Sahel : Ayant encore subi des pertes importantes face à Barkhane, les jihadistes cherchent à se doter de drones

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

30 contributions

  1. MP3 dit :

    La combinaison microdrone- mortier lourd peut s’avérer redoutable pour les bases avancées comme pour les bases temporaires.

  2. Daniel BESSON dit :

    Il faut cesser de prendre ces insurgés pour des paysans incultes comme l’avait fait un officier Français dans les colonnes de  » Sputnik  » évoquant l’absence de snippers capables d’effectuer une correction de tir parmi eux .
    Ce n’est pas par ce qu’  » ils subissent des pertes importantes « ™© qu’ils essayent de se doter de drones , c’est juste le signe que ces rebelles disposent des capacités humaines pour mettre en œuvre ces technologies et qu’ils apprennent à combattre avec .
    Compte tenu de la débrouillardise des Africains et de l’accès de plus en plus facile à ces technologies il n’ y a d’ailleurs rien de bien étonnant en plus du RETEX de la Syrie et du Yemen disponible en quelques coups de clics de souris .

    Tout comme pour les Houtis il est fort probable que les mines vont se perfectionner pour devenir  » intelligentes  » , que les drones seront employés* pour préparer des coups de main voir délivrer une petite charge explosive .
    La seule chose qui peut limiter la  » technologisation  » de cette rébellion c’est qu’elle est quand même moins attirante du point de vue  » vie en campagne  » pour des diplômés que le  » Cham  » : Vie en cambrousse au lieu des villes de la Syrie laissées par Afez el Hassad , pas de BMC avec des houris Chrétiennes mises en esclavage , des brêles Chinoises au lieu de technicals Japonais , …

    Ce n’est pas certain mais c’est possible .

  3. BoitaR dit :

    Bonjour à tous, pas encore lu l’article, mais je viens de bugger sur la photo; quelqu’un peut il me dire c’est quoi la lunette sur la 12,7? On dirait une lunette point rouge?

    • Weld dit :

      Tout à fait, cela ressemble furieusement à un produit de chez DI Optical USA :
      http://diopticalusa.com/?page_id=459
      A noter que certaines mitrailleuses de la marine (sur le CDG notamment) en sont équipées elles aussi

    • CHOLLEY dit :

      Trijicon ou Eotech…

    • Boss dit :

      Dcl 120 …une sorte de gros eotech

    • BoitaR dit :

      Merci pour vos réponses!
      Mais du coup, je me questionne: une lunette reflex sur une 12.7 dont la vocation initiale est plus la neutralisation de véhicules/aéronefs que de personnels est il vraiment pertinent? Avec une portée pratique de 1800m, est ce qu’une x2 ou 3 n’aurait pas plus de sens?
      D’autant qu’une lunette point rouge a tout son intérêt si les yeux sont dans l’axe du viseur: sur un fusil d’assaut, le haut du corps et donc la tête ne fait qu’un mouvement de rotation avec l’arme, ce qui permet le tir « reflexe » très rapide. Hors, la 12.7 est sur trépied, le tireur doit donc se déhancher, voir de tourner autour du trépied. La lunette reflex at’elle encore du sens?

  4. Chanone dit :

    Les drones… Ni simples, ni robustes.
    Mais vachement utiles.

  5. Chaibou dit :

    Avec l’utilisation des drones par les jihadistes . ça sera vraiment un tournant dans cette guerre. Mais cette future l’utilisation de ces moyens aériens par les terroristes ne changera en rien sur la détermination de la force barkhane dans la région. Je maintiens l’intégralité de mes points de vues sur une future désintégration des jihadistes au Sahel.

  6. Lucien dit :

    Est-ce que les missiles Mistral peuvent contrer les drones utilisés par les djihadistes ? J’ai déjà vu des VBL Mistral, ce serait peut-être l’occasion d’en commander pour de bon

  7. jo dit :

    En gros la France va fournir des drones de fabrication Francaise absolete au djihadiste puis les peter pour prouver qu ils sont fort ? on refait le coup des mobilettes…

  8. PeterR dit :

    Cela n’est pas précisé mais j’imagine qu’il s’agissait de petits drones type Parrot => faible rayon d’action. Quand on en détecte un cela veux dire que le gugus n’est pas loin.
    On pourrait surement se doter de moyens permettant de localiser la source d’émission (le pilote) et de traiter la cible par un simple mortier

    • v_atekor dit :

      Et ça veut dire aussi que c’est super sensible au brouillage. Il y a bien un signal critique pour des petits drones ce genre, c’est le GPS qui se trouve aussi être le plus simple à brouiller. Cela étant, même pour un moustique, il faut savoir qu’il est là avant de avant que les infos ne soient prises.

  9. werf dit :

    Bizarre, cette présence de drones abandonnés alors que ce matériel est facilement transportable. Je doute un peu, sans photos, on peut prendre un jouet pour un drone… de là à dire que le trait a été grossi par l’EMA… Vus les moyens utilisés sur la période je considère que les résultats sont décevants. Mais j’ai déjà dit que l’on était dans la logique de l’Afghanistan et de la communication maîtrisée pour soutenir le moral des troupes… On voit aujourd’hui où en sont les américains sur ce théâtre : 12000 morts, 12 milliards de dollars et ils vont signer aujourd’hui un accord de paix avec les talibans. No more comment.