.

        Sinon 5G, 4G ou 3G, j’ai toujours 0G à la maison de campagne C’est pas mal aussi et je suis loin d’être le seul dans ce cas.

        • EchoDelta dit :

          Oui absolument on peut de se passer de G en téléphonie. Je préfère les G en en l’air pour tout dire.
          Mais et surtout dans un aéronef déconnecté.
          Je voulais juste démonter le mythe de la 5G qui pour l’instant ne propose absolument rien de plus que la 4G dont on n’exploite déjà pas tout le potentiel faute de déploiement et de coeur de réseau.

  7. Pedro dit :

    D’après le quotidien The Times, Londres chercherait à mettre en place une alliance de dix pays « démocratiques » [les pays du G7, l’Australie, l’Inde et la Corée du Sud] … Est ce BOJO qui a soufflé à Trump l’idée d’un G10 avec les australiens, indiens et Sud-coréen ? Si c’est le cas ces 2 la s’entendent pas si mal…

  8. Le Breton dit :

    Les Britanniques vont-ils couper un jour le cordon ombilical avec les américains ?

    • fabrice dit :

      Pour s’allier au Reich allemand ?

    • FredericA dit :

      @Le Breton : J’en doute. Leur relation ressemble à ce que l’on appelle « un couple impossible »… mais c’est un couple malgré tout 😉

  9. R2D2 dit :

    « de reconnaître et de respecter le fait que Hongkong a été rendu.  »
    oui mais pas à n’importe quelle condition, un petit trou de mémoire je suppose?… le truc est tellement gros qu’ils sont en train de s’auto persuader 🙂

    Peu importe, les chinois de HK sont éduqués et motivés. Tous n’iront pas au Royaume Uni – Taiwan essaye d’en récupérer aussi – mais ceux qui viendront participeront positivement à la société anglaise, ils n’auront aucun souci pour faire un nouveau départ. Et dans le meme temps le CCP récupéra une ville vidée de sa spécificité, mauvaise pioche.

    Seule ombre au tableau ils arrivent au moment meme ou le Royaume Uni large les amarres et se sépare de l’Europe…

    • fabrice dit :

      R2D2
      Hong Kong est déjà contrôlé par les forces de la Chine pop. Les milliardaires qui sont restés sont proches de Pékin. La prospérité de Hong Kong est du à son rôle d’interface entre le Monde extérieur et la Chine pop. Les milliardaires hong kongais ont fait fortune de cette manière (et dans l’immobilier). L’idée de Boris Johnson est totalement farfelue. Enfin la présence d’une gauche radicale au RU (Corbyn), la menace du séparatisme écossais, le nationalisme xénophobe de certains, les problèmes de « banlieue » et les ratés de la gestion du covid 19 ne sont pas vraiment d’un appel affriolant…

    • Pravda dit :

      Les britanniques ont besoin d’immigrés pour faire tourner certains services « de pointe » , ils vident à tort à ou à raison leurs immigrés d’origine européenne, et ce ne sont pas ceux traversant la Manche ou même les pakis qui vont combler les trous dans certaines spécificités. Donc récupérer des chinois de HK n’est pas un mauvais calcul, reste juste vers où ira la loyauté de ces personnes.

  10. Ghostrider dit :

    @ lxm … je pige pas ton analogie , tu veux dire quoi que huawai , google, ibm, oracle, ou je ne sais quoi c’est stricto sensu pareil ???

    tu nous enfume ou t’es sincère ?

    • PeterR dit :

      Non c’est très différent à mon avis. Dans un cas on est espionné par les chinois, dans l’autre par les US.
      Même si je préfère la deuxième solution quant à choisir je préfèrerais n’être espionné ni par l’un ni par l’autre.
      Si certains groupes travaillant dans la défense demandent à leur salariés de ne pas utiliser le moteur de recherche de GOOGLE ce n’est peut-être pas sans raison

      • lxm dit :

        Kurt Gödel, logicien et mathématicien autrichien naturalisé américain et ami d’Enstein.
        à la fin de l’année 1947, il doit subir un examen en vue de sa naturalisation, avec pour témoins ses amis Oskar Morgenstern et Albert Einstein. Pour une personne possédant ses références, il s’agit d’une formalité, mais Gödel se prépare avec une extrême minutie, et alors qu’il étudie la constitution américaine, il pense y découvrir une faille logique qui permettrait de transformer en toute légalité le régime politique du pays en régime dictatorial. Il fait part de sa découverte à ses deux amis, fort inquiets que Gödel n’aborde le sujet avec le juge chargé de l’entretien préalable à la naturalisation. Tous deux sont convaincus d’avoir réussi à en dissuader Gödel, mais en quelques phrases le sujet revient : le juge s’enquiert d’abord du régime politique en vigueur en Autriche, Gödel répond que celui-ci, autrefois une démocratie, s’est transformé en dictature ; le juge rétorque qu’une telle chose ne pourrait arriver en Amérique, mais Gödel soutient le contraire, et dit qu’il peut le prouver. Le juge, qui connaît Einstein, décide de terminer l’entretien sans son explication, qui ne sera jamais révélée.

    • lxm dit :

      Notez que si vous êtes chez l’opérateur SFR racheté par un milliardaire suisso-israélien, l’antivirus proposé par le fournisseur est lié à une firme finlandaise, dont le pdg a annoncé fièrement qu’il y avait placé des logiciels espion au service des américains.

      • PeterR dit :

        Dans la messagerie Lotus (oui, je sais, ça date) il y avait la possibilité d’envoyer un mail crypté. La clé de 128 bits garantissait du moins à l’époque un temps de crackage très long. Des hackers avaient trouvé que la dite clé de 128 bits était en fait décomposée en 2 clés de 64 bits dont une s’appelait « NSA ». Lotus interrogé si par hasard la clé de 64 bits « NSA » avait un quelconque rapport avec un certain organisme US du même nom avait nié (ou pas répondu … je ne me souviens plus).
        Il va sans dire que la clé de 128 bits de fait réduite à 64 pour les personnes autorisées pouvait se décoder quasi à la volée.
        Concluez ce que vous voulez.

      • PeterR dit :

        En recherchant des traces de ce que je viens de dire ils parlent en fait d’une partie de 24 bits d’une clé de seulement 64 bits (ils ont peut-être récidivé plus tard avec celle de 128 bits, je suis sûr d’avoir entendu l’histoire des 2 * 64 bits)
        Pour ceux qui veulent s’instruire :
        Surveillance: Le risque totalitaire
        Franck Leroy
        Actes Sud
        (je suis tombé sur ça en recherchant l’historique, ça a l’air très intéressant)

  11. jean dit :

    Cette situation pour moi ne fait que souligner la trahison de nos élites libérales dans ce domaine, comme dans bien d’autres
    Nous avons laissé couler alcatel qui était une entreprise stratégique et aurait dû être en position de développer des systèmes de communication avancés
    Il est urgent de les faire dégager et de prendre leur place, nous ferons mieux qu’eux en ayant le sens de l’intérêt général qu’ils ont perdu depuis longtemps

  12. vrai-chasseur dit :

    Et les gagnants aux USA sont… les européens Nokia et Ericsson.
    Ils équipent en 5G tous les grands opérateurs US : Verizon, A&T, Sprint et T-Mobile.
    le sud-coréen Samsung est présent aussi, mais loin derrière.

  13. Carin dit :

    Je ne sais pas ce que nous avons en Europe, nous sommes les seuls à nous poser des questions sur cette 5G…
    aucunes entreprises américaines ou chinoises n’a ce genre de problème… elles s’équipent du matos de leur pays sans se poser de questions. Nous avons 2 opérateurs en Europe.. certains diront qu’ils sont plus cher que l’entreprise chinoise… je réponds que c’est normal puisque rares sont les pays européens à les sollicités!! En matière d’informatique nous avons tout ce qu’il faut, mais de très (trop?) nombreux pays continuent à faire appel à l’étranger (Amérique du nord/chine), mais si l’Europe décide un jour de s’équiper européen, non seulement les prix se « lisseront » par rapport à l’étranger, mais en plus les emplois (énorme masse) seront chez nous!
    Et pour ceux qui vont se cacher derrière le fameux appel d’offres international obligatoire dans la constitution européenne… je me permet de rappeler que la chine ne le pratique pas, et que les states le biaise en l’adaptant à leurs matos!! Nous pourrions donc ne pas calculer la Chine d’un côté, et adapter à nos entreprises européennes l’appel d’offre à destination des states… et empêche moi!!! Comme on dit chez moi.

    • Vinz dit :

      Et c’est qui le fabriquant US d’équipements d’infrastructure 5G ? Ah ben y a pas.
      .
      Huawei n’est pas cher parce qu’ils ont un marché intérieur quasi captif et achète ailleurs de la part de marché (comprendre dumping). Par ailleurs il est soutenu par des banques chinoises qui ouvrent des lignes de crédit quasi illimitées aux futurs clients. Et enfin longtemps leur R&D a été financé par leurs concurrents ; eux se contentant de retro-ingénierie. A présent il est vrai qu’ils se sont constitué leur propre R&D avec une redoutable force de frappe.

      • Carin dit :

        @Vinz
        Les américains ont opté pour les 2 fabricants européens… mais comme à leur habitude, le matériel sera monté chez eux, et tous les composants seront choisis dans le catalogue américain, à l’arrivé ces produits 5G n’auront plus d’européen que le nom! Et comme l’opérateur européen devra s’associer avec un opérateur téléphonique américain, ce dernier ne se gênera pas pour proposer ce matériel à l’export, (Canada, Angleterre, pays d’Europe de l’Ouest, etc…etc). Vous voyez mieux où il est l’opérateur américain?

        • Vinz dit :

          le matériel sera monté chez eux, et tous les composants seront choisis dans le catalogue américain,
          .
          Bah non. Y seront choisis dans le catalogue Nokia, Ericsson & co.

      • EchoDelta dit :

        Oui mais Huawei se fournit chez Qualcom et Boradcom qui sont quasiment incontournable, de même que Intel de plus en plus pour les composants. Donc refaire son retard pour les USA ne devraient pas être trop long. Par ailleurs le centre de Huawei qui développent le plus d’innovation est celui de … la France. Donc tout ceci pour relativiser l’importance des déclarations des un et des autres.

  14. mulshoe dit :

    Il faut aussi comprendre que l’idée de ne plus e^tre la 1ère puissance mondiale leur est intolérable . Quand aux européens , avec cette stupide idée d « unanimité » ils continueront à tergiverser et nous entraineront vers le fond : nous ne méritons rien d’autre. Comme disait ma grand-mère :  » comme on fait son lit, on se couche . » Ah ce bon sens populaire …

    • Vinz dit :

      « l’idée de ne plus être la 1ère puissance mondiale leur est intolérable . »
      .
      J’espère bien pour eux. Vous avez des pays qui tolèrent très bien de se voir déclasser d’année en année.

  15. Alain dit :

    Brexit, comme prévu l’arriviste Royaume-Uni a le cul entre deux chaises, les Etats-Unis et la Chine, alors même que sont principal marché est de loin celui de l’EU.
    Les séparatistes britanniques avaient promis plus d’indépendance, alors je me marre toujours et encore plus.
    Le R-U, ne sera plus qu’un pion fou écartelé entre l’UE, la Chine et les USA, une zone de guerre économique contrainte à faire du lèche-bottes. C’est çà le nationalisme débile?
    Turquie, Arabie Saoudite, Qatar, Russie, Japon, Afrique du Sud, Australie, Canada, Inde, Pakistan, vous avez besoin d’un cirage de bottes impeccable? N’hésiter pas à faire appel au spécialiste: l’Angleterre.
    Elle en dit quoi Marine Le Pen, grande partenaire du Brexit, enfin durant un certain temps (très court)?

  16. Lagaffe dit :

    Les européens Nokia et Ericsson sont des champions de la 5G tout autant que Huawei.
    Les opérateurs télécoms canadiens Bell Canada et Telus Corps ont d’ailleurs annoncé vouloir utiliser les équipements des européens Ericsson et Nokia pour leur réseau 5G alors que le gouvernement canadien n’a pas encore pris de décision officielle.
    Le problème c’est que Huawei fait du dumping afin de rafler tous les marchés hors US… ce que Nokia et Ericsson ne peuvent pas faire !
    Le Royaume-Uni est coincé faute d’investissements, il doit choisir de dépendre de l’europe, des USA ou de la Chine !

    • fabrice dit :

      Parce que les gentils suédois d’Ericsson et les Finlandais de Nokia eux sont des Saints qui pensent avant tout au bien être de la France ? Ils sacrifieraient leurs intérêts pour Paris et pour Macron, bien sur, on y croit très fort surtout vu les milliers de soldats qu’ils ont envoyer nous épauler en Afrique…

      • Vinz dit :

        Ce ne sont pas des saints qui pensent à notre bien être, mais au moins ils ne pensent pas à nous nuire. J’ai pas vu que la Finlande se rêvait en super puissance, pillait nos technos ni ne constituait de menaces à notre sécurité.

    • Vinz dit :

      Le Canada faisant parti des « Five Eyes », pas le choix pour les équipementiers 5G. D’ailleurs ils n’ont pas barguiné pour coffrer la directrice financière de Huawei en passe d’être extradée aux US. En représailles la Chine a embastillé des hommes d’affaires canadiens. Les relations Canada-Chine sont presque plus exécrables que les relations US-Chine.

      • EchoDelta dit :

        C’est aussi plus facile d’avoir des « relations exécrables » avec le Canada qu’avec les USA…

    • Palu dit :

      Et en France, quid de l’installateur et de notre sécurité.

  17. Lechavenois dit :

    à Pravda :
    .
    « …Donc récupérer des chinois de HK n’est pas un mauvais calcul,… »
    .
    Le RU, avec le Brexit et la crise du Virus Chinois, va entrer lui aussi en récession, ce qui indéniablement entraînera une hausse du chômage sur le sol britannique.
    .
    Aussi, la stratégie du Clown du 10 Downing Street, me semble plus calculée.
    .
    L’ offre de la nationalité britannique s’adressera à une population hongkongaise plutôt mobile.
    .
    A savoir, une population instruite et aisée, qui dans son déménagement, apportera vers la City, qui va en avoir bien besoin, compétences, esprit entrepreneurial et sans nuls doute un très gros  » paquet d’actifs financiers « .
    .
    Il n’est donc pas illusoire que  » Bojo Le Clown « , espère par cette offre à priori généreuse, faire rapatrier quelques sièges sociaux extrêmement rémunérateurs actuellement hongkongais, vers Londres.
    .
    Et cette stratégie de déplacement de fortunes, qui n’est demeurant pas dénuée d’intérêt, a du aussi être imaginée à Washington.
    .
    Les 2 compères ultra libéraux viennent de se trouver un début de désaccord.
    .
    Assurément le Brexit si Bojo et Trump ne s’entendent pas, sera pour nos amis et voisins britanniques, un acte politique fort préjudiciable pour leur avenir économique et social.

    • fabrice dit :

      Lechavenois
      Beaucoup d’affirmations gratuites dans ce que vous dîtes.
      Les capitalistes hong kongais ont surtout des intérêts à Hong Kong ou en Chine continentale. Se fâcher avec Pékin c’est se ruiner.
      Londres a plus de « licornes » (start up valant plus d’un milliard de $) que tout le reste de l’UE réuni. L’avenir technologique se joue à Londres, à Tel Aviv, en Inde, en Chine et aux USA certainement pas dans ce qui reste de l’UE.
      Londres n’a pas envie de mutualiser sa fortune avec les pays du Club Méd, on le comprend. La solidarité et le partage des dettes ça va un moment.
      La stratégie de déplacement de fortune se joue aussi à Berlin avec une politique très généreuse de visa pour entrepreneurs technologiques et aides en tout genre.

      • Roberto dit :

        Toujours avec vos conneries sur les start-ups…ont a vu en cas de coup dur et de crise a quoi elles servent…a parte quelques reels think thank qui produisent des avancées techno et scientifiques (les unis ont encore leur mot a dire) la plupart son des ponzi schemes de cette economie de casino ou offrent des produit pour zombis des reseaux sociaux…
        Le XXIeme siecle sera le siecles des grosses crises et ont vera bien de ceux de votre liste qui vont resister vraiment surtout en comparaisont de vieux pays avec encore quelques atout dans leurs sacs de l’UE…

      • Lechavenois dit :

        fabrice :
        .
        « …Beaucoup d’affirmations gratuites dans ce que vous dîtes…. »
        .
        Effectivement, vous avez beaucoup de chance de bénéficier gratuitement de mes avis, qui soit dit en passant, s’appuient sur des informations auxquelles j’ai accès, ni plus, ni moins.
        .
        .
        « …Londres n’a pas envie de mutualiser sa fortune avec les pays du Club Méd, on le comprend…. »
        .
        Il semblerait qu’Édimbourg et le peuple écossais pour partie n’ait pas votre avis.
        .
        Un référendum pour l’indépendance de l’Ecosse avec un objectif à long terme de revenir dans ce que vous appelez le soit disant  » Club Med « , reste encore d’actualité.
        .
        Avant de parler d’I.A.,  » d’avenir technologique » et de toute la ritournelle habituelle ; soyons pragmatique et observons déjà comment BoJo va sortir son pays de la récession, qui comme pour nous, devra être  » digérée  » par le peuple britannique.

        • fabrice dit :

          Lechavenois…
          Si vous alliez lu comme moi les archives diplomatiques françaises vers 1765-1780 vous auriez vu que nos chers diplomates et hommes d’état étaient persuadés que le régime monarchique français était d’une solidité à toute épreuve et qu’une révolution allait venir en Angleterre…C’est très « élite française », très très indulgent envers soi même, très sévère avec les autres. La crise est mondiale, l’Angleterre sera moins touché que le reste de l’UE grâce à l’excellence de sa recherche, de ses universités, de ses « licornes », la puissance de la City, l’appui US, la £ qui ne traine pas contrairement à l’euro le boulet du Club Med, une politique qui n’a pas à demander l’avis de la commission de Bruxelles ou de das gross Deutche Bank.

          • Lechavenois dit :

            Fabrice :
            .
            « …Si vous alliez lu comme moi les archives diplomatiques françaises vers 1765-1780 vous auriez vu que nos chers diplomates ……….. »
            .
            Ne trouvez vous pas que vous vous éloignez,  » un peu « , de mon post initial, qui répondait à Pravda, concernant l »éventualité d’une délivrance de passeports spécifiques à une partie de la population hongkongaise ?
            .
            J’avoue ne pas saisir le lien entre cette démarche tant politique qu’économique éventuelle de l’exécutif britannique que j’évoque , et la capitalisation de SpaceX, Israel, de la commission de Bruxelles et la  » gross « Deutch Bank, dont vous semblez assurément mépriser l’existence.
            .
            Quoi qu’il en soit, votre message est bien passé : vous êtes profondément » anti-européen  » et très  » pro_ultra libéral « .
            .
            Mais comprenez que votre  » positionnement politique personnel  » que vous semblez vouloir  » m’imposer « , ne me concerne ni ne m’intéresse.
            .
            Car comme je viens de l’écrire ci-dessus, ce n’était pas le sujet de mon échange initial avec Pravda.

      • Vinz dit :

        Beaucoup d’affirmations gratuites dans ce que vous dîtes.
        Le problème des licornes,c’est que c’est un mythe. Les seules vraies boîtes sont celles qui gagnent de l’argent.

        • Plusdepognon dit :

          @ Vinz
          Certes, mais que voulez-vous, « à partir d’un certain montant quand ça cause pognon, tout le monde écoute » :
          http://dutungstenedanslatete.blogspot.com/2019/03/start-up-de-defense-resister-la.html

          Les vendeurs de rêves de richesses ont de l’avenir…

        • fabrice dit :

          Toutes les entreprises françaises du CAC40 sont presque toutes « vieille industries ». certaines datent du 19ème siècles.
          Amazon qui vaut 1257 milliards de $, soit 10X la plus forte capitalisation du CAC40, a été fondé en 1994…Google en 1998…Space X (36 milliards de $ de capitalisation) en 2001…
          Je vous ai cité deux start up israéliennes qui n’ont pas dix ans qui juste ce mois ci ont levé des fonds qui les feraient atterrir directement dans le CAC40 si elles étaient françaises…
          Le Monde va vite, la « vieille » Europe est à moitié assoupie telle une vieille femme qui s’approche de la fin en parlant du passé et en critiquant les « petits jeunes »…
          Réveillez vous, des pans entiers de l’industrie de la vieille Europe sont en voie d’obsolescence notamment l’automobile (20% des exports allemands).

          • Vinz dit :

            Combien d’argent a gagné Uber depuis sa fondation ? Et SpaceX ? Lever de l’argent c’est très bien, en gagner par son business model c’est mieux ; autrement on parle de bulle spéculative. Pour le reste, c’est google ou amazon qui fabrique des masques ? des appareils respiratoires ? des yaourts ? Bref, on se demande bien qui est dans le rêve.