CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

Le général Thierry Burkhard sera le prochain chef d’état-major de l’armée de Terre

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

15 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    Quel est donc l’héritage pour ce nouveau CEMAT ?

    Il ne faut pas oublier que le temps administratif n’est pas celui des hommes (ça prend beaucoup plus de temps):
    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/armement-les-dix-grands-travaux-de-l-armee-de-terre-en-2016-555955.html

    Pour ceux qui sont paumés avec le programme Scorpion (et ses livraisons ):
    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20141206trib74266ca36/defense-l-armee-de-terre-va-enfin-changer-ses-vieux-chameaux.html

    Le mot magique « innovation » est évidemment mis à la sauce armée de terre:
    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/robots-energie-solaire-protection-les-trois-priorites-d-innovations-de-l-armee-de-terre-796131.html

    Et les fameux robots, dont ce site a parlé récemment:
    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/des-robots-dans-l-armee-de-terre-c-est-pour-tres-bientot-2021-781179.html

    Le matériel arrive au compte-goutte, selon les budgets alloués/repoussés/reprogrammés…
    La projection d’une force équipée de materiel « Scorpion » est envisagée en 2021.

  2. John dit :

    Les commentaires vont être virulents… Un Allemand à la tête de l’Armée de Terre, il va définir les mêmes besoins que les Allemands au niveau du futur char…

    • BC2S dit :

      Vous êtes au niveau, ne changez rien !!! Ou plutôt évitez de poster un commentaire aussi désobligeant, surtout quand on connait la valeur du prochain CEMAT !

    • Czar dit :

      tiens, un t***o qui n’a pas dû recevoir la circulaire 758-1918 informant que l’Alsace était revenue dans son giron national ? Elle est toujours en attente de visa chez le Lt-Col Karl-Heinz Inäbnit ?

      sinon vos labos en R&D chouizes paisibles et bien balayés ont avancé sur cette idée de nouvelle génération de hallebardes ?

    • Allobroge dit :

      John savez vous que nous avons me^me eu un général ROMMEL dans l’armée française ….Soyez rassuré il n’a pas été élevé à la dignité de Maréchal c’est déjà ça !….

  3. vrai_chasseur dit :

    Para Légion comme CEMAT c’est rare.
    ça dénote sa valeur.
    A lui à consolider la remontée en puissance.

    • heaume44 dit :

      Pas seulement para, chuteur opérationnel d’après le brevet qu’il porte.

      • heaume44 dit :

        P.S.
        Ce qui correspond pleinement à sa fonction passée de chef de la section de commandos parachutistes.

    • Plusdepognon dit :

      C’est vrai qu’il a un parcours original.
      Mais pour avoir entendu parler d’un colonel ops d’une autre armée, ayant donné entière satisfaction et qui au lieu d’aller au schem, a failli atterrir à un bureau finance… tout le monde ne l’accepte pas et le privé est ravi de les récupérer.

      Lui est resté, mais en plus de son expérience de terrain, son profil de communicant est tout simplement atypique. Même si à ce niveau de responsabilités, ce sont des personnages politiques.

  4. Bravo-charlie dit :

    Et pendant ce temps, les supporters algériens sèment le chaos dans les grandes villes, les CRS se faisant tout petit petit pour éviter la révolte généralisée des banlieues ……Quelle misère …..

  5. Plusdepognon dit :

    Puisque nous parlions d’effet majeur il n’y a pas longtemps, en voici un qui n’est pas militaire, mais qui a des conséquences importantes (pour les armées et plus largement pour la politique française dans cette région):
    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/07/12/en-cinq-ans-le-g5-sahel-a-echoue-a-faire-ses-preuves_5488504_3212.html

  6. Morradores dit :

    Excellent choix, un homme de très haute valeur, un chef. Peut-être le futur CEMA.

  7. Morradores dit :

    Après reflexion je crois que c’est soit l’un soit l’autre ( cemat ou cema) peut importe, un excellent chef qui donne sans compter depuis de nombreuses années.

  8. aleksandar dit :

    8 ans entre la sortie de l’Ecole de Guerre et la prise de commandement comme chef de corps.
    Cela me semble bien long.
    Soit il voulait a tout prix commander  » Legion » , soit il n’a pas que des amis.
    Bienvenue a ce nouveau CEMAT
    En espérant qu’il abandonne le langage branché type gloubi-boulga façon Education Nationale de son prédécesseur.

    • Kellermann dit :

      Bien sûr qu’il a voulu absolument commander Légion, mais la concurrence était des plus rudes !