CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

La Marine nationale redoute une hausse du prix de ses carburants

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

12 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    Le pic pétrolier mondial en pétrole conventionnel a été passé en 2008.
    https://youtu.be/lBox1k1bFxs

    C’est pour cela que les USA sont passés au gaz et pétrole de schiste :
    https://infoguerre.fr/2017/01/la-strategie-americaine-dexportation-gaz-de-schiste-en-europe-et-en-france/

    Et c’est pour cela que des troubles intérieurs sont prévus à partir de 2025 et qu’une guerre est prévisible vers 2030-2035.
    C’est la fin de l’énergie pétrolière pas cher.

    Après, il y a t’il une autre issue que la guerre, ça…

  2. Plusdepognon dit :

    Pour éviter une vraie revolte incontrôlable, il vaudrait mieux qu’il n’y ait pas de black out tout de suite.
    https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/11/09/nucleaire-le-programme-de-futurs-epr-pourrait-couter-au-moins-46-milliards-d-euros_6018571_3234.html

    Je ne crois pas à la voiture électrique pour tous, ne serait-ce que pour une raison de capacité de production d’électricité, plus que de problèmes d’extraction de metaux.
    S’adapter va demander de gros efforts et un énorme changement de paradigme sociétal.

    Il y aura un peu plus d’hybride, mais en l’état du savoir autorisé, impossible de se passer des énergies carbones. Car ce sera vraiment la guerre. La vraie.

  3. Plusdepognon dit :

    La valeur de « l’or noir » est plus géopolitique, qu’économique…
    https://youtu.be/PzI0JFof4u8

    Donc pour faire des prévisions, c’est casse-gueule.

  4. Czar dit :

    je traduis en français courant le jargon de Prazucky : « on veut du neutron pour le futur porte-avions »

  5. werf dit :

    Il y a 3 mois de stocks stratégiques obligatoires en France et de quoi faire la soudure pour nos armées sur simple décision du gouvernement en cas de pénurie ou de hausse brutale des prix. Sans parler de la possibilité d’instaurer, au niveau européen, un rationnement pour l’approvisionnement des navires civils d’autant que beaucoup polluent car dotés de chaudières fioul lourd d’une autre époque.

  6. lym dit :

    Quand on voyait évoquer ici 2 porte-avions à propulsion classique il y a moins de 2 semaines, on se dit que ceux qui payent le coco dans la Marine devraient parler à ceux qui planifient ses moyens futurs!

    • Castel dit :

      à condition qu’on ait pas un jour un problème d’approvisionnement en uranium !!

      • Pascal (l'autre) dit :

        « à condition qu’on ait pas un jour un problème d’approvisionnement en uranium » Avec ce qui reste dans le sous sol métropolitain il n’y aura pas de problèmes Le seul problème sera ………………………………… les écolos!!!

  7. Robinson dit :

    La Gendarmerie souffre des hausses de taxes sur les carburants, mais pas la Marine ?

    • Plusdepognon dit :

      @ Robinson
      1/ Si, la marine va souffrir d’une augmentation éventuelle du prix du carburant due aux événements mondiaux. Car le prix du pétrole a des chances de monter.

      Mais l’objet de l’article est aussi le fait que comme le fioul lourd est un carburant de mauvaise qualité, il ne coûtait pas cher.

      2/ En abaissant la quantité de soufre dans le carburant autorisé aux navires marchands (donc en les obligeant à utiliser un meilleur carburant), cela fait aussi une pression à la hausse sur le prix.

      Et cela n’était pas inclu dans les prévisions budgétaires (c’est l’heure de demander des budgets en France). Donc le chef de la marine réclame plus d’argent pour compenser.

    • Plusdepognon dit :

      Avec un lien, c’est mieux expliqué sur la qualité des carburants :
      https://labs.letemps.ch/interactive/2016/longread-fioul-lourd/