Irak : Les artilleurs français ont détruit une colonne de véhicules de l’État islamique avec des obus « BONUS »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

81 contributions

  1. NightGolbin dit :

    Bonjour,

    Les obus BONUS ce sont ceux qui donnent double XP ? 🙂

    Cordialement

  2. Polymères dit :

    L’artillerie de précision, un élément important qui prendra toujours plus de place sur le champ de bataille. Même si certains pensent que l’utilité d’une artillerie c’est de saturer une zone, la réalité montre, comme elle l’a déjà montré pour les bombes aériennes, qu’il vaut mieux frapper au bon endroit une fois, que frapper au mauvais endroit 10 fois en espérant que la onzième y arrive, ce qui n’est pas toujours le cas.
    Si bien entendu il convient de maintenir une capacité de saturation face à un regroupement important d’ennemis, ce qui amène l’efficacité, c’est la précision. A quoi bon avoir 20 canons qui tirent contre une tranchée ennemie en espérant qu’un obus tombe dedans quand vous pouvez avoir un canon qui assurera d’atteindre ce trou? Le principe même de s’enterrer pour se défendre face à un ennemi disposant d’obus de précision devient inutile. Pour beaucoup encore, l’artillerie c’est la saturation, c’est devoir et pouvoir envoyer un maximum d’obus pour un spectacle sons et lumière, mais honnêtement, personnellement, je pense que c’est l’artillerie d’hier, c’est celle nécessitant un maximum de tubes crachant un maximum d’obus pour obtenir un résultat qui bien souvent, si on devrait compter les obus inutiles à ce résultat on relativiserait bien des choses.
    L’obus BONUS fait partie de ces munitions d’artillerie intelligentes qui permet d’obtenir avec peu d’obus, un maximum de résultat. Il reste limité aux véhicules, mais voilà, il montre son efficacité. On imagine également clairement comment le conflit ukrainien par exemple, avec cet obus, pourrait bouleverser bien des choses (peu importe le côté ou l’on se trouve), alors qu’on peut voir chez nous, certains yeux qui brillent encore devant un usage classique de l’artillerie dont on pense qu’on devrait s’inspirer, comme si ça serait le reflet de la guerre de demain alors que ce n’est que le reflet de l’artillerie d’hier, même si elle reste encore largement utilisée ainsi dans le monde (et chez nous aussi, même si on arrive à réduire la zone d’impact). L’avenir c’est la précision métrique de la même manière qu’on ne va pas revenir en arrière avec des bombes aérienne non guidées, d’ailleurs quand on a plus de systèmes de guidage, on dit carrément « qu’on n’a plus de bombes ».
    Obus guidé laser/GPS, roquettes guidées et autres, ça peut paraitre cher aux yeux de beaucoup, mais l’efficacité n’a pas de prix et il est tout aussi faux de comparer le prix unitaire d’une munition guidée avec le prix unitaire d’une munition non guidée comme si l’efficacité serait la même, non, l’un atteint la cible désignée, l’autre on ne sait pas combien on va devoir en tirer et l’assurance de toucher la cible (et de la surprendre) est incertaine, faut pas non plus tirer 10 obus à côté de la cible, permettant aux types d’en face de se cacher dans leur emplacements fortifiés…

    • NRJ dit :

      Pas d’accord. Les munitions guidées ont certes un avenir dans l’artillerie, mais en aucun cas celle-ci ne doit voir sa capacité de saturation disparaître. Les munitions guidées sont chères, c’est vrai, et sont utiles pour traiter un ennemi que l’on aurait pas les moyens de détruire par l’aviation (le couple drone tactique ou observateur + artillerie sera toujours moins cher que l’intervention d’un Rafale et d’une bombe de 250 kg). Mais la saturation n’y perd pas pour autant ses plates-bandes. Déjà, on ne saura pas toujours ou est l’ennemi, qui peut se camoufler dans des forêts, des mouvements de terrain, dans des tranchées, etc…. On n’aura d’ailleurs pas toujours les moyens aériens de l’observer à cause des menaces sol-airs. Penser que tout se règlera par des frappes chirurgicales est donc absurde. Cette volonté de précision est exactement le concept qui marche sur le papier, mais qui se trouvera dépassé dans la réalité.

      Par ailleurs, la saturation a un autre effet tout aussi important. C’est la psychologie. Face à un tir massif d’artillerie, dans la fumée, le bruit et les cratères d’obus qui se forment, aucun régiment ne peut garder sa cohésion et son organisation. Et si on récolte moins de « kill » par obus, cela rend l’ennemi autrement plus vulnérable. Concrètement il vaut mieux faire face à 10 personnes attaquants de façon désordonnée que faire face à 5 personnes soudées et coordonnées. Et cela vaut aussi bien pour l’attaque que pour la défense: Un tir d’artillerie peut retarder une attaque adverse le temps qu’ils se réorganisent. Cet avantage pèse certes peu dans des conflits asymétriques comme le Mali ou l’Afghanistan. Mais en cas de guerre chaude, que ce soit face a la Russie ou à ses milices séparatistes, c’est ce phénomène qui comptera le plus.

      On notera enfin que l’artillerie de saturation progresse en parallèle à l’artillerie de précision. Déjà par la capacité à tirer plusieurs obus au même endroit et en même temps en baissant le canon pendant une campagne de tir. Ensuite par la relative précision des lance-roquettes multiples (LRM) qui va en augmentant ainsi que celle des canons. Et enfin pour certaines nations par l’usage massifs de sous-munitions. Un Smertch russe peut envoyer par roquette 7000 sous munitions anti matériel et 25000 antipersonnelles . Soit 400 000 pour ses 12 roquettes. On ne peut qu’imaginer le résultat d’une batterie de Smertch tirant au même moment.

      • ji_louis dit :

        Bataille de Debaltseve; Une formation blindée ukrainienne anéantie en quelques minutes par un tir de saturation russes (munitions thermobariques), ça a calmé les ardeurs ukrainiennes et stabilisé le front. Le retex est que seuls les chars lourds ont une chance d’y résister.

        • dolgan dit :

          La guerre en ukraine montre la guerre qu’on peut faire avec des moyens (limités en plus) de l’époque de l’URSS. C’est assez loin de la modernité actuelle. Surtout côté ukrainien.
          .
          Et ne parlons pas stratégie ou niveau du rapport de force….
          .
          Il y a plein de chose à y apprendre, mais vouloir y voir une projection de ce que pourrait être un conflit de haute intensité entre deux nations militaires puissantes et modernes est absurde.

      • nexterience dit :

        pas 7000!
        646 sous munitions anti-matériel par roquette.
        Sans maitrise des airs, l’artillerie russe sera difficilement utilisable.

        • NRJ dit :

          C’est 6990 sous-munitions anti matérielles selon le livre « véhicules blindés du 21ème siècle » de Youri Obraztsov.

      • Alain d dit :

        @NRJ
        Perso, suite à nos derniers échanges sur le sujet, je soutiens l’avis de Polymères.
        Pour rappel, ma préférence, artilleries et blindés légers et agiles avec différents types d’obus « intelligents », et des fantassins bien équipés et renseignés.
        Et de MMP, MLP, AA (façon MMP, caméras et capteurs) pour les blindés et les fantassins, en mutualisant au maximum les équipements.

        Pourquoi vider 2, 3 ou 4 MLRS pour dézinguer une colonne de blindés alors que quelques obus peuvent faire le boulot proprement même avec une colonne dynamique.
        Parce que les MLRS contre une colonne dynamique, ça semble moyennement efficace !
        De plus, pour que les MLRS russes (roquettes non guidés) soient efficaces en saturation, ils doivent être relativement proches de la cible, pour que la zone au sol soit assez homogène et concentrée, ce qui les expose bien plus à des tirs de contre batterie, voir à un raid de blindés équipés d’antichars.
        Avec des MLP ~ 10 km de portée, les MLRS se retrouveraient très vite dans le rayon d’action des blindés à roues.

    • Edgar dit :

      @ Polymere: « …quand vous pouvez avoir un canon qui assurera d’atteindre ce trou?  » Ce fut la logique et la pratique de l’artillerie britannique avant la bataille de la Somme, en 1916. Réplique allemande: abandonner les tranchées pour occuper les trous d’obus, en avant et en arrière de la tranchée visée par l’artillerie.

    • MP3 dit :

      L’obus guidé type Excalibur est beaucoup trop cher.
      La solution la plus adaptée ce sont les fusées à correction de trajectoire, 5 à 10 fois moins chères et presque aussi précises.

  3. Bouli dit :

    je dois dire que je suis toujours très impressionné par les comptes-rendus de cette force Wagram

    ces obus BONUS ont l’air étonnants

    et les CAESAR ont l’air d’être d’excellentes armes

    • Serpeau dit :

      Les Caesar n’ont pas que l’air d’être performants ; ils le sont et ils l’ont montré à maintes reprises en situation depuis plusieurs années

    • Blondin dit :

      votre pays devrait d’ailleurs en acheter après les Griffon et Jaguar, ça serait cohérent. D’ailleurs de quoi etes vous équipe à l’heure actuelle ? ll n’y a plus de 155 il me semble, mais vous avez du 105 tracté ? Au fait vous etes bien Belge, ou je me trompe ? si c’est le cas, toutes mes excuses !

      • Hermes dit :

        Toutes mes excuses si vous êtes Belge ou si vous ne l’êtes pas ? huhu

      • Bouli dit :

        oui, je suis belge

        à ma connaissance, l’artillerie de mon pays est obsolète aujourd’hui, enfin rien d’aussi bien que ces Caesar

        il y a sans doute beaucoup de choses dont on aurait besoin, à commencer d’ailleurs par des militaires, beaucoup partent et sont difficiles à remplacer

        on ne va pas lancer un débat là dessus

        mais votre matériel aura largement prouvé sa valeur, c’est certain

  4. Pierre dit :

    Belle efficacité et belle technologie ce BONUS.

    • Rovere dit :

      C’est plus facile de dépenser tout cette argents pour toujours détruire au lieu de régler les problèmes en France il y a pas de quoi être fier de toutes ces bombes ! C’est curieux ont attend jamais les écologistes par rapports les conséquences pour l’environnement

      • Blondin dit :

        quelles bombes ? et vous parlez des dégâts sur l’environnement causé par les explosions d’obus ? il va falloir atterrir, le coup de l’argent dépensé dans la défense, au détriment des « problèmes », ça veut donc dire qu’on garret d’entretenir la defense de notre pays et on reverse les 40 milliards aux oeuvres sociales ? c’est une bonne idée, à quoi bon payer des études sur les nouvelles technologies, faire travailler qqes centaines de milliers de personnes, en France, générer un excédent commercial, avoir un réel poids diplomatique et militaire… tout ça alors qu’on pourrait facilement entretenir quelques dizaines, voir centaines,de milliers d’assistés ! et en plus ça pollue, toutes ces bombes, obus, missile… c’est la première fois que j’entends qqun qui met en avant l’argument écolo, en plus du social bien connu, pour expliquer que la défense de son pays, et ben ça sert à rien ! à part polluer et priver des gens d’allocations sociales evidemment bien méritées !!

  5. Olinter dit :

    C’est le cadeaux « BONUS » !!!!

    • caiusbonus dit :

      Certes, mais le véritable cadeau c’est la blancheur du champ de bataille après le tir!

  6. LeGaulois dit :

    Y´a un gadget dans l´obus?
    Bon je sors… 🙂

  7. ced dit :

    Une question : pourquoi l’ordre initial était seulement de barrer la route et non pas de détruire ?

  8. Un secouriste dit :

    C’est bien la première fois que des personnes se plaignent quand leur bonus tombent à la fin du mois…

    Je vous prie de m’excuser.

  9. Deres dit :

    Si c’est bien 100% d’efficacité, 4 obus avec 2 sous-projectiles chacun détruisant 8 cibles, c’est effectivement très impressionnant. La difficulté est aussi bien entendu que les deux sous-projectile d’un obus ne frappe pas la même cible ou une cible déjà détruite.

  10. vrai_chasseur dit :

    Pour donner une idée : 8 véhicules de Daech en mouvement, 4 obus BONUS tirés en moins d’une minute d’intervalle. Les 8 véhicules et leurs occupants détruit presque simultanément.
    BONUS n’est pas le seul obus intelligent : il y a le KRASNOPOL russe (utilisé en Syrie), le M712 COPPERHEAD américain (ce dernier est utilisable aussi sur un CAESAR français). Mais ils demandent tous une illumination laser de la cible – donc des FS au sol ou un aéronef, pour illuminer.
    Le BONUS leur est probablement supérieur en ce sens qu’il n’a pas besoin d’illuminateur de cible, il les détecte et les verrouille lui-même avec une électronique en vision 3D. Et avec 2 ogives indépendantes par obus il peut frapper 2 cibles simultanément en 1 seul tir. Ce qui explique pourquoi 4 obus BONUS ont suffi à détruire 8 véhicules de Daech.
    Comme le dit le Colonel d’artillerie V.L., c’est en train de changer une bonne partie de la doctrine d’emploi de l’artillerie.
    Les artilleurs français qui avaient déjà une très forte cote en Iraq parmi toutes les forces en présence, vont encore plus inspirer le respect.

    • Nico St-jean dit :

      @ vrai_chasseur

      Vous oubliez la M982 « excalibur » que les M777 américains utilisent. 57 km de portée max, guidé par GPS (bientôt bi-mode SAL/GPS et avec trajectoire plongeante en version EST)
      .
      Bref, celle là aussi ne nécessite pas de pointeur laser.
      .
      « Les artilleurs français qui avaient déjà une très forte cote en Iraq parmi toutes les forces en présence, vont encore plus inspirer le respect. »
      .
      Yep.

      • Blondin dit :

        l’excalibur coûte aussi cher qu’un missile, et plus qu’une GBU, si mes infos sont bonnes, et il faudrait baisser les coûts pour que ça devienne « employable » de manière plus systématique. Pour la portée de 57 km avec le tube de 39 calibres du M777, vous etes sur ? ça me parait beaucoup

        • MP3 dit :

          Oui Excalibur est hors de prix, qqch comme 100000$ Il paraît.
          Et pareil je doute d’une telle portée avec un 39 calibres.

      • nexterience dit :

        Votre patrie, le Canada, n’a rien d’équivalent ?

  11. Dknh dit :

    Je croyais que les obus cargo étaient des obus embarquant des sous-munitions et que ceux-ci étaient interdits maintenant ?

    • Obelix38 dit :

      Selon l’article 2 de la convention d’Oslo de 2008 entrée en vigueur en 2010 :

      2. Le terme « arme à sous-munitions » désigne une munition classique conçue pour disperser ou
      libérer des sous-munitions explosives dont chacune pèse moins de 20 kilogrammes, et comprend ces
      sous-munitions explosives. Il ne désigne pas :
      (a) une munition ou sous-munition conçue pour lancer des artifices éclairants, des
      fumigènes, des artifices pyrotechniques ou des leurres, ou une munition conçue
      exclusivement à des fins de défense anti-aérienne;
      (b) une munition ou sous-munition conçue pour produire des effets électriques ou
      électroniques;
      (c) une munition qui, afin d’éviter les effets indiscriminés sur une zone et les risques posés
      par les sous-munitions non explosées, est dotée de toutes les caractéristiques suivantes :
      (i) chaque munition contient moins de dix sous-munitions explosives;
      (ii) chaque sous-munition explosive pèse plus de quatre kilogrammes;
      (iii) chaque sous-munition explosive est conçue pour détecter et attaquer une cible
      constituée d’un objet unique;
      (iv) chaque sous-munition explosive est équipée d’un mécanisme électronique
      d’autodestruction;
      (v) chaque sous-munition explosive est équipée d’un dispositif électronique
      d’auto-désactivation;

      https://amnestyfr.cdn.prismic.io/amnestyfr%2F84102673-c843-4af3-9e71-81a6e842693c_convention%2Bon%2Bcluster%2Bmunitions%2Bf.pdf

    • vrai_chasseur dit :

      @dknh
      La question est valide. Le Sénat l’a étudié. La conclusion est que BONUS dispose d’une double auto-destruction en cas de non-atteinte de sa cible et que sa probabilité de dommage non souhaité est de moins de 1%. Le cas a aussi été testé pendant les essais de qualification : 8 chars, et au milieu une voiture civile. les chars ont été détruits mais la voiture est restée intacte.
      Dans le même cas, une arme à sous-munitions classique aurait pulvérisé la voiture.

    • batgames dit :

      oui parce que la porte cargo refuse de s’ouvrir en vol

    • MD dit :

      Si ces obus violaient une quelconque convention internationale, croyez vous vraiment que les Suédois auraient participé à leur étude, et à leur fabrication?
      Et qu’ils se seraient associés aux Français pour le faire ?

  12. didixtrax dit :

    pourquoi chercher à « barrer la route » et non pas à détruire immédiatement ? DAESH c’est les méchants non ? combien coûte un BONUS par rapport aux N obus « normaux » fournissant un résultat équivalents ?

    • jyb dit :

      @didixtrax
      probablement pour une question d’imbrication.

    • Clément dit :

      Par ce que pour détruire il faut d’abord « fixer » la cible. Dans le cas présent les deux ont fait en même temps.

  13. Sgt moralés dit :

    208 ventes export en 2017,prouvent qu’un bon materiel innovant se vend sans faire de vague.

  14. Bonsoir,
    Donc ,plus d’excuses pour bombarder par erreur écoles, hôpitaux, civils.Que des cibles militaires.Avec à l’appui un excellent service de renseignement militaire.

    • Pravda dit :

      D’un point de vue « éthique » , allez donc faire le même genre de remarques « de l’autre côté », les français n’ont pas ce genre de pratiques.
      D’un point de vue technique, ce genre d’obus antichars, n’a pas grande utilité sur un hôpital, même psychiatrique.

  15. tartocitron dit :

    4 obus BONUS pour 8 blindés.
    L’obus BONUS porte bien son nom 🙂

  16. Obelix38 dit :

    Pas si mal pour un obus « intelligent » de la fin du siècle dernier . . .
    https://www.youtube.com/watch?v=YEI9AOhScMY

  17. Obelix38 dit :

    . . . Une vidéo encore plus claire pour comprendre le fonctionnement de cette munition . . .
    https://www.youtube.com/watch?v=UOLTbWmr88k

  18. alexandre dit :

    Une arme à sous missions intelligente, ça commence à devenir un peu flippant…

  19. Expression libre dit :

    Bon, comme les CAESAR seront bientôt retirés, c’est bon pour l’export, ce genre de nouvelles.

  20. Rovere dit :

    C’est plus facile de dépenser tout cette argents pour toujours détruire au lieu de régler les problèmes en France il y a pas de quoi être fier de toutes ces bombes ! C’est curieux ont attend jamais les écologistes par rapports les conséquences pour l’environnement

    • MD dit :

      Certes, détruire des djihadistes en Irak ou en Syrie ne résoudra pas tous le problèmes qui peuvent exister en France. Mais cela permet quand même d’en éliminer un bon nombre .
      Et si les écolos ne disent rien , c’est qu’ils sont sans doute parce qu’ils pensent que l’environnement sera aussi protégé de cette manière là . :)!

  21. Rovere dit :

    C’est effrayant tout ces commentaires ! L’Irak est mon pays ! Je suis dégouté de voir ce que ont fait de le berceau des la civilisation ! C’est une honte !!! Comment peut ont être fier de toutes cette armada de mort ? Les hommes sont devenus fou ! Depuis quant les problèmes ce regle par des bombes ! C’est curieux ont attend jamais les écologistes parler des dégâts que ces bombes de destruction provoque comme dégâts pour l’environnement ! C’est bien toute ces dépenses inutiles ! Au lieu de régler les problèmes en France ! Tout ce paye un jour ! Honte sur tout les gens qui soutient la guerre.

  22. Myshl Mabelle dit :

    Au su des problèmes de vieillissement des tubes, et de leur renouvellement… Problématique… Je ne comprends pas la décision militaire d’un « tir de barrage », des coups pour rien qui vieillissent inutilement nos canons.

    S’agit-il d’une décision politique avant que militaire? Si oui, quand laissera-t-on enfin nos militaires faire leur métier?

    • jyb dit :

      @myshl
      Non.autant en irak la décision de tir était soumise à validation des irakiens , autant en syrie c’est l’em de la coalition qui diligente.
      Il faut bien voir que le convoi avait une douzaine de kilomètres a faire pour arriver sur la zone de combat donc obligation d’aller vite.

    • dolgan dit :

      Troll.
      .
      Les tubes s’usent parce qu’on les utilise.
      .
      Les tubes sont léger et tirent des munitions performantes. Ils s’usent donc plus vite que des tubes lourds tirant des munitions moins bonnes. Le gain d’efficacité (portée, précision) par rapport à la génération précédente vaut largement l’usure des tubes.
      .
      Il n’y a pas de problème de renouvellement des tubes, juste des politicards/journalistes/trolls qui font du buzz autour de la question .

    • MP3 dit :

      Un tir de barrage sert, comme son nom l’indique, à faire barrage. Dit autrement, à stopper un ennemi en mouvement.
      Une fois celui-ci à l’arrêt ça devient du gâteau avec du BONUS.

  23. nimrodwing dit :

    C’est le cadeau Bonux ce bonus ! belle efficacité, c’est aussi remarquable que redoutable.
    Encore un grand bravo a nos artilleurs !

  24. Sentinelle36 dit :

    Et par Sainte Barbe !!!
    Vive la bombarde !!!!

  25. nexterience dit :

    Le SMART allemand s’en rapproche mais a l’inconvénient d’utiliser un parachute:
    https://en.wikipedia.org/wiki/SMArt_155

  26. MP3 dit :

    Même si ses jours doivent être comptés en Irak, l’artillerie aura fait un super boulot.

    • jyb dit :

      @mp3
      complètement. et il faut lourdement insister sur le fait qui si c’est l’artillerie qui a tapé, c’est parce que la météo ne permettait pas des frappes aériennes.

      • MP3 dit :

        L’artillerie est depuis un moment une arme très souple d’emploi, permettant d’agir sur l’ennemi, sur les amis, sur le terrain, sur les perceptions aussi.
        Certains l’avaient oublié. CHAMMAL l’a brillamment rappelé.

  27. Jason Bourne dit :

    Je trouve inadmissibles que l’on utilise des obus avec cadeau Bonux ! On fait la guerre, on ne fait pas de l’humanitaire ! Un obus est fait pour détruire et pas pour distribuer des cadeaux comme un paquet de lessive ! On ne va pas amadouer ces illuminés avec des cadeaux aussi beau soient-ils ! C’est quoi la suite ? Des obus avec des albums et des autollants panninis ? Je suis sûr qu’ils ont du bien rire en face quand ils ont reçu leur cadeaux bonux ! 🙂

  28. batgames dit :

    vous êtes sur ……..c’est pas BONUX par hasard …..çà lave plus propre

    • revnonausujai dit :

      vous ne croyez pas si bien dire !
      A l’origine, la marque Bonux s’appelait Bonus; je vous parle d’un temps que les moins de soixante ans ne peuvent pas connaître !

      • tschok dit :

        C’est bien ce que je pensais: vous êtes le mari de la mère Denis.

        • revnonausujai dit :

          Ah, c’était vous l’officier d’état-civil chenu qui a célébré le mariage ? je me disais bien que j’avais déjà oui vos ratiocinations quelque part !

  29. dolgan dit :

    On a une idée de l’efficacité des systèmes de défense active (t14) face à des obus bonus?
    .
    Les « obus » entrent dans la bulle protectrice? Ou la flèche de cuivre en fusion est déclenchée assez loin du char pour s’en affranchir?

  30. Myshl Mabelle dit :

    @ dolgan 08/12/2018

    Cher Drôle

    Il n’y a pas de fumée sans feu…
    Quand la députation s’inquiètait, plus (Excusez du peu) le DGA, il y a un an…
    Nos canons s’usent, Bourges ne sait pas tous les remplacer.
    Nous avons un problème, levé il y a un an, et il m’étonnerait qu’il ait été résolu depuis.

    http://www.opex360.com/2017/11/10/vers-des-tensions-capacitaires-de-lartillerie-francaise-apres-son-engagement-en-irak/

    • dolgan dit :

      On sait les remplacer , ça pose pas de problème, on a juste laissé le créneau pour la fabrication d’autres tubes. Rien d’inquiétant …
      .
      Le fait qu’on continue à tirer beaucoup en ce moment ne vous interroge pas sur la réalité des choses telles que présentée par certains il y a un an?

  31. zak75 dit :

    Donc il on eu le cadeau Bonux suite à un tire de BONUS.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Bonux