Pour l’ONU, des crimes de guerre ont été commis des deux côtés à Alep-Est

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

7 contributions

  1. Thierry HENRY dit :

    La guerre, c’est violent… Belle découverte, Madame Del Ponte !

    • datamo dit :

      Autre belle (re) découverte : « la 1ere victime d’une guerre , c’est la vérité ».

    • Clément dit :

      la boxe c’est violent aussi. Pourtant il y a des règles.
      Il y a une nécessité humaine à limiter les guerres, mais ça semble compliqué, alors autant essayer de limiter le degré de cruauté de celles-ci. D’ailleurs on peux être violent, sans être cruel.

      Pour prendre un autre exemple il y a des agressions, des vols, des viols tout les jours, chez nous, c’est violent et ça arrivera toujours. Ne devons-nous pas les dénoncer et les combattre tout de même ?

  2. Robert dit :

    Les faux derches de l’ONU reconnaissent que des crimes ont été commis par les rebelles, si gentils et fréquentables jusque-là, mais c’est pour les mettre en perspective avec ceux des forces syriennes.
    Pourtant, les populations syriennes qui n’ont pas fui leur pays votent avec leurs pieds et reviennent dans les zones libérées en faisant confiance aux forces syriennes.
    En parlant des Balkans, on attend toujours l’arrestation et le procès des criminels albanais du Kosovo, à commencer par l’actuel président. Si ça arrivait, on pourrait prendre le TPI et l’ONU au sérieux.

    • TontonCharlie dit :

      « En parlant des Balkans, on attend toujours l’arrestation et le procès des criminels albanais du Kosovo, à commencer par l’actuel président. Si ça arrivait, on pourrait prendre le TPI et l’ONU au sérieux. »
      L’ONU accuse Assad et ses alliés (donc la Russie) de commettre des crimes de guerres pourtant il (et ses alliés donc Poutine) n’ont pas fait un tour au TPI.. donc dans le sens contraire, l’ONU et le TPI ne sont pas sérieux car Assad et Poutine n’ont pas été jugé.
      Le fait qu’il n’y est pas de justice (ce qui peut se justifie par plusieurs raisons) n’enlève en rien les faits et ne prouve absolument pas le manque de sérieux de l’ONU.
      .
      Il faut arrêter de chercher la moindre excuse pour décrédibiliser (ce qui n’est pas le cas.. au final c’est vous qui vous vous décrédibilisez vous même) toutes accusations envers la Russie et ses alliés. En revanche lorsque l’ONU ou un ONG s’en prend aux Occidentaux, même sans réelles preuves, là il n’y a aucune remise en question du sérieux de l’enquête..

      • Robert dit :

        Tontoncharlie,
        La situation dans les Balkans, à laquelle il est fait référence dans l’article, est la seule motivation à ma référence.
        Et je ne parlais pas de la Russie, l’article non plus me semble-t-il, mais de l’armée syrienne, je me trompe ?
        D’autre part, ou m’avez-vous prendre parti quand une ONG ou l’ONU s’en prend aux occidentaux ?
        La population syrienne semble prendre parti en revenant chez elle et en faisant confiance à son armée, ceux qui sont partis à l’étranger, exception faire des opposants risquant leur vie, semblent plus motivés par une opportunité de refaire leur vie que nous leur offrons sur un plateau, syrien égale réfugié politique, que par la fuite d’un régime honni.
        Je suis critique de façon équivalente et je considère l’ONU comme manquant d’impartialité en général.

    • ScopeWizard dit :

      En fait , il apparaît logique de renvoyer les deux camps dos-à-dos .
      C’est l’une des raisons de mon énervement concernant la responsabilité de toute cette horreur attribuée complaisamment , en total esprit partisan , à un camp plutôt qu’à un autre .
      La question des Balkans n’est pas encore tranchée non plus .