CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

L’US Army a présélectionné cinq industriels pour son futur hélicoptère de reconnaissance et d’attaque

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

25 contributions

  1. Thaurac dit :

    Pour avoir des marchés militaires américains, il faudrait que Macron s’envoie Melania, et encore….

  2. Plusdepognon dit :

    Puisque nous sommes sur un sujet hélicos, je remets ce lien:
    http://lemamouth.blogspot.com/2019/04/deux-caimans-en-difficulte-en-2-semaines.html

    Pour en revenir à l’article, dès qu’on parle budget USA, on a l’impression de rentrer dans la quatrième dimension.

    • TINA2009 dit :

      Bsr PlusdePognon !

      Merci pour le lien !
      J’ attends des informations complémentaires concernant les incidents de Dôle et au Mali .
      Je vous tiens informé !

  3. Fralipolipi dit :

    Il semble que les US craignent de se retrouver confrontés au même problème que lors de l’appel d’offre concernant le remplacement de ses avions ravitailleurs : avec un avion Airbus MRTT européen bien meilleur et bien moins cher que celui produit par les sociétés du cru (Boeing en l’occurrence).
    .
    Car oui, le Racer d’Airbus promet de présenter le meilleur rapport coût/efficacité … et il serait bien gênant de devoir à nouveau trouver mille raisons (toutes assez misérables) pour évincer le candidat européen.
    Donc les US prennent les devants … zéro risque … on ferme la porte dès le départ.
    .
    Cela étant, il faut absolument que nos dirigeants prennent en compte le volet stratégique de cette nouvelle techno d’hybridation de propulsion, et son importance capitale pour l’avenir de notre industrie des voilures tournantes dans les décades à venir – tant pour le secteur civil que militaire ou de service public.
    .
    Malgré ce revers US fort peu diplomate (un de plus mes direz vous !..), nos dirigeants et industriels doivent absolument s’investir à fond pour produire au plus vite et au mieux ce prototype du Racer,
    et, si cette étape est passée haut la main, donner corps à un projet militaire d’ampleur.
    .^
    Par exemple, s’il y a bien un appareil susceptible de donner du muscle à nos BPC, mais aussi aux petits PA actuels qui hésiteront à aller voir le trop gros/trop lourd/trop dispendieux F35 (je pense notamment à l’Espagne), cet appareil sera bien de la filiation du Racer ! Ou comment aller, vite et loin, avec des capacités d’emport, et pour pas trop cher, tout en décollant et atterrissant à la verticale.

    • Nico St-jean dit :

      @ Frali
      .
      « avec un avion Airbus MRTT européen bien meilleur et bien moins cher que celui produit par les sociétés du cru (Boeing en l’occurrence). »
      .
      Les américains ont fait une belle gaffe avec cet appel d’offre et on connais la suite. Par contre étant donné que tout retards et dépassements de coûts demeurent absorbés par Boeing, les coûts du KC-46 resteront inférieurs à ceux du A330 MRTT plus lourd, plus gros et moins économique. Les 12 premiers de l’armée de l’air on coûté 275 millions pièces R&D inclue mais en pleine production depuis quelques années. Le KC-46 ne coûte que 241 millions R&D inclue sans avoir encore atteint la pleine production. On parle quand même d’une série d’un minimum de 179 appareils.
      .
      A330 MRTT 111 tonnes de fuel, 45 tonnes de fret : KC-46 96 tonnes de fuel, 30 tonnes de fret.
      .
      Globalement les deux appareils sont similaires au niveau efficacité/coût. N’empêche, je pense que l’A330 MRTT est mieux adapté pour le Canada donc ce dernier à mon vote 😉
      .
      « Car oui, le Racer d’Airbus promet de présenter le meilleur rapport coût/efficacité … et il serait bien gênant de devoir à nouveau trouver mille raisons (toutes assez misérables) pour évincer le candidat européen.
      Donc les US prennent les devants … zéro risque … on ferme la porte dès le départ. »
      .
      Là par contre, vous parlez sous le coup de l’émotion car, on en sais rien de rien. Le S-97 raider, issu de la technologie X-2, vole depuis 4 ans .. Sikorsky par en avance selon moi.
      .
      Et enfin, MD helicopter aussi, fut écarter (avec vive protestation) et j’aimerais vous rappeler que l’US Army à reçu son 400th H145 « UH-72 Lakota » : https://www.airbus.com/newsroom/press-releases/en/2017/10/airbus-helicopters-delivers-400th-uh-72a-lakota-to-u-s–army.html

      • Fralipolipi dit :

        Hello Nico
        .
        Sur le fond, avec l’affaire du MRTT, comme vous le dites, les US ont fait une belle boulette.
        Mais en parallèle, vous faites quand même l’erreur de comparer le prix d’achat de 12 MRTT français avec le prix d’achat de 179 KC-46, 179 a minima … Il est évident que si l’USAF avait commandé 179 MRTT ou plus, le tarif unitaire de ce dernier aurait drastiquement chuté versus les 275M€ que vous citez.
        De plus, la MCO du MRTT est réputée, connue, et vérifiée comme étant très faible.
        .
        Concernant l’hélico RACER, oui je m’emballe un peu … faut dire qu’il y a de quoi.
        Le seul projet non US est rejeté d’emblée, alors que certains projets retenus sont ceux de fabricants de drones n’ayant jamais produit d’engin piloté, et n’ayant pour tout projet que de beaux croquis sur une table à dessin.
        .
        Que Sikorsky, Boeing et même Bell aient été retenus, c’est sans surprise.
        Mais que les très inexpérimentés Karem Aircraft et AVX aient été mieux notés qu’un Airbus, c’est juste inexplicable.
        Gardez des zouzous pareils, et éconduire Airbus helicopters en parallèle, c’est la démonstration que les dés sont bien fortement pipés … et même sans ce donner la peine de tenter de sauver les apparences.
        Un vrai truc de faux-jeton !!! Y-a pas d’autre mot, sorry.
        .
        Car, il n’y a aucune « émotion » dans le fait d’analyser les performance du X3, qui est un hélicoptère Airbus bien réel et très concret, ayant eu d’emblée un comportement très sain, et ayant atteint très vite des performances records.
        Le RACER devant être une évolution, encore plus étudiée, et surtout – plus performante encore – de ce X3, il n’y a pas lieu de douter qu’il sera un aéronef tout aussi robuste, fiable et performant.
        .
        Et franchement, comparer cela à des chimères de sociétés n’ayant que si peu d’expérience (voie aucune) dans les avions pilotés … ben ça fait peine à lire.
        .
        Shame on the decision makers de cette 1ère sélection !
        C’est pas joli joli Messieurs. Bouhouuu, allez vite vous cacher.
        .
        NB : tout ceci étant entendu que personne en Europe ne pouvait se faire d’illusion sur un choix final de Airbus.
        C’est évidemment une société américaine qui emportera cette compétition.
        La frustration provient juste du fait de se faire claquer la porte au nez dès le 1er tour de cette compet’, qui en comptera au moins 3.

        • Nico St-jean dit :

          Frali,
          .
          « Mais en parallèle, vous faites quand même l’erreur de comparer le prix d’achat de 12 MRTT français avec le prix d’achat de 179 KC-46, 179 a minima … »
          .
          Non Frali, le 241,1 millions est présentement basé sur le 767-2C (plateforme d’essais) ainsi que sur les quelques unités de pré-série (moins de 10) qui ne sont toujours pas livrés. Le prix vas baissé lorsque la pleine production sera démarré dans les années 2020’s
          .
          « Il est évident que si l’USAF avait commandé 179 MRTT ou plus, le tarif unitaire de ce dernier aurait drastiquement chuté versus les 275M€ que vous citez. »
          .
          Bah oui c’est évident. Et oh, j’ai converti en dollars, le prix unitaire, faut pas exagérer non plus même si l’Euro est historiquement faible en se moment 😉
          .
          « De plus, la MCO du MRTT est réputée, connue, et vérifiée comme étant très faible. »
          .
          Je sais mais le KC-46 est plus petit, modulaire et conçu autour d’une très faible consommation. Ça MCO devra donc logiquement être inférieur à celle d’un A330 MRTT.
          .
          « Que Sikorsky, Boeing et même Bell aient été retenus, c’est sans surprise.
          Mais que les très inexpérimentés Karem Aircraft et AVX aient été mieux notés qu’un Airbus, c’est juste inexplicable.
          Gardez des zouzous pareils, et éconduire Airbus helicopters en parallèle, c’est la démonstration que les dés sont bien fortement pipés … et même sans ce donner la peine de tenter de sauver les apparences.
          Un vrai truc de faux-jeton !!! Y-a pas d’autre mot, sorry.
          .
          Car, il n’y a aucune « émotion » dans le fait d’analyser les performance du X3, qui est un hélicoptère Airbus bien réel et très concret, ayant eu d’emblée un comportement très sain, et ayant atteint très vite des performances records.
          Le RACER devant être une évolution, encore plus étudiée, et surtout – plus performante encore – de ce X3, il n’y a pas lieu de douter qu’il sera un aéronef tout aussi robuste, fiable et performant. »
          .
          Pour Karem Aircraft, je suis d’accord mais pas AVX. AVX à investi plusieurs centaines de millions dans son bureau d’étude et ils se sont rendu jusqu’en phase 2 du programme FVL. Ils ont acquis des connaissances & compétences très poussées dans l’hélico au cours des 15 dernières années. Ils ont des prototypes en inside et ils pourraient surprendre.
          .
          Moi aussi j’échangerais Karem pour Airbus, d’autant que l’US Army est TRÈS satisfaite de ses UH-72 (H145) mais cela sent l’admin Trump à plein nez …
          .
          Vous devez toujours garder en vue les négos économiques entre l’UE et Trump. L’affaire des SCALP/Rafale (C’était quand la dernière fois que les USA ont appliquer ITAR pour un allié aussi précieux que la France .. ?) Les pressions sur l’acier et l’alu, les voitures, etc. Bref, Trump utilise une force démesuré pour que l’Europe lui fasse des concessions. Sur le fond il à raison (dans le mesure ou ses demandes restent raisonnables) mais ce type s’y prend tellement mal …

      • John dit :

        Je n’ai pas de preuve avec des chiffres à l’appui concernant le Racer vs S97…
        MAIS…
        D’un côté, le S97 se maintient dans les airs grâce à son rotor.
        De l’autre, le Racer d’Airbus est équipé d’ailes. Les ailes ont l’avantage de créer de la portance et donc de réduire la vitesse de rotation du rotor….
        Dans l’idée, c’est un mélange entre le V22 et le S97…

        Le couple du rotor est compensé par une légère différence de rotation des propulseurs latéraux..
        Le S97 n’a pas de couple à compenser avec les principe controrotatif repris de ce qui se fait en Russie en ce moment (certes qui existait déjà par le passé en occident.

        Donc à priori, j’aurais tendance à penser que les performances de vol sont favorables au concept d’Airbus. Cela n’est vrai que si on se repose sur qques principes de base de l’aviation….
        MAIS, quels sont les désavantages du concept Airbus? avec plus de masse éloignée du centre de gravité, l’inertie de l’appareil est plus importante. Il est possible qu’à vitesse élevée, ses ailes lui donnent un avantage dans la maniabilité, mais à vitesse plus faible, je pense que le concept du S97 est plus maniable…

        Quoi qu’il en soit, le concept d’Airbus est plutôt intéressant, on comprend bien que la politique a rejeté Airbus, d’autant plus lorsque l’on voit la guerre Boeing-Airbus. Les aides de lancement de l’UE, et les réductions de taxes et les aides via la NASA et l’armée du côté américain sont la partie visible.
        Il y a eu le cas CSeries qui a échappé aux Américains à cause de la plainte de Boeing (contrat Delta)…
        Bref, Trump a sans aucun doute joué de son influence. Depuis le début de son mandat il montre son admiration pour Boeing (qui produit de plus en plus à l’étranger). Le cas B737-MAX a été un coup dur pour Boeing et l’industrie américaine. Il ne veut pas donner une chance à Airbus de battre Boeing

  4. Jacques999 dit :

    Sait on pourquoi Airbus est exclus?

    • albatros24 dit :

      Nationalisme et protectionnisme pur et dur…
      En Europe chaque pays peut ouvrir ses marchés à de l’extra européen, ce n’est plus le cas ‘(si cela l’a un jour été…) aux States avec Trump et le America first
      Il faudrait enfin s’en rendre compte et en prendre de la graine, notamment nos voisins et notamment pour les avions…

    • Plusdepognon dit :

      Parce que la concurrence, pour les USA, c’est quand ils sont les meilleurs.
      Sinon grâce au dollar, à l’extraterrorialité de leur droit et leurs moyens militaires, ils peuvent imposer leurs règles. Même du protectionnisme au pays du soit disant libre-échange roi.

    • TINA2009 dit :

      Il n’est pas Américain , et il nous E.M.M…………!
      Qu’Airbus soit rayé du continent Nord- Américain ! ET LE + RAPIDEMENT POSSIBLE !
      LES Cies AERIENNES DOIVENT ANNULER , IMPERATIVEMENT LEURS COMMANDES D’AIRBUS : C’est une QUESTION DE SURVIE !

      Bsr Jacques999!

      • Brigadier de semaine. dit :

        Vous délirez?

        • Plusdepognon dit :

          @ Brigadier de semaine
          Pour Boeing, c’est gravissime ce qu’il leur arrive. Ce serait certainement une mesure de protectionnisme qui leur plairait. Un peu voyant quand même. Et puis les compagnies aériennes ne seraient pas spécialement ravies.
          A force de compresser l’indispensable au nom des coûts…

        • Plusdepognon dit :

          D’ailleurs si la puissance des enjeux civils énormes vous intéresse:
          https://youtu.be/P2sDogryjuI

  5. Tourbillon dit :

    En même temps les 2 hélices latérales c’est pas franchement pratique pour protéger l’avant et les côtés de la bête. À moins de faire des confettis à la minimi avec les bras porteurs des hélices. De plus les chargements et déchargements latéraux deviennent super dangereux. Mais bon à part ça j’adore cette machine

    • Fralipolipi dit :

      Ce n’est déjà plus vrai avec la nouvelle disposition des hélices sur le RACER, positionnées à l’arrière des ailerons plutôt qu’à l’avant.

  6. albatros24 dit :

    Les russes ont sorti un excellent hélicoptère de combat qui utilise ces pales inversées, utilisés par les égyptiens sur les BPC il me semble…
    L’Alligator
    https://theatrum-belli.com/kamov-et-sagem-cooperent-sur-lhelicoptere-de-combat-russe-ka-52-alligator/

    • NRJ dit :

      L’hélicoptère Ka-52 est un hélicoptère classique avec comme différence une pale contrerotative au lieu d’avoir une pale à l’arrière. Il n’est pas capable de voler plus vite que 300 km/h car comme pour tout hélicoptère, le boit des pales atteindrait la vitesse du son, provoquant rupture du matériau.

  7. Chanone dit :

    @ Toubillon
    .
    Bravo -sans second degré- car c’est ce qui est ressorti des tests : aussi la nouvelle mouture du projet passerait les hélices en mode propulsif, supportées par deux mâts au lieu d’un, le mât inférieur permettant l’emport de charge.

    • Alpha dit :

      Exact !
      Et pour compléter votre réponse à Tourbillon :
      Image montrant le futur RACER et le précurseur, le X3…
      http://tallyho.cl/configuracion-de-racer-demostrador-alta-velocidad-de-airbus-helicopters-en-le-bourget/th-airbus-helicopters-demostrador-racer-2/
      Ainsi, pour le futur RACER :
      https://defpost.com/paris-air-show-2017-airbus-reveals-racer-high-speed-helicopter-concept/
      M’enfin, les ingénieurs auraient pu penser avant à l’accessibilité limitée du X3, surtout pour des applications militaires…

      • Nico St-jean dit :

        @ Alpha
        .
        « M’enfin, les ingénieurs auraient pu penser avant à l’accessibilité limitée du X3, surtout pour des applications militaires… »
        .
        En effet.
        .
        On dirais qu’ils tentent de pousser un appareil civil aux militaires ..D’après moi une lourde modification du concept de base s’impose, pour une adaptation « correcte » vers du militaire. N’empêche que le RACER semble être un bon coup pour le futur marché civil.

        • Fralipolipi dit :

          @Nico & Alpha
          Avec tout l’espace dégagé vers l’avant en ayant inversé la flèche des ailes du X3, et en ayant en plus fait basculer les hélices du côté arrière des ailes,
          je vois tout au contraire de vous le futur RACER comme l’hélico idéal des Forces Spéciales !
          .
          Hyper-rapide, très forte autonomie et rayon d’action, ultra polyvalent, adapté tant à l’emport d’armements (à l’avant, façon canon du Tigre, ou sous ses ailes) qu’à celui de troupes et de matériels.
          Il coche toutes les cases.
          .
          Faudra juste bien apprendre au chien (Cf l’article Opex d’hier) de ne pas aller sniffer trop loin vers l’arrière.
          .
          A suivre.

  8. Breer dit :

    Chez Airbus, il faisait bon rêver …..