!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

La cyberattaque d’Europol contre les sites jihadistes a perturbé des opérations du renseignement français

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

13 contributions

  1. Wagdoox dit :

    Ah encore une démonstration que l’Europe fait tout mieux ….

    • Lagaffe dit :

      Heu.. la France est membre d’Europol, cette opération a eu lieu avec l’approbation de notre gouvernement et de nos services de police.
      S’il y a eu un problème, c’est dans la communication entre services en France.

  2. cedivan dit :

    Merci l’Europe !

    • Lagaffe dit :

      Heu.. la France est membre d’Europol, cette opération a eu lieu avec l’approbation de notre gouvernement et de nos services de police.
      S’il y a eu un problème, c’est dans la communication entre services en France.

      • Europhobe ex-europhile dit :

        Lagaffe, je crois plutôt que tout ce qui est « européen » (i.e. UE) est psychologiquement dépassé par toute notion de souveraineté nationale.

  3. précision dit :

    C’est amusant de voir qu’on ne mentionne la nationalité d’un système utilisé par les « terroristes » que lorsqu’il est russe (ce n’est pas propre à opex, la presse occidentale fait de même).
    Mais, à peine publié, cette info est déjà un peu datée: si on en croit la réf suivante, les groupes sont déjà partis ailleurs que tamtam:
    https://www.insider.com/isis-sympathisers-telegram-tamtam-london-bridge-2019-12

    Autre point, la phrase « Et certains d’entre-eux se trouvent encore en zone irako-syrienne ». Pas très clair ce que ça veut dire. Que des terroristes se trouvent dans la région ce n’est quand même pas un scoop.
    Le plus surprenant, c’est encore que les services disent ouvertement que l’opération les a gênés…

  4. Un moblo dit :

    Bel exemple de coopération internationale et interservices….. mais au fait que fait la dgsi sur du renseignement extérieur ? N ont ils donc pas confiance dans les services militaires ? Vu notre capacité à jouer à qui aura la plus grosse ( oreille bien sûr…..) le terrorisme a de beaux jours devant lui…..

    • Lagaffe dit :

      La communication extérieure de terroristes vers de potentiels soutiens ou terroristes intérieurs ainsi que la propagande terroriste visant nos citoyens relèvent de la DGSI.

  5. MAS 36 dit :

    Alors là bravo, c’est le genre d’information à ne pas divulguer. Expliquer le mode opératoire de nos services c’est faciliter la tache de l’ennemi , quand bien même cela serait su.

    • Lagaffe dit :

      A moins que la communication de la DGSI vise à intoxiquer encore plus notre ennemi en lui faisant croire à une faille qui n’existe pas…

    • Doug dit :

      Je suis pas d’accord, c’est comme les affaires criminelles, les journalistes expliquent qu’onna retrouve untel grâce aux bornage de son telephone etc… et on dit que ça va aider les prochains mais en fait on est dans le même cas que ici, on ne dévoile pas des secrets d’état, c’est de notoriété publique qu’on peut retracer notre itinéraire avec notre téléphone et c’est pareil avec les comptes jihadistes infiltrés.

      • Doug dit :

        Veuillez m’excuser pour les fautes d’orthographe, ce n’est pas facile de rédiger avec un téléphone

  6. Paul Bismuth dit :

    Comme c’est un domaine important, nous n’en avons pas été spécialement informés par les médias à grande audience:
    https://securiteinterieurefr.blogspot.com/2019/10/accord-dit-tftp-la-collaboration-ue-usa.html