C’est officiel : Des F-35 de l’US Marine Corps seront bientôt à bord du porte-avions Queen Elizabeth

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

162 contributions

  1. ScopeWizard dit :

    Chez nos amis britanniques , c’est vrai que Noël semble s’approcher à grand-pas !
    Le problème est que les F-35 B en tant qu’avions surdoués … Bah , nous verrons bien , en tous cas , il me tarde de pouvoir me faire une idée précise sur la question .

  2. Lagaffe dit :

    Des F-35B livrés en retard, des porte-avions sans avions, peut-être des V-22 hors de prix faute d’allonge du F-35B et du choix d’abandonner la version CATOBAR… on constate là à quel point les décideurs britanniques ont démontré leur intelligence en devenant dépendant à ce point des américains !
    Le Royaume-Uni est vraiment le 51ième état…

  3. Fougasse dit :

    @M. Lagneau. Commodore dans la Royal Navy actuelle, c’est le premier grade d’amiral. Donc le pacha du porte-avions britannique n’est certainement pas un commodore mais un capitaine de vaisseau (captain).

    Quant aux choix de nos amis britanniques sur leurs types de navires – et plus particulièrement sur les « Queen Elizabeth » – ils continuent de susciter l’étonnement. Sans parler du timing : On a le navire mais, bon, on n’a pas d’avions pour mettre dessus, c’est trop injuste !

    Mais, bon, allez, pourquoi pas des F-35 US en attendant les leurs…

  4. Jacques 29 dit :

    Je lis souvent dans les commentaires ici, que le F 35 serait parmi les pires avions du monde (en dehors des avions russes, bien évidemment), truffé de problèmes et de limitations diverses, sans parler du dérapage du coût de son programme qui fait exploser tous les budgets des pays acheteurs,.. soi-disant . Il n’empêche que dans la même semaine, on apprend que deux appareils viennent d’être livrés à Israël, deux appareils livrés à l’Italie sans parler de ceux qui ont déjà été livrés aux Pays-Bas et des dizaines d’autres qui sont déjà en service aux USA.. pour un programme soi-disant aussi calamiteux, avec cette dernière information en plus, ce n’est pas si mal que ça, non ?

    • Nenel dit :

      Euh… des F35 livrés par dizaine mais avec des capacités plus que réduites(même pas au niveau du rafale F1) et servant pour former les futurs pilote, mécaniciens etc… La politique de LM est claire: livrer rapidement sentant que ça pu pour empêcher les pays (USA compris) de faire marche arrière.

      • ruffa dit :

        Faut-il le rappeler : 2 des 3 versions du F35 ont été déclarés opérationnelles : Dont les livraisons à des pays comme Israël ou l’Italie ont commencés Je sait : ça vous déplaît énormément mais c’est comme ça!

        • Leum dit :

          IOC… C’est comme le Rafale F1 sur le CdG en 2001. On entraine les pilotes et mécano mais en attendant la livraisons de minutions de guerre aux destinataires directement dans la grotte il avait fallu attendre quelques années.

    • Zayus dit :

      @jacques29:
      .
      Au risque de vous surprendre, même si un prototype sur 3 s’est déjà crashé, j’aurais largement plus confiance envers le Su-35 que le F-35.
      Le fait est, que la vente de ce programme était déjà quasiment acquise aux pays partenaires.
      Le F-35 était déjà vendu avant de voir voler un prototype.
      Le programme est aujourd’hui porté à marche forcé qui voit les clients recevoir des avions dont le développement n’est pas achevé même au niveau du standard opérationnel initial.
      .
      Ce sont des ventes, productions et livraisons à marche forcée, mais nous attendrons encore quelques longues et nombreuses années avant de voir cet oiseau au combat…

      • Wagdoox dit :

        Sans compte que le f35 est sous dimensionné par rapport à son poids. La taille du Rafale pour un poids de 50% en plus… une aérodynamique pourris. Mais il doit gagner ses combats en Bvr alors c’est pas grave ops le radar ne fonctionne pas …

        • Nico St-Jean dit :

          @ Wagdoox

          Aérodynamique pourris .. ah bon ? Un radar qui ne fonctionne pas ??
          .
          Pourriez-vous développer svp qu’on rigole ? …

          • wagdoox dit :

            Meme le président des US n’en veut pas …
            Le radar plante et doit être redémarré pour fonctionner à nouveau normalement (c’est connu), la fusion des senseurs fonctionne tellement bien que les données de chaque senseur se superposent, rendant le tout illisible.
            L’aérodynamique suffit de comparer le poids à vide et la surface à l’aire, la puissance incroyable d’un réacteur qui n’arrive pas compenser pour le « gras » du F35
            Je continue ou vous avez assez rigolé ?

          • Alpha dit :

            @Nico St-Jean
            Nico, y a plus que toi qui rigole ! … Tout le monde connaît les « qualités » de ton bébé LOL !
            Même si le F-35 est déclaré « opérationnel », n’attendez pas à le voir faire du combat en OPEX, car il faudra attendre 2020/20205 pour savoir RÉELLEMENT ce qu’il vaut…

          • Leum dit :

            Apparemment les soucis sont résolus mais le radar s’éteignait en pleins vol il y a quelques mois (un an?).

            Quand a l’aérodynamique pourrie, ce n’est pas un secret qu’en dogfight le F-35 s’est fait massacré par un F-16. Le web regorge d’articles.

            Après le F-35 a été conçu pour se débarasser de ses cibles bien avant que le combat ne devienne un corps a corps…

            Espérons juste que ça ne fera pas comme avec le F-4 qui débuta sa carrière sans canon et qui finit remplacé par des engins plus agiles tandis que les armées US mettaient l’accent sur la formation au combat tournoyant.

            Ou mieux, espérons que l’on ne saura jamais.

          • Nico St-Jean dit :

            @ Alpha

            « Nico, y a plus que toi qui rigole ! … Tout le monde connaît les « qualités » de ton bébé LOL ! »
            .
            Vous parlez pour beaucoup de monde Alpha .. or il y à sur ce site du monde qui ne se ridiculise pas à commenté sans le moindre arguments comme vous le faite si souvent … 🙂 J’attend les témoignages et d’ici là, je continue de rigoler mon pti 😉

          • Nico St-Jean dit :

            @ wagdoox

            Non wagdoox … Le radar ne plante pas car ce problème est résolu depuis plus de 6 mois et n’à pris qu’un mois à résoudre .. 🙂 Idem pour la fusion des données ou là, le problème est réglé depuis plus d’un ans (…)

            Concernant la « maniabilité » car, l’aérodynamisme n’à rien à voir, et le F-35 est d’ailleurs avantagé face à un Rafale par exemple en terme de traînée et d’aérodynamisme justement grâce à une surface alaire moins imposante, sans plan canard, et avec une cellule lisse.
            .
            Voici un F-35 chargé d’armement externe faire le Cobra par exemple.
            .
            https://www.youtube.com/watch?v=4M1P0Zk3cJQ
            .
            Voici la vidéo de test d’angle d’attaque élevé du F-35.
            .
            https://www.youtube.com/watch?v=mfWHHuLILs0
            .
            F-35 néerlandais en airshow avec quelques passages transonic dont l’un des plus beau que je n’ai jamais vu et l’on peut justement voir à quel point le F-35A est loin d’être un avion peu mannoeuvrable.
            .
            https://www.youtube.com/watch?v=Jez31XaWn6I

            Une vidéo, ça ne ment pas ! Contrairement à certains ici .. 😉

          • Nico St-Jean dit :

            @ Leum

            Le problème de logiciel émanant du Bloc 3i sont résolus depuis plus de 6 mois et n’ont mis qu’un mois à résoudre.
            .
            Le F-35 qui à perdu son dogfight contre un F-16D block 40 était un F-35 bloqué à 7G (bloc 2B) contre un F-16 avec réservoirs externes pouvant atteindre 7,6 G (…) C’était donc un dogfight déloyale, pleins d’articles sur le net sont également présent Leum .. 🙂 comme par exemple le DOT&E de décembre 2015.
            .
            Sinon le F-35 n’est évidemment pas conçu pour le dogfight, il n’en à pas besoin avec son casque et encore moins en BVR.

          • Alpha dit :

            @Nico St-Jean
            Le ridicule, c’est de persister dans ses erreurs, ce que vous faites admirablement ! 🙂
            Mes arguments que vous attendez ? Mais mon pauvre ami, moi comme d’autres nous escrimons à vous en donner à foison !.. Si vous les contestez dans leur teneur, je peux le comprendre, mais ne dites pas que nous ne vous en donnons pas, là, c’est du mensonge caractérisé … C’est tout vous, çà, d’ailleurs … De plus, les commentaires des uns et des autres sur ce site l’attestent …. Regardez les archives ! … Mais vous ne le ferez pas, trop peur, hein ? 😉
            Après, le problème, c’est qu’on ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif !…
            Et là, moi, je me gausse en vous lisant !!! Ouf ouf ouf ! 🙂

    • Eric dit :

      Pas mal en effet… pour un programme lancé en 2001, date à laquelle Lockheed Martin s’est vu attribuer le contrat F-35 !!! 15 ans, (et 7 ans de retard à ce jour sur les échéances prévues) il y a en effet de quoi pavoiser.

      • Dany40 dit :

        Pour rappel le Rafale a été livré avec …. 10 ans de retard !!! … alors ne soyons pas trop facilement critique à ce niveau quand on sait à quel point le Rafale a prouvé son utilité depuis ….

        • Zayus dit :

          @Dany40:
          .
          Ce que vous dites était vrai pour la version F-2, prévue à l’horizon 1995.
          Mais, contrairement au F-35, ce ne sont pas d’éternels disfonctionnements qui ont retardé le programme Rafale, mais la pompe à finance qui fut stoppée de 1992 à 1998.
          Alors qu’à l’extrême inverse, le F-35 aura bénéficié de fonds archi colossaux étant le programme militaire le plus cher de l’histoire industrielle.
          .
          Vous faites bien de nous rappeler cette comparaison pour mettre en évidence l’incurie financière liée à cette gabegie politico-industrielle qu’est le F-35.
          .
          « … on sait à quel point le Rafale a prouvé son utilité depuis … »
          .
          Bon là, vous nous démontrez à quel point vous n’êtes absolument pas objectif, car le Rafale fut presque de toutes OPEX françaises depuis 2001…
          En 2025, le F-35 ne sera toujours pas « combat proven » …

          • Dany40 dit :

            Le souci surtout c’est que vous faites des procès d’intention là oà il n’y en a pas à faire.

            quand je dis que le Rafale à fait ses preuves depuis … ce n’est absolument pas ironique !!! je le pense vraiment.

            Votre réaction soulève le problème majeur dès que l’on touche au sujet du F-35 … on se retrouve entrainé dans une querelle d’église, un choc de croyances entre dévots dévoués de chaque cause … Mais tout cela place les gens massivement hors du réel.
            Et oui, on peut être de ceux qui considèrent le Rafale comme une énorme réussite et un excellent appareil (et j’en fais partie) mais tout en admettant les capacités et la teneur du projet qui accompagne le F-35. Les deux ne sont pas opposés surtout que le programme F-35 est très similaire au programme Rafale sur bien des points.

            Le souci c’est de vouloir comparer des choses qui sont peu ou pas comparables …. Et oui le programme F-35 a couté monstrueusement cher .. mais oui ils pouvaient (et pourraient encore si l’envie leur prenait) se le permettre. Aussi injuste et délirant que cela puisse paraitre de chez nous

          • Nico St-Jean dit :

            @ Dany40

            Je partage tout à fait votre point de vue. Le souci en France, (car le phénomène anti-F-35 n’est pas du tout le même qu’ailleurs en Europe) c’est que beaucoup sont frustré que le F-35 c’est imposé sur le marché européen contrairement au Rafale. Je les comprends, quoi de plus normale, mais cela influence grandement le jugement de certains (…) qui en sont réduit à propager toute sorte de théorie du complot. Le F-35 n’à pas été conçu pour tué les programmes européens (quels programmes ?? ..)) Il à tout simplement été conçu pour être tant utilisé aux USA qu’à l’export, n’importe quel entreprise souhaite vendre le plus possible de ses produits et Dassault est loiinnn de dérogé à cette règle .. mais beaucoup de français l’oublient ))

          • Alpha dit :

            @ Nico St-Jean
            « Le F-35 n’à pas été conçu pour tué les programmes européens (quels programmes ??  »
            Et qu’est ce que vous en savez ? Vous étiez là ? 🙂 🙂

        • James dit :

          Décalage de livraison de Rafale pour raison financière, mais pas technique

        • Alpha dit :

          @Dany40
          Oui, le Rafale a été livré avec 10 ans de retard… Maintenant, puisque vous semblez être un « spécialiste » de la question, dites nous… pourquoi ???… Est-ce en raison de dysfonctionnement de l’appareil ou autres problèmes techniques, en gros, comme dans le cas du F-35 ?
          Ou plutôt en raison de l’incurie de nos gouvernants qui ont stoppé ou ralenti son acquisition ? 😉
          Ensuite vous nous dites : « quand on sait à quel point le Rafale a prouvé son utilité depuis » …
          Développez un peu pour voir, histoire de se marrer, surtout quand on sait que « on » est un ***… 🙂
          Alors oui, on peut se montrer facilement critique concernant le programme F-35, et c’est pas bien, mais en même temps, ses concepteurs semblent tout droit sortis de l’école du cirque ! Donc …

          • Dany40 dit :

            Je ne faisais que relativiser la notion d’années de retard … et je vous rassure il y a eu aussi quelques soucis de mise au point ennuyeux sur le Rafale … comme le fait que le Rafale Marine rouillait au contact de l’eau de mer, et le fait que ce même Rafale Marine ne soit finalement monoplace qu’à cause d’une querelle d’egos entre l’aéronavale et l’armée de l’air …
            Il y a des trucs délirants dans tous les projets et dans toutes le armées … la seule différence avec le F-35 c’est sa sur-médiatisation liée à l’ampleur inédite de ce programme … car le programme F-35 est, on l’oublie à force de vision peu large, le plus vaste programme de modernisation de matériel de guerre depuis des décennies ..

          • Nico St-Jean dit :

            @ Alpha

            « Ou plutôt en raison de l’incurie de nos gouvernants qui ont stoppé ou ralenti son acquisition ?  »

            Et qu’est ce que vous en savez ? Vous étiez là ? 🙂

          • James dit :

            @Dany40
            Les pb techniques rencontrés dans le programme Rafale n’avaient du tout la même ampleur que ceux du JSF, les différentes versions financées ont toutes été livrées à temps, les pbs de rouille ne concernent que la MCO et n’entame en aucun cas les perfos de l’avion

            @Nico St-Jean
            Pas besoin d’être dans le secret pour savoir que les gouvernants d’époque ont décalé le financement du Rafale

    • bellebombarde dit :

      oui, et donc?

    • Ian dit :

      Oui cet avion vole et peut ce deplacer. Heureusement vu le prix du bouzin.
      Malheureusement les appareils livrée sont incapable de faire la moindre mission qu’ils sont sensées accomplir. donc les critiques sont quand même justifiées.

    • Néophyte dit :

      La stratégie US est toujours la même depuis des décennies; ils recherchent des « partenaires » pour les associer à leurs projets (spatiaux, aéronautiques etc….) alors que technologiquement et financièrement ils n’en ont pas besoin. Très rapidement lesdits projets ont des coûts qui explosent et mettent sur la paille leurs partenaires. L’objectif étant de siphonner les budgets R&D des malheureux partenaires afin de les empêcher de développer leur propres projets et d’être indépendants.

      • Auguste dit :

        A propos des USA: »en tant que partenaire opérationnel par excellence,y compris contre daesh ».C’est de l’humour anglais,ou c’est le nouveau nom qu’ils donnent aux Russes?

    • Espadon dit :

      Livrer des prototypes, c’est facile, des avions opérationnels, c’est autre chose.

    • Céphée dit :

      Qu’une arme de guerre se vende ne signifie pas qu’elle est la meilleure, mais que le vendeur a beaucoup d’amis.
      La vente institutionnelle d’armes est politique, et non militaire.

    • Eric dit :

      Les derniers exercises contre des F-15E, contre des F-16 (non je ne parle pas du test du logiciel de vol qui n’était aucunement un test de combat), F-18 ont tous démontrés à quel point le F-35 est excellent. L’avion a dominé dans ces exercices ce qu’on ne peut dire des Eurocanards par exemple. De plus, on sait maintenant avec certitude que le F-35A est moins cher que le Rafale et l’EF tout en apportant bien plus (pod de désignation interne, AESA, EOTS, DAS, furtivité etc.).

      • napopo dit :

        @Eric
        Sources ?

      • chill dit :

        si c’était vrai, les résultats de ces tests mirifiques auraient inondé la planète, notre galaxie et les confins de l’univers connu ..

      • Wagdoox dit :

        La source vient du pentagon ou lm?
        Non parce que meme le président us dit le contraire …

        • ruffa dit :

          T’as vu le guignol qu’il ont mis au pouvoir ! Moi si il déclare que le F35 est nul c’est que l’avion est excellent !

          • wagdoox dit :

            C’est vrai que normal I a toujours été vendu comme compétent…
            Guignol ou pas, je pense qu’il est plus au courant que toi ou moi. Qu’il a des généraux qui l’informe et s’il en parle c’est que ces derniers ont dû être particulièrement précis.
            J’imagine que tu pariais aussi sur la victoire de Clinton ? 😉

          • Nico St-Jean dit :

            @ wagdoox

            Donald Trump n’est au courant de rien wagdoox … Les généraux dont vous parlez vont, au contraire, lui suggérer de la bouclé avec Twitter. Vous êtes définitivement l’une des rare personnes que j’ai lu qui prennent ses « Tweet » pour du Cash ..

          • Wagdoow dit :

            Le préfère croire ses twittes que les lignes rouges d’un autre …

      • Nico St-Jean dit :

        @ Eric

        Le F-35A est définitivement moins cher que le Typhoon (T2, T3) mais il faudra attendre jusqu’en 2018 pour que l’appareil soit hors de tout doute moins cher que le Rafale 🙂
        .
        Cela dit je suis parfaitement d’accord avec vous, quoi que les pisses vinaigres en disent, le F-35A sera de très loin supérieur au Rafale pour moins cher.

        • wagdoox dit :

          On disait la meme chose entre le mirage 2000 et le F16, alors que le mirage 2000 indien a démolie les F15 américains lors d’un exercice.
          Pour l’instant le prix du F35A diminue mais c’est des version pas fini, alors oui à ce niveau là il vaut mieux que ce soit pas chers !

        • Alpha dit :

          @Eric
          « Les derniers exercises …. »
          Diable ! Et dites nous lesquels SVP ??? 🙂
          @Nico St-Jean
          Oui, peut être que le F-35 sera moins cher à l’achat que le Rafale à terme …
          MAIS …
          ce que vous oubliez de dire, comme à votre habitude ceci dit, c’est que par un savant tour de passe-passe L.M. se rattrapera in fine sur les tarifs du MCO qui là, va littéralement exploser ! 😉
          P.S. Pour les sources, que malhonnêtement, vous allez me réclamer voir mes posts de la semaine passée… 😉

          • Nico St-Jean dit :

            @ Alpha

            « P.S. Pour les sources, que malhonnêtement, vous allez me réclamer voir mes posts de la semaine passée… 😉 »

            Lol … 🙂 ça sa veut dire « croyez moi sur parole car je n’ai rien pour confirmer mes conneries »
            .
            Pauvre petit Alpha … Il n’y à aucune source qui existe pour prouver se mensonge digne d’un partisan frustré qui n’à plus le moindre argument alors comment pouviez-vous en avoir posté la semaine dernière ? .. 🙂 Vous venez de vous prendre les pieds dans vos mensonges.
            .
            D’ici là, personne ici n’est obliger de vous croire sur parole et pour affirmer de telles choses, vous ferriez mieux de poster des sources ou sinon, de commencer à profité des nombreuses occasions de vous taire, que vous n’avez malheureusement jamais saisi .. 🙁

          • Alpha dit :

            @Nico St-Jean
            Ça veut juste dire qu’il vous suffit de reprendre les posts passés dans les sujets « F-35″…
            Pourtant pas compliqué pour quelqu’un qui a un niveau d’ingénieur ? Si ?… 🙂
            Allez, je vous aide, tant vous semblez perdu… Source donnée lors d’un post du 07/12, citant un article du site Federal Business Opportunities (FBO) … (Oh ! Une source US, comme vous les aimez !) 🙂
            Encore raté Nico … Question d’habitude vous me direz ! 🙁
            Ou quand l’intelligence courte est une maladie …

        • ScopeWizard dit :

          Heureusement qu’il est moins cher ; il a déjà coûté cinq milliards de dollars aux pays partenaires simplement en R&D .

        • chill dit :

          sur qu’en 2050, le f35 sera supérieur au rafale, pas de doute, quoi que..

      • grosminet dit :

        merci pour cette bonne tranche de rigolade….

        EOTS equivalent à l’OSF du rafy…
        la furtivite du rafy est largement reconnue (bien qu’il n’ait pas ete concu comme EXCLUSIVEMENT furtif,cmme les F22 et F35)
        AESA monté de serie sur les evolutions F3R du rafy

        il apporte quoi de plus,le F35?
        un pod de reco interne? genial!!!

        mais pour cet « avantage crucial » selon vous,vous faites l’impasse sur la vitesse,l’endurance,la capacite d’emport en armements…..pour un avion de plus conçu pour evoluer sous protection d’une chasse aerienne en escorte….ce que le rafy fait par lui meme!

        de plus,le rafy a REELEMENT (lui! ) montré ses capacités au combat ,face a TOUT type de menace (et non pas sur des confrontations prevues expres pour lui,comme avec votre F35)

        alors,meilleur « avion du monde » le F35? pour le moment,vu ses caracteristiques…loin de la!

        surtout en capacite d’arment,il faut 3 F35 pour egaler UN rafy…..
        alors,meme si le cout unitaire du F35 parvenait un jour a etre sous celui du rafy,il faudrait quand en acheter 3 pour egaler notre VIEUX rafy…..je voie pas ou est l’economie,la…surtout sachant qu’il faut encore ajouter le cout de son escorte!

        • ruffa dit :

          Vous nous emmerdez avec votre Rafale : il n’a jamais été furtif et ne le sera jamais il emporte ses bombes sous les ailes ! La grosse rigolade ! Dis-moi un peu quelles missions le Rafale à fait de mieux que le F18 Super-hornet sur le ciel Irakien ou Lybien?? Montre nous ta science!!

          • TontonCharlie dit :

            Rafale? Pas furtif?? Il est temps d’éclaircir certains:
            – Le Rafale a une SER de 0.05 – 0.1 , ce qui serait suffisant au Rafale pour être considéré comme 5gen si celui-ci été équipé de baies internes. Problème qui sera partiellement réglé à l’avenir avec l’ajout de containers furtifs (à la manière de Boing et son SH), et il peut également être munie d’une peinture qui absorbe les ondes pour diminuer encore plus sa SER.
            – Le Rafale a une furtivité active/annulation active, le seul avion de chasse en service à posséder cette furtivité, cette technologie.
            – Le Rafale, avec sa manoeuvrabilité, sa petite taille et son suivie de terrain, peut voler à une altitude de 50-100m (même moins si besoin), or à cette altitude les radars sont (presque) totalement aveugle, au mieux ils voient passer un petit point pendant quelques secondes..
            – Le Rafale a une très bonne furtivité IR, la meilleur des avions de chasse en services (après le F-22 bien sûr).

            En 2011, en Libye, le Rafale était le premier avion de chasse sur les lieux, et alors que les radars et systèmes de défense aérienne de Kahdafi fonctionnaient encore, le Rafale se baladait tranquillement dans l’espace aérien libyen.
            Dans un exercice le Rafale a survoler un S-300 sans se faire voir une seule fois (et était le seul à le faire parmi les avions présents)
            ( or d’après certains haut-gradés israéliens, le S-300 pourrait détecter le F-35, je cite:
            « Je ne suis pas en train de dire que le S-300 cherchera le F-35 et ne verra rien mais nous aurons entre les mains un outil efficace » )

            Donc vous m’excuserez mon cher ruffa, mais dire que le Rafale n’est et ne sera jamais furtif, c’est.. comment dire.. un peut osé.

          • Arsene dit :

            Et toi, montre nous la tienne, qu’on rigole un peu.
            A part troller tout ce qui est français, tu fais quoi ici ?

          • wagdoox dit :

            Le rafale fait mieux que le F18 par son endurance, sa vitesse max et son emport supérieur. la marine américaine demande plus de growler justement parce qu’il y a des doutes sur le niveau de furtivité des F35 notamment face aux nouveaux radars.
            La furtivité du rafale n’est pas uniquement passive mais aussi active. Le B2 fonctionne de la meme manière et le F35 lui aussi à une suite de guerre électronique pour l’avenir sauf que les émetteurs c’est le radar… Bref F35 et rafale partage des atouts et des faibles avec un avantage certains dans ce domaine pour le F35, sauf que le rafale n’a pas sacrifié tout le reste pour obtenir ce résultat. Et au finale quand l’avion est finalement détecté la vitesse et la manœuvrabilité sont vital.
            Le rafale peut largué ses bombes pour être plus furtif, plus rapide, plus manœuvrable. Je vois mal le F35 larguer une partie de sa carlingue.

          • Alpha dit :

            Stop ruffa !
            Là, tu t’égares, et tu dis n’importe quoi …
            Renseigne toi un peu avant de poster …
            En toute sympathie camarade …

          • ScopeWizard dit :

            @ruffa
            .
            Non , c’est vrai que le Rafale n’est pas furtif ; en tous cas le démonstrateur A ne l’était pas ; c’est pourquoi l’avion fut ensuite entièrement redessiné pour afficher une SER semblable à celle d’un petit oiseau .

          • ScopeWizard dit :

            Ou d’un oiseau un peu moins petit …
            Faut que je remette la main sur mes sources … 😉

          • Nico St-Jean dit :

            @ Alpha

            À votre place, je ne l’ouvrirais pas trop …

          • ScopeWizard dit :

            Eurêka !
            .
            Alors , en mètres carres , les SER ( Surface Équivalente Radar ) sont de :
            .
            _B-52 : environ 150 m2
            _MIG 29 : environ 3 m2
            _F-111 : environ 7 m2
            _TU-160 Blackjack : environ 15 m2
            _B-1B Lancer : environ 1 m2
            _F-117 A Night Hawk : environ 0,1 m2
            _B-2 A Spirit : environ 0,06 m2
            _Rafale : 2 m2

          • Alpha dit :

            @Nico St-Jean
            Ah bon , sinon quoi ? Faites nous rire encore …

        • TontonCharlie dit :

          Je vous suis totalement là ! Les pro-F-35 vente déjà les mérites de l’avion et le considère déjà supérieur aux autres, en oubliant que leur joujou n’a encore RIEN prouvé au combat contrairement aux autres qu’il est censé « dépasser ».

        • Nico St-Jean dit :

          @ TontonCharlie

          Stop tonton .. stop ! Le Rafale n’à rien d’un avion de 5e gen et n’est certainement pas furtif tant que je n’ai pas vu une poule avec des dents ! …
          .
          La futivité du Rafale est de 0,1m² et les deux seuls avions de 5e gen ayant atteint le stade d’IOC sont d’une SER de 0,00005m² et 0,000001m² .. y’à rien de comparable la dedans.
          .
          « diminuer encore plus sa SER.
          – Le Rafale a une furtivité active/annulation active, le seul avion de chasse en service à posséder cette furtivité, cette technologie. »
          .
          Faux ! le F-22 avec l’ALR-94 peut le faire .. le F-35 peut le faire de façon exponentiellement supérieur avec 10 antennes de brouillage contre 3 pour le Rafale. Qui plus est, le F-22 est le seul avion au monde pouvant faire un brouillage « boom » via l’ALR-94.
          .
          « Le Rafale, avec sa manoeuvrabilité, sa petite taille et son suivie de terrain, peut voler à une altitude de 50-100m (même moins si besoin), or à cette altitude les radars sont (presque) totalement aveugle, au mieux ils voient passer un petit point pendant quelques secondes.. »
          .
          Tout les avions de chasses peuvent le faire … ce n’est pas un argument et surtout, cela n’éclaircit personne ici.
          .
          .
          « En 2011, en Libye, le Rafale était le premier avion de chasse sur les lieux, et alors que les radars et systèmes de défense aérienne de Kahdafi fonctionnaient encore, le Rafale se baladait tranquillement dans l’espace aérien libyen »
          .
          C’est vrais que la Libye était à la fine pointe de la technologie et alignait des centaines d’AESA sur son territoire hein … 😉
          .
          « Dans un exercice le Rafale a survoler un S-300 sans se faire voir une seule fois (et était le seul à le faire parmi les avions présents)
          ( or d’après certains haut-gradés israéliens, le S-300 pourrait détecter le F-35, je cite:
          « Je ne suis pas en train de dire que le S-300 cherchera le F-35 et ne verra rien mais nous aurons entre les mains un outil efficace » ) »
          .
          À quel distance le Rafale à-il volé du S-300 ? Quelles-étaient les circonstances de cet exercice ? Quel radar le S-300 utilisait-il ?
          .
          En quoi les propos de cet israélien confirme qu’un S-300 peut le détecté ? Comment un F-35 pourrait-il faire pire qu’un Rafale pour brouillé se genre de système dépassé alors qu’il est bien mieux équipé pour le faire ?
          .
          Vous prenez toute sortes d’information pour les mélanger et en tiré ce qui vous arrange Tonton .. 🙂 Le Rafale n’est pas, et ne sera jamais furtif, la dessus, Ruffa à parfaitement raison.

          • TontonCharlie dit :

            « Faux ! le F-22 avec l’ALR-94 peut le faire .. »
            Je ne parle pas de simple brouillage.. le F-22 brouille de manière violente, le radar ennemi ne voit absolument rien mais le pilote sait qu’un avion le brouille et donc est dans les parages. Le Rafale est moins violent mais plus discret dans le genre et brouille de sorte à ce que le radar ennemi n’affiche rien d’anormal, ainsi le pilote ne sait pas qu’il est brouillé, ne remarque rien sur son radar alors qu’un Rafale lui passe sous le nez.
            « le F-35 peut le faire »
            Il est en service? Bizarre.. je ne l’ai pas encore vue en opération pourtant.. on en apprend tout les jours avec vous !
            « de façon exponentiellement supérieur avec 10 antennes de brouillage contre 3 pour le Rafale. »
            Décidément, pour vous les nombres veulent tout dire.. et si demain Dassault rajoute 20 antennes de brouillage, mais totalement inefficaces, selon votre logique le Rafale serait encore plus capable que le F-35.. 10 antennes, ok? mais efficaces? A part en simulation, elles ont fait réellement leur preuve?
            N’oubliez pas qu’à la pointe de la technologie ne rime pas tout le temps avec efficacité.

            « Tout les avions de chasses peuvent le faire … ce n’est pas un argument et surtout, cela n’éclaircit personne ici. »
            Ah tient c’est nouveau ça.. c’est dingue avec vous on en apprend vraiment tout les jours.

            « C’est vrais que la Libye était à la fine pointe de la technologie et alignait des centaines d’AESA sur son territoire hein … »
            Certes, mais à côté les Rafale étaient parmi les premiers sur les lieux, pendant que les Ricains, avant d’envoyer leur avions de CHASSE (et non leur B-2 qui était déjà là, je le sais) ont bombardé les défenses anti-aérienne avec des missiles tomahawk.
            Et puis au moins le Rafale a prouvé qu’il était capable de mener une opération au dessus de radars peu évoluer, le F-35 a prouvé quoi? A part dans des simulations.. et à l’avenir aussi, les guerres se feront contre des technologies bien en dessous des nôtres, alors à quoi sert la furtivité du F-35 et ses coûts supplémentaires qu’elle engendre et ses sacrifices de performance si un Rafale peut faire le taff à ce niveau là (et avec plus de bombes)? (A moins que vous êtes de ceux qui croient à la 3ème guerre mondiale? Contre les vilains Russes, c’est çà? Si c’est le cas, permettez moi de lâcher un petit rire 🙂 )

            « En quoi les propos de cet israélien confirme qu’un S-300 peut le détecté ? »
            Les Israéliens ignorent donc ce que peut faire ou non un F-35? Eux qui viennent d’en recevoir deux?

          • Alpha dit :

            @Nico St-Jean
            « Vous prenez toute sortes d’information pour les mélanger et en tiré ce qui vous arrange Tonton .. 🙂 »
            Remplacez « tonton » par « Nico » et çà marche aussi ! 🙂

      • Nico St-Jean dit :

        Pour ceux qui demandent des « sources »
        .
        Le F-35A fut confronté dans son examen d’IOC, à une flotte de F-15E. Le but de l’exercice était de frappé des cibles au sol dans un territoire ou le ciel était non permissif et contrôler par l’ennemi (F-15E)
        .
        En gros, le F-35A devait réussir ça mission de pénétration en plus d’être confronté à une flotte d’avion moderne.
        .
        Le résulta fut impressionnant puisque le F-35A à obtenu un taux de réussite de 96% pour ça mission de bombardement en plus de n’avoir subit AUCUNE pertes pour 8 F-15E abattu.
        .
        https://theaviationist.com/2016/06/27/f-15e-strike-eagles-unable-to-shoot-down-the-f-35s-in-8-dogfights-during-simulated-deployment/
        .
        https://ukdefencejournal.org.uk/f-35s-pound-f-15s-mock-dogfights/

        • wagdoox dit :

          2 eurofighter espagnols ont balayé 9 F15 …

          • Nico St-Jean dit :

            @ wagdoox

            Ah oui ? ou et quand ? en Dogfight, ? en BVR ? source …? Quel type de F-15, A, B,C, D ou E ? de quels radars étaient-ils équipé, AN/APG-63, AN/APG-79, ou AN/APG-82 ?
            .
            J’aimerais beaucoup que vous nous parlez (en détails) de cette histoire svp wagdoox .. 🙂

        • ScopeWizard dit :

          Il est certain que personne ne dira que l’avion est nul ; si c’était le cas et si cela était avéré , je crois que nous tiendrions -là le plus gigantesque et mémorable scandale de toute la Galaxie depuis que le premier photon a eu quartier-libre …

        • Leum dit :

          On connait les exercices US.

          Le F-4 dominait les cieux et n’avait pas besoins de canons.

          Après que les F-4 soient tombés comme des mouches face aux Mig-21, ils furent équipés de canons et les pilotes furent entrainés au combat tournoyant.

          • Nico St-Jean dit :

            @ Leum

            Donc, vous connaissez les règles d’engagement ainsi que l’entièreté CLASSÉ des exercices américains parce que vous avez lu des récits des années 50 sur les F-4 ? … 🙂

        • chill dit :

          je suis bien loin d’être aussi impressionné que vous cependant il faut avouer que le design des f22 et f35 tranche avec ce qui se fait actuellement en Europe, les moyens colossaux des yankees leur permettent d’oser faire des bonds et non des petits pas, si nous avions beaucoup plus de moyens, nos conceptions seraient peut être plus ambitieuses également.

          • TontonCharlie dit :

            Et pourtant.. a croire que les moyens ne font pas tout:
            Un peu plus de 40 milliards ont été investit pour le Rafale, un peu plus pour le F-22, et pourtant le Rafale fait tout et bien (il excelle même dans certains domaines), le F-22 lui fait qu’une chose (et pour un prix et des coûts astronomique).. alors oui le F-22 est le meilleur en terme de supériorité aérienne, mais si ~45 milliards ont suffit a faire ce qu’est le Rafale (qui fait TOUT et le fait très bien) qu’en serait-il si les Français auraient investis la même somme pour faire, comme les Ricains avec le F-22, un avion fait uniquement pour de la supériorité aérienne et rien d’autre?
            La comparaison est d’autant plus grande avec le F-35 qui a presque neuf fois le budget du Rafale et qui pourtant, même sur le papier, n’est pas neuf fois supérieur à lui. Bien au contraire, les réellement capacités de cet avion sont souvent remis en question.. on saura ce qu’il vaut lorsqu’on le verra en opération.

            Deux questions amusantes qu’on pourrait d’ailleurs se poser:
            – Si la France avec ~45 milliards fait le super avion qu’est le Rafale (premier avion omnirole, qui fait tout et bien, seul de sa catégorie qui soulève 1,5 fois son poids, qui excelle dans certains domaines, qui a de nombreuses technologies de pointes, etc, vous connaissez le refrain), qu’est-ce qu’elle aurait fait avec 400 milliards?
            – Si avec 400 milliards les Ricains font le F-35, qu’est-ce qu’il pourrait faire avec seulement ~45 milliards??

    • TontonCharlie dit :

      Encore heureux qu’ils soient livrés, après 400 milliards investis dans le programme et près de 110 millions par appareils pour les clients, la moindre des choses et qu’ils reçoivent leur avions !.. après est-ce qu’ils sont opérationnels? capable de faire la guerre? est-ce qu’ils remplissent leur cahier des charges? çà ce sont d’autres questions..
      http://www.pogo.org/straus/issues/weapons/2016/f-35-may-never-be-ready-for-combat.html

      • Nico St-Jean dit :

        @ TontonCharlie

        Vous semblez (dans votre enthousiasme) oubliez que 400 milliards, c’est pour 2553 appareils pour une période de production estimé autours de 30 ans (…) plus de dix fois la flotte française une fois tout les Rafale livré ! 😉
        .
        J’aimerais également vous faire remarquez que votre article (que vous postez en boucle à chaque article du F-35 …) est complètement bidon, puisqu’il relate en première ligne, un problème de « vision double » perçu par des pilotes d’essais avec le casque Gen 2 du F-35 … Or, la 3e génération est testé depuis la fin de l’année 2015 (il y à plus d’un ans) et le problème est depuis longtemps résolu. Le DOT&E de 2015 l’avait d’ailleurs souligné dans son rapport annuelle et les tests à grandes échelles ont commencé en Septembre sans le moindre problème rapporté.
        .
        Il existe de bien meilleures sources de bashing beaucoup plus fiable que POGO, si vous voulez continuer de pratiquer votre sport favori, je vous conseil donc de changer de source … 🙂

        • TontonCharlie dit :

           » si vous voulez continuer de pratiquer votre sport favori  »
          Chacun son sport favori je dirais.. 😉

    • Orion dit :

      C’est pas l’avion qui a fait les ventes, c’est le pays qui l’a vendu.
      .
      Le même programme aurait été britannique, français, allemand, l’avion ne se serait jamais vendu a l’export.
      .
      Ne pas comprendre ce simple fait quand même…

      • ScopeWizard dit :

        Ca aurait fait le même plan que pour le Mirage F1 et le F-16 …
        731 F1 contre plus de 4500 F-16 !
        Bon , faut dire que les deux avions sont en décalage au niveau des performances et que le General Dynamics F-16 lui était supérieur dans pas mal de domaines ; il convient donc de comparer l’avion US avec le Mirage 2000 dont le chiffre de ventes , s’il est honorable , est près de huit fois moindre que celui de l’appareil américain .
        .
        Le truc est très simple à piger : nos grands et bons amis US feront tout pour que l’Europe dépende de leur marché , de leurs produits à eux ; les USA n’en ont strictement rien à faire de nous , au contraire , nous les gênons dès que nous les concurrençons .
        Si un jour , l’occasion se présente , discutez avec Bernard Ziegler ( pilote-d’essais Airbus A-300B ) , il va vous en parler lui des américains … attention , il ne se fait pas jeune !
        Idem avec André Turcat ( Griffon-Concorde ) avec qui j’ai eu quelques conversations à bâtons rompus mais qui nous a malheureusement quittés récemment , ou Patrick Experton ( Alpha-Jet – Mirage 2000-Mirage III NG ) ; ce sont des gens passionnants qui en savent long sur beaucoup de sujets …

    • aleksandar dit :

      Sauf, petit detail, bien sur, que la qualification « opérationnel » de ces avions n’est toujours pas faite….

    • ScopeWizard dit :

      Vu sous l’angle des exportations et de son succès , certes , on ne peut vous donner tort ; cependant , concernant ce programme , cet aspect , aussi déterminant qu’il puisse paraître pour la plupart , est à relativiser quand on connaît le fonctionnement de l’avion en matière de ventes export .
      Il se pourrait , mais il convient de rester prudents , qu’un monumental scandale éclate au sujet du F-35 comme d’ailleurs au sujet d’autres projets US ou non .
      Ne perdez pas de vue que le F-35 est le programme d’armement le plus onéreux de toute l’Histoire et que , à cause de multiples facteurs , le programme accuse retards et dépassements de budget colossaux qui plombent la facture qui en devient astronomique .
      Les superlatifs ne manquent pas mais rarement au bénéfice de l’avion .
      Maintenant , il va falloir attendre pour pouvoir porter un jugement définitif mais cet avion est loin de tenir toutes ses promesses …
      Vous savez , trop de financiers et de politiques parasitent la « chose militaire » ; ce qui pouvait passer hier , devient criant aujourd’hui et handicape les différentes réalisations à de rares exceptions près .

      • Zayus dit :

        « … trop de financiers et de politiques parasitent la « chose militaire »… »
        .
        Il s’agit plus directement de la relation malsaine entre politiques et Lockheed Martin.

      • Dany40 dit :

        Vous avez raison sur le fait qu’il y a très certainement un énorme scandale à relever concernant les premières années de gestion du programme JSF. Il y a du monde qui s’est massivement « gavé » sur les énormes budgets mis en place après le 11/09 aux USA. Cela mériterait une commission d’enquête et mes propres petites recherches me font clairement penser qu’il y a eu des accords frauduleux entre l’USAF et Lockheed Martin dès les origines du programme (avant même la compétition officielle pour obtenir le programme).
        Après, aussi délirant et scandaleux que cela puisse paraitre pour nous à notre échelle française, le coût total du programme F-35 est loin d’être aussi monstrueux par rapport aux budgets de défense US. Ramené à un coût annuel, le F-35 a couté un prix équivalent que les « Black Programs » du Pentagone. Sauf que ces Black Programs sont des projets de recherche pas toujours liés à des réalités alors que le F-35 est juste le plus vaste projet de renouvellement de matériel militaire hautement stratégique depuis la 2eme Guerre mondiale …

        Il faut donc relativiser les chiffres par rapport à leur contexte et ne pas les voir en valeur absolue ….

        • Alpha dit :

          @Dany40
          Vous évoquez, à juste titre, un « énorme scandale à relever concernant les premières années de gestion du programme JSF »…
          Mais le deuxième scandale va arriver !!! Il concernera le maintien en condition de l’appareil qui va voir les « budgets défense » des utilisateurs être siphonnés !…
          Là dessus, on ne peut que féliciter Lockheed-Martin, qui s’est assuré un marché captif achat/entretien pour de longues années !…….

          • Dany40 dit :

            je crois qu’il faut aussi y voir la marque du Département d’Etat et du Pentagone … même avant regarder ses capacités réelles ou estimées de combat, le F-35 est déjà une arme stratégique à l’efficacité massive dans la guerre d’influence et dans celle des industries d’armement.

          • Alpha dit :

            @Dany40
            Là, je vous suis en tous points !

    • Wagdoox dit :

      Livré mais toujours pas fini c’est un peu comme les jeux vidéo vous achetez la galette maintenant et vous téléchargerez la fin plus tard. Sauf que là, il faudra probablement un retour en usine …

  5. TontonCharlie dit :

    « l’ensemble de ses 24 F-35B »
    Que 24 par porte-avion ? ça fait 48 en tout? Chacun pouvant transporter 2 bombes et 2 missiles ça fait un total de 96 missiles et 96 bombes pouvant être déployés en même temps par les 2 PA britanniques. C’est donc inférieur au seul porte-avion français avec ses 24 Rafale dont chacun d’eux transportent 6 bombes et 6 missiles avec le standard F3R, ça fait un total de 144 bombes et 144 missiles pouvant être déployé en même temps par le CdG.. en ajoutant le fait que le CdG peut aussi transporter 2 E-2C et que les Rafale, avec 3 réservoirs externes, ont un rayon d’actions bien supérieur au F-35B, on en conclut que l’unique PA français a plus de capacité que les 2 PA britanniques réunit.. sans oublier que l’un est nucléaire et les deux autres sont diesel.

    • Wagdoox dit :

      ca fonctionne pas comme ça.
      Le pa doit pouvoir réarmer les avions plusieurs fois de plus le f35 peut prendre plus arme mais il ne fera alors plus furtif.
      La furtivite est intéressante lors des premières heures du conflicts une fois la maîtrise du ciel acquise on peut s’en passer.

    • Dany40 dit :

      Il serait bon de comparer les choses de façon honnête …

      Le F-35 dispose de 4 bombes et / ou missiles en soute en effet …. c’est à dire lorsqu’il est en Full lisse avec une furtivité et une agilité optimale. Dans la même configuration Full Lisse un Rafale est un excellent acrobate des airs mais ne peut effectuer aucune mission de combat car doté de 0 missiles et / ou bombes ….

      Cela veut dire que le F35 est capable de se mettre dans une configuration « légère » lui donnant des capacités de pénétration d’espace aérien très élevées qu’un Rafale ne peut pas atteindre … tout simplement parce que le Rafle pour être utile va devoir charger ses ailes d’armement et donc réduire nettement sa maniabilité et sa discrétion radar.

      Par contre, si le contexte le permet ou le demande, le F-35 peut lui aussi adopter une configuration « Full charge » dans laquelle il est capable de transporter 10 missiles et / ou bombes correspondant à une charge offensive totale 3x supérieure à celle d’un F-16 chargé à bloc.

      Donc on a un Rafale avec 12 vecteurs disponibles en F3R (il me semblait que c’était 13 d’ailleurs..) contre 10 pour le F-35 … la différence devient tenue .. sauf que cela veut dire que le Rafale ne porte aucun bidon externe pour son endurance de vol … et dans cette configuration son rayon d’action n’est pas extraordinaire par rapport au F-35.
      Par contre le vrai souci c’est que depuis des décennies les avions de combat ne tirent jamais plus de 4 missiles et / ou bombes par mission … un format d’action qu’un F-35 peut faire en version Full furtif, une configuration qu’un Rafale ne possède pas dans ses capacités.

      Cela ne veut pas dire que le Rafale est nul et le F-35 génial …. cela veut dire que ces 2 avions correspondent à des doctrines d’utilisation très différentes. Le F-35B est conçu pour remplacer les Harrier du Corps des Marines, il fallait donc qu’il soit STOVL … un Rafale est incapable d’atterrir verticalement il est donc totalement inadapté au besoin des utilisateurs de F-35B.

      On peut se demander pourquoi les anglais veulent cet avion alors … regardez la réalité des capacités aériennes britanniques depuis 20 ans. Les anglais ont basé leurs capacités aéronavales sur des Harriers depuis très très longtemps … le dernier navire CATOBAR anglais date de la préhistoire !!! Donc oui les anglais ont une expérience et une tradition d’utilisation d’avion STOVL (comme pendant les Malouines). Cette doctrine leur convient très bien pourquoi voulez vous qu’ils en changent ???

      Après, si vous voulez comparer réellement le Rafale Marine avec un F-35 il va falloir comparer avec le F-35C qui lui est un avion prévu pour les Porte-avions à catapultes. Et là en version sans bidons externe le Rafale soutien plus difficilement la comparaison (le Rafale porte 4,7 tonnes de carburant en interne alors que le F-35C porte 8,9 tonnes en interne …. presque le double !!!).

      Encore une fois cela ne veut pas dire que le F-35 est meilleur que le Rafale … cette comparaison n’a d’ailleurs que peu de sens … mais il faut regarder les capacités d’un appareil à contexte équivalent, pas en choisissant les conditions favorables à un énoncé orienté … L’une des questions à régler restera encore et toujours l’impact réel de la furtivité dans les années qui viennent … et les propos du Chef d’état major de l’armée de l’air française devant de la Commission de la Défense de l’Assemblée nationale il y a peu donnent un aperçu de la réalité. Il affirme clairement que la France doit travailler en urgence sur les capacités de « discrétion » de ses appareils pour faire face à l’avenir ….

      • Zayus dit :

        @Dany40:
        .
        « …Donc on a un Rafale avec 12 vecteurs disponibles en F3R (il me semblait que c’était 13 d’ailleurs..) contre 10 pour le F-35 … la différence devient tenue .. sauf que cela veut dire que le Rafale ne porte aucun bidon externe pour son endurance de vol … et dans cette configuration son rayon d’action n’est pas extraordinaire par rapport au F-35. »
        .
        Nous savons déjà que la charge utile du F-35B est inférieure à celle des F-35A et C, le volume de soute interne du F-35B étant diminué par la soufflante verticale.
        .
        De fait même le F-35A n’a qu’une capacité d’emport de 8,1 tonnes, avec 8 points d’emport (2 points internes pour 1,3 tonne + 6 points externes pour 6,8 tonnes…) contre 9,5 tonnes pour le Rafale avec 13 points d’emport.
        Et il s’agit ici du F-35A, sachant que les capacités du F-35B sont moindres.
        .
        En ce qui concerne l’autonomie, en imaginant un F-35B et Rafale avec une quantité de carburant: Savez-vous pourquoi l’autonomie du F-35 sera forcément très inférieure à celle d’un Rafale ?
        Parce que le F-35B consommera beaucoup plus d’énergie ne serait-ce qu’en décollage court sur tremplin, ou pire sans tremplin comme sur les LHA et LHD US à pont plat, et qu’en plus ces avions contraints à l’atterrissage vertical doivent conserver une plus importante marge de réserve pour apponter à leur retour de mission.
        .
        Voilà c’est aussi simple que cela, Dany40.
        Il est donc inutile de comparer l’incomparable entre avions CTOL et STOVL.
        .
        Enfin, la SER du F-35B en pleine charge redevient équivalente à celle du Rafale.

        • Dany40 dit :

          Merci mais c’est exactement ce que je vous disais plus haut ..

          C’est vous qui avez commencé à comparer le rayon d’action des Rafales M avec celui des F-35B … je me suis contenté de vous indiquer que si vous souhaitiez faire une comparaison il fallait comparer le Rafale M au F-35C … et à aucun moment au F-35B.
          Le Rafale étant totalement dépourvu de capacité STOVL, il est disqualifié pour une utilité dans l’aéronavale anglaise … on peut penser qu’il ont tord de faire ce choix, mais ce choix n’a rien à voir avec le programme F-35. Les anglais on abandonné les avions CATOBAR depuis fort longtemps pour leur préférer les Harriers et le STOVL … c’est leur culture opérationnelle et le F-35B est le seul appareil existant leur permettant de ne pas en changer.

        • Nico St-Jean dit :

          @ Zayus

          Dany40 à raison.

          Les britanniques auraient été tout autant satisfait avec le F-35C, et leurs aéronavales auraient été meilleure avec deux CATOBAR, le problème n’est pas le F-35B mais bien la mentalité anglaise 🙂
          .
          Ce sont des mules point barre.

    • Nico St-Jean dit :

      @ TontonCharlie

      Ce n’est pas comme ça que cela fonctionne Tonton ! De plus vous ne faites qu’énuméré l’armement en soute du F-35B .. De plus, fautes d’un système de stabilisation automatique comparable au F-18SH/F-35C, un Rafale M se voit grandement amputé car il ne peut qu’emporté une seul arme de la classe d’une tonne contrairement au F-18SH qui peut allègrement en transporté deux grâce au système de stabilisation dont j’ai fait mention.
      .
      Les choses sont plus compliqué que ça voyez-vous … qui plus est, les deux PA britanniques embarquerons à terme, au moins 36 F-35B en temps d’opération et non 16-24 qui est le standard « minimum » en temps de paix ou en patrouille.
      .
      Évitez ce genre de chiffres de papiers qui ne servent à rien Tonton car ce qui compte, c’est que les problèmes des F-35 se règlent, les performances sont déjà bonnes et donnent entière satisfaction à l’USMC selon le témoignage de ses 4 marines qui louangent les performances du F-35B … 🙂
      .
      https://theaviationist.com/2016/12/08/four-of-the-most-experienced-usmc-f-35b-pilots-speak-about-their-aircraft-and-they-say-its-exceptional/

      • TontonCharlie dit :

        36 max? ça fait un total de 144 bombes et 144 missiles pouvant être déployé par les 2 PA de nos cher British, le même chiffre que pour l’unique PA français.
        Oui je parle de chiffre en soute, car un emport en externe serait peu logique, le F-35B avec des bombes en externe, diminuerait la furtivité mais surtout diminuerait fortement l’aérodynamisme, et donc, ne pouvant pas transporter de bidons externe à ce jour, diminuerait le rayon d’action, d’autant plus qu’il consommerait bien plus de carburant également au décollage et à l’atterrissage car devant soulever plus de poids. Bref le F-35B pourrait bien transporter des armes en externes mais pour cela le porte-avion devrait se rapproché (dangereusement) des côtes pour frapper.
        Moi je vous laisse à ce lien:
        http://www.pogo.org/straus/issues/weapons/2016/f-35-may-never-be-ready-for-combat.html
        Mais si les Marines disent vraiment du bien du F-35B en terme de performances, je dirais encore heureux ! Si en passant du Sea Harrier au F-35B les performances n’évoluent pas, c’est qu’il y a quand même un petit problème..

        • Nico St-Jean dit :

          @ TontonCharlie

          « Oui je parle de chiffre en soute, car un emport en externe serait peu logique, le F-35B avec des bombes en externe, diminuerait la furtivité mais surtout diminuerait fortement l’aérodynamisme »
          .
          Et pourquoi dans un conflit de faible à moyenne intensité, le F-35 devrait-il s’amputé avec la furtivité alors qu’il n’en aurait pas besoin ? .. 🙂
          .
          Concernant la « furtivité » oui c’est peu, non dans un conflit de haute intensité un F-35B ne pourrait pas être multi-rôle car l’état major devrait choisir entre 4 AIM-120D/MÉTÉOR ou 4 JDAMS de 1000 lbs. Par contre, lui pourra s’en servir de ça « faible charge en soute » et jouer un rôle déterminant dans un conflit de haute intensité alors que les autres avions vont devoir resté 400 km des lignes et tirer du missile de croisière, ou resté dans le hangar ! 😉
          .
          Concernant « l’aérodynamisme » tout les avions emportant une forte charge ont le même problème ! Un Rafale avec 5T de charge contre un F-16 en config Air Air n’aurait absolument aucune chance en Dogfight, je ne voit vraiment pas en quoi cela est un argument ? ..
          .
          « et donc, ne pouvant pas transporter de bidons externe à ce jour, »

          Euh ? j’ai pas bien compris (…) vous dites que le F-35B ne peut pas emporter de réservoirs externes !? … parce qu’il consommerait trop de carburant ? …
          .
          Encore POGO ? .. 🙂

      • TontonCharlie dit :

        et à ceci, tant qu’à faire:
         » Lt. Col. Anker Steen Sørensen, Danish Air Force (retired)

        I’m a retired Lieutenant Colonel from the Royal Danish Air force. I have flown the F-16 for 16 years. Been Squadron Commander, Base Commander Operations, Base Commander and Inspector General Flight Safety Armed Forces Denmark.

        In my career I also worked at Air Force Tactical Command and was responsible for the operational requirements for new fighter aircraft.

        In this connection I repeatedly took part in simulated flights with Joint Strike Fighter at Wright Patterson AFB in the United States and also in England. To make the simulations as realistic as possible, we participated with operational pilots.

        On one of these simulations, I had a Danish test pilot with me. In addition, there were participants from a number of other countries. We also simulated Joint Strike Fighter against Russian fighter aircraft where we flew two against two.

        In the forenoon I and the Danish test pilot was flying Joint Strike Fighters against two Russian fighters. In the afternoon we swapped, so we flew Russian fighter aircraft against the Joint Strike Fighter.

        In the afternoon the first thing the test pilot and I noticed was that the Russian fighters was not loaded with the best air-to-air missiles as the Russians have in real life.

        We therefore asked about getting some better. It was denied us. We two pilots complained but it was not changed.

        My test pilot and I decided in our simulated Russian combat aircraft to fly “line abreast”, but with 25 nautical miles distance. Then at least one of us could with radar look into the side of the Joint Strike Fighter and thus view it at long distance. The one who “saw” the Joint Strike Fighter could then link the radar image to the other. Then missiles could be fired at long distance at the Joint Strike Fighter.

        It was also denied us, although we protested this incomprehensible disposition.

        It was now quite clear to us that with the directives and emotional limitations simulations would in no way give a true and fair view of anything. On the other hand, it would show that the Joint Strike Fighter was a good air defense fighter, which in no way can be inferred from the simulations.

        We spoke loudly and clearly that this way was manipulating with the Joint Strike Fighter air defence capability.

        Because of these circumstances, I would not let the Danish Air Force be included as part of the totally misleading / non-transparent results, which alone would show Joint Strike Fighters superiority in the air defence role, which it would not have been against an opponent with missiles with a far better performance than those who we were given permission to. Also there was given major obstacles in the way flying tactically against the Joint Strike Fighter.

        We therefore left simulations, returned to Denmark and complained to the Chief of Staff Tactical Air Command and technical manager Air Material Command.

        Due to these conditions and having insight into what else was going on, attempts were made from the Danish side to get an operational pilot to the Joint Program Office but due to some special circumstances it at that time failed.

        With my speech, I would like to draw attention to the fact that at least some of the air to air simulations that have been carried out, in no way give a true and fair view of the Joint Strike Fighter in the air defence role.

        I consider it to be a disaster if simulations as mentioned above are accepted and thus forms part of a possible decision to choose the Joint Strike Fighter. (end of excerpt) « 

        • chill dit :

          Merci pour le témoignage de ce pilote, il ne mâche pas ses mots, un peu de vérité dans cet univers de propagande LM ne fait pas de mal !

          • Nico St-Jean dit :

            @ chill

            Donc, quand un pilote parle contre le F-35 il s’agit « d’une incroyable lumière dans cette obscure propagande » mais quand d’autre pilotes louangent le F-35, ça ne compte pas et ce n’est que propagande ?
            .
            Oufff, vous sentez l’objectivité jusqu’au Canada … 🙂

          • Alpha dit :

            @Nico St-Jean
            C’est à dire que là, ce pilote n’a pas reçu l’enveloppe de L.M. !… Comme on l’a vu avec ce responsable de l’Air Force Australienne … 🙂
            Ou qu’il n’a pas été encouragé par les responsables de l’USAF de communiquer en bien sur le F-35, comme on l’a vu il y a quelques temps … 😉

          • Dany40 dit :

            On peut en effet opposer avec grande efficacité à ce témoignage de pilote « anti F-35 » un témoignage difficile à renier .. celui de Morten Hanche pilote de l’armée norvégienne, vétéran F-16 et testeur officiel du F-35 pour son pays :

            https://theaviationist.com/2016/03/01/heres-what-ive-learned-so-far-dogfighting-in-the-f-35-a-jsf-pilot-first-hand-account/

            Morten Hanche parle de son expérience réelle dans le cockpit de l’appareil … pas de simulations informatiques. … et il est beaucoup moins critique sur le F-35.

            Mais je ne poste pas ici son témoignage pour participer à une veine et infinie querelle de sources que personne ici ne peut honnêtement vérifier en profondeur …

            Ce que j’aime chez Morten Hanche c’est qu’il ne dit pas non plus que le F-35 est l’avion ultime … et il rappelle le peu de choses que les premiers F-16 étaient capables de faire lorsque les USA les ont livré à la Norvège. De plus, il transmet des impressions et des informations techniques touchant au pilotage du F-35 qui permet de se faire une idée plus réelle de la façon dont cet avion pourra être utiliser en Air Air.
            J’encourage à lire ses divers écrits sans à priori, il y a pas mal de faits assez intéressants.

            Il nous rappelle … et beaucoup ici semblent l’avoir oublier, que la première et primordiale source d’efficacité d’un avion en combat Air Air, c’est la connaissance que le pilote possède des points forts et des points faibles de son avion, des points forts et faibles de l’avion de son ennemi, mais aussi à quel point le pilote connait et maitrise les tactiques de combat lui permettant d’amener l’affrontement dans une logique lui permettant de s’appuyer sur les points forts de son avion.

            Tout le reste c’est de la littérature, car tous les appareils de combat (y compris le F-35 et le Rafale) ont des points faibles connus exploitables.

            On peut vouloir ne rien voir, ou décider que toute info dans ce sens est un mensonge venant d’un complot immense, mais le fait est clairement établi que le F-35 possèdera des points forts sur lesquels il pourra construire ses tactiques de combat Air Air … et d’ailleurs les pilotes de l’USAF travaillent (depuis moins de 2 ans) sur ces tactiques à la base Luke.

        • Zayus dit :

          @Tontoncharlie:
          .
          Ce site est francophone, essayez respecter ceux qui le fréquentent qui ne sont donc pas sensés être anglophones, merci.

          • Nico St-Jean dit :

            @ Zayus

            Bien vu .. Car si on doit se mettre à l’anglais, c’est bien moi qui vas rire de toutes les fautes des contributeurs sur ce site 😉 Quoique .. cela me ferais grand bien, au moins une fois par semaine quelqu’un me reproche mon orthographe 🙁 ..

          • Zayus dit :

            Ce que je voulais dire Nico,
            c’est qu’à défaut d’une traduction littérale en français (que TontonCharlie aurait visiblement pu faire) et plutôt que de mettre un long copier-coller, le lien d’où sont tirés ces propos aurait suffit.
            .

        • Nico St-Jean dit :

          @ TontonCharlie

          Et pourrions-nous obtenir une source crédible allant avec ce Ô grand témoignage d’un pilote danois retraité que je puisse vous poster 5 témoignages de pilotes (sourcé) qui disent exactement le contraire ? .. 🙂

        • TontonCharlie dit :

          @Zayus
          Oui excusez-moi:
           » Traduction

          Lieutenant-colonel Anker Steen Sørensen, de l’armée de l’air danoise (retraité)

          Je suis lieutenant-colonel à la retraite de l’Aviation royale danoise. J’ai volé sur le F-16 pendant 16 ans. J’ai été Commandant d’escadron, commandant de base, commandant de base et inspecteur général de la sécurité aérienne, dans les Forces armées du Danemark.

          Dans ma carrière, j’ai également travaillé au Commandement tactique de l’Air Force et j’étais responsable des exigences opérationnelles pour les nouveaux avions de chasse.

          À cet égard, j’ai participé à plusieurs reprises à des vols simulés avec le Joint Strike Fighter à Wright Patterson AFB aux États-Unis et aussi en Angleterre. Pour rendre les simulations aussi réalistes que possible, nous avons participé à des exercices avec des pilotes opérationnels.

          Sur une de ces simulations, j’ai eu un pilote d’essai danois avec moi. De plus, il y avait des participants d’un certain nombre d’autres pays. Nous avons également simulé le Joint Strike Fighter contre un avion de chasse russe où nous avons volé à deux contre deux.

          Dans la matinée j’ai volé avec le pilote d’essai danois sur le Joint Strike Fighters contre deux chasseurs russes. Dans l’après-midi, nous avons échangé, et nous avons donc volé sur un avion de chasse russe contre le Joint Strike Fighter.

          Dans l’après-midi, la première chose que le pilote d’essai et moi avons remarqué était que les chasseurs russes n’étaient pas équipés avec les meilleurs missiles air-air comme les Russes dans la vraie vie.

          Nous avons donc demandé à obtenir quelque chose de mieux. On nous l’a refusé. Nous nous sommes plaint mais rien n’a changé.

          Mon pilote d’essai et moi même avons décidé de voler sur nos avion de combat russe simulé « en ligne », mais à 25 miles nautiques. De façon à ce qu’au moins l’un d’entre nous puisse regarder sur le côté du Joint Strike Fighter avec radar et donc le voir à longue distance. Celui qui «a vu» le Joint Strike Fighter pourrait alors transmettre l’image radar à l’autre. Ensuite, les missiles pourraient être tirés à longue distance du Joint Strike Fighter.

          On nous a également refusé cette tactique, bien que nous ayons protesté contre cette disposition incompréhensible.

          Il était maintenant tout à fait clair pour nous que, avec les directives et les limitations émotionnelles, les simulations ne donneraient en aucun cas une image fidèle de quoi que ce soit. D’autre part, il montrerait que le Joint Strike Fighter était un bon chasseur de défense aérienne, ce qui ne peut en aucun cas être déduit de ces simulations.

          Nous avons parlé haut et fort que cette façon de faire était une manipulation de la capacité de défense aérienne du Joint Strike Fighter.

          En raison de ces circonstances, je ne laisserais pas l’armée de l’air danoise être incluse dans les résultats totalement trompeurs / non transparents, et qui montreraient seulement la supériorité de Joint Strike Fighters dans le rôle de défense aérienne, ce qui n’aurait pas été le cas contre un adversaire ayant des missiles avec de bien meilleures performances que celles que nous avons eues. Aussi nous avons eu des obstacles majeurs dans la façon de voler tactiquement contre le Joint Strike Fighter.

          Nous avons donc laissé ces simulations, sommes retournés au Danemark et nous sommes plaints au commandant aérien tactique du chef d’état-major et au directeur technique Air Material Command.

          En raison de ces conditions et des doutes sur ce qui se passait autrement, des tentatives ont été faites du côté danois pour obtenir un pilote opérationnel au bureau commun de programme mais en raison de quelques circonstances spéciales à ce moment-là cela a échoué.

          Avec mon discours, je voudrais attirer l’attention sur le fait qu’au moins certaines des simulations air-air qui ont été effectuées ne donnent en aucune façon une image fidèle du Joint Strike Fighter dans le rôle de défense aérienne.

          Je considère qu’il s’agit d’un désastre si les simulations mentionnées ci-dessus sont acceptées et font donc partie d’une décision possible de choisir le Joint Strike Fighter. (Fin de l’extrait) « 

      • TontonCharlie dit :

        @Nico St-Jean
        Je parle de rayon d’action.. un F-35B avec de l’armement en externe (et donc beaucoup de traînée, soit plus de consommation de carburant), sans réservoir externe et devant consommer plus au décollage et à l’atterrissage (car soulevant plus de poids) verrait son rayon d’action bien réduit.. à s’en demander si il serait pas plus utile de n’utiliser que la place en soute, que la furtivité soit nécessaire ou non.

        « alors que les autres avions vont devoir resté 400 km des lignes et tirer du missile de croisière, ou resté dans le hangar »
        Le Rafale a pourtant était le premier avion de chasse en 2011 à survoler la Libye, alors que les radar et les défenses anti-aérienne de Khadafi fonctionnaient encore.
        Lors d’un exercice le Rafale a également survoler un S-300 sans se faire voir.
        ( or d’après certains haut-gradés israéliens, le S-300 pourrait détecter le F-35, je cite:
        « Je ne suis pas en train de dire que le S-300 cherchera le F-35 et ne verra rien mais nous aurons entre les mains un outil efficace » )
        Et puis le Rafale peut faire de la pénétration en profondeur à des altitudes où les radars sont aveugles.
        Au finale le Rafale aussi peut partir furtivement en zone ennemi et délivrer ses 6 (et non pas 2) bombes avec 6 (et non pas 2) missiles en cas de danger 😉
        Et là je n’est pris que l’exemple du Rafale, tout ça pour dire qu’il est un peu osé de croire que seul le F-35 peut faire la guerre dans un conflit à haute intensité, alors qu’il n’est d’ailleurs pour l’instant pas réellement prêt à çà (si demain la guerre éclate, à quoi serviront les quelques 175 F-35 actuellement créés et pas encore aptes à la guerre? A part décorer les hangar?)

        Pour en revenir à la furtivité, bien que je ne remet pas en question celle du F-35, il n’a pas encore réellement prouvé ce qu’il valait à ce niveau là, contrairement à d’autres (au combat du moins).

    • ruffa dit :

      Eh Tonton : Le CDG c’est 24 avions embarqués contre 600 avions pour la Navy sans compter les aéronefs de l’US Marine ! Alors laisse les Anglais tranquilles!

      • Zayus dit :

        Non ruffa,
        en terme d’avions de combat embarqués, il s’agit de 38 Rafale pour l’Aéronavale et de carrément 1079 F-18 pour l’US Navy + 203 F-18 et 138 AV-8B de l’USMC.

        • ruffa dit :

          60 avions embarqués sur les 10 PA américains et 26 rafales embarqués : bien sur il y a des réserves donc je maintient !

          • Nico St-Jean dit :

            Dans le cas des américains, tout dépend de la situation à laquelle ils font fasse, ils peuvent embarqué jusqu’à 90 aéronefs sur les Nimits/G.R.Ford, donc sans trop négligé les C-2 et l E2D, ils peuvent monté les F-18SH à 75 par PA. Vous devez aussi noter qu’en raison des 3 G.R Ford en commande, le nombre de PA US sera de 12 au lieu de 10 pendent un certain temps, voir peut-être même pour toujours qui sait))
            .
            @ Zayus

            Le CDG peut emporté jusqu’à 38 Rafale ?

        • TontonCharlie dit :

          @Zayus
          Tout comme Nico, vous m’intriguez avec ce chiffre de 38 Rafale sur le CdG.. c’est pas plutôt 28? Et encore j’ai lu 28 avec des Rafale mélangés avec des SEM, sinon j’ai lu que c’est 24 Rafale max.

  6. Fralipolipi dit :

    Et dire que si le PA QE avait eu ne serait-ce que 3 brins d’arrêt (façon Stobar), il aurait également pu embarquer des Rafale M …
    Mais bon, la messe est dite. Il n’y aura pas de capacité aéronavale (chasse embarquée) mutualisable en Europe …

    • Zayus dit :

      @Fralipolipi:
      Imaginez qu’on en vienne à voir des Rafale partager le même pont qu’un F-35B pour des comparaisons qui ne serait pas vraiment flatteuses pour LM 🙂 !
      Les partisans du F-35 STOVL auront définitivement fermé la porte à la présence tout CTOL sur les CVF.
      Ça fait plus de 6 ans que la messe est dite sur ce sujet.
      Vous n’arrivez visiblement pas à faire votre deuil 🙁 …

  7. Didier dit :

    Des avions livrés très en retard et des essais de validation des capacités de combat suspendus pour cause d’incapacité de l’avion à y répondre… est-ce la réponse à votre question ?

  8. Dany40 dit :

    @Jacques 29

    Oui vous avez raison .. plus le F-35 approche de sa vrai capacité opérationnelle plus les critiques sur son incapacité à faire le métier deviennent inconfortables … et on sent déjà beaucoup le ton changer sur le Net à propos de cet appareil. On voit beaucoup moins ces idées de catastrophe volante qui avait donné des articles « éclairés » titrant « F-35 la ruine du Pentagone » et affirmant dans le texte la fin de la supériorité militaire US à cause du F-35.
    Le bon côté c’est qu’on va pouvoir enfin regarder le programme F-35 avec recul et sang froid … autant pour regarder ses qualités que ses défauts … et surtout regarder en face l’impact tactique et stratégique de cet appareil, ce qui nous ramène directement au sujet de cet article.

    Le F-35 est spécifiquement conçu pour permettre l’agrégation de forces militaires alliées dans les forces militaires US déployées sur une zone d’opération. On peut être choqué de cette mise sous commandant US de facto de forces militaires extérieures .. mais ce n’est qu’une incarnation par la voie technique d’une réalité omniprésente dans toutes les opérations militaires des 40 dernières années. Depuis les Malouines les anglais ne sont jamais partis en opération militaire sans l’appui des USA, par positionnement stratégique certes, mais aussi parce qu’ils n’ont pas les moyens de mener ces opérations seuls. Pareil pour tous les autres acheteurs du F-35.

    En s’équipant d’un système d’arme unique et conçu pour fonctionner en réseau tactique, les anglais se dotent d’une appareil qui leur ouvre toutes les évolutions technologiques que les américains vont incrémenter année après année dans leurs propres F-35 (puisque que le F-35 est une énorme architecture ouverte conçue pour être hautement évolutive …). A part le F-35 il n’existe à ce jour en occident AUCUN programme d’aviation cohérent proposant des solutions de rupture pour se préparer à l’avenir …. En France Dassault et l’état major de l’armée de l’air disent eux mêmes que la France n’a aucun programme actif pour préparer la guerre aérienne de 2025, et côté Typhoon et Grippen il n’y a rien de sérieux de prévu à ce jour.

    Mais se soumettre à la logique F-35 a un défaut bien plus grave que la soumission à l’Oncle Sam (soumission qui est réelle depuis déjà bien longtemps on a pas attendu le F-35).

    Ce défaut, c’est que le F-35 est conçu pour répondre à une vision très précise des conflits à venir dans les années 2025-2030. Il est conçu pour mener des opérations de Strike au dessus de territoires défendus par des systèmes Sol-Air omniprésents et parfois très modernes … y compris en guerre asymétrique. Il est conçu dans l’idée que comme les 20 dernières années 90% des opérations aériennes se feront contre un ennemi plus faible qui ne pourra pas contester sérieusement le contrôle de l’espace aérien. Il est conçu dans l’idée que sa quantité déployée, qui le mettra en large surnombre face à toute force aérienne dans le monde, sera un facteur majeur de supériorité aérienne surtout du fait que le F-35 est optimisé pour combattre en meute.
    Enfin .. il est conçu dans l’idée que les nouvelles technologies qui arrivent (flottes de drones, armes à énergie dirigée et armes à hyper vélocité) et qui pourront être montées sur le F-35, confirmeront le fait que les systèmes d’un avion (missiles, radar, senseurs, liaisons de données etc ..) auront un impact positif sur sa puissance de combat massivement supérieur à ses capacités de vol pures (vitesse max, plafond opérationnel, maniabilité, rayon d’action …).

    Si ces fondamentaux du concept du F-35 s’avèrent finalement très inexacts et que la guerre de demain prend un chemin très différent, les utilisateurs du F-35 pourraient se retrouver en forte difficulté … les USA rectifieront le tir grâce à leurs moyens démesurés mais pour les autres pays aux moyens plus limités la situation risque de devenir difficile ….

    • Zayus dit :

      @Dany40:
      .
      « …En France Dassault et l’état major de l’armée de l’air disent eux mêmes que la France n’a aucun programme actif pour préparer la guerre aérienne de 2025, et côté Typhoon et Grippen il n’y a rien de sérieux de prévu à ce jour. »
      .
      Donnez-nous une source ou évitez de raconter de n’importe quoi, merci.
      Car concrètement le SCAF/FCAS prépare déjà la 6e génération quand le F-35 apprend encore à essayer de décoller sans faire flamber son moteur 🙂 …

      • Dany40 dit :

        Pour les sources c’est assez simple … elles sont sur ce site par exemple :

        http://www.opex360.com/2016/10/28/les-strategies-de-deni-dacces-preoccupent-le-chef-detat-major-de-larmee-de-lair/

        Le chef d’état major confie clairement sa préoccupation sur plusieurs faiblesses des systèmes français (donc le Rafale)… il indique la faiblesse en terme de discrétion mais aussi la dépendance française envers les USA pour les capacités ISR (reconnaissance et surveillance ).

        Donc … renseignez vous un peu avant de nier les évidences …

        Pour Dassault je vous laisse faire la recherche vous même avec le nom du PDG de Dassault (Trappier) en mot clef … et vous découvrirez qu’il tire la sonnette d’alarme sur les capacités françaises dans 20 ans …

        Encore une fois cela ne veut pas dire que le Rafale n’est pas un bon avion … c’est un excellent avion d’aujourd’hui … mais cela ne veut pas dire qu’il sera toujours parfaitement adapté dans 20 ans.

        Les études en cours vont dans le bon sens … mais le F-35 sera lui opérationnel dans 3 ou 4 ans et il est déjà bien réel .

        • Zayus dit :

          @Dany40:
          .
          L’interview du CEMAA : le général Lanata, que vous mettez en lien ne fait qu’évoquer les enjeux de la guerre aérienne du futur à l’horizon 2030 avec les bulles défensives A2/AD.
          Mais il n’a jamais dit « que la France n’a aucun programme actif pour préparer la guerre aérienne de 2025 », bien au contraire il évoque plusieurs pistes avec et au delà des seuls avions de combat…
          Relisez l’article 🙂 …
          .
          Sinon pour Dassault : je vous laisse faire la recherche vous même avec le nom du PDG de Dassault (Trappier) en mot clef …
          Vous verrez, il y a plusieurs interview de Trappier qui précise que le SCAF/FCAS est la déjà une première réponse aux enjeux de la guerre aérienne de la prochaine décennie.
          .
          Ce programme est actif et a déjà connu un financement de 250 M.€ pour sa phase de définition et faisabilité en novembre 2014 :
          http://www.portail-aviation.com/2014/11/scaf-systeme-de-combat-aerien-du-futur.html
          Et le SCAF est depuis mars 2016 financé à plus de 2 Mds € pour le développement d’un démonstrateur qui devrait voler d’ici 2020.
          http://www.air-cosmos.com/fcas-un-budget-franco-britannique-de-2-milliards-d-euros-pour-un-prototype-64921
          .
          Le SCAF est tout comme votre F-35, pensé pour voler en meute en partage des données en direct qui se feront dans le cas français avec les Rafale, AWACS et bases terrestres.
          .
          Votre affirmation que « la France n’a aucun programme actif pour préparer la guerre aérienne de 2025 », est archi fausse.
          .
          « Les études en cours vont dans le bon sens … mais le F-35 sera lui opérationnel dans 3 ou 4 ans et il est déjà bien réel . »
          En décembre 2016 aucun F-35 n’a dépasse le de l’IOC, il n’est donc pas opérationnel en dehors rouler sur le tarmac…

          • Nico St-Jean dit :

            @ Zayus

            « Car concrètement le SCAF/FCAS prépare déjà la 6e génération quand le F-35 apprend encore à essayer de décoller sans faire flamber son moteur 🙂 … »
            .
            Je dirais plutôt génération 5.5 .. 🙂 Pour le F-135, il semble que les deux incidents soient complètement anodins, puisqu’en 2 mois depuis ses mêmes incidents, personne n’à n’à mis au sol la flotte de F-35 .. 🙂
            .
            J’aimerais également vous proposez de ne pas trop regarder le F-35 de haut en parlant du FCAS/SCAF puisque vous n’avez aucune, mais alors aucune expérience de conception en matière d’avion de combat furtif et que ce défis pourrait vous causez pas mal de surprises … 😉
            .
            P.s, le Neuron n’est pas du tout considéré comme une « expérience » en la matière, car on ne parle pas d’un avion de combat mais bien un drone qui ne pourrait être qualifié dans une AA occidental tant comme drone ISR (pattes bien trop courte, endurance largement insuffisante,) tant comme drone UAV (charge utile de 250 kg ..) Un avion de 5e gen est d’un tout autre niveau que le Neuron ou le Taranis.

          • Zayus dit :

            @Nico St-jean:
            .
            Je n’ai jamais cité le nEUROn comme autre chose qu’un démonstrateur et j’ai même souvent repris sur ce site, tous ceux qui se plaignent de le voir abandonné croyant qu’on puisse en tirer quelque chose d’opérationnel 🙂 !!!
            .
            Ce que j’entends par 6e génération c’est un concept qui servira de base commune aux futurs avions combats (qui pourraient voir leur vélocité fortement augmentée) et aux UCAV qui à terme verront des capacités de combat aérien BVR.
            La fusion des données en direct sera évidemment acquise.
            .
            De fait SCAF/FCAS en plus de l’UCAV qu’il est appelé à devenir, introduira des étapes clés d’évolutions technologiques utiles à l’élaboration du remplaçant des Rafale et Typhoon.

          • Alpha dit :

            @Nico St-Jean
            Toujours vos erreurs camarade … Embêtant pour un ingénieur aéronautique, ce qui explique, peut être, les déconvenues de votre bébé ? 🙂
            Le nEUROn, on s’en fout qu’il ai les pattes trop courtes ! Il n’a jamais été prévu pour entrer en service : C’est un démonstrateur. POINT.
            C’est le FCAS/SCAF l’avenir ! Qui verra probablement l’appareil se décliner en deux versions : Dronisé et piloté.
            Pour ce qui est de inexpérience que vous évoquez, laissez faire la maison Dassault, qui ne s’est jamais planté dans la conception de ses appareils, et qui a volontairement (dans le sens ou l’Etat français n’était pas intéressé…), shooté la génération 5 des avions de combat pour atteindre la 6 … Mais là, seul l’avenir nous dira si c’était pertinent !

          • Zayus dit :

            @TontonCharlie:
            .
            Ne tenez pas compte de la fin de mon précédent commentaire :
            « Les études en cours vont dans le bon sens … mais le F-35 sera lui opérationnel dans 3 ou 4 ans et il est déjà bien réel . »
            En décembre 2016 aucun F-35 n’a dépasse le de l’IOC, il n’est donc pas opérationnel en dehors rouler sur le tarmac…
            .
            Je vous avais lu trop vite, désolé.

          • Dany40 dit :

            Il faut vous aider visiblement à la lecture de l’article :

            CITATION :
            « Aussi, pour le général Lanata, il est important « savoir comment cette menace va évoluer à l’horizon 2030″ afin de « développer les technologies nous permettant de maintenir notre supériorité. » D’autant plus que cela concerne au premier chef la composante aéroportée de la dissuasion nucléaire.

            S’agissant de ces technologies, le général Lanata a livré quelques pistes. Selon lui, elles pourraient concerner la « discrétion » mais aussi « les armements destinés à neutraliser les défenses. » Mais la réponse, a-t-il précisé, « ne pourra pas venir seulement des avions de combat ». Et c’est donc « tout le système de combat aérien qu’il est nécessaire de penser dans son ensemble ». Ce qui passe par les drones, les systèmes de commandement, les échanges de donnée. »

            Lorsqu’il dit qu’il faut impérativement réfléchir aux technologies à développer pour maintenir notre supériorité en 2030 … cela indique donc, sans qu’il est le moindre doute, que sans adaptation technologique nous perdons notre niveau de capacité .. cela confirme donc que ce que nous avons dans l’inventaire aujourd’hui (y compris le Rafale) ne maintiendra pas notre supériorité en 2030 …
            Attendez …. 2030 … c’est dans moins de 15 ans çà !!! je disais quoi moi déjà ??? A oui 20 ans ??? vous avez raison j’étais dans l’erreur je donnais plus de temps à nos systèmes actuels que le chef d’état major ….

            Concernant le SCARF et autres, je ne dis pas qu’il n’y a pas de projets !!! j’ai dit moi même que nous avions …. mais répondez à ma question si vous le pouvez :

            Quelle année de mise en service pour la version opérationnelle du SCARF ???
            Quelle année de mise en service pour un Rafale ayant reçu les nouvelles technologies (de discrétion entre autre) que le Général confirme comme nécessaire pour maintenir notre supériorité en 2030 ???

            Concernant le point de vue de Dassault et de son PDG Trappier je vais vous aider encore une fois :

            http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/defense-coup-de-gueule-de-dassault-sur-la-preparation-du-futur-493741.html
            COUP DE GUEULE DE DASSAULT SUR LA PREPARATION DU FUTUR (juillet 2015)

            CITATION :
            Pourquoi une telle inquiétude? Parce que pour Eric Trappier, il est important de préparer la guerre du futur à horizon 20 ans. « La DGA pense en termes de technologie mais quand on prépare l’avenir à vingt ans, on a besoin de confronter les savoir-faire technologiques, et il faudra bien discuter avec les états-majors pour savoir ce que sera la guerre de demain », estime-t-il. Il appelle donc à une « mobilisation des industriels, de la DGA et des états-majors ». Notamment des armées. Elles doivent « s’intéresser au futur, quitte à détacher des personnels à cette fin. C’est fondamental si la France veut rester au bon niveau de développement des technologies et des produits ».

            Pour revenir clairement au sujet .. le F-35 peut sembler un délire technologiste à l’américaine, mais ce qui est certain c’est qu’il est le fruit d’une évaluation et d’une opinion forte sur les conditions de guerre dans 20 ans … et les capacités du F-35 sont configurées pour répondre à ces scénarios.
            Oui le F-35 est conçu pour les combats de 2025-2030 … et non ce n’est pas du futurisme Powerpoint. Car comme le Général et Trappier le rappellent avec clarté, il faut préparer l’avenir 20 ans à l’avance vue le temps nécessaire pour développer des technologiques de pointes opérationnelles.

            Petite note : Le F-35 sera opérationnel en 2020 et le programme a été lancé en …. 2000 (vol inaugural du X-35) .. pile 20 ans .. comme les coïncidences sont étranges ….

            Que l’on aime ou pas le F-35 est ici hors sujet … le F-35 est donc le SEUL avion de combat occidental présentant une réponse aux défis opérationnels de 2025-2030 … Et si on aime pas la réponse il faudrait se dépêcher d’en concevoir une autre, car pendant ce temps beaucoup de pays se sont tournés vers la seule solution proposée. Seuls le T-50 Pak-Fa et les avions J chinois sont dans la même approche à ce jour … mais là ce n’est plus l’occident ….

      • ruffa dit :

        Est-elle ou ta 6ème génération ? Cite tes sources : Pour le moment c’est que dalle à part le pauvre Neuron!!

    • Wagdoox dit :

      Sauf que le Rafale est prévu pour arrive au même degré de fusion d’information réseaux. Le Gripen est déjà excellent dans ce domaine. D’ici à ce que le f35 soit pleinement opérationnel. Les deux euro canards seront plus ou moins au meme niveau.
      Enfin l’atout du furtif c’est de voir sans être vu le Rafale jouera alors les arches et ce jusqu’à son remplacement. Toujours est il que le f35 n’est pas prêt et que le f22 est toujours furtif sur les champs de batailles.
      Le tout alors que jyd a lui même admis que les radars hautes fréquences détectaient nos avions et que le GPS était en permanence brouiller. Les russes travaillent déjà à brouiller aussi les transmitions. Bref le Rafale est en pertinent. Pas sûr que le f35 le sera encore quand il commencera sa carrière opérationnelle

    • Frédéric dit :

      Hum, opération au Sierra Leone en solo pour les britanniques 😉

  9. fraisedesbois dit :

    Du f-35, du Chinnok, du v-22 (quand il n’est pas interdit de vol).
    Manque plus que du ah-64 Apache
    (j’ai un blanc de mémoire: ils décollaient d’où, pendant Harmattan, les Apache britons?).
    .
    Des us Marines auprès d’officiers de marine de Sa Très Gracieuse Majesté, hi hi,
    #chocdescultures

  10. Eric dit :

    J’ai beau essayer, je n’arrive décidément pas à m’y faire ! Un porte-avions de 65000 tonnes à quatre milliards d’euro pour embarquer… 24 avions ! Et encore, pas disponibles avant cinq ans ! Sans compter que le F-35 emporte moins d’armement et a un rayon d’action inférieur d’un tiers à ceux du Rafale ou du FA-18E. Et les anglais en sont réduits à espérer pouvoir compter sur les V-22, lents et vulnérables, pour ravitailler en vol leurs coûteux Lightning 2 !!! La vénérable -et admirable- institution qu’est la Royal Navy avait rarement pris un tel risque stratégique et financier.

    • Lagaffe dit :

      Des F-35 « furtifs » ravitaillés par des V-22 qui ne le sont pas du tout… bonjour la logique !

    • Nico St-Jean dit :

      @ Eric

      Les PA britannique emporterons 36 F-35B et plus en opération et non 24 (…)
      .
      « Sans compter que le F-35 emporte moins d’armement et a un rayon d’action inférieur d’un tiers à ceux du Rafale ou du FA-18E. »

      Ah oui ? et il est de combien le rayon d’action du Rafale M selon vous ?? je doute que vous pouviez me répondre puisqu’il n’existe aucune source fiable démontrant le rayon d’action des Rafale contrairement à ceux des F-35 (vive la transparence ..)) Quant aux F-18SH, avec 865 km de rayon d’action en configuration de pénétration le F-35B à les pattes plus longue .. Cela risque de changer par contre car l’US Navy songent sérieusement à équipé tout leurs F-18SH de réservoirs confomes.
      .
      « Et les anglais en sont réduits à espérer pouvoir compter sur les V-22, lents et vulnérables »
      .
      Il s’agit de l’hélicoptère (puisqu’au départ le V-22 décolle à la verticale) le plus rapide et avec le meilleur rayon d’action du monde … Quant à ça vulnérabilité, vous allez nous partager votre expérience en tant que pilote de MV-22 svp .. 🙂

      • Zayus dit :

        @Nico St-Jean:
        .
        Vous aviez raison pour la portée de 20 km MICA-VL, j’avais confondu avec celle du MICA tiré en altitude, évidemment plus longue.

        • Nico St-Jean dit :

          @ Zayus

          Mouais 🙂 Vous devriez passer une très grande commande de CAMM-ER et essayer d’en obtenir la production en France si possible, car les avantages du missile en question en font le meilleur missile AA courte porté européen si l’on combine les capacités tactiques.
          .
          J’aimerais également vous faire part de mon point de vue concernant les missiles hypersoniques que vous et d’autres aviez mentionné dans un autre article que j’ai raté.
          .
          Vous disiez que la Russie était de loin en avance sur le reste du monde dans le domaine, je ne suis pas d’accord (par contre, les russes restent de redoutables missiliers, l’une des seules capacités militaires qu’ils n’aurons pas perdu après la chute de l’URSS))
          .
          Pour moi ce sont les USA qui sont en avance avec plusieurs démonstrateurs technologique dont le HTV-2 qui à volé à Mach 20 pendent 9 minutes deux fois de suite.
          .
          Le X-51 de Boeing est vraisemblablement le Scramjet le plus proche d’une mise en service dans le monde, avec peut-être le Brahmos 2. Le X-51 détient le record de vol d’un missile de croisière hypersonique avec une porté de 740 km atteint en test ainsi qu’un temps de 210 secondes à Mach 5,1. Si l’on compare avec le Brahmos 2, ce dernier vole plus vite (Mach 7) mais ça porté est plus de deux fois inférieure au X-51 (300 km).
          .
          En gros le HTV-2 issus du projet Falcon de la DARPA détient le record de vitesse d’un véhicule hypersonique avec une vitesse de pointe de plus de 21,500 km/h. Une performance bien au delà du SA-5 russe.

    • m2m dit :

      Effectivement, quitte à se payer 140 000 tonnes de diplomatie, autant avoir 3 CDG que 2 navires de la classe Queen Elizabeth.

  11. AK dit :

    Je suis sceptique depuis bien longtemps sur le F-35 même si effectivement peut-être que sur la longue il arrivera à un niveau opérationnel correct sur le long terme. Néanmoins même s’il arrive a ce résultat, ça aura coûte combien « pour ça » ? Je pense que les anglais savent eux mêmes qu’ils auront à termes 2 PA hybrides qui coûtent cher avec un niveau de puissance assez faible. Rien que le fait d’avoir envisager des PA CATOBAR équipé de Rafale en dit long sur la question… des avions STOVL n’ont et n’auront jamais la capacité d’avions CATOBAR ! On refera le point quand le Queen Elisabeth sera opérationnel avec ses avions ! Un PA de 40k T CDG équipé full Rafale F3 vs Queen Elisabeth 60k T équipé full F35 ; qu’est qui coutent le plus cher et qui est le plus performant ? D’ailleurs les Rafale M sont-ils prévus de migrer au standard F3R avec radar AESA ?

    • Wagdoox dit :

      Les rafales sortant de la chaîne d’assemblage on des aesa. Il est possible que l’aeronavales les mettent sur les avions disponibles histoire d’avoir toujours un rafale aesa dans une formation. Mais ca représente très peu d’unité et non les f3r ayant un pesa le garderont le temps de la vie du radar. Il est probable que la marine demande une dizaine de rafale supplémentaire notamment pour faire face à l’attrition. Probablement lorsque les chaînes du rafales seront sur le point de fermer et en attendant la succession.

      • Zayus dit :

        @Wagdoox:
        .
        Quelle imagination ( ! ), jusqu’à anticiper la fin des commandes françaises de Rafale et la prochaine fermeture des chaines d’assemblage …
        Du calme madame Irma, nous n’en sommes encore pas là 🙂 !
        .
        Il y a une chose que vous n’avez pas compris,
        c’est que le standard anciennement désigné F4 puis et F3+ et aujourd’hui F3R intègre par définition le radar RBE2 AESA développé en 2010, en plus de l’adaptation du METEOR.
        .
        « …Mais ca représente très peu d’unité et non les f3r ayant un pesa le garderont le temps de la vie du radar. »
        .
        Mais hormis une boule de cristal, sur quoi vous basez-vous pour contredire l’évolution du programme dont nous sommes témoins ?
        http://www.meretmarine.com/fr/content/evaluation-du-rafale-f3r-par-le-cepa
        .
        Alors tout comme les Rafale F1 transformés en Rafale F3 en cours de livraison jusqu’à 2018, la Marine Nationale n’aura aucun problème à passer du standard F3 au standard F-3R.
        Voici pourquoi : le PESA du F3 de base est interchangeable avec l’AESA du F3R :
        .
        « …Plus précisément, le passage du standard F1 au standard F3 suppose de nombreuses modifications, selon Dassault Aviation : nouveaux calculateurs électroniques modulaires, nouveaux écrans cockpit, changement des câblages électriques de l’avion, mise à hauteur du système de contre-mesure Spectra, évolution du radar RBE2 PESA (interchangeable avec la nouvelle antenne AESA), évolution des pylônes d’emport d’armement. »
        .
        http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20141007triba8b43959e/la-marine-recoit-de-nouveaux-rafale-au-dernier-cri-de-la-technologie.html
        .
        Le concept Rafale est justement pensé autour de processus d’évolution désigné « Road Map » tel le F3 « R » comme « Road map ».
        .
        Du reste sans parler des prochaines commandes de F3R, pour l’instant seuls soixante F3R sont commandés, mais l’Aéronavale recevra les siens sur ses dernières livraisons et des retrofits sans dire qu’ils le seront tous (ce qui est valable pour l’Armée de l’Air).
        .
        http://www.opex360.com/2014/06/03/laeronautique-navale-recu-son-premier-rafale-dote-dun-radar-antenne-active/
        .

        • Nico St-Jean dit :

          @ Zayus

          Je suis un peu perdu .. Le Rafale utilisait un radar à balayage mécanique post RBE-2 AESA et non un PESA, de plus je croyais que le RBE-2 AESA c’était la version F3 et non F3R ? …

    • Fabien dit :

      C’est encore mieux que ca; le changement de radar se faisant en deux heures, les radars Aesa tournent en fonction des demandes. Du coup les entraînements dé font sur radars Pesa et les opérations avec les Asea.

    • Zayus dit :

      @AK:
      .
      On dira du choix britannique de figer la configuration de leur porte-avions sur la seule option STOVL, représentera à terme un incroyable gaspillage de ressources.
      .
      Les britanniques auraient pu faire de leurs CVF des porte-avions compatibles avec tous les porte-avions et porte-aéronefs de l’OTAN, PAN US et compris.
      Il suffisait d’ajouter la piste oblique prévue pour CVF-Fr/PA2 avec une catapulte, et nous aurions eu une formule inédite d’un porte avions qui en conservant son tremplin, aurait réuni qualifications STOVL/STOBAR/CATOBAR.
      .
      Il est clair que si à terme la Royal Navy désire s’équiper de drones UCLASS, qui justement pourraient très bien être basés sur le SCAF/FCAS franco-britannique, il faudra envisager une refonte des deux CVF.
      Cet aspect particulier illustre aussi le gaspillage de ressources qu’engendre ce mauvais choix britannique, sans parler des surcouts envisageables avec un GAe basé sur le calamiteux F-35B dont l’avenir reste encore incertain en terme opérationnel.
      .
      Le standard F-3R est évidement prévu pour l’Aéronavale, avec la mise à jour des Rafale livrés.
      Les premiers Rafale F-3R + METEOR + TALIOS + nacelle de ravitaillement NG, verront leur mise en service dans la Marine à l’horizon 2019/2021.

      • wagdoox dit :

        le radar AESA n’est pas concerné par la mise au standard la France n’a commandé que 60 exemplaires pour l’instant…

        • Zayus dit :

          @wagdox:
          L’actuelle confirmation de 60 exemplaires, ne remet en cause la cible ici exprimée pour l’Aéronavale qui devrait commencer à percevoir les siens en 2019. Nous ne sommes encore qu’en 2016…

  12. James dit :

    Que ne ferait-on pas pour son client non US favori? En même on profitera pour voir comment c’est à l’intérieur des entrailles du PA UK…

  13. MD dit :

    En somme, le Royaume Uni a fait construire 2 très grands LHA ( Landing Helicopter Assault) . Trump devrait dès que possible faire annuler la construction de ceux qu’il reste à construire pour la US Fleet Marine Force , et utiliser plus utilement ailleurs l’argent des contribuables américains .
    Il ferait d’ailleurs des économies supplémentaires considérables en matière d’utilisation et d’entretien de ces navires , puisque ceux-ci et leurs équipages resteront à la charge de la Royal Navy – et donc des citoyens du Royaume Uni .

    • Zayus dit :

      @MD:
      .
      D’accord pour dire que les CVF britanniques ne sont rien d’autre que des LHA géants de 72 000 tonnes en charge, mais votre conclusion trop rapide tient du raccourci qui reste très improbable.
      .
      Quand Trump évoque des européens qui doivent faire plus d’effort pour leurs défense et en terme de participation à l’OTAN, il n’évoque une diminution des dépenses militaires US, loin s’en faut:
      Plutôt qu’une diminution des dépenses militaires US, Trump suggère surtout un redéploiement de ces ressources militaires recentrées sur la défense des seuls USA, nuance.
      Ce qui sous-entend de réduire le volume des OPEX et déploiements ultramarins américains, voire la fermeture des bases US en Europe, Asie et Afrique.
      Essayez de calculer les économies induites par la fin de ces OPEX US et la suppression de toutes les bases US à l’étranger.
      .
      Certes, le discourt de Trump qui ici était électoraliste est évidemment démagogique et irréaliste. Mais l’intention était plutôt à ce niveau de redistribution de l’effort US qu’à celui d’une diminution du volume de dépenses militaires US en lui-même, surtout face à une industrie militaire qui a autant d’influence et de poids qu’aux USA…

      • MD dit :

        Conclusion pas si rapide que cela. Dans le contexte actuel de retour à la situation du temps de la Guerre froide, la Royal Navy a la responsabilité pour l’OTAN de la zone d’opération du nord de l’Atlantique. Dans les faits, cela correspond à protéger les communications des voies de navigation entre la façade occidentale du continent nord-américain et les ports de l’Europe, ce qu’elle aura de la peine à pouvoir faire pendant quelque temps , faute d’avions de patrouille maritime et de navires de surface de lutte anti-aérienne et anti-sousmarine. D’où une douloureuse prise de conscience de ses retards.
        L’autre volet des responsabilités qui incombent à la RN est de pouvoir se porter au secours de la Norvège en cas de conflit. Et là aussi, elle manque cruellement de moyens .
        Or aucun officier britannique n’ignore ce qui s’était passé pendant la Campagne de Norvège de mars / juin 1940, où les forces franco-britanniques avaient fini par se faire éjecter par un ennemi bien inférieur en nombre, mais disposant de la supériorité aérienne. La Navy a d’ailleurs perdu dans cette affaire , entre autres, son porte-avion HMS Glorious dans des conditions justement fort peu glorieuses .
        Plus récemment , les marins britanniques savent qu’ils n’ont pu débarquer dans les îles Malouines que grâce à leurs quelques avions embarqués sur leurs porte-avions sauvés juste à temps de la mise à la ferraille .
        Plusieurs exercices militaires impliquant des forces de l’OTAN se sont déroulés cette année en Norvège. Le dernier a eu lieu d’ailleurs ce 1er décembre 2016 à Bardufoss. Il impliquait des US Marines , qui seront désormais déployés pour un an sur place avant d’être relevés au début de chaque année . Les observateurs et participants alliés ( US, Britanniques, Norvégiens , Allemands, etc..) ont eu des questions à se poser . Ils en ont certainement tiré quelques conclusions, ou pas . Or la plus importante de ces questions est certainement la suivante: l’aviation norvégienne serait-elle suffisante pour protéger son pays , et protéger l’arrivée de renforts alliés en cas de conflit? Il vaudrait mieux ne pas se hâter pour y répondre .
        Nul doute qu’à la suite de celle-ci, une tête pensante de l’Admiralty a eu l’idée géniale de trouver une utilisation ou une utilité possible aux 2 Queens en train de rouiller contre leurs quais : les affecter à cette mission norvégienne.
        Le problème est ces 2 grandes dames n’ont pas d’avion, et qu’elles n’en auront pas avant longtemps à cause des retards de Lockheed-Martin , et des autres urgences du Ministry of Defence ainsi que la Navy . La solution très british, comme toujours en pareil cas, a été de se tourner vers les grands cousins américains . Comme on est entre gens qui se connaissent bien , et très pragmatiques ( surtout les officiers de l’USMC qui aiment les solutions simples aux affaires très administrativement ou politiquement compliquées ) les Américains se sont empressés de répondre: OK.
        En fait , il n’est pas sûr que Trump appréciera cette plaisanterie, puisqu’il préfère que l’USMC fasse face à la Chine et ne disperse pas ses efforts . Le Pentagone voit les choses différemment . Il a trouvé là un moyen de le mettre devant un fait accompli : le redéploiement d’unités terrestres et de forces pré-positionnées en Europe est en cours . Et les Marines en Norvège, ces F-38 sur des navires britanniques vont dans ce sens de la priorité donnée à la défense de l’Europe .
        Donc si Trump était logique avec lui-même, il pourrait menacer de supprimer , ou retarder , la construction des 2 derniers LHA prévus actuellement pour l’US Navy . Mais il ne le fera certainement pas , bien sûr, car d’une part car il s’est montré très versatile et incohérent . D’autre part, du fait de son admiration éperdue pour ses Marines, contrarier le Corps – et en fait tout le Pentagone ainsi que pas mal d’autres personnes – reviendrait pour lui à se tirer une balle dans les pieds.

        • Zayus dit :

          @MD:
          En évoqaut ces faits-accomplis, vous confirmez vous-même ce que je vous dit ci-dessus:
          Sur le plan militaire (voire même diplomatique…), il va y avoir un immense fossé entre les annonces de campagne de Trump et la réalité à laquelle il va être confronté.
          .
          Je tiens le pari que Trump n’annulera pas de LHA, ni de LHD sur ceux programmés par l’US Navy qui déplacent tous plus 42 000 tpc comme … le CdG.
          .
          Les F-35B de l’USMC sur le HMS Queen Elizabeth représentent un soutien direct des USA suite au sacrifice consenti par le Royaume Uni de ne pas s’équiper de F-35C pour soutenir le F-35 STOVL…
          .
          Observez au passage que ce choix britannique fut aussi déterminant pour l’USMC qui en voyant la série de F-35B diminuer aurai aussi mécaniquement vu son prix augmenter pour les Marines…

          • Dany40 dit :

            Concernant la demande aux européens d’augmenter leurs capacités militaires .. cela n’a rien à voir avec Trump.

            C’était déjà lancé sous Obama, c’est un pan de la nouvelle méthode US pour maintenir leur position d’hégémonie … il s’agit de mutualiser plus fortement le coût de la posture de supériorité US avec les alliés en « profitant » … et d’ailleurs le programme F-35 est une brique « technologique » de cette nouvelle approche que l’on peut rapprocher du Smart Power US plus documenté.

            La nouvelle capacité aéronavale des anglais, restauration d’une capacité culturelle forte et ancienne, fait partie de cette logique de renforcement des appuis militaires locaux de la même façon que la pression exercée pour augmenter les budgets de défense des membres de l’OTAN … ou encore de la même façon que la remilitarisation éclair du Japon massivement encouragée par l’Oncle Sam.

          • Nico St-Jean dit :

            @ Zayus

            Je tiens le même pari que vous, Trump n’annulera certainement pas les América qui sont essentiel à l’USMC.
            .
            Par contre ce que vous dites à propos des F-35B britannique n’est pas logique car le F-35C est bien moins susceptible d’être exporté aux vues du faible nombre de CATOBAR hors USA dans le monde .. en dehors du UK, il y à l’Italie et l’Espagne qui ont déjà commandé des F-35B et il est fort probable que le Japon, la Corée, l’Australie, et Israël en commande également … L’US Navy aurait bien plus d’arguments pour pousser sur le F-35C que l’USMC avec le F-35B.

  14. Myshl Mabelle dit :

    Bon, j’ai lu les avis sur l’avion et le PA.
    Je prends, je trie.
    Mais moi, ce qui me saute aux yeux, c’est que le UK avance très vite dans son Brexit.
    Il prennent le grand-large.
    Il font du USint à donf les british, chez leur maî-maître.
    Leurs SNLE aux missiles contrôlés par SAM, on savait,
    mais maintenant leur(s) PA rendu(s) à l’USMC, c’est tomber bas.
    Quand la Reine partira, elle aura été la dernière, the last and the least.

    • ruffa dit :

      T’as pas l’air d’aimer les Anglais : Je te signale que par 2 fois ils nous mis une raclée : Trafalgar et Mers-el-Kébir! Sinon t’as une victoire française sur les Mers? Actuellement un PA en réparation !! Ah ah!

      • revnonausujai dit :

        sur Mers el Kebir, ils n’ont pas spécialement de quoi s’en vanter.
        sinon, puisqu’on est dans l’a marine à voiles, le cap Beveziers et la baie de Chesapeake.

    • Zayus dit :

      @Myshl Mabelle:
      .
      Le programme des CVF britanniques, tel qu’il se définit aujourd’hui fut définitivement confirmé en 2011. Soit plus de 5 ans avant le Brexit avec lequel vous êtes comme par hasard, le seul à faire le lien…