CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

La Turquie menace de bloquer l’Otan si les milices kurdes syriennes ne sont pas qualifiées de « terroristes »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

65 contributions

  1. R2D2 dit :

    Qui veut du popcorn ?

  2. v_atekor dit :

    Entre ça et la situation de la Grèce, on se rapproche sérieusement d’un casus belli. Ce qui est peu compréhensible c’est que les EEUU donnent leur aval à cette fuite en avant.

  3. mustard dit :

    On est quand meme en plein chantage là. et ce n’est pas la première fois Ca devient insuportable de laisser ce dictateur provoquer ses soi disant allié, s’allier à nos ennemis, semer la zizanie, s’approprier des territoires qui ne sont pas les siens (Chypre, syrie, quelques iles grecques) et dicter ses conditions.
    Quand va-t-on arrêter de baisser notre froc devant ce pays sans importance dirigé par un dictateur islamique allié de Daesh.
    Est ce que nos politiciens vont avoir le courage de virer ce pays de l’Otan et leur imposer des sanctions. L’attitude de l’a Truquie devient de plus en plus insupportable et ingérable. Ce pays est dans la provoc perpétuelle.

    • Yannus dit :

      C’est clair que cela devient insupportable.
      Pour les Réfugiés Syriens , on peut toujours organiser des camps dans la partie occupée par les Turcs de Chypre en attendant de les renvoyer en Syrie.

    • tschok dit :

      @Mustard,

      « Ce pays est dans la provoc perpétuelle ».

      Oui, indubitablement. Donc, on peut se demander pourquoi.

      On a trois ordres de réponses.

      – Provoc = trahit une volonté expansionniste. La Turquie coche la case, sauf qu’il lui manque l’espace libre autour d’elle pour que son désir d’expansion territoriale puisse être satisfait sans déclencher une guerre qu’elle ne pourra pas gagner, y-compris vers la Syrie.

      – Provoc = flatter l’électorat interne. La provoc à l’externe ne sert qu’à donner une stature « burnée » à un gouvernement, mais sur un plan intérieur uniquement, pour flatter un électorat « viriliste ». La Turquie coche la case, là encore. Erdogan est un populiste qui roule des mécaniques pour asseoir son pouvoir en interne.

      – Provoc = va tout. Traduit en réalité un état de détresse du pays, voire de son régime. La Turquie coche-t-elle la case? Mon avis, c’est: oui. La Turquie est en état de détresse. Le pays, son peuple, son économie, sa société, son gouvernement.

      Ce que l’Otan va accueillir lors du sommet, ce n’est pas un pays fort, c’est un pays faible. C’est le maillon faible de l’Otan. Et tout le monde le sait, ici.

      C’est le canard boiteux. Tonton bec de lièvre, celui qu’on fait bouffer en cuisine au moment des repas de famille. L’insupportable en crise. Comme c’est un mec, il fait chier tout le monde avec sa virilité, mais en vrai, il n’a plus de couilles dans son slip. Et sa bite est toute petite. En revanche, il a une grande gueule. Tout ce qui était dans son slip est passé dans sa gueule. Sa gueule est devenue démesurée.

      Laissez le faire. De toute façon, tout ce qu’on a à lui dire serait horriblement blessant, même le plus raisonnable. Beaucoup plus que les faibles insultes qu’il s’est cru malin d’adresser à notre Prèz bien aimé, dont on dit nous-mêmes bien plus de mal sans requérir l’autorisation de quiconque.

      Laissez le venir.

      • v_atekor dit :

        Je pense que tu as raison sur tout, et que la perte électorale d’Istambul est révélatrice.
        .
        Le risque est tout de même qu’il mène au conflit via un renversement d’alliance avec la Russie. Vision court terme s’il en est et qui risque de se retourner très rapidement contre la Turquie, mais un chien aux abois devient imprévisible.

    • harun Gunduz dit :

      Ces exactement ce que erdogan fait il ne baisse pas la culote a ces soit disant donneur d’ordre et tous ceux qui ecrive sans connaissance renseignez vous avant decrire des connerie

    • Snap dit :

      Que veux dire dictateur renseigne toi avant d’ouvrir ta gueule pour rien
      La Turquie est la seconde force de L otan donc je ne vois pas l otan virée ou essayer d’exclure une tel force
      Et à tu visiter la Turquie pour en parlé comme tu en parle il y a plus de liberté que certain des pays d’Europe donc quand on ne sais rien on la ferme
      Merci

      • Pravda dit :

        Seconde armée de l’otan en nombre peut-être, mais le nombre ne fait pas la qualité. À quoi servent des milliers de soldats si ils se battent contre les intérêts de leurs alliés ? La majeure partie du matériel turc est obsolète (F4, M60…) et ne sert qu’à faire du chiffre.
        Ah, renseignez vous aussi sur les coutumes occidentales, on évite d’insulter si on a pas été provoqué et on emploie le vouvoiement.

  4. Faust dit :

    je crois que si il a un jour une Europe de la défense , nous pourrons dire un grand merci a Trump et Erdogan au final , ils œuvrent plus a eux deux a la décrédibiliser que n’importe qui .
    Là c est la Pologne ( pourtant vassal acharné ) et les pays baltes que Erdogan se met a dos , ( je pense que les scandinaves doivent également apprécier a sa juste valeur )
    Merkel enlisée dans une coalition qui semble lui échapper et avec laquelle elle va devoir faire du funambulisme
    les anglais la tête dans le seau avec le brexit
    Trump obnubilé par ses propres élections internes , avec une diplomatie disloquée, une crédibilité extérieure proche du zéro absolu , un impeachement aux fesses et son propre parti opposé a sa politique étrangère

    je pense qu’il ne manque plus grand chose pour que la situation finisse par devenir un enterrement de première classe , la nature a horreur du vide , si le système de défense commune « Atlantiste » coule , un autre émergera pour les européens qui se retrouverons devant le fait accompli , ça prendra des années certes , mais je pense qu on en a déjà pris le chemin

  5. Edouard dit :

    Erdogan joue au plus fort et au plus volontaire. Ce sommet pourra voir s’il peut continuer ou pas … si on reste moue, il va continuer.

  6. vrai_chasseur dit :

    Sommet OTAN rock’n’roll en perspective. Les sorties de couloir vont chauffer, mais rien de spectaculaire n’en sortira.
    La Turquie et l’OTAN c’est je t’aime moi non plus : l’un a besoin de l’autre et vice-versa. Pour l’OTAN (et l’Europe), très compliqué de remplacer un pays frontalier de la Syrie, de l’Irak, de l’Iran, face à la Russie par la Mer Noire, donnant sur la Méditerranée orientale, et acolé à l’Europe. Faut-il laisser un tel emplacement sous influence russe ? Si la Turquie part en cacahuète c’est tout le flanc sud-est de l’Europe qui revient au 19ème siècle.
    Pour la Turquie, sans l’OTAN ça fait longtemps que sa survie au beau milieu de cette poudrière aurait été un enjeu ingérable.

    les 2 le savent et connaissent en réalité les véritables lignes rouges à ne pas franchir.
    Ne pas oublier que le QG des forces terrestres de l’OTAN, LANDCOM, se trouve …. à Izmir, en Turquie. LANDCOM c’est notamment la NRF (Nato Response Force) et EFP (Enhanced Forward Presence) les groupes de bataille dans les pays baltes.

    Les vrais griefs d’Erdogan c’est la non-extradition de Gülen des USA, soupçonné d’être à l’origine du putsch de 2016 qui a failli le renverser, et l’éviction du programme F35 après les S400. Il n’en veut pas à l’Europe, mais aux USA.
    Et il se murmure aussi, sans preuve, qu’Erdogan détient un enregistrement d’une conversation de Jared Kuchner avec MBS. JK fermerait tacitement les yeux pour l’assassinat de Kashoggi, en échange d’une rallonge du contrat d’armement de plus de 70 milliards. Spéculation, mais qui aurait abouti pour Trump à laisser Erdogan lancer son offensive en échange d’enterrer définitivement cet enregistrement.

    • v_atekor dit :

      Sauf qu’il y a le cas de Chypre et du gaz grec qui est au milieu, et que visiblement la sortie de Macron est plutôt liée à ça, qui est de la défense territoriale européenne stricte, alors que les EEUU ont visiblement donné leur aval…

    • tschok dit :

      Ouep, et comme c’est un faible il prend l’Europe et la France comme plastron. S’attaquer aux Etats-Unis, ça lui fout les jetons. Nous on le fait, pas lui. C’est ça qu’il veut cacher.

      Autrement dit, il « plastronne ».

      Ce qui me contrarie un peu c’est que notre numéro de cirque avec les Allemands ne soit pas très bien rodé.

      Il y a du branle dans le manche à ce niveau-là.

      Mais si on accorde bien nos violons avec nos partenaires, Erdo va se faire mettre sans même sans rendre compte. Il va même écarter les cuisses pour en redemander.

      L’effort, il est là. C’est là qu’il faut être malin. Et si on fait ça, c’est du billard.

    • Auguste dit :

      Des griefs contre l’Europe,il en a quand même quelques uns.(De son point de vue) On refuse son entrée dans l’UE,on l’empêche de défendre ses frontières contre les YPG,on l’enquiquine à Chypre,on soutient ses ennemis du Golfe, l’Egypte…etc.Les US lui laissent au moins les mains libres sur la bande de sécurité et lèvent la pédale sur les sanctions.
      Et sur Gülen,qu’on semble, en Occident, présenter comme un martyr,c’est un monsieur qui voudrait installer en Turquie un régime de type iranien à la sauce turque.Et on accuse Erdogan d’être islamiste,alors qu’il ne voit la religion que comme un outil politique au service et aux ordres de l »Etat.
      Sur l’affaire Kashoggi,il n’a rendu public que très peu de choses,il lui reste encore au moins 2 bandes et des vidéos.Et probablement quelques autres biscuits sur ses amis américains et européens.Mais c’est pas les Occidentaux la principale menace pour Erdogan,c’est les Kurdes qu’il a eu le tort d’attaquer militairement au lieu de régler le problème politiquement.Résultat: les Kurdes irakiens,turcs et syriens,qui ne mangeaient pas ensemble,retrouvent une solidarité et il y a même un embryon de parti unitaire qui ne serait pas étranger aux attentats perpétrés en Turquie récemment.

  7. Czar dit :

    parfait. Envoyons-le chier.

    Il n’obtiendra pas ce qu’ils souhaite, fera s’interroger les Européens sur l’intérêt très relatif d’avoir la truquerie comme ‘allié’ et ça rappellera aux polaques arrogants et constamment hors des réalités lorsqu’ils verront que washington ne tape pas du poing sur la table que leur lécher le fion 24/7/365 n’implique dans la mentalité yankee la moindre forme de réciprocité.

    traduit en maga cult  » are u not tired of winning ? »

    • tschok dit :

      On n’envoie pas chier quelqu’un en détresse. Ca ne ce fait pas et c’est malhabile. Et en plus c’est discourtois à l’égard de nos partenaires, qui n’ont pas forcément la même analyse que nous.

      Il faut être Louis XI. Pas Bonaparte. Et encore moins Napoléon. Donc, vos désirs de grandeurs, vous les rangez avec vos strings et vos talons aiguilles, à côté de votre crucifix et de votre bible sur la supériorité de race blanche et chrétienne.

      Et puis allez bouffer un kebab, vous manquez de protéines.

      • Pravda dit :

        Sauf qu’on a aussi l’exemple du dictateur qu’on « cajole » dans les années 30 avec les conséquences qu’on connaît.
        Ps, je veux bien récupérer le string et les talons aiguilles, je vous laisse le crucifix.

    • Czar dit :

      mais si schnock, regarde je t’envoie chier, direct

      c’est facile, ça gagne du temps et ça fait plaize.

  8. ScopeWizard dit :

    Erdogan est un chef d’ État en tous points parfait ; il est impeccable , il n’ y a pas plus patriote que lui , aimant , respectueux , et juste envers son peuple , les deux s’ adorent et ne souhaitent l’ un pour l’ autre que bonheur et harmonie le tout dans un élan de prospérité et de générosité partagées…………….

    Bon , peut-être un ou deux points de détail qui seraient encore un poil perfectibles ……….

    BRA TA TA TA TA TA TIOUUUU !

    Ah ben non , même pas …………

    Inspiration Chilienne aux toujours si festives soirées Pinochet ?
    https://www.youtube.com/watch?v=M2fTU35y9wM

  9. Içapelle dit :

    Les manifestations ne sont pas tout terroristes, c’est clair.

  10. Castel dit :

    Eh bien , il ne restera plus alors à l’OTAN que d’exclure la Turquie pour débloquer la situation !!

    • Czar dit :

      il n’y a pas de « procédure d’exclusion » , champion.

      le cas n’a juste pas été prévu. A peu près comme la sortie du R-U de l’UE.

  11. Fernand dit :

    Ca va mal finir pour le Petit Turc.
    Qu’on coule sa flotte, libère Chypre et revienne aux frontieres de Sèvres.
    On les a laissé en vie parce que Ataturk a séduit a la 3e republique.

  12. Darzon dit :

    Je dois dire que Macron peut être contesté intérieurement, en politique étrangère, il a tout bon. Trop pour certains. L’OTAN n’a plus de cohérence stratégique et va en avoir de moins en moins. On se rend compte que deux pays, les USA et la Turquie, n’y sont plus que pour abuser des autres. La Turquie pour que nous l’aidions à mener son djihad régional, les USA pour faire les poches aux gogos de l’Est de l’Europe, états immatures sans pouvoir militaire.

    Les USA ne s’engageront dans aucun conflit contre la Russie étant déjà débordé par la Chine. Tout ce qu’ils disent ou font ne sert qu’à rouler les Polonais et les Allemands pour nous racketter autant que possible.

    La France devrait commencer à songer à se désengager de cette Ligue de Délos finissante. On ne peut pas accepter que des Polonais désarmés nous parlent comme à des Roms sous prétexte qu’ils se sentent intouchables grâce au parapluie imaginaire américain.

    Ils verront bien ce qu’il en coûte de croire à la parole des USA quand ceux ci n’ont plus d’intérêts vitaux en Europe.

    • Czar dit :

       » en politique étrangère, il a tout bon »

      ne pas confondre bafouillages tous azimuths et politique étrangère.

      Quand de Gaulle a quitté l’OTAN, il a d’abord tenté de la transformer en directoire. Là on voit qu’il s’agite dans tous les sens, dit des mots qui sonnent bien à nos oreilles désalignées, mais qui imagine sérieusement

      quand de gaulle a fait ça, l’armée française se suffisait à elle même. pour vouloir jouer les Napoléon, faut avoir le budget militaire de Napoléon, et c’est pas 1.9 du PIB.

  13. ETI68 dit :

    La Turquie membre de l’OTAN n’est rien d’autre qu’un anachronisme remontant à l’époque de la guerre froide. La place de la Turquie est au Moyen-Orient, notamment avec les pays turcophones frères : Turkménistan, Ouzbékistan, Kirghizistan, une partie du Kazakhstan (dont une partie, au vu de la population russe présente dans ce pays, devrait revenir à la Russie) et dans une certaine mesure l’Azebaïdajan (turcophone mais chiite). La Turquie n’a sa place ni en Europe, ni en Occident. La présence d’Erdogan à la tête de l’Etat turc n’a rien d’anormal. Ce qui est anormal, c’est d’avoir cru qu’une laïcité purement conjoncturelle était la normalité pour ce pays et de croire qu’un « retour à la normale », serait un retour à cette laïcité de façade. Les récentes initiatives diplomatiques et militaires de la Turquie (Syrie, Méditerranée orientale, Grèce-Chypre, Libye) et les collusions « fréristes » d’Ankara, notamment avec l’Etat qatari et les Frères musulmans égyptiens, désignés comme terroristes par Le Caire, devraient nous amener à enfin rompre les ponts avec cette Turquie qui ne cesse de nous menacer (notamment sur le plan migratoire) avec la plus grande arrogance. Soutenir la Grèce et Chypre (en connexion avec Israël), mettre un terme définitif aux négociations d’adhésion de la Turquie à l’UE, trouver un moyen d’exclure la Turquie de l’OTAN, soutenir le maréchal Haftar contre le pseudo pouvoir libyen « frériste » (évidemment soutenu par l’ONU…), devraient figurer parmi les mesures à prendre contre ce pays. Une nouvelle chance pour l’Europe de parvenir à une forme d’unité politique et militaire, face à l’ennemi héréditaire néo-ottoman (car c’est bien de cela dont il s’agit) ? La question est posée, même si on ne s’illusionne plus depuis longtemps à propos de la Posteurope… Que les dirigeants européens nous détrompent !

  14. Bob dit :

    Les turcs refuseront les nouveaux plans de défense des pays baltes et polonais qui seront décidés à Londres donc des plans dirigés contre une assaut des forces russes voir une guerre hybride (façon Donbass ou Transnistrie) parce qu’il y a de nouveaux plans? La Roumanie n’entre pas dans les nouveaux plans, c’est étrange.
    Les turcs jouent la carte russe depuis leur rapprochement, je me demande qui l’OTAN a le plus besoin: La Turquie ou Polono-Baltes? Je dirai les turques bien que cela plus déplaire aux anciens pays du bloc soviétiques mais comme la France a claqué la porte au nez des macédoniens et albanais, le glacis de l’Europe de l’Est et des balkans contre les russes et ottomans reprend forme. Il est clair qu’il n’aurait pas fallu laisser l’OTAN vivre après 1991, ni même élargir l’UE à l’ex-Europe soviétique. Nous voilà dans de beaux draps à moins de négocier avec la Turquie et la Russie sous l’égide des USA.
    La Turquie lorgne sur Chypre, la Grèce, le Kurdistan, la Syrie, l’Irak, le Caucase mais l’Europe a besoin de la Turquie. Un front russo-turque dirigé contre l’UE serait un défi stratégique dans lequel nous risquons de ne pas sortir vainqueur et de bouffer les pissenlits par la racine.

  15. Patatra dit :

    On aime Macron ou pas… Mais son interview était juste.

    • Lakolo dit :

      d’accord. Il a au moins de courage de dire tout haut ce que les autres n’osaient pas penser tout bas…

      • Vinz dit :

        Ok, mais le coup d’après ? Il avait prévu quoi ? D’annoncer que la France sort de l’Alliance ? C’est comme Chichi le Bref et ses grandes phrases de marin « La maison brûle etc. » Ok la maison brûle. Et ? Et ? Bah Rien. Elle brûle quoi.

  16. L’autreTom dit :

    Le pouvoir turc a l’air de chercher à tout faire pour faire exclure son pays de l’OTAN, pour ensuite se poser en bouc émissaire auprès de sa population et faire porter à l’occident le tort de tous les maux qui affligent ce pays…

    • garance dit :

      Je pense que la manoeuvre est délibérée et que la Turquie a commencé une partie de poker menteur se sentant couverte par la Russie.
      Un renversement d’alliance se profile, Sire Erdogan essaye simplement de tirer le maximum de marrons du feu par le chantage, avant d’aller au clash. Quel clash? immigrés? islamistes? 5éme colonne?

    • R2D2 dit :

      +1 soit on recule et dans ce cas Erdogan passe pour l’homme fort de la région qui a réussit à faire plier les occidentaux, soit on tient bon et dans ce cas Erdogan passe pour la victime de l’occident.
      Mais il y a un mais. Cela ne tient tant que les turcs acceptent de le suivre dans cette confrontation et de finir comme les iraniens…

    • tschok dit :

      Oui, c’est possible.

      Il est tout à fait possible que la stratégie turque soit désordonnée et chaotique et qu’elle agisse sur les trois options en même temps:

      – Visées expansionnistes
      – Visées internes essentiellement électoralistes
      – Etat de détresse interne profond traduisant une crise existentielle

      On a une réponse pour chacun de ces trois problèmes pris séparément et plusieurs réponses pour ces trois problèmes pris ensemble, en dynamique.

      C’est pas le Turc qui m’inquiète. C’est nous.

  17. Alpha dit :

    C’est bon çà !
    Que cela continue comme çà ! Les pays de l’Union Européenne vont peut être se rendre compte, enfin, de l’intérêt d’une Europe de la Défense !
    Merci Trump ! Merci Erdogan !…
    Enfin, force est de constater -que l’on apprécie ou non le bonhomme- que Macron avait raison, en ce qui concerne l’OTAN… 😉

  18. Lacatapulte dit :

    En même temps l’OTAN a t-elle encore un rôle a joué fin 2019 ? Nous sommes bien assez grands pour nous défendre seuls. La Russie est devenue insignifiante, ses gesticulations au Dombass et en Crimée le prouvent, et l’Oncle Sam passe son temps à mettre des bâtons dans les roues de notre Europe commune. Désormais l’OTAN ne sert plus qu’à justifier des dépenses militaires qui pourraient parfaitement servir aux Européens sans en faire profiter les Étasuniens, les Canadiens, et Erdogan.
    Cassons ce vieux machin qui ne sert plus à rien de rien.

    PS : Par contre ça risque de filer un sacré coup au moral à Sarkozy, lui qui avait fait des pieds et des mains pour nous faire re-rentrer dans son commandement unifié à une époque où déjà l’organisation avait du plomb dans l’aile.

    • Pascal DUMONT dit :

      « Nous sommes bien assez grands pour nous défendre seuls. La Russie est devenue insignifiante, ses gesticulations au Dombass et en Crimée le prouvent » Vœux pieux ou méthode Coué? Nous sommes assez grand pour nous défendre. L’Europe ou la France? Si c’et l’Europe quand on voit l’état de la « grande » armée allemande, celui de l’armée britannique (qui pourrait encore faire l’objet de réductions budgétaires) quant aux autres ………………………… Nous? on admet enfin que nous n’y arriveront pas tout seul et ce malgré la bravoure de tous nos soldats qui sont au Sahel!
      La Russie insignifiante? Pour un pays insignifiant je trouve que ca roule pas mal pour lui! J’en connais un qui va passer un joyeux Noël! (même si, religion orthodoxe oblige il fêtera en Janvier!)

  19. Orion dit :

    Et sinon, quand-est ce que les responsables de l’OTAN vont arrêter de se faire dicter les choses par Erdogan, et l’envoyer petre une bonne fois poir toute? il va faire quoi? laisser passer les djihadistes ou migrants? c’est déjà le cas, et quand bien même il le fasse, coupons leur l’économie et les accords états membres de l’UE, il va vite déchanter et fermer sa grande bouche

  20. Noël BERGON dit :

    faudrait expliqué à mr Erdogan que l’OTAN , ce n’est pas « L’OTTOMAN »…à moins que oui …?

  21. Noël BERGON dit :

    Erdogan c’est Daesch … c’est par la Turquie que les Djiahdistes étrangers sont entrées et sorties…c’est par la Turquie que Daesch a vendu « son pétrole »…aux Turcs…c’est les Turcs qui approvisionnaient Daesch en armes…c’est des Islamistes Syriens qui sont le fer de lance de l’opération Turc en Syrie dans la zone Kurde…Al Baghdadi était sous protection Turc…Erdogan l’a vendu à Trump pour que celui ci se fasse mousser et en récompense Erdogan avait le feu vert pour son opération »à la Turc »…non! réellement ,je crois pas que nous ayons quoi que ce soit en commun avec cette crevure…

    • T129 dit :

      La majorité des daesh avaient la nationalités Française, et quand des individus ont la nationalité Française ils peuvent venir et circuler librement en Turquie, vous pouvez aller en Turquie avec une carte d’identité.
      Vous critiquez pour le pétrole mais Lafarge a versé combien à Daesh et aux YPG pour rester sur place ? Financement du terrorisme ?

      Vous mettez tout sur le dos de la Turquie mais vous oubliez que vous avez fait pire que la Turquie et ca continue dans d’autre continent comle en Afrique, l’uranium le pétrole etc…

      Ah bah ouiiii vous êtes la France pays des lumières soumis à BHL.

      • Frédéric dit :

        C’est un gag de très mauvais goût. Monsieur l’agent provocateur. On parle de trafic couvert par la gendarmerie et les services secrets turques. Et non, la majorité des daeshiens sont originaires du Proche-Orient, tu a lu les chiffres sur les prisonniers ?

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Vous critiquez pour le pétrole mais Lafarge a versé combien à Daesh et aux YPG pour rester sur place ? Financement du terrorisme ? » Comparer une société privé avec un état! Lafarge a acheté sa tranquillité à daesh ce qui est honteux je vous l’accorde mais vous avec le pétrole! Votre président, son gouvernement, ses services de renseignement n’étaient pas au courant de la « contrebande » de pétrole!! C’est le bordel en Turquie! Chacun fait ce qu’il veut.

    • Patrickov dit :

      et les djihadistes ont pris les vols via les aéroports en Europe avant d’atterrir sur le sol turc, c’est avec Lafarge que les djihadistes ont fait des accords, c’est avec Al-Nosra que Fabius et Hollande faisait affaire.

        • Frédéric dit :

          Merci pour la piqûre de rappel mais certains font mine d’ignorer la simple vérité.

        • Patrickov dit :

          vous ne répondez pas à la question, les djihadistes ils ont fait comment pour partir des aéroports européens alors qu’ils étaient bien fichés par tous les services

        • Robert dit :

          Laurent,
          Voici le passage précis de Fabius:
          « « En revanche, la décision des Etats-Unis de placer Jabhat Al-Nosra, un groupe djihadiste combattant aux côtés des rebelles, sur leur liste des organisations terroristes, a été vivement critiquée par des soutiens de l’opposition. M. Fabius a ainsi estimé, mercredi, que “tous les Arabes étaient vent debout” contre la position américaine, “parce que, sur le terrain, ils font un bon boulot”. “C’était très net, et le président de la coalition était aussi sur cette ligne”, a ajouté le ministre. » »
          Et dans l’article du Monde qui reprend toute la polémique, l’ensemble de ses propos.
          lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/03/21/laurent-fabius-et-le-bon-boulot-du-front-al-nosra-en-syrie-histoire-d-une-citation-devoyee_5098486_4355770.html
          Si la citation est sortie de son contexte, ses propos sont loin d’être clairs à rejeter ce que pensent « ses amis arabes » quand il essaie d’expliquer que la position américaine semble trop tranchée.
          Quand il dit par exemple
          « Et le président de la coalition a dit que, bien évidemment, on pouvait avoir des visions différentes sur ce sujet mais que, lorsqu’un groupe menait une action qui était efficace et utile au service des Syriens et contre Bachar Al-Assad, c’était très difficile de le récuser en tant que tel.
          En ce qui concerne la France, nous allons examiner cette question de manière approfondie parce que c’est une question que l’on ne peut pas éluder. » »
          Qu’on me montre une phrase de cet entretien ou il condamne clairement et sans réserve Al Nosra.
          Finalement, la phrase tronquée, procédé malhonnête je le reconnais, est assez proche de ce qu’il dit, mais il prend soin de laisser la responsabilité de le dire à « nos amis arabes » car « lorsqu’un groupe menait une action qui était efficace et utile au service des Syriens et contre Bachar Al-Assad, c’était très difficile de le récuser en tant que tel. »
          Je ne cherche pas à polémiquer inutilement, mais il ne faut pas nier la grande ambiguïté de ses propos, habile à abuser d’un langage diplomatique, mais ne clarifiant nullement sa position devant ce groupe en le condamnant précisément.

          • Vinz dit :

            Je ne sais pas pourquoi il faut absolument sauver le soldat Fabius. Il a merdé et puis c’est tout, c’est ni le dernier ni le premier à manquer de lucidité.

  22. Carin dit :

    Il est génial le vizir ottoman… ou complètement debile??
    Il vient juste avant le sommet de l’OTAN, faire la démonstration de la mort cérébrale de l’OTAN!!
    Si j’étais Macron je pense que dès son arrivée j’attrape Erdogan par les épaules et je lui roule une pelle bien méritée!!!
    Après ça, le discours d’Emmanuel Macron va paraître beaucoup moins vindicatif, et beaucoup plus réaliste non pas aux dirigeants européens, qui vont se contenter de sortir des discours vides (j’attends la suite pour me prononcer) en lançant des regards éplorés vers les states… mais aux peuples de cette Europe qui commencent à percevoir la main-mise américaine dans une alliance qu’ils croyaient stable et juste, et la vilaine couleur des couleuvres qu’ils nous font avaler depuis 70 ans.

  23. Durandal dit :

    Vu que Trump est copain avec Erdogan, (l’inverse n’est pas vrai) si les Turcs obtiennent gain de cause les YPG seront considérés comme une organisation de terroristes et l’Otan sera dans l’obligation de les combattre ça promet pour demain. pour les 70 ans de l’Otan…
    Peut-être qu’il est temps de quitter l’alliance… Poutine jubile…

  24. Nicolas F dit :

    le roi ne dit pas je veux mais  » nous voulons ! »

  25. Lakolo dit :

    L’OTAN comme structure politique n’existe plus, sans stratégie, inutile, incohérente. Elle n’est défendue par les autorités allemandes uniquement pour bénéficier d’un marché pour ses armements. Rien d’autre.
    J’ai honte parce que vu l’argent dépensé, l’OTAN ne sert que les intérêts US et n’agit plus.
    Il faut sortir du « machin » !

  26. bellini dit :

    bonjour à tous,
    je postes car l’histoire doucement va encore faire une boucle.
    le monde prend la même tournure que dans les années 30, il serais bon que nos politicien ne fassent pas la même erreur.
    qu’ils soient capable de dire « STOP » pour une changer.

  27. rafi77 dit :

    Ca monte, ça monte !!! bon, avec ce cirque on va peut-être enfin voir quels sont les européens qui en ont un minimum dans le calbute !!! Oui je sais, pour les teutons et les polaks ont connait déjà la réponse…..

  28. werf dit :

    Il suffit de regarder une carte de la Turquie pour comprendre qu’elle pèse très lourd en termes géopolitiques. Il suffit d’y aller pour voir une population jeune, en fort accroissement démographique et déjà plus importante (76 millions) que celle de la France. Cette population fait preuve d’un nationalisme exacerbé (beaucoup sur ce blog aurait peur s’ils tenaient les mêmes propos dans la rue…). L’armée (la deuxième de l’OTAN derrière les USA) si on exclut la dissuasion nucléaire française) soutient le régime et serait prête à prendre le pouvoir en cas de crise politique. Alors tout cela explique que Trump a plus de considération pour Erdogan que pour Macron. Quant à ceux qui prônent certaines mesures de rétorsion il faudrait trouver un accord européen et ce n’est pas gagné. L’Allemagne, en raison même du nombre de ses double nationaux et de ses intérêts économiques, s’y opposera. D’autant que la menace du flot de réfugiés syriens est largement suffisante pour tous les pays européens sur la route des Balkans pour s’opposer aussi à une quelconque mesure. Erdogan joue sur du velours, Macron s’isole et se ridiculise un peu plus au niveau européen. Il perd toute crédibilité car il ne peut rien tout seul. Il joue les matamores devant les caméra,s c’est la seule chose qu’il sait faire, hélas pour nous.

  29. T129 dit :

    La Turquie a raison, L’OTAN ce n’est pas l’intérêt que 2-3 pays c’est aussi l’intérêt de la Turquie, la France les États-Unis n’auraient jamais dû s’allier avec les ennemis de la Turquie.

    Dans la logique de l’otan l’ennemie de la Turquie devrai être l’ennemi de tout les autres membres.

    Mais bon cette logique est valable en faite que pour la France les États-Unis la GB l’Allemagne bref pour tout les pays Chrétiens.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « La Turquie a raison, L’OTAN ce n’est pas l’intérêt que 2-3 pays c’est aussi l’intérêt de la Turquie, la France les États-Unis n’auraient jamais dû s’allier avec les ennemis de la Turquie. » Se trouver des ennemis voire en inventer pour des raisons de politique intérieure et étrangère c’est une chose. Surtout en politique étrangère, les chancelleries des autres pays ne sont pas dupes! « S’allier avec les ennemis de la Turquie » Gonflé ce genre de déclaration venant d’un pays qui ne s’est pas gêné de « fricoter » avec daesh!
      « Dans la logique de l’otan l’ennemie de la Turquie devrai être l’ennemi de tout les autres membres.  »
      Dans le cas d’un grand danger! Comment la grande Turquie qui ne cesse de déclamer à la face du monde qu’elle écrasera sans états d’âmes le terrorisme kurde et qui viendrait à demander de l’aide des autres pays membres! Auriez vous peur des Kurdes? Et devrions nous aider un pays dont son président n’arrête pas de menacer de nous envoyer un flot de migrants sachant pertinemment qu’il y a des terroristes de daesh dans le lot!
      « Mais bon cette logique est valable en faite que pour la France les États-Unis la GB l’Allemagne bref pour tout les pays Chrétiens. Ah! La traditionnelle image sur les méchants pays chrétiens contre le gentil pays musulman! un peu éculé votre procédé!

    • Vinz dit :

      « Dans la logique de l’otan l’ennemie de la Turquie devrai être l’ennemi de tout les autres membres. »
      .
      Possible, sauf que la Turquie a fait d’à peu près tous ses voisins des ennemis (à l’exception pour le moment de l’Iran…) et pratique allègrement le nettoyage ethnique, dans sa tradition bien rôdée il est vrai. Un allié comme ça on s’en passe très bien en fait.
      .
      Pour info la France, la GB et l’Allemagne ne sont pas des « pays Chrétiens. » Ce sont des « pays de Consommateurs ». Faut arrêter de lire Dabiq.

  30. breer dit :

    On aurait du virer la Turquie de l’Otan il y a plusieurs années, mais les américains qui avaient des bases la bas ne l’auraient jamais fait, l’Europe n’a rien vu venir avec Erdogan, le piège s’est refermé, il peut ainsi jouer sur tous les tableaux, utilisant l’appartenance de son pays à l’Otan, ce qui lui permet de continuer sa politique dictatoriale et agressive tout en manipulant les gouvernements européens, par entre autre le blocage ou libre passage des migrants… Les membre de l’Otan se sont fait bien couillonner ……

  31. Robinson dit :

    Erdogan se prend pour une danseuse, à faire toujours plus de caprices et à demander toujours plus d’argent