CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

M. Bolsonaro autorise le recours à l’armée pour lutter contre les feux qui ravagent la forêt amazonienne

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

200 contributions

  1. Buburoi dit :

    Les pays du G7 doivent dénoncer le Brésil et son gouvernement, imposer un embargo total et dénoncer les traités internationaux avec le Brésil. Macron doit envoyer une puissante force militaire aérienne en Guyane et le Charles de Gaulle au large du Brésil, avec l’accord du conseil de sécurité de l’ONU. Si personne ne monte au créneau, c’en est fini de la forèt amazonienne. Macron peut essayer de sauver la planète.

    • Daniel BESSON dit :

      Et les langoustes du plateau continental en prime ? Cão que ladra não morde !
      https://editoradraco.com/produto/selva-brasil-roberto-de-sousa-causo/

    • fabrice dit :

      Buburoi
      Dans la vraie vie, l’armée française est mobilisée dans le Sahel et le budget « serré ». Une « puissante » force aérienne pour la France c’est une vingtaine de Rafale avec de quoi faire deux passages en munitions…faudrait aussi demander des gros porteurs aux USA pour envoyer grand maximum un ou deux régiments (allez 3m hommes) en Guyane.
      A sinon on peut compter sur l’armée belge ou irlandaise….L’Irlande pourrait peut être envoyer un ou deux hélicoptères avec trois soldats.
      Ces histoires de « menace militaire » sont tout juste ridicules. Concernant les menaces économiques c’est du pareil au même.
      Dans la vraie vie, le Brésil ne fait que 15% de son commerce extérieur avec l’UE (Grande Bretagne comprise).
      Dans la vraie vie par contre la France a 35 milliards d’euros d’IDE au Brésil, autant qu’en Chine (mais ça ne représente que 5% des IDE au Brésil). Un petit contrôle qualité chez Carrefour Brésil, une nationalisation d’Hélibras, un embargo sur les voitures allemandes « polluantes » pour « protéger la planète », ça ravirait la Corée ou le Japon ou même les constructeurs américains… de vastes incendies en Guyane française allumée par des « Garimpeiros » avec retour à l’envoyeur d’accusations…ça peut être des scénarios plausibles….A noter que la France leur a vendu six marins Scorpène…Doit on espérer que c’est du matériel de merde ?
      Si Macron croit qu’il va « internationaliser » l’Amazonie et enlever au Brésil une partie de son territoire, il rêve tout haut. On vient juste de se « friter » avec un pays qui n’est pas peu puissant et qui est un gros marché.
      D’ailleurs, la « patronne », Merkel vient de le faire tranquillement comprendre à Macron. Enfin Trump est un ami de Bolsonaro.
      Quand à l’idée de faire appel à la Cour internationale de Justice pour juger les « crimes écologiques », en gros je menace d’un procès international Bolsonaro, bref un second procès Gbagbo. Celà n’aide pas la « Justice internationale » de l’utiliser à des fins politiques.
      Je résume les puissances en froid avec Paris : USA, Grande Bretagne (Brexit), Brésil, Japon (Renault, Carlos Ghosn), Israël (Jo Goldenberg, vélléité française de présenter un plan « alternatif » à celui de Trump…), Italie, Autriche, Hongrie, Pays Bas (Air France KLM), Egypte, Russie, Syrie, Arabie, EAU etc….ça commence à faire beaucoup…
      Enfin si on croit que les autres pays du Tiers Monde vont accepter que pour des raisons spécieuses on s’empare du territoire d’un autre sous prétexte écologique et sous couvert « d’internationalisation », on rêve. Aujourd’hui le Brésil, pourquoi pas l’Indonésie sous le même prétexte, La Mecque, le Sahara algérien etc….

      • ji_louis dit :

        Sur l’augmentation des incendies en Amazonie, on pourra remarquer qu’on est en gros dans la même proportion en France http://www.promethee.com/default/bilan-tableaux

        Quant à la remarque de Bolsonaro sur la mentalité colonialiste de Macron, ses arguments font mouche. Si on voulait une gestion des forêts et océans à l’échelle humaine (donc à celle de la planète), il faudrait compenser des forêts qui disparaissent aux tropiques par du reboisement ailleurs… donc chez nous! Et là, on serait confronté au problème du Brésil (de l’Indonésie, des Philippines, des Congos, etc): Comment concilier un développement économique accéléré et une amélioration de l’environnement écologique? Réponse: On ne sait pas faire non plus, donc on n’a pas de leçon à donner.

        • John dit :

          Il faut noter qu’actuellement, l’Europe voit ses forêts progresser.
          Alors le réchauffement climatique a sa part de responsabilité avec des arbres qui vont aller plus en altitude.
          Depuis 1990, on parle d’une surface équivalente à celle du Portugal en plus.
          Mais compenser des forêts tropicales est compliqué. La densité de carbone au mètre carré est largement supérieure que dans les climats tempérés. Et donc la production d’oxygène au mètre carré est supérieure.

          Dans notre consommation, on peut changer la situation par contre. Au niveau politique, c’est compliqué.
          Pour l’huile de palme, l’UE qui voulait réduire ces importations pour des raisons écologiques et sanitaires. Cela a créé des tensions avec la Malaisie et l’Indonésie. Et ces pays considèrent ces régulations comme violant les règles de l’OMC. Ils cherchent à démontrer qu’il s’agit de mesures protectionnistes allant à l’encontre des accords actuels.
          Ces pays son tellement dépendants économiquement de l’agriculture résultant de la déforestation qu’il faut trouver des vraies solutions à long terme.

          Le pire pour moi, c’est de produire du CO2 en brûlant alors que si ils veulent déforester, au moins qu’ils exploitent ce bois…
          Et d’après certaines recherches, la fertilité des sols déboisés semblent chuter rapidement après la disparition de la forêt. Si c’est vrai c’est une utilisation stupide de sols, probablement considérés comme « infinis » par certains investisseurs locaux et internationaux.

        • Edgar dit :

          @ ji.louis: Les forêts du Nord – Europe, Sibérie, pays scandinaves, Canada, USA, Japon – se portent bien. Elles ont même progressé depuis l’abandon des plus médiocres terres cultivées – agriculture de montagne – depuis le XIXe siècle, l’exode rural, l’urbanisation et l’industrialisation. C’est en Afrique – déboisement pour le combustible, l’agriculture sur brûlis et l’exploitation des bois rares – en Asie – bois d’oeuvre et plantations de rente – et en Amérique du Sud – agriculture et élevage – que la situation s’est largement dégradée. C’est dans ces régions que se trouvent les grandes réserves de terres – souvent dégradées – permettant le reboisement et la compensation carbone. L’avenir de l’aviation commerciale s’y trouve donc.

      • Czar dit :

        Et pourquoi pas la Palestine tant qu’on y est.

        est-ce que tu es dans le coin,u tu veux nous faire la liste des Etats « en froid » avec Israël ?

      • Le Glaive dit :

        @ fabrice : attention : votre constat lucide sur l’état réel de nos armées et de notre diplomatie, va vous attirer les foudres d’un certain public de ce site, qui va vous traiter instantanément de troll moscovite, payé de la main à la main par Poutine pour détruire le moral des français .
        Je partage votre analyse sur l’ensemble, et le jour approche où tous ces aveugles qui avancent dans une caverne en maudissant des ennemis qu’on leur a fabriqués, devront malgré eux affronter la réalité de leur pays et de l’immense escroquerie qu’on les a forcés à digérer depuis 70 ans..

      • TINA2009 dit :

        Bsr Fabrice !

        +10000!

        – L’ennemi est dans la place : BOLSONARO!
        Il l’avait dit! Il l’avait écrit ! Il a mis à exécution l’un de ses projets . …
        – FUCK YOU les Amérindiens!!! Tout comme pour les Indiens du Nord, il y a quelque temps, déjà …
        – Les Amis de BOLSORANO doivent être satisfaits … Eux , qui ont permis l’lélection de leur serviteur, en finançant sa campagne… Et réalisant un certain nombre d’actions affaiblissant les camps opposés….
        Bien à vous !

    • Pascal (l'autre) dit :

       » Macron doit envoyer une puissante force militaire aérienne en Guyane et le Charles de Gaulle au large du Brésil, avec l’accord du conseil de sécurité de l’ONU » On peut même larguer quelques bombes H histoire de mais le problème est qu’elles vont foutre le feu un peu partout!

    • John dit :

      Comment une guerre peut elle mettre fin à ce phénomène?
      C’est une approche ridicule.
      Cette forêt semble importante à l’équilibre mondial. Il faut trouver des solutions diplomatiques, et des encouragements pour que le Brésil et d’autres préservent les forêts existantes.
      Et ces encouragements sont nécessaires. Le Brésil perd un potentiel de croissance sans exploiter l’Amazonie. Et les terriens perdent un maillon essentiel à la vie sans cette forêt. Il me semble cohérent de financer qqch en retour.

      L’attaque ne résoudra rien dans ce cas.

  2. Olivier 15 dit :

    Chapeau bas concernant le comportement des allemands…. C’est vrai que l’environnement, chez eux, c’est pas trop le premier plan !! Entre les centrales au charbon et les VL diesels trafiqués…. C’est incroyable de voir que toute la planète est à la merci de deux ou trois c……ds d’extrémistes en place dans des pays « eco-sensibles ». Stephen Hawking prévoyait la fin de l’humanité dans pas trop longtemps, mais après, ça ira mieux.

  3. TYPHOON dit :

    L’ « Ecologie » actuelle représente toute l’hypocrisie et l’impuissance du monde dans lequel nous vivons. Environ 1 milliard d’êtres humains sous Napoléon 1er, 7 aujourd’hui et d’ici peu 9 à nourrir et pratiquant à tous les niveaux la surconsommation de biens, la plupart non vitaux. La consommation de terres rares extraites par des malheureux qui en profitent moins que les pays dits développés. Quoi faire?

  4. PK dit :

    Chez nous, un des SDIS de France avec l’un des plus gros budget, on n’a pas de surpantalon en dotation individuelle. Ni de veste contre le froid (en zone montagne), ni de caméra thermique qu’on est obligé de quémander à un autre centre, etc. On a laissé brûler entièrement une montagne parce qu’on était trop prétentieux et fier d’accepter l’aide de SP du sud qui savait comment gérer ce genre de trucs…

    Mais on se permet de se foutre de la gueule des autres et de donner des leçons.

    Jocrisses !

    • m2m dit :

      En plus, grâce à la Guyane, nous Français avons une idée de l’ampleur de la tâche que représente la protection de l’Amazonie, de la difficulté, des moyens à mettre. De quoi nous inciter à être plus compréhensifs et constructifs.

    • John dit :

      Il y a une différence d’ampleur et d’importance globale.
      Se foutre de la gueule, c’est débile.
      Mais il faut aussi se rendre compte que Bolsonaro tout comme Trump ont une rhétorique qui libère une certaine parole, et qui peut laisser croire que c’est plus un problème d’agir d’une certaine manière.
      L’accusation contre les ONG était ridicule.
      Le problème est que pour une année normale, si les statistiques de hausses sont confirmées, il y a un réel problème d’incendies volontaires. Et dans un tel cas, ne pas vouloir intervenir rapidement est un mauvais choix.
      Car ici, le problème c’est que c’est un choix délibéré de faire de la place. Et cette intention fait une différence

      • Robert dit :

        L’information selon laquelle Bolsonaro aurait insulté l’épouse de Macron est reprise en boucle par tous les médias qui en rajoutent.
        Il semblerait que cette « information » soit complètement fausse, les deux comptes d’ou serait sortis l’attaque et le commentaire de Bolsonaro serait des faux comptes.
        Cela en dit beaucoup sur l’état d’esprit et les moeurs de nos médias et politiques, car Macron a sauté dessus pour s’indigner. L’homo indignatus.
        http://yvesdaoudal.hautetfort.com/

  5. Raymond75 dit :

    Cet ancien militaire qui joue au chef d’état a été un peu aidé dans sa décision par la décision de Macron de bloquer le traité de libre échange avec l’Amérique du sud …

    • Mhaut dit :

      Traité qui ne peut pas être bloqué par la volonté du prince, qui a bien poussé pour le signer par ailleurs.

  6. Reality Checks dit :

    Il y a quelques semaines le MAE Le Drian s’est rendu au Brésil.
    Il a cru bon rencontrer la ‘société civile’ et l’opposition, ainsi qu’une brochette d’ONG qui sont viscéralement critiques du pouvoir en place, allant jusqu’a agir en marge des lois.
    .
    C’est d’ailleurs une pratique dont s’enorgueillit le quai d’Orsay, que ce soit en Afrique, en Asie ou en AmLat, qui consiste à ne plus agir en diplomates en charge de promouvoir des relations avec les états, mais aussi de immiscer dans les affaires internes de divers pays (hors occident) en espérant se servir des éléments les plus radicaux de l’opposition pour faire effet de levier dans les relations avec les états.

    Résultat des courses au Brésil, Bolosnaro, pour marquer sa désapprobation avec cette pratique française, a annulé au dernier moment sa rencontre prévue avec Le Drian en prétextant un conflit d’agenda, avant de se faire filmer chez son coiffeur à l’heure prévue de son rendez vous avec le ministre français….
    .
    Côté français, la pilule n’est pas passée, et la sortie de Macron qui traite publiquement Bolsonaro de menteur en se servant de l’opportunité du G7 pour une couverture maximale est clairement en lien avec cet incident précédent…
    .
    Côté brésilien (mais pas que) on est agacé de l’arrogance perçue des diplomates français (mais pas que) qui au lieu de s’occuper des relations entre états, ce qui est leur job, pour lequel ils sont « accrédités », s’estiment investis d’une sorte mission civilisatrice et messianique au nom de laquelle ils s’immiscent cavalièrement dans les affaires internes de pays tiers en rencontrant la société civile, les radicaux de l’opposition, etc….
    .
    C’est un peu comme si Poutine rencontrait les gilets jaunes lors de sa visite d’état en France, on imagine la levée de boucliers et pourtant c’est ce que font les officiels français à chacun de leurs déplacement hors occident….
    .
    Je ne suis pas un fan de Bolsonaro spécialement, mais sur ce sujet sa position résonne positivement dans beaucoup de pays qui sont agacés des gesticulations néo coloniales de la diplomatie française. J’ajoute que si d’autres pays occidentaux font des rencontres avec les sociétés civiles, seuls les français ont cette manie de vouloir s’afficher avec les éléments les plus radicaux de pays tiers, au nom de leur messianisme néo colonial.
    .
    Alors bien sûr je vois arriver les quolibets et autres injures qui ne manqueront pas de suivre, mais elles ne seront, comme pour l’attitude des officiels français, rien d’autre qu’une autre symptôme que cette attitude es ancrée dans l’esprit de nombreuses personnes est qu’elle gagnerait à être examinée avec lucidité:
    .
    Quel est le rôle de la diplomatie d’un pays X envers un pays Y?
    S’immiscer dans ses affaires internes ou promouvoir des relations saines entre les états par le biais des gouvernements reconnus officiellement par les instances internationales?
    De quel droit va t-on se faire filmer avec les éléments les plus radicaux de l’opposition d’un pays ou on est invité par le gouvernement légitimse?
    Plus grave de quel droit va t on jusqu’à se substituer à la souveraineté de peuples tiers pour réclamer le départ de gouvernements de pays souverains (‘Bashar doit partir’, ‘Maduro doit démissionner’ etc)…
    Ce sont des interrogations valides, et pertinentes dans le cas de cette situation en Amazonie, ou l’ont se sert sans vergogne d’un drame écologique pour des manœuvres politiciennes de bas étages, tout en essayant de se faire passer pour des messies défenseurs du poumon de la terre, de la veuve et de l’orphelin…
    .
    En outre, il est remarquable de constater que monsieur Macron qui est si prompt à attaquer ad hominem monsieur Bolsonaro sur son retrait de l’accord climatique, est beaucoup plus conciliant avec Donald Trump qui a fait exactement la même chose…
    .
    On a pas vu E. Macron traiter publiquement le Donald de menteur pour les mêmes faits, ni même réagir aux humiliations répétées que lui fait subir le locataire de la Maison Blanche, ce qui pour le coup serait dans son rôle….
    .
    Après il ne faut pas s’étonner si l’image de ces personnages s’en ressent, le fait est que l’a source est dans leurs actions factuellement avérées et rien d’autre.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Je ne suis pas un fan de Bolsonaro spécialement, mais sur ce sujet sa position résonne positivement dans beaucoup de pays qui sont agacés des gesticulations néo coloniales de la diplomatie française. J’ajoute que si d’autres pays occidentaux font des rencontres avec les sociétés civiles, seuls les français ont cette manie de vouloir s’afficher avec les éléments les plus radicaux de pays tiers, au nom de leur messianisme néo colonial. ]

       » Le pays qui se réclame des Lumières oublie souvent de les emporter avec elle en voyage ! » Hô-Chi-Minh cité avant hier par le général Eduardo Villas-Bôas
      Alors que les forces armées Brésiliennes et le Président BOLSONARO étaient au bord de l’affrontement il y a à peine 72h sur une multitude de questions depuis l’orientation idéologique du pouvoir aux questions de retraite et de grilles des soldes , désormais ils sont plus unis que jamais ! Ça aussi c’est de l’ingérence , mais de la bonne !

    • ricojaneiro dit :

      Bolsonaro n’a pas vraiment une tête d’indien d’Amérique. Ah ah ah … L’entendre parler de néo colonialisme c’est oublier que la France est en Amérique du Sud depuis bien avant la constitution du Brésil. Ecoutons plutôt ce que dit le chef Maroni à propos du chevalier blanc brésilien. Tout est dit.

    • v_atekor dit :

      Pratiques néocoloniales françaises… au Brésil ? J’ai raté un cours d’histoire moi.
      .
      Je pense que tu devrais écouter les discours de M.Bolsonaro (comme ceux de M.Maduro que tu cites si généreusement) pour comprendre pourquoi, en pratique, M. Macron est tout à fait habilité à le prendre pour un c**. En clair, il n’y a pas un seul discours des personnages que tu cites qui ne soit insultant, agressif, qui s’immiscent dans la politique des états Européens. Maduro en est la caricature absolue, mais venant de ce bouffon manipulé par des militaires, ce n’est même pas pertinent de relever ses maburradas.
      .
      Prends celles de Chavez qui insulte l’Espagne sur des arguments fumeux alors que le Roi est autour de la table (Roi que j’exècre par ailleurs, mais ce n’est pas le sujet) . Prend les divers politiques étrangers (Russes, moyen orientaux, … ) qui financent directement des mouvements politique en Europe, et ne se gênent pas pour intervenir dans les débats nationaux. Vois les tensions d’Etats crées sur les nominations de représentants du culte musulman en France.
      .
      Quant à la France, les discours officiels, en Algérie, où la France est directement prise à parti alors qu’elle n’a qu’un vague lien avec la choucroute, ce n’est pas non plus une exception.
      .
      Ton discours aurait été crédible si les pays et les dirigeants dont tu parles ne faisaient pas encore pire.

    • Polymères dit :

      Non, dîtes surtout une chose, en tant qu’algérien vous haïssez la France, en aucun cas vous ne défendez un principe universel de respect entre les pays.
      Vous jouez toujours les donneurs de leçons ici, toujours à la France. L’Algérie qui éduque ses enfants avec comme point de départ la lutte contre la France et la diabolisation de la colonisation, ne fait que produire des individus de votre genre.
      Vous ne comprenez pas le monde et les relations du monde, vous idéalisez un respect de certains envers d’autres, vous vous excitez sur certains sujets en restant silencieux sur d’autres.
      La France n’est pas l’Algérie qui pense que se contempler le nombril est gage de sa souveraineté et de son respect. La France est membre permanent du conseil de sécurité de l’ONU et à un devoir envers toutes les affaires du monde, que cela vous déplaises n’est pas un problème.
      La France défend ses intérêts, défend des valeurs qui ne sont pas les vôtres, et alors? Vous êtes prêt à soutenir n’importe quel dirigeant sous prétexte qu’il a été élu , trouvant légitime qu’un gouvernement préfère la guerre civile qu’à remettre en cause son pouvoir, c’est votre vision du respect, la propagande fera son travail pour trouver légitimité à tuer son peuple.

      La France défend la démocratie, les droits de l’Homme. Une opposition politique n’est pas un « problème » dans un pays, elle fait partie de ce pays. Un pays sans opposition libre, vous l’avez chez vous, c’est un pays qui sans son gouvernement aussi légitime qu’on puisse l’imaginer, ne sait plus ou il va, n’a pas d’alternatives à proposer. Que fait l’Algérie actuellement? A force d’avoir tout miser sur le FLN, ou comme dans bien des pays que vous admirez, le jour de l’élection on propose le choix entre « continuer ainsi » ou le « chaos de l’inconnu » que les journaux à la solde du pouvoir aideront à convaincre, vous estimez vraiment cela normal? Si demain vous avez un gouvernement algérien qui tuera des membres de votre famille, souhaiteriez vous que la France soutienne ce gouvernement car étant à l’instant T en place de légitimité constitutionnelle?
      La démocratie ce n’est pas un simulacre de vote, c’est la liberté du peuple de choisir et de s’exprimer, donc de se représenter par divers partis, sans se faire emprisonner, menacer, empêcher. Vous pouvez reprocher ce que vous voulez à la France, en tout cas vous ne pouvez pas dire que les oppositions au gouvernement n’existent pas, ne s’expriment pas et ne se présentent pas aux élections.
      Voilà ce que défend la France et si la elle trouve que dans certaines oppositions dans d’autres pays, des valeurs et des intérêts sont plus proches d’elle que le gouvernement au pouvoir, elle peut totalement soutenir ces oppositions qui seront peut-être tout aussi légitimement au pouvoir. Alors cela peut embêter ceux qui sont en place aujourd’hui, mais ça permet aussi et surtout de bien se placer demain.

      C’est ainsi que les relations entre pays se font et se défont, on ne va pas embrasser le premier Hitler venu sous principe qu’il a été élu. L’autre jour vous étiez tout fier de poster le lien de Bolsonaro faisant front contre la France, constatez aujourd’hui qu’il a bougé et que globalement entre lui et Macron, ben la pression est sur lui et cette pression le fait flancher. C’est peut-être aussi cela que vous ne supportez pas, que la France finisse en fait par gagner des choses, vous vous accrochez à des positions et des discours excités de ces individus, vous vous extasiez de voir Assad rester non pas pour améliorer la vie des syriens mais juste par ce que pour vous, la France voulait qu’il parte, donc s’il reste, c’est un échec pour elle, donc un plaisir pour vous, mais rien ne se termine ainsi mon ami. Avec vous on se croirait sur RT et Sputnik (vous y êtes sûrement), ou les commentateurs s’excitent sur des événements de court termes, qu’ils s’imaginent la fin de ceci ou cela, la destruction de l’occident et j’en passe, vu la forte communauté africaine et surtout maghrébine sur ces médias russes, côtoyant des extrémistes français prêts à foutre le feu à la France pour être satisfait politiquement en plus des trolls russes jouant sur ces populations…

      Alors que Bolsonaro soit en guerre contre une opposition/ONG n’est pas notre problème, sauf si vous estimez que la déforestation ou les feux de forêts sont un mythe. Mais sans doute jouez vous du climato-scepticisme comme votre commentaire ci-dessous (oui faut pas se leurrer l’ami Françoise), là aussi par ce que c’est un truc défendu par la France, si cette dernière s’en foutrait de tout cela, qu’elle polluerait et que les russes, les chinois, les algériens, les syriens, les vénézuéliens (compléter la liste de vos « amis), lui ferait la morale, vous serez ici à défendre la planète plutôt qu’à jouer l’opposant à la France en prétendant qu’il est bon de devoir entretenir de bonnes relations entre pays.

      On évoque les gilets jaunes? Montrez moi votre commentaire critiquant l’entrevue de Di Maio avec eux? Ah oui du coup le soutien étrangers aux opposants foutant la merde en France, n’est pas un problème, au contraire, je suis convaincu que vous êtes un fervent partisan des gilets jaunes, que chaque samedi vous étiez là à espérer le plus gros bordel possible et ensuite vous venez dire qu’il faut avoir les yeux que pour le gouvernement élu? Vous avez déjà défendu le gouvernement français un jour?
      Que dirait-on si Poutine rencontrait les gilets jaunes? Lui qui a reçu Le Pen au Kremlin, qui finance son parti respecterait le gouvernement élu de la France maintenant? Non mais sérieusement? Respecte t-il aussi le gouvernement Ukrainien contre les rebelles du Donbass tant qu’on y est!
      L’Iran en soutenant le Hezbollah soutiendrait-il le respect du gouvernement libanais internationalement reconnu? Mais ou est Reality check pour dénoncer ce néocolonialisme si « unique » à la France?
      Et n’allons pas critiquer le respect du Maroc en pointant le soutien algérien du front polisario, non non non, l’Algérie ne s’aventure pas à ce genre de bassesses de soutenir des oppositions radicales et armés chez d’autres, n’allons pas demander aux maliens non plus de ce qu’ils pensent des liens de l’Algérie avec les touaregs du nord.
      Vous pensez que je ne peux pas faire le tour du monde ainsi? On joue ce jeu là vraiment et vous allez vite arrêter avec votre obsession de la France colonisatrice.

      Il y a des moments ou vous devriez bien fermer votre bouche plutôt qu’à débiter vos conneries moralisatrices et partisanes.

      • Olivier 15 dit :

        +1, Je n’aurais pas mieux dit. Et la colonisation, de plus, semblent s’être inversée…. ( images de l’ambiance Coupe d’Afrique )

      • dompal dit :

        @ Polymères,
        Trop long comme d’hab’ ;-)….même si je partage entièrement vos propos.:-)
        La meilleur réponse que l’on peut faire à RC est de l’ignorer !……même s’il me fait toujours bien rire avec ses délires…..! :-):-):-)

      • v_atekor dit :

        Merci Polymères !

    • Robert dit :

      RC,
      Pour une fois d’accord avec vous.
      Les soi-disants défenseurs de la morale écologique sont en fait des idéologues. Actuellement, ils utilisent le pont maritime d’immigrés vers l’Europe pour essayer de faire tomber Salvini. Ils instrumentalisent une cause, et des gens au milieu, pour des buts idéologiques. Ce qui est reproché à Bolsonaro, c’est d’avoir légalement chassé du pouvoir l’extrême gauche du parti des travailleurs qui régnait depuis trop longtemps et d’être revenu sur des politiques « sociétales » qui sont une idéologie.
      C’est aussi le reproche fait à Salvini.

    • Castel dit :

      Le problème, c’est que lorsque un pays possède des étendues de forêts équatoriales aussi importantes que le Brésil, c’est la planète entière qui est concernée par leur destruction, vu que le climat à venir en dépend énormément…..
      donc, on est bien obligé de hausser le ton, vis à vis d’un gouvernement qui ne se préoccupe que des intérêts de ses agriculteurs, sans essayer de protéger un minimum ce patrimoine mondial, qui peut déterminer l’avenir de la planète , dont tout le monde fait partie !!

      • Robert dit :

        Castel
        Les brulages de forêt durent depuis des décennies, cela n’a rien de particulier à voir avec ce gouvernement.
        Quand aux priorités morales, les ONG qui vont chercher des immigrés en Libye et préfèrent rester des jours en mer plutôt que de les débarquer en Tunisie qui est le plus proche et est un port sûr, ont assez démontré que ce qui dénoncent n’est qu’un prétexte pour s’en prendre à un politique qui leur déplait.
        Un gouvernement qui se préoccupe avant tout de ses agriculteurs, les nôtres d’agriculteurs aimeraient beaucoup en avoir un.
        Ils parlent d’avenir de la planète en soutenant la mort d’enfants innocents par millions, la mise en concurrence de cultures opposées dans nos pays et la négation de la nature humaine. On peut prédire sans risques qu’ils n’utilisent cet argument que comme prétexte pour imposer une gouvernance mondiale et autoritaire qui provoquera la destruction des identités et la nature qu’ils prétendent chérir ne sera plus qu’un chaos après le passage de leur utopisme, comme l’histoire aurait du leur enseigner avec l’URSS et le national socialisme.

    • MERCATOR dit :

      @Reality checks

      Soit vous êtes de mauvaise foi, soit vous avez la mémoire qui flanche !

      Devant la 73e Assemblée générale de l’ONU ,il y a huit, dix mois le président américain a appelé la communauté internationale à « isoler le régime iranien »

      Avec une menace à peine voilée, Macron en réponse, a déclaré qu’il était normal que l’on permette à l’Iran de vendre son pétrole et a exhorté à la tribune ses homologues étrangers de « ne plus signer d’accords commerciaux avec les puissances qui ne respectent pas l’accord de Paris » sur le climat.

    • Alpha dit :

      @Reality Checks
      On sait qui vous êtes…
      On sait d’où vous êtes…
      On sait qu’elle a été votre éducation…
      On sait donc que votre crédibilité à commenter la vie politique ou géopolitique française et tout à fait nulle…

    • Czar dit :

      Une fois n’est pas coutume, mon petit fellouze, je souscris entièrement à ton commentaire.

    • John dit :

      Sauf erreur, c’est le cas en France aussi, avec des politiciens d’extrêmes en contact avec des dirigeants étrangers…
      Et pour Macron, il représente les intérêts de la France… Donc oui, face au Brésil, les risques économiques pour la France sont moindres qu’avec les USA. Je pense que tous les dirigeants ont envie de lui dire ses 4 vérités.
      Mais les USA sont un mastodonte économique qu’il vaut mieux ménager, surtout au vu de la susceptibilité du Donald.

      • Czar dit :

        Faut vraiment que tu mettes à jour tes éléments de langage, mon petit jaune :un coup ils sont « repliés sur eux-mêmes » (sans doute en position fœtale attendant la mort), un coup ils sont « un peu trop en contact » avec des dirigeants étrangers.. ah c’est sûr que c’est pas les binationaux nommés au conseil des ministres par l’idole en-même-tempesque de polymémère
        pour « défendre la démocratie » qui présenteraient ce risque

        Hypocrites et imbéciles, dans des proportions variables, mais également vains et nuisibles.

        • John dit :

          C’est moi ou vous savez pas lire?
          Eléments de langage?
          Vous ne voyez pas comment les oppositions peuvent vouloir être repliées sur elles mêmes tout en étant en contact avec des dirigeants étrangers ayant les mêmes idées?
          Il faudrait peut-être commencer à comprendre les nuances. Première nuance, une situation peut être à priori paradoxale, sauf qu’elle ne l’est pas lorsque l’on comprend les objectifs de ces rencontres.

          Dans l’idée, l’extrême droite cherche à se refermer (c’est eux même qui le disent). Ils font partie de l’opposition. Et ils sont bien en contact avec des dirigeants étrangers. Rien, absolument rien n’est incohérent dans ces propos.
          – Le Pen – Salvini.
          – Le Pen – Extrême droite slovaque le 13 mai 2019 à Bratislava
          – L’Autrichien Heinz-Christian Strache vice chancelier alors, nationaliste, démissionne pour collusion avec la Russie (FPO) en 2019
          – Financements russes de Le Pen.
          – 2018, à Sofia, MLP rencontre l’extrême droite locale
          – Wilders – Le Pen
          – Orban – Le Pen

          Et je parle d’extrêmes au pluriel—
          Cela comprend aussi Mélenchon avec des dirigeants peu fréquentables eux aussi…

          Donc oui, la France aussi a son opposition en contact avec des politiciens des extrêmes à l’étranger et ceux ci ont bel et bien pour but de voir leur pays se fermer aux étrangers…
          Et contrairement à vos dires, c’est purement factuel. Je n’ai absolument pas dit qu’ils étaient trop en contact avec les autres.
          Mais bien sûr vous tirez des conclusions sur des à priori…

          Et concernant le commentaire sur Macron, je réponds dans le contexte du commentaire, si vous élargissez le contexte de la réponse, c’est votre problème de compréhension.

  7. Auguste dit :

    Une occasion de rappeler que la France c’est aussi l’Amazonie et l’Amérique du sud et avec les départements et territoires d’outre mer,que le soleil ne se couche jamais sur ses frontières.On ne le dit jamais assez.

    • Mhaut dit :

      Et toujours sous la menace de la montagne d’or, que macron voudrait bien voir déboucher sans faire de vagues. Mais c’est pas joué. Quoi que…

  8. Françoise dit :

    « Poétiquement surnommée le « poumon de la planète » pour sa capacité d’absorption du dioxyde de carbone [ce qui n’est pas sans conséquence sur la régulation du climat] ». M. Lagneau se trompe, comme beaucoup d’autres, qui ne se réfèrent qu’à l’État (par définition menteur) ou à une commission dont les avis sont par définition non-objectifs, puisque celle-ci continue à percevoir des sous uniquement si elle dramatise le futur.
    .
    Je me permets de vous signaler des résultats scientifiques certains qui montrent que le CO2 n’a rien à voir avec la température :
    http://www.scmsa.com/fiches/SCM_Environnement.pdf
    http://www.scmsa.com/rechauff0.htm
    https://www.contrepoints.org/2019/07/08/348594-climat-en-italie-une-petition-a-contre-courant
    .
    Ces résultats certains sont à mettre en opposition avec des probabilités que la température continue à monter dont nous assènent les journalistes. Évidemment, la climatologie à longue échéance est une science toute neuve, si c’en est une, qui n’a encore rien démontré. Dans 100 ans, nous réécrirons là-dessus, si vous voulez bien.
    .
    Je vous rappelle par ailleurs que ce qui fait vendre les journaux et les informations sont ce que les gens veulent acheter. « La fin du monde » fait bien plus vendre que « Tout va bien, Mme la Marquise ».
    .
    Je pense même plus que ces balivernes de CO2 sont là pour détourner l’attention des mesures scientifiques certaines de la déforestation, de l’épuisement des mers par la surpêche, de la disparition des gros mammifères, de l’épuisement des sols par l’agriculture intensive, de la disparition des insectes et des oiseaux en Occident (Avez-vous remarqué que vos pare-brises et phares sont de nos jours plus propres qu’il y a 30 ans ?), de la bétonisation des meilleures terres agricoles, etc…
    .
    Enfin, pour ceux qui veulent s’instruire, voici un site plein de bon sens : 
    https://www.climato-realistes.fr/

    • Eric dit :

      Naturellement. Il est bien connu en effet, et aucun scientifique sérieux ne le contredira, que le CO2 n’a strictement rien à voir avec la température : le fait que sa concentration moyenne ait doublé dans l’atmosphère depuis 1950 est totalement bénigne et n’a évidemment aucune conséquence telle que l’augmentation de l’effet de serre, par exemple. Une foutaise inventée par des « climatologues » exaltés et complaisamment relayée par des médias au service exclusif du politiquement correct. Tenez, prenez donc l’exemple de Vénus (la planète) : une atmosphère composée à 96 % de CO2 et une température moyenne de 460°. Trente fois celle de la Terre alors qu’elle n’est que 25 % plus proche du Soleil : c’est pas une preuve, ça, que le CO2 n’a rien à voir avec la température ? Ou alors si, en fait…
      Naturellement aussi, le fait que nous battions chaque année des records de température MOYENNES, non seulement en France mais aussi à peu près partout dans le monde, est une simple coïncidence, une anomalie passagère qui rentrera dans l’ordre très rapidement : d’ailleurs, le mois d’août a été plutôt frais, n’est-ce pas ? Bien sûr, 42° à Paris en juillet dernier (entre autres), c’est du jamais vu dans les annales : mais les records sont faits pour être battus, que diable !
      Vous pouvez citer tous les sites soit-disant « sérieux » et « informés » que vous voudrez, la réalité est un mur têtu : et vous allez vous la prendre en pleine poire.

      • guibson dit :

        Merci monsieur de rappeler des évidences lisibles, vérifiables, pour peut que l’on se donne la pleine de sortir d’une certaine doxa. Compliqué pour certains(aines).

      • Françoise dit :

        Veuillez excuser mon imprécision : La teneur en CO2 à environ 440 ppm dans l’atmosphère ne joue aucun rôle dans sa température. On ne peut donc pas comparer la terre à Vénus qui a 96 % de CO2.
        .
        Nous battons des records de température en France et ailleurs avec des thermomètres que nous n’avions pas avant. Savez-vous s’il n’y a jamais eu de tels changements entre 1200 et 1300 après J.C. ? ou entre -5000 et -4900 avant J.C. ? Non et non.
        .
        Donc vous avez raison ; nous battons des températures avec les thermomètres actuels. À supposer qu’ils sont performants depuis 200 ans. 200 ans par rapport à 1 milliards d’années, ça fait 2.10^-7. C’est négligeable. Si on avait des mesures précises depuis 1 milliards d’années, je serais d’accord avec vous, mais ce n’est pas le cas.

      • dompal dit :

        @ Eric,
        Comparer Vénus à la Terre, il faut vraiment le faire !!!
        Si vous avez d’autres co**eries à sortir….. je suis preneur……..?!!! 🙂

    • Kyliadan dit :

      C’est marrant, il faut à peu près 20 à 30 secondes, selon la vitesse de frappe, pour trouver des centaines d’études sur scholar.google qui lient CO2, changements climatiques et activité humaines.

      Mais bon, heureusement qu’on a vos liens merdiques bourrés de pseudo-science pour s’instruire.

      • Françoise dit :

        @Kyliadan : Je vous rectifie : on trouve très rapidement des centaines de pseudo-études sur l’influence de l’activité humaine sur le climat.
        .
        Je cite un de mes liens :
        « Nous n’avons pas qualité pour nous interroger sur la composition du GIEC, sa légitimité, ses choix politiques, etc., et nous nous en garderons bien. Par contre, en tant que mathématiciens, nous avons toute légitimité pour répondre à la question suivante : si les travaux du GIEC étaient soumis pour publication à une revue scientifique honnête, seraient-ils acceptés ? Ce travail est celui d’un »referee » et il est commun en sciences.
        .
        La réponse est particulièrement simple : aucune revue de bon sens, de bon niveau, ne publie-rait de tels travaux. Les conclusions du GIEC sont en contradiction avec les observations ; les données utilisées sont délibérément choisies pour étayer les conclusions (au mépris de l’honnê-teté scientifique la plus élémentaire), la variabilité naturelle des phénomènes est passée sous silence. Le rapport du GIEC n’obéit pas aux règles fondamentales de la recherche scientifique et ne pourrait être publié dans aucune revue avec comité de lecture. »

      • Robert dit :

        Kyliadan,
        Sites qui se reprennent tous sur Google dont le patron est tenant de cette idéologie et met en avant la pensée conforme, comme pour d’autres sujets. Il faut parfois chercher jusqu’à la 20eme page de Google pour trouver des études critiques sur nombre de sujets quand ils n’ont pas été supprimés, ne venez pas nous dire que le référencement Google est honnête et impartial.
        La pseudo science dont vous parlez n’est pas plus suspecte que des gens qui chassent les chercheurs de leur rang quand ils commencent à se poser de mauvaises questions et qui diabolisent les autres en leur niant le titre de chercheur et en les privant de chaire et de publication.
        La science, c’est le doute critique qui lui permet d’avancer, elle ne s’arrête jamais à des certitudes pour pouvoir progresser. Quand la science prétend être en détention de la vérité absolue, c’est qu’elle a figée ce qu’elle a découvert et cela cesse d’être de la science pour devenir de l’idéologie. Sans critique ni controverse, sans doute ni scepticisme, la science court à sa perte. C’est pourquoi nous devons remercier les chercheurs critiques, qui sont plus nombreux qu’on ne le dit, qui permette de sauvegarder l’esprit critique et obligeraient, dans une situation normale et pas ce fanatisme religieux actuel, les scientifiques à accepter d’avoir à se remettre en cause en permanence. C’est le doute, pas la certitude, qui a fait avancer la science. Quand certains croyaient que c’était devenu inutile de chercher, d’autres doutaient.
        L’exemple de deux régimes totalitaires qui ont utilisé la science en la détournant avec les résultats que l’on sait devraient nous rendre prudents et interdire toute crédulité. Le racialisme a eu de belles heures depuis le 19eme siècle et une partie importante de la science prétendait que c’était la vérité, pareil pour la science socialiste d’un Lyssenko.
        N’avons nous pas régressé en renonçant à notre esprit critique ?

    • Castel dit :

      Dans 100 ans, si on continue comme ça, il n’y aura peut-être plus personne pour continuer à écrire l’histoire !!

    • John dit :

      A défaut de certitude, la prudence est le meilleur choix…
      Mais si vous ne comprenez pas comment le CO2 peut avoir un effet de serre au niveau microscopique, évidemment, vous ne comprendrez pas le lien potentiel.

      Je vais vous donner des exemples de science totalement contre-intuitifs… Et pourtant c’est comme cela que nos satellites, fusées etc fonctionnent, donc les modèles scientifiques développés correspondent aux observations connues de l’univers.
      1. La relativité. L’espace et le temps sont liés. Cela part d’une constatation étonnante. Peu importe le référentiel, la lumière se déplace à la même vitesse. Donc si vous êtes à 0 km/h et une voiture vous dépense à 100’000’km/s la lumière pour ces deux situations est la même. C’est différent à ce qu’on expérimente au quotidien.
      Cela signifie donc que l’espace et le temps sont liés. C’est pour cela qu’on parle de dilatation de l’espace-temps…
      Les conséquences? A une vitesse supérieure, le temps est plus lent.
      Ainsi dans le cas où un astronaute partait dans une fusée très lente, en rotation autour de la terre pendant 20 ans, il aura vieilli de la même manière que les terriens.
      Dans le cas où un astronaute partait à une vitesse phénoménale à l’autre bout de la galaxie et revenait durant cette période, son temps à lui serait différent, et il pourrait ne se produire que 10 ans ou 5 ans pour lui.
      Ces phénomènes ne sont pas du tout intuitifs. Certains soins de médecine non plus. Et pourtant, les applications prennent cela en compte, et ça fonctionne.
      Notre intuition est faillible.
      La science aussi, certes. Mais dans des cas potentiellement dangereux, la prudence est la meilleure voie…
      Autre analogie? vous foncez à 200 km/h sur l’autoroute, il y a un accident sur 2 des 3 voies. Vous ralentissez ou vous continuez à 200 au moment de les croiser?
      La prudence dans ce cas n’aura pas de conséquence dramatique. Mais dans le cas où les climatologues sont dans le juste, on aura fait une connerie pour tous les êtres vivants…

      Et pour ceux qui parlent de scientifiques qui contredisent les théories du réchauffement climatique… Il se trouve qu’aucun d’eux n’est climatologie. Il s’agit de physiciens, mathématiciens, biologistes, chimistes… Absolument pas qualifiés dans le domaine.
      Perso, si je vais chez le docteur, je préfère qu’il soit docteur en médecine plutôt que docteur en physique nucléaire…

      • Françoise dit :

        @John : « a science aussi, certes. Mais dans des cas potentiellement dangereux, la prudence est la meilleure voie… »
        .
        1. Je ne réfute pas que le climat change. J’affirme que le CO2 est étranger à cela.
        .
        2. C’est le chimiste qui peut dire ou non si le CO2 a un effet sur la température de l’atmosphère, pas le climatologue. Le climatologue ne peut que choisir la solution qui lui parait la plus simple sans comprendre de quoi il retourne.

      • Françoise dit :

        @John : Et un mathématicien peut contrôler la logique de n’importe quelle science.

        • John dit :

          Absolument pas…
          Les mathématiques font partie de toutes les sciences.
          Pour autant, les sciences sont plus complexes que de simples formules mathématiques.
          – chimie organique? Bonne chance pour que les mathématiciens comprennent par principe… Ils peuvent apprendre plus rapidement que le commun des mortels, pour autant ils ne sont pas qualifiés dans ce domaine.
          – la médecine, allez vous faire soigner par un mathématicien, la médecine c’est de la science.

          Je pense que vous ne vous en rendez pas compte, mais vous ne comprenez pas comment le système Terre fonctionne.
          Peu de personnes sont capables de prendre en compte suffisamment de variables pour en faire des modélisations qui s’approchent de la réalité.
          Et par principe vous décidez que ce n’est pas possible.

          Dans le doute, la prudence, ça ne vous parle pas?
          Et toutes les personnes qui critiquent d’éventuels lobbys en leur mettant sur le dos l’intérêt pour le renouvelable…
          C’est vraiment une blague. Les industriels du pétrole et du gaz sont les plus gros lobbyistes avec des moyens énormissimes.
          Ces mêmes groupes ont mis en avant dans les années 60-70 les effets du CO2 et du méthane sur le climat. Ces rapports ont été rendus confidentiels. Est-ce que ces rapports confidentiels ne sont pas intéressants dans l’idée? Le fait d’arriver à cette conclusion malgré le fait qu’ils sont dans cette industrie, c’est clairement le genre d’indice qui devrait faire réfléchir.

          https://www.theguardian.com/environment/climate-consensus-97-per-cent/2018/sep/19/shell-and-exxons-secret-1980s-climate-change-warnings
          https://www.scientificamerican.com/article/exxon-knew-about-climate-change-almost-40-years-ago/

  9. Françoise dit :

    PS : Si vous aviez été pour les juifs en Allemagne juste avant la guerre, auriez-vous été un juifo-sceptique ?

    • John dit :

      C’est un copier-coller de Trump?
      Commentaire absurde, et comparaison qui ne respecte absolument pas toutes ces familles décimées…
      Je vous recommande d’appliquer votre raisonnement dans tous les domaines de votre vie.
      – quand vous avez besoin de qqun pour refaire votre électricité, comme l’électricien avait fait une erreur une fois, appelez un maître nageur.
      – pour la chirurgie, comme ils sont de mauvaise humeur les chirurgiens, faites appel à hippie agriculteur en marijuana.
      – pour construire votre maison, faites appel à une infirmière car elle a le sens du travail bien fait.

      A défaut de conviction, la prudence est toujours la solution.
      Et penser que l’humain n’impacte pas son monde, c’est ridicule.
      Demandez aux pêcheurs si ils remontent autant de poisson que par le passé. Demandez aux spécialistes de la faune et la flore si on ne subit pas une extinction massive…

    • Olivier 15 dit :

      Point Godwind atteint! comme le réchauffement; un record de vitesse !!! Les complotistes, essayez d’être un peu originaux, qd même….

      • Robert dit :

        Olivier,
        Cela veut dire quoi « complotiste » pour vous ?
        Que ceux qui prônent un discours dominant, officiel, dans le « sens de l’histoire » disent la vérité et que ceux qui tiennent un discours critique, qui doutent, ne peuvent être que tenants d’un complot contre la vérité ?
        Vous pouvez nous expliquer ?

        • Olivier 15 dit :

          Pas compliqué, Robert, et vous simplifiez trop. Un complotiste, c’est celui qui va à l’encontre de faits établis parfois depuis des siècles ( genre la terre est plate ) , que l’homme n’est jamais allé sur la Lune, les chemtrails, etc…. Climatosceptique, ce n’est pas douter, c’est s’aveugler. Pour moi ceux-là les rejoignent. Le doute et la vérification sont nécessaires, c’est d’ailleurs pour ça que j’ai rangé la TV, comme de plus en plus de monde: Je choisis mes sources d’infos. Donc ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit…. Mais ne mélangeons pas tout et faisons le débat sans insultes ( je ne parle pas de vous ), celles-ci deviennent de plus en plus nombreuses, comme les trolls, ici….

          • Robert dit :

            Olivier,
            Donc complotiste, c’est un peu négationniste donc presque criminel, climatosceptique, c’est presque pareil. On descend très bas, là.
            En décidant soi-même ce qui est en fonction de courants d’opinion qui nous influencent, on n’a plus besoin de s’appuyer sur la grande tradition de l’intelligence pour être disciple, on devient directement maître à penser.
            Si quelqu’un simplifie trop ici, ce n’est pas moi. Je me contente de renvoyer à son propre esprit critique, à chacun de chercher ses informations. Je compare simplement les méthodes avec d’autres débats qui ont été éludés et interdits les dernières décennies, l’émotion, la sidération, la diabolisation, puis le dogme de certitudes sans réfléchir y sont aussi présents. Rien ne change sinon le sujet.

          • Françoise dit :

            Olivier : Il y a plusieurs aspects à prendre en compte :
            _ Les étés sont plus chauds ces derniers temps, oui ou non ?
            _ Il fait plus chaud à cause de la concentration croissante de CO2, oui ou non ?
            .
            Comme le montre ce blogue, lorsque j’affirme que le CO2 n’a rien (en fait très peu) à faire avec la température, certains lecteurs mélangent ces deux questions.
            .
            Que la terre est presque ronde est un fait scientifiquement établi. Que le CO2 contribue principalement à chauffer la terre est un fait politiquement établi presque partout. C’est une grande différence. Personne ne conteste que la terre est ronde. Beaucoup contestent que le CO2 est le principal facteur ; ce qui prouve que ce n’est pas scientifiquement établi.
            .
            Il ne suffit donc pas de ranger son téléviseur.

  10. Daniel BESSON dit :

    Ce chiffre de  » 84% » citée manière psitaccique depuis une semaine ne correspond absolument à RIEN !
    La moyenne cumulée des incendies de 2019 est inférieure à la moyenne des 15 dernières années Voir les données officielles de l’ INPE que tout le monde cite sans JAMAIS les consulter .
    C’est soit 821 % par rapport à janvier 2019 – comme en France , ben wi en juillet cela brûle beaucoup plus qu’en janvier – – soit 64 % par rapport à juillet 2018 mais cela avait diminué de 67 % entre juillet 2017 et juillet 2018 . Pour aout ce n’est pas encore fini ….

    Pour le reste la morgue innomable de Seu MACRON a permis une chose impensable depuis 1979 et l’arrivée au pouvoir du Gal.GEISEL soit 40 ans : La réconciliation des deux courants antagonistes de l’armée Brésilienne , la  » Linha Dura « de l’actuel CEMA le général PUJOL et le  » Grupo da Sorbonne  » de l’ Ex-CEMA le général VILLAS-BÔAS en phase terminale d’une maladie neurodégénérative.
    De plus , et alors qu’il y a un mois les forces armées et le Président BOLSONRAO étaient au bord de la rupture sur des sujets comme ‘influence du philosophe anticommuniste et ultralibéral Olavo de Carvalho ( un  » Trotsky de droite  » selon le Gal.VILLAS-BÔAS ) , les critiques  » racistes  » contre les Nordestins et en particulier le gouverneur du Maranhão , les privatisations d’entreprises stratégiques ou la location de la base spatiale d’Alcantara , la question de l’Amazonie a ressoudé en quelques heures les forces armées autour du Président BOLSONARO .
    La question de l’Amazonie sera certainement pour M. BOLSONARO ce qu’a été l’annexion de la Crimée pour M. POUTINE .
    Le Gal. VILLAS-BÔAS qui du fait de sa maladie bénéficie d’une totale liberté de parole est considéré comme le porte-parole de l’  » armée profonde  » n’a pas maché ses mots :
    – Macron a outrepassé les règles du dialogue diplomatique et menace militairement le Brésil
    – La France n’ a aucun droit moral de tancer le Brésil sur l’environnement après ses essais atomiques en Polynésie
    Il a en suite cité HO-CHI-MINH :  » La France qui se réclame des Lumières , oublie souvent de les emporter en voyage  »
    Il a ensuite apellé à  » l’Union Sacrée  » en allant jusqu’à citer l’ex-ministre , ex-communiste , Aldo REBELO rédacteur du Code Forestier .
    La citation de HÔ-CHI-MINH n’est pas non plus anodine : Le général VILLAS-BOAS a longuement oeuvré pour renforcer les capacités de guérilla des forces armées Brésiliennes .Il a souvent cité le cas de la victoire du Viet-Minh contre la France dans un conflit ayant pour théatre la jungle .
    Le plus intéressant est que le Général VILLAS-BÔAS était déjà intervenu le 11 aout avant le début de la  » crise  » . Il mettait en doute la ratification de l’accord UE-MERCOSUL en citant des lobbies , la FNSEA sans la nommer .
    J’ai la chance de connaître la personne qui a du le  » briffer  » sur ce sujet fin juillet , cela faisait parti de sa thèse de doctorat sur les relations Franco-Brésiliennes …
    Les données de l’ INPE :
    http://queimadas.dgi.inpe.br/queimadas/portal-static/estatisticas_paises/?fbclid=IwAR2T0N1efL2U1alwVt447c7CAYrlfOAwRN-SdfeUvkAloFJzZnC8qcn6GdI

    Si le site est  » encombré  » ou victime d’attaques DDOS :
    http://img.over-blog-kiwi.com/1/48/85/75/20190823/ob_68c288_dadosinpe1.jpg

    • v_atekor dit :

      (Bâille) Et sinon, tu es déjà allé au Brésil ?

      • Daniel BESSON dit :

        Figurez vous que je suis Franco-Brésilien , marié à une Amérindienne  » de souche  » !

        • v_atekor dit :

          Grand bien vous fasse. Ayant pas mal traîné mes savates en AL, essentiellement de l’autre côté des Andes, mais j’ai eu à aller au Brésil. Je ne sais pas si j’ai manqué de bol (mais alors, un manque de bol vraiment extraordinaire !) mais Je troquerais bien la réputation de prétentieux que traînent les Argentins pour la refiler aux Brésiliens.
          .
          Quant à la répartie des généraux Brésilien, ràf sur le fond. Mais sur la forme, la dictature s’est officiellement terminée en 1985. Ceux qui avaient alors 20 ans, ont 44 ans.

    • Eric dit :

      Sauf un léger détail : en juillet, ce n’est pas comme en France, ça ne brûle pas plus qu’en janvier. Vous avez oublié (mais on a le droit d’être distrait, n’est-ce pas ?) que le Brésil est à cheval sur l’équateur. L’Amazonie ne connait pas d’été ni d’hiver, mais une saison un peu plus sèche en juillet-août : sauf qu’elle reste malgré tout une forêt équatoriale humide où les incendies sont d’habitude assez rares et naturellement circonscrits. En réalité, l’explosion des départs de feux constatés correspond parfaitement avec le début de la saison des brulis pratiqués par les agriculteurs. Et cette année, ne vous déplaise, à une échelle jamais vue : c’est d’ailleurs le directeur de l’INPE, que vous citez, qui a tiré la sonnette d’alarme. Ce qui lui a valu d’être viré par Bolsonaro, non ?
      Pour votre gouverne, les chiffres exacts diffusés par l’INPE sont disponibles sur Wikipedia (2019 brazil wildfires) et parfaitement compréhensibles même pour ceux qui ne maitrisent pas l’anglais. J’ai le regret de vous dire qu’ils ne sont nullement conformes à votre optimiste interprétation… Un dernier point : les incendies explosent non seulement au Brésil, mais aussi en Colombie, au Vénézuéla, en Bolivie, et même dans le nord de l’Argentine (ou c’est pourtant l’hiver austral, mais passons…). Partout, sauf en Guyane française. Pourquoi donc ?

      • Daniel BESSON dit :

        Ben si ! Il y a une saison sèche au Brésil et toutes les années depuis que les statistiques sont publiées , c’est à dire 1998 , cela brûle beaucoup plus en Juillet qu’en janvier . C’était le cas avant mais il n’ y avait pas de statistiques pour le prouver !
        C’est le cas d’autant plus que les régions concernées , que je connais très bien , sont sur la frange sud de l’  » Amazonie légale  » et sont donc soumises pour leur très grande majorité à un climat TRES différent de celui de la Guyane … Notion bourgeoise des distances et de la géographie .
        Je vous laisse calculer la distance de l’état du Rondônia ou du Mato-Grosso , et même du sud de l’Amazonas à la Guyane que vous prenez pour référence pour que vous compreniez ce que votre intervention a de ridicule ….
        https://i.pinimg.com/originals/ef/bf/43/efbf43dcd58a844db9563f3323bc492c.jpg

        A Porto-Velho ( RO ) il y a actuellement – il y a eu – des courants d’air froid en provenance des Andes , quelque fois il faut même mettre un petit pull pendant 15 jours , et c’est ce qui a créé cette concentration de fumées .
        Perso je prèfère lire les données sur le site de l’ INPE que Wikipédia . Je vous donne les liens et la copie d’écran dans ma première intervention ! Excusez mais c’est en Portouguèche , la langue que l’on parle au Brésil figurez vous !
        Tout un chacun pourra vérifier vos allégations et ce que je démontre . Eventuellement refaire mes calculs .
        Ps : Le Brésil n’est pas un pays  » équatorial  » cher ami , mais  » tropical  » Révisez les bases primaires de votre géographie avant de vous ridiculiser en public … Si vous aimez Wikipédia , c’est le moment ou jamais de vous en servir .
        https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89quateur_terrestre#/media/Fichier:World_map_with_equator.svg

      • Robert dit :

        Eric,
        Les brulis ont commencé avec Bolsonaro ?
        Même les photos massives pour démontrer cette thèse mensongère dataient de plusieurs années. Pris sur le blog d’Yves Daoudal qui renvoie au site de la NASA

        « Raison garder
        Voici l’état actuel (aujourd’hui) des incendies sur la planète, selon les satellites de la Nasa. (Cliquer pour agrandir, ou aller sur le site.)
        Screenshot_2019-08-23 FIRMS.jpg
        Et en Amérique du Sud.
        Screenshot_2019-08-23 FIRMS.png
        Ce n’est donc pas « l’Amazonie » qui est en flammes. Il y a des incendies tous les ans en Amazonie, dont beaucoup de feux dus au défrichage, et à l’exploitation de la forêt. Il y en a davantage cette année que les années passées, et c’est toujours désastreux, mais pas plus qu’en 2013 par exemple. (Mais alors ce n’était pas un homme « d’extrême droite » qui était au pouvoir, donc on n’avait personne à condamner et à insulter.)
        Screenshot_2019-08-23 Amazonie passe d’armes entre Macron et Bolsonaro.png
        Quant à la photo publiée par Macron, elle a été prise par Loren McIntyre, qui est mort en 2003. Et elle est publiée à l’envers. Elle vient du compte Instagram du grand spécialiste Leonardo di Caprio, et a été reprise aussi, évidemment, par Greta, avant que les cadors de la communication de l’Elysée s’avisent de la publier à leur tour comme « preuve » de l’horreur… Et comme prétexte ridicule pour rejeter l’accord Mercosur-UE qui était si vanté par Macron mais si controversé dans l’opinion…
        Enfin, ce n’est évidemment pas vrai que l’Amazonie qui « est en feu » soit « le poumon de notre planète ». Comme on le voit sur la carte de la Nasa ce n’est pas « l’Amazonie » qui est en feu. Et c’est le phytoplancton qui produit 50% de l’oxygène.
        Addendum
        C’est un véritable festival de fausses photos.

        • John dit :

          Et il semblerait que l’Amazonie soir responsable de 20% de l’oxygène…
          La grosse différence c’est pas seulement le nombre de feux. C’est le fait de les encourager, ne pas punir les responsables.
          Et surtout, ne pas lutter contre les feux de forêt montre une acceptation de la situation.
          Le fait qu’une agence nationale alors qu’il est président publie de tels chiffres ajoute une certaine crédibilité.
          Les coupes budgétaires pour l’agence environnementale, les promesses d’exploration du potentiel économique de l’Amazonie…

          L’Histoire a démontré que la rhétorique des dirigeants impactait le comportement des masses, en particulier dans des situations de tensions sociales. Donc un président charismatique a une responsabilité supérieure à ce qu’il exécute techniquement. Les mots ont une valeur qu’il ne faut pas négliger.

      • Daniel BESSON dit :

        Pour ceux qui affirment que  » cela ne brûle pas plus en juillet par ce qu’il n’y a pas de saison séche au Brésil  » ©™
        Excusez moi mais c’est tiré du site de l’ INPE et pas de Wikipédia et c’est en Portouguèche , pas en Engliche .
        http://img.over-blog-kiwi.com/300×225-ct/1/48/85/75/20190823/ob_a177f0_dadosinpe3.jpg
        Beijinhos …

    • R2D2 dit :

      « Le général VILLAS-BOAS a longuement oeuvré pour renforcer les capacités de guérilla des forces armées Brésiliennes .Il a souvent cité le cas de la victoire du Viet-Minh contre la France dans un conflit ayant pour théatre la jungle . »
      C’est intéressant mais si vous étudiez une carte du Brésil vous vous appercevrez que 90% de la population et donc des infras sont sur le littoral. Donc la guerre dans la jungle on s’en fout un peu.
      Surtout que les brésiliens – hormis les indiens et quelques durs à cuire – qui sont actuellement dans la jungle n’y survivent que grace à une logistique venant de l’extérieur. Et la solution est là: si le gouvernement brésilien voulait vraiment arreter la déforestation il lui suffirait de controler l’accès des routes qui s’enfonce dans la foret. En très peu de temps tout le far west qui prospère actuellement serait asphixié. Solution simple, réaliste et pragmatique… ce n’est donc qu’une question de volonté politique, rien d’autre. Surtout que cette volonté politique se heurterait à une autre volonté politique: celle du Brésil d’exploiter totalement son territoire (cf. l’exemple de la construction de méga barrage).

      • Daniel BESSON dit :

        En fait la géographie des endroits ou il y a des incendies actuellement c’est un peu – beaucoup – plus complexe que  » barrer une route  » . Sinon il suffirait d’y envoyer des camions de pompiers ou des équipes dans des camions .
        Je sais que les Brésiliens n’ont pas l’intelligence et la compétance des Français mais je crois qu’ils y auraient – quand même – pensé !
        Pour le reste on peut très bien vivre dans la jungle , c’est la base de l’entrainement des BISE . Si il y a un recrutement indigène dans ces unités , on peut très bien faire d’un citadin de SP ou de RIO un excellent combattant de la jungle . Ca on le sait depuis au moins 80 ans au Japon et aux Etats-Unis . Des centaines de Carioques et de Paulistes le deviennent chaque année lorsqu’ils font leur Service National même si le recrutement est local parfois …
        L’idée du général EV-B et du Colonel Gelio FREGAPANI était de créer une guérilla en stratégie de résistance en dernier recours.
        Pour les touristes il y a même des stages de survie dans la jungle sur ce thème . Le  » tourisme militaire  » cela existe au Brésil et cela peut se décliner de plusieurs manières .

        • R2D2 dit :

          « En fait la géographie des endroits ou il y a des incendies actuellement c’est un peu – beaucoup – plus complexe que » barrer une route » . Sinon il suffirait d’y envoyer des camions de pompiers ou des équipes dans des camions .
          Je sais que les Brésiliens n’ont pas l’intelligence et la compétance des Français mais je crois qu’ils y auraient – quand même – pensé ! »

          Et pourtant c’est aussi simple que ca 🙂 Toutes les pistes – qui sont tracés puis entrenues par les entreprises exploitants la foret ou alors les grands exploitants agricoles – dans la jungle finissent par rejoindre tot ou tard l’ « asphalte » (comprendre: une route répertoriée).
          De faire du controle banal de marchandise sur les grands axes (« bom dia, mais pourquoi vous avez besoin d’emporter avec vous dans la foret ces dizaines de barril d’essence? » puis « boa tarde, vous les avez trouvés où ces troncs d’arbre? ») et cela ferait déjà beaucoup. Et les Brésiliens le savent, ils ne veulent tout simplement pas le faire… car socialement et idéologiquement ca bloque. Sans meme parler des lobbies!

          « on peut très bien faire d’un citadin de SP ou de RIO un excellent combattant de la jungle »
          ou alors tout simplement les garder là où ils sont vu qu’ils sont déjà des experts en combat urbain ^^

    • Czar dit :

      Vous avez des liens consultables sur cette question de ‘ligne dure’ face au ‘groupe de la Sorbonne’ ?

      • Daniel BESSON dit :

        On en parle ici :
        https://www.researchgate.net/publication/321777169_La_geopolitique_au_Bresil_Importation_et_reexportation_d'une_discipline_controversée
         » On désigne parfois les membres du Département (parmi lesquels les généraux Cordeiro de
        Farias, Ernesto Geisel, Golbery do Couto e Silva, Antonio Carlos Murici, Ronaldo
        Sardenberg, etc.) comme le « groupe de la Sorbonne »11. Le Grupo da Sorbonne est de
        tendance nationale-souverainiste et on l’oppose traditionnellement aux tenants de la linha
        dura (« ligne dure »), plus fortement répressive et désireuse du maintien d’un État
        d’exception. Maud Chirio (2007) met cependant en garde contre toute lecture trop simpliste
        de ce clivage et souligne, au contraire, comment les forces armées dans leur ensemble sont
        bien marquées par une « utopie autoritaire » qui a pour ambition de l’éliminer tout à la fois le
        communisme, la « subversion » ou la « corruption ».
        Le Grupo da Sorbonne dominent les premières années de la dictature militaire (1964-67)
        avant que le général Costa e Silva, l’un des tenants de la linha dura, n’assure la présidence
        (1967-69). Comme nous le verrons dans la 3e partie, les « sorbonnistes » retrouvent de
        l’influence en 1979 avec l’élection au poste de Président du général Ernesto Geisel par le
        Collège Militaire.  »
        Maintenant si vous voulez lire l’universitaire gauchiste Anti-Bolsonaro Maud CHIRIO , elle elle voit  » des fascistes partout  » …
        L’important à retenir c’est que la junte et l’armée Brésilienne d’aujourd’hui n’étaient pas et ne sont pas un corps idéologiquement homogène .

    • Matrix dit :

      Je lis votre commentaire, très intéressant.
      Néanmoins , si vous permettez, en dehors de la macronade, je me pose des questions et je pense que je ne suis pas le seul.
      Soit, l’amazonie n’est pas un problème, ça peut cramer jusqu’au bout, on s’en branle, et effectivement, le macron a perdu une occasion de se taire
      Soit , c’est réellement un problème et il faut faire quelque chose, surtout avec un dirigeant qui semble s’en soucier comme d’une guigne.
      Après, on sent bien que c’est un sujet qui emeut les gens et qui fait consensus.
      On pourra toujours dire que le battage mediatique est orchestré par des interêts financiers et que les gens réagissent comme des moutons.
      Pendant ce temps là, le feu redouble.
      Est ce que nos dirigeants qui ,c’est bien connu, passent leur temps à baisser leur pantalon, doivent se taire une fois de plus ?
      Ce type est en train de se croiser les bras devant l’incendie d’une forêt primaire, plus grand biotope de la planète.
      Devons nous, nous taire au pretexte qu’on à fait des essais atmosphériques ?
      C’est l’histoire de la poule et de l’oeuf, enlevez ce pretexte, et 2 secondes plus tard ils en trouveront un autre, tant et si bien qu’il faudra remonter au néanderthal pour avoir un semblant de crédibilté.
      Je vous rappelle que le feu redouble encore , et que le bolsonaro nous nargue, à part critiquer nos dirigeants, vous avez une solution ? je ne l’ai pas encore lue.
      Donc, pas d’accord, le macron il à bien fait d’ouvrir sa gueule, il y a eu les conséquences que vous avez citées, c’est certainement regrettable, mais si il n’y avait pas eu ça il y aurait eu autre chose, quant aux militaires brésiliens, je leur fais confiance, chasser le naturel et il revient au galop, dans 6 mois ils se remettront sur la tronche.
      Tout cela ne nous exonère pas de nos responsabilités en tant que contributeurs au réchauffement global.
      Mais comme disait un autre intervenant, la réalité est un mur têtu et NOUS allons NOUS le prendre en pleine poire

  11. Desty dit :

    Et bien voila. Il faut savoir ce faire respecter.
    A noter que la France n’a aucun intérêt à signer ce traité: il va laminer l’agriculture française et lui préparer un sort identique à celui de notre industrie. Vu de Washington, il prépare sans doute le marché aux produits agroalimentaires américains qui apparaitront plus sains par comparaison. Comme la France n’a plus trop d’industrie et qu’avec le peu qu’il lui reste, les Brésiliens ont chaque fois exigé des conditions type délocalisation, on a vraiment pas grand chose à y gagner.
    Les Allemands par contre c’est pas trop la même musique. Il ont encore des voitures, des trains, des tracteurs, une industrie chimique, ils espèrent des contre-parties substantielles.
    Les menaces de Macron ont instantanément provoqué des cris d’orfraie à Berlin de la part des collaborateurs de la mère Merkel (mamie est indisposé avec son parkinson en route).
    Mais malheureusement tout le monde a du se rendre à l’évidence très rapidement. Tant du coté des gouvernements sud-américain du mercosur qui ont tout à gagner dans ce « nouveau » traité de libre-échange, que des sournois Américains ou de notre mari violent Allemand. Dans le marché unique, le refus de ratifier d’un seul état rend l’accord caduque et Macron a bel et bien le pouvoir de le faire capoter pour toute l’UE !
    Vive les joies de l’unilatéralisme. Même quand on est un tout petit pays de rien du tout vous voyez bien que ça peut marcher en appuyant sur le bon bouton.
    Que Bolsonaro ait compris tout ça tout seul, que son administration ou les chefs d’états voisins ont du lui expliquer, ou que ce soit Trump, après se l’être fait expliquer lui même, ou nos amis Allemands, le résultat est le même: en 24 heure il a finalement décidé de se bouger le cul pour faire plaisir à Macron pour un truc qui nous intéresse qu’indirectement hypothétiquement. Même que, cerise sur le gâteau, nos amis Américains vont l’aider à se bouger le cul alors que ça coute des sous (mais ils espèrent bien en retirer un bénéfice plus grand) !
    Comme quoi quand on veut on peut et le libre-échange profite essentiellement pas à nous comme ont en a pris l’habitude depuis 30 ans qu’on a délégué notre siège à l’OMC et la négociation de tout nos accords commerciaux à Bruxelles c’est à dire à Berlin.
    La technique pour vous vendre ce style de traité inégaux (avec des dirigeants Français qui ne négocient même plus eux même au service de l’intérêt national), notez le bien, a été inventé par les Américains: « évitez tout débat jusqu’à que la chose soit devenu virtuellement irréversible ». Dans la pratique 25 ans de négociations secrètes bien à l’abri de la curiosité du citoyen, et les médias n’en parleront qu’entre la signature et la ratification du traité. Ensuite les citoyens mis au pied du mur ne pourront que constater les conséquences et les médias s’ingénieront pendant 20 ans à les expliquer par d’autres causes imaginaires… mais en vrai le Paraguay a négocié la chose tout seul en fonction de ses seuls intérêts, ce que n’a pas du tout fait la France, il est donc normal que le résultat final profitera plus au Paraguay qu’à la France.

    • John dit :

      Concernant l’agriculture, c’est à nous de ne pas acheter brésilien. Les échanges ne grandiront pas si ça se produit.
      On a tous une responsabilité individuelle. Et la somme de nous tous peut impacter les importations, les exportations, l’emploi local…

      • Czar dit :

        Toujours les mêmes conneries, mon petit chouize, tu fais comment pour « acheter ou pas brésilien » lorsqu’il s’agit par exemple de soja qui ne sert jamais qu’à nourrir la viande que je vais aller acheter chez mon boucher ?

        Dans ta super analyse, j’ai juste un peu l’air d’oublier l’architecture de la production économique contemporaine qui vise essentiellement la supprimer tout concept de nationalité dans un produit.

        • John dit :

          Il suffit d’aller chez un producteur dont la viande est nourrie… au foin, et à l’herbe fraîche en été.
          Le soja a été importé par les Américains après la Seconde Guerre Mondiale en modifiant les méthodes de production.
          Certains agriculteurs sont retournés aux élevages traditionnels en se contentant de vaches plus maigres. Mais comme ils n’achètent plus de soja, la rentabilité est similaire, avec beaucoup moins de travail. La rentabilité horaire a explosé.

          Ensuite, pour les poulets, on peut éviter les brésiliens qui sont clonés…
          On peut arrêter de consommer des produits à l’huile de palme. On peut n’acheter que des produits de saison.
          Dire qu’on peut tout empêcher est faux. Penser qu’on ne peut rien faire, c’est un manque de volonté… Et ensuite, à nous d’élire des politiciens dont le programme serait d’avoir une traçabilité donnant la provenance de TOUT ce qui est dans chaque produit. Le nourriture des animaux entre autres.

      • Euclide dit :

        @ Czar
        Vous avez à la fois tord et raison.
        J’ai appris qu’actuellement sans la signature du MERCOSUR, nous importons ( en France) énormément de viande blanche brésilienne dont on se sait pas de quoi elle est nourrie. Un peu comme l’agriculture du sud de l’Espagne bouffeur de produit phytosanitaire ou des Pays Bas avec leur culture hors sol qui nous inonde de la  » mal bouffe »
        J’ai appris, aussi, que la France était au début des années 90, 2 ème pays exportateur mondial n’est plus que le 5 ou 6 ème.
        Par ailleurs, il parait aussi que bientôt l’Europe risque d’être importer net de produits agricoles.
        Alors que fait’ on se croise les doigts ou on lutte comme le dit John

        • John dit :

          Je ne parle pas de lutte, mais de choisir ce que je veux pour mon pays, pour ma santé, et pour mes voisins.
          Facile d’être payé un salaire européen élevé (pas le cas de tous) et de se plaindre de ce qui ne va pas.
          Mais ceux qui ont les moyens doivent être les premiers à faire l’effort d’acheter local.
          Et le local, c’est les produits ménagers, la nourriture, l’artisanat, etc…
          Les entreprises capitalisées en bourse n’ont pour objectif que le profit. Partant de ce constat, je ne peux pas m’en plaindre, et continuer à acheter leur produit.
          Alors oui, Czar a raison, tout n’est pas évitable. Mais il y a bien des éléments évitables. Les déforestations sont causées par une gamme limitée de produits. Mondialement on parle notamment de l’huile de palme, de soja, de maïs pour bio carburants…
          Mais il y a aussi des élevages d’animaux dont la provenance de la viande est plutôt bonne aujourd’hui.

      • Plusdepognon dit :

        @ John
        L’Europe est accro au soja brésilien… de même que la Chine.
        https://www.nouvelobs.com/planete/20190824.OBS17512/derriere-les-feux-en-amazonie-l-appetit-mondial-pour-le-boeuf-et-le-soja-bresilien.html?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR1dudSmrdl4_asA3kwHd2L7qYwPuhPPAxLOlQD8qTyivHxX4GCOq04vL44#Echobox=1566661825

        Nourrir plus de 7 milliards d’humains est le problème. Notre population vieillissante et en baisse a de moins en moins d’influence sur la marche du monde.

        • John dit :

          Le soja a été apporté par les Américains. Comment les vaches se nourrissaient avant?
          Certains agriculteurs sont repassés à la production de viande en laissant les vaches paitre dans des prés. La rentabilité est similaire. A nous d’acheter notre viande à ce type de producteur.

          Ca existe, et c’est un choix de consommateurs. C’est un choix de rester ignorant sur les méthodes de production et de se déresponsabiliser.
          Et vous avez semble-t-il des connaissances dans le domaine. Il suffit de trouver des solutions. Si elles n’existent pas, rien à dire. Mais il y a des producteurs qui existent…
          https://melior.ch/fr/secteur.29/vaches-laitieres.36/aliments-sans-soja.941.html

          Exemple de solution sans soja, et dans les produits naturels réduisent la production de méthane des ruminants.
          http://www.ufa.ch/fr/produit/ufa-256-5/25/

  12. Daniel BESSON dit :

    Ps : Pour le reste M.LAGNEAU évitez le syndrome du  » cordonnier d’Apelle  » en évoquant le rôle de la forêt Amazonienne dans la régulation du climat .Surtout en prenant parti !
    On parle des choses que l’on connaît , même quand on cite des  » experts  » sans en citer d’autres… :  » Sutor, ne ultra crepidam !  »

    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/8/8e/Casa_vasari_FI%2C_salone%2C_storie_di_apelle_02.JPG/1024px-Casa_vasari_FI%2C_salone%2C_storie_di_apelle_02.JPG

    • Jolindien dit :

      @Daniel Besson
      Désinformation totale. Comme à votre habitude.
      Si je résume ce n’est pas (très ) grave ce qu’il se passe ?

      • Daniel BESSON dit :

        Jusqu’à preuve du contraire le  » poumon du monde  » c’est le phytoplancton ! Vous avez affaire à un  » vieux de la vieille  » qui a connu l’ ECO92 à Rio quand cette escroquerie intellectuelle est sortie .
        Sur la gravité je cite la NASA :  » En dessous de la moyenne des 15 dernières années , plus important dans deux états , moins dans d’autres  » D’autres questions ?

    • Alexandre dit :

      Pardonnez moi mais lafflu d adolescent debile racontant ds conneries me met hors de moi…. donnez nous des sources espèce de gros co****d plutôt que de venir déverser votre merde imaginaire. ..

      • Robert dit :

        Jolindien,
        Vous détournez le sujet, personne ne dit que ce n’est pas grave, mais il faut savoir précisément ce qui est grave pour pouvoir y faire face. Ce catastrophisme orchestré est contraire à l’esprit critique, il prétend interdire toute liberté de pensée et beaucoup de chercheurs sérieux, dont des prix Nobel, ne se gênent pas pour le dire.
        Traiter ces critiques de merde, comme le fait Alexandre, ne signale pas un esprit ouvert mais plutôt une crainte de la contradiction. Deux signes du fanatisme sectaire dont je ne pense pas qu’il est vôtre ou sien, mais dont vous avez fini par être convaincu qu’une vérité révélée qui défend le bien universel ne pouvait supporter la moindre remise en cause.
        La science ne peut être soumise à un refus de la critique et du doute, sinon elle n’est plus la science mais la croyance religieuse au pire sens du terme, la crédulité.

    • Olivier 15 dit :

      Vos commentaires pompeux nous saoulent, M. Besson. Vous êtes le nouveau BHL d’Amérique du sud ? Je crois que M. LAGNEAU est particulièrement qualifié, ici, et que ses affirmations sont plutôt bien étayées. Même s’il ne semble pas être franco-Brazaoul. 😉

      • Daniel BESSON dit :

        Je suis effectivement Franco-Brésilien et je m’amuse de voir comment de petits Françouzes se rejouent la conquête de l’ Amapa derrière leur clavier et SURTOUT comment ils exposent au vu et su de tout le monde leur ignorance crasse sur des sujets – scientifiques et même militaires – et des pays qu’ils ne connaissent pas .
        Beijinhos !
        PS : Je vous prie de ne pas modérer M.Lagneau

      • Daniel BESSON dit :

        Pour en terminer :
        – Je n’interviens qu’épisodiquement sur ce forum , sous ma véritable identité
        – Sur des sujets que je maîtrise ou qui me concernent personnellement , et que cela vous plaise ou non , j’interviens ici sur le ton qu’il me plait en temps que résident de Bélèm et Manaus ou vit ma belle-famille et une partie de ma famille .
        – Je préfère – de loin – discuter de ces questions et d’autres avec mes compatriotes Brésiliens , civils , ex-militaires ou militaires .
        Il maitrisent beaucoup mieux les questions dont ils parlent que les Françouzes intervenant sur la blogosphère Défense&GP . Ils sont beaucoup plus aimables et surtout ils ne cherchent pas à paraître ce qu’ils ne sont pas . Cordialmente
        Daniel BESSON

        • Olivier 15 dit :

          Dans ce cas, on ne vous retient pas, libre à vous de partir, de quitter ce forum si négligeable pour vous, et de retourner dans ce joli pays en paix au stats de pays en guerre. Signé, un françouzes. ( votre vie privée, ceci dit… Nous nous en tapons fort bien. )

  13. Plusdepognon dit :

    – On sait pas quoi faire, on ne gère rien !

    – Faites appel à l’armée.

    – Ça va régler le problème ?

    – Non, mais au moins, nous avons fait « quelque chose ».

    – aaahhh, okay…

  14. Nobody dit :

    Lors d’un tir de char en plein été, un buisson s’est enflammé puis une grande partie de la forêt de La Courtine. Soldats, nous avons combattu ce foutu feu pour l’éteindre tard dans la nuit. Donc Mr Bolsonaro, rien de nouveau dans ce vaste monde.

    • Frédéric dit :

      Je rappelle le largage d’une bombe par l’aviation suédoise pour étendre un incendie par l’effet de souffle.

  15. Lagaffe dit :

    Pour Bolsonaro, c’est les écolos qui mettent le feu à la forêt, juste pour l’embêté.
    C’est dingue comme quelqu’un peut passer pour un débile dans le monde entier en moins de 3 secondes.

    • R2D2 dit :

      Bolsonaro c’est surtout le jouet du BBB: Bala, Boi e Bíblia (Balle, Boeuf et Bible).
      Donc derrière à la manoeuvre il y a le lobby des armes, celui de l’agriculure (responsable de la déforestation pour les paturages et les cultures) et les évangélistes. Autant dire que cela va etre difficile de manoeuvrer …

      • John dit :

        Des lobbys similaires à ceux qui influencent la politique américaine

        • R2D2 dit :

          Ah bah en fait ils ne sont pas similaires ce sont les memes!
          Les évangélistes sont des américains en pleine croisade pour prendre des parts de marché à l’église catholique. Pour les armes c’est essentiellement les fabricants d’armes U.S qui revent de se creer un deuxième marché aussi profond que le premier. Quant à l’agriculture il y a derriere les grands groupes américains de la surconsommation… Pour ce dernier lobbby ils sont à la manoeuvre dans l’ensemble de l’amérique du sud alors que les deux premiers se concentrent pour l’instant sur le Brésil.

    • Nico St-jean dit :

      @ Lagaffe
      .
      Trump peut le faire en une, lui, avec un Tweet.

  16. Thaurac dit :

    Je ris car hier sur une chaine d’information, les écolos de Montpellier n’exclut pas de s’affilier avec la droite, vu qu’avec la gauche , ils risquent de ne pas être représenté…
    Si c’est pas de l’opportunisme, mais d’un autre coté, la gauche n’a pas à avoir le monopole de l’écologie, et un chasseur « beauf » fait plus pour la faune et la flore qu’un encarté rive gauche!
    Déja il connait la forêt et l’aime ce qui n’est pas le cas de ces fadas qui s’émerveillent devant une bouse de vache….

    • Fred dit :

      @ Thaurac
      Finalement, il est rassurant que tu n’aimes pas l’humanité : ton amour à coups de fusil n’est pas fait pour nous séduire :o)

      • Stoltenberg dit :

        Quelle humanité ? Il faut forcément être un migrant avec 15 gosses pour aimer l’humanité ?

      • Thaurac dit :

        Ton idéologie occulte ton raisonnement!
        Et ta haine latente, la aussi il semblerait que ce soit l’apanage d’une certaine gauche….
        Oui, j’ai vu des chasseurs, dont j’ai fait parti jadis ( je ne chasse plus) en plein été, porter des jerrycans d’eau de 20 litres pour les verser dans une » lavagne » pour les animaux, mais j’ai pas vu d’écolos à la con , faire pareil, hormis sur facedebouc ou instagram….
        Quand tu dis que j’aime pas « l’humanité » tes chaleurs t’égarent, complètement à coté de la plaque, comme la moitié de tes remarques ici!
         » pour nous séduire  » parle donc « que pour toi » les autres sont assez grands pour s’exprimer, les « nous » minoritaires, on en bouffe beaucoup trop en France.
        A ton service 😉

    • John dit :

      Parti politiques suisses:
      – le parti écologiste : parti de gauche
      – les verts libéraux : parti de centre droite
      En effet, l’écologie n’est pas de gauche ou de droite. D’autant plus qu’il y a de belles opportunités économiques et qui ont un rôle favorable pour nous tous

  17. diego48 dit :

    Tant qu’il ne fait pas envahir la Guyanne par ses troupes et n’incendie ce poumon vert !

  18. breer dit :

    10 milliards d’humains d’ici moins de 100 ans …. tous avec leurs égocentrismes avides, de consommer, chasser, pêcher, tuer, manger, acheter, fouler, voir, s’amuser, rouler, naviguer, voler, visiter, et se multiplier sans fin…. La planète Terre, (en tant qu’organisme vivant) aura plus souffert en 300 ans que durant des centaines de milliers d’années, et cela du fait de notre seule présence exponentielle. Notre espèce, pourtant si inventive, et si bâtisseuse, est sans doute la plus auto destructrice de l’univers connu (à ce jour), sous couvert d’ ingéniosité, d’intelligence,
    d’obligation, de possessions…. Des chefs amérindiens ont prédit la destruction de la nature par les hommes, ils ne se sont pas trompés… aucune technologie, ni invention créée par l’humain
    n’est utile pour la nature, et chaque invention faite pour lutter contre nos propres erreurs en amènent de nouvelles…

  19. Auguste dit :

    Comme le G7 n’aboutira à rien,ne sert à rien,fallait bien trouver quelque chose pour justifier le pince-fesses.Bolsonaro était le client idéal,l’Amazonie en feu un sujet porteur.En passant,si la majorité des feux sont au Brésil,ça brûle aussi chez certains des 9 autres pays d’Amazonie.Dans la foulée,Macron pourrait interdire l’importation en France de bois du Brésil,dont une bonne part est coupé illégalement.C’est aussi de la déforestation.
    Quand on veut monter sur un arbre,faut s’assurer qu’on a le derrière propre.

  20. Mika dit :

    Il faut envoyer un groupe aeronaval avec le cdg armé par les canadair de la sécurité civile !

  21. L’hystérie médiatique à son paroxysme.
    Il suffit de consulter l’historique des données de la Nasa. Mais Bolsonaro est un sale facho à abattre, alors tous les collectivistes de la planète aboient à l’unisson.
    Pour l’Afrique, c’est Bolsonaro aussi?

  22. Pascal (l'autre) dit :

    Des forêts en flammes au Brésil! plus de 700 kms de bouchons sur nos routes et autoroutes ce samedi 24 août! Aux actus de cette mi journée une charmante dame faisant l’objet d’un « micro trottoir » s’écrier: » C’est honteux ce qu’il se passe au Brésil, il faut faire quelque chose »…………………………………………… au volant d’une (très) grosse cylindrée!! Choisis ton camp camarade!

  23. Thaurac dit :

    Les feux de ce style ne s’arrêtent pas, comme pour la taïga russe, le canada, ..ils s’arrêtent tous seuls, par contre , la déforestation fout en l’air la partie riche du sol, qui donnera une belle prairie la première année et qui s’érodera la suivante….Que peut faire l’armée, dans les coins paumés de l’Amazonie?

    • Bangkapi dit :

      Exact. Nous avons subi la même chose cette année en Asie du Sud Est et ces feux ne se sont arrêtés qu’avec la saison des pluies.
      Pratiquement aucun moyen civil ou militaire ne peut en venir à bout, car trop difficile d’accès et trop dispersés.
      Par contre en trouver la cause, c’est volonté politique.
      Et là, parfois il y a justement une volonté de ne rien faire contre.

      • John dit :

        Et on ne parle pas seulement de ne rien faire contre, mais aussi de les encourager.
        La rhétorique de dirigeants ont une grande importance en fonction du contexte historique.

  24. revnonausujai dit :

    juste pour rigoler, une carte des incendies forestiers dans le monde fournie par la NASA
    https://firms.modaps.eosdis.nasa.gov/map/#z:3;c:-3.1,-12.3;t:adv-points;d:2019-08-20..2019-08-21;l:firms_viirs,firms_modis_a,firms_modis_t
    et le freluquet a invité l’ordure kagamé au G7 ? et le freluquet ne s’en prend pas à l’Afrique centrale dont le Rwanda fait partie? et le frluquet n’est pas une crapule qui ment comme il respire !

    • Thaurac dit :

      Le « freluquet » vient de prendre + 2 % de popularité, apparemment vous ne devez pas être très nombreux 😉 !
      Rappelez moi, c’est pas hollande qui a foré ( au niveau sondage)sous l’Elysée tout le temps de son (trop long) mandat?

      • revnonausujai dit :

        complétement à coté de la plaue !
        1 je n’aime pas plus hollande que le petit bijou, d’ailleurs son ex collaborateur, mais au moins, il faut reconnaitre à flamby qu’on rigolait de bons coups avec lui
        2 les sondages, ça dépend de la question prècise posée, du panel questionné; quand le delta est inférieur à la marge d’erreur, c’est de la foutaise
        3 à part ça, pas d’accord avec la NASA? eh ben Thaurac, z’êtes un troll antiaméricain payé par l’oncle Vlad ?
        z’aimez bien kagamé que l’Afrique centrale crame, tabou? vous ignorez aussi qu’en Bolivie, ça crame sacrément, mais comme le président n’est pas d »extrème drouate, motus ?
        4 pas très nombreux, c’est relatif; s’il y en a 33% qui apprécie le petit bijou, c’est qu’il y en a 66 % qui n’ont pas cet avis; pas de quoi pavoiser
        5 au lieu de chouiner, pouvez toujours vous engager dans les milices macronesques, parait que ça paye bien, mais attention , le capi de tous les capos a toujours raison, sinon couic

        • Thaurac dit :

          « 2 les sondages, ça dépend de la question prècise posée, du panel questionné; quand le delta est inférieur à la marge d’erreur, c’est de la foutaise »
          surtout s’ils ne vont pas dans votre sens, bref, vous avez quoi, qui , à proposer à la place du « Freluquet »?
          Faites nous rire une bonne fois pour toute !
          Votre homme ou femme du consensus 😉 😉

          • revnonausujai dit :

            alors, toujours rien sur les incendies en Afrique, ou Bolivie,ça ne va pas « dans votre sens » ?
            remplacer le petit bijou ? bof, on pourrait tirer au sort sur les listes électorales (attention, avec quelques critères, pas de condamnation pénale, ni de fiché S,..), on aurait au moins une chance de tomber sur quelqu’un ou quelqu’une qui aime la France et les Français et ne passe pas son temps à lécher le premier cul qui passe pourvu qu’il soit étranger.
            De toute façon faire pire que le freluquet, ça parait difficile et de plus le parlement pourrait enfin jouer son vrai rôle de contre pouvoir et non de chambre d’enregistrement
            PS1: on dit que Benallah payait ses nervis 300 biftons la pige de la main à la main, sympa comme optimisation fiscale; vous devriez en croquer, ça vous occuperait et ça permettrait de rire un bon coup d’un pied nickelé macoute !
            PS2: le sondage IFOP en question annonce lui-même une marge d’erreur comprise entre 1,4 et 3,1 %; ils ne veulent certainement pas mécontenter le payeur,donc ils passent la brosse à reluire dans le sens du poil mais ils disent entre les lignes que toute variation inférieure à ce dernier chiffre, c’est du doigt mouillé !

      • Mhaut dit :

        La marge d’erreur selon les sondeurs est de 3%…

      • Électeur dit :

        Thaurac.
        On est toujours étonné de voir que certains croient encore aux sondages.
        2% pour Macron (ou pour qui que ce soit) ça signifie seulement que les instituts de sondage ont décidé de donner 2%.
        .
        On pourra peut-être prendre ces chiffres au sérieux quand les instituts de sondage démontreront qu’ils ont effectivement procédé à l’enquête qu’ils prétendent avoir faite.

  25. Nico St-jean dit :

    Et en même temps Macron qui s’oppose au deal de Trump avec l’UE pour le rééquilibrage de la balance commerciale – don l’achat massif de Soja américain fait parti – .. Bonjour la cohérence, car l’UE importe son Soja principalement du Brésil et de l’Argentine et qu’elle est la principale cause de déforestation de l’Amazonie brésilienne ? Soja et cela augmente d’années en années ..

    • Stoltenberg dit :

      C’est le fameux ET EN MÊME TEMPS 🙂

    • Alpha dit :

      @Nico St-Jean
      Ben, la cohérence c’est que justement… la culture du soja au Brésil bénéficie énormément aux… Etats-Unis !
      Les semences proviennent de chez Monsanto, et le négoce et le transport du soja est assuré principalement par Bunge, Cargill, Archer Daniels Midland et le Groupe Louis-Dreyfus (Europe pour ce dernier) !!!
      Pour faire simple, la culture du soja sud-américain est sous le contrôle du puissant voisin du Nord !
      Pas étonnant que le Trump ait proposé son aide au Bolsonaro pour l’aider à éteindre les incendies … 😉

  26. Nico St-jean dit :

    H.S Mais C’est du lourd (et je promet de planter 2 érables dans le jardin))
    .
    Pour les fans du A-10 – don je fais parti – Boeing viens de recevoir un Contrat d’un Milliards USD pour l’assemblage de 114 ailles supplémentaires en partenariat avec KAI (Corée du Sud) et donc les derniers 109 A-10 restant vont également voler durant toutes les années 2030’s ce qui porte à près de 300 les A-10 modernisés ou en vois de l’être : defensenews.com/air/2019/08/23/boeing-gets-999m-contract-to-continue-producing-wings-for-the-a-10-warthog/
    .
    Je pense que cela vas mettre fin au programme d’avion d’attaque léger également.
    .
    Autre grosse nouvelle, la Chine à presque achevé un porte hélicoptère (LHD) estimé à entre 35 000 et 40 000 tonnes (une copie des Wasp américain, une autre ..) La mise à l’eau devrait avoir lieu l’an prochain et Defense News évalue à possiblement 3 le nombre de navire que la Chine prévoit mettre en service. : defensenews.com/naval/2019/08/23/photos-reveal-progress-on-chinas-largest-amphibious-assault-ship/
    .
    Même à 3 LHD de cette taille pouvant embarquer 6 hélicoptères lourds, on ne parle pas vraiment de menace pour l’Australie, le Japon, ou l’Inde mais c’est directement pour envahir Taïwan que cette classe de navire est conçu. Car tout le monde à pris connaissance (y compris la Chine et bien avant nous) des lacunes chinoises en matières amphibies en cas de tentatives d’invasions contres Taïwan. Cela vaux également pour le Vietnam, autre épine voisine très gênante pour la Chine. C’est l’heure pour Taïwan de s’équiper en missiles anti-navire longue portée tout genres et pas que.

    • Thaurac dit :

      Bon admettons 18 hélicos lourds, il en faut légèrement un peu plus pour envahir un pays, d’ailleurs il faut d’abord que les navires ne coulent pas….(faut pas imaginer que les autres vont rester les bras croisés, les missiles anti navires, sont faits pour.

      • Edgar dit :

        Surtout qu’en matière de missilerie antinavire, les Taïwanais ne sont pas en reste. C’est d’ailleurs fort probablement pour cela que les Chinois continentaux veulent tant que cela mettre la main et militariser la Mer de Chine méridionale.

        • John dit :

          Sauf erreur, l’implantation de la Chine se fait bien plus au sud (Vietnam, Philippines, Indonésie, Malaisie, Cambodge).
          La militarisation de la région de la part de la Chine, c’est une volonté de protéger son pays à des lieux stratégiques. Et certains pays sont des menaces potentielles pour la Chine.

    • Alpha dit :

      Et pour étayer les propos de Nico St-Jean sur le LHD chinois…
      http://www.eastpendulum.com/quelques-rumeurs-sur-les-caracteristiques-du-lhd-type-075

    • John dit :

      Sauf erreur, le programme d’avion d’attaque léger a d’autres objectifs:
      – voir ce qui est faisable opérationnellement pour un rapport qualité prix sécurité intéressant
      – développer un avion à exporter je pense avec le label « sélectionné USAF »
      Et préparer le remplacement de l’A-10 avec plusieurs concepts possibles.

  27. Zéro Tyu dit :

    Arrêtez les gars vous êtes des français. Des français !!! Donc des gars dont on se fout de la geule dans tous les pays. Rien qu’ voir la réponse de Trump à Macron : (Macron) Bla bla bla … libre échange … Amazonie … Iran (Trump) Il fait beau. Arrêtez de vous prendre pour ce que vous n’etes pas et nettoyer le cloaque qu’est devenu votre pays.

  28. ScopeWizard dit :

    Hmm………….quelle catastrophe !

    Ces libéraux , non mais quels tarés !

    Bon , l’ Amazonie est une forêt primaire , elle est bâtie sur une terre qui mesure en épaisseur entre 30 et 50 cm , pas davantage …………….c’ est ce que l’ on appelle l’ humus .
    Ce qui veut dire que d’ une part tout ce bois brûle pour rien et charge l’ atmosphère en CO2 ce qui accentue l’ effet de serre donc le réchauffement climatique , d’ autre part qu’ il est d’ ores et déjà possible que cette forêt ne repousse plus .

    Pourquoi ?

    Parce que à la première pluie torrentielle , à la moindre pente l’ eau va tout raviner et faire disparaître tout l’ humus laissant ainsi la roche à nu …………. et sur la roche , mis à part quelques lichens , plus rien ne peut pousser …………….. il faut des dizaines d’ années pour retrouver quelques centimètres d’ humus …………
    Les arbres de ce type de forêt ont des racines très étendues mais non profondes …………..sans parler de tout le reste comme le capital santé qu’ elle pourrait représenter par la richesse de sa flore ……….

    Bravo à tous les immenses connards qui sont responsables de cette incommensurable connerie ……………

    Chateaubriand , en voyage en Orient et notamment en Grèce , fut frappé de la dégradation du couvert forestier au fur et à mesure qu’ il progressait vers l’ Est , ce qui lui inspira :

    « Les forêts précèdent les Hommes , les déserts les suivent ! »

    Lamarck « Système Analytique des Connaissances Positives de l’ Homme » ( 1820 ) :

    « L’ Homme par son égoïsme trop peu clairvoyant pour ses propres intérêts , par son penchant à jouir de tout ce qui est à sa disposition , en un mot par son insouciance pour l’ avenir et pour ses semblables , semble travailler à l’ anéantissement de ses moyens de conservation et à la destruction même de sa propre espèce .
    En détruisant partout les grands végétaux qui protégeaient le sol , pour des objets qui satisfont son avidité du moment , il amène rapidement à la stérilité ce sol qui l’ habite , donne lieu au tarissement des sources , en écarte les animaux qui y trouvaient leur subsistance , et fait que de grandes parties du globe , autrefois très fertiles et très peuplées à tous égards , sont maintenant nues , stériles , inhabitables , et désertes ….
    On dirait que l’ Homme est destiné à s’ exterminer lui-même après avoir rendu le globe inhabitable . »

    En bref , « les vices privés font les vertus publiques » ( Adam Smith ) ………. Ben non !

    • ScopeWizard dit :

      Heu ………. rectifions !

      « il amène rapidement à la stérilité ce sol qu’ il habite »

      Ou comment passer pour un blaireau assez rapidement ; très efficace ! 😉

  29. Buburoi dit :

    Pour Le Stratège MACRON, il faut gagner les voix des écologistes en attaquant Bolsonaro, et celles des agriculteurs en refusant le Mercosur qui conduirait à une importation massive de céréales OGM et de viande aux hormones. Ce n’est que de la COM.

    • Mhaut dit :

      … Et la FNSEA en comptant que d’ici 6 mois, les médias auront fait oublier Amazonie et traité Mercosur. Business as usual.

    • Thaurac dit :

      Et pour vous, s’il le faisait pas, c’était un com?
      Il faudrait savoir…

    • Françoise dit :

      Bah évidemment, M. Macron est nul mais pas abruti.

  30. Gégétto dit :

    Il faut sauver la forêt Amazonienne , elle purifie l air que nous polluons avec nos fusées lancées depuis Kourou!!
    Le réchauffement climatique n existe pas, c est des fadaises!!!! il fait juste plus chaud…il pleut moins, ou plus, c est suivant le coin…et l hiver il ne neige pratiquement plus en dessous de 1500m….les glaces des pôles fondent… c est tout.il y a 50 ans qu’il ne neige plus chez moi et que cette neige reste quelques jours pour que les enfants jouent à faire des bonhommes de neige qui tiendront 4 ou 5 jours.
    Je ne tiens pas pour unique responsable l humain,parce que d autres facteurs, qui nous dépassent, entrent en jeu:http://climatevolution.free.fr/ii1.html.
    Et je suis d accord que les feux en forêt Amazonienne sont un prétexte pour attaquer Bolsonaro; comme les migrants pour attaquer Salvini, deux lépreux bruns….parmi d autres.

    • sentinelle dit :

      bravo

    • Thaurac dit :

      Sur que GB, italie, usa, autriche, hongrie…quand ça plait pas à une certaine gauche pseudo humaniste ça tape fort dessus, suffit de voir A2 ou BFM , petite intro de reliquat de haine socialo déçue contre Macron ( quoiqu’il fasse ou dise) ensuite, petite moquerie sur Trump, passage un peu vert sur l’iralie, et image clownesque de boris à londres…..
      Personne ne peut les comprendre, eux seuls ont les arcanes pour sauver notre société..
      au fait 2000 au campus d’été, et pas de cadors ( ? y en plus 😉 ) et ça continue à nous les briser quotidiennement…

  31. Barfly dit :

    Les feux en Amazonie ont toujours existé, dans « Tristes tropiques » 1955, Claude Levi-Strauss aborde déjà le problème mais là c’est vrai que ça prend des proportions très inquiétantes. On a surtout l’impression que les feux sont provoqués par des incendiaires bien organisés. Je suis loin d’approuver la politique de Macron mais sa petite phrase a au moins eu l’effet de réveiller le président brésilien qui n’avait pas l’air très perturber par les événements, c’est le moins que l’on puisse dire.

    Je lis ici des querelles entre pro ou anti Bolsonaro avec en arrière fond les questions d’immigration mais le sujet n’est pas là, la question n’est pas politique, c’est juste une tragédie de voire brûler l’Amazonie par petits bouts. Qui sont ces hommes sans vertu qui brûlent délibérément une forêt millénaire et tout ça pour des raisons cupides ? Si Bolsonaro se veut à la hauteur, il doit tout mettre en oeuvre pour faire cesser ces agissements criminels et les punir fortement, si il ne fait rien, si il reste là tel un empereur romain regardant son monde brûler, alors il n’est qu’un pantin inutile.

    • Daniel BESSON dit :

      Les  » anti-Bolsonaro  » semblent bien plus ignorants que les  » pro  » !
      Un seul exemple : Plus de 60% -70% de ce qui brûle ou a brûlé a été abattu au moins deux ou trois mois avant l’élection du Président BOLSNARO . C’est bien connu que ces cons de Bolsonaristes écocides brûlent une forêt sur pieds alors qu’il est tellement facile de brûler des abbatis .
      Toute cette déforestation a recommencé après le pacte’ conclu entre Mme . Dilma Roussef et sa ministresse de l’agriculture –  » Miss tronçonneuse  » – pour essayer de grapiller des voix au Congrès auprès de la  » bancada ruralista  » – celle dont on parle actuellement – et s’éviter un empêchement . Les gouverneurs de trois états et leur  » bancada  » ont reçu la gestion de centaines de milliers d’hectares de forêts fédérales ? un pacte conclu par Lula dans un hôtel de Brasilia alors que le Congrés votait l’empêchement .Ce  » pacte avec le diable  » s’est poursuivi sous la présidence de Michel TEMER .

    • Daniel BESSON dit :

      Je reposte car le premier envoi semble s’être  » évanoui  »

      Les  » Bolsonaristes  » sont souvent plus précis que les  » Anti-Bolsonaros  » !
      Un seul exemple : 60 à 70 % de ce qui brûle en ce moment a été abattu deux ou trois mois avant l’élection de M. Bolsonaro
      Ce sont des abatis qu’on a laissé sêcher et il est bien connu que ces Brésiliens Bolsonaristes écocides sont assez bêtes pour préférer brûler des arbres verts sur pied plutôt que des abatis secs …
      Tout cela a commencé avec le pacte conclu entre M. Dilma Rousseff et sa ministresse de l’agriculture Kátia Abreu –  » Miss tronçoneuse  » – pour obtenir des voix auprès de la  » bancada ruralista  »  » lobby ruraliste  » au Congrès et éviter un empêchement . C’est ensuite Lula qui depuis une chambre d’hôtel de Brasilia a concédé la gestion de centaines de milliers d’hectares de forêts et de terres gérées par le gouvernement fédéral à des gouverneurs pour éviter l’empêchement et accessoirement sa condamnation , et ce en plein vote dont l’issue ne faisait plus de doutes . Ce » pacte avec le diable  » s’est poursuivi sous la présidence de M. Michel TEMER , le co-listier de Mme. Dilma Rousseff qui lui aussi avait des choses à se faire pardonner …
      Pour le reste , cela fait plus de 500 ans que l’on pratique les brûlis au Brésil ! Tous les cycles de produits agricoles ont généré des brûlis ainsi que l’activité minière et même l’alimentation énergétique des petites industries , l’alimentation en charbon de bois de Rio ou SP : Café , canne à sucre , riz , soja , re canne à sucre pour l’éthanol , cacao , bananes , ananas , élevage ,… Que cela plaise ou non aux petits Françouzes Khmerverdistes nous avons le droit d’exploiter NOTRE terre et nous respectons NOS forces armées qui assurent NOTRE défense en Amazonie ! SELVA !

      • Alpha dit :

        @Daniel BESSON
        J’dis ça, j’dis rien, mais il me semble que le p’tit bonhomme qui s’exprime dans le lien ci-dessous est beaucoup plus légitime qu’un Daniel Besson ou qu’un Bolsonaro…
        Car lui, ces ancêtres vivent en Amazonie depuis la nuit des temps !… 😉
        https://www.huffingtonpost.fr/entry/en-amazonie-le-chef-indien-raoni-veut-le-depart-de-bolsonaro_fr_5d60dcbee4b0dfcbd48d96eb

        • Thaurac dit :

          Rien que le titre du lien je n’irai pas, car il est complétement instrumentalisé le pauvre, on l’exhibe aux quatre coins de la planète , encore pour l’écologie pure, ok, mais là, il me fait rire, car tout à commencé comme cité plus haut , bien avant ce président.
          On a du lui promettre un ballot d’herbes à chaman!
          C’est pas pour autant que je ne m’inquiète pas de ces gigantesques incendies incontrôlés.

        • Robert dit :

          Alpha,
          Sans mépriser Raoni, vous faites de l’anachronisme.
          Si Raoni et son modèle de vie avait empêché le développement moderne pour préserver son mode de vie ancestral, il n’y aurait probablement pas la société ou nous vivons avec ses progrès qui apportent du confort. Autrement dit, nous n’en parlerions pas parce que cela n’existerait pas, y compris l’ordinateur moderne. Et qui soutient, encourage et organise les séjours mondiaux, en avion, de Raoni ? Des écologistes pur et dur, adepte du retour à la nature ? Plutôt des fonds de multinationales qui ont pris le train en marche. Comme Greta qui est prise en main par un milliardaire et d’autres intérêts.
          Derrière les critiques écologiques, il y a souvent des partis pris politiques très intéressés et pas forcément par des gens soucieux de l’écologie. Comme avec Greta Thunberg, Raoni sert probablement de caution à des intérêts très économiques qui voient le marché écologiste comme un moyen de garder la main et les marchés en s’achetant une « conscience ». Le marché de la mode s’ y met à Biarritz, d’autres l’ont fait avant eux, mais ils ne parlent pas d’arrêter d’exploiter des gens avec mais de les exploiter avec des valeurs écologistes pour ne pas perdre leurs dividendes en les blanchissant.

      • Barfly dit :

        Peu importe que l’on soit « pour » ou « contre » Bolsonaro, je ne m’intéresse pas assez aux questions de politique intérieure du Brésil pour porter un jugement sur Bolsonaro et ses prédécesseurs, moi ce qui m’attriste le plus dans cette situation, c’est plutôt l’inaction du monsieur. Son pays brûle et le mec n’a pas l’air plus préoccupé que ça, il a fallu attendre quelques coups de pression à l’internationale pour qu’il daigne se pencher sur le problème. Rien que ça, son indolence, son apathie face à l’urgence de la situation, rien que ça c’est blâmable.

    • Mhaut dit :

      Quelques milliers d’années qu’ils pratiquent la culture sur brûlis et la forêt est toujours là. Cinquante ans d’exploitation capitaliste et ce sont 100 terrains de foot qui disparaissent chaque jour.

  32. Daniel BESSON dit :

    Bonjour ,
    Sur la mise à jour :
    http://www.fab.mil.br/noticias/mostra/34504
    Les C-130 ont commencé à être déployés à partir de ce matin à partir de la base de Porto-Velho ( RO)
    Le camarada Andino-Bolivarien Evo Morales a préféré , lui , faire appel à l’impérialisme aérien Ianquie ..
    https://cnnespanol.cnn.com/2019/08/23/avion-cisterna-estadounidense-llega-a-bolivia-para-combatir-incendios/

    Notez que ma remarque sur le cordonnier d’Apelle était juste taquine . Le reste ne s’adressait pas à vous mais à certains des contributeurs de ce forum . Ils se reconnaitront !

    Amicalement

    Daniel BESSON

    • v_atekor dit :

      Je rigole de voir Morales faire appel aux USA, mais vu l’état de pauvreté de la Bolivie… le Chili et la Colombie ont aussi offerts leur aide, je ne sais pas pour les autres.

  33. Fred dit :

    Tiens ? Comme personne dans les débats n’a fait allusion aux trois millions d’Indiens vivants dans les forêts de l’Amazonie brésilienne (et autres animaux vernaculaires) – comme mentionné dans l’article – et ben je le fais …

  34. ScopeWizard dit :

    Y en a marre !

    Plus moyen d’ avoir de certitude sur les causes du réchauffement climatique ………

    Confusion de plus en plus totale et entretenue ……….qui le plus souvent profite à celui qui saura s’ en servir …………

    L’ Homme et son activité économique en est-il responsable ? Si oui , dans quelle proportion ?

    Pour le savoir avec certitude , va t-il falloir suspendre tout activité éco industrielle pendant disons une journée complète durant laquelle des centaines voire des milliers de mesures seront effectuées de part le Monde afin de déterminer ce qu’ il en est une fois tout suspendu ?
    Faut-il en arriver là ?

    Ou va t-on enfin nous dire LA VÉRITÉ ?

    Pour moi , il est clair que l’ augmentation du CO2 joue un rôle décisif et que de tels incendies de forêts dont nul ne profite puisque le bois brûle et ne peut plus être exploité de quelque façon que ce soit , ne font que charger notre atmosphère en CO2 ce qui en toute logique ne peut qu’ accentuer l’ effet de serre donc le réchauffement climatique constaté ………….. à moins que de réchauffement climatique , il n’ y ait point , ce qui quelque part ne m’ étonnerait qu’ à moitié ………..

    Et la forêt , une fois cramée , vu la nature des sols , a t-elle une chance de rapidement repousser et se reconstituer ?

    So , quid ?

    Quant à Macron qui nous joue la comédie de l’ outragé par l’ attitude de Bolsonaro alors que ce dernier avait bel et bien annoncé la couleur , pour s’ opposer à un MERCOSUR dont il est depuis bien longtemps évident qu’ il va à l’ encontre de toute logique écologique en plus de menacer directement notre agriculture « traditionnelle » ( qui ne l’ est déjà plus tellement ) ne laissant la place qu’ à une autre beaucoup plus industrielle , lui aussi se fout de notre gueule et ne fait que surfer sur la vague du moment , tel le « bon prétexte » .

    Alors , si vous savez , éclairez-moi la lanterne !

    • Gégétto dit :

      ScopeWizard,
      On ne sait qu à travers ce que l on veut bien nous dire.Et nous sommes (pour les simples humains) bien obligés de tenir compte de ces infos,vu que nous ne possédons pas de moyens personnels pour les vérifier, les contester.
      Il semblerait que les changements climatiques soient le résultat de plusieurs facteurs naturels depuis la nuit des temps. Seulement, les couillons qui vivent sur la planète terre feraient tout, par leurs activités, pour accélérer ces cycles voire les amplifier.Mais ces données sont invérifiables pour le commun des mortels….dommage.Néanmoins, on peut , pour ceux qui ,comme moi, sont présents sur terre depuis bien longtemps ,constater qu il se passe quelque chose localement (fonte des glaciers de montagne ,moins de gelées,de neige, entre autres).Par contre pour ce qui est d apporter la preuve que l humain est impliqué….???
      Je suis sûr d une chose,par nos activités irresponsables, on rendra la vie sur terre très compliquée…

  35. vrai_chasseur dit :

    Sachons prendre un peu de recul bienveillant et voir tout ça avec sagesse …

    – L’équipe Macron a mal négocié l’accord MERCOSUR. Ils s’en sont rendus compte assez vite. Le « mensonge climatique » de Bolsonaro arrive à pic, c’est un bon prétexte politique (pipeau, cependant) pour faire une pirouette et dénoncer à peu de frais cet accord.
    – Le G7 a besoin d’une croisade mondiale pour sa légitimité. Un incendie de la forêt amazonienne est un bon sujet mondialiste, bien « chargé » émotionnellement. Cela permet de parler dans le micro sans apparaître trop futile.
    – Le facteur principal de l’effet de serre est naturel : c’est la vapeur d’eau. Les nuages, quoi… Il sont responsables de 72% de l’effet de serre, le CO2 vient bien loin derrière. La nature est bien plus forte que nous pour régler sa température. L’explosion du volcan Krakatoa à elle seule a fait monter la température du monde de un demi degré en moins de 24 heures. Aucune activité humaine n’y est parvenue en 50 ans.
    Le reste, les débats sur le CO2, le lien avec la température de la planète…querelles de clochers. Ou pire, prétexte pour inventer des taxes. Les scientifiques eux-mêmes sont sujets, comme tous les humains, aux biais cognitifs. Notamment la « myopie asymétrique » (tendance de l’esprit humain à ne voir que les résultats qui confortent ses propres convictions), le « storytelling rétroactif » (tendance à bâtir une vérité scientifique à partir de données éparses qui les confirment a posteriori),…voyons -les avec bienveillance mais aussi avec prudence.

    Sachons rester humbles devant la nature. Et circonspects face à toute affirmation trop péremptoire, dans un sens ou dans un autre : le péremptoire, surtout quand il est édicté avec un ton compassé, est souvent un aveu d’ignorance.

    • Barfly dit :

      C’est vrai que l’ignorance est souvent très péremptoire, on en a des exemples tous les jours.

    • Françoise dit :

      Il suffit de considérer la nuit au Sahara et en Europe. Il fait beaucoup plus froid au Sahara alors que la concentration en CO2 est la même qu’en Europe, où il fait plus chaud. Pourquoi ? parce que l’humidité est plus importante en Europe.

    • Thaurac dit :

      Et les nuages viennent de l’évaporation de l’eau, qui dit évaporation = chaleur, qui vient d’où, en fait ?

    • Chasseur du Bouchonnois dit :

      @ vrai_chasseur,
      Bien vu. J’ajoute que les scientifiques ont besoin de sponsors qui demandent du résultat.
      Ceci peut influer sur la qualité (=l’honnêteté) de leurs observations et de leurs conclusions.

    • Fred dit :

      @ vrai_chasseur
      Non, le Krakatoa – comme tous les volcans qui ont connu une explosion massive – a fait baisser la température mondiale, par effet voile. C’est d’ailleurs bien la preuve qu’il suffit de « peu » pour modifier le climat.

      Effectivement, la vapeur d’eau « refroidit » la terre : après le 11 septembre et l’interdiction des vols aux État-Unis, la température à baissé de 0,5 degrés du fait de l’absence de la vapeur créée par les avions : effet masquant du réchauffement climatique.

      On sait que, depuis la révolution industrielle, le réchauffement de la terre n’a jamais été aussi brutalement rapide. Les périodes de réchauffement antérieures se sont chiffrés en milliers (petites fluctuations) en centaines de milliers ou en millions d’années pour les plus importantes.

      • Françoise dit :

        @Fred : Ce lien vous montrera que la capacité d’absorption de la vapeur d’eau (H2O) est bien plus importante que celle du CO2 : 
        http://co2thetruth.e-monsite.com/pages/francais/le-giec-utilise-une-definition-fausse-de-l-effet-de-serre-et-ne-tient-pas-compte-de-la-vapeur-d-eau.html

      • Gégétto dit :

        Fred,
        Tu as raison sur le refroidissement dû à l explosion du Krakatoa.Mais ce refroidissement n est pas le fait de la vapeur d eau, mais du nuage de cendre produit par l explosion +le rejet de dioxyde de soufre;la même chose que l hiver nucléaire en cas de conflit nucléaire mondial ,: »Le panache de cendres volcaniques est monté à quatre-vingts kilomètres dans l’atmosphère et a répandu suffisamment de particules pour abaisser la température mondiale moyenne de 0,25 °C l’année suivante, avec une amplitude allant d’approximativement 0,18 à 1,3 °C. Les modèles climatiques continuent à être chaotiques durant quelques années, et les températures ne reviennent à la normale qu’après 1888. L’éruption a émis une quantité inhabituelle de dioxyde de soufre haut dans la stratosphère tout autour de la planète. La concentration d’acide sulfurique a augmenté dans les cirrus, augmentant l’albédo des nuages et la réflexion des rayons solaires incidents jusqu’à ce qu’il retombe en pluies acides »
        La vapeur d eau, au contraire, provoque un effet de serre donc un réchauffement: »La vapeur d’eau n’est pas le moteur du réchauffement climatique, mais elle y participe par un effet amplificateur. En effet, l’augmentation des concentrations des gaz tels que CO2 et CH4 conduit à une amplification de l’effet de serre, et donc une élévation des températures. Or, dans une atmosphère plus chaude, il peut y avoir plus de vapeur d’eau. L’élévation des températures conduit donc à une augmentation des concentrations de vapeur d’eau atmosphérique. Puisque la vapeur d’eau absorbe le rayonnement infrarouge, on a alors un renforcement de l’effet de serre, qui conduit à une augmentation supplémentaire des températures. »François-Marie Bréon(chercheur au Laboratoire des Sciences du Climat )

  36. joni dit :

    Faut arreter avec les lobby, l amazonie ne sert a rien, il serait mieur de nettoyer la zone afin de creer des zones de productions agricole en vue du Mercosur et pour la consommation interne. c’est un enorme bout de territoire non utilisé, en europe cet amazonie aurait disparue depuis longtemps pour en faire un aeroport !

    • ScopeWizard dit :

      @joni

      L’ Amazonie ne sert à rien ?
      Vous êtes sérieux là où vous jouez à celui qui sortira la plus grosse énormité possible ?

  37. Quartier Maitre Jojo dit :

    On a cité au-dessus le plancton, principal pourvoyeur des échanges naturels de notre atmosphère (il y contrinue pour 45%). Et je ne parle pas du reste, et de sa necessité fondamentale aux équilibres zoologiques des océans et mers. Et sa destruction progressive dans le Pacifique est mesurée depuis la fin des années 90. Alors ? La faute à qui ? Aux Brésiliens ? Bin non. Il est « péché » pour nourrir la plus grande poluation nationale de la planète. Cherchez.

    Matelots ! Les hommes de Chung Yang Tsen veulent jouer au con ! Il faut briser la révolte dans l’œuf, mais attention ! Sans barbarie inutile. Ne coupons que les mauvaises têtes et poursuivons notre mission civilisatrice : creusons un canal souterrain du Wang-Ho au Yang-Tse-Kiang. Je ne vous apprendrais rien en vous rappelant que Wang Ho veut dire fleuve jaune et Yang Tse Kiang fleuve bleu. Je ne sais si vous vous rendez-compte de l’aspect grandiose du mélange : un fleuve vert, vert comme les forêts comme l’espérance. Matelots, nous allons repeindre la Chine, lui donner une couleur tendre. Nous allons installer le printemps dans ce pays de merde !

  38. Raymond75 dit :

    Je propose une mesure simple pour protéger la nature et les générations futures : le reboisement total des grandes plaines de la Brie, de la Beauce et de la Limagne, entièrement déboisées au Moyen Age …

  39. Électeur dit :

    J’ai beaucoup voyagé dans toutes sortes de brousses, alors j’aimerais comprendre pourquoi on nous fait tout un cirque au sujet de la forêt amazonienne sans jamais nous parler de la forêt africaine.
    .
    La forêt africaine est à peu près la même (plutôt moins humide que l’Amazonie et donc plus sensible aux incendies) et où les méthodes de défrichage, par brûlis, sont les mêmes. Mais les incendies africains, on n’en parle guère.
    .
    Quant au « poumon de la Planète », c’est une affirmation de journalistes parisiens qui vont s’oxygéner au bois de Meudon.
    Toutes les forêts intertropicales et tous les océans sont « le poumon de la Planète ».
    .
    Mais voilà : le Brésil, pour un motif (politique, probablement) que j’aimerais comprendre, est l’objet de critiques à chaque fois que l’occasion s’en présente.
    .
    Naguère, c’était Poutine qui était voué aux gémonies pour cause d’incendies non maîtrisés.
    Si le monde politico-médiatique voulait bien nous expliquer pourquoi il s’acharne sur tel ou tel dirigeant des BRICS, on pourrait le cas échéant approuver.
    .
    Mais là non : en l’absence des justifications qui nous sont dues, Bolsonaro apparaît comme la victime d’une campagne politico-médiatique. De la même façon que Poutine il y a quelques années.
    .
    Critiquer un dirigeant étranger un peu dépassé par les circonstances, pourquoi pas.
    Mais avec des explications un peu plus sérieuses que des histoires de « poumon de la Planète ».
    .

    • Raymond75 dit :

      Il y a eu des incendies très graves dans les forêts africaines, et personne n’en parle. Idem en Sibérie, en Alaska, au Canada et même en Suède il y a quelques temps …

  40. Goulag dit :

    Bolsonaro a incité les petits paysans a bruler des parcelles de foret pour les cultiver par la suite et veut nous faire croire que ces incendies sont criminels et le fait d’ONG ? Ce type est juste une pelle a m*…e!

    • Robert dit :

      Goulag,
      Vous allez bien sûr nous fournir des preuves incontestables de ce que vous affirmez, vous le héros de la sainte démocratie.

  41. mulshoe dit :

    Bon , moi qui croyait que la tendance générale ( temps géologique) était le refroidissement et une nouvelle ère glaciaire … avec des pics de réchauffement . Je n’y comprends plus rien.