!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

La Défense belge démontre qu’utiliser un téléphone portable personnel peut mettre en échec une opération militaire

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

35 contributions

  1. MAS 36 dit :

    Ce n’est pas pour rien que les russes sont revenus à la vieille machine à écrire mécanique ( ah les Olympia…) pour leur courrier transmis par estafettes entres leurs ministères et divers services. Connaissant les gugusses cela devrai nous inciter à prendre quelques mesures de bon sens similaires.

    • Fred dit :

      … Mais la présence de matériels et soldats russe en Ukraine a été révélée par des photos publiées sur VKontakte (le Face de bouc russe) aussi bien par les soldats eux-même (pas malin) que par des civils. Photos parfois géolocalisées !

      Le simple datamining d’une ONG a suffit à le révéler.

  2. Raymond75 dit :

    C’est étonnant qu’il soit nécessaire de rappeler cela, et il y a une carence de la formation. Lorsque vous vous prenez un selfie que vous communiquez à vos proche, il y a dedans vos coordonnées GPS. Et cela pour chacun d’entre vous, ce qui donne des informations sur le groupe. Idem si vous faites un jogging avec un traceur de performance ; c’est tout votre trajet qui est identifié, et donc la localisation de votre base …

    Ce ne sont que de petits exemples ; récemment, des soldats israéliens se sont fait piéger sur des messageries de rencontres par de fausses jeunes femmes qui étaient en réalité des gens du Hamas !

    Personnellement, je pense qu’il faudrait interdire l’utilisation des smartphones, les déposer avant de partir en OPEX, et téléphoner depuis des postes ultra sécurisés installés sur les bases.

    Comment faisiat on avant l’invention du smartphone ?

    • Luc dit :

      Fut un temps ou les portables « Epoque Nokia-BlackBerry  » étaient remisés par la secrétaire du Chef de Corps

    • FredericA dit :

      @Raymond75 : « Comment faisiat on avant l’invention du smartphone ? »
      .
      On se faisait repéré avec son signal GSM ou via des capteurs infrarouge, des micros dissimulés, des guetteurs, … ou toute chose qui permettait de voir un ennemi qui arrivait.

  3. Castel dit :

    Le cas de Djokar Doudaiev, tué par un missile alors qu’il utilisait son téléphone portable est bien connu :
    Le missile avait repéré sa cible, grâce au téléphone portable qu’il utilisait, mais il s’agissait alors d’un téléphone satellitaire…
    On aurait pu penser que les téléphones utilisant le réseau GSM seraient plus difficiles à repérer par des satellites d’observation, mais les Belges viennent de démontrer que ce réseau n’est pas à l’abri de bricoleurs « inspirés »

  4. haut de games dit :

    voilà ,j’ai un ami qui a connu les premiers Potable prêter par le commandement en 1989 en mer ..il fallait avoir une bonne raison pour appeler sa famille ,.ensuite en 93 au large de la Bosnie il a pu appeler pour sa femme enceinte et savoir comment cela aller ….aujourd’hui c’est certainement devenu le Bazar total dès que les navire s’approchent des liaisons….
    Navire repérable à souhait

    TÉLÉPHONE PORTABLE INTERDIT à BORD pas d’autres solutions ,retour à la bonne vieille Marine originale et qu’on en parle plus de ces saloperies de portables gadgets inutiles pour la plus part !

    • Luc dit :

      Et oui , en opération, les navires français se mettent a quelques nautics d’une antenne relais et « Call Conférence Perso Autorisées » sur le pont pendant 1H puis après brouillage – verrouillage ….
      Pour info certains smartphones, avec leurs capteurs accéléromètres peuvent recréer la route d’un sous-marin pendant tout son temps d’immersion …et la précision est incroyable ……

  5. Stoltenberg dit :

    D’où l’intérêt pour la Caf de sponsoriser les forfaits mobile & internet des jihadistes. La gauche jubile.

  6. joki dit :

    Je vais dire un truc qui va surprendre: les portables sont largement utilisé par les militaires français en exercices et même en opération. Pour faire de la topo par exemple, l’utilisation d’AlpineQuest ou global mapper est nettement plus simple d’utilisation et efficace que les gps en dotation, ou autre, genre le DAGR qui est en principe sécurisé mais n’est pas vraiment ce qu’il y a de plus simple a utilisé, et en plus il est en anglais..
    Et pour ceux que ça pourrait inquiété, la carte et la boussole sont encore largement employé aux classes ou en stage. Mais quand on peux, on prend ce qu’il y a de mieux
    Mais c’est a l’armée de fournir du matos adapté aux soldats, je trouve ça quand même choquant qu’un bête smartphone soit nettement plus efficace pour certaine fonction essentiel que le matos en dotation

    • Hermes dit :

      C’est plus facile de faire évoluer son smartphone que de faire évoluer le matos en dotation…
      .
      Regardez la seule évolution des différents mobile ces 5 dernières années, si vous vous y connaissez un peu, c’est effarant…
      Sans parler de la chute des prix des smartphones « tout capteurs ».
      .
      Aucune entité à l’échelle d’une armée, ne peut suivre ce rythme, les smartphones ont malheureusement pris de court les instances.
      .
      L’autre problème au delà du terminal (ce dernier étant facile à doter en fait…) c’est l’ouverture des applications, la couverture réseau.
      .
      Il est bien plus facile de développer une application d’ampleur||qualité quand celle ci touches des millions d’utilisateurs (Moyen de développement, retour utilisateur, open source), surtout quand on a des outils assez clé en main qui permettent le déploiement rapide de pas mal d’outils aujourd’hui…
      .
      C’est presque impensable de voir ça à l’échelle militaire dû a la particularité du domaine.
      L’Open Source, c’est mort.
      Les réseaux publique, c’est mort.
      La quantité de développeur est limité, la qualité globale est potentiellement plus faible.
      Je dois vraiment parler de la possibilité que l’on a de faire des retours constructif aux fabricants/concepteurs pour une amélioration ?
      .
      Bref, c’est pas évident et je comprends facilement que ce soit frustrant, mais je doute qu’on voit un équivalent de ce qu’on peut trouver sur le marché application dans le militaire un jour, tout simplement parce que c’est développé pour des militaires par des militaires (du moins pour la parties initiatrice généralement).
      Le civil a beaucoup a offrir au niveau du numérique et l’armée a raté le coche.

  7. who? dit :

    c’est bien, ils ont inventé l’eau chaude, bravo

  8. Paul Bismuth dit :

    À quand le même exercice en France?
    https://www.mil.be/fr/article/quand-lennemi-est-dans-votre-poche

    Avec certainement le même résultat, vu l’importance de la place prise par la technologie dans notre société et surtout dans le milieu militaire.
    https://geointblog.wordpress.com/2019/02/05/comment-les-solutions-mobiles-transforment-les-operations-militaires/

    • tschok dit :

      L’exercice reposait sur un piège: » Autoriser, voire encourager l’usage des smartphones privés pendant cette manœuvre , etc » dit celui qui l’a tendu.

      Ok, on sait localiser un smartphone en Belgique au XXIième siècle quand il est porté par un militaire en manœuvre, ledit militaire ayant été encouragé à le conserver sur lui par sa hiérarchie. Bon.

      C’était quoi le but du jeu?

      Ah oui: quand vous êtes en mission d’infiltration en territoire hostile, évitez de porter un gilet jaune fluo avec des grelots aux pieds. Et accessoirement, évitez d’embarquer votre smartphone avec vous.

      Il fallait faire cet exercice pour le faire comprendre aux intéressés?

      Et si l’objet de cet exercice était de mesurer la capacité de soumission à des ordres imbéciles, façon expérience de Milgram?

      Vous prenez des militaires, belges ou autres, on s’en fout, et vous les encouragez à faire un truc complètement con. Ensuite, vous mesurez le résultat.

      C’est possible, ça, d’après vous?

      Ils ont des esprits tordus dans l’armée belge, eux aussi?

      • revnonausujai dit :

        un peu plus haut, vous pouvez lire un témoignage qui explique que les militaires français s’en servent couramment en opération; et à leur intiative, hein, pas sur ordre, parce que c’est plus facile que le matériel sécurisé.
        Alors p’t’être ben qu’une démonstration pédagogique n’est pas forcément 1 inutile 2 du sadisme hiérarchique.
        verseriez vous dans le complotisme ?

      • ScopeWizard dit :

        Des esprits tordus ?

        Oh , jamais autant que le vôtre ……….. 🙂

  9. Robert dit :

    Avec les moyens actuels accessibles au commun, cela parait tellement évident et probablement depuis un moment.
    Maintenant, il va falloir faire des stages de désintoxication au portable pour nos forces armées.

  10. Thaurac dit :

    Faut pas rêver, tout cela on sait le faire depuis longtemps et tous nos appareils navires, voire sous marins avec le mat optronique et même avant, les avions, réseau terrestre, tout cela existe pour écouter toutes les conversations qui se baladent dans les airs, portables compris, et la localisation, soit ils activent le gps à distance soit ils se servent des relais téléphoniques…

  11. felipe dit :

    excellent initiative. inutile de ressasser le passé. le défi est devant nous : apprendre à nos soldats à se passer de leur joujou , au moins lorsqu’is sont engagés en opération. essayons déjà sur des séquences de 4-5 jours à l’entraînement…. pas gagné

  12. Casio dit :

    Avec des tablettes et des applications dans tous les sens pour bosser ça va être que du bonheur!
    https://lessor.org/a-la-une/les-gendarmes-defendent-leur-nouvelle-application-gendnotes/

  13. ScopeWizard dit :

    La technologie doit être un PLUS , non être un MOINS ou remplacer certains SAVOIR-FAIRE qui pourraient s’ avérer indispensables en SECOURS ( exemple : instruments de bord type horlogerie mécanique si gros problème ionique ) qui seront par la suite perdus comme tant l’ ont été ou ont été récupérés par l’ industrie à fins purement mercantiles ( exemple parmi tant d’ autres : pharmacies ou para-pharmacies VS herboristes )………

    Le problème de toutes ces machines c’ est leur côté attractif puis addictif qui font que l’ on a nette tendance à les privilégier puis à laisser tomber tout le reste ; par exemple disposer d’ un bon GPS en montagne ne doit pas te dissuader d’ avoir la carte qui va bien + la boussole qui va bien aussi , ton GPS doit donc être un + .

    Or , de nos jours , l’ État le premier ne cesse d’ encourager l’ administration qui ensuite contraint l’ administré ( qui n’ a en majorité jamais rien demandé de tel ) à délaisser des trucs pourtant hier encore à la portée de tous moyennant quelque effort ou organisation qui en règle générale favorisaient la sociabilité ( notion d’ entraide , altruisme , etc ) ; ce qui ajoute de la dépense ( et pas qu’ un peu , voir tous les abonnements ou locations comparés à hier ) mais aussi de la dépendance voire de la servitude et éloigne l’ humain de l’ humain lui-même à son tour de plus en plus considéré en tant que machine donc en tant que consommable recyclable comme jetable ………….

    La formule magique étant : il faut vivre avec son temps , s’ adapter , etc……….. Heu OUI MAIS jusqu’ à un certain point !!!!!!!!

    Perso , il y a bien un an que je me suis débarrassé du smartphone mais je pense que je vais bientôt être dans l’ obligation d’ y revenir , tout étant mis en place en ce sens en totale violation de ma volonté qui tend à beaucoup plus de simplicité et surtout à beaucoup moins de dépendance , de contrôle .
    Et déjà , il n’ y a qu’ à constater à quel point nos aînés -à qui souvent nous devons tellement- sont « largués » …………….

    À la fin des années 1970 ceux-là avaient déjà tout pigé ……….. bon , ils étaient plutôt loin d’ être les seuls puisque la littérature en était déjà empreinte depuis des décennies ( 1984 , Le Meilleur des Mondes , Fahrenheit 451 , les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? , etc …… ) ……………

    https://www.youtube.com/watch?v=YR5ApYxkU-U

    https://www.youtube.com/watch?v=fvPpAPIIZyo

    • Plusdepognon dit :

      @ ScopeWizard
      Puisque l’on vous dit que nous sommes trop bêtes pour comprendre et qu’il faut laisser les gens intelligents faire…
      http://www.slate.fr/story/187647/coronavirus-penurie-medicaments

      • ScopeWizard dit :

        @Plusdepognon

        Pour ma part , cela fait plusieurs semaines que j’ essaie de sonner le tocsin tant qu’ il était temps ; désormais , je m’ apprête à compter les morts tellement la France ( pas uniquement loin de là ) , son gouvernement en tête , a été en dessous de tout préférant laisser les choses suivre leur cours surtout en termes de libre circulation plutôt que protéger sa population -notamment la plus fragile- qui va à présent en payer le prix .

        Tandis que les fourbes et toujours si cruels Chinois ont fait tout le contraire , aussi ils obtiennent à présent un résultat tendant vers une nette régression de l’ extension de la maladie , cependant que nous sommes en phase d’ épidémie qui sera en toute logique suivie d’ une pandémie et vu que comme des cons à cause de notre propre « Mondialisation » nombre de médicaments et autres trucs utiles proviennent de Chine , à présent nous v’là tout frais , offerts à la Grande Faucheuse ; comme c’ est chouette , n’ est ce pas !

        Ah c’ est nous les cadors , y a pas à douter ! 😀

        Bah , si je chope l’ intrus et que j’ en meure , ne vous inquiétez pas je vous tiendrai au courant et puis ça fera de la place…….. 🙂

        Ah , nostalgie de la Grippe Espagnole ………. ( qui d’ ailleurs ne s’ appelle pas ainsi par hasard )

        Ah la la , notion bourgeoise de la souffrance ; moment pénible ! 😉
        https://www.youtube.com/watch?v=t7TrIXvpdb4

        • Plusdepognon dit :

          @ ScopeWizard
          Il me semble que les espagnols, qui ont malheureusement eu un décès dans leur patrouille nationale, appelle cette épidémie « la grippe française ».

          Chacun voit midi à sa porte, un peu comme la capote anglaise…

        • Edgar dit :

          Merci pour la séquence. 🙂

  14. ji_louis dit :

    Déjà au début des années 90, les patmar écoutaient les conversations radiotéléphoniques au large de l’Algérie puis de l’ex-Yougoslavie (on embarquait un linguiste pour la mission). Entre autres les menaces contre le président Boudiaf quelques jours avant sa mort…