La force Barkhane a « neutralisé » une vingtaine de terroristes lors de deux opérations menées au Mali

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

27 contributions

  1. sillage13 dit :

    Hello les experts 😉
    Pas de répit, décidément. Je regardais sur une carte les zones concernées. On est vraiment dans » le trou du cul  » du Monde, là. Et une fois de plus, même si je rends hommage à nos soldats présents là bas, je ne peux m’empêcher de penser qu’on est entrain de vouloir éteindre un feu de forêt avec un seau d’eau….C’est quand qu’on aura des Canadairs ????

    • Plusdepognon dit :

      @ sillage 13
      À défaut de canadairs contre l’incendie terroriste, on a l’externalisation de l’évacuation médicale Afrique-Europe chez nos proches alliés (les soldats belges blessés en ont-ils « bénéficiés » ?) :
      https://forcesoperations.com/une-premiere-capacite-airmedevac-europeenne-deployee-au-niger/

      Les roquettes n’ont pas touché de soldat français (par contre 18 casques bleus tchadiens et deux civils maliens blessés).
      https://lemamouth.blogspot.com/2020/01/pluie-de-roquettes-tessalit-pas-de.html

      Les alliances et trahisons donnent du relief à une région qui n’en avait pas besoin :
      https://www.areion24.news/2020/01/09/la-violence-politique-au-sahel-une-hydre-de-linsecurite-en-construction/

    • Tintouin dit :

      Cet enchainement et cet accélération d’opérations, et surtout le nombre de jihadistes équipés (armes, motos), m’interpellent.

      Les GATs bénéficient certainement d’un soutien accru d’une puissance extérieure. D’où viennent les motos et les kalashnikovs? Qui finance l’achat et la livraison ?

      Je ne doute pas que la DRM et la DGSE ont des éléments tangibles sur l’identité des mécènes (à qui profite le crime…). Mais on n’en entend pas (ou peu) parler dans les médias mainstream.

      On fait la guerre au Sahel par GATs interposés certes, mais contre qui au final ?

      • Tintouin dit :

        Désolé: « CETTE accélération ».

        • igor340 dit :

          Bonjour Tintouin, les gars d’en face sont auto-suffisants en financement ; exploitation par eux même des veines aurifères, protection armée des groupes miniers qui travaillent dans la région, impôt révolutionnaire sur les activités économiques locales, et sur les chefs de tribus, traffics et protection des traffics .. .largement de quoi financer donc les petits matériels qu’ils utilisent plutôt avec efficacité, en exploitant pleinement ce pourquoi ils ont été fabriqués et achetés. Effectivement nos services savent mais ne peuvent pas contrer ces flux de financement… tout en cash … évidemment …et beaucoup de membres de l’échiquier politique (y compris au pouvoir) des pays en question en croque … on fout un coup de pied dans la fourmilière, et nous sommes forcés de quitter l’Afrique sahélienne en moins de 2 mois pour être remplacés par les russes en moins de 3… nous sommes nombreux à penser dans le milieu que le fiasco du Mali est le chant du cigne de l’approche occidental de la fin du 20ème siècle… une page se tourne ..les signes avant coureurs en témoignages et rapports de nos gens sur place et des missionnaires auraient dû nous sérieusement nous alerter… il faut bien l’avouer ….mais nous savons tous que notre histoire républicaine interdit à un expat ou un local, loin donc de Paris, d »avoir une opinion pertinente …. so!!! what next?? … aucune solution militaire évidemment… la solution politique, elle, ne pourra passer que par des renégos… si les mecs d’en face sont méchants, ils les rejettent et laissent notre outil militaire se vider de sa substance dans les sables…. ça nous laissera le temps de préparer en douceur l’opinion publique au constat final.

          • Casimir dit :

            @igor340,
            Si la situation sur place condamne notre approche occidentale à terme, qu’anticipe t’on du côté des Chinois et Russes déjà présents en Afrique centrale et Afrique de l’Ouest relativement aux GAT et aux populations locales ?
            Clairement, si les Russes devaient exploioter du minerai au Niger, je ne les vois pas mettre moins de moyens de protection que nous … quitte à « arroser » également les politiques (comme les occidentaux l’ont fait justemlent ).

          • Esab dit :

            Question sans soute naïve, mais n’aurait-on pas intérêt à laisser les russes prendre le terrain militaire, puisque nous ne sommes plus soutenus par une population perméable à l’endoctrinement, et se rabattre sur les autres pays de la sous région beaucoup plus importants économiquement?

          • Plusdepognon dit :

            @ Esab
            Les russes ont des problèmes aussi. Ils se feront payés pour le « pays utile ». Mais au de la surface de la zone sahélienne, il y aura des combats entre sédentaires et nomades sans fin.

            Au vu des déplacements de populations suite aux attaques terroristes, ce serait un génocide par la faim. D’ailleurs on essaie de l’éviter, mais ce n’est pas dit qu’on y arrive.

            En Côte d’Ivoire aussi, il y a des gens qui nous détestent et partout les entreprises françaises perdent des parts de marché (divisées par 2 en quelques années). Il n’y a pas de « bonne » solution aux ennuis qui s’annoncent au Sahel…

  2. philbeau dit :

    On dirait que le rythme des opérations s’accélère ces temps-ci…Signe d’une capacité accrue dans les rangs djihadistes ? Evolution inquiétante en tous cas , qui voudrait dire une plus grande sollicitation de la force Barkhane: une »vraie » guerre donc? La France peut-elle supporter de se laisser entraîner dans cette issue , avec tout ce que cela comporte ?
    Autre question : au moment où cela s’agite dans la Libye voisine , que fait au juste l’Algérie , qui dispose pourtant , dit-on , d’une force armée puissante et bien équipée ? Rien ne laisse indiquer la moindre action , et qui pourrait pourtant , semble-t-il , prendre en tenaille ces groupes nomades , avec en plus la connaissance du terrain et des hommes .

    • Nexterience dit :

      Algérie bien équipée : hélicoptères lourds mi28 et missiles iskander font partie des équipements qu’on peut leur envier.

      • Alfa744 dit :

        Bonjour, l’Algérie ne veut pas intervenir hors de ses frontières, et a toujours du pain sur la planche avec les groupes djihadistes présent sur son territoire notamment en Kabylie et tout le long de la frontière Est, notre ancienne ligne Challe (+1000 km) et assure la sécurité de sa frontière avec la Libye (+900 km) et essaie d’éviter aux GTA de repasser la frontière Sud avec le Mali (+/- 1400 km) ce qui demande déjà un réel engagement, même s’il parait insuffisant.

      • Time dit :

        Je préfère largement un tigre à un mi28 et ont possède des mdcn donc non. Vous êtes toujours à vendre le matériel Russe qui ne fait pas rêver.

  3. KOUDLANSKI dit :

    Bravo à nos gars ,qui font dégusté les salopards d’en face.

  4. Chanone dit :

    Les drones armés, j’étais contre.
    Comme je suis tétu, je suis toujours dubitatif sur leur emploi.
    Mais les bonne nouvelles sont rares; perséverez les gars!

  5. Thaurac dit :

    comprend pas 33 + 9 = 42 !!! pas une vingtaine
    « Dans un premier temps, et avec l’appui d’hélicoptères d’attaque Tigre et d’un drone MQ-9 Reaper, les commandos français ont neutralisé 33 terroristes  »
    « Bis Repetita : un assaut héliporté conduit par les commandos de Barkhane, avec l’appui d’hélicoptères Tigre et Gazelle, a permis de mettre hors de combat six terroristes. Même neuf puisque trois jihadistes qui tentaient de s’exfiltrer ont été neutralisés par une frappe effectuée par un drone Reaper. »

    • Laurent Lagneau dit :

      @ Thaurac,

      Parce qu’il est question des deux autres opérations menées après le 22/12 : celle du 30 décembre et celle du 4 janvier

  6. tartempion dit :

    Macron s’est encore pris maladroitement les pieds dans le tapis en voulant entraîner les états Européens comme l’aurait fait Napoléon en son temps dans des aventures guerrières incertaines . On connaissait Tintin au Congo , il y aura peut-être une édition avec Macron au Mali …Alors il en est où le fameux G5 Sahel qui devait changer la donne et nous permettre un désengagement progressif du théâtre ? Comme son caprice de vouloir créer un groupement commando de forces spéciales européennes qui aurait eu vocation à combattre au Sahel , pour la grandeur de la France …..Je ne vois qu’une seule solution pour lui venir en aide , nommer Marlène Chiappa comme ministre de la défense !!

    • Macroniste dit :

      Cé pas bien, de se moquer de Macron.

    • Jolindien dit :

      @Tartempion

      Que vous n’aimiez pas notre président ça vous regarde, mais vous voulez en venir où en fait?
      Doit-on vous rappeler que l’action de la France au Sahel et notamment au Mali est antérieure à l’élection de Macron? C’est un peu comme en politique intérieure, ça fait 30/40 ans que ça tourne pas rond en France mais c’est la faute à Macron bien sûr…
      Ensuite, alors, on fait quoi? On se barre et on les laisse dans la merde? Et ensuite cette merde débordera bien chez nous, en France ET en Europe?

  7. werf dit :

    On gaspille nos moyens matériels et on fait prendre des risques à nos soldats pour des résultats décevants. Il faut arrêter cette folie des grandeurs et les laisser se débrouiller seuls. Barkhane est un échec pas seulement pour des raisons militaires mais les causes sont plus profondes pour ceux qui connaissent bien l »Afrique. L’islam est une religion politique qui se veut hégémonique, même chez les moins fanatisés, et les populations, laissées pour compte, se rallient à ce rêve d’un avenir meilleur et plus juste socialement…

  8. Parigino dit :

    Un grand bravo et merci à nos gars, vous êtes formidables ! Bonne et heureuse année à vous tous, et que le bon Dieu vous protège !

  9. vieux margi dit :

    Bravo les Gars .. comme d habitude..des guerriers…pas des soldats…

  10. cedivan dit :

    combien de temps nos forces armées, hommes, matériel et budget, vont tenir à ce rythme ?

    • Carin dit :

      @cedivan
      1milliard d’euros… c’est ce que coûte Barkhane.
      2400 milliards d’euros… c’est le PIB de la France.
      À votre avis, combien de temps on peut tenir ce rythme, en attendant que nos amis européens prennent conscience du danger que représenterait une Afrique passée en mode agression de l’Europe?