Le Bâtiment de transport léger « Dumont d’Urville » a entamé son dernier voyage

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

16 contributions

  1. ScopeWizard dit :

    Joli bateau …
    .
    N’aurait-il pas pu connaître une seconde carrière ? ou est-il totalement « rincé » ?
    .
    http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/marine/batiments/francis-garnier/coupe_batral/929755-2-fre-FR/coupe_batral.jpg
    .
    http://forcesarmeesantilles.o.f.f.unblog.fr/files/2013/09/batral29.jpg
    .
    http://img.over-blog-kiwi.com/0/54/74/56/20150415/ob_2efe57_panorama-sans-titre1.jpg
    .
    Jolies dents …
    http://www.photos-de-navires.fr/wp-content/gallery/dumont/Dumont-d-Urville_L9032_Fort-de-France-11-Jun-2017_machoire_5.JPG
    .
    … et grande gueule !
    http://www.people-bokay.com/wp-content/uploads/2015/04/le-dumont-d-urville-650×406.jpg
    .
    Dans un cadre toujours paradisiaque :
    http://fr.academic.ru/pictures/frwiki/68/Dumondurville.jpg
    .
    Le vaillant L 9032 « Dumont d’Urville » , bien chargé en compagnie du récent HNLMS Pelikaan A 804 de support logistique de la Marine néerlandaise basé en permanence à Curaçao dans les Antilles de la mer des Caraïbes :
    http://forcesarmeesantilles.o.f.f.unblog.fr/files/2016/01/sans-titre-12-nxpowerlite.jpg
    .
    Petit hommage à cet humble bâtiment et à ses équipages successifs , que je vous remercie d’avoir partagé … 🙂

    • Dans le bayou dit :

      Et pis il faut pas l’embêter, il à du 81 mm à disposition :
      http://www.netmarine.net/bat/batral/dumont/photo16.htm

    • bludo dit :

      Récupérer les BATRALs serait difficile car il ne doit plus rester beaucoup de tôle dessus. L’acier avec lequel ils ont été fabriquer était tellement mauvais qu’actuellement, la peinture sert à assurer la cohésion de la rouille qui les constitue. Je me souviens qu’un copain affecté sur le Cartier à la fin des années 90 a fait un trou dans la coque avec son marteau à piquer lors d’une corvée de détail.
      Ils ont aussi connu beaucoup de problèmes avec les portes d’étrave : le Champlain a perdu les siennes en mer en 1979.

      • ScopeWizard dit :

        Pour quelle raison , selon vous , cet acier s’est-il révélé de si mauvaise qualité ?
        Ou bien , le choix de cet acier était-il prévu dès la construction et ce , en toute connaissance de cause ?

        • bludo dit :

          Si je me souviens bien, l’acier provenait d’Italie ; les gens ayant acheté des voitures italiennes fabriquées dans ce même acier dans les année 70-80 savent à quel point il était mauvais … mais le tarif devait être imbattable.
          autre chose qui n’a pas arrangé le vieillissement des BATRALs, les bâtiments basés outre mers n’ont pas été fournis en consommables et pièces de rechanges aussi bien que les bâtiments métropolitains et bien souvent, les réparations et l’entretient ont été faits à la bite et au couteau.

  2. Thaurac dit :

    On a des bagnoles légères qui roulent encore à cet age, pourquoi mettre à la casse un tel navire, qui apparemment est d’emploi multiple?

    • Lagaffe dit :

      On peut effectivement se demander pourquoi on ne le vend pas à bas prix ou même en faire cadeau à un pays allié, en afrique par exemple, plutôt que de devoir payer, à nos frais, un démantèlement.

    • pourquoi-pas dit :

      bonjour, la réponse est dans votre question, ce n’est pas une « bagnole légère ».
      niveau moteur on change pas la courroie de distribution et c’est reparti.Pour rappel ce bâtiment devait déjà être désarmé lors de son départ de Tahiti il y a 7 ans.le milieu tropical pour les bateaux, c’est comme le désert pour les bagnoles (assez agressif), et lui a fait toute sa carrière en milieu tropical.Là ou vous avez raison c’est qu’un type de navire comme celui-ci est utile en inter iles.
      Mais bon, le choix politique à été fait de ne plus faire de bâtiments type (batral).
      le choix a été fait de faire des bateaux à équipage réduit et de réduire le personnel en outre-mer.
      le choix a été fait que son concept opérationnel n’est plus pertinent au regard des couts de son armement (équipage entretien etc…) mais ça c’est un autre débat.
      cordialement.

      • Mike dit :

        Les politiciens ne dessinent pas les navires et les militaires définissent les besoins.Les politiciens fixent un cap budgétaire, ils choisissent de financer des projets, mais comme pour les B2M, c’est bien la marine qui a définit ses besoins en fonction des missions quotidiennes qu’elles mènent.
        A quoi bon disposer des navires comme le Batral si sa capacité amphibie n’est utilisé non pas pour l’opérationnel, mais pour un exercice militaire annuel, ou l’on fait débarquer 4 p4 et 5 camions pour faire quelques photos.
        Les B2M, voici un peu leurs capacités
        https://www.meretmarine.com/fr/content/bord-du-batiment-multi-missions-b2m-dentrecasteaux

  3. Eryx dit :

    Nouveau siècle , nouveaux bâtiments. Les B2M sont les nouveaux couteaux suisse de la marine . Maintenant, en effet , n’aurions peut-être pas pu faire en sorte de le rénover et de le garder encore quelques années, sans lui faire parcourir des milles et des milles . Les grosses missions auraient été confié au B2M , le batral juste pour des missions de liaisons entre les îles.

  4. Albatros24 dit :

    Avec son faux air de bateau de pêche et en y rajoutant 4x 12.7 et 2 canons quadritubes de 30mm à haute vélocité cela ferait un excellent pièges à cons pour les pirates somaliens.

  5. wrecker47 dit :

    Cher vieux bateau qui a transporté tant de Marsouins d’une ile à l’autre,rempli tant de missions depuis sa construction !On devrait écrire ton histoire qui fut si pleine de faits et d’émotions!
    On se souvient tous des grandes manoeuvres Antillaises de KANUMERA et ses débarquemements agités sur Marie-Galante … Le pont transformé en » dégueuloir » du fait de la houle longue qui nous branlait l’estomac… On se souvient aussi de l’embuscade traitresse menée par » le plastron » du SMA une nuit sur le » LCVP  » du bord !il s’était mis en travers de la vague au moment de » beecher… » Tout çà à cause d’un fumigène qui aveugla complètement le pilote … Pauvre » LCVP » tossé par les vagues il fut rembarqué avec grand peine pour être quasiment … reconstruit!
    Ce bateau qui aida tant de monde d’Haïti à St Domingue …Ta silhouette et ton odeur de Gasoil restera dans nos souvenirs ,nos coeurs et l’équipage aussi !
    Adieu Bateau!

    • tschok dit :

      Vous avez perdu votre pucelage à bord, on dirait bien. Et elle sentait le gasoil.
      .
      Ok, on va mettre une plaque. Marbre ou bronze?

    • ScopeWizard dit :

      Tant d’eau dans votre commentaire si émouvant qu’une larme de solidarité discrète de ma part ne saurait se faire remarquer …