Soldes : La Marine nationale reporte la mise en service du logiciel Source Solde en 2019

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

9 contributions

  1. Kellermann dit :

    @laurent Lagneau : qu’est ce que vous êtes taquin !!! Mais que de vérités….

  2. 2 RH dit :

    Lorsque j’ai débuté dans l’informatique , en seconde partie de carrière en 1983, mes professeurs m’ont clairement appris que l’automatisation d’un processus commençait par une simplification des procédures. Que toute variable se trouvait dans des fichiers de paramètres, etc.
    M’aurait on menti?

  3. TINA2009 dit :

    Bsr !
    Stora Steria ( 2S si vous préférez…) est le quasi même prestataire LOUVOIS/SOURCE CODE !
    Il faut prendre des risques :
    1/ Confiscation de tous les biens matériels ( de tous les Cadres et ATM en poste et de tous ceux en poste lors du début du programme LOUVOIS) , financiers, sexuels, sociaux, familiaux, culturels de tous les cadres et ATM Stora Steria ! Les anciens Cadres et ATM ne sont pas autorisés à participer à SOURCE CODE : Ils ne sont que les spectateurs qui secouent leurs principals au bord de l’étang avec la canne à pêche dans l’autre , en suppliant le ciel que leurs successeurs seront mettre au point rapidement SOURCE CODE, qu’il sera simple et fiable d’utilisation, sécurisé!
    2/ Imposer aux actionnaires 33% du capital nationalisé ( à titre gratuit) … et 51% des droits de votes, IMMEDIATEMENT !
    3/ Demander aimablement à tous les cadres et ATM de STORA STERIA , de bien nous proposer UN CALENDRIER ENGAGEANT pour la mise en service de SOURCE CODE à 100% opérationnel .
    4/ Demander à Mme GERVAIS SI ELLE FAIT BIEN PARTIE DE LA FAMILLE YAOURT !!!???  » procéder de façon incrémentale …! » Elle croit que l’on va croire que tout le monde sera servi en même temps ?? Je crois qu’elle nous prend pour des abrutis ! Ps : Moi , j’aime le YAOURT GERVAIS sur le Moineau Juste avant de me F…….!!!
    5/ Si tout se passe bien , alors revendre 50% des biens matériels de tous les cadres et ATM ( TOUS CEUX EN POSTE, ET TOUS CEUX QUI ETAIT EN POSTE DANS L’ENTREPRISE DEPUIS LE DEBUT DU PROGRAMME LOUVOIS … Histoire qu’ils se remémorent !

    • FredericA dit :

      Amusant… mais totalement inexact.
      .
      Louvois a été développé en 2004 par le Ministère de la Défense. Steria est intervenue en 2008 (QUATRE ANS PLUS TARD donc) pour aider le MinDef a corriger les nombreux bugs. En clair, Steria n’a JAMAIS participé au développement du calculateur de paie qui est l’origine de tous les problèmes de Louvois.
      .
      Tout est là : https://fr.wikipedia.org/wiki/Logiciel_unique_%C3%A0_vocation_interarm%C3%A9es_de_la_solde
      http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-steria-precise-sa-mission-sur-le-systeme-louvois-55804.html
      .
      Cette article explique bien la confusion entre l’action de Steria et les problèmes, bien antérieur, de Louvois (extrait) :
      .
      « … les députés ont souligné que STERIA ne devait pas être le bouc-émissaire de ce fiasco, dans la mesure où ils ont plutôt identifié un grave problème de pilotage du projet ab initio. Ces problèmes semblent imputables à une « dilution des responsabilités » au sein de la chaîne décisionnaire, à une certaine « précipitation » dans la mise en œuvre du produit (il était question de réduire drastiquement les coûts de gestion des soldes dans le cadre de la RGPP), et à des tests peu rigoureux – qui ont donc pu conduire à mettre en production des fonctionnalités défaillantes.

      Lassé d’être cité dans la presse et présenté à mots couverts comme responsable de ce gâchis, l’intégrateur STERIA a précisé qu’il n’était pas à l’origine du développement du calculateur de soldes original qu’il lui incombait d’adapter, qu’il n’est intervenu que deux ans après la mise en production du logiciel Louvois, et qu’il avait justement pour mission « d’aider à mettre fin aux dysfonctionnements de cette solution développée par un tiers ».
      .
      L’article complet est ici : http://www.staub-associes.com/lechec-de-la-solution-louvois-chronique-dune-mort-annoncee/
      .
      Le rapport de la commission parlementaire évoqué dans l’article se trouve là : http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/cr-cdef/12-13/c1213076.pdf
      .
      Enfin, Source Solde est basé sur le logiciel HR Access qui est une filiale du Groupe SOPRA depuis 2013. En clair, Steria n’a JAMAIS participé au développement de HR Access… progiciel utilisé par la moitié des sociétés du CAC 40… et base de Source Solde.
      .
      Tout est là : https://fr.wikipedia.org/wiki/HR_Access
      .
      Bonne lecture !

  4. Plusdepognon dit :

    Pour simplifier, c’est simple, plus de retraite à jouissance immédiate et hop plus de militaires. Bon, après leur logiciel ils peuvent le refourguer a l’éducation nationale, non ?

  5. Jm dit :

    Cela confirme ce que j’ai écrit il y a quelques temps, et qui m’a valu quelques réflexions désagréables.
    Certes le système de l’Armée de l’Air est ancien, coûte certes un peu cher, mais à la vue du rapport qualité / prix de LOUVOIS et SOURCE (quand j’écris qualité, j’ai un doute !!!) mais à ce jour, il fonctionne.
    Quant à SOURCE, au lieu de prendre les mêmes et recommencer (les mêmes erreurs….), sur des bases de travail déjà faussées dès le départ, n’aurait-il pas été plus simple de prendre une copie vierge, tout poser sur la table, et créer le système autour?
    2RH l’écrit : simplification…..
    Mais cela ne rapporte peut-être pas assez d’argent……

    • FredericA dit :

      Il faut arrêter de croire que certaine chose sont inaltérables. Un système informatique complexe est « ancien » au bout de quelques années. Législation, système d’exploitation, middleware, matériel… Tout évolue à un moment ou un autre. Quand le coût de l’entretien et des mises à jour dépasse le prix du neuf, c’est l’ensemble qu’il faut renouveler. Le prix des chargeur de FAMAS ou de la remise en état des VAB sont une bonne illustration de mon propos.
      .
      « n’aurait-il pas été plus simple de prendre une copie vierge, »
      .
      Ce ne sont pas les logiciels le problème mais les règles de calcul complexes de CHACUN des logiciels de paye des armées.
      .
      « J’avais noté alors qu’il y avait 17 manières différentes de distinguer hommes et femmes dans les systèmes RH du ministère des Armées : H.F, M.Mme, 0.1, 1.0, 1.2, 2.1, etc. Lorsqu’un système ‘2.1’ parle à un système ‘H.F’, le système receveur se pose des questions insolubles. »
      .
      Cette anecdote est le parfait exemple de la complexité des systèmes de paye EXISTANTS. Face à ces codifications peu cohérentes, deux choix : tout reprendre à l’identique (absurde) ou rationaliser (complexe). L’armée a choisie la seconde solution. Le travail sera encore long et semé d’embûches mais est et reste indispensable.

    • Spirit of Bercy dit :

      Certes.
      Mais ce qui est cocasse, c’est que le moteur de calcul de Louvois … celui qui justement est instable et a du mal à gérer les paramètres mal défini dont on l’alimente (quel système le pourrait d’ailleurs) … n’est autre que SDI (système de décompte des droits individuels), c’est à dire le moteur de calcul de la solde de l’armée de l’air.
      Bref, la fameuse « entrée étatique » de Louvois, c’est SDI, programmé en C# par des militaires du commissariat de l’air dans les années 2000.
      Et c’est à l’origine pour faire des économies et pour pallier l’échec de Louvois I de l’armée de terre, qui était un développement from scratch, qu’on était parti sur un moteur de calcul interne et préexistant …
      Et je pense que la recherche de « responsables » ou de « coupables » est vaine. A chaque étape, les musiciens ont cru bien jouer du bon instrument … mais il n’y avait pas de chef d’orchestre !!!

  6. caiusbonus dit :

    2019 est logique et prudent sachant qu’il faut intégrer la nouveauté du prélèvement à la source, ce qui n’était pas dans le cahier des charges initial et promet un beau bordel!