Guyane : Légionnaires et gendarmes du GIGN ont démantelé cinq chantiers illégaux d’orpaillage

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

34 contributions

  1. basstemp dit :

    Et bien entendu, ils n’ont évidemment arrêté personne, donc personne comme d’hab ne sera traduit en justice et n’ira donc en prison comme il le devrait si la république avait ce minimum de « corones » qui lui manque pour lutter efficacement contre cette criminalité qui pollue les rivières de Guyane au mercure et intoxiquent les amérindiens qui en crèvent !

    Alors que n’importe quel état d’amérique du sud si ils devaient subir la même situation auraient immédiatement mis en oeuvre une chasse a l’homme pour tous les arrêter voir les « rafaler » comme ils le méritent !

    Voici la pure preuve que la république de toute évidence ne peut être une réponse face a ce fléau de criminalité qui ne fait qu’exploser depuis des décennies devant la faiblesse de nos régimes qui n’ont que le droit de l’hommisme a la bouche pendant que des peuples crèvent en conséquences !

    • Jolindien dit :

      Ben allez y basstemp l’anti-droit de l’hommisme… poursuivez les dans la jungle! Sans aucun doute vous devez savoir comment faire dans cet environnement avec un effectif relativement réduit… C’est vrai quoi, sont vraiment nuls ces gendarmes et ces légionnaires n’est-ce pas? Vous vous en avez des corones bien sûr. Je vous invite à faire un appel au don pour financer votre voyage et votre mission en Guyane. Les Amérindiens à n’en pas douter vous attendent comme leur sauveur et protecteur… Amérindiens qui bien sûr ne veulent pas de l’or, bien entendu….
      Bref, encore un champion qui n’a que la critique à la bouche….

      • Rolandlacroix dit :

        A votre avis pourquoi n’y as-t-il pas d’orpaillage de l’autre côté du fleuve?

    • Kural dit :

      Au Brésil ils arrive pas à s’occuper des favelas au cœur de la capital… Et tu dit que la France n’arrive pas à s’occuper de bandit à l’autre bout du monde parce que c’est des République ? Ta aucune crédibilité pour le coup…

    • MAS 36 dit :

      Je vous informe que nous sommes là dans la forêt tropicale, on ne fait pas de course à l’échalote dans ce biotope. Il y a quelques années un gendarme à pris une balle dans la colonne vertébrale, dans un fauteuil depuis, d’autres militaires sont morts sur le fleuve.

      Alors par respect pour eux, plutôt que de vomir des insanités derrière un écran , engagez vous ou allez sur d’autres sites dédiés .

    • norbert dit :

      Vous oubliez qu’une démocratie ne peut pas lutter contre les orpailleurs, pas plus qu’elle ne peut lutter contre les camps de gens du voyage en France qui dépècent les voitures volées. C’est ainsi, les orpailleurs et les gens du voyage le savent bien, et tout colonel de gendarmerie qui donnerait des ordres plus « musclés » risquerait sa carrière. Il n’y a plus que les Opex qui sont un peu en dehors des risques de peines pénales , sauf pour la Côte d’Ivoire où un sous officier s’était retrouvé en prison pour la neutralisation d’un coupeur de route.

      • Fred dit :

        @ norbert
        TOUS les gens du voyage ?

        • norbert dit :

          Non il y en a surement de respectables, mais l’erreur de nos gouvernements c’est de ne pas avoir changé ce statut pour en faire des citoyens français à part entière au lieu de laisser cette « zone » grise du statut qui oblige les communes à leur donner des aires de repos alors qu’ils devraient être dans des campings payants.

    • M´enfin ! dit :

      @basstemp
      Exact : quand des opérations policières en France se chargent du maintien de l´ordre contre les racailles, le résultat est de 0, voire 1 ou 2 arrestations !
      En Belgique dernièrement à Anderlecht : même cause mais effet différent : une cinquantaine d´alpagués !
      Cherchez l´erreur…
      PS : ne vous y trompez pas : la police a des ordres…

      • Un moblo dit :

        Ridicule….. allez faire un tour en forêt ou en banlieue….. on en reparle après…..

    • Un moblo dit :

      Vous ne connaissez manifestement absolument rien à ce dont vous parlez……

  2. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Cette opération a permis la saisie d’une pirogue avec son moteur hors-bord, d’un pistolet automatique, de nombreux appareils multimédias et de 18 grammes d’or ]

    Soit moins de 800 Euros en or , le prix d’une brèle Chinoise au Mali . Ils ont raison d’évacuer en flux tendu l’or extrait !

    Allez un petit coup de troll :

    / Mode Troll ON /
    Cela fait juste 75 ans , le 2 mai 1945 , que les M8-Greyhound du capitaine Plinio PITALUGA du 1er régiment mécanisé de reconnaissance du 11th Combat Team de la 1DIE ( Force Expéditionnaire Brésilienne ) et les biffins de l’escadron  » Lisboa  » du I/11 mettaient fin à Susa aux rêves deGaullâtres d’annexion du Val d’Aoste , de Turin et d’une partie du Piémont .
    Si on les a autorisé les  » Alpins  » à défiler dans Turin c’est encadrés comme des prisonniers et on les a gentiment , mais fermement , invité à retourner à la frontière de 1860 ! Toujours enca.. Escortés par le M8 du capitaine PITALUGA . ;0)
    Faut-dire que quand on nomme une opération  » Opération PINGOUIN « …
    / Mode Troll OFF /

    • Kural dit :

      Le troll est hors sujet, ensuite 800€?expliquer moi comment vous calculé les « nombreux appareil multimédia » alors que ont connais pas le nombre ni les objet multimédia en question, vous n’êtes pas crédible… Au passage y’a des opération similaire chaque mois voir chaque semaine, c’est largement plus que 800€ du coup, surtout si ont compte les installation détruite dans les camps, rappelons aussi que en face c’est avec des moyen improvisé que ils extrait de l’or à la main, donc ils n’en récupère pas énormément non plus, tout cela combiné à ceux qui meurt due à la pollution etc la prise française est largement correct dans l’ensemble, c’est beau de critiqué mais ont ne vous vois jamais donner de réelle argument, car quand ont critique quelque chose il faut pouvoir proposé mieux, sinon vos commentaire ne serve à rien, vous ressembler plus à un enfant qui rage que autre chose…

      • Daniel BESSON dit :

        Cit :[ Le troll est hors sujet, ensuite 800€?expliquer moi comment vous calculé les « nombreux appareil multimédia » alors que ont connais pas le nombre ni les objet multimédia en question, vous n’êtes pas crédible…]

        Ben c’est le but de tout troll , non ?
        Pour le reste c’est juste une multiplication , je vous laisse deviner laquelle . Prenez votre temps …
        En effet , l’exploitation de l’or est artisanale et je reste stupéfait par le résultat obtenu avec du matériel d’orpaillage fabriqué en bois souvent .
        La seule chose qu’il y a de valeur ce serait la mémoire des portables ( voir photo ) par ce que pour leur valeur intrinsèque …On pourrait aussi essayer d’évaluer la valeur en or du carburant saisi par ce qu’une exploitation aurifére ce n’est qu’une machine qui transforme de l’essence en or en y rajoutant de la  » force de travail  » .
        Marx n’avait pas tout à fait tort !

        • Daniel BESSON dit :

          « qui a de la valeur « ! Saloperie de correcteur …

        • Daniel BESSON dit :

          Cit : [ On pourrait aussi essayer d’évaluer la valeur en or du carburant saisi ]

          Je me réponds à moi-même !
          l’Etat d’Amapá est celui ou l’essence est la moins chère du Brésil , du moins en janvier : En gros 20% de moins qu’à Rio . Il faut compter 0,70 Euros/litre .
          https://g1.globo.com/ap/amapa/noticia/2020/01/13/amapa-tem-a-gasolina-comum-mais-barata-do-pais-em-janeiro-com-litro-a-r-402.ghtml
          500 litres cela représente donc , sans le cout du transport jusqu’au site d’orpaillage , 350 Euros !
          Les calculs des pertes infligées sont difficiles à établir au vu d’informations parcellaires . La GN et la Légion doivent avoir les données exactes et peuvent donc estimer les pertes réelles infligées , de même que les propriétaires des sites d’orpaillage .

          Les garimpeiros pourraient s’inspirer de ………. et de l’……….. ……….. pour le transport de leur carburant et de leur matériel . Mais je n’ai pas de conseils à leur donner ;0)

          • luc dit :

            Lancement du plan Harpie il y a plus de dix ans pour « Paralyser les sites d’Orpaillage illégal ». Une « paralysie » très limitée, puisque l’assocation WWF estime que 200.000 hectares de forêt guyanaise ont été détruits par l’activité illégale aurifère entre 2001 et 2019…..

  3. Gallard dit :

    Merci de remplacer « quatorzaine » par une « mise en quarantaine de quatorze jours »… « jactons la France syouplè »

    • Intox dit :

      C’est plus logique de dire quatorzaine que de parler d’une quarantaine, c’est à dire quarante, pour une période de 14 jours. Même si on emploie rarement le mot quartorzaine, il n’est pas moins français que douzaine, quinzaine ou quarantaine..

  4. Tournicoti dit :

    Bonjour à tous
    L’intervention du GIGN est-elle due à une situation particulière qui nécessitait leurs compétences spécifiques, à un simple support d’effectif ou à un aguerrissement (ce qui toujours bon)? Une idée, un restex?

  5. luc dit :

    9 smartphones, un satellitaire, 1 balance de précision, un gps et un 9 para compact : une « petite prise » dans le cours d’un quartier de Marseille !!!! Tout ça pour ça …..Très faible efficience

    • dompal dit :

      @ luc,
      Lisez le papier de M Lagneau, ça vous évitera de passer pour un c** ! 😉

      • luc dit :

        Ben connaissance du terrain, les pirogues et les HB Yam, les tronçonneuses Stihl, les moto-pompes idem ainsi que les dépôts d’essence et de mercure …. ça pullule en forêt équatoriale dans des caches ou entre deux-eaux ….
        1 de trouver , 6 prêt à les remplacer ….

  6. Cristobal R. dit :

    La Guyane est à l’abandon.
    J’ai vécu toute ma vie en Guyane et ça pas évolué grand chose ça ne fait qu’empirer. Les guyanais ont commencé à se réveiller et chercher la voix d’indépendance.

    • MAS 36 dit :

      Quand ils auront l’indépendance, c’est eux qui iront au Brésil ou au Surinam. Je connais la Guyane, c’est pas le sentiment que m’ont donné ses habitants. Tchembé rède…….

    • Un moblo dit :

      Si les guyanais faisaient un minimum d effort ca irait. Ils veulent juste tout tout cuit en se victimisant ……

    • R2D2 dit :

      « chercher la voix d’indépendance. »
      Quand on n’arrive pas à gérer une collectivité on a au moins l’humilité de ne pas aspirer à devenir un pays ^^’
      Mais bon quand on voit les voisins de la Guyane on se demande vraiment qu’est ce qui pourrait mal tourner ^^

    • Kiloutou dit :

      Riche en ressource, vivre en misère,
      même situation en Afrique.

    • Lendemain dit :

      Renault, Sanofi, Schneider …. ont construit des usines au Brésil, pas chez vous;
      ils pensent que vos ressources.
      c’est pas trop tard à se réveiller. et allez-y !

  7. destartine dit :

    Par contre, les sociétés américaines ou françaises, elles, ont parfaitement le droit de polluer…

  8. Robinson dit :

    Qui donc aide et finance ces gangs de garimperos ? bien probablement ceux qui en Guyane ont de l’influence et de l’argent.