Le magazine Air Fan fait son retour dans les kiosques

Il y a exactement un an, l’on apprenait, non sans une immense tristesse, la fin du magazine Air Fan, incontournable pour tous les passionnés d’aviation militaire, comme d’ailleurs d’autres titres de la presse spécialisée française comme Aérojournal ou Le Fana de l’aviation. La disparition de cette revue était la conséquence de la mise en liquidation de la société qui l’éditait.

Finalement, on n’en restera pas au numéro 447 d’Air Fan. À l’image du Phénix qui avait le pouvoir de renaître de ses cendres, le magazine vient de faire son grand retour chez les marchands de journaux. Et pour faire bonne mesure, il dispose désormais d’un site Internet (en plus d’une page Facebook).

Cette renaissance a été rendue possible grâce à quelques changements. Le titre Air Fan a été repris par la société Daguerre Éditions, établie à Tours et créée par Olivier Cabiac (rédacteur en chef de la revue avant son éclipse) et Bruno Amouroux. Et si sa charte graphique a été très légèrement modifiée, le magazine compte désormais 68 pages au lieu de 52. Cela s’explique par son nouveau rythme de publication : autrefois mensuel, il est maintenant bimestriel.

Pour son 448e numéro que l’on n’espérait plus, Air Fan présente un sommaire aussi copieux que passionnant, avec un entretien exclusif avec l’amiral Bruno Thouvenin, le patron de l’aéronavale française, des reportages sur la base aérienne de Saragosse, les E-3F Awacs engagés dans l’opération Chammal, l’armée de l’Air camerounaise ou encore sur la force aérienne nord-coréenne (un sujet relativement peu traité). Les amateurs d’histoire aéronautique se plongeront dans l’article dédié au Lockheed XF-90. Enfin, la rubrique « livres » a été maintenue, ce qui n’est peut être pas une bonne nouvelle pour les portefeuilles (mais quand on aime, on ne compte pas!).

12 commentaires sur “Le magazine Air Fan fait son retour dans les kiosques”

  1. Sympa, même si l’article sur la Corée est un quasi c/c d’Air Power avec les mêmes erreurs.
    L’article sur l’Aéronavale est très intéressant, de même que celui sur Saragosse et le Cameroun.

    1. Devaient faire partie du même (rare) voyage. Je serais ravi de savoir les quels d’erreurs, j’ai été étonné concernant l’adoption de la dernière version du mig29 et plus globalement sur la vétusté de sa force aérienne. Ce genre d’état à comme assurance vie intérieure et extérieure son armée, avec une force aérienne digne de se nom, la Corée du Nord serait sur d’avoir un peut de temps et de sécurité au début d’un conflit pour lancer ses missiles.

      1. Erreurs sur les Mig-29 justement, il faut lire les travaux de Stijn Mitzer and Joost Oliemans , 2 journalistes hollandais (qui bossent notamment pour HS Jane’s et Bellingcat) et auteur d’un livre qui devrait pas tarder à paraître « North Korea’s Armed Forces: On the Path of Songun » qui détaille avec précision la composition de l’armée nord coréenne, ses programmes etc.
        .
        Pour en revenir aux Mig-29, il faut se pencher sur leur article d’Oryx Blog (visible ici -> http://spioenkop.blogspot.fr/2014/02/the-kpaf-investigated-north-koreas-mig.html ) qui fait un état des Mig-29 nord-coréens, qui n’ont jamais eu 40 Mig-29 comme tout le monde semble le penser.
        .
        Pour vous évitez de vous taper l’article (bien qu’il soit extrêmement intéressant), voici l’inventaire nord-coréen.
        17 Mig-29 acquis au total. 15 en service (1 accident et 1 en exposition)
        Premier contrat signé en 1987 pour 14 Mig-29 : 13 9.12B (version export hors Pacte de Varsovie) et un unique biplace UB 9.51.
        Second contrat pour 10 Mig-29 S-13 9.13 fabriqués via kits SKD en Corée.
        Sauf que l’appareil est trop compliqué pour les coréens, qui n’assemblent que 3 appareils et utilise le radar d’un quatrième Mig non fini pour le coller sur un An-24.

  2. Pas encore lu, mais je suis ravi du retour d’Air Fan, qui me manquait. Je file l’acheter demain ! Au passage Air Power cité plus haut est excellent. Avec le Fana, nous voilà gâtés !

    1. @ Sempre en Davant,

      Bien sûr! Suffit de ne pas perdre son temps à des futilités et de bien les choisir 😉

      1. Manger, dormir… Futile! « Pur Esprit » va! 😆
        Chapeau!
        .
        Blague à part c’est toujours une bonne nouvelle de voir un titre de presse renaître et toujours une mauvaise d’en voir disparaître…

Les commentaires sont fermés.