Pays baltes : Un Eurofighter espagnol a accidentellement tiré un missile lors d’un exercice avec des Mirage 2000 français

Le 7 août, vers 15h44, un avion de combat Eurofighter appartenant à l’ALA11 de l’Ejército de l Aire [force aérienne espagnole, ndlr] a tiré accidentellement un missile air-air AIM-120 AMRAAM alors qu’il effectuait une mission d’entraînement au-dessus de la zone réservée » de Pangodi, dans le sud-est de l’Estonie, à une centaine de kilomètres de la frontière russe.

L’exercice impliquait deux Eurofighter espagnols ainsi que deux Mirage 2000-5 français de l’escadron de chasse 1/2 Cigognes. Ces appareils sont respectivement déployés en Lituanie et en Estonie, dans le cadre de la mission « Enhanced Air Policing », lancée par l’Otan afin de protéger l’espace aérien des pays baltes.

Le missile air-air tiré accidentellement n’a causé aucun dommage. On ignore s’il s’est auto-détruit avant d’arriver au sol. « La trajectoire de vol, l’emplacement et l’état du missile font actuellement l’objet d’une enquête. Bien qu’il dispose d’un système d’autodestruction intégré, il n’est pas exclu qu’il n’ait pas explosé », explique la presse estonienne.

Un opération visant à retrouver l’AIM-120 AMRAAM, un missile de conception américaine dont la portée peut atteindre les 100 km, a immédiatement été lancée. Les recherches se concentrent à environ 40 km au nord de la ville de Tartu. Les autorités estoniennes ont demandé à la population de se tenir éloignée de tout ce qui peut « ressembler à un missile » et d’alerter, le cas échéant, les forces armées.

Le ministère espagnol de la Défense a indiqué qu’une enquête allait être ouverte pour déterminer la cause de cet incident, qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques.

L’erreur humaine n’étant pas exclue (mais avant de tirer un missile, il faut que le pilote passe par plusieurs étapes), une défaillance technique (électrique?) pourrait expliquer cet incident, même si des dispositifs de sécurité sont censés éviter le départ accidentel d’un missile.

Pour rappel, l’Espagne a déployé 6 EF-2000 Eurofighter en Lituanie, précisément sur la base de Šiauliai , dans le cadre de mission « Enhanced Air Policing ». Ces appareils y côtoient 4 F-16AM portugais. Les Mirage 2000-5F français sont basés à Amari, en Estonie, depuis le 1er mai dernier.

Photo : État-major de la défense espagnole (EMAD)

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de themistocles

    • de Albatros24

  2. de Julien

    • de Dimitri

    • de Matt

  3. de Dandy

    • de Tranbert007

      • de Lejys

        • de Tranbert007

          • de Lejys

    • de Tim

  4. de Patatra

    • de Gremlins

    • de Orion portable

    • de J.C

  5. de batgames

  6. de Bangkapi

  7. de Le Breton

  8. de auxsan

  9. de Jean

    • de Damoclès

    • de Tim

  10. de Carin

    • de Tim

  11. de van Katastrophendonk

  12. de Sam

    • de Matt