Barkhane : Un drone MQ-9 Reaper français s’est écrasé près de Niamey

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

88 contributions

  1. MP3 dit :

    On le sait peu mais ce genre d’engin tombe assez souvent. Les Américains ont perdu des dizaines de Predator et de Reaper.

  2. Alexandria dit :

    Beaucoup de pays ont acheté le CH-4 chinois, moins cher, mais plus efficace.

    • Polymères dit :

      http://www.eastpendulum.com/drone-wing-loong-ecrase-yemen
      ou
      http://www.eastpendulum.com/drone-chinois-ecrase-pakistan
      ou
      http://www.eastpendulum.com/wing-loong-i-ch-4b-un-drone-arme-saoudien-abattu-pres-du-yemen

      Il fait bon en Afrique mon cher Aleksandar? Présent ici juste pour jouer le taquin en laissant en plus le sentiment que vous y croyez!

      • KORINTH dit :

        Nous avons peut-être des raisons de douter de leur fiabilité et à plus grande raison, de leur insertion dans l’espace aérien national. Drone crashes data base:
        https://dronewars.net/drone-crash-database/

        ttps://www.washingtonpost.com/graphics/national/drone-crashes/database/?

        C’est le deuxième incidents majeurs et alors que les coûts de certification explosent, personne ne semble s’intérroger sur l’euthanasie de feu le Harfang, qui disposait d’une certification (déjà payées par le contribuable). Les propositions de revalorisation de ses capteurs ont été systématiquement déclinées, pour nous laisser sans aucun MALE capable d’évoluer sur le territoire ou d’assurer la surveillance des frontières metropolitaines….

        • Vroom dit :

          Le Reaper fait de la surveillance en métropole , et pour l’instant , il navigue en espaces aériens réservés, comme le Harfang en son temps.
          Des tests ont été faits avec du Reaper contrôlé en CAG IFR (mais espace inférieur) également. Et ça , l’Harfang ne le faisait pas.

          • KORINTH dit :

            Faux – le Reapers ne fait pas de surveillance frontalière, il ne bénéfice pas de certificat de type et vol sous dérogation, dans un domaine de vol excluant tout autre appareil (NOTAM). Il ne peut décoller ou atterrir de nuit (pilot externe), ce qui est ridicule et que le Harfang permettait

    • Frédéric dit :

      Moins cher certes, mais MOINS efficace vous voulez dire ? Ces drones vendu en Irak et en Arabie n’ont pas les capacités de liaison satellites que les Reaper et doivent être pilotés  »a vue » avec un centre de contrôle à quelques centaines de km.

      • Alexandria dit :

        désolé, ma source prouve 7 crashs de Reaper contre 2 de CH-4.
        celui est abattu ne compte pas, car les drones n’ont pas de système d’auto défense, et ils volent en faible vitesse.
        https://en.wikipedia.org/wiki/General_Atomics_MQ-9_Reaper#Accidents

        • Montaudran dit :

          Je ne pense pas que l’on peut comparer comme çà un nombre d’accident sans prendre en compte le nombre de drone de chaque type et le nombre d’heures volées. On doit être à des centaines de milliers d’heure pour les Reaper et quelques centaines ou milliers pour les CH4.

          • Alexandria dit :

            les endroits du crashs de CH-4 sont des zone de vallées,
            et ceux de Reaper sont dans le déserts tout plat.
            c’est une comparaison.

      • Alexandria dit :

        seul les USA qui ont leurs liaison satellites pour télécommander leurs drones dans le monde, la France comme les pays africains ou du proche orient, ils n’en ont pas.

      • Ion 5 dit :

        @ Frédéric

        Avez-vous des éléments pour étayer ça? Qu’est-ce qui empêcherait le Wing Loong d’avoir une liaison satellite?

  3. lol dit :

    j’espère que le militaire qui pilotait n’a pas eu le poignet casser, il y aura surement une mission « il faut sauver le « MQ-9 Reaper »

  4. shro dit :

    Ça fait quand même moins mal que pour la frégate norvégienne qui a totalement coulée désormais mais ça fait cher quand même .

  5. Polymères dit :

    Au nombre de drones perdus par les américains (mais pas que), je ne suis pas surpris, et pour dire vrai, je m’attendais à un crash depuis le début de son déploiement au Niger, d’autant plus qu’à l’époque on se souvient que les américains en avaient écrasé un sur la piste. D’ailleurs c’est un peu le point faible des drones MALE, une durée de vie qui n’est pas longue (malgré des vols longs), du fait largement des phases de décollages et d’atterrissages ou souvent l’erreur humaine est en cause du fait de sa distance.Alors on peut les préserver dans des hangars pour qu’ils durent, mais si on fait comme les américains, c’est à dire une utilisation intensive et permanente, les pertes il faut malheureusement compter dessus, moi je donne une durée de vie de 2 ans à un vecteur aérien.
    Alors bien entendu ces vecteurs apportent pas mal d’avantages, mais il ne faut pas compter sur eux comme on compterait sur des avions de chasse (une trentaine d’années).
    Plus le temps passe , plus on perfectionne la chose, on solutionne les problèmes, mais le risque est toujours là, la « perte » du signal, une mauvaise manip, la perte de l’unique propulsion, ça reste imprévisible.
    .
    L’eurodrone, devant remplacés vers 2025 les reaper, on devra là aussi faire attention. Il devrait avoir 2 propulseurs, de quoi pouvoir « compenser » la perte en vol d’un des deux (si le drone peut se piloter facilement dans cette configuration), mais il faudra faire attention à la liaison (communication) et à la formation des pilotes. On devra également ne pas se satisfaire uniquement des livraisons, ou on se dit qu’on s’en fera livrer 15 et après on s’en fout. Non il faudra entretenir l’évolution du drone, maintenir industriellement les capacités quitte à étoffer le parc, acquérir des remplaçants à ceux qu’on va perdre et penser à remplacer la gamme de drones tous les 10 ans (il faut qu’en 2035 on ait un nouveau drone ou l’évolution de l’Eurodrone qu’on doit recevoir en 2025), même si on pourra préserver les modules de pilotages.
    10 ans, voilà le cycle de vie d’un système de drones avec le risque probable de devoir remplacer des drones durant ce temps. Ensuite il faut évoluer et améliorer la chose, ne surtout pas se satisfaire de ce qu’on a (même si aujourd’hui on pourrait se dire que c’est suffisant), car c’est ainsi qu’on créer le retard, un retard qu’on mettra du mal et du temps à rattraper quand il se constatera et que la nécessité impose de le solutionner.

    • Hermes dit :

      Les drones (en particulier les reapers) sont utilisé de manière très intensive, ils sont donc de facto exposé à ces risques…

      • Nico St-jean dit :

        23 000 heures de vols en 4 ans pour 6 appareils .. Les Rafale les plus actifs font environs 250 h par an pour donner une idée. Ses appareils (RQ-9) sont peux coûteux tant à l’achat qu’à l’entretient, d’ou cette utilisation excessive constaté chez tout les acquéreurs de Reaper.
        .
        Évidemment le zéro crash serais optimale mais c’est ainsi.

        • Ion 5 dit :

          @ Nico
          Peu couteux? C’est combien peu couteux pour vous?

        • Vroom dit :

          Si les plus actifs atteignent les 250h , c’est surtout que l’on fait une rotation des vecteurs aériens en opex , sinon , ces 250h seraient explosées !
          Prenez l’exemple des 2000 sur Barkhane, une mission fait 6h en moyenne, une fois par jour , 6 sur 7 on va dire et ça sur l’année, je vous laisse calculer. C’est pour ça que les avions sont régulièrement remplacés et inutilisables après en métropole pendant un laps de temps parfois long.
          C’est la même chose pour les Rafale de la 104 ou de la BAP

  6. ji_louis dit :

    Il n’y a même plus besoin du brouillage électromagnétique russe pour que nos drones se plantent… L’avenir est à l’intelligence artificielle embarquée capable de piloter à vue par reconnaissance du paysage (vol à vue, comme les humains) ou des étoiles (comme certaines sondes spatiales) ou d’autres éléments détectables et non brouillables.

  7. Juin20 dit :

    On est tellement riche que l’on peut se permettre de perdre un appareil qui coûte une fortune. Encore une fois que fait-on là bas ? On protège les intérêts de Cogema, Areva..
    Tout va mal dans notre pays. La France est endettée à 100% de son PIB. Que fait-on là bas ??? Arrêtons tout cela.

    • Frédéric dit :

      Commentaire STUPIDE ! Je le marque en gros. Dire que les  »nationalistes » hurlent que des réfugiés veulent allez en Europe, ils veulent donc que d’autres pays s’écroulent et que leurs populations aussi demande asile ou il préfèrent que tente de les maintenir un minimum viable ?

      • dolgan dit :

        il est essentiel pour les « nationnalistes » que d’autres pays s’écroulent et que leurs populations viennent taper à notre porte. C’est la seule manière pour eux d’atteindre le pouvoir.

    • J.Charles dit :

      Donc, vous avamcez que nous sommes endettés, et nous devrions nous concentrer sur notre économie.
      En meme temps vous avamcez qu’on n’est la bas que pour soutenir les interets economiques d’entreprises publiques, qui sont d’ailleurs vitales pour notre performance economique.
      Si c’est le cas, ces interets economiques sont forcement superieurs au cout des interventions sinon ca n’aurait pas de sens. Ca ne me parait donc pas contradictoire… Et en plus ca renforce le soft power Francais, entraine nos armées et contribue a la sécurité des deux continents.. On n’a pas l’air si perdants sous cet oeil.

    • Hermes dit :

      En quoi les soldats là bas corrigerait le tir de 2000 mds de dette ? Les coûts de l’opex économisé serait de toutes façons réaffecté à quelques RSA en vacance au Maghred ou en Thaïlande.
      .
      Niveau endettement vous en faites pas, entre le Japon à 350%, la Chine et les USA à 250+, l’endettement, ca veut tout et rien dire !

      • John dit :

        La dette a un coût énorme… 46 milliards d’euros en 2016 !!! C’est plus que le budget pour la défense, c’est proche du déficit budgétaire de 2018…
        Donc le niveau d’endettement signifie du budget totalement inutilisable pour autre chose… Et encore, l’intérêt est historiquement à un niveau très bas… Mais si celui-ci augmente, le déficit budgétaire va exploser…
        Donc non, l’endettement fait aujourd’hui a un impact majeur pour très longtemps… Donc peut-être que c’est pas sur ce sujet qu’il faut parler de dette. Mais si les Français gardaient ce point en tête lors de chaque élection, ça serait pas une mauvaise chose !

    • wagdoox dit :

      la France est largement plus endettée que ca mais bien sur en bon libéral que vous êtes vous ne regardez que la dette publique pour lancer la pierre à l’état. la dette privé est bien au dessus.
      Mais justement rien que les dettes publiques dans le monde représentent 2x de le PIB de la planète.
      Ce qui veut dire qu’à un moment ou un autre, les gros pays iront se pailler sur la bête des petits et refuseront de payer aux autres. d’ou l’intérêt suprême d’avoir une armée.
      La France est endetté au total à 250% c’est moins que les USA, la Chine ou le RU (440% record mondial). le problème de la France c’est qu’une bonne partie de cette dette est détenue par des étrangers, ca peut être un avantage quand plus personne ne voudra payer.

      • Hermes dit :

        Sachant que la dette publique des USA et de la Chine dépasse les 250%.
        .
        Je vois pas comment privé + publique ils descendent dessous… y’a une opération mathématique magique ?

    • lym dit :

      Et vous, avec un crédit immobilier (au hasard) sur 20 ans, vous êtres endetté à combien de votre PIB de particulier (~salaire net, impôts déduits): Typiquement entre 500 et 1000%…

      L’état endetté à 100%, c’est vous ayant acheté une voiture restant dans vos moyens, à crédit. Voilà pour l’ordre de grandeur.

      Le niveau de dette n’est donc pas en lui-même si préoccupant. Ce qui l’est plus, c’est que la dette ne baisse pas malgré un niveau de ponction qui devient insupportable et qu’il sera difficile d’augmenter encore. Le produit de l’impôt sur le revenu, pour la minorité de français encore redevables, absorbant à peine la coût de ses intérêts: L’état peut demain racheter sa dette en ré-empruntant au taux ~0 de la BCE, on dégage immédiatement 70 milliards d’€ d’excédent budgétaire.

      Reste à Micron a violer Merkel pour restaurer ce droit de prêt direct des banques centrales aux états (éventuellement contre la fin de la politique de déficit annuel « autorisé »), qui fut la norme dans le passé: Vu qu’il aime « les biches… de trop longtemps », ça devrait pas lui poser de problème!
      https://www.paroles-musique.com/paroles-Jacques_Brel-Les_Biches-lyrics,p50001

  8. ScopeWizard dit :

    Voilà le résultat : hormis la perte d’ un de ces engins heureusement apparemment sans gravité autre que matérielle , la main mise et l’ apathie de l’ Europe sont telles qu’ alors que les USA ont commencé à développer les drones de combat dès les années 1940 , que nous-mêmes , pauvres petits français si nuls , avons réussi à maîtriser un tant soit peu cette technologie en concevant des cibles guidées comme la Aérospatiale CT-22 datant de 1980 ( Mach 0.9 pour 2H30min de vol ) elle-même remplaçante des CT-20 ( Mach 0.76 pour 250 km d’ autonomie ) entrées en service à la fin des années 1950 ( voyez et constatez par vous-mêmes que nous n’ étions pas si en retard que ça à cette époque ! ) , voilà que nous avons préféré ( mais est-ce bien le mot juste ? ) laisser le champ libre aux américains durant toute la Guerre Froide et nous contenter de systèmes comme le Harfang qui n’ est qu’ un drone de reconnaissance peu performant ( comparé à ce qui se faisait de mieux sur le marché au moment de sa mise en service que je qualifierais « en catastrophe » ou en urgence …… ) conçu par EADS et Israël , drone du reste déjà retiré du service depuis le début de l’ année , et nous précipiter une nouvelle fois dans les bras de l’ Uncle Sam pour nous équiper de ce qui nous fait défaut , tout simplement une panoplie de drones à nous et conçue par nous ; faire tourner la machine économique US plutôt que la nôtre , voilà le prix à payer pour éviter le déclassement …………….
    .
    Et nous rencontrons exactement la même problématique concernant des systèmes devenus vitaux depuis au moins 30 ans comme les avions d’ alerte avancée Boeing E-3F ou les Grumman Hawkeye E-2C qui sont en service depuis le milieu des années 1960 dans l’ US NAVY pour les derniers cités !
    Il en allait de même jusque très récemment avec le ravitaillement en vol , l’ imagerie satellitaire , le GPS , etc ……………
    Même nos catapultes de porte-avions ne sont pas françaises mais bel et bien US !
    Pire , nous avons refusé de donner un successeur à l’ Alpha-Jet et n’ avons toujours pas d’ hélicoptère de transport lourd qui seront probablement eux aussi tous deux américains lorsqu’ il deviendra impératif de nous en doter …………..
    .
    Au nom du ciel , indépendamment de l’ urgence des besoins du moment qui peut tout à fait se comprendre , pourquoi avoir tant attendu avant d’ emboîter le pas des américains voire de continuer sur notre lancée et de nous mettre au travail pour les égaler et ainsi ne pas ou ne plus dépendre d’ eux ?
    .
    Et après , « on » viendra me raconter que nous ne faisons pas le jeu des USA , c’ est ça oui ; chante beau merle !
    Ce n’ est tout de même pas dû au fait du hasard , et au fait du hasard seul , si nous en sommes encore là en fin 2018 ?????
    .
    Par conséquent , en dehors des antagonismes ou divergences persistantes le plus souvent complètement naturels et normaux compte tenu de ce que chaque pays qui compose l’ Europe est en réalité ( ne serait-ce que sur le plan historique ) , ce qui à lui seul rend déjà la tâche très ardue , comment voulez-vous que nous parvenions à bâtir une Europe de la Défense digne de ce nom qui puisse avantageusement se substituer à l’ OTAN si nous , c’ est à dire ceux qui ont le potentiel pour rivaliser d’ ingéniosité et de technique avec les américains , ne sommes même pas fichus de nous obliger à suivre la cadence imposée quitte à force de travail par finir par l’ imposer nous-mêmes à ces mêmes américains que nous pourrions ainsi contraindre à une course afin qu’ à leur tour ils se donnent les moyens d’ éviter un éventuel déclassement ?
    .
    C’ est de facto , une perspective de l’ ordre de l’ impossible ; c’ est du rêve éveillé quoi ………….
    .
    Bref , en un mot comme en cents , même si notre emblème n’ est qu’ un coq fier et chantant les pattes plantées dans la terre ( la boue , le fumier ou la merde , à vous de choisir ) , faut arrêter de se faire pipi dessus face à l’ aigle à tête blanche ……….. sachant qu’ un coq énervé peut lui faire très mal s’ il s’ en donne la peine ………………et en chantant en plus ! 😉

    • Hermes dit :

      Vous avez raison, mais il ne suffit pas de claquer des doigts pour corriger tout…
      .
      D’autant qu’aujourd’hui, faire du francofrançais c’est mal vu donc on est obligé d’attendre les copains…

      • ScopeWizard dit :

        @Hermes
        .
        Ben ouais , j’ sais bien ………….. mais ça ne va peut-être pas durer aussi longtemps que certains se l’ imaginent……………… 🙂

    • guillaume dit :

      Je travaille en bureau d’études, et je ne fais pas de bénévolat (et je ne pense pas être un cas isoler). Il y a un cout associé à tout.
      Pour faire de la recherche dans tous les domaines il faut beaucoup d’argent.
      La taille de notre économie ne nous le permet pas. Ou alors il faut augmenter un peut plus les impos, avec les conséquences que cela entraine (voir les manifs de ce weekend)
      Il y a un sacre différence entre les yaka faut qu’a, et ce que l’on a les moyens de faire… D’ou l’importance de l’Europe.

      C est pour cela que je n ai jamais compris les nationalistes. Si on a un minimum d embition de puissance elle est forcement europeenne. Dire que la france pourrait rivaliser seul contre les usa ou la chine ne fait aucun sens. Il suffit de comparer les pib…

      • ScopeWizard dit :

        @guillaume
        .
        Qui vous parle de France seule ?
        Par contre , pour ceux qui se décideront à la suivre , la petite France a largement les moyens de faire la locomotive ……………

      • Optimist dit :

        …. et la mentalité et le rapport au travail, et ma dépendance à l’argent public qui va régler tous MES problèmes, mais en baissant MES impôts…

      • tschok dit :

        Guillaume, il s’en tamponne.
        .
        Observez la structure de son discours: les deux premiers paragraphes sont tournés vers le passé et sont une sorte de longue complainte victimaire.
        .
        Puis il y a un paragraphe intermédiaire qui est une interrogation assez vaine: pourquoi avoir tant attendu? Ben oui, j’vous l’demande ma bonne dame: pourquoi, hein, pourquoi?
        .
        Ensuite, il y a un moment de révolte durant lequel Scope proclame sa vérité: la France est vassalisée par les Etats-Unis. C’est son truc.
        .
        Puis il passe par une crise d’à quoi bonisme (le paragraphe sur l’Europe et la perspective de l’ordre de l’impossible).
        .
        Enfin, il revient au mouvement de révolte (le passage du coq gaulois qui se rebelle et fout une raclée à l’aigle américain).
        .
        En fait vous avez sous les yeux le prototype du discours victimaire français moderne. D’un point de vue strictement informationnel, son contenu tient en quelques mots: L’Amérique nous vassalise, l’Europe n’est pas une solution. Révoltons-nous! C’est pas très compliqué.
        .
        Maintenant, il n’y a pas la moindre analyse. Comment combattre l’hégémonie américaine? Ca, faut pas lui demander. Lui, il est dans l’incantation et le ressassement inlassable du discours victimaire. De quoi est faites cette hégémonie? Ca non plus faut pas lui demander. Tout produire nous-mêmes est-il vraiment une solution? Ca lui passe au dessus de la cafetière.
        .
        Arrêtons-nous une minute là-dessus, d’ailleurs. Dans le discours souverainiste anti-américain, on pose souvent le Made In France comme un antidote à l’hégémonie américaine. Si nous produisons nous mêmes ce dont nous avons besoin nous ne dépendrons plus des Américains. Et ne pas dépendre des Américains, c’est se libérer de leur hégémonie, nous disent les souverainistes.
        .
        Déjà, il y a une idée intéressante: l’hégémonie américaine s’exprime non pas par la domination brute, mais par la mise en état de dépendance.
        .
        Scope n’est pas très cohérent avec ça: on ne combat pas une domination brute comme un état de dépendance. La représentation mentale du coq gaulois qui se rebelle et va casser la gueule de l’aigle américain est complètement déphasé par rapport à ça.
        .
        Lui voit ça comme une sorte de match de boxe: on va aller se castagner avec les Amerloques, c’est viril, méfiez-vous du coq, c’est teigneux un coq, tout ça.
        .
        Mais la réalité, c’est pas ça. On est dans un lien de dépendance avec les Américains, est-ce qu’on veut en sortir, si oui pourquoi et comment? Aller se fritter avec les Ricains n’a pas de sens. Le problème est de notre côté, pas du leur.

        • ScopeWizard dit :

          @tschok
          .
          Comment vous expliquer ……………
          .
          Je pense être suffisamment majeur et vacciné ( en plus par les temps qui courent 11 vaccins ça commence à faire , mais CHUT ! je triche je n’ en ai fait que 5 😉 ; gardez ça pour vous , hein ? Oui , je sais que je peux y compter , vous n’ êtes pas de ceux qui dénoncent les copains , là-dessus on peut vous faire la plus grande des confiances ………. n’ est ce pas ? 😉 ) pour pouvoir aisément me passer d’ interprète surtout d’ aussi piètre qualité ne sachant faire mieux que de saloper le boulot en se contentant d’ enfiler les approximations caricaturales comme tant d’ autres enfilent des moufles …………..
          Ce que sait faire à peu près aussi bien n’ importe quel pignouf de passage , vous autant que les autres rassurez-vous , quoique parfois je vous trouve un ou deux bons crans au-dessus , style gros blaireau de compétition ……….. attention , le surentraînement vous guette @tschok ……………..
          .
          Juste un truc en guise d’ exemple pour essayer de vous aider afin que vous vous vautriez un peu moins la prochaine fois :
          .
          « Scope n’est pas très cohérent avec ça: on ne combat pas une domination brute comme un état de dépendance. La représentation mentale du coq gaulois qui se rebelle et va casser la gueule de l’aigle américain est complètement déphasé par rapport à ça. »
          .
          Alors là voyez-vous , tout ceci n’ est que pure interprétation de votre part avec son lot d’ extrapolations excessives entièrement subjectives ; il n’ a jamais été question de « casser la gueule » à qui que ce soit , pas plus que de « domination brute » , ça c’ est vous et seulement vous qui le dites ………..
          Il est juste question de se rebeller et de cesser de nous laisser faire , bref de résister et de fixer clairement et fermement les limites à ne pas franchir sous peine de s’ en prendre une si besoin était ………
          .
          Ainsi que vous le constatez , pas la peine de partir sur la Lune , dans le cas présent le sommet du Mont-Blanc s’ avérait largement suffisant …………et puis ça faisait une échelle moins haute donc moins de vertige ou d’ appréhension du vide , vide qui d’ ailleurs vous caractérise assez souvent…………….. 🙂
          .
          À ce propos , ce n’ est qu’ un conseil parmi d’ autres bien-sûr , mais parfois vous devriez mieux tenir la bride de votre imagination délirante parce que souvent vous débloquez sévère , ce qui a pour effet de vous faire partir en vrille et sortir un chapelet de conneries plus grosses que vous ( et ce n’ est pas peu dire reconnaissez-le…….. ) qui desservent la supériorité pourtant évidente de votre exceptionnel intellect , or vous valez tellement mieux que ça que tout ce déploiement de médiocrité involontaire donne au final un résultat un peu con qui ne vous rend pas justice ………………
          .
          Avouez que c’ est dommage ………….
          En tous cas , moi je l’ avoue ; aucun doute à ce sujet !
          .
          Allons , hauts les cœurs ; il n’ est pas encore trop tard et je suis sûr que vous restez récupérable , alors on se ressaisit et on y croît ! Allez , faites donc ça , faites-le au moins pour les copains !
          .
          Voyez , de suite si tout le monde y met du sien , avec un peu de bonne humeur ………….. 😉
          .
          Faites-nous votre plus beau sourire et reprenez confiance …………..
          .
          Ah , n’ oubliez pas quand même vos petites pilules blanches , grises , ou multicolores et votre suppositoire camphré à la glycérine matinal , non je me permets juste de vous le rappeler à toutes fins utiles mais je sais que vous prenez bien votre traitement comme l’ homme en blanc vous l’ a prescrit il y a si longtemps , donc ça va c’ était juste au cas où ……………
          .
          Bien , à présent que vous voici bien bordé , je vous souhaite une bonne nuit ; faites de beaux rêves ………….. 🙂

      • EchoDelta dit :

        Non mais vous rigolez ou quoi. Les BE reverse 75% de leurs cout directs à l’état via la fiscalité. De plus le budget social de l’état est 30 fois celui de la défense… Alors après c’est juste une question de choix.

    • Optimist dit :

      Oh la la tout ce laius alors que la cause de l’accident n’est même pas connue!
      Je vous rappelle juste nous ne sommes pas capables par exemple de ravitailler nos chasseurs 100% français sans l’aide d’oncle Sam.
      D’ailleurs, en parlant de chasseurs 100% français, tout le monde a oublié que les 225 premiers Mystère 4 ont été payé par l’oncle Sam et offerts à la France
      (source http://www.ailesahs.com/wp/?page_id=100)
      « En décembre 1952, dans le cadre des aides fournies par les Etats-Unis à l’Europe de l’après-guerre (crédits Offshore), une importante mission américaine, dont le colonel Albert Boyd et le célèbre pilote Chuck Yeager font partie, vient essayer les avions de combat français afin de choisir un modèle dont le financement doit être assuré par l’OTAN. Le Mystère IVA est retenu. La précédente commande de 22 appareils de présérie est annulée, et est remplacée par une commande de série de 8 Mystère IV A (n°02 à 09) équipés du Turboréacteur Rolls Royce Tay, construit sous licence par Hispano-Suiza. Courant 1953, le secrétariat d’état américain passera commande de 225 exemplaires qui seront offerts à l’armée de l’air française. »
      Ah bah c’est sur, le monde est plus complexe que YAKA FAUKON!
      C’est bien beau de monter sur ses ergots de petit coq, mais essayer de se monter la tête à rivaliser avec l’aigle à tête blanche, ça me fait plutôt penser à la grenouille qui veut se faire plus grosse que le boeuf.

      • ScopeWizard dit :

        @Optimist
        .

        Et alors ?
        Et qu’ est ce que ça change ?
        .
        Quel est le contexte des années 1950 sur le plan national comme international par rapport à ce qu’ il est à ce jour ?
        .
        Réponse A : Tout pareil ?
        Réponse B : légèrement différent ?
        Réponse C : très différent ?
        .
        Le Mystère IV c’ était il y a plus de 60 ans , le Fiat G.91 de nos amis italiens ( et oui lui aussi ( entre-autres ) quoique plus tardif ) également et nous étions alors en pleine Guerre Froide , seuls les USA et l’ URSS disposant de l’ arme nucléaire en quantité auxquels il faut rajouter la Grande-Bretagne ; de plus , si vous lisiez attentivement plutôt qu’ en diagonale , vous nuanceriez vos propos et vous vous apercevriez que si nos approches et conclusions divergent nous ne sommes pas si loin de nous rejoindre sur le constat général .

  9. Spoutnik17 dit :

    @MP3 Il faut rapporter la chose au nombre de vecteurs et au nombres d’heures de vols.

    @Polymères
    – « souvent l’erreur humaine est en cause du fait de sa distance ». Un fin connaisseur on dirait… Mais pas en drone MQ-9.
    – « mais le risque est toujours là, la « perte » du signal, une mauvaise manip, la perte de l’unique propulsion, ça reste imprévisible ». Sur un avion, par exemple le M2000, la perte de l’unique propulsion est prévisible ? Il n’y a pas de « mauvaise manip » ?

    C’est tout de même amusant ces personnes qui se pensent versées dans le domaine des drones.

  10. Hermes dit :

    Je vois pas le rapport…
    .
    Aucune armée n’a aucun soucis, encore moins les US que les autres…
    .
    Vous ne seriez pas de St-Petersbourg à tout hasard ?

    • wagdoox dit :

      Washington oui !
      C’est leur intérêt de blâmer le pilote pour épargner le constructeur
      sans parler des liens de monsieur qui sait ce qui se passe dans les états majors alliées.

  11. Namroud dit :

    Vivement que nos forces armées soient équipées le plus rapidement possible de drones de combats de conception 100% française ou au moins européenne, histoire de ne plus dépendre des USA et d’être autonome.

    • Hermes dit :

      Ca n’empêchera en rien des crashs…
      .
      L’autonomie stratégique n’est pas en cause dans l’incident ici…

    • Vroom dit :

      Quel rapport ??? mais quel rapport ???
      Nos vecteurs aériens franco-français se crashent aussi très bien .

  12. PK dit :

    Ce sont des choses qui arrivent, malheureusement, surtout avec des gens guidés.
    .
    Bon, maintenant, concrètement, il y a une ligne budgétaire pour le remplacer ? Parce que, comme c’est normal de perdre ce genre d’appareil, surtout en OPEX, il est forcément prévu de le remplacer, non ?
    .
    Comme le Caracal perdu il y a peu…

  13. sonata dit :

    23 000h de vols en 4 ans pour 4 appareils déployés, c’est juste énorme ! Je me demande quelle est la durée de vie estimée d’une cellule de ces beaux engins, parce qu’à ce rythme-là, l’armée de l’air aura à peine perçu ses 12 machines qu’elle devra déjà songer à leur remplacement !

    • Vroom dit :

      Il y en a eu jusqu’à 5 Reaper sur Barkhane. Un a été rapatrié sur Cognac (donc 2 maintenant) pour les besoins d’entrainement et de surveillance du territoire.

  14. Terrien pragmatique dit :

    Pourquoi n’a-t-on pas deux catégories de pilotes pour les drones : 1) les spécialistes du décollage + atterrissage 2) les spécialistes du vol utile (la mission d’observation et le cas échéant le tir)?
    .
    S’agit-il encore une fois de cette malheureuse guéguerre interne à l’AdlA, intellectuellement paralysée par les rivalités entre spécialités différentes ?
    Ou s’agit-il de l’incapacité à comprendre que sur certains avions (transport, drones) l’on peut changer de pilote en vol ?

    • wagdoox dit :

      parce qu’on a peut pas se payer deux types de pilotes différents surtout que la catégorie 2 n’en est pas une.

    • Zenon47 dit :

      Un précédent locuteur nous avait dit que les contracteurs US se chargeaient du décollage et atterrissage ……………

    • XX dit :

      Non il s’agit de l’autorisation des USA de donner ou non le contrôle entier des drones fabriqués au USA à un tiers pays.

      Les techniciens de GE sont là pour faire décoller et attérir l’appareil même si ces phases sont automatiques, ils garantissent que l’utilisation est conforme avec les autorisations d’exportations données par le gouvernement américain.

      • Vroom dit :

        Je ne sais pas pour le décollage mais il me semble que le Reaper n’a pas de système automatique d’atterrissage ( à la différence du Harfang).

    • Hermes dit :

      Le mec capable de faire de faire atterir son drone est capable de mener toute la mission…
      .
      D’autant que les mecs ne sont pas seuls, votre idée n’a aucun but si ce n’est augmenter les effectifs/coût au delà du raisonnable.

  15. Thaurac dit :

    Hormis le problème mécanique, le moindre drone du commerce peut gérer la perte de liaison , en se rendant directement par lui même , là où il a décollé,( au pire , pour un gros, tourner en stand by là où il était pendant quelques minutes avant d’entamer un retour, donc à fortiori sur les drones militaires, il doit y avoir pléthores de sous systèmes qui gèrent ce genre de problème, même en cas de brouillage…
    Seule la panne mécanique pourrait expliquer sa perte, car il pourrait quasiment atterrir tout seul avec sa batterie de capteurs..

    • Auguste dit :

      Et si on demandait aux US ce qui a pu se passer?.Ils doivent le savoir,c’est eux qui l’on fait et ont eu eux aussi quelques problèmes.Et à propos de drones et d’US,il va y avoir du retard dans la construction de leur base à Agadez.C’était prévu pour fin d’année,c’est reporté à mi-2019, surpris par les intempéries locales.Au moins ils ne seront pas venus pour rien,ils ont découvert qu’il y avait au Niger des tempêtes de sable et la saison des pluies.

  16. wagdoox dit :

    Et après certains ici iront que les drones peuvent déjà remplacer les avions !
    Bref rien de dramatique (peut peut pas comparer un drone à 10 millions avec une corvette à plusieurs centaines)

  17. Militaire dit :

    Un crash après seulement 23000 heures de vol…heureusement que l aviation civile n’a pas ce type de stat. Sinon plus personne ne prendrait l’avion.
    Pour l’Europe c’est 0,7 accident par tranche d’un million d’heures de vol, soit 50 fois moins fréquent que pour le drone…
    Bref, à moins que ce Reaper ait été abattu ou piraté, cet événement comme le nombre élevé de pertes de drones côté US montre la faible fiabilité du Reaper.

    • PK dit :

      On ne fait pas de stats avec 4 appareils, sinon on peut aussi en faire avec les trois autres : aucun ne sont crashés, donc les drones ne se crachent jamais.

  18. EchoDelta dit :

    Rien que votre pseudo est insultant pour tous les militaires torturés par cette ordure !! Je ne comprends même pas comment vous pouvez oser mettre ce pseudo.

  19. Kaparzo dit :

    Avec un rayon d’action de plus 5200km (1850km pour le Reaper) une endurance de 24h le drone ANKA-S serai parfait pour la France.

    Le model Anka-C/TP : Drone de surveillance SAR et d’attaque et moteur national peut grimper a 50 000 pieds.

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/TAI_Anka

    • Hermes dit :

      C’est certainement pas aujourd’hui qu’on va se fournir en Turquie quand elle est a 2 doigts de quitter l’OTAN…

  20. Lagaffe dit :

    Si la perte de ce drone est lié à un piratage ou un brouillage délibéré, on est mal. Espérons qu’on ne sera pas obligé de suspendre les vols en privant Barkhane de leur aide indispensable.

  21. Lechavenois dit :

    à Boudarel :
    .
     » sa rigole  » ? ….
    .
    Ce ne serait pas plutôt :  » ça rigole « , synonyme de  » cela rigole  » ?

  22. Marcel dit :

    ah ha ah ha ah ha
    (encore un mer*eux de gilet jaune qui ne comprend rien à rien)

    • shro dit :

      Le rapport avec les gilets jaunes ? Au moins eux leurs revendications sont justifiées

    • ScopeWizard dit :

      @Marcel
      .
      Euh , j’ en fais partie ; merci .
      .
      Et je vous assure que je sais très bien pourquoi .

    • Les cons ça ose tout dit :

      Tu es au smic et vis à la campagne ?
      Non ?
      Alors c’est juste de l’outrecuidance.
      Merci de rester dans le sujet

  23. Auguste dit :

    Un drone de perdu,dix de retrouvés.Il n’y a pas le feu au lac.
    Et pendant ce temps là,les Turcs vont construire une base navale au Soudan (à Swakin en face de Djedda)
    Et dans la rubrique divertissements.
    A la mi-journée affrontement entre barbus caucasiens et barbus français du HTS sur la frontière turque (Harim).5 barbus français hs.Comme les FS turques sont en train de nettoyer Afrin à 75km de là, je me demande si l’un des deux groupes n’a pas voulu rentrer à la maison,contre l’avis de l’autre?.Ou alors, un partage de butin qui aurait mal tourné?

  24. Robinson dit :

    Le pilote na pas eu à s’éjecter.

  25. Enormément de commentaires pour un crash dont on ne dispose pour l’instant de peu d’éléments.

    D’autre part rappelons que la station de contrôle au sol comprend: un pilote et un opérateur des capteurs au sol.
    De plus, vu l’autonomie en vol du système, il est évident que les équipages au sol soient remplacés. On ne peut pas demander à des personnes de rester face à des écrans avec une bonne concentration pendant plus de 20 heures.

  26. Carin dit :

    Ce drone a été récupéré, à partir de là deux options: 1) nous étudions nous-mêmes l’origine de la panne, 2) nous le renvoyons en pièces détachées au constructeur pour que lui-même étudie l’origine du problème. Je préférerais l’option 1… cela nous permettrait de faire comme Israël, et de remplacer les composants à risque par du matos français ou européen!! Parce que si on compte sur le fabriquant pour désigner les composants à risque… ça va être long!!

  27. vrai_chasseur dit :

    Un chiffre : 400.
    C’est le nombre de drones que les américains ont crashé depuis 2001 (Reaper, Predator, Global Hawk etc)
    ça permet de relativiser et de voir que le drone est en fait une ‘denrée périssable’. Surtout à la phase délicate de l’atterrissage.
    Source, enquête Wahsington Post avec les chiffres du Pentagone, article relayé par le quotidien Le Monde ici :
    https://www.lemonde.fr/ameriques/article/2014/06/21/plus-de-400-drones-de-l-armee-americaine-se-sont-ecrases-depuis-2001_4442699_3222.html
    Sur ces 400 pertes d’appareils, 237 sont des Crash A (drone entièrement détruit) selon les chiffres du Pentagone. Le détail de ces 237 Crash A est en ligne ici :
    https://www.washingtonpost.com/graphics/national/drone-crashes/database/

  28. Lorsqu’un aéronef militaire a une panne grave (crash ou pas) le bureau enquête accident air est saisi pour instruction.