CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Futur drone tactique de l’armée de Terre, le Patroller a effectué son premier vol de qualification à Istres

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

40 contributions

  1. Albatros24 dit :

    Bonne nouvelle
    Un drone franco allemand très intéressant et qui semble rustique avec de longues pattes et une vision excellente.
    Vivement les essais des missiles !
    Et fissa sur le terrain dans la BSS il est plus que temps….

  2. Bud FPV dit :

    C’est très bien ! Mais le gros soucis avec ce type d’appareil concerne la transmission . Soit elle est en LOS (Line of sight ,ligne de vus ) ou satellitaire ou bien en dernier ressort en relai avec plusieurs drones . La France possèdent t’elle une liaison satellitaire autonome ? dans le cas contraire , la portée reste très limité ou beaucoup plus compliqué .

    • Jupiter dit :

      Bonjour,
      En liaison satellitaire cryptée, la France se repose sur les satellites Syracuse qui couvrent l’ensemble du globe (sauf les pôles)

    • R2D2 dit :

      Si ma mémoire est bonne la France loue – à prix d’or – des flux sur des satellites privés pour ses drones barkhane (c’est bete, on n’a pas de couverture sat à l’endroit où on fait le plus la guerre 🙂 )

    • NRJ dit :

      Les italiens ont la possibilite de guider leurs drones Male avec des satellites. Je pense que cela devrait etre possible pour nous surtout qu on avait deja des Harfang qui etaient guides a longue distance (donc autrement que par LOS).

    • wagdoox dit :

      oui la France a des sat de comm, non ce drone n’a pas de connection sat.
      de mémoire on doit pas être loin de 200 km de rayon en control (ca depend de l’attitude du drone).
      C’est pas MALE, je rappels qui doit faire du renseignent pour l’armée de terre par dessus l’horizon pas beaucoup plus

  3. werf dit :

    Leur faible vitesse en font des cibles parfaites pour les missiles sol air portatifs de nouvelle génération. Quant à l’altitude maxi, il faudra me dire comment ils arrivent rapidement à 20000 pieds avec un si faible moteur…

    • Jupiter dit :

      Bonjour,
      Le moteur est largement suffisant pour le besoin. Le but n’est pas d’aller vite, mais de rester longtemps.
      L’avion peut bien prendre 1h pour monter, s’il reste 10h sur zone, c’est une réussite
      Quand aux missiles sol-air portatifs, ils n’ont pas la portée pour atteindre des cibles à 6000m d’altitude

    • R2D2 dit :

      A cette altitude on est à la limite max des manpads. Et encore dans le cas où il y a quelqu’un qui a détecté puis localisé puis verrouillé le drone. Ca fait beaucoup de conditions…
      Quant à l’altitude – il n’est pas précisé si théorique ou utile – je suppose que cela vient du fait que la cellule est à la base un planeur motorisé donc il y arrivera …meme si il lui faudra plus de temps qu’un Rafale.

    • Yannus dit :

      Bonjour,
      avec une capacité d’emport de 250kg on peut facilement l’adapter pour balancer des missiles HOT et ERYX.
      cela ne me semble pas mal pour neutraliser des types en Toyota ou détruire des pirogues et autre matos des Guerimperos

    • vrai_chasseur dit :

      @werf
      Dans le civil le Stemme est un planeur biplace pour le vol à voile à haute performance.
      Il est motorisé pour pouvoir décoller seul (sans avion tracteur), ce qui en fait un engin à peu près unique au monde.
      Comme tous les planeurs, sa finesse (= rapport portance / trainée) est très élevée : plus de 50, une des meilleures mondiales. A comparer à la moyenne des meilleurs avions modernes dont la finesse est comprise entre 10 et 25. Il n’a pas besoin d’un gros moteur pour voler haut et vite, son hélice est d’ailleurs rétractable par conception.
      SAGEM a installé un dispositif robotisé auto-pilote, et a bien sûr militarisé ses transmissions et sa charge utile.
      Cet engin ayant une structure 100% en matériau composite, une vraie question c’est quid de la réparation en milieu rustique?

      • nexterience dit :

        Le collage composite peut être rustique et efficace. Mais l’électronique sera 100 fois plus exposé que la structure.

    • Thaurac dit :

      Je suis sûr qu’ils n’y ont pas pensé avant de l’acheter ou de le construire…..

  4. EchoDelta dit :

    Il sera un très bon remplaçant des Reaper pour les opération d’observation.
    Je ne sais pas s’il prévu de l’armer un jour, ou peut être dans une version 2, mais cela s’annonce pas mal…

    • R2D2 dit :

      roquette guidée laser & MMP dans la feuille de route

    • NRJ dit :

      @EchoDelta
      En soi le Patroller peut etre arme avec des missile MMP ou des roquettes guidees. Cela ne depend que de la volonte politique. Il le sera d ailleurs a l export. Il est dommage que l on ait achete autant de Reaper americain, alors qu il aurait pu nous effectuer les memes missions. On peut esperer que l EuroMale aura des capacites nettement superieures (typiquement aller a tres haute altitude).

  5. TINA2009 dit :

    Bsr à Tous et à toutes !

    Au de là de la rhétorique très actuelle et foncièrement promue par LA PARTIE INDUSTRIELLE MILITAIRE ET FINANCIERE DU SYSTEME, à savoir , celle du « …système d’arme », j’aurai préféré, pour mon pays , le même vecteur pour L’Adt, L’Ada et La MARINE avec des capacités dans le domaine du tactique… et du Stratégique.
    —> Au fianl , que d »argent perdu, ne serait-ce qu’en raison de la non-massification!

    • Carin dit :

      C’est sûr que faire atterrir un patroler sur une FREMM ça doit pas être un sport de masse…

    • igor340 dit :

      Bonjour TINA2009, pensez vous vraiment que la DGA a le poids politique adapté pour imposer un drone aux caractéristiques suffisamment partagées entre les 3 états majors? qui plus est selon capable de gérer du tactique, de l’opératif et du stratégique, … si cela est possible/ envisageable ?? nous savons déjà 2 choses sur ce type de couteau suisse : a) son développement dure 25 ans et coûte 2 fois le développement d’une machine plus classique ; b) moyen partout, il ne remplit aucune des fonctions attendues parfaitement. Ceci étant dit, on a toujours le droit de croire que les industriels européens et l’union européenne veulent vraiment du NEURON…..je crois au contraire qu’ils l’ont déjà pétardé…

      • TINA2009 dit :

        Bsr Igor 340 !
        – La DGA a le pouvoir , non politique (stop, avec vos  » détournements  » : Vous êtes repéré et non crédible … Et vous valez mieux que cela !), pour imposer un vecteur Drône ARIEN Identique et adapté pour nos 4 Armées – En attendant la Naissance de la 6ème Armée, qui tarde à naître…- .
        – Israel et USA ne doivent plus vendre un seul vecteur sur le territoire national : Notre indépendance et souveraineté est primordiale et non- négociable , D’ACCORD OU PAS D’ACCORD!
        – Cela implique des Drônes terrestres de 1.5t à 10 T de CN ( Charge Nominale) pour défendre- approvisionner – déplacer- Contre-attaquer , et des mini-drônes pour surveiller, alerter, être offensif.
        – Cela implique le futur Drône AUSS de THALES et des Ets PME participantes au projet , car nous avons besoin de Drônes pour des Missions ASF, AEM et surtout ASM ( avec délivrance d’armement ) .
        Au Final , on se retrouve avec 6 Drônes et non 11 Drônes. A bientôt. …Et quand on n’a pas de sous, on ne procède pas comme nos Elus et représentants élus ( Députés) et non élus ( Sénateurs et conseillers « Sages ») procèdent . Maintenant, je saiss que nous savons, tous les 2 , pourquoi ils procèdent de la sorte.
        A bientôt!

    • Thaurac dit :

      Si on t’écoute Tina, il faudrait presque tout l’argent du Comité d’entreprise d’air france, géré( volé) par la cgt, pour améliorer le matos militaire, mais non, tu n’y penses pas, on a plus de fric 😉

      • TINA2009 dit :

        Bsr THAURAC !

        Arrête de déformer mes propos . Nous savons tous les 2 , entre autres , que tu racontes des conneries : Je suis le PROMOTEUR, depuis de nombreuses, pour une rationalisation des différents vecteurs pour supprimer , autant que faire se peut, les dotations en matériels échantillonnaires, car je sais ce que cela induit en terme de coûts de possession.
        – Au 18/06/2019, On n’a plus de fric ! Supprime la LOI DU 03/01/1973 , et annonce la REPUDIATION DES DETTTES FINANCIERES PRIVEES, Sort de L’EUROPE en recréant Une BDF Publique – indépendante en TOTALITE du Privée – et effectue le BATTTAGE DE MONNAIE RECOUVRé DU FRANC ! En 36 mois , nous récupérons 50 milliards par AN, pour les années les plus Faibles en terme de PIB et dévveloppementt économique d’ici à 2030!
        PS : Bien entendu , cela suppose d’autres décisions radicales et de Génocides  » typicidaires » » immédiats, non négociables- et globaux!
        A bientôt !

        • Albatros24 dit :

          Sans critiquer qui que ce soit, sortir de l’Euro n’est pas la solution, je l’ai cru l’espace d’un instant en regardant une intervention sur YT d’un ancien candidat à la présidentielle. Mais après quelques réflexions : si cela peut permettre de vendre des voitures moins chères sur l’instant : il faudra en fait payer plus cher les fournitures car l’économie est globalisée…
          Et si vous avez une belle maison que voulez revendre au même prix d’achat, vous allez prendre une jolie moins value (et là les Impôts ne vous rembourserons rien du tout, ils vous ponctionnent juste pour une plus value).
          Finis les VOYAGES à l’Etranger ET les achats de maisons au Portugal par exemple…
          Et je ne vous parle même pas de notre dette publique : elle sera au même niveau qu’avant mais surtout nous ne bénéficierons plus du tout des mêmes taux négatifs à courts termes, du fait que nous avons fait une jolie pirouette en créant une méga dévaluation avec une monnaie de singe au final.
          A bientôt POUR de NOUVELLES aventures CHER Tina ! (hé hé hé !)

  6. ULYSSE dit :

    Exemple magnifique gaspillage: comme le dit très bien l’article, par son format et ses performances le PÄTROLLER est un drone MALE….. doté de performances en retrait par rapport au REAPER. donc la bonne solution aurait été d’augmenter le dotation de l’AA en drones REAPER. Mais voilà, l’AT ne veut pas dépendre de l’AA……et a donc acheté son joujou…….

    • Albatros24 dit :

      Peut être au final aura t on justement des Patrouilleur (je francise à dessein) ET des REAPER dans des domaines d’intervention différents…

  7. MAS 36 dit :

    Je précise je ne suis pas un spécialiste « air » , toutefois quand je compare le PATROLLER au REAPER.. je dois dire que le REAPER me fait plus confiance au niveau performances et fiabilité. Il ressemble à un planeur.

  8. Kevin Mille dit :

    Pour la liaison satellitaire :
    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Syracuse_3

  9. igor340 dit :

    Cette machine ne viendra pas marcher sur les plate bandes du REAPER de l’armée de l’air, et se révèlera tout à fait conforme du besoin tactique voire opératif de l’armée de terre ; Une question me vient à l’esprit toutefois : je me ferai expliquer un jour pourquoi on a laissé l’artillerie faire son caprice de diva en s’accaparant le renseignement dans la profondeur, alors que nous avons une arme de l’armée de terre dont le milieu aérien est le « core business » (combien de SDTI vautrés par le 61ème RA déjà, par méconnaissance du milieu et manque de formation spécifique??)… mais plus encore, pourquoi l’armée de l’air a dédaigné cette machine de nouvelle génération dés le départ??? il devrait bien y avoir un jour quelques parlementaires qui poseront les questions qui fâchent…

    • ULYSSE dit :

      @igor. affirmer n’est pas démontrer. Cette machine viendra bien marcher sur les plate bandes du REAPER. Son seul « avantage « c’est que le commandement de l’AT sera autonome cad indépendant de l’AA pour le faire opérer….
      Ce qu’il fallait à l’AT c’est un drone tactique lancé par catapulte ou à décollage vertical, qui puisse se passer d’une piste et être mis en oeuvre sur zone.

  10. aleksandar dit :

    Et il s’appelle  » patroller »
    Pas patrouilleur
    La servilité d’un peuple qui n’utilise même plus sa propre langue.

    • MAS 36 dit :

      Hélas au quotidien c’est pénible, il n’y a qu’à voir les publicités de certaines voitures, ou magazines mili avec pub intégralement en anglais et parfois sans traduction malgré la loi Toubon (il est où celui-là au fait ?).

  11. Plusdepognon dit :

    Le 61ème RA devrait être considéré comme le 25ème RGA, un régiment terre intégré au dispositif de l’armée de l’air.
    Vu l’évolution des drones et la disparition du métier de pilote embarqué à long terme, la navigabilité et le fait que ce matériel s’insère dans la circulation aérienne… ce sera plus simple et évitera les disputes du niveau de la maternelle.
    Il doit y avoir des transformations RH et en termes de fonctionnement induit par ce nouveau joujou. Il faut que cela fasse comme l’armée de l’air et en même temps comme dans le sketch des inconnus sur les bons et les mauvais chasseurs, « c’est forcément pas la même chose ». L’attractivité de l’emplacement en haute marne va aussi jouer. Quand aux infrastructures, ça doit douiller.
    C’est tout de même curieux de voir 220 missions de vol et aucune interview de quelqu’un de ce régiment, ainsi que d’un décollage à Istres. Je dis ça, je dis rien…

    • Albatros24 dit :

      Précisez vote pensée finale SVP

      • Plusdepognon dit :

        L’arrivée est prévue cette année.
        Un peu de communication sur les préparatifs du régiment n’aurait pas été en trop vu que pour le moment c’est la DGA qui est en pleine lumière (avec l’entreprise).