Le chef du Pentagone estime que les Européens doivent en faire plus pour soutenir la France au Sahel

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

136 contributions

  1. Luc dit :

    Hi Guys this is your mess….

    • Boubacar dit :

      Apprends a parler le francais avant de vouloir faire des commentaires.
      Ici ces pour les grandes personnes, pas pour les mangeurs de donuts

  2. Castel dit :

    Je suis sûr que ce sont les mêmes qui vont hurler que les Européens ne nous aident pas assez au Sahel, qui vont dans le même temps critiquer une éventuelle augmentation du budget militaire de l’ UE….
    A mon avis, on ne peut pas à la fois critiquer la position de vassalité de la France vis à vis des USA, et critiquer les actions qui permettraient de s’en dégager !!
    Je pense que dans ce cas, il s’agit souvent d’individus qui veulent avant tout servir leurs « amis » Russes ou Chinois, quand ce ce ne sont pas des islamistes « entrollés »

    • Castel dit :

      J’avais oulié les serviteurs zélés des pro-Américains, bien sûr….

    • Lucien dit :

      Se dégager de la vassalité envers les Américains pour se créer une vassalité vis-à-vis des Européens qui sont tout autant vassaux des USA (Allemagne, Pologne, pays baltes), quelle idée géniale !!! Qu’est-ce qui vous rend si aveugle à la nécessité d’une souveraineté nationale, on se le demande ! Ce n’est pas la Chine ou la Russie qui vous le demande, c’est un compatriote !

      • Wagdoox dit :

        Merci !!!
        Merci de rappeler les évidences dont certains semble pas avoir conscience !

      • Castel dit :

        @ Lucien
        Tout simplement parce ce qu’il se passe au Sahel en ce moment montre bien que nous avons besoin d’alliés, et tant qu’à faire,autant qu’il s’agisse de nos voisins immédiats, plutôt que d’aller pleurer auprès de l’oncle Sam, à la moindre occasion, ce qui ne veut pas dire que nous devions refuser systématiquement son aide, comme dans le cas présent…..

        • Castel dit :

          @ Lucien
          d’autre part, en demandant l’aide de nos voisins, il ne s’agit pas de vassalité, mais de partenariat, dans la mesure ou il n’y a pas de dominance, et ou nous serions prêt à faire la même chose pour eux, si le cas se présentait….

          • Desty dit :

            Interdépendance que voila un bien joli mot complexe. Il se compose du préfixe inter qui signifie « entre » et de la racine grammaticale dépendance qui exprime l’idée principale du mot.
            Les Américains et les Français seraient donc entre dépendant ? Vraiment ? Il n’y a donc aucune des deux parties qui serait plus dépendante de l’autre et par voie de conséquence amené à faire bien plus de compromis pour palier à ses manques ? Toute dépendance quelle qu’elle soit est une faiblesse, pour devenir plus fort nous devrions aussi penser à réduire les dépendances que nous avons chaque fois que cela sera possible…
            Après je reconnais aussi que ce n’est sans doute pas la meilleure période possible pour envisager des trucs comme un retrait pur et simple de l’alliance atlantique. Il y a des bruits de bottes un peu partout et ça en devient franchement inquiétant.

      • tschok dit :

        Pour moi, vassalité, c’est pas le bon concept, mais bon comme vous y tenez, on va faire semblant d’y croire. Je lui préfère interdépendance.

        L’autre truc qui ne va pas, c’est de croire que la souveraineté nationale fait sortir ipso facto d’une relation de « vassalité » (ou d’interdépendance) alors que c’est plutôt le contraire: il faut être souverain pour créer des liens d’interdépendance forts.

    • ClémentF dit :

      « augmentation du budget militaire de l’ UE…. »
      C’est là qu’on voit le pouvoir des mots, à force de parler de « Défense Européenne », certains en sont venus à croire qu’elle existait.

  3. ScopeWizard dit :

    Ben , oui ; et même il était temps !

    « nous avons besoin du soutien américain [transports, ravitaillement, renseignement]. Un soutien discret mais précieux au service d’une cause commune : la lutte contre le terrorisme » »

    C’ est à dire que normalement , tous ces moyens nous devrions les avoir et en qualité et en quantité afin de pouvoir mener à bien nos missions sans aucune aide extérieure autre que d’ appoint si la situation l’ exige ; une aide qui peut nous rendre redevables de + que ce qu’ en réalité elle constitue en tant qu’ apport à partir du moment où elle revêt un caractère systématique voire routinier plutôt qu’ exceptionnel ……..

    Or , à ma connaissance , il me semble qu’ il y a peu encore , tous ces moyens nous les avions ………

    Quelque chose m’ échappe dans l’ histoire ………..

    • Chanone dit :

      @ ScopeWizard
      https://www.youtube.com/watch?v=QoQrFAqkZkw
      Pas grand chose.
      Juste deux trois broutilles:
      « la France n’a plus d’ennemis »
      « c’est la fin de ‘histoire »
      « il est temps de toucher les dividendes de la paix »

    • tschok dit :

      @Scope,

      Vous voyez le truc comme une pente descendante.

      En fait, c’est plus nuancé:

      – Le transport: c’est une faiblesse historique de l’armée française, qui est peu logistique. Le chef d’œuvre logistique de l’armée française, c’est la Voie Sacrée, entre Bar le Duc et Verdun (56km). Sa défaite, c’est la bataille de France et aussi celle de Dien Bien Phu. L’expédition de Suez fut considérée comme une réussite logistique, mais elle a été brève et on s’est appuyé sur les Britanniques. En logistique, nous sommes des bricoleurs++. On est dans la catégorie amateurs confirmés et on va passer pro dans les années qui viendront. C’est une capacité qui progresse.

      – Le ravitaillement en vol: il a été calibré pour la force aérienne stratégique, pas pour l’armée de l’air. En réalité cette capacité critique a toujours été insuffisante, simplement, avant, on s’en foutait parce qu’on pensait se battre en Europe, à une demi heure de vol de Paris. Et si on devait se battre plus loin, alors il y avait les porte-avions et leurs ravitos en nourrice. Et voili voilou. Mais c’est là encore une capacité qui progresse: aujourd’hui, on pense une opération avec ravitaillement en vol, même pour les hélicos.

      – Le renseignement: depuis qu’on a des drones et des satellites, il n’y a pas photo, si j’ose dire: on est bien meilleur qu’avant. C’est une capacité qui s’est indiscutablement améliorée, dans tous les domaines, y-compris le renseignement électronique (les rayonnements électromagnétiques de toute nature).

      Maintenant, il y a une autre question: on s’améliore, oui, mais est-on au niveau requis? La réponse est non. Ce n’est pas le passé qu’il faut regarder, mais l’avenir: on atteint le bon niveau quand? Pas tout de suite. Donc, qu’est-ce qu’on fait en attendant? Ben, on va chercher les moyens qui nous manquent dans les alliances.

      Et les alliances, c’est facile à vivre? Ben, c’est un peu comme la vie de couple. Ca permet d’avoir un périmètre de bilan plus important, mais il y a plus d’engueulades à la maison. L’intérêt de la vie de couple: on s’engueule, mais dans des pièces plus grandes et il y a plus de vaisselle à casser.

      Sinon, bien sûr il nous reste toujours l’option de devenir les maîtres du monde. C’est une question de volonté politique. Siii! Vous savez pourquoi on le fait pas? D’abord on l’a déjà fait, donc on est blasé (j’adhère à la théorie historique selon laquelle les peuples réalisent leur chef d’œuvre historique, leur grand moment, leur acmé, et puis se blasent). Et parce qu’en général, ça se termine mal.

      Et puis ça coûte horriblement cher. Dès qu’il y a un truc à payer, le Français redevient soudainement raisonnable. Il a la sagesse de son porte-monnaie. Ne me dites pas que ce genre de préoccupation vous échappe, je ne vous croirais pas.

      • ScopeWizard dit :

        @tschok

        Comment vous dire …..?

        Je suis un imbécile , un abruti , un crétin , OK je le reconnais et je sais que cela vous plaisir ou tout autre qualificatif à connotation proche ou équivalente ……. mais pas à ce point !

        Que ce soit concernant le transport comme le ravitaillement en vol ou même les moyens de renseignement , certes à l’ échelle d’ une force de 2 ou 300.000 hommes et de 400 avions de combat ( nombre très optimiste et je dirais optimisé ) , nous sommes un peu « courts » -ça aussi je le reconnais- mais s’ agit-il en l’ occurrence d’ un tel déploiement y compris sur longue distance ?

        Par conséquent , si avec moins de 5000 personnels sur-place et une trentaine d’ avions de combat à tout casser ( et c’ est vrai que sur ce plan-là ils font très-bien le job ) , nous sommes à ce point dépendants de quelque force étrangère , alors oui , il y a bien quelque chose qui ne va pas ………..

        De plus , il nous a été très clairement « vendu » que suite aux enseignements de la Guerre du Golfe de 1990-1991 , la France avait rattrapé son retard et disposait depuis d’ un « renseignement de tout premier ordre » allant crescendo en qualité comme en quantité ……..

        En fait , tout ceci nous ramène à notre ami Pierre Joxe qui invité par les Américains sous leur tente opérationnelle se serait à cette occasion « aperçu » de certaines choses , de certaines retentissantes lacunes criantes zé abondantes………..

        Donc , question : se serait-on légèrement branlé la nouille entre-temps ?

      • Xaintrailles dit :

        Bien résumé ! Y compris pour la vie de couple… Sur ce coup @Scope avait oublié son Histoire de France 🙂

        • ScopeWizard dit :

          @Xaintrailles

          Oui , figurez-vous que j’ en étais au point que je ne savais plus ce que j’ en avais fait ……….

          Cette Histoire de France ! 😉

  4. Lucien dit :

    C’est un jour exceptionnel que ce 28 janvier… Pour une fois, je suis d’accord avec les Américains. Enfin, avec ce chroniqueur du Washington Examiner et ce secrétaire d’État adjoint aux Affaires africaines. Ils sont étonnamment lucides pour une fois et comme par hasard, c’est au détriment du gouvernement français, l’ironie de la chose.

    Ce qui me choque le plus, c’est le constat de dépendance vis-à-vis des États-Unis. Cela fait des années qu’on alerte, qu’on prédit et rien… Il n’y a pas que les sujets évoqués pour le Sahel, il y a aussi le renseignement, les munitions diverses, les câbles du porte-avions, les logiciels, etc… Personne ne fait rien au sommet de l’État pour nous doter d’une force armée sans aucune dépendance extérieure. Au contraire, on détruit méthodiquement toute notre industrie de défense (armement léger et munitions, constructeur de véhicules militaires, etc…) pour ensuite venir nous expliquer que « nous ne sommes plus capables de » et accepter des dépendances scandaleuses avec l’Europe ou pire les États-Unis. Nous sommes en train de le constater amèrement avec la mauvaise coopération militaro-industrielle en cours avec l’Allemagne (tank et avion de chasse). C’est dans de telles circonstances que nous allons célébrer Charles de Gaulle tout au long de l’année 2020 (selon la volonté du gouvernement, je précise). C’est une telle trahison de l’homme et de ses principes pourtant. Je ne me joindrai à aucune célébration je pense, je préfère me regarder dans une glace.

    • Aymard de Ledonner dit :

      La situation n’est pas aussi noire. Par exemple en terme de transport et de ravitaillement il y a actuellement un trou dans la raquette c’est vrai mais avec l’arrivée des A400M et des MRTT, on va améliorer les choses.
      En matière de renseignement, le nombre de reapers a été augmenté et le CEMA reconnait que les capacités de renseignement électromagnétique US pourront être remplacées par des capacités FR avant la fin de l’année.
      Mais il faudrait plus de soutien européen.
      Des A400M et des MRTT il y en a dans toute l’Europe donc les pays qui les détiennent devraient être incités à venir nous aider.

      • Thaurac dit :

        Au niveau satellite on a quoi sur cette zone, car c’est pas les nuages qui doivent gêner dans ce coin?
        De plus, pourquoi pas un dirigeable ( la zone est safe pour ce genre de truc) très haute altitude autonome en énergie pour surveillance électronique, entre autre.( un ou plusieurs, en permanence pour un quadrillage complet)

        • tschok dit :

          C’est dans les tuyaux. Vous dire que ça arrivera jusqu’à un robinet ouvert, ça…

        • Pascal (l'autre) dit :

          « car c’est pas les nuages qui doivent gêner dans ce coin? » Cela dépend de la saison donc de la position du front intertropical (FIT) ou zone de convergence intertropicale. Ce front génère des véritables « murailles » de cumulonimbus. En hiver il se situe au niveau des côtes sud puis avec l’avancée de la saison il remonte dans les terres vers le Sahel!

      • Lucien dit :

        Vous ne pouvez pas compter les Reaper : leur maintenance est assurée par les Américains, tout l’appareil est américain. Quel contrôle avons-nous sur les images qui sont fournies ? Nous utilisons les Reapers parce que les Américains le veulent bien, et ils nous ordonnent même de ne l’utiliser qu’au Sahel !!!

        L’A400M a pris énormément de retard, a coûté beaucoup plus cher que prévu et n’a pas (encore) les capacités requises par l’Armée de l’Air française. Pour moi, c’est un exemple du fiasco de la coopération militaro-industrielle européenne.

        Le MRTT. Nous allons voir.

        Cela fait des années que nous disons qu’il faut plus de soutien européen. Je me souviens que la première fois que nous avons demandé des renforts européens pour le Mali, c’est la Géorgie, aux marches du continent européen, qui s’est portée volontaire ! Je crois qu’il faut ouvrir les yeux.

        • Aymard de Ledonner dit :

          Nos reaper balancent toutes leurs images sur les serveurs US, c’est vrai. Mais ils font le job sur le terrain. Et on aurra bientôt des patrollers, qui sont un peu des bébés reapers et qui sont français.
          L’A400M a eu un accouchement difficile mais maintenant il fait le job et tous les derniers problèmes sont en passe d’être réglés.
          Le MRTT c’est tout vu : c’est un superbe succès à tel point qu’il se vend partout dans le monde et qu’il ne reste plus beaucoup de place pour le concurrent US…

  5. HerNameIsKoko dit :

    Bel avion !

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Bel avion ! » Pour info il s’agit d’un Mirage 2000 D de l’ETD 4/3 Argonne habituellement basé sur la base de Nancy Ochey. Sur la dérive apparait l’insigne de la SPA 31 « archer grec »

  6. Bob dit :

    L’UE sera prise au séreux quand sa stratégie prioritaire sera la guerre de haute intensité et quand sera réglée les conflits hybrides menées par la Russie en Europe en commençant par la Crimée et le Donbass et non pas le bourbier du Sahel ou la contre-insurrection.
    Le budget militaire de la France est de plus de 55 milliards de dollars donc les 45 millions de dollars de l’aide de l’Uncle Sam ne représente même pas 1%. Pourquoi la ministre part faire la tournée des grands ducs aux USA? Si la France n’est pas capable d’aligner 45 millions pour sa priorité militaire, cela veut dire qu’il est temps de se tailler et de câliner nos futures vieilles bombes H.

    • jyb dit :

      @bob
      Il faut juste comprendre que la Crimée est entérinée et que la marge de manœuvre de ce fait accompli, c’est le Donbass.

      • Castel dit :

        @ jyb
        Pas tout à fait d’accord, car pour la Crimée, il me semble qu’une solution alternative reste possible, à savoir le Condominium, qui permettrait aux 2 protagonistes de ressortir la tête haute :
        Pour les Russes, ils récupéreraient leur base de Sébastopol, et pour les Ukrainiens, ils sauveraient la face, en récupérant – à part égale- ce territoire.
        D’autant plus, que les Russes pourraient monnayer cette rétrocession partielle en obligeant les Ukrainiens à reverser les pensions aux habitants de ce territoire,qu’ils avaient dû bloquer depuis l’intervention Russe…..
        Idem pour les fonctionnaires en place, que Moscou à été contrain de prendre les salaires à son compte, ce qui doit coûter très cher à un pays dont l’économie n’est guère florissante, depuis les embargos mis en place…
        Et pour le Dombass, une large autonomie, avec en contrepartie, des élections libres, sous contrôle international, après retrait de toutes les forces armées de ce territoire…
        Avec un peu de bonne volonté, une issue favorable à cette crise peut être trouvée, à conditions que ceux que j’appellerai les « messieurs + » ne viennent pas mettre leur grain de sel dans le processus, avec du côté de Kiev , les extrémistes, qui ne manqueront pas de parler de trahison, et celui de Moscou ou la tendance Jirinowski parlera d’abandon national !!

        • précision dit :

          De tout ce que j’ai pu lire pour la Crimée ce n’est même pas envisagé sérieusement. Il y a quelques années on entendait déjà nombre de politiciens occidentaux entériner que la Crimée ne serait pas récupérée. L’histoire de l’économie russe pas florissante c’est bon pour les lecteurs du NYT ou du monde. S’ils ne sont pas au niveau de vie occidental, ils ont par contre réussi à résister sans grand mal aux sanctions et reconstitué leurs réserves monétaires (l’or en particulier). Rien à voir avec les finances de l’Ukraine, qui, elles ne valent pas grand chose.
          Si vous croyez que la Russie va rendre ce territoire pour la simple base de Sébastopol et un remboursement de salaires, c’est que vous n’avez pas regardé la carte des implantations militaires russes en Crimée, ou des montants investis par la Russie dans la région.
          Bref le condominium serait une belle idée, mais je doute que quiconque y croie vraiment (surtout je ne vois pas ce que les Russes y gagneraient). Je suis beaucoup plus convaincu que Moscou pourrait lâcher le Donbass du jour au lendemain, par contre.

          • Castel dit :

            @ précision
            Les Russes auraient beaucoup à y gagner :
            Levée des sanctions économiques, rétablissement de la confiance à leur égard, et même la possibilité -à terme- de récupérer l’Ukraine dans son giron, et une association éventuelle au marché commun Européen….
            D’autant plus, qu’il ne faut pas oublier que les sanctions économiques touchent avant tout les « oligarques » à la tête des grandes entreprises, ce qu’ils doivent voir d’un mauvais oeil, une situation qu’ils ne sont sans doute pas prêts à supporter indéfiniment

        • Thaurac dit :

          Poutine ne lâchera rien ou alors éventuellement ,contre un traité certifiant que l’ukraine ne sera jamais dans l’otan, pour cause de flotte de la mer noire;
          Mais quand on connait la valeur que poutine accorde lui même au traité, on peut se douter qu’il en pensera de même pour l’ukraine.
          Pour la crimée c’est plié.

      • Alain d dit :

        @jyb
        Vous y aller peut-être un peu vite, tout va dépendre des choix de la Russie.
        Evidement qu’elle ne pourrait pas lâcher la pression tant que Poutine sera au pouvoir puisqu’il ne se désavouera pas.
        Les territoires occupés par la Russie sont de bouses économiques, que les plus riches qui vitalisaient l’économie avaient quitté. Comme en Ossétie, en Abkhazie, la Crimée devrait finir comme la partie chypriote annexée, sous sanctions et non reconnue, donc sans solutions économiques, et sans accès aux outils financiers internationaux et européens, ni même de transits économiques, mis part les trafics et l’hébergement de types friqués recherchés, de mafias et de putes pour satisfaire ces saloperies.

        • Alain d dit :

          L’intérêt économique de la Russie, c’est un retour à la situation précédente, avec sa base militaire, et une Crimée qui profiterait aux deux économies, Ukraine et Russie, avec une reconnaissance internationale.

          • précision dit :

            La situation était très tendue en Crimée depuis les années 90, sans même attendre Maidan (multiples demandes d’autonomie – y compris indépendance, délivrance de passeports russe. S’il y a une chose que la Russie ne voudra pas en Crimée c’est un retour à la situation précédente. Pour l’ukraine dans sa globalité, sans doute ce serait vrai. Mais là c’est le peuple ukrainien qui n’en veut pas.

        • Vinz dit :

          La valeur de la Crimée n’est pas économique mais stratégique. Pour les Russes se sera « j’y suis, j’y reste », quelque soit le dirigeant.

          • Alain d dit :

            On en reparlera plus tard. C’est l’économie qui prime.
            La Crimée va couté cher à la Russie. Pas de certifications, de normes, de validations industrielles pour l’export, pas d’investissements.
            Juste des truands, des mafieux et des militaires et barbouzes, sympa.
            Un Venezuela aux portes de l’UE.
            Un Club Med pour Le Pen, De Villiers et Mariani? Pas assez classe pour les colabos.

    • Castel dit :

      @ Bob
      L’un n’empêche pas l’autre, ce n’est pas parceque nous avons des divergences avec nos « amis » Russes sur ce qui se passe en Ukraine, que nous devons laisser le champ libre aux islamistes dans le Sahel.
      D’autant plus, que contrairement à ces derniers, nous ne sommes pas en conflit ouvert avec les Russes, avec lesquels, seule une vigilance s’impose…..

    • jd666666 dit :

      Ces 45 millions d’Euros correspondent aux couts d’utilisation des avions et hélicoptères lourds de transports, des satellites et/ou drones de reconnaissance, etc…
      Le problème est que nous n’avons pas ce matériel, et que l’acheter couterait beaucoup plus que 45 millions !

    • STARBUCK dit :

      Prenez vos pilules mon vieux, arrête de faire une fixette sur la Russie.
      Ensuite, pour l’aide Américaine, c’est pas une question de thunes.
      Les transporteur et les ravitailleurs ont les a pas.
      Si les ricains veulent les redéployer ailleurs, ben on se retrouve le cul dans l’eau.
      Et c’est pas nos « amis » Allemand, Polonais, Italien ou autres, qui vont nous donner un coup de main.
      Les US ont raison. Que l’Europe prennent ses problèmes en main.

  7. Jimyleebillybob dit :

    Nos nos cher pays européen fournirai chacun 500 soldats nous aurions largement de quoi couvrir la zone mais bon je dis rien vive l’Europe de la défense

  8. Plusdepognon dit :

    L’éléphant dans la pièce :
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/01/27/aides-us-au-sahel-petit-inventaire-de-ce-que-la-france-et-l-20833.html

    La réponse est pour le moins un rappel à la réalité pour le petit cercle restreint de gens hors sol qui croient pouvoir changer les américains ou « «sauver le Mali ».

    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/01/27/florence-parly-en-mission-impossible-chez-son-homologue-amer-20838.html

    Rien d’inhabituel, non ?
    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2018/12/du-bon-moment-de-lacher-un-allie.html

  9. Jean (le 1er) dit :

    Si le maître le dit, il ne reste plus qu’à espérer que les inféodés obéissent, même si pour certains l’obsession est une invasion venue de l’est et ce qui se passe au sud leur est égal au vu de leur position géographique.

  10. Maya dit :

    Les allemands combattront au Sahel et en Allemagne aussi lorsque viendra la guerre civile avec leurs millions de turcs , syriens et irakiens , ces colons de l’islam en Europe. En attendant ils vendent leurs armes à ces cons de Français qui sont les seuls à se faire tuer au Sahel pour l’Europe.
    ,

      • Pascal (l'autre) dit :

        @ Gorët (alias gruik gruik) Bravo à votre journal! Arriver à surpasser Gaston Lagaffe en matière de fou rire c’est du grand art! Continuez à poster ce genre de bafouille, l’actualité internationale est chiante, la Chine nous fait à nouveau le coup du virus qu’ils n’ont pas vu venir, les bourses baissent, il pleut, il y a du vent alors merci pour ce moment de franche rigolade. Si Erdo le rigolo quitte le pouvoir il pourra toujours postuler dans un cirque!

      • Pravda dit :

        Une preuve de plus qu’Erdo est sérieusement atteint.

      • badvaati dit :

        Merci! Merci beaucoup de me faire rire en me mettant en lien un article sur la première page d’un journal nationaliste et propagandiste qui se base sur un sondage (quel crédit à lui donner? Quel institut? Quelle méthode? Quel échantillon de la population?) vieux de deux ans pour affirmer de telles débilités!
        Franchement vous êtes plutôt contre-productif dans votre propagande, à vous lire on n’est pas convaincu de la puissance de votre pays, on se marre en pensant que si c’est tous des guignols comme vous, on est tranquilles pour un moment!

      • Chanone dit :

        « proche d’Erdogan »…
        Tout est dit.
        Remarque qu’avec tous les expatriés turcs, il y a de la main d’oeuvre à demeure. Les autre prendront-il le premier bain de leur vie en débarquant? À moins que les Lybiens coulant leurs pneumatiques devant les gardes côté vous inspirent ?
        Dans tous les cas, ils baisseront vite les armes devant une arme terrible…
        Le RSA. J’ai bien ri, merci.

      • Aymard de Ledonner dit :

        Rien qu’à partir du titre, on sait qu’il n’y aurra rien d’interressant à lire. Tout ce qui est excessif est insignifiant

      • Thaurac dit :

        Laissons les turcs rêver, ça devient grave…

      • albatros dit :

        les turcs vont nous envoyer leurs proxis ?
        Chouette on va butter de l’islamiste !

    • Thaurac dit :

      Des villages allemands font des pétitions pour laisser entrer des réfugiés…
      Ils doivent être poussés par quelques industries du coin.
      En Allemagne c’est , soit on te forme, tu travailles et tu seras bien ici soit tu te casses en France où tu branleras rien et tu auras l’aide sociale..

    • José dit :

      Ah oui,le con est allé bombarder la Libye n’est ce pas? Pourquoi les Allemands doivent aller se faire tuer pour un probleme provoqué par le Con???

  11. R2D2 dit :

    « « Cela pourrait compenser les changements auxquels nous procédons », a-t-il affirmé »
    Bref rien de nouveau: les USA ont eu une révélation, se barrent et laissent aux Européens la liberté de nettoyer le bordel. Super.
    .
     » Et d’ajouter : « Nous continuerons à le faire quand nous prendrons des décisions. » »
    OK on attend avec impatience le tweet de Trump pour notifier ces « alliés »…

  12. Schwarzwald dit :

    Entre des Allemands nombrilistes qui se font défendre par les autres et qui veulent par contre la main sur les prochains chars et avions, des italiens et des espagnols qui regardent en l’air alors qu’à longueur du temps ils font les kékés en disant qu’ils ont la plus grosse, les belges qui ont perdu leur GPS afin de trouver l’Afrique, et toute la bande des branquignoles à l’Est qui se préparent à se faire attaquer par Poutine sur un ours tout en n’achetant pas Européen, bah avec tout çà, c’est les petits pays qui sont limite les moins concernés qui viennent donner un coup de main … Comme quoi l’Europe c’est une belle daube.

    • Malviras dit :

      en moins d un mois, 2 dingo 2 belges ont sauté sur des IED au Mali. t ‘as raison , les belges n ‘en b…… pas une.

    • Klein dit :

      Pour info Schwarzwald nos amis italiens sont présent depuis des années au Niger: informez vous!

      • précision dit :

        alors « amis », pas toujours (pas en Lybie, hélas…) et leur niveau d’engagement au Niger n’a rien à voir avec le niveau des français. Ni rien à voir avec ce que tous ces pays s’étaient empressés de mettre à disposition des américains pour les aider à occuper l’Irak. Mais c’est certes mieux que rien. Et j’imagine déjà la tête de Mme Parly si les italiens lui proposaient de prendre la tête des opérations en Afrique de l’Ouest 🙂

        • Klein dit :

          la France a le commandement au Mali cela n’empêche pas nos voisin italiens d’être aussi au Mali certainement pas au niveau de notre pays mais présents, n’oublions pas que nous avons voulu aller au Mali eux non. L’ armée italienne est présente en Afghanistan, Turquie, Kosovo, Iraq avec l’OTAN ; au Liban, Maroc avec l’ONU; en Somalie, au Mali, au Niger avec l’UE et en Lybie , petite présence tant que l’ONU n’a pas décidé pour une force d’intervention .….

    • Daniel BESSON dit :

      Cit :[ Comme quoi l’Europe c’est une belle daube ]

      Mis à part une brève collaboration avec l’ Espagne dans le Rif l’essentiel de notre politique Impériale en Afrique aura consisté à mettre des bananes sous les bottes des nations Européennes y compris par la manipulation de l’ Islam et des rivalités ethniques .
      Mon général a annoncé une guerre de trente ans en Afrique .
      Allez annoncer à une mère et un père Allemand , Italien ou Espagnol que l’enfant qu’ils auront dans quatre ans quand ils vont se marier risque de se faire tuer pour les intérêts Français du coté de Gao ou Tombouctou .
      Allez expliquer ça aux Italiens par exemple que l’on snobe sur le dossier Libyen pourquoi ils devraient nous appuyer militairement quelques 2000 de kms plus au sud surtout en y risquant la vie de leurs militaires .
      http://www.limesonline.com/mali-jihad-al-qaida-violenza-clan-odio-interetnico/116301?prv=true
      Vous parliez des Allemands ?
      Les colonies Allemandes étaient les mieux gérées d’Afrique et certainement mieux que les colonies Françaises .
      Prenons l’exemple du Nord-Cameroun dont est originaire une des mes nièces ( par adoption )
      Sa grand-mère est née sous le mandat Allemand et lui a raconté sa jeunesse de cocagne au milieu des  » Schwestern  » Prussiennes . Et pourtant elle n’était pas d’une  » grande case  » mais une simple paysanne .
      Elle a appris à lire , à écrire en Allemand s’il vous plait .
      Lorsque les colons Français sont arrivés dans les fourgons de nos glorieuses troupes coloniales – très souvent Ismisées d’ailleurs – la première chose qu’ils ont fait c’est de piller les richesses crées par les Allemands , brûler la mission Protestante et se saouler pendant une semaine .
      Alors , oui , un commerçant Allemand est probablement plus utile à l’Afrique – et à l’Europe – qu’un militaire Français même si il traite avec un Islamiste .

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Lorsque les colons Français sont arrivés dans les fourgons de nos glorieuses troupes coloniales – très souvent Ismisées d’ailleurs – la première chose qu’ils ont fait c’est de piller les richesses crées par les Allemands , brûler la mission Protestante et se saouler pendant une semaine » Sans justifier l’attitude indigne des troupes françaises il faut se remettre un peu dans le contexte de l’époque ou Français et Allemands se vouaient une haine farouche! Et désolé mais la colonisation allemande n’a pas été un ‘long fleuve tranquille ».
        https%3A%2F%2Finformation.tv5monde.com%2Fafrique%2Fnamibie-le-premier-genocide-de-lallemagne-115257&usg=AOvVaw01zbDgGKOeZCdHVPb38eum
        Sans parler de l’occupation allemande de l’Alsace et de la Lorraine (une forme de colonisation )qui n’a pas laissé spécialement de bons souvenirs aux habitants de ces deux régions!

        • Daniel BESSON dit :

          Cit : [ Sans parler de l’occupation allemande de l’Alsace et de la Lorraine (une forme de colonisation )qui n’a pas laissé spécialement de bons souvenirs aux habitants de ces deux régions!]

          Sur le génocide des Hereros ce sera effectivement une tâche indélébile de l’histoire coloniale Allemande mais qui ne fut pas la volonté de Lüderitz .
          Ceci d’autant plus que cette colonisation a créé une élite locale qui faisait honte pas sa culture – Germanique – à beaucoup de chefs politiques de souche Allemande .
          L’ Alsace-Moselle est par contre le contre exemple . Ces régions n’ont jamais autant eu de libertés , surtout après 1911 , que sous cette colonisation .
          C’est ce qui fait que de nos jours les populations locales réclament d’ailleurs le maintien de droits acquis à cette époque  » coloniale  » . Les ingrats .
          Chti Père Hansi je l’aime bien . Pour offrir un calendrier de Noël de temps en temps quand je voyage dans le coin .

          • Pascal (l'autre) dit :

            « Ces régions n’ont jamais autant eu de libertés , surtout après 1911 , que sous cette colonisation .
            C’est ce qui fait que de nos jours les populations locales réclament d’ailleurs le maintien de droits acquis à cette époque » coloniale » . Les ingrats .
            Chti Père Hansi je l’aime bien . Pour offrir un calendrier de Noël de temps en temps quand je voyage dans le coin . » A nuancer!! A la libération à la fin de la guerre 14-18 on ne peut pas dire que les habitants d’Alsace et de Lorraine aient été particulièrement « attristés » du départ des Allemands! Il est cependant vrai qu’ils aient gardé certains aspects du droit allemand plus « justes » que le droit Napoléon en vigueur en France. Quant à Jean-Jacques Waltz, alias Hansi il dépeignait d’une manière « acide » l’occupation allemande sous couvert de dessins que certains qualifieraient ( à tort) de naïf.

      • José dit :

        Tres bien dit!!!! Je n’aurai rien à ajouter!!! Bravo…

      • tschok dit :

        La gestion allemande des colonies était peut-être bonne, néanmoins les Teutons sont tout de même crédités du premier génocide répertorié sur le sol africain au XXième siècle, en Namibie.

        C’est donc une question de point de vue: si vous mettez le génocide dans les critères de bonne gestion d’une colonie, alors je suppose qu’on peut affirmer que les Allemands ont bien géré leurs colonies africaines.

        Mais, en général, on ne fait pas ça. On glisse discrètement les cendres sous le tapis et on évite d’en parler, pour ne retenir que les « aspects positif » de la colonisation, ce qui amène inévitablement à des considérations peu charitables, du genre: on lui a appris notre langue pour qu’elle puisse comprendre la liste des courses et dire correctement sa prière.

        La grand-mère de votre nièce était à n’en pas douter très respectable, mais ne perdons pas de vue que l’apprentissage de la langue du colonisateur par le colonisé ressortissait à des exigences très terre à terre: il fallait que le colonisé comprenne les ordres qu’on lui donne, et qu’il se convertisse à la religion de son colonisateur. Ce que vous dites sur l’incendie de la mission protestante est intéressant: le nouveau colonisateur vire la religion de l’ancien.

        L’œuvre de civilisation du colonisateur ne poursuivait pas l’émancipation du colonisé, non plus, même si c’était un objectif officiel de la propagande colonisatrice. Ç’a plutôt été une résultante non désirée. J’espère que la grand-mère de votre nièce a pu se donner les outils de son émancipation, ou préparer le terrain pour les générations ultérieures.

        Mais sinon, je vous rejoins sur les vertus du commerce.

        • Daniel BESSON dit :

          Cit : [ La gestion allemande des colonies était peut-être bonne, néanmoins les Teutons sont tout de même crédités du premier génocide répertorié sur le sol africain au XXième siècle, en Namibie.]

          Après les enfumades de Djézaïrie au XIX éme siècle ….

          C’est effectivement une tâche indélébile d’autant plus que de nombreux Hereros savaient s’exprimer dans la langue de Goethe d’une manière largement supérieure à une très grande partie de la population de la Prusse , de la Bavière ou d’une autre région de l’espace Germanophone .
          Il suffit de lire leurs suppliques qui on été conservées .
          D’autre part sans remettre en cause le caractère génocidaire des Hereros il faut se poser des questions ou ils trouvé les armes pour leur révolte . Une carte suffit pour avoir un début de réponse .
          Lorsque je parlais ici d’  » esprit commerçant  » , je fais allusion à Adolf Lüderitz et à ceux qui se sont réclamés de son œuvre .
          En ce qui concerne la famille de ma nièce ils seront toujours redevables au colonisateur Allemand de les avoir tiré de la misère et de l’ignorance il y a un peu plus d’un siècle et j’avoue que j’ai une grande admiration de la voir parler Allemand de manière tout à fait fluide alors que je l’annone après l’avoir étudié plusieurs années au collège et au lycée .

          • tschok dit :

            Le mieux est effectivement de laisser les intéressés décider par eux-mêmes des aspects positifs ou non de la colonisation.

            Après tout, être tiré de la misère et de l’ignorance peut justifier une certaine forme d’asservissement. Mais c’est mieux quand ce sont les gens qui l’ont subi qui le disent, parce qu’ils tirent librement cette conclusion pour eux mêmes. Et, d’après ce que vous en dites, c’est bien le cas de la famille de votre nièce.

            PS: je ne connaissais pas cet Adolf. Une vie aventureuse.

            PS2: oui, on enseigne peu les enfumades, qui s’apparentent plus à un crime de guerre qu’à un génocide. Zemmour a eu l’étrange idée de combler ce vide, en remettant ce sujet sur la table, à l’occasion d’une de ses multiples sorties. C’est assez étrange: en voulant s’en dédouaner, il a rappelé indirectement la brutale cruauté de la France coloniale.

      • Aymard de Ledonner dit :

        C’est vraiement pénible cette histoire des intérêts français à Gao ou Tombouctou. Quels sont ils? Allez y , sortez tout! Parlez nous de ces intérêts français à Gao et Tombouctou!
        Mais vous ne le ferrez pas. Parce qu’il n’y a pas d’intérêts français à Gao et Tombouctou. C’est une caractéristique du Mali d’être un des pays les plus pauvres du monde, qui se trouve tout à la fin de la liste des pays avec lesquels la France entretient des échanges économiques.
        Et je suis sur que vous le savez car c’est rabâché sur ce blog. Mais encore et encore vous nous resservez ce hoax moisi sur les intérêts économiques français au Mali. Donc vous mentez encore et encore. Et vous insultez nos soldats tombés dans les combats sur place.

        En ce qui concerne la Libye, la situation est bien sur différente. Mais pourquoi les italiens seraient obligatoirement les gentils et nous les méchants? Les deux parties ont une légitimité. Et du coté du GNA il y a la Turquie qui tente de s’emparer par la force d’une partie de la ZEE de Chypre. Vous cautionnez cela? Et oui le monde est compliqué…..

        Concernant votre discours sur les bienfaits de la colonisation allemande, où vous tirez des conclusions définitives sur l’unique base du témoignage de la grand-mère de votre nièce par adoption, d’autres vous ont déjà répondu donc par charité je vais éviter d’en rajouter.

        • Daniel BESSON dit :

          Cit : [ Mais vous ne le ferrez pas. Parce qu’il n’y a pas d’intérêts français à Gao et Tombouctou. ]

          On y envoie donc nos militaires pour rien ? Pour le sable ?

          Cit : [ Et je suis sur que vous le savez car c’est rabâché sur ce blog ]

          La voix de mongénéral serait donc sacrée ? Ah ,oui !  » L’armée dit la vérité  »
          Figurez vous que même Sputnik l’affirme . Je vais finir par être convaincu … ( Ps :Je plaisante )
          https://fr.sputniknews.com/afrique/202001281042973132-interets-economiques-au-sahel-ce-mauvais-proces-que-lon-fait-a-la-france/

          Cit : [ Et vous insultez nos soldats tombés dans les combats sur place.]

          Je me reconnais dans les propos du capitaine Esclavier dans  » Les Centurions  » après l’embuscade pour tout vous dire ….D’autre part cela fait plus de 120 ans que nos militaires  » tombent  » dans la région pour  » subjuguer les tribus Mahométanes  » ©™. Cela relativise les choses !

          Cit : [ Mais pourquoi les italiens seraient obligatoirement les gentils et nous les méchants? ]
          Il n’est pas question de  » gentils  » et de  » méchants  » mais du respect élémentaire d’un partenaire important sur ce théatre et qui y a un rôle historique !
          Je vous invite à vous abonner à cette page :
          http://www.limesonline.com/libia-guerra-europa-conferenza-berlino-forza-militare/116284?prv=true

          Cit [ , d’autres vous ont déjà répondu donc par charité je vais éviter d’en rajouter.]

          Je leur ai répondu ! Je n’ai pas besoin de votre charité . En fait vous pouvez la mettre là ou je pense .
          La presse Française de l’époque pourtant germanophobe soulignait la différence des deux modèles .
          Concernant l’Alsace-Moselle en particulier je vous invite à vous reporte à  » 1919 , les illusions de la gloire  » de Claude Paillat . Il a eu la chance de rencontrer les derniers témoins de la ré-annexion de cette province qui virait à l’occupation militaire .
          Pour la soif sur cette époque ,  » Blewu  » interprété lors du centenaire de l’armistice par Angélique Kidjo est à l’origine un chant interprété par la Togolaise Bella Bellow . Ce serait en fait un chant local en hommage aux Polizeitruppen , les troupes coloniales Allemandes puisque le Togoland était Allemand . C’est une des hypothèses qui a circulé alors , si elle était vérifiée on toucherait au sublime : Un chant en l’honneur des troupes coloniales de L’Empire Allemand un 11 novembre sur les Champs Elysées . Je n’ose pas trop y croire cependant . Ce serait trop beau ….

          • Aymard de Ledonner dit :

            Un gros pavé mais toujours aucun élément concernant les fameux intérêts économiques de la France au Mali….
            L’intérêt de la France est de ne pas laisser s’effondrer le Mali et les groupes djihadistes prendre Bamako avec à la clé quelques centaines d’otages français.
            L’intérêt de la France est aussi que la région soit stable pour que ses habitants ne risquent pas leur vie en Méditerranée pour venir en Europe alors que la population ne souhaite pas les accueillir.

            Chaque pays et différent et chaque époque a sa vérité. Tout agglomérer ne conduit qu’à des raccourcis sans intérêt. D’ailleurs concernant le Mali, la présence française n’a pas été continue. Diable, on aurai laisser sans surveillance nos mirifiques intérêts économiques au Mali?

            Concernant l’Italie, les italiens ont choisi de soutenir le GNA pour des raisons économiques. La France reconnait aussi le GNA mais constate que Sarraj est à peine maire de Tripoli et que le GNA ne contrôle pas grand chose, Haftar étant un interlocuteur incontournable pour lutter contre les djihadistes. Ne pas être d’accord avec les italiens ne signifie pas qu’on ne les respecte pas. Et l’évolution de la situation nous donne plus raison qu’aux italiens.

    • NRJ dit :

      Près de 1000 soldats allemands sont engagés avec des drones, 4 hélicoptères Tigres et 4 NH90. Dire que les allemands ne s’engagent pas est loin de la réalité, même si on peut critiquer les conditions de leur intervention.

      • revnonausujai dit :

        ils ne sont pas engagés et ne combattent pas; ils font du tourisme à la minusma et à l’eutm, ce qui consiste à faire des ronds dans le sable et à « instruire » les locaux avec les résultats que l’on voit. C’est juste une fumisterie pour faire semblant.
        Evidemment, comme tous les touristes un peu trop surs d’eux, il arrive qu’ils mettent le nez dans un endroit trop chaud pour eux et.. pan sur le museau ! remarque qui ne concerne pas seulement les schpuntz mais est aussi valable pour les canards d’autres pays dont la préoccupation prioritaire a été de sa faire construire un sauna à Koulikouro

  13. Tristan dit :

    Cela me semble tout à fait cohérent avec les propos que la France tient. La France est d’avis que la sécurité de l’europe se joue au Sahel. Entre le Sahel et les E-U il y a donc l’europe. Ergo, à l’europe de se bouger … ou de quitter le Sahel.

  14. Tristan dit :

    A noter également que le coût des opérations des E-U n’est pas de $45M/an. Ce chiffre ne prends pas en compte les frais de la CIA ou des FS par exemple.

  15. pentagone et hexagone dit :

    Il est certain que nos amis Européens pourraient se substituer aux Américains. Techniquement, ça n’a rien de rédhibitoire.
    Ca coûte des sous.

  16. Glaudy dit :

    Il n’a pas tort. Le seul problème, c’est que pour la majorité des pays européens, l’Afrique n’a aucun intérêt.

  17. PeterR dit :

    >> Une présence symbolique de formateurs européens peut difficilement être qualifiée d’engagement
    En plus d’être symbolique je les soupçonne d’être incompétents (hormis les français)
    Enseigner aux autres ce qu’on ne pratique pas soit même (je veux dire la réalité terrain) me semble être une sacrée gageur.
    Je me souviens d’un aspi qui était censé nous enseigner quelques rudiments de l’art du combat. Je m’étais fait la réflexion qu’en cas de coup dur et si on voulait avoir une petite chance de survivre il serait sage qu’il soit le premier à y passer. Je ne sais pas qui lui avait enseigné à lui et depuis combien de générations de personnes n’ayant jamais été sur le terrain cette magnifique chaîne de transmission du savoir perdurait mais il ne fallait pas plus de 2 neurones en connexion pour comprendre que c’était qu’un vaste tissu de conneries.

  18. jyb dit :

    une solution : arrêter les dégâts au Yémen et reallouer ces capacités dans la bss.

    • badvaati dit :

      Ah? Je croyais pourtant que la France n’avait aucune capacité au Yémen. Nous avons une base primordiale et stratégique aux EAU, un radar envoyé en AS et basta. Vous avez peut-être confondu avec nos moyens basés en Jordanie dans le cadre de Chammal?

      • jyb dit :

        @badvaati
        je parle des moyens us; puisque les us font justement du ravitaillement et de l’isr au profit des saoudiens.
        Mais il faudrait qu’ils arretent de sucer leurs ennemis richissimes, pour aider leurs amis dans le besoin.

        • Aymard de Ledonner dit :

          Mais les US n’ont pas d’amis…..C’est flagrant quand on voit comment Trump se comporte avec le Mexique, le Canada ou le RU.

      • Vinz dit :

        Les capacités US. On parle de leur redéploiement.

  19. blavan dit :

    Il a tout à fait raison, mais pour convaincre nos voisins européens, seule une menace de retrait complet de la France , pourra faire bouger les camps.

    • Thaurac dit :

      Ou une interdiction formelle de prendre un seul réfugié en France malgré les directives européennes.
      On dit stop,démerdez vous, nous c’est cadenassé, vous les voulez , prenez les!

  20. Yannus dit :

    L’UE fait du Sahel une priorité stratégique.
    L’UE ( l’Allemange) ne fait rien parce que la France le fait pour elle.
    l’UE n’est pas prise au sérieux parce que ses Cheffes n’assument pas leur rôle.
    ……………..
    J’adore la citation où sur le secrétaire US ne mentionne que les USA et la France, les autres comptant pour du beurre.

  21. Göret dit :

    Ne pas provoquer la puissance militaire de la Turquie sinon on envahit l europe et on vous mate ume bonne fois pour toute

    • Alpha dit :

      Brrrrrrrrr !… A peur !….

    • Pravda dit :

      J’ai repris deux fois du jambon.

    • albatros dit :

      Faudrait d’abord que la Turquie ait une Marine…
      Et si ce sont les mêmes soldats qui se cachent derrière les terros islamistes pour ne pas être tués par les kurdes…on peut dormir tranquille

    • NRJ dit :

      @Goret
      On se rappelle quand les turques ont attaqué Daesh ? 10 chars Léopard 2 (pourtant l’un des meilleurs au monde), 1 char M60, et 4 VCI détruits. Sans compter 70 morts dans leur rang à sommer aux centaines de morts et milliers de blessés de miliciens alliés. Face à cette bande de bras cassés on ne peut qu’avoir les chocottes….

    • Chanone dit :

      je vais de ce pas bricoler une catapulte et une arbalète à saucisson! portée et effet garanties!

    • SupaSaiyjin dit :

      Mdr déjà que les Turc, ne sont pas capables de contrôler une bande de 30km en Syrie. Alors envahir l’Europe, je veux voir ca

  22. Noël BERGON dit :

    comme d’habitude,les « states » poussent les « petits » à s’engager beaucoup plus…puis les abandonnent en rase campagne(les ex pour la France sont multiples) et eux dans leur coin ,il compte les points…ils fonds leurs calculs d’apothicaires et quand le fruit est mûr ou mort , ils arrivent la fleur au fusil en « sauveur du monde libre »,vendent leur « mathos » aux uns et aux autres et vogue la galère !…il serait temps de ne plus les mettre sur un piédestal ! se sont des commerçants évangélistes …ils n’accordent aucune valeur à la parole donnée …jamais !

  23. lym dit :

    Esper-ance déçue… C’est ce qui s’appelle mettre Parly en bouteille!

    Ca valait le coup pour Micron de s’asseoir sur la taxe Gafa au téléphone avec Trump, vu que je ne crois guère au hasard… Fallait-il être bête?!

    Quand à inciter l’UE à mettre des actes sur ses « priorités stratégiques », soyons clair, sa seule priorité est de continuer à exister (cf l’exemple fait avec le Brexit) et sa stratégie, de niveler les états membres par le bas.

    Alors qu’il serait si simple de mettre la Pologne au neutre niveau subvention/contribution, pour montrer que rapiner 45 Millions peuvent vous foutre des milliards dans le fion. De quoi financer les opérations du Sahel à l’équateur en Afrique, car c’est de cela qu’il s’agit désormais.

  24. Auguste dit :

    J’ai l’impression que plus on se renforce,plus il y a d’attaques et plus le djihadisme s’étend.J’aimerais savoir combien on estimait le nombre de barbus au début de Serval et combien sont-ils aujourd’hui?.

    • Pravda dit :

      Migration de barbus vers le sud avec l’hiver? Malheureusement ils n’ont pas tous été tués en Syrie… ou peut-être un regroupement de différents groupe sur le point faible du continent.

    • Thaurac dit :

      Attention il y a les occasionnels , les jeunes qui font ça juste pour le fric, tous ne sont pas « fous d’Allah ».
      Puis si on t’enlève et que l’on t’arme tu n’as pas trop le choix aussi;
      C’est le noyau dur qu’il faut frapper

    • albatros dit :

      il en vient pas mal d’ailleurs car dans le coin le boulot ne paie pas et il y a beaucoup trop de jeunes
      L’Afrique est dans le pétrin et continue de faire des gosses à gogo (qu’elle nous envoie car incapable de les nourrir)
      et surtout l’argent coule à flot en provenance de nos alliés barbus de la Péninsule

      • Thaurac dit :

        La France doit savoir – Noam Anouar & Willy Le Devin-2019
         » Je suis né dans une banlieue difficile du Val-d’Oise. Policier formé dans les rangs de la Sécurité publique, j’ai ensuite été recruté dans le

        renseignement où j’ai travaillé sur de nombreux dossiers sensibles.

        J’ai assisté à la genèse de l’État islamique et de ses réseaux en France. J’ai surveillé des membres de cellules d’Al-Qaïda, alors implantées sur le

        territoire national, lancées à la conquête d’une jeunesse désoeuvrée et des banlieues, et suivi les premiers départs vers l’Irak et la Syrie.

        Écoutes téléphoniques, filatures et surveillances : j’ai infiltré des lieux où prospéraient l’islam radical et la mouvance salafiste, notamment en

        Seine-Saint-Denis, le département qui compta le plus grand nombre de fichés S de France.

        Moi qui ai notre pays dans la peau, je veux aussi raconter la gestion piteuse de l’islam tricolore, abandonné à des responsables fantoches.  »

        Un récit passionnant, limpide et inédit. Loin des fantasmes et des angélismes.
        ****J’aime bien la dernière phrase, Robert aussi , j’en suis sûr 😉

  25. Faust dit :

    Règlement de compte a Washington acte 72 :

    franchement , ils font plus fort qu’ Hollywood en matière de spectacle :

    https://www.huffingtonpost.fr/entry/une-ex-conseillere-de-donald-trump-diffuse-lenregistrement-de-son-licenciement_fr_5c92d0b6e4b02a7e2d539ab1

    la politique américaine en version muppet show , par contre entre lui et Bolton , ça se fissure dans le grand bloc du parti républicain ???

  26. intruder dit :

    le soutien americain c est transport , ca on l a pas!, mais le ravitaillement et renseignement on l a pas? ou on l a mais pas le fric pour s en servir?

    • jd666666 dit :

      Le renseignement je ne sais pas, mais le ravitaillement on l’a mais sans l’avoir : actuellement la flotte de ravitailleur n’est pas suffisante pour toute les opérations ET pour la permanence des Forces aériennes stratégiques. Et, logiquement, ce sont ces dernières qui sont prioritaires. Donc, non, nous n’avons pas le ravitaillement suffisant pour les opérations extérieures.

  27. petitjean dit :

    C’est évidemment l’Europe, et l’Europe seule, qui est menacée par le chaos africain, lequel se traduit par l’invasion migratoire !
    Les USA sont loin, très loin eux !
    Nous sommes donc allés mendier le maintien de l’aide logistique américaine. Mais où est notre indépendance ?
    Evacuons le Moyen Orient et redéployons ces forces en Afrique où c’est nécessaire. N’oublions pas que c’est un formidable champ d’entrainement de nos forces et de nos matériels.
    Ensuite, déduisons de notre contribution à l’UE (plus de 23 milliards) le coût de nos opérations extérieures en Afrique
    et les déclarations de Tibor Nagy sont un vrai régal de lucidité…………

  28. Bricoleur dit :

    On ne peut qu’être d’accord avec M. Esper qui a d’autres chiens – et de quel calibre – à fouetter dans le monde, pour dire sa vérité à l’Europe. Maintenant qu’on a été voir les US et rien obtenu, il ne reste plus à M. Macron qu’à réunir ses collègues européens et à leur proposer l’alternative:  » Nous constituons ensemble une vraie force européenne pour le Sahel dans l’année qui vient, ou alors la France met fin à Barkhane dans le même délai et vous serez tenus responsables des suites par vos peuples. »
    On ne peut douter que ce cher Manu a depuis longtemps pensé à un tel ultimatum, mais … il a, bien sûr, peur de la réponse ! Et vaut mieux ne pas la poser officiellement pour ne pas mettre la honte au drapeau aux 12 étoiles.
    Et nous finirons par décider seuls de partir, en laissant un beau b …

  29. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Pour faire reculer les terroristes, vous avez besoin de bonne gouvernance, d’un retour de l’État dans l’espace abandonné par les terroristes, en apportant la sécurité, des services de santé, l’éducation. Vous pourrez avoir autant de partenaires internationaux que vous voulez, au final tout dépend de la volonté des pays concernés », ]

    En fait dans le cas du Mali c’est tout le contraire qu’il faut faire pour apaiser la situation : L’état Bamakien n’a rien à faire au nord du Niger .

    Il a manqué un tout petit peu de courage à M. Pierre Messmer pour entériner une partition du pays lors de l’indépendance et s’opposer aux  » Négro-Africanistes  » y compris à Paris .
    Mais peut-être que l’idée de créer un état instable et failli était dans les plans ?

    • Auguste dit :

      L’indépendance a été donnée à la Fédération du Mali.Les Touaregs ne veulent pas et non jamais voulu faire partie du même ensemble que les subsahariens,sinon pour les mettre en esclavage.Ils avaient même demandé pour être rattachés à l’Algérie avec les avantages de la départementalisation,bien entendu.Vous imaginez un Azawad indépendant aujourd’hui?:un paradis pour tous les bras cassés,trafiquants,pillards,barbus.Ce qu’ils ont toujours été Vous n’imaginez tout de même pas qu’ils se mettraient tout d’un coup à cultiver, bâtir quelque chose et à se contenter de leur territoire?.

    • précision dit :

      Peut-être a-t-on pensé aussi que partitionner serait ouvrir la boite de Pandore vu les mouvements indépendantistes dans les autres pays de la région. Tout le monde critique les frontières coloniale, mais je n’ai pas vu pour l’instant de propositions sérieuses de réorganiser les peuples de la région, ou pour proposer des perspectives de développement aux ethnies de la BSS. Peut-être qu’avec les vélléités de fédéralisme autour d’une union monétaire les lignes pourraient bouger. Mais j’ai l’impression que celles ci concernent uniquement l’Afrique noire, et pas les ethnies plus au Nord.

      • Daniel BESSON dit :

        @Auguste et @précision

        Je faisais référence à l’ OCRS ( Organisation Commune des Régions Sahariennes ) qui s’il était un projet de frontière Impériale n’en recouvrait pas moins des réalités ethniques et sociologiques qui auraient pu assurer plus de stabilité et c’est ce qui avait poussé M. Messmer a envisager cette  » autre indépendance  »
        D’autre part les exemples Soudanais et Ethiopiens , et même celui de la République Arabe Sahraouie Démocratique , nous montrent que la remise en cause des frontières coloniales est plus qu’envisageable .

    • Thaurac dit :

      😉
      « Cit : [ Pour faire reculer les terroristes, vous avez besoin de bonne gouvernance, d’un retour de l’État dans l’espace abandonné par les terroristes, en apportant la sécurité, des services de santé, l’éducation. Vous pourrez avoir autant de partenaires internationaux que vous voulez, au final tout dépend de la volonté des pays concernés », ] »
      C’est ce qu’avait amené la colonisation ( la très méchante colonisation, si méchante que les anciens colonisés sont venus vivre chez nous, masochisme?)

      • tschok dit :

        Vous voulez recoloniser le Mali? Je suppose que non.

        Votre truc, c’est plutôt je crois de toujours répéter les sempiternelles conneries sur les « aspects positifs de la colonisation ».

        Pourquoi vous emmerder? La messe est dite: si la colonisation avait eu des aspects positifs, du point de vue du colonisé, il n’y aurait pas eu de décolonisation. Du point de vue du colonisateur, bien sûr qu’il y en avait. Faut être nunuche pour penser le contraire.

        On pouvait s’approprier leurs biens, les réduire en esclavage, ou en faire un lumpenproletariat, envoyer leur gosses mourir sur nos champs de batailles, piller leur culture et leurs ressources naturelles en laissant derrière nous des déchets toxiques, baiser leurs femmes, etc. Qui dit mieux? Franchement, c’était le pied, on va pas se le cacher. Mais les meilleures choses ont une fin, Thaurac.

        Maintenant, quelle est la grande erreur que les nostalgiques de la colonisation commettent? C’est d’essayer de faire croire que ce qui a été positif pour le colonisateur l’a aussi été pour le colonisé. C’est un peu comme si je vous disais qu’un plan social massif décidé pour des raisons de pure profitabilité financière était une merveilleuse nouvelle pour tous ces salariés qui vont enfin pouvoir s’arrêter de travailler. Franchement, il y en a qui ont trop de chance.

        C’est un discours qui peut être tenable, mais en petit comité: parlez des aspects positifs de la colonisation entre nostalgiques de la colonisation. Partez du principe que c’est une expérience difficile à partager autrement qu’entre initiés. Parce que si vous en parlez à n’importe qui, comme ça, sans faire attention, vous pouvez tomber sur quelqu’un qui vous dira qu’il ne voit pas beaucoup d’aspects positifs à la gégène ou à la corvée de bois et ça détruira l’ambiance.

        Vous même avez évoqué publiquement et sous une forme plaisante le cas des malheureux jetés dans le vide depuis les hélicoptères, avec une nostalgie évidente. Eh ben ça, faut le faire en petit comité, sinon vous allez au devant des malentendus et ça complique le dialogue.

        • Thaurac dit :

          Je me souviens peu de jour après l’intervention française au mali, ils interviewaient un vieillard assis devant un maison, et celui ci disait, ‘c’était beaucoup mieux quand il y avait la France »;
          Ensuite, écoute le parler banlieusard, qui s’étale même dans les films français ou aux émissions télés, et écoute le français parlé par un ancien de ces fameux pays colonisés, un français superbe et recherché, un français que l’on n’emploie plus aujourd’hui, ni les profs d’ailleurs;
          Ceci pour te dire que quand je parle colonisation, je parle de l’apport de la civilisation.
          Sans cela, où en seraient ces pays, quand tu vois là où ils en sont pas longtemps après notre départ?
          Je ne suis pas un nostalgique du tout, de la colonisation , mais de là à nous casser les burnes à longueur de journée avec ce terme…
          Maintenant on leur donne du fric, qui n’arrive jamais là où il devait arriver, et les dirigeants achètent des terres châteaux en France, y compris sur la cote d’azur, vive la liberté..
          Oubliez Sarkozy avec le pseudos valises, lisez le livre d’un proche de chirac qui à pris le rôle de monsieur affriqué, et les valises de fric qu’il a convoyé , posé sur le bureau même de chirac, qui gueulait quand un paiement arrivait en retard..

  30. Chaibou dit :

    Je pense bien que les États Unis ne sont pas prêts à aller jusqu’au bout dans leur aide qu’ils apportent aux Européens en particulier la France dans le Sahel parce que les USA considèrent l’Afrique de l’ouest comme le pré carré des puissances européennes en particulier la France.
    Et TRump savait bien que l’Europe est divisée à chaque fois qu’il s’agissent de défendre l’intérêt commun de l’Union.
    Et en plus l’Europe même ne peut véritablement se défendre sans assistance militaire des États Unis. La France a bien compris ce problème qu’il faut prendre au sérieux. Sans l’appui économique et militaire surtout en matière de renseignement des USA pour le G5 Sahel
    Les terroristes ont de beaux jours dans ces États du G5 Sahel. Nous souhaitons que les États unis reviennent sur leur décision de se retirer.

    • Thaurac dit :

      Renvoyons ceux que l’on a d’abord chez nous, les belges aussi avec leur Mollenbeck, les allemands avec le califat de franckfort…etc..

  31. précision dit :

    Bien d’acord avec Tibor Nagy. . Quand les élites de ces pays arrêteront le népotisme et cesseront de placer leur fortune « personnelle » en Europe et aux US, quand ils formeront leurs propres élites sur place au lieu de confier leur éducation aux européens… Alors seulement ces pays auront une chance de progresser. Quelques reapers, KC136 de plus ou de moins ne serviront qu’à temporiser -et encore.
    D’un autre côté la faute n’est pas qu’à ces pays. Les pays occidentaux ne font pas grand chose pour aider. En particulier quand les bénéfices des multinationales (fr, us, ch…) opérant en Afrique seront réellement taxés en Afrique (au lieu d’être taxés dans le pays du siège social voire de contourner purement et simplement toute taxe), ces états auront sans doute plus de moyens en faveur d’un développement durable.
    Faire passer l’aspect sécuritaire avant l’aspect économique c’est une drôle de perspective.

  32. vrai_chasseur dit :

    La démarche américaine est essentiellement politique, la pression pour faire bouger les européens au Sahel est assez transparente. Reste à savoir si les européens vont bouger autour de la France. La pression sur les états sahéliens est assez limpide aussi : l’invitation adressée à ces états pour qu’ils se prennent en main est on ne peut plus claire.
    – En coulisse le Pentagone est convaincu que le format actuel de support aux forces françaises au Sahel est le plus efficace : tankers pour les chasseurs + Rens, dont beaucoup de SIGINT + drones tueurs + actions ciblées conjointes FS au sol. De l’aveu même des militaires américains il s’agit d’une coopération sur mesure unique au monde et qui fonctionne très bien. Mais ils pensent aussi que sur chacun de ces registres, l’Europe est potentiellement capable de le faire.
    – La question du budget est un non-problème. Les 45 M $ sont des cacahuètes par rapport aux moyens US mis sur le Yemen (et la Somalie) par l’AFRICOM, Par exemple, rien que le loyer foncier que paie le Pentagone au gouvernement de Djibouti pour occuper le terrain de la base US de Camp Lemonnier, c’est 63 M $ par an.
    Et les USA savent parfaitement que la ligne de front avec la Chine et la Russie passe par l’Afrique aussi.

    • tschok dit :

      Si l’axe du pivot asiatique passe par l’Afrique, passe-t-il pour autant à la verticale de la base d’Agadez au Niger?

      Esper tient un discours de cost killer: bien sûr qu’il a compris que les Russes et surtout les Chinois sont en Afrique, donc le pivot asiatique passe par l’Afrique aussi et ça c’est clair. Mais ça ne préjuge en rien de la nature du redéploiement stratégique US en Afrique et de la contrainte budgétaire qui va avec.

      Demain, il peuvent très bien fermer la base pour faire des économies de bout de chandelle. Tout ce qu’ils disent, c’est deux choses:
      – On vous tient au courant
      – L’Europe devrait plus s’impliquer et les Etats africains aussi.

      Et ça, ça sent le gaz: quand les Ricains parlent comme ça, c’est qu’ils veulent se tirer.

      Le problème: sans la base US d’Agadez, il paraît qu’on peut dire adieu à Barkhane. C’est du moins ce que disent les officiels français pour dissuader les Ricains de se barrer. Et à mon avis, c’est ça qu’ils regardent à la loupe.

      • Thaurac dit :

        L’union des pays africains me fait penser à l’union des pays arabes, que de la gueule , aucun acte, pas de poids car intérêts trop divergents.
        Et l’union européenne ne vaut pas mieux
        Comme le disent les maquignons: « l’amitié nous unit , l’intérêt nous sépare ».

  33. Molloy dit :

    Pas de soucis, L’UE envoie 60 tchèques, c’est un bon début.
    A vot bon coeur messieurs-Dames, un ou deux lettons pour rester digne…

  34. mulshoe dit :

    Au fait, au risque d’^etre hors sujet, qui a mis la pagaille au moyen orient ? Un petit souvenir avec Bush junior en 2003 avec les british les Polonais et les espagnols . Ce n’est plus de la bavure ni de la maladresse mais le reflet d’une ignorance pathétique.

  35. Tremah dit :

    Sur le fond cela confirme la volonté de désengagement des zones d’opération secondaires pour les USA dans le cadre du « pivot » asiatique.
    Sur la forme c’est vraiment un soutien accordé a minima aux Français qui ne changera rien à la donne au Sahel. Des déclarations prudentes (au conditionnel) du chef du Pentagone et des remontrances adressées depuis Washington par un secrétaire d’Etat quelque peu subalterne ne pèsent pas grand-chose.

    • tschok dit :

      Le pivot asiatique, c’est une vieille lune. Et justement à ce sujet, il faudrait peut-être regarder le pivot spatial US, qui me paraît beaucoup plus déterminant.

      Par ailleurs: en stratégie vous restez là où vous avez des intérêts directs (genre des investissements économiques) ou indirects (genre vos alliés, rivaux ou ennemis y sont). En Afrique, les Américains cochent les deux cases: ils y ont de intérêts directs et indirects.

      Ce qui leur fait deux bonnes raisons de rester. Mais pas forcément comme ils y sont actuellement.

  36. Plumot dit :

    En parlant Reconnaissance, vous avez tous oublié que le Rafale en fait de très belle image avec le pod RECONG https://www.defense.gouv.fr/actualites/articles/pod-reco-ng …. Il suffit juste d’en avoir plus 🙂