Mali : Des frappes aériennes françaises ont mis hors de combat « plusieurs » jihadistes à Dialoubé

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

25 contributions

  1. JG von Rheydt dit :

    L’ingérence de Barkhane dans les affaires intérieures du Tchad est salutaire dans le sens où elle ouvre le débat sur le but des opérations françaises au Mali. Le qualificatif de terroriste n’est il pas systématiquement galvaudé et accepté sans discussion pour mettre sous le tapis d’autres revendications qui auraient le mérite d’être discuté?

    • Carin dit :

      @jg von rheigt
      Le mot terroriste découle de terreur… ces gars sèment la terreur partout où ils passent.. il n’y a rien de galvaudé… ce sont bien des terroristes, qui rançonnent les villages après leurs avoir donné un exemple de leur cruauté.. ils n’ont aucune autre revendication que «  moi y en a vouloir tes sous, ta fille, tes vivres, ton essence etc..etc.. »

      • Faublas dit :

        Ou donner de l’argent pour l’hébergement contre le silence… dans un pays qui n’a rien

    • Affreux Jojo dit :

      On discute pas. On écrabouille d’abord. Et après on négocie leur reddition avec les morceaux qui restent.

      France FUCK YEAH.

    • helaine jean pierre dit :

      Un dictateur en vaut un autre dans cette région. . Destabiliser le Tchad serait une catastrophe. Réponse insatisfaisante ? Allez, soyez un peu cynique pour une fois.

    • v_atekor dit :

      S’il y avait des processus politiques établis, assez fiables, et aux modalités suffisamment partagées pour permettre des débats dont l’issue est reconnue, je pense en effet qu’on n’en serait pas là. Cela étant, aligner une 40aine de pickups avec hommes et armes venus d’un pays notoirement instable (la Libye) n’est pas la façon la plus efficace d’arriver à un compromis sur une idée, fut-elle légitime.

    • Tibo dit :

      Cet article parle d’une opération au Mali dans le cadre de Barkhane et non d’une quelconque ingérence dans les affaires intérieures du Tchad.

    • Czar dit :

      tiens, le troll schleuh

      tu veux qu’on ouvre le débat pour savoir si le combo chaussettes-sandales ne relève pas du terrorisme visuel aussi ?

  2. nimrodwig dit :

    Je trouve tardif que l’on commence seulement a armer nos reaper, enfin cela va permettre d’être plus décisif dans l’action
    contre tel ou tel groupe jihadiste en zone sahélienne. Le rapport temps sera raccourci et c’est important.
    En tout cas un grand bravo a nos aviateurs et hommes de troupes pour le travail effectué.

  3. werf dit :

    Il faut arrêter de féliciter nos aviateurs pour avoir éliminés 15 djihadistes présumés. Ce sont des professionnels et ils font le job demandé par l’état major. Quand on fera un jour, dans 20 ans, le bilan complet, y compris financier, de cette opération on verra que la France a dispersé ses moyens, ses matériels et son argent, comme l’eau dans le désert, pour des résultats nuls car les problèmes africains seront toujours là. Je suis pour faire payer une contribution spéciale aux grandes entreprises françaises qui ont des intérêts dans le secteur sahélien car cela nous permettra de financer des priorités sur le territoire métropolitain, y compris en matière de défense.

    • Optimist dit :

      Il faut surtout arrêter de croire que l’on peut faire payer les entreprises sans impacter votre portefeuille. Vous voulez faire payer une surtaxe à Areva? Areva la refacture à EDF, qui vous la refacture sur votre tarif d’électricité. Perdu!
      C’est du raisonnement de rond point, ça tourne en rond.

      • werf dit :

        C’est vrai que l’on vous pousse au tout électrique, même pour la voiture, et on vous dira demain il faut conserver nos centrales à charbon, nucléaires et même construire des EPR à 1 milliard, et tant pis pour les déchets et les batteries polluantes. Quant à EDF, c’est une entreprise hors contrôle du gouvernement dirigée par une cohorte de centraliens surpayés et qui bénéficient de l’électricité gratuite ou presque. Quant à Areva, les projets perdus dans les sables du Niger ont coûté des milliards, sans trace de nouveaux gisements d’uranium, ni procès des dirigeants trop bien payés.
        Enfin, tout cela montre que la France ne tourne pas rond et qu’elle ferait mieux de ravaler sa fierté et sa suffisance en regardant ce que font les pays les plus vertueux pour le climat et pour l’avenir de leurs enfants. Je vous rassure l’état ne vous oubliera pas il vous fera payer en impôts toute cette gabegie!

        • Thinker dit :

          La France émet 1% du CO2 mondial, transport aérien et maritime international exclu, agriculture et élevage compris ! Notre mix électrique « tout nucléaire » est l’un des plus propre du monde, les pays faisant mieux que nous sur ce point se comptent sur les doigt d’une main, et ils sont tous peu peuplés et gâtés par la nature (topographie) en disposant de capacités hydroélectriques phénoménales comparées à leur taille.
          Chez EDF, la vrai gabegie a été imposé par l’état en forçant la boite à surpayer ses achats d’électricité dit « nouvelles renouvelables » dont le cout se retrouve sur la facture du consommateur et commence à déstabiliser la fiabilité de la production, orientant lentement le secteur vers marché « de la pénurie ». Un marché qu’il va falloir gérer en mettant en circulation le nouveau compteur linky (pour un cout de R&D de 2 milliards) qui permettra l’intrusion dans votre vie privé et fera exploser encore le prix à la consommation, et en contractant de couteux « forfait » avec les gros consommateurs industriels qui restent dans le pays pour gagner le droit de les débrancher en cas de besoin (ça coute 100 millions d’euros par an).
          Tout ça pour réduire les émissions carbones du secteur qui selon Jancovici génèrent nationalement une part de 15% de nos 1% mondiaux (0,15% de la part mondiale transport maritime exclu), c’est à dire moins que le chauffage domestique, que ce qui reste de l’industrie ou des transports. Jancovici plaide pour le bannissement du fioul et l’aide à l’équipement de pompe à chaleur parce qu’il faut être cohérent.

          Au Niger Aréva à 2 site, l’un deux est l’un des plus gros au monde et cela lui suffit. Aréva n’envisage pas depuis des années de s’agrandir dans le pays alors que ses ressources en minerai sont largement sous exploitées. Aréva a fait valoir des années durant pour bloquer l’arrivée d’autres acteurs dans le pays (pour des raisons de stratégie commerciale internationale, le Niger a le meilleur uranium du monde, cad le moins cher) que cela consommerait trop d’eau d’accroitre la production dans un pays où la ressource est limité. Malheureusement, le Niger ayant désespérément besoin d’argent, il a fini par autoriser d’autres acteurs à s’installer, dans l’indifférence la plus totale de nos antinucléaire nationaux qui ont beaucoup brocardé la boite pour ses pratiques locales.
          Tenant visiblement vos informations de sources douteuses, vous en êtes arrivé à mélanger un petit peu tout comme Aréva au Niger avec le scandale uramin d’Aréva au Canada (dans le quel Aréva s’est effectivement fait fourguer un mauvais site à prix d’or parmi tout les autres sites qu’elle exploite dans ce pays).
          Vous semblez également avoir fait de l’activité d’Aréva la cause unique de l’intervention au Mali, ce qui est hautement discutable.

          Et aussi les couts que vous évoquez pour Flamanville sont malheureusement faux ! Je vous laisse aller vous renseigner, mais je vous conseille de prendre un calmant avant de voir les vrais chiffres !

    • Czar dit :

      c’est surtout les chinetoques et tous les autres Européens à qui il faut présenter la facture

      La France assurait jadis la stabilité du continent alors que ses entreprises y étaient fortement implantées

      aujourd’hui, on joue les gendarmes bénévoles au profit d’à peu près tout le monde avec en plus une opinion publique geignarde et revendicative qui trouve toujours le moyen

      pour le coup, un peu de trumpisme sera bienvenu : soit vous raquez/privilégiez nos boites, soit vous vous démerdez avec vos nouveaux clients/fournisseurs, le statu quo actuel est une impasse totale

  4. Tjiba dit :

    Je ne pas du tout à cette soi-disante frappe de barkhane.

  5. EricRome dit :

    Je serais curieux de comprendre la stratégie derrière ces opérations par rapport à la situation en Libye. En Effet il semble que Haftar est en train de conquérir du terrain et des zones à pétrole au sud de la Libye, y aurait-il collaboration entre Haftar et la France ? il semble que ce soit la question que se posent certains en Italie…

  6. Carin dit :

    Que la France aide haftar en sous mains est un secret …. de polichinelles, et ce depuis que nous avons perdu 3 gars de la DGSE dans un accident d’helicoptere qui appartenait aux troupes du général haftar… la question serait plutôt de se demander pourquoi les italiens n’en parlent que maintenant??

  7. Le Glaive dit :

    L’épopée des armées françaises en Afrique du Nord.. : un roman de geste à la mesure de notre pays: le fin du fin de notre technologie militaire, les gros moyens, une logistique impressionnante, un gouffre financier sans fond, tout cela au service d’opérations qui font un peu penser à Don Quichotte et à la 7e compagnie en même temps: il ne s’agit pas de se moquer des professionnels, les soldats français, qui font ce qu’ils peuvent avec les moyens qu’ils ont et qui exécutent les ordres de leur commandement.
    Il s’agit de mettre en relief ce qu’il y a de pathétique depuis si longtemps dans l’acharnement des politiciens français à jouer au gendarme et au voleur dans le grand bac à sable africain. Disproportion des moyens jusqu’à atteindre des sommets de surréalisme: Le drone contre la mobylette; les bombes laser et l’Atlantique bourré d’électronique contre le pick-up; le soldat français armé jusqu’aux dents avec 30 kg de matériel sur le dos contre le rebelle en djellaba et en babouches..
    Tout cela a un côté presque burlesque, et 30 ou 40 ans d’années d’opérations démontrent largement l’inutilité de tout cela et que au final c’est toujours le désert qui l’emporte.. l’Histoire sans Fin..
    Il ne s’agit pas de dire qu’il faudrait laisser faire, mais que ce n’est pas là que ça peut se régler mais peut-être demain depuis des bureaux à Paris: quelques décisions courageuses, quelques mises sous séquestre du patrimoine immobilier de certains dictateurs africains, quelques blocages de comptes en banque, quelques arrestations à l’arrivée au Bourget ou à Orly, quelques signaux forts pour indiquer que la fête est terminée.
    Et convoquer une assemblée générale des patrons français qui se partagent une bonne partie de la galette en Afrique, pour leur dire qu’il est tems de quitter les palaces et de venir participer plutôt et d’abord au développement de la France en métropole..
    La relation entre la France et l’Afrique est une relation d’opérette tragique, dans laquelle la corruption et les coups de trique militaire alternent, qui n’a pas de solution et qui ruine un peu plus chaque jour une partie de ce continent et notre pays.
    Et surtout encore une fois il y a tellement de choses à faire pour nos armées sur le territoire de la métropole, qu’ils auront de quoi s’occuper largement pendant 10 ans si l’on veut vraiment remettre notre pays à l’endroit..
    Ce n’est ni une question d’argent ni une question de moyens technologiques ou militaires, il suffit de courage politique et d’une petite semaine d’action diplomatique, économique, judiciaire, courageuse.
    Malheureusement chacun peut constater chaque jour que la France n’est plus capable de fournir ce minimum de dignité.

    • Thinker dit :

      Notre pays ? Mais tout le monde voit bien que vous n’êtes pas Français mon bon monsieur, à défaut d’être matinal pour un samedi matin.
      Vos écrits surréalistes sont parfois distrayants, parfois insultants. La dignité commanderait de relever toutes les contre-vérités que vous avez affirmé dans le texte dense ci-dessus, mais comme les Français ne sont plus capables de faire preuve de ce minimum de qualité, on se contentera de faire remarquer que vous n’avancez pas beaucoup d’éléments factuels pour étayer vos affirmations.

      • Ah Ca ! dit :

        @ Thinker de Thinker toy’re US
        Pour les traites de votre trempe, en temps de guerre, vous prendriez 11 + 1 mais si j’avais mon mot a dire je préférerai vous livrer à l’Arabie saoudite… que MBS s’occupe de vous.
        @Le Glaive
        Avec des types comme Thinker voila pourquoi la France est là ou elle est… Tout ce qu’ils cherchent c’est de piller la France.
        Bon souhaitons lui, au moins, un chaleureux voyage chez son associé MBS….

      • Le Glaive dit :

        @ Thinker (  » penseur », en français ! ça ne s’invente pas ! ) : euh: votre jugement de valeur, que rien ne vient étayer, ne m’en fait frissonner ni l’une ni l’autre, car il faudrait des dizaines de pages pour faire l’énumération factuelle du désastre français en Afrique, et de la relation toxique ( pour nous surtout ) avec ce continent. je ne prends que le dernier exemple de la dernière tentative en date de putsch au Gabon ( où j’ai vécu) : intervention immédiate de la France qui exige le respect des procédures constitutionnelles, légales…. et s’empresse, 15 jours après, de soutenir la tentative américaine de putsch au Vénézuela (avec une pantin fabriqué chez eux, à Washington-même ) ! cette dernière anecdote parmi des centaines, me confirme la veulerie de mon pays, son entrisme , son deux poids, deux mesures, , ses ingérences inacceptables et le désastre diplomatique qu’elle poursuit avec constance depuis 50 ans. Que l’Afrique, en retour, nous « envahisse  » peu à peu n’est que justice, et les français aiment ç a apparemment : qu’on leur en donne : vos amis sont à l’origine de tout ça. de Foccart à Bolloré. effectivement, mon bon Monsieur, je ne suis pas de cette France-là. et je m’honore de ne pas en être.

    • centurion dit :

      Une position de bon sens, mais trop simple pour etre comprise de nos soit disant élites

  8. EricRome dit :

    Peut-etre ils observent que la tournure des évènements semble en faveur de Haftar et craignent pour leur intérets en Libye et que la France en retire des avantages, mais est-ce vraiment le cas ? la Libye ‘est un terrain délicat dans les relations entre la France et l’Italie, de nombreux Italiens nous en veulent depuis l’opération Sakorzy, à tort ou à raison.