Archives quotidiennes : mardi, 20 septembre, 2016

Le porte-avions Charles de Gaulle a appareillé pour sa troisième mission contre Daesh depuis janvier 2015

Comme prévu, le porte-avions Charles de Gaulle a appareillé, le 19 septembre au soir, de sa base de Toulon pour ensuite mettre le cap vers la Méditerranée orientale. L’annonce a été faite par le colonel Patrick Steiger, le porte-parole de l’État-major des armées (EMA). Comme pour le déploiement de CAESAR (Camion équipé d’un système d’artillerie)

La Marine nationale dispose d’une « base navale » à Mayotte

La décision de l’état-major de la Marine nationale ne changera pas grand chose aux missions qu’assure quotidiennement le détachement de 38 marins affectés à Mayotte, plus précisément sur le rocher de Dzaoudzi. En effet, depuis le 9 septembre, leur unité a pris l’appellation « base navale de Mayotte ». Cette « transformation », explique la Marine nationale, est une

L’opération pour reprendre Mossoul à Daesh pourrait être lancée « assez rapidement »

Il y a quelques mois, la coalition anti-État islamique (EI ou Daesh), dirigée par les États-Unis, comptait reconquérir la ville irakienne de Mossoul et chasser les jihadistes de Raqqa, en Syrie. Le second objectif apparaît, du moins pour le moment, hors de portée étant donné que les seules forces terrestres sur lesquelles il est possible

Le Bâtiment multimissions « Bougainville » a été livré à la DGA

Cet été, les Forces armées en Polynésie française ont dû se séparer du remorqueur-ravitailleur Révi, ce dernier devant arriver à Brest au début du mois d’octobre avant son retrait du service actif. Et cela, alors que les moyens de la Marine nationale sont comptés dans ce territoire d’outre-Mer, qu dispose d’une zone économique exclusive à

Le futur bombardier stratégique de l’US Air Force s’appellera « B-21 Raider »

Après l’attaque de Pearl Harbor, les États-Unis décidèrent de bombarder Tokyo afin de montrer leur détermination face au Japon. Seulement, l’aviation américaine ne disposait pas, à l’époque, ni de bombardiers ayant un rayon d’action suffisant pour effectuer une telle mission, ni de bases assez proches. D’où l’idée très audacience de faire décoller 16 bombardiers B-25

Syrie : Un convoi humanitaire touché par un raid aérien

Si la trêve prévue dans le plan la Syrie négocié par Washington et Moscou tenait plus de 7 jours, alors les forces russes et américaines aurait dû coordonner leurs actions contre les jihadistes présents sur le sol syrien. Mais il était inutile de s’interroger sur la façon dont allait se passer cette possible coopération, Damas