Les forces allemandes ont de gros soucis avec la disponibilité de leurs hélicoptères

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

63 contributions

  1. Patbdx dit :

    Et en Australie, ils ont aussi des problème avec le Tigre, au point de ne plus en vouloir je crois. Comment la France finit par y arriver alors que l’Allemagne et l’Australie n’y arrivent pas ??? Question de relations avec Airbus ? Compétences ? Utilisation ? J’ai tendance à me dire que la demande opérationnelle française pousse à avoir de la disponibilité, là où l’Allemagne n’en a finalement aucun besoin, mais si on raisonne comme ça, autant arrêter d’avoir une armée…
    Je serai curieux de comprendre les raisons.

    • mesnews dit :

      Il me semblait avoir lu un jour sur ce blog que la « disponibilité » du matériel était bien meilleure sur les théâtres extérieurs, plutôt qu’en métropole … donc c’est peut être simplement parce qu’en France on a besoin de nos hélicoptères, donc on fait en sorte de faire l’entretient en temps et en heure ?

    • GRADLON dit :

      Oui c’est bizarre
      Cela étant les allemands étant des nains militaires on se demande à quoi peuvent bien leur servir autant d’hélicoptères (99 Nh90 et 53 Tigres)

      • Qui ça ? dit :

        Tigres et NH90 sont des programmes datant des années 80, conçus pour un usage en Europe centrale avec le scénario qu’il fallait contrer un déferlement du Pacte de Varsovie …
        L’Allemagne de l’Ouest était vraiment en première ligne (contrairement à la France) en cas de confrontation Est-Ouest. Elle aurait du combattre à « domicile ». Donc durant toute la période de la guerre froide, la RFA avait une armée en hommes et équipements plus important que la France. (sans compter qu’elle n’avait pas besoin de financer des armes atomiques, des portes-avions ou des guerres coloniales !)

    • Fernand dit :

      Ok mais faut pas comparer les Allemands aux australiens.

      Ces derniers appartiennent aumonde anglosaxons, mdme su ils se hedgent avrc les barracuda francais, sait on jamais doivent ils se dire
      Cest un peuple supremaciste Chauvin et raciste et ces « surfeurs » sont tres imperialistes, force dappoint plus royaliste que le roi Americain et tres intervensionnistes en regard De leur puissance reelle (demographique et economique).

      tandis que les allemands sont en phase terminale de leur declin,precipité par 1945, et militaire et demographique. Et leur modele economique est perimé est condamner a disparaitre.

      Le fait quils aient plus d helicos operationnels c un symptome de leur decadence.

      Quelle chute:)

      • Göret dit :

        En parlant de decadence, pourrait ont evoquer celui de la france, et sa contreposée, l’emergence de la suprématie turque dans le monde mediterraneen oriental?
        Que pourront faire les fremm francaises contre notre puissance retrouvée?
        Quel interet de posséder 300 bombes?
        Vision perimée des vrais rapports de force…

        • Vinz dit :

          La seule techo turque éprouvée est celle du chiotte éponyme ; et même ça personne n’en veut plus (dans les pays développés s’entend).

        • Le Breton dit :

          Déjà qu’avez-vous à mettre en face de nos FREMMs ?

        • mareth dit :

          La Turquie vit a crédit et son économie plonge a grande vitesse , c’est l’exemple type du pays qui vit sur son passé colonialiste esclavagiste et qui nous refait la fable de la grenouille qui se prenait pour un taureau.

          • Stoltenberg dit :

            Et la France ne vit pas à crédit ? Avec tous les millions de personnes qui, au courant de leur vie, consomment plus qu’elles ne produisent ? Cela sera la cause de la prochaine crise. Les gens ne veulent plus travailler mais simplement profiter de leur vie en vivant à crédit ou de l’argent des autres.

          • ScopeWizard dit :

            @Stoltenberg

            Et la faute à qui ?

            Aux gens ?

            Tenez , analysez-nous ça pour voir ……………

          • Stoltenberg dit :

            ScopeWizard : La faute est surtout aux hommes politiques qui ont succombé à cette folie clientéliste pour gagner des voix. Finalement, c’est plus confortable, les gens sont contents- ils n’ont pas à faire face à la réalité de ce monde où pour consommer il faut produire. Les effets négatifs se feront ressentir dans le long terme uniquement, dans le court et moyen terme on peut s’endetter autant qu’on veut et vivre à crédit. Pour un politicien qui pense 1 ou 2 quinquennats au maximum, le choix est vite fait. Mais les effets négatifs, soit la douche froide, viendront bientôt à mon avis. Et le temps sera dur pour les fils prodigues. Il n’y aura pas de veaux gras pour les réconforter….

          • ScopeWizard dit :

            @Stoltenberg

            Pourquoi faudrait-il consommer et comment le faire ?

            Vous ne pensez pas que ne serait-ce que via l’ ensemble des médias il y a enfermement dans la consommation ?

          • Stoltenberg dit :

            ScopeWizard : Disons que, déjà dans le seul but de survivre, il faut consommer. Ensuite, pourquoi il vous faut une grande télé, une console de jeux ou le smartphone dernier cri… payés en plus avec du crédit ou avec l’argent des autres, dites-moi… Bien sûr que les campagnes de publicité suscitent la consommation, c’est leur but. En soi, il n’y a rien de mauvais (modulo le tas de déchets que nous fabriquons et que l’on ne sait pas encore recycler), si cette consommation est faite par des personnes qui peuvent se le permettre, c’est-à-dire qui ont produit assez pour pouvoir justifier un tel train de vie. Tout le reste, c’est, soit du vol, soit une énorme bulle financière qui est en train d’être gonflée et qui va probablement éclater en ce joli 2020. Moi je crois que ce sont les 2.

        • petaf dit :

          tous les pays musulmans sont dans un autre monde avec ce fléau qui est leur religion.
          Ils ne sont pas encore sortis du moyen-age, veulent jouer aux civilisés tout en étant des retardés …
          et ça c’est ma vision qui n’est pas périmée !

        • ScopeWizard dit :

          @Göret

          Mais on s’ en fout ………..

          Sans déconner , t’ as pas autre chose à raconter que cette litanie lénifiante à souhait ?

        • sillage13 dit :

          Mord de rire !!
          L’émergence de la suprématie TURQUE…..
          Juste pour info, au cas ou cela t’aurait échappé, les US viennent de dégommer DEUX sbires Iraniens en Irak, qui commençaient à leur chatouiller sérieusement le Nez…
          Donc, si ton Vizir de président a envie de finir aussi en fumée, il est sur la bonne voie….comme son armée, d’ailleurs.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Que pourront faire les fremm francaises contre notre puissance retrouvée? Pour votre puissance cela reste à prouver! Par contre pour votre intelligence là c’est non! Il est permis d’espérer mais cela risque d’être…………………………………….. très long!

        • Alpha dit :

          « Quel interet de posséder 300 bombes? »
          Ben… Vitrifier 300 fois un pays qui nous emmerde, par exemple…
          Tiens ! Et pourquoi pas la Turquie ??? 😉

        • Wladimirrrr dit :

          Göret… Vous nous bombarderez de loukoums et on ripostera à coup de bombes au beaujolais… Faites gaffe, ça tache!

      • Castel dit :

        @ Fernand

        Votre appréciation sur les Australiens me parait très contestable :
        Leur « impérialisme » comme vous dites, se limite à protéger leurs zones de pêche, face aux incursions permanentes des pays limitrophes, comme l’Indonésie par exemple, ou intervenir contre celle-ci, lorsqu’elle a essayé d’opprimer la population du Timor Oriental…
        Concernant leur racisme supposé, il suffit de consulter une carte, pour comprendre qu’ils seraient rapidement submergés s’ils laissaient entrer les populations des pays avoisinants, tous surpeuplés , alors que malgré son immensité, l’Australie ne possède que peu de terres exploitables…
        Quand aux Allemands, malgré un début de déclin apparent, je ne vois pas leur modèle économique disparaître de si tôt, et il reste encore aujourd’hui une référence que nous aimerions bien rattraper !!

        • R2D2 dit :

          Ne pas oublier qu’il y a encore quelques décennies l’Australie et la Nouvelle-Zélande faisaient tout ce qui était possible pour nous dégager du coin. Ce n’est que depuis la montée en puissance de la Chine qu’ils se sont rendus compte qu’ils avaient besoin d’alliés en plus des Etats-Unis…

        • Fermand dit :

          Economies basées l’une sur lexportstion du charbon et lautre sur sa consommation pour fabriquer des machines polluantes..
          A part ca. Tout va bien

      • José dit :

        Vous voyez l’Etat de la France???? l’Allemagne n’a pas besoin d’arméee!!!! Depuis 1945 dites -moi ce que l’armée a rapporté a la france!!!! Indochine, Algerie, Tchad, Libye, Côte d’ivoire, Mali??????? Quel resultat????

        • Castel dit :

          @ José
          Concernant le Tchad, grâce à son soutien de l’époque, de ce pays, cela a empêché la Lybie de Khadafi de mettre la main sur la « bande D’Aouzou »
          Pour la Côte d’Ivoire, cela à (semble-t-il) permit de faire respecter un scrutin électoral
          Quand au Mali, notre intervention à stoppé une invasion ayant pour but d’instaurer un régime Salafiste de la pire espèce, qui aurait finit par submerger tous les pays du Sahel
          On pourrait aussi rappeler au passage, l’exploit de la légion à Kolwézi, qui a sans doute sauvé un grand nombre de coopérants probablement en danger sans cette intervention.
          L’armée Française a donc eu dans le passé des résultats largement positifs, mais on ne peut pas gagner à tous les coups !!

    • Desty dit :

      Il y a un paragraphe de cet article qui laisse à penser que la France avale le gros des pièces de rechange disponibles et que les autres n’en ont plus du coup. Mais si c’était aussi simple pourquoi ne pas simplement demander au constructeur d’augmenter un peu sa cadence ?
      Le Tigre a l’air d’être un appareil fragile pourtant au Sahel son taux de disponibilité n’est pas catastrophique…

  2. lym dit :

    Avec 15% de tigrounets disponibles on comprends que Merkel passe son tour sur Takuba et fasse plutôt, une fois encore, « t’as le cul bas »… bien bas en effet.
    Il serait temps que ce pays éjecte sa prétendue gouvernante.

  3. Paul Bismuth dit :

    L’externalisation de la MCO a été actée en France, c’est une réalité depuis longtemps en Allemagne. Ne rions pas, ils ont des hélicoptères lourds, eux. Ils n’en ont pas l’utilité mais ils en ont.
    https://lemamouth.blogspot.com/2020/01/pas-assez-dhelicos-pour-la-guerre-au.html

  4. Europhobe ex-europhile dit :

    On irait plus vite si on regardait plutôt les domaines où l’armée allemande n’a pas de gros soucis.
    .
    D’ailleurs, je préfère que les Allemands soient militairement crapoteux : quand ils ne le sont pas ils deviennent violents parce qu’ils ont un complexe obsidional.
    .
    Alors évidemment ce que j’écris là n’est pas conforme au mainstream, au slogan du « couple franco-allemand » (qui n’était valable qu’à l’époque du Mur) et surtout au rêve euro-atlantiste qui formate notre classe politique.
    .

  5. Gégétto dit :

    Donc les Allemands vont se tourner vers un fournisseur plus fiable.

  6. Arnaud dit :

    En fait, tous ceux qui ont des hélicoptères AIRBUS ont des soucis de disponibilité

    • Europhobe ex-europhile dit :

      Les sous-marins allemands ont aussi des problèmes de disponibilité et là, ce n’est pas Airbus.

    • NRJ dit :

      @Arnaud
      C’est pour ça qu’Airbus est le premier hélicoptériste mondial. Parce qu’ils font des hélicoptères de m…

      Par ailleurs les hélicoptères Apache anglais avaient 30 puis 25% de disponibilité entre 2008 et 2010. C’est les dernières fois qu’ils ont révélé leur taux de disponibilité pour un coût de l’heure de vol doublé par rapport au notre.

  7. philbeau dit :

    Avec des matériels toujours plus sophistiqués , la MCO s’avère être le talon d’Achille des armées d’aujourd’hui . Il y a eu une certaine logique qui a consisté à ce tourner vers les constructeurs pour leur en déléguer au maximum la réalisation . Mais visiblement , entre les contraintes de production , et la lourdeur des tâches de maintenance , il y a eu de la perte en ligne . Il serait intéressant de savoir pourquoi la prétendue rigueur allemande s’est évaporée dans ce domaine . Reconnaissons à notre semble -t-il efficace autant que discrète ministre des Armées d’avoir très vite à son arrivée conduit une étude pour identifier les processus à l’origine des problèmes dans les trois armes et notamment les aéronefs ( en particulier la multiplicité des contrats et des intervenants) et poussé les feux pour des résultats tangibles . La situation particulière des armées françaises , en opérations réelles ces dernières années ayant aussi joué son rôle .

    • EchoDelta dit :

      La rigueur allemande est un mythe. cela découle du fait qu’ils sont très disciplinés. Si il y a écrit dans le cahier de maintenance que l’on doit changer telle pièce à tel moment, c’est fait. ce que l’on ne peut pas prétendre de notre côté, en étant un peu plus latin dans l’âme. En revanche dès que l’on a plus les moyens de ses ambitions, les fissures apparaissent vites, car ils n’ont pas l’habitude du compromis et du juste nécessaire pour arriver à maintenir des engins opérationnels.

  8. Aymard de Ledonner dit :

    L’Australie est un cas à part car leur tigre est spécifique et l’acheminement en pièces détachées est complexe.
    Concernant la différence entre l’Allemagne, je pense que les allemands n’utilisent pas leurs tigres et mettent donc peu de moyens pour le MCO.

  9. Lolo dit :

    Vouloir acheter européen c’est bien. Préserver les emplois européens c’est encore mieux. Pour autant acheter de la m… européenne prouve les limites du système.

  10. blavan dit :

    La disponibilité a toujours été liée à l’approvisionnement des pièces détachées et non pas au savoir faire des mécaniciens, sauf si ceux ci sont en nombre insuffisant comme ça l’a été dans le passé , et peut être aujourd’hui. Le problème moderne est lié à la sophistication technique qui fait qu’un hélicoptère militaire devient aussi complexe qu’un avion de chasse. Si on veut des moyens de transport héliportés adaptés aux opérations extérieures, il faut une gamme de « formule 1 » et une gamme d’hélicoptères lourd moins techniques mais plus faciles à entretenir.

  11. Charles dit :

    La vrai question c’est la dispo des apaches hollandais et anglais….
    Problème allemand ou problème d’Airbus?

  12. Cassoulet dit :

    Airbus hélicoptère produit les machines les plus fiables au monde, suffit de comparer les heures de vols, même les US en achètent ( dauphin écureuil lakota etc…)
    La merdouille comme d’habitude vient des cooperations forcées avec d’autres industriels et états. Demandez à un pilote de caracal passé sur un NH90 ce qu’il en pense..pas forcément beaucoup de bien, pourtant 20ans les séparent.

  13. ScopeWizard dit :

    Ce qui est rigolo , c’ est que dans le civil certains dont la machine vole pourtant presque tous les jours voire plusieurs fois par jour , et ce , dans des conditions parfois très difficiles , assurent eux-mêmes leur propre maintenance tandis que leur vie et celles de quelques autres dépend des conneries qu’ ils pourraient faire ……… et que visiblement ils réussissent pourtant à presque toujours éviter .

    Bon , en même temps lorsqu’ il s’ agit de ton outil de travail qui te permet de gagner ta croûte tout en assurant ton maintien en bonne santé ( eh oui , si ton hélico se crashe , non seulement tu vas avoir l’ air malin mais tu risques de te faire bobo sans parler des collègues ou passagers ou encore de ceux qui seront dessous ! )……….

    Sous-entendu ?

    Eh bien , sous-entendu qu’ il y a dans la boucle du matériel militaire un paquet de branleurs et de profiteurs qui finissent par tout parasiter en plus de tous les boulets d’ ordre normatifs , « technocratifs » , administratifs de tout pelages et de tout plumages ………. mais si c’ est pas ça , alors c’ est quoi ? Expliquez-moi .

    À présent , la parole est donc à la défense ………… 😉

    • waterBoy dit :

      Hé oui. On a des hélicos civils qui volent tous les jours durant 6h, pour moins de 1500€ l’heure de vol pour promener du touriste ou transporter des charges (et c’est le tarif facturé au client, qui inclut donc les frais liés à la machine, mais aussi au pilote, le carburant et les marges).
      Tandis que d’autres services (étatiques), pour des raisons que je ne maîtrise pas encore, ont une disponibilité médiocre et un coût horaire du triple pour les mêmes activités.

      • ScopeWizard dit :

        à waterBoy

        Cherchez pas , à mon avis c’ est bel et bien et principalement une histoire de sous et de certains qui passent à la caisse alors qu’ ils ne devraient pas soit par imposture , soit par incompétence , soit par malfaisance ……….

        L’ État étant pour beaucoup considéré comme n’ étant plus qu’ une vache à lait tandis que l’ État c’ est nous , c’ est à dire financièrement majoritairement le fruit des prélèvements fiscaux .

        Bref : chopons-les et pendons-les haut et court , ça leur fera les pieds ………… quoique si nous les pendons par le cou , certes sur le moment ça va peut-être effectivement leur faire les pieds , mais le problème c’ est que ça ne va pas le faire bien longtemps …………. 😉

    • Aymard de Ledonner dit :

      Je n’ai pas connaissance d’entreprises civiles qui assurent elles même la maintenance de leurs hélicos, ou à la rigueur de la maintenance très légère.
      Avez-vous un exemple histoire de ne pas parler dans le vide?

      • ScopeWizard dit :

        @Aymard de Ledonner

        Ah bon ……… vous pensez que je parle dans le vide ……… sympa !

        Alors , vous ne savez pas grand-chose ……… concernant l’ univers merveilleux de l’ hélicoptère civil s’ entend…………
        https://www.youtube.com/watch?v=_MEOMLjVDX8

        Ça donne une idée ; maintenant , vous avez un paquet de pilotes qui de par ce vaste Monde assurent eux-mêmes ou en équipes réduites entretien et maintenance de leur machine ou de leurs machines sans lesquelles ils ne travailleraient plus , ce qui peut constituer leur unique gagne-pain .

        Mais tel que vous devez vous douter , il existe aussi des structures plus conséquentes ………
        https://www.youtube.com/watch?v=USNjnTqPHns

        Il y en a sûrement d’ autres , renseignez-vous ……..

    • philrock dit :

      @Scope, je me suis aussi posé cette question : comment se fait-il que les avions Airbus civils ont une bonne dispo (sinon les compagnies iraient voir ailleurs) alors que leurs machines militaires (A400,NH90,..) ont, elles, une dispo si faible?
      L’état est-il moins rigoureux dans ses contrats ou ne veut-il pas payer le MCO de ses machines au jute prix?
      Un début de réponse est certainement dans le réagencement de l’ex Simmad par la Mindef qui étant issue de l’industrie s’est très vite rendu compte que cette structure n’était pas du tout adaptée à ses objectifs.
      Simple aparté, Simmad est l’acronyme de Structure intégrée de Maintien en condition opérationnelle des Matériels Aéronautiques de la Défense. Je regrette souvent de voir apparaitre nombre d’acronyme techniques dans les discussions sans que l’auteur ne les explicite, n’oubliez pas SVP que tout le monde ne les connait pas forcément.
      Une autre piste, et qui rejoint votre post, est que certaines entreprises d’état récupère des marchés de MCO sans en avoir réellement les compétences et là je pense plus particulièrement au C-130 et sa dispo catastrophique.
      En revanche, même si les mécaniciens de l’AA ne volent pas, je reste confiant dans leur travail mais ils restent bien trop . souvent bloqués par un manque de pièce (merci le flux tendu). Et là on rejoint mes premières lignes concernant le budget alloué au MCO.

      • NRJ dit :

        @philrock
        Ces raisons ne sont que des hypothèses mais elles paraissent probables:
        D’abord les entreprises comme Airbus sont en monopole sur les contrats militaires. Ainsi elles ne sont pas motivées pour obtenir une disponibilité élevée des matériels (ce que font de plus en plus les États est donc de promettre une prime en cas de succès de l’entreprise à à atteindre ses objectifs).

        Une deuxième raison, liée à la première, est la multiplication des contrats de MCO. Plutôt que de laisser l’entreprise principale (Airbus dans le cas des hélicoptères) en monopole faire la MCO en mettant son prix, on divise les contrats pour mettre en compétition les différentes entreprises (notamment les sous-traitants d’Airbus) sur les differentes parties de l’appareil. Ainsi on sort du monopole mais le problème est que cela demande une division stricte des parties de l’appareil. Vu la complexité qu’est un hélicoptère de combat comme le Tigre (hélicoptère surpuissant + système d’armes + électronique) cela peut entrainer soit une dilution des responsabilités dans les tâches (tout le monde est responsable donc personne ne l’est, et chaque entreprise dénonce l’autre) soit un monstre bureaucratique pour diviser les hélicoptères en parties bien différenciées (monstre qui peut entrainer lui-même des contestations entre la répartition des tâches entre entreprises)

        La troisième raison serait la modification de la chaîne de maintenance. Après la fin de la guerre froide les armées ont moins de budget et adoptent des méthodes de flux tendu : plutôt que de faire des stocks de pièces de rechange dont le nombre peut être surestimé ou sous-estimé, on attend que le matériel tombe en panne pour commander les pièces défectueuses et les remplacer. Si c’est en théorie moins cher (car on achète juste le nombre de pièces nécessaires), ça se paie par de l’indisponibilité du matériel.

        Dernière raison et pas des moindres, on envoie notre armée sur l’un des pires terrains d’opération, le Sahel. Avec la chaleur et le sable, le matériel s’use et vieillit beaucoup plus rapidement. Cela demande par conséquent une maintenance bien plus importante pour assurer un taux de disponibilité acceptable en opération (80 à 90% de disponibilité en opex pour les hélicoptères français). La conséquence est que tous les moyens disponibles sont pris pour les opex et qu’il n’y a plus rien derrière pour les hélicoptères restés sur le territoire.
        Ces conjonctures peuvent également s’ajouter aux raisons que vous avez mentionné notamment le manque de compétence de certaines entreprises et le reagencement du Simmad.

        • philrock . dit :

          @NRJ
          Ce ne sont malheureusement pas que des hypothèses car vécues trop souvent.
          En revanche tout à fait d’accord avec vous pour le reste de votre post qui résume très bien les principales raisons de la baisse de disponibilité des matériels en général.

        • ScopeWizard dit :

          à NRJ

          Belle analyse ! 🙂

          Mais c’ est bien ce que je pense ; le bordel organisé qui profite à tous sauf à notre armée !

      • ScopeWizard dit :

        à philrock

        A) Je n’ en sais rien ; je sais que durant les années 1990 ça faisait déjà des années qu’ au sein d’ Airbus il se passait un tas de choses pas très nettes genre doublons ou triplons , par exemple ………….. le truc pas très sain , quoi .

        Dernièrement , grosse ambigüités comportementales chez SAFRAN avec les Indiens officiellement interdits de ceci ou de cela , officieusement tout le contraire …………. ni sain , ni net .

        B) « Simple aparté, Simmad est l’acronyme de Structure intégrée de Maintien en condition opérationnelle des Matériels Aéronautiques de la Défense. Je regrette souvent de voir apparaitre nombre d’acronyme techniques dans les discussions sans que l’auteur ne les explicite, n’oubliez pas SVP que tout le monde ne les connait pas forcément. »

        Je m’ efforce pour ma part d’ à chaque fois en donner la signification lorsque je les emploie ; aussi , je suis un peu surpris par cette remarque ……….
        De toute façon , c’ est partout , ils sont partout ; nous sommes envahis d’ acronymes et d’ anglicismes qui sont à mon avis tout à fait dispensables même si dans l’ aviation c’ est l’ Anglais qui a depuis longtemps été choisi comme langue d’ usage .

        Sans parler de tous ces changements de dénominations ou d’ appellations qui font qu’ à la sortie , les chances de nous y perdre et de ne plus savoir qui fait quoi sont multipliées , nous nous y perdons et parfois j’ en viens à me demander si tel n’ est pas l’ un des buts recherchés …………..

        C) « Une autre piste, et qui rejoint votre post, est que certaines entreprises d’état récupère des marchés de MCO sans en avoir réellement les compétences »

        C’ est ce dont je suis persuadé moi aussi .

        D) Concernant votre dernier paragraphe , j’ aurais tendance à aller dans ce sens même si je me méfie des nouvelles générations à venir notamment quant à leur formation et les outils qui leur seront consacrés qui risquent de les éloigner de système D qui souvent permet d’ accomplir des prouesses ………….

  14. floco dit :

    Bien de votre avis SCOPE.
    Dès que l’on place un fonctionnaire scribouillard dans la boucle d’une organisation, ça a de grandes chances d’être beaucoup, beaucoup moins efficace. Au pire il peut même très bien amplifier des normes ou directives européennes déjà très contraignantes à l’origine , uniquement pour justifier de son existence.
    Et pas rien que dans l’armée bien sûr.