CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Covid-19 : Londres mobilise 20.000 militaires en cas d’urgence et annonce un retrait partiel d’Irak

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

45 contributions

  1. breer dit :

    God save the queen…

    • tartempion dit :

      God save Macron …..Le pauvre en pleine crise de covid 19 est totalement empêtré dans ses contradictions pseudos scientifiques et risque de ce fait ,d’avoir bien besoin de soutien et d’encouragement pour justifier l’indigence de son gouvernement en matière de moyens individuels de protection des populations .

  2. Auguste dit :

    Ils ont voulu se distinguer,faire autrement que les autres,et ils se sont plantés et vont faire comme ces maudits européens.Mais c’est pas le virage, et le chapeau qu’ils ont mangé,qui va les démonter. » »C’est le moment juste pour appliquer le confinement » (B.Johnson).Autrement dit,les autres se sont trompés,c’est nous qui avons raison.Sacré Boris,sacrés Anglais!
    Restent plus que les Pays Bas à croire à l' »immunité collective ».Mais ils commencent à bouger aussi.

    • tschok dit :

      Il y a trois stratégies:

      – Celles des Coréens, qui repose en grande partie sur l’emploi de techniques de reconstitution du parcours du virus, dans le passé et l’avenir, pour identifier tout contact d’une personne contaminée avec une personne non-contaminée. C’est assez intelligent, le coronavirus étant un virus ARN à transmission par contact.

      – Celle des Européens continentaux, qui consiste à casser la mécanique arithmétique de la réaction en chaine du R0 supérieur à 1 et du taux de létalité supérieur à 1%, par le confinement. C’est une sorte de partie d’échecs un peu spéciale:https://fr.wikipedia.org/wiki/Probl%C3%A8me_de_l%27%C3%A9chiquier_de_Sissa

      – Et puis celle des Britanniques et des Néerlandais, assez gonflée, faut le dire, qui repose sur un concept non éprouvé, l’immunité collective, qui laisse penser que ces deux pays ont choisi de régler leur problème de retraite en adoptant des solutions radicales…

      On peut citer en 4ième stratégie les Etats-Unis: faire comme si tout était sous contrôle. C’est essentiellement une stratégie, mais de communication. C’est du Trump.

      • Auguste dit :

        La stratégie de Trump c’est de miser sur les labos de recherche et de les racheter pour une production réservée aux USA.Il n’y a pas que le labo allemand qu’il a essayé d’acheter,il y en avait 4 autres et peut-être plus aujourd’hui.Lui il pense à l’après, au cash.La santé des américains,c’est réglé: c’est une maladie chinoise,c’est la faute aux Chinois si vous mourrez.

      • Ancien du SSA dit :

        Comparer ce qu’ont fait ou font les différents pays est très intéressant ; vous avez fait l’impasse sur la Chine sans doute parce que les chinois ont été brouillons, improvisants et dissimulants, puis radicaux à la chinoise… Le modèle coréen est le plus moderne ( le Japon peut lui être comparé avec « isolement » précoce de l’archipel ) mais cela exige une population très éduquée à l’hygiène, et aussi très disciplinée qui existe peu ailleurs !
        Contrairement à vous, je pense que tous les autres systèmes se ramènent au moins partiellement toujours à celui de l’immunité de groupe qui est malheureusement proche de l’évolution naturelle, et qui a fait sa preuve dans les grandes épidémies historiques, et dans la période récente avec la vaccination. Le ralentissement de l’épidémie par le confinement n’est qu’un étalement dans le temps de la survenue de nouveau cas, afin de ne pas déborder les capacités sanitaires locales. La résolution terminale de l’épidémie ( à l’échelle mondiale pour la pandémie c’est plus compliqué ) ne surviendra de toutes façons que lorsqu’un seuil d’environ 60 % de la population aura acquis une immunité naturelle… ou par vaccin si celui-ci est rapidement utilisable et efficient.
        Japon ou Corée du Sud pourront alors être estimés se sortir le mieux de cette crise, ayant épargné leurs sujets âgés et fragiles, mais ne pourront bénéficier de l’épidémie de groupe que grâce au vaccin. UK et Pays Bas vont certainement revoir leurs politiques en adoptant le confinement. Les anglais sont amusants avec l’utilisation de l’Armée pour rallumer la flamme patriotique, mais ils ne vont pas rejouer la bataille d’Angleterre contre un virus…

        • Ancien du SSA dit :

          Mais ne pourront bénéficier de « l’immunité de groupe »…

        • tschok dit :

          @Ancien du SSA,

          Il me semble que les Chinois sont dans la même logique que nous: tenter d’enrayer la croissance géométrique des malades en jouant sur R0 par le confinement strict. Mais, il est vrai que j’ignore ce qu’ils ont fait avant d’en arriver là, pour les raisons que vous mentionnez: ils ont eu un côté bordélique et dissimulateur.

          Sur l’évolution de la pandémie, par rapport à d’autres grandes pandémies qu’on a connu dans le passé, on a quand même quelques éléments nouveaux qui sont des game changers.

          D’abord on a fait des progrès dans l’identification des agents pathogènes: il y a trente ans, on a mis deux ans à isoler le VIH. Là, on a mis trois semaines à isoler le coronavirus et sortir son génome. Aujourd’hui, on a des souchothèques qui nous permettent d’identifier rapidement les agents pathogènes même inconnus et de les répertorier en fonction de leur appartenance à une famille connue.

          Ensuite, on dispose de bibliothèques d’antiviraux, ou de molécules qui peuvent en tenir lieu, qui n’ont aujourd’hui aucune commune mesure avec celles dont on disposait il y a ne serait-ce qu’une génération, ce qui permet de mener des recherches de masse: en ce moment même, les automates de Pasteur testent l’efficacité d’antiviraux divers sur des solutions contenant des coronavirus par batterie de plusieurs dizaines de pipettes automatiques. On teste donc les antiviraux à grande vitesse, ce qui laisse espérer qu’à un moment ou un autre, on va tomber sur la molécule qui zigouille le virus ou bloque un de ces mécanismes d’action.

          Et puis après, il y a évidemment la possibilité de créer un vaccin. Là, je pense qu’on en est au stade où on lance les essais cliniques sur l’homme sur les premiers prototypes (je ne suis pas certain que les protocoles médicaux qui subordonnent les essais sur l’homme à des conditions strictes aient tous été respectés, compte tenu de l’urgence et de la crainte d’un bilan insupportable).

          Sur ces trois points (identification de l’agent, antiviraux et vaccin) on n’en est plus du tout à l’époque de la Peste Noire, donc on peut imaginer d’autres perspectives de sortie de crise qu’un enrayement naturelle de la pandémie par un effet d’immunité collective naturellement acquise par 60% de la population par contamination.

          D’ailleurs, cet effet d’enrayement des pandémies par immunité collective reste à démontrer. J’ai cru comprendre qu’il n’y a pas de consensus scientifique sur les raisons pour lesquelles une épidémie prend fin. On ne sait pas trop pourquoi. L’immunité collective est une explication possible, mais je ne suis pas certain qu’elle ait été démontrée.

          Mais peut-être que le problème n’est pas là: c’est un pari extrêmement risqué, en raison du taux de létalité, qui n’est pas faible, l’air de rien.

          Enfin, je n’ai pas tout à fait le même avis que vous sur l’effet du confinement, qui se limite selon vous à un étalement dans le temps des nouveaux cas, afin de na pas saturer le système sanitaire. Le confinement a normalement pour but de jouer sur le RO, comme l’explique cet article:

          https://sciencetonnante.wordpress.com/2020/03/12/epidemie-nuage-radioactif-et-distanciation-sociale/

          Il ne s’agit pas seulement d’étaler dans le temps le flux de patients mais de diminuer la quantité totale de personnes contaminées. Le confinement est donc conçu comme un moyen d’obtenir un R0 inférieur à 1.

          Or, il semble bien que cela marche, si l’on se fie aux résultats communiqués par les Chinois et, espérons-le, bientôt par les Italiens.

      • Auguste dit :

        La meilleure.
        En Italie ils manquent de tout,médecins,lits,ventilateurs,masques…. et de kits pour les test.L’usine qui fabrique ces test se trouve à Brescia,l’un des foyers de la maladie.Elle vient d’en expédier 500 000…….à Memphis « Tennessitt » (comme dirait Roger).Un coup de fil de Pompeo à Rome et hop aussitôt dit aussitôt fait.(La Republica)
        On apprend aussi que 249 soignants,dont 33 médecins,d’un hôpital de Naples se sont mis en maladie.Le principal de l’hôpital a menacé celui qui a dévoilé l’affaire.
        Le loup perd le poil,pas le vice.

        • Ancien du SSA dit :

          On ne peut pas se moquer pour les tests… en Île de France au moins ils sont réservés aux malades hospitalisés ou au milieu hospitalier. Et je ne vous parle pas des masques. Donc, non on ne pouvait pas jouer la stratégie de la Corée du Sud, même avec des citoyens observants et disciplinés…

    • Wagdoox dit :

      On avait exactement la meme strategie (sans le dire) jusqu’au moment ou macron a enfin compris qu’on aurait pas assez de respirateurs.

    • Edgar dit :

      La Suède a, elle-aussi, adopté la solution de l’immunité collective. Pour le chiffre de 510 000 décès supplémentaires en UK – chiffre ramené à 250 000 si des mesures de ralentissement étaient adoptées – , il convient de le rapprocher du chiffre moyen annuel des décès dans le pays: 600 000 par an (maladies, suicides, homicides, accidents, grand âge, …). 600 000 morts et 730 000 naissances par an dans le Royaume-Uni, cycle naturel du renouvellement des populations. (Pour l’Italie: 630 000 décès et 440 000 naissances par an.) . L’avantage de la solution adoptée par ces pays est la préservation du tissu économique, et la maîtrise des niveaux d’endettement de l’Etat (l’économie continue de tourner). Choix qu’un pays comme la France n’a pas fait. Il ne faut pas perdre de vue qu’un confinement imposé pendant une longue période peut avoir des effets redoutables sur la santé des individus. Et, donc, ajouter encore aux coûts de la crise. Sans immunité collective de la population, tout individu porteur du virus, venant de l’extérieur, sera en mesure de relancer l’épidémie… https://www.ined.fr/fr/tout-savoir-population/chiffres/europe-pays-developpes/population-naissances-deces/ Stratégie d’immunité collective (UK, Pays-Bas): https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-on-vous-explique-le-principe-de-l-immunite-collective-sur-laquelle-misent-le-royaume-uni-et-les-pays-bas_3871461.html
      « Stress post-traumatique, confusion et colère : les effets psychologiques du confinement » https://www.france24.com/fr/20200319-stress-post-traumatique-confusion-et-col%C3%A8re-les-effets-psychologiques-du-confinement

  3. Vaticon dit :

    le nombre de morts en France va dépasser Italie.

  4. Jerome dit :

    A noter que Cuba apporte une contribution essentielle dans la lutte contre le Covid-19 à l’angleterre et à d’autres pays

  5. Robert dit :

    Ont-ils fermé leurs frontières ?
    Il semblerait qu’ils envisagent émeutes et pillages dans leur équivalent de notre « héritage colonial ».
    Pour eux comme pour nous, et tous les autres pays touchés, il ne nous reste plus qu’à prier afin que tous nos efforts permettent autour de nous de passer l’épreuve et d’en sortir plus forts.

    • tschok dit :

      Je sais que la fermeture des frontières est une obnubilation et le masque un fétiche du discours lepéniste, ce qui ne va pas me faciliter la tâche.

      Aussi me limiterai-je à l’essentiel: on peut fermer les frontières (utilité indirecte et assez variable sur R0) et/ou confiner (utilité directe sur R0).

      La fermeture des frontières est une mesure qui, en procurant un sentiment de sécurité illusoire, peut avoir des effets négatifs sur la diminution de R0. Donc, oui, on peut fermer les frontières, mais il faut combiner cette mesure dont l’utilité est faible voire dérisoire, à des mesures de confinement.

      En gros, la fermeture des frontières, c’est politique et psychologique: en fermant les frontières, on rassure les populations et on fait de l’idéologie, pas de la sécurité sanitaire. Mais, dans les sociétés occidentales, l’aversion pour le risque est quasi absolue. Dans ces conditions, rassurer les populations est en soi un objectif légitime, même si la mesure à une efficacité marginale ou hasardeuse sur un plan sanitaire pur.

      Sinon, il reste la prière, mais je suis étonné par le but que vous lui donnez: s’en sortir plus forts. Vous devez confondre avec l’armement, je suppose.

      Mais, ma culture catholique facho identitaire est perfectible: après tout, le Christ était peut-être un mec violent et armé qui valorisait les rapports de force comme moyen de régler tous les problèmes, afin de dominer ses adversaires. Dans ce cas, oui, prier pour devenir plus fort est cohérent.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « En gros, la fermeture des frontières, c’est politique et psychologique: en fermant les frontières, on rassure les populations et on fait de l’idéologie, pas de la sécurité sanitaire » Ca reste à voir! Qui est « l’intelligent » qui a pris la décision de laisser en l’état le trafic aérien en provenance du sud est asiatique et de la Chine en particulier alors que l’épidémie prenait des proportions inquiétante dans ce dernier pays? Combien de voyageurs on été « étonné » de n’avoir aucun contrôle en arrivant sur le sol national! Et plus récemment pourquoi les Italiens ont bloqué l’accès à leur pays alors que vers la France c’était « Passez braves gens, vous pénétrez dans un pays ou le coronavirus ne passera pas comme il y a quelques années un certain……………………………. nuage!
        « ma culture catholique facho identitaire » Oui c’est vrai les cathos c’est forcément un facho qui prie tous les soirs à genoux non pas devant un crucifix mais devant un poster de Marine le Pen! Tout le monde sait cela! Vous avez oublié aussi pédophile!

        • Robert dit :

          Pascal,
          Laissez le à ses monômes, cela doit lui apporter un soulagement, il faut respecter ça.
          Personnellement, je respecte ça, je ne l’interrompe jamais, cela lui permet de se soulager comme il veut.

      • ScopeWizard dit :

        @tschok

        Mais arrêtez donc de balancer de telles conneries !

        Vous ne cessez de raconter n’ importe quoi !

        En dehors de cette obsession du R0 qui n’ a absolument rien d’ un Graal tellement cet outil statistique épidémiologique peut se révéler merdique ne serait-ce que dans l’ interprétation , qu’ est ce que vous croyez que c’ est « fermer les frontières » ? Construire un mur de 10 mètres de haut ?

        Bien-sûr que non ; en l’ occurrence « fermer les frontières » est avant-tout synonyme de surveillance et de contrôle autrement dit de savoir qui entre et qui sort et s’ il y est autorisé ou non , ce qui permet d’ organiser un dépistage systématique .

        Quant au trafic aérien , ayez bien à l’ esprit qu’ en dépit des mesures draconiennes prises par les autorités Chinoises devant l’ ampleur de la contamination ainsi que de leurs très clairs avertissements , la plupart des pays Européens dont la France ont décidé de laisser les échanges se poursuivre donc de risquer que le SARS-CoV-2 débarque en force sur notre territoire .

        Chaque passager en provenance soit de la zone épicentre soit d’ une zone à risques est potentiellement vecteur de la maladie , il en est arrivé des centaines de milliers en Europe qui ont soit résidé soit transité .

        Imaginons à présent que chacun d’ entre-eux présente une chance sur 1 million d’ être porteur contagieux du SARS-CoV-2 , cela signifie que plus il va en arriver plus ce nombre va aller crescendo .
        À 10 passagers vous tombez à 1 pour 100.000 , à 100 à 1 pour 10.000 , à 1000 à 1 pour 1000 , à 10.000 à 1 pour 100 , à 100.000 à 1 pour 10 , à 1 million à 1 pour 1 autrement-dit vous êtes certain que dans le lot , au moins 1 passager est infecté .

        Sachant bien entendu qu’ en termes de probabilités , il y très peu de chances que ça se joue ainsi , vous pouvez déjà vous retrouver avec 10 cas avec seulement 1000 ………..

        Vous saisissez l’ ampleur de la connerie ?

  6. frederic66 dit :

    je sais pas vous, mais cela me fait penser à à la guerre de 14, avec les batailles des frontières et de la marne dans un premier temps l’Alsace Lorraine, haut de France puis ile de France, j’espère que l’on va l’arrêter sur la marne et l’Ourcq !

    • vieux margi dit :

      Frédéric 66. Moi à la seconde guerre 39.45
      Les gens évacuent en province, plus calme…. on voit du vol et de la revente…marche noir.. sanctionner cela.. des pillages de magasins …. Des insouciants qui continuent de vivre comme si de rien n était.. et ne prennent pas les mesures nécessaires…des agressions de «  parisiens » en province…
      a voir ….
      Prenez soin de vous…de nous…

  7. HBOB dit :

    « les besoins en formation des forces de sécurité irakiennes » ??? Les autorités irakiennes ont demandé le départ de toutes les forces étrangères. La présence anglaise et américaine est illégale. Une fois de plus ces 2 nations bafouent le droit international

    • Wagdoox dit :

      faux le parlement a demandé le retrait mais c’est le gouvernement qui decide et le gouvernement n’a pas demandé le retrait.

  8. jyb dit :

    – dans les faits depuis septembre 2019, le uk est en retrait en irak et ne participe plus aux séquences offensives.
    – Les pays bas ont choisi la solution de l’immunisation collective parce qu’ils se basent sur un taux de mortalité faible.
    – johnson avait choisit l’immunisation collective parce qu’il se base sur un ratio nombre de lit (réa/respiratoire) inférieur à celui de l’italie donc avec un effet entonnoir inévitable.
    L’erreur que johnson a fait est de prétendre baser son choix sur un avis scientifique, ce qui est faux puisque la communauté médicale uk a demandé les noms et la consultation des avis émis par ces conseillers de bj.

    • Robert dit :

      Jyb,
      BJ est un libéral qui doit gouverner un pays avec une médecine socialiste. Alors, il botte en touche avec une arrière pensée eugéniste en direction des personnes âgées d’origine anglaise qu’aucun lobby ne défendra et qu’aucune communauté ne viendra soutenir.

      • tschok dit :

        @Robert,

        Faire de l’eugénisme avec des personnes âgées est un assez mauvais pari darwinien, je trouve.

        Perso, je ferais plutôt de l’eugénisme avec des personnes jeunes: en âge de se reproduire. Ou des immigrés, des homosexuels, pour les stériliser. Si j’étais raciste comme vous, bien entendu.

        J’ai l’impression que vous avez du mal à saisir le sens de certains mots. Faire de l’eugénisme avec des vieux, c’est simplement… trop tard.

    • tschok dit :

      @jyb,

      Alors que les Allemands, eux, renforcent leur système médical pour faire face à un pic de patients. On parle de 15.000 lits, je crois.

      Il faut dire que l’Allemagne est un fabricant de produits médicaux, ça aide d’avoir une industrie dans le secteur qui compte.

      • jyb dit :

        @tschok
        avec cette anomalie nord européenne sur le taux de mortalité. puisqu’à priori il y a moins de pathologie sévère nécessitant des soins poussés donc c’est double benef : moins de patient sous assistance et plus d’appareil d’assistance.

    • Auguste dit :

      A noter que les Italiens avaient suivi, au début, les conseils de médecins anglais et hollandais,avant d’appliquer la méthode chinoise,mais trop tard.De plus,méthode plus sino-italienne que purement chinoise.

  9. jyb dit :

    irak : britanniques et us ont commencé à retirer des troupes d’irak. Ils ont quitté les bases d’al qaim, al qayyara et K1 (kirkouk).
    Pour les brits c’est un redéploiement sur chypre et un retour en gb.
    Pour les us, ces troupes ont renforcé leur présence en syrie et retour au koweit pour les autres. Les bases évacuées représentent un peit millier de pax mais la ventilation de ces troupes est inconnue.

    • jyb dit :

      des éléments de la 101st airborne division seraient susceptibles d’etre déployés en irak selon les irakiens. Mais encore faudrait il l’accord des irakiens ( tout comme pour les patriot)

  10. lxm dit :

    Cette stratégie de « l’immunité collective »( ne rien faire pour combattre une maladie, ce qui est déjà contradictoire dans les termes) est une fumisterie autant que la pseudo théorie économique du ruisellement( nécessité de riches toujours plus riches pour que la société fonctionne).
    Dans la même logique, en 1940, si on avait pas eu d’armée, peut-être que les allemands seraient juste passés, après tout ils voulaient peut-être juste acheter des cigarettes en Andorre et on les génait.
    Une époque où fous et mensonges sont au pouvoir, pourquoi ? parce qu’ils osent, parce que les gens raisonnables n’osent pas promettre le n’importe quoi, n’osent pas manipuler, mentir devant des journalistes, mentir devant des faits et travestir la réalité.
    Regardez les stars de la télé réalité, regardez bien leur fonctionnement, oser, exagérer, mentir, vivre dans l’émotion, l’instantané, ne rien prévoir, dépenser, toujours dépenser.
    Ce virus, la crise économique qui s’ensuivra, les faillites, on est déjà pire qu’en 2008, peut-être bien pire encore ensuite, le monde va changer, ce qu’on appelait démocratie joue sa survie, on n’a pas mis de garde fous, ce fut la prime à celui qui criait le plus fort.

    • tschok dit :

      C’est la combinaison d’un R0 très supérieur à 1 avec un taux de létalité lui aussi supérieur à 1% qui rend le pari britannique très risqué.

      Il y a deux strates:
      – La saturation des systèmes médicaux: très vite on atteint le niveau de saturation.
      – La mortalité: très vite on atteint un niveau de pertes assimilable à celui d’un conflit de très haute intensité.

      Chacun de ces deux événements est une occasion rêvée de perdre les prochaines élections, donc tout gouvernement démocratique les redoute. Enfin, normalement. Mais il est possible qu’il y ait une certaine déconnexion du réel au Royaume Unis en ce moment. Le Brexit était et reste un pari gonflé. L’immunité collective aussi. Mais si vous êtes prêt à supporter les pertes, ça se joue…

      Je me demande ce que ça donnerait dans le domaine de la dissuasion nucléaire, ce genre d’approche. Combien de millions de morts?

      Gonflé quand même, non?

    • Frank dit :

      @ lxm Non. « Cette stratégie de « l’immunité collective » ( ne rien faire pour combattre une maladie, ce qui est déjà contradictoire dans les termes) est une fumisterie », dites-vous?
      Pas si simple. C’est une stratégie risquée, parce qu’intolérable aujourd’hui, tant socialement, politiquement, et même intellectuellement, ce qui est louable.
      A l’inverse, d’un point de vue strictement Darwinien des choses, c’est cette « immunité collective » réussie qui nous permet d’en bavarder en pianotant aujourd’hui.
      Ou, dit autrement, nous ne somment que le résultat vivant de la lutte entre les virus et nos organismes humains, parmi d’autres. Des survivants bien fragiles.
      C’est un débat sans fin, mais les virus sont bien plus anciens que l’Espèce humaine, sont multiples dans les milieux aquatiques, phagocytent les cellules pour se multiplier (et non se diviser, important), possèdent un ADN, ou un ARN, mais non messager heureusement, et donc peuvent donc être considérés comme des « êtres » vivants.
      La finalité essentielle d’un être vivant, c’est de se reproduire, rien d’autre, tout comme d’empêcher un autre de le faire à ses dépends. Nous y parvenons par notre intelligence la plupart du temps par les vaccins que nous créons, mais c’est surtout nos organismes qui remportent ces éternelles batailles à notre insu, en permanence.
      Depuis des milliers de générations, avec un système immunitaire qui s’adapte.
      Nous considérons la double hélice d’ADN comme l’essence de la vie, soit. Mais beaucoup de virus en sont pourvus, donc vivants, même s’ils nous sont agressifs.
      Doués d’intelligence, non, sauf si leur capacité à muter pour s’adapter et vaincre est une forme primitive d’intelligence, au sens exact du terme. Vaste débat.
      Je connais certains humains qui n’ont même pas cette faculté…
      La vision cynique et ultra-libérale de BJ d’une sélection par les hasards des résultats d’une immunité naturelle et sélective n’est plus acceptable, je vous l’accorde.
      Mais il n’empêche que nous en somment le résultat naturel, c’est donc assez rigolo de balayer si rapidement une approche qui dérange.
      L’immunité naturelle et/ou collective, c’est tout sauf une contradiction ou une fumisterie.

  11. lym dit :

    En effet, la CdS et plus encore Taïwan, en testant massivement et se protégeant de manière rapide et bien ciblée, a pu en rester à des confinements très limités avec un impact humain et économique qui le sera aussi. En réalité ils ont fait le contraire de ce que Si-Bête, toujours aussi sérieuse sérieuse porte parole des branquignoles qu’au 14 juillet, prône encore.

  12. breer dit :

    Un organisme microscopique qui se propage en se démultipliant.. capable de mettre l’humanité et tout son système économique à genoux.. Les chinois semblent contents, plus de propagation.. espérons qu’ils ont raison, en attendant il reste à voir ce qui va se produire ou non, en Afrique, en Inde, Pakistan, Indonésie, Brésil, Mexique enfin dans tous les pays à très forte densité de population, aux moyens sanitaires aléatoires, et aux économies plus fragiles …
    Voila une bonne raison de bannir totalement toute élaboration d’armes bactériologiques de la planète… Mais avec les apprentis sorciers cyniques et pervers de ce monde, on peut en douter..

    • Ancien du SSA dit :

      Les chinois affirment que leurs cas nouveaux sont importés… On peut avoir des doutes car compte-tenu de la brièveté de la durée d’incubation ( quelques jours ) il est bien possible qu’ils soient encore dans le brouillage des données, voire de l’intox…

      • Auguste dit :

        Il y a des médecins français en Chine qui confirment les données.Si les « importés » viennent de pays infectés et n »ont pas été testés,peuvent parfaitement avoir la maladie,sans en avoir les symptômes.
        Qu’au début,les Chinois aient essayé de cacher la maladie,pour des raisons bonnes et mauvaises,c’est certain.Mais dés que l’épidémie s’est déclenchée,tous sont d’accord pour dire qu’ils ont joué franc jeu.

  13. Max dit :

    Je vous conseille de lire cette étude de l’Imperial College de Londres (sus mentionnée dans cet article) en anglais mais faîtes jouer Google traduction .
    C’est édifiant…
    https://www.imperial.ac.uk/media/imperial-college/medicine/sph/ide/gida-fellowships/Imperial-College-COVID19-NPI-modelling-16-03-2020.pdf

    • Edgar dit :

      Intéressant. Je constate que le panel de mesures susceptibles d’être utilisées (« PC=school and university closure, CI=home isolation of cases, HQ=household quarantine,
      SD=social distancing of the entire population, SDOL70=social distancing of those over 70 years for 4 months ») n’inclut pas l’isolement de toute la population, comme en France ou en Italie.

  14. Belzébuth dit :

    2020: Les brits filent à l’anglaise d’Irak… Les américains réorganisent leur dispositif, 2003 c’est loin:
    https://youtu.be/vhHN7xV37yc