La mobilité militaire serait sacrifiée dans la dernière proposition budgétaire de la Commission européenne

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

30 contributions

  1. Raymond75 dit :

    L’Union Européenne est une association de comptables ; aucune vision à long terme, aucune vision stratégique, des compromis à 27 tous plus minables les uns que les autres …

  2. Pascal (l'autre) dit :

    L’ Europe, ……………………………………………… l’Europe! Rien que le nom m’amuse.

    • Alexander dit :

      Bonjour ,
      Quoi qu’il nous en coûte , il serait peut-être temps de faire cavalier seul … Notre pays à les moyens de mettre 10/15 milliards € de suite afin d’augmenter notre budget défense … Nous en avons les moyens … Mais cette UE nous bloque… et en même temps nous fait prendre un retard dans nos programmes … Europe de La Défense , cette Alesienne qui met en danger nos savoirs faire … Qui sur le plan classique nous fait perdre des rangs précieux par rapport aux autres grades nations … Notre budget devrait aujourd’hui avoisiner les 60 milliards € … si nous voulons rester crédible… Les Anglais , ont compris , leurs budget défense pour 2020 avoisinera le 58milliards € … Ils n’ont l’UE pour leurs dire non ….
      Un jour , nous paierons très cher le peu de vision de nos dirigeants … Alors mes amis , je vous laisse débattre de je ne sais quoi … plan sur la comète … illusions ?… voir illusions perdues …l’UE de La Défense, vous l’aurez , à la semaine des quartes jeudis et des trois dimanches …Bonnes discussions …

      William Alexander.

  3. Aymard de Ledonner dit :

    Il est certain que les achats polonais massifs d’équipement américains n’aident pas non plus…..
    La Pologne peut essayer de demander à Trump de rénover ses routes et ses voies ferrées…..

  4. Bob dit :

    Que fera donc Jupiter avec le depassement de sa ligne rouge sur la baisse du budget militaire au sein de l’UE ?
    D’un cote, il critique l’Otan de facon unilaterale de la meme facon que Trump que Manon critique aussi (c’est qui est paradoxale). Et il demande de l’argent pour l’OTAN au sein de l’UE, le comble du paradoxe.
    On remarquera que plusieurs pays d’Europe de l’Ouest n’ont que faire que la menace russe contrairement a d’autres.

    • LesPetitsPédestres dit :

      Macron critique l’OTAN comme structure aliénante et inefficace, quand Trump est bien content d’avoir des Européens faibles dans l’OTAN et critique le manque d’investissement des pays membres dans leurs armées, qu’il faut traduire par « dépensez plus pour vos armées mais surtout achetez made in USA ».
      Il n’y a jamais eu de demande d’argent pour l’OTAN à l’UE, mais de l’argent pour développer des points et secteurs stratégiques de la défense des pays européens pour sortir de la dépendance vis-à-vis des USA, une autonomie militaire qui signifierait une autonomie/poids supérieur diplomatiquement.

  5. François de Brest dit :

    haha l’Europe de la défense… quelle blague … mais aussi quel formidable ustensile de communications à destination des gogos

  6. Renard dit :

    C’est marrant, enfin façon de parler car le petit caporal de Bavière a eu moins de problème à franchir les frontières…

    • Raoul72 dit :

      Ne dites pas de sottises ! L’homme dont vous parlez n’était pas un petit caporal « de Bavière » mais un petit caporal de Bohème !

  7. trandal dit :

    il est temps de taper du poing sur la table marre de s’endetter pour protéger les autres ; soit tout le monde s’y met soit chacun pour soit mais il faut le faire savoir HAUT ET FORT et arrêter de mendier auprès d’hypocrites mercantiles !

  8. Bohé dit :

    Alors l’Allemagne veut réduire le budget européen de la défense mais elle a fortement augmenté sa participation en tant qu’État nation pour l’espace afin de contrôler les projets et d’en tirer les bénéfices. C’est tellement grossier comme manœuvre que personne ne réagit? J’ai la forte impression qu’ils sont tout le temps en train de tirer la couverture. On a le sentiment que pour eux l’Europe est un moyen de gagner en puissance en utilisant les autres. Chez nous c’est plutôt l’inverse avec des dirigeants aveuglés par le projet européen et qui bradent souvent nos positions…

    • R2D2 dit :

      « On a le sentiment que pour eux l’Europe est un moyen de gagner en puissance en utilisant les autres. »
      Euuuh oui en fait c’est un fait avoué et assumé, ce n’est pas qu’une impression. Ce n’est pas pour rien que l’on dit que le 4eme reich sera économique ^^
      Le tournant pour l’Allemagne aura été la réunification: en redevenant une elle a retrouvée une masse critique qui lui permet d’influer sur tout l’Europe centrale ainsi que l’Europe scandinave. Entrainant de fait le reste de l’Europe occidentale… Autre effet de la réunification: l’apparition de char d’assaut comme Merkel avec des aspirations nationales et européennes bien différente des Schroder & Co.
      .
      Il suffit par exemple de voir le comportement de l’Allemagne pendant la crise de l’Euro (sabordage en regle des ses « alliés » européens en imposant des solutions que seule son économie était capable d’encaisser. Un coup double qui lui a permis d’éviter le pire tout en affaiblissant les autres les rendants de fait bien plus… « dociles »).
      Dans le domaine militaire l’armée allemande est en train de devenir un aggrégateur de moyen de défense la rendant ainsi incontournable. C’est intéressant de voir que la défense européenne ne se fait pas/plus autour des pays qui combattent ou ont combattus au quotidien (France, UK) mais sur un pays qui n’intervient nul part et s’en remet entierement aux USA.

  9. Olivier dit :

    Les bureaucrates européen sont vraiment que des nuls heureusement je voté contre mastricht à l’origine et je le regrette pas . Il faut savoir que ce sont tous des copains des uns et des autres que l’on place là. Surtout en plus ils ont des réductions d’impôts et des régimes spéciaux pour leurs retraites.

    • Thaurac dit :

      « . ils ont des réductions d’impôts et des régimes spéciaux pour leurs retraites. »
      D’accord avec vous et si les gens les connaissaient ce serait un scandale, surtout le rapport années travaillées/montant retraite ( pour certains, juristes par exemples c’est mois travaillée..)
      On nettoie d’abord chez nous, il y a encore du taf (france télévision, les assemblées, sénat et employés..) ensuite on passe à ces guignols

  10. Plusdepognon dit :

    On peut mettre en lumière les montants dépensés par l’Europe pour faciliter les manœuvres de l’OTAN :
    https://www.les-crises.fr/lunion-europeenne-entreprend-de-faciliter-les-deplacements-militaires-sur-son-territoire/

    Notamment avec l’exercice « Defender 2020 », actuellement en Belgique :
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/02/16/defender-europe-20-20900.html

    https://forcesoperations.com/defender-europe-20-debarque-en-belgique/

    https://mil.be/fr/article/le-29-bataillon-logistique-loge-les-troupes-de-defender-2020

    L’exercice est mieux décrit… sur ce site anti-militariste :
    https://worldbeyondwar.org/fr/defender-europe-20-preparing-for-war-from-german-soil/

    En pointant l’Europe, on en oublierait presque les ratés « made in USA » (externalisation, oooh ben c’est pas parce qu’on paye les entreprises un bras que ça marche, ça alors…) :
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/01/29/turbo-activation-20842.html

  11. Paul Bismuth dit :

    Payer les américains pour cela, c’est le choix des pays européens, seuls les responsables français n’ont pas ce discours.
    https://www.lefigaro.fr/international/louis-gautier-les-europeens-doivent-assumer-leur-securite-20200227

  12. lxm dit :

    S’ils sont suicidaires dans cette europe du nord, on a 2 options, soit tenter de faire le job et de tous les défendre « malgré eux », ou les abandonner à leur sort, ce qui supposerait peut-être même de faire une « autre » europe, avec ceux du sud.
    C’est que nous aussi on a peu de moyens, nous n’avons même plus le contrôle de notre monnaie pour pouvoir l’utiliser en cas de crise grave.

  13. JF dit :

    C’est seulement maintenant que  »vous avez l’impression… »

  14. nexterience dit :

    Pourquoi le transport par la route n’est jamais évoqué comme alternative en cas d’urgence?
    Si les wagons plats sont abondants, les camions plateaux aussi.
    Je doute que cela soit beaucoup plus cher et c’est une alternative plus résiliente aux bombardements.

  15. Françoise dit :

    Il faut être conséquent quand on fait des choix :

    La commission européenne prévoit une Union-Européenne décarbonnée pour 2050, car, « si nous investissons entre 175 et 290 milliards d’euros, nous aurons un réchauffement limité à 1,5°C » (Les Européens ne produisent pourtant que 10 % du CO2 émis mondialement _ Comprenne qui pourra).
    https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:52018DC0773

    Cependant, une transition rapide vers une économie décarbonée est impossible et indésirable (Vincent Bénard, économiste et ingénieur en aménagement du territoire).
    https://www.contrepoints.org/2019/07/11/348844-la-transition-rapide-vers-une-economie-decarbonee-est-impossible-et-indesirable

    D’ailleurs elle vaudrait 100 milliards de dollars par an à partir de 2020 pour les pays industrialisés selon Al Gore
    http://www.fondation-nature-homme.org/sites/default/files/publications/150615_rapport_financement_climat.pdf

    ou 90 mille milliards de dollars d’ici 2030 selon la banque mondiale.
    https://newclimateeconomy.report/2016/

    À propos : Transition énergétique allemande, le fantasme fait place à la gueule de bois : En Allemagne et ailleurs, l’enthousiasme écolo des dix années passées est suivi d’un examen rationnel du rapport coût-avantage de chaque énergie et du bien-fondé de la « transition ». Celui-ci est bien plus douteux qu’on pensait…
    https://www.challenges.fr/energie-et-environnement/allemagne-la-gueule-de-bois-de-la-transition-energetique_655346?fbclid=IwAR03AIDvOGH2HO4_vqyoEZNOUYAUFj53R3TdpXHSvToZrweMU1sZhYj10qA

    • tschok dit :

      @Françoise,

      J’ai lu la première source que vous citez et elle ne dit pas du tout ce que vous prétendez lui faire dire.

      Ce que vous faites dire au texte, en mettant les guillemets: »« si nous investissons entre 175 et 290 milliards d’euros, nous aurons un réchauffement limité à 1,5°C » « .

      La vraie phrase dans le texte: « Pour parvenir à une économie à zéro émission nette de gaz à effet de serre, ce taux devrait passer à 2,8 % (soit environ 520 à 575 milliards d’EUR par an). Cet objectif implique des investissements supplémentaires considérables, de l’ordre de 175 à 290 milliards d’EUR par an, par rapport à la situation de référence. »

      L’objectif à atteindre n’est pas une augmentation de la température globale à 1,5°, mais zéro émission de GES. On a un objectif de zéro émission de GES à telle date et pour ça, il faut mettre tant d’investissement. C’est ça que dit la phrase. Et pas: si on met tant de milliards d’euros, on aura tant de degré de réchauffement climatique. Ca, elle ne le dit pas.

      Ce que je regrette chez les climato-sceptiques, c’est que souvent ils déforment les sources qu’ils citent pour leur faire dire des trucs qui ne sont pas dits, et après ils se plaignent de ne rien comprendre, alors qu’en fait ils mentent sciemment pour des motifs purement idéologiques qu’ils feraient bien mieux de mettre en avant directement, plutôt que d’essayer d’enfumer les gens en faisant passer des vessies pour des lanternes.

      Etre franc et direct, c’est pas compliqué, non? On annonce la couleur: je suis climato sceptique pour telle ou telle raison et moi, j’vais vous prouver que toussa c’est de la connerie en m’appuyant sur tel argument précis. Simple, non?

      Je n’ai pas regardé les autres sources que vous citez, mais si c’est le même genre de conneries, je préfère m’arrêter là.

      • Françoise dit :

        @tschok :
        _ C’est bien d’avoir montré une autre partie du texte, mais vous ne savez pas critiquer car une copie d’une partie du texte auquel je me réfère est « Le rapport du GIEC confirme la nécessité pour la planète de limiter le changement climatique à 1,5°C afin de réduire le risque de survenue de phénomènes météorologiques extrêmes. ». Je vous conseille par ailleurs de regarder la figure de la page 20.

        _ Un côté positif de cette histoire est qu’elle nous permet de rejouer 1935-1939 en Allemagne. On perçoit ceux qui se rangent automatiquement du côté de la propagande étato-journalistique, laquelle assigne un objectif fou dont la nécessité de l’atteinte n’a pas été prouvée : Éliminer tous les juifs / dépenser des centaines de milliards d’euros pour supprimer les rejets de CO2.

        _ Si vous voulez des arguments précis, vous pouvez consulter
        https://contreveritesclimatiques.wordpress.com

        http://pensee-unique.fr/

        ou lire ces livres, en partie écrit par des journalistes, donc qui ne connaissent pas grand chose à la physique, mais qui sont assez grands pour reconnaître que les COP ne mènent à rien, n’étant que des rendez-vous politiques sous couvert de verdure.
        http://pensee-unique.fr/liens.html

  16. Jean la Gaillarde dit :

    il fallait faire une Europe en cercles concentriques :
    1- Une Europe à 6, au niveau de la défense.
    2-Une Europe à 12 au niveau économique, et fiduciaire
    3–Etendre à 27 pour ceux qui, dans l’avenir voudraient rejoindre un des deux clubs ….. et déjà, 27 auraient été trop ….

  17. gaussez vous dit :

    Pour les mémoires courtes, il n’y a pas encore si longtemps l’ennemi était aux frontières nationales. Le pourquoi des gabarits différents vient de là. Tout comme le gabarit du métro parisien qui ne voulait pas voir les compagnies ferroviaires squatter ses tunnels (avant 1938).
    L’Europe d’aujourd’hui n’a rien à voir avec ça. Elle doit composer avec ce bazard.

  18. Bricoleur dit :

    L’appréciation de la réalité de la menace d’une invasion terrestre russe – comme au bon vieux temps d’avant 89 – est divergente selon les pays. Et heureusement. Des nostalgiques de la bataille de Koursk voient des chars s’affronter par milliers dans les plaines de l’orient européen … Pfftttt ! Vu l’état de l’économie russe, celui de ses forces armées, et la configuration des lieux ( tampon formé par la Biélorussie, gages de territoires russes à prendre) , on a le temps de voir venir … L’ Europe a des problèmes plus prégnants à affronter.

  19. Vieux sapeur dit :

    Merci Nexterience de revenir aux « classiques ». Au cas où, mais je n’y crois pas beaucoup, les pays de l’OTAN ont des milliers de porte-chars et porte-engins TP à réquisitionner, ainsi que des milliers d’engins blindés à roues. L’ utilisation de la route est, de plus, beaucoup plus souple que l’usage des seules voies ferrées.

  20. werf dit :

    Les milliards européens seront de toute manière insuffisants car ce sont tous les ponts, les tunnels, les voies ferrées, les voies navigables les aérodromes qui devraient être refaits aux normes OTAN dès les frontières de l’ex rideau de fer et particulièrement dans les états limitrophes de la Russie. Il y a du boulot, peu d’argent et peu de motivation vue la difficulté d’augmenter les budgets militaires. Sans compter que dans un conflit tous les points névralgiques seraient détruits en moins d’une journée.A méditer.

  21. Robinson dit :

    Faut-il vraiment des milliards d’€ pour supprimer les obstacles bureaucratiques intra européens ?