L’Islande retrouve un intérêt stratégique et militaire

islande-20160214

Ceux qui ont lu « Tempête rouge » de Tom Clancy le savent bien : l’Islande occupe une position stratégique dans le nord de l’Europe. D’où la formule du général et géopoliticien allemand Karl Haushofer, disant que « celui qui contrôle l’Islande a dans les mains un revolver pointé sur l’Angleterre, les Etats-Unis et le Canada. »

C’est pour cette raison que, au cours de la Seconde Guerre Mondiale, les forces britanniques s’y déployèrent afin de préserver l’île d’une éventuelle invasion allemande. Puis, les Britanniques cédèrent la place à une importante présence militaire américaine alors que le monde entrait dans l’époque de la Guerre froide.

Après la chute du mur du Berlin et l’effondrement de l’Union soviétique, l’intérêt que représentait l’Islande tomba en désuétude. Et la base américaine de Keflavik fut fermée, obligeant par la suite les pays de l’Otan à s’occuper, à tour de rôle de la surveillance aérienne de l’île.

Seulement, avec les tensions entre les puissances occidentales et la Russie, suite à l’annexion de la Crimée et du conflit dans l’est de l’Ukraine, où Moscou soutient les séparatistes pro-russes, l’Islande pourrait retrouver un intérêt stratégique.

Et cela d’autant plus que l’activité militaire russe dans l’Atlantique Nord retrouve un niveau proche de celui constaté lors de la Guerre Froide. C’est notamment le cas des sous-marins, comme l’a récemment souligné le vice-amiral britannique Clive Johnstone, le chef du Maritime Command de l’Otan.

En effet, dans le projet de budget du Pentagone pour l’année fiscale 2017, l’US Navy prévoit de remettre à niveau des installations abandonnées de l’ex-base de Keflavik afin de pouvoir y déployer, dans la durée, des avions de patrouille maritime P-8 Poseidon. Pour cela, une enveloppe de 19 millions de dollars (16,9 millions d’euros) a été demandée.

Pour rappel, le P-8A Poseidon est un appareil développé par Boeing à partir du B-737. D’un rayon d’action de plus de 2.200 km, il est doté d’un radar multi-cibles de surface an/APY-10 conçu par Raytheon, d’un radar ouverture synthétique AN/APS-128 et d’un système de détection passif AN/ALR-73. Il peut être armé par des torpilles Mk-50, des charges de profondeur Mk-57 et Mk-101, des mines Mk-55 et Mk-56 et des missiles AGM-84 Harpoon.

« Il n’y a pas de discussions en cours entre l’Islande et les États-Unis sur un stationnement permanent de militaires américains en Islande », a commenté la diplomatie islandaise, dans un communiqué.

Mais « d’autre part, il est évident que l’environnement sécuritaire européen a connu de grands changements ces dernières années et cela conduit à des discussions sur la possibilité d’une présence accrue des États-Unis et d’autres alliés de l’Otan dans l’Atlantique Nord et en Islande, sur la base de nos engagements mutuels en matière de défense », précise le texte du minstère islandais des Affaires étrangères.

102 commentaires sur “L’Islande retrouve un intérêt stratégique et militaire”

  1. Cela va t’il coûter plus cher de rouvrir cette base que de simplement l’avoir maintenu en état de recevoir des avions d’armes ? …. Les économies dans la sécurité sont de mauvais choix.

    1. Le coût ne me paraît pas excessif si on peut le comparer à celui d’ une base operationnelle sur le laps de temps de la fermeture. Je dis ça sans chiffre à l’appui. Si quelqu’un a des chiffres sérieux ça m’interesse!

      1. Pas de chiffres pour moi non plus, mais j’aurais tendance à dire pareil : la fermeture était quand même très prolongée !

    2. 16,9 millions d’euros
      On a donné 80 millions d’euros pour avoir la moitié d’un tableau…cher c’est relatif, faut en parler à la culture!

  2. Correct!
    Lorsque je joue une partie de HOI3, ou 2, centrée sur l’Europe et l’Atlantique, je m’assure que invasion du Danemark = débarquement simultané et occupation de l’Islande afin d’en faire un porte-avions terrestre face à l’Atlantique Nord.
    .
    Cela dit il me semble tout de même regrettable que face aux menaces de civilisation et de culture de l’islamisme radical y compris et surtout chez nous en Europe (envahie peu à peu), nous en sommes encore à préparer des scénarii d’hier style guerre froide. Nous ferions mieux de bâtir des frontières solides et de rejeter l’invasion islamique de l’Europe qui est bien réelle (à la grande satisfaction du fourbe t.ramadan…).

    1. Exact. Cette gesticulation face à la Russie n’est qu’un leurre. Pendant ce temps la horde musulmane s’infiltre en Europe avec la complicité de nos politiques de tous bords. Faire peur aux masses avec l’épouventail russe, la permanence des attentats et en profiter pour museler les opposants avec la situation d’état d’urgence qui n’est pas prête de disparaître.

      1. « La horde musulmane »
        Comme vous y allez… Vous essayez de vous adressez à qui quand vous dites ça?

        1. Le témoignage brutal sur Facebook d’un voyageur qui accompagnait comme guide un groupe de pèlerins polonais revenant d’Italie est repris par plusieurs médias polonais (comme ici par exemple, où il fait un gros buzz). Auteur du blog « Obywatel Świata » (Citoyen du Monde), Kamil Bulonis se dit lui-même très surpris du retentissement de son histoire. Un retentissement d’autant plus grand qu’il s’agit justement d’un citoyen du monde, grand voyageur et homosexuel revendiqué : « journaliste, globe-trotter, gay », ainsi qu’il se décrit sur Instagram.
          Tandis que sa photo de profil Facebook est bien entendu sur fond arc-en-ciel. Voici donc ce qu’à publié ce parfait gauchiste polonais le 4 septembre dernier au soir :

          « Il y une heure et demie à la frontière entre l’Italie et l’Autriche [sur la route SS621 en direction du Parc national du Hohe Tauern], j’ai vu de mes propres yeux les gigantesques hordes d’immigrants… Malgré toute la solidarité que je peux ressentir à l’égard de gens qui sont dans une situation difficile, je dois dire que ce que j’ai vu inspire la terreur… Cette énorme foule de gens – je suis désolé de l’écrire –, ils sont d’une sauvagerie absolue… Les vulgarités, les jets de bouteilles, les cris « Nous voulons aller en Allemagne » – l’Allemagne est-elle un paradis aujourd’hui ?

          J’ai vu comme ils encerclaient la voiture d’une vieille dame italienne, ils l’ont sortie en la tirant par les cheveux et voulaient partir avec sa voiture. Ils essayaient de faire se balancer l’autocar dans lequel je me trouvais avec mon groupe. Ils nous balançaient de la merde, ils frappaient de toutes leurs forces contre la porte pour que notre chauffeur leur ouvre, ils crachaient sur la vitre…

          Je pose la question : dans quel but ? Comment ces sauvages doivent-ils s’assimiler en Allemagne ? Je me suis senti un moment comme en temps de guerre. Vraiment, je plains ces pauvres gens, mais s’ils venaient en Pologne, je ne crois pas qu’ils trouveraient de la compréhension chez nous.

          Nous sommes restés bloqués trois heures à la frontière que nous n’avons finalement pas franchie. Tout notre groupe a été transporté de retour en Italie sous la protection d’un cordon de police. Notre autocar a été massacré, il est couvert de matières fécales, rayé, avec des vitres brisées.

          Et ce doit être la solution au problème du déficit démographique ? Ces hordes de sauvages ? Il n’y avait pas de femmes ni d’enfants avec eux. La grosse majorité, c’étaient des jeunes hommes agressifs… Hier encore, alors que je lisais les nouvelles sur tous les sites Internet, j’éprouvais inconsciemment de la pitié, je m’inquiétais pour leur destinée.

          Aujourd’hui, après ce que j’ai vu, j’ai peur et en même temps je suis content qu’ils ne choisissent pas notre patrie comme but de leur voyage. Nous, Polonais, nous ne sommes tout simplement pas prêts, culturellement et financièrement, pour accueillir ces gens. Je ne sais pas qui peut être prêt. Ce qui rentre dans l’UE, c’est une pathologie comme nous n’en avons encore jamais vue. Et pardonnez-moi si certaines personnes se sentent insultées par ce que j’écris ici…

          J’ajouterais encore que des véhicules sont arrivés avec de l’aide humanitaire – surtout de la nourriture et de l’eau – et eux, ils renversaient ces voitures… Par mégaphones les Autrichiens leur faisaient savoir que l’autorisation avait été donnée de les laisser passer la frontière. Ils voulaient les enregistrer et les laisser continuer leur voyage.

          Mais eux, ils ne comprenaient rien à ce qu’on leur disait. Et c’était le plus horrible dans tout ça. Sur ces quelques milliers de personnes, aucune ne comprenait, ni en italien, ni en anglais, ni en allemand, ni en russe, ni en espagnol… Il n’y avait que l’usage des poings qui comptait… Ils se battaient pour qu’on les autorise à continuer et ils avaient l’autorisation, mais ils ne comprenaient pas qu’ils l’avaient, leur autorisation ! Dans un autocar avec un groupe français, ils ont ouvert les soutes à bagage. Tout ce qui était à l’intérieur a été volé en un instant, il y avait une partie des affaires par terre… Dans ma courte vie, je n’avais jamais eu l’occasion de voir de telles scènes, et j’ai le sentiment que ce n’est qu’un début. Pour finir, je veux ajouter qu’aider, c’est bien, mais pas à n’importe quel prix. »
          *********************
          http://dai.ly/x3dhbjn (ça promet)
          http://www.lesobservateurs.ch/wp-content/uploads/2015/09/migrants-lesbos.mp4?_=1
          La deuxième si c’est pas des hordes , c’est quoi;
          Le premier qui depuis plus de 10 ans emploie le mot de horde migratoire, c »est JM le Pen, on se moquait de lui en disant qu’il exagérait, mais le bon sens contre l’utopie a toujours gagné…

          1. Merci pour ce témoignage que malheureusement nous n’entendrons jamais à la une d’un journal de télévision. Et quand bien même personne voudrait y croire. Tout le monde est dans le déni, ou pensera que ce sont des cas isolés. L’armée de conquête est en route, et rien ni personne ne l’arrêtera. Le bon sens voudrait que l’on tire dans le tas, mais nous sommes des peuples de soumis et pas de combattants.Nous nous soumettrons donc ou nous disparaitrons.

          2. Dans ce témoignage, il y a toute la contradiction d’un jeune occidental qui prétend s’affranchir de l’ordre naturel et ne comprend pas quand il subit une conséquence directe du non respect de cet ordre naturel.
            Pareil en ce qui concerne la « tolérance » et le « respect des différences » qu’il a certainement braillé dans les manifs homosexualistes dans son pays s’attaquant directement à l’Eglise et son pouvoir. Des pseudos valeurs ne remplaceront jamais des véritables valeurs morales et spirituelles que nous avons tant laissé voire contribué à affaiblir qu’aujourd’hui dans ce vide s’est créé un appel d’air ou s’engouffrent des millions des jeunes hommes vigoureux adeptes soumis d’une religion qui ne connait ni liberté ni respect des « différences. »
            La culture de mort a de nombreuses facettes, mais c’est une même boule à illusions qui nous vaut aujourd’hui de n’être pas prêt à combattre un ennemi qui paraît s’avancer pacifiquement en nous paralysant par l’émotion et la culpabilité.
            Le mot « horde », dont je comprend qu’il peut choquer, n’est qu’un mot. Cette situation que je crois inédite dans l’histoire nous amènera à trouver des mots encore plus choquants, mais toujours moins que les réalités qu’ils décriront.
            Profitez bien de votre confort de bien pensant, cela va bientôt ne plus être possible.

          3. Truc a raconté ce que machin avait entendu et vu….. quelle histoire thaurac !!
            des sauvages dites vous ? tous ??
            Question sauvagerie bien ordonnée les européens sont maîtres en l’espèce non ?? combien de millions de morts aux 20 ème siècle ??? de génocides ? dites un peu faites le compte et vous aurez votre réponse.
            Si les musulmans posent problèmes, et c’est vrai, rien ne dit qu’ils se comportent tous en sauvages, la sauvagerie est dans tous les camps, chez nous, chez les russes qui bombardent à tout crin les civils (tous de daesh ??????) qui viennent ensuite chez nous, coïncidence ??? bien sûr que non !!! calcul de sieur Poutine
            sauvagerie côté sunnite, chiite et chrétien… tiens donc … mais oui thaurac les catholiques comme les orthodoxes peuvent être de parfaites brutes épaisses avec l’ukraine…. le kirill patriarche russe a beau jeu de venir raconter au pape son amour des catholiques…. on en rigole toujours et on en rigolera dans 100 ans….
            faire de deux ou trois cas une généralité est bien la sémantique extrémiste, ne les imitez pas . Ma soeur vit en Autriche, dans le Vorarlberg, point de toute cette sauvagerie islamique si bien décrite ici….pourtant il en passe du monde, y compris des immigrés moyen orientaux, ils ne sont pas plus sauvages que nos maghrébins ou africains.
            Commencez par exiger de poutine qu’il cesse ses bombardements de civils, à Alep par ex, pour ne s’en prendre exclusivement qu’à daesh, on verra après……ce qui tarirait le flot de réfugiés, déjà…. vers l’Europe.
            Parce que le blabla, ça commence à bien faire.

          4. S’il y a effectivement une situation humanitaire préoccupante, je trouve inquiétant l’approche de nombreux médias français sur la crise des clandestins qui envahissent l’Europe.
            La plupart des reportages soulignent le sort précaire des « pauvres » clandestind, mais très peu évoquent les situations intolérables vécues par les habitants locaux face à ces hordes violentes (qui ne sont pas constituées que d’ingénieurs et de médecins…). 🙁
            Il est vrai que vue de Paris…

          5. Je n’avais pas jugé utile de répondre à Jolindien mais vous l’avez fait à ma place qui plus est sérieusement. Merci !

          6. Les faits sont têtus et récurrents, Wolf Pack, c’est vous qui vous, et nous, abreuvez de paroles creuses, et d’insultes, pour essayer de distraire du réel qui s’impose à tous.
            C’est la peur d’avoir à se remettre en cause, l’orgueil de ne pas toujours avoir raison, l’incapacité d’appréhender le réel ?
            Vous seul le savez !

      2. N’en déplaise aux pro-russes, Poutine et sa Russie font peser une grave menace su l’Europe en annexant la Crimée territoire qu’ils ont volé, et en foutant le boxon en Ukraine.
        Cette situation est comparable avec la période avant la seconde guerre mondiale : certains en France soutenaient les nazis et après ils ont collaboré avec eux en trahissant leur pays.
        Aujourd’hui c’est la Russie, certains France collaboreraient avec le Russes contre leur pays si c’était possible. Notons que notre pays est singulier : que ce soit en Grande-Bretagne, aux USA il y a toujours une union nationale dans ces pays pour faire face à un ennemi comme mais en France non, on préfèrerait fricoter avec une puissance étrangère contre son propre pays out ça parce qu’on est contre machin contre ce parti.
        Personnellement je déteste les socialo, la gauche, très déçu par la droite je ne me reconnaît dans aucun parti, je déteste le FN et la poupée russe Marine Lepen mais demain si Marine Lepen serait présidente et qu’elle partirait en guerre je me rangerais derrière l’armée et la présidente car moi je tiens à mon pays. Ce qui n’est pas du tout le cas des frontistes et de l’extreme gauche.

          1. Quoi ? le référendum où seuls les russes de crimée ont eu le droit de voter ???
            et encore … accompagnés aux urnes par le FSB !!!
            Vous seriez content de vous faire accompagner vous , de force, par la DGSE pour aller voter ??? pour un seul candidat déjà donné gagnant !!!
            Eh bien, la Crimée c’était ça !! que des bulletins pro russes pour des russes pro poutine……

        1. « mais demain si Marine Lepen serait présidente »

          Si la maîtrise de la langue est bien l’indice de la maîtrise de la pensée, on a là un joli cas d’école.

          Plus sérieusement, voir dans la Russie, chrétienne, lettrée, et où l’ordre règne, une plus grande menace pour l’Europe que dans l’invasion musulmane, ce n’est plus de l’aveuglement, c’est de l’aliénation mentale.

          1. Ordre et servage, différence très nette, les russes sont des serfs qui s’ignorent toujours.
            La russie n’est pas le seul pays ou l’ordre règne, la différence réside dans la liberté d’expression qui est nulle là bas mais existante en occident où chacun, dont vous, peut et a le droit de s’exprimer selon ses convictions.
            L’ordre n’est pas incompatible avec la liberté d’expression qui est le terreau de la démocratie. Vous pouvez préférer le pays où tout le monde dit la même chose en public mais pense souvent autrement dans la sphère privée, à l’image de la russie de poutine, le doigt sur la couture du pantalon, pas un en public qui dira le contraire du grand chef sinon… direction le goulag, la kalash, un lit d’hôpital ou le cimetière
            L’aliénation mentale est le fait de ceux qui imposent l’ordre absolu comme seul et unique moyen d’asseoir leurs idées et idéologies.

        2. « aux USA il y a toujours une union nationale dans ces pays pour faire face à un ennemi »
          Ennemi qui change de jour en jour en fonction des tactiques foireuses établies par certains pontes du gouvernement…
          Vous oubliez un peu vite l’amitié passée des USA avec l’Irak, avec l’Afghanistan, qui a armé des combattants qu’il a ensuite du affronter (entre autres…) ! Je ne parle même pas des états pétroliers, mais là tout l’Occident leur mange dans la main.

          Bref. Et la Russie ?
          Oui ils sont agressifs. Oui ils ont modernisé leur armée, et jouent sans cesse avec nos frontières, sous l’égide d’un Poutine trop ambitieux.
          MAIS :
          – la puissance militaire Russe n’est plus, mais alors plus du tout ce qu’elle était, et ce pendant encore un bon moment. ce n’est pas une menace pour l’Europe, à moins que le Vlad ait caché des légions de T-90 neufs (et de tankistes) dans les catacombes de Paris;
          – les USA ont tout intérêt à éviter un rapprochement Russie-Europe, et donc à envenimer les conflits ;
          – Poutine n’est pas Hitler, ni Staline. Nous autres Français fonctionnons par idéologie et non par stratégie (si, si, c’est pour ça que nos politiciens sont si mauvais). Pas Poutine. Lui n’a pas d’idéologie, ce qui le rend moins dangereux sous certains aspects (ce n’est pas un nazi), mais plus dangereux sur d’autres (c’est un stratège).
          – Comme dit et répété ailleurs : le principal problème porte une barbe et une kalash…

          PS : si la situation est comparable à la 2nde GM, dans ce cas humilier la Russie n’est pas la meilleure solution… ce sont les humiliations répétées à la suite de la 1e GM qui ont mis l’Allemagne au pied du mur et offert le pays à des dingues comme Hitler… La collaboration a eu lieu après que la France ait été militairement soumise. Revoyez vos classiques.

          1. Pourtant Poutine cherche a annexer des territoires autrefois donnés à d’autres pays ou régions, comme le crimée à l’Ukraine en 1954. Les pays baltes sont en ligne de mire, Poutine a dans l’idée d’avancer ses pions tout comme Hitler faisait dès 1936, avec la Rhénanie pour commencer, le Palatinat, et le reste de l’Europe.
            poutine n’a toujours pas digéré la chute de son URSS et rêve d’une autre europe, à sa botte cette fois, pas libre du tout, encore moins que ce que certains ici en disent, d’ailleurs sont ils déjà plus russes qu’européens.
            L’humiliation de l’Allemagne de 1918 a bon dos pour expliquer le nazisme, vous ne connaissez pas la réalité de cette partie de l’Histoire. L’Allemagne n’a jamais payé aux Français et Anglais ce qu’on leur réclamait, sous la houlette de Clémenceau, l’Amérique de Wilson a veillé à ce que l’Allemagne ne soit pas ruinée après le conférence de Versailles, il s’y est opposé, bien au contraire, elle y a investit massivement, bcp d’allemands avaient émigré vers les USA qui n’étaient pas anti allemands. La Rép de Weimar était libre et florissante, démocratique, jusqu’à ce fameux jeudi noir de 1929 où tout le monde a lourdement trinqué, France, Angleterre, Allemagne, USA, bref tout le monde industriel. L’Allemagne n’a pas été humiliée, elle a subit comme les autres la crise de 1929, désinvestissement des américains et de leurs banques, chute de leur économie. La France avait seulement exigé la démilitarisation de la Rhénanie par l’Allemagne, en l’occupant certes, mais pas son exploitation économique y compris pour les allemands.
            Ce sont les allemands seuls et leur militarisme qui ont été à la source des deux guerre mondiales.
            En matière de dictature, les peuples qui l’ont favorisée (par le vote par ex) ne doivent s’en prendre qu’à eux mêmes lorsque celle ci les mène vers le précipice. La Russie ne fera pas exception. La liberté en général prend le dessus, les démocraties sont plus fortes, cela peut prendre du temps mais rien ne peut l’empêcher , ni les cris des dictateurs en herbe ni leurs suppôts

        3. Ah, la reduction ad hitlérum, ça faisait tellement longtemps qu’elle n’avait pas servie.
          Vous auriez eu tort, Laurent, de ne pas nous en faire profiter.

        4. Même une guerre contre les USA, le reste de l’Europe vous seriez du côté de Poutine ?? avec Lepen ???
          Pas moi !!!

    2. Qui vous dit que les barbus n’ont pas l’intention d’envahir l’Islande ?
      .
      Ok, je sors.

      1. Ils (les odieux musulmans) ont en tout cas assurément l’intention secrète et perfide d’envahir le Groenland, voisin, où on a relevé la présence d’UN musulman, élément avant coureur d’une invasion qui s’annonce, ce qui n’a pas été sans poser de problème en ce qui concerne l’application des règles concernant le jeûne du Ramadan:
        .
        http://le-musulman.fr/index.php/divers/actualite/706-l-unique-musulman-qui-vit-au-groenland-jeune-21-heures-consecutives
        .
        Comble du supplice: il s’agit d’un restaurateur qui voit chaque jour (de 21 heures d’ensoleillement) 200 clients bouffer sous son pif pendant qu’il crève la dalle.
        .
        http://www.bladi.info/threads/seul-musulman-groenland-jeune-21.359100/
        .
        L’ascétisme du restaurateur force assurément l’admiration, quoique le régime alimentaire groenlandais ne soit pas toujours des plus appétissants:
        .
        http://projet-arctique.over-blog.com/article-ce-que-mangent-les-groenlandais-112306305.html
        .
        Enfin, quitte à tenir des propos islamophobes, on ne dit pas « horde musulmane », mais « harde musulmane », ce qui permet, moyennant un simple changement de syllabe, de rapprocher l’ennemi honni de la bête:
        – Horde: tribu ou troupe nombreuse d’hommes organisée selon un mode militaire ou paramilitaire.
        – Harde: troupeau de bêtes sauvages (par opposition aux animaux domestiqués tels les bovins ou ovins).
        .
        En changeant une seule lettre dans le mot, on peut dire encore plus de mal d’autrui, sans en avoir l’air. Comme je sais que les langues de putes aiment l’élégance, il m’a paru utile de leur suggérer ce petit truc. Qu’elles ne me remercient pas, c’est naturel.
        .
        Allez! Ensuite, on s’attaque aux juifs, parce que sinon c’est pas drôle.
        Et après, je vous propose les Huguenots. Je crois qu’il me reste une antique hallebarde dans un coin et quelques anciennes fenêtres haut placées dont les huisseries vermoulues cèderont en donnant aux défenestrations que j’imagine le meilleur effet.
        Ah! Une vie si courte, alors qu’il nous reste tant à maltraiter! Heureusement que la Méditerranée est là pour faire le travail à notre place.

        1. Arrivée du premier musulman égale multiplication par l’infini ! A ce rythme le Groenland sera immédiatement submergé…

        2. tschok
          attend donc les prochaine fête de fin d’années pour aller te faire tripoter le schmilblik sur les places allemandes….

        3. Tschok,
          Quand on ne supporte pas de n’avoir aucun argument à opposer à d’autres incontestables, on s’essaie à jouer la dérision et la moquerie.
          C’est aussi un signe d’une certaine déliquescence de l’intelligence.

          1. Mais non Robert, ce n’est pas cela. C’est autre chose: tout discours de conviction veut se confronter à un contre discours démonstratif. La conviction appelle la démonstration.
            .
            Un convaincu veut qu’on lui démontre par A+B (discours démonstratif donc) qu’il a tort, car il veut éprouver la force de ses convictions. Mais comme le convaincu croit dur comme fer à ce en quoi il croit, aucune démonstration n’a de valeur à ses yeux.
            .
            En clair, il est inutile de perdre son temps à essayer de démontrer à un convaincu qu’il a tort. D’ailleurs, plus on essaye, plus ça renforce le convaincu dans ses convictions.
            .
            Or, vous êtes un homme de convictions. C’est tout à votre honneur, mais comprenez bien la conséquence: vous opposer un quelconque argument dans le cadre d’une discussion dialectique (celle où on fait dialoguer les arguments contraires pour se forger non pas une conviction, mais un jugement) ne présente pas le moindre intérêt intellectuel.
            .
            Cela ne fait pas, comme dirait notre amis Thaurac, avancer le schmilblik, que par ailleurs les hordes musulmanes tripotent sur les places allemandes. Sans s’être lavé les mains, car il est bien connu que les musulmans ne se lavent que les pieds.

    1. On pourrait aussi dire que la Russie peut se faire attaquer de partout. Cela force la Russie a positionner des forces un peut partout. Les US pouvaient attaquer la Russie à partir de la Corée du Sud, du Japon, de l’Allemagne, du Danemark, de l’Autriche, de l’Italie, de l’Islande, de la Norvège, de la Turquie, du Canada etc. et bien sûr à partir de leur propre sol.

      1. « On pourrait aussi dire que la Russie peut se faire attaquer de partout. »
        Justement Eric38, d’où l’analogie avec le fusil à pompe, une arme DÉFENSIVE extrêmement efficace…

        1. Il y a erreur de personne.
          L’auteur de ce commentaire est le pseudo « Eric ».
          Moi c’est « Eric38 ».
          NB: depuis que je pratique la blogosphère défense (fin 2009 de mémoire), j’ai toujours utilisé le même pseudo « Eric38 », contrairement à d’autres qui changent de pseudo.
          NB2: certains changent de pseudo mais le précise un temps, par ex: « untel (ex-machin) ».
          Bisoux 😎

      2. avec grosnez, plus c’est nauséabond plus ça attire la mouche à merde.
        Le tonton flingueur aime quand ça bastonne……l’odeur du sang sans doute.

  3. L’intérêt stratégique de l’Islande est aussi clairement visible dans un certain nombre de scénarioses de la série des Harpoon, l’excellente simulation de combat naval. La position entre l’écosse et le Groenland permet de contrôler assez facilement l’accès à l’atlantique des flottes russes du nord.

  4. Les derniers chars US étaient sortis d’Europe, ils ont du y être réintroduits suite à la demande expresse des alliés, maintenant on parle de réouvrir Keflavik pour y mettre des P8. Demain on va nous parler d’un upgrade du S.O.S.U.S.

    1. Et tous les ans on rejouera reforger ))
      Ceci dit je ne crois pas à la résurgence d’un scénario guerre froide à long terme , car la Russie n’a plus un monopole idéologique à vendre comme au temps du communisme …donc il n’y aura pas de clivage des nations , et on voit bien que petit à petit tous les pays prennent leurs distances avec la Russie …
      Reste la Chine qui n’a pas abattu son jeu mais je ne crois pas une seconde que la Chine suivrait la Russie dans une aventure périlleuse ! Par contre je les vois bien fait main basse sur la Sibérie si le gouvernement s’effondre …
      Dernier point , les russes eux memes ! Ils ne sont plus coupe du monde comme en 1960. Ils ont internet, ils ont des envies , ils veulent des voitures , des smartphones , du fromage …
      En défiant simultanément l’OTAN et l’Arabie saoudite je crain que poutine ai signé son arrêt de mort politique car sans les revenus du petrole et les investissements europeens , l’économie russe périclite à toute vitesse , d’où la chute du rouble, explosion de l’inflation, baisse des recettes fiscales , aggravation de la pauvreté , chômage et pour finir , effondrement total du regime … Par contre la Russie repart pour 10 ans de chaos , avec en plus désormais un regard qui sera toujours méfiant de l’Occident …

      1. Le soucis est bien là, la Russie a beaucoup moins à perdre aujourd’hui que l’URSS hier, justement du fait qu’idéologiquement, elle n’est plus l’antagoniste de ceux qu’elle prétend combattre mais un concurrent qui joue au même jeu, n’en déplaise aux supporters de chacun des 2 camps.

      1. Elles n’ont jamais été réellement désactivées.
        Par contre la ligne S.O.S.U.S avait presque été laissée à l’abbandon.

          1. Mais sérieusement, les installations ont été mises sous cocon et aussi bien gardées que nos dépôts de munitions….

    2. C’est l’exploit de Poutine !!
      Réarmer l’Europe !!!
      Contre lui !!!
      plus le baril de rapprochait des 30$ plus poutine montrait ses biceps, mais à ce prix là il n’a plus les moyens de ses menaces.
      Qui ne fait que parler de guerre mondiale hormis le tandem poutine medvedev ?? les échos de leurs répétiteurs ici et là, c’est vrai …..mais à part eux ???

  5. Chouette bouquin Tempête Rouge, je l’ai lu plusieurs fois quand j’étais plus jeune.
    Il y avait de très bons moments. L’attaque du groupe aéronaval américain, ça foutait les poils.

    1. Grave pareil à l’époque je le devorais plusieurs fois… Tom Clancy était bon avant qu’il parte en couille!

      1. Et pourtant … son ultime roman présentait une intervention Russe en Ukraine avec annexion de la Crimée … avant que tout cela ne ce passe réellement. Toujours visionnaire …mais sa qualité d’écriture et surtout son point de vue bien trop axé sur un petit groupe d’espion a fait perdre beaucoup d’intérêt à un maitre (pour ne pas dire l’inventeur) du techno-thriller. Il va me manquer.

      2. Et où , en dehors des bouquins où il prête son nom, est il parti en couille, quand il parlait de l’urss ?

        1. Ses romans période guerre froide sont excellents. Après, eh bien son côté pro-US exacerbé et limite (très) raciste m’a gonflé (Dette d’honneur et tout ce qui a suivi derrière, L’ours et le Dragon, etc).

    2. Excellent roman que je conseille à tous. A noter qu’il manquait un chapitre, justement à propos de l’Islande, dans la VF dite « texte integral » chez Albin Michel, . Du coup j’ai aussi acheté la VO en format poche.

      1. Bonne info.
        Miam miam! De quoi parle le chapitre supprimé en VF? De choses pas politiquement correctes vu côté français de l’époque?
        Cela m’intéresserais de le savoir. Thx.

      1. Manque plus qu’un film bien réalisé sur le bouquin
        D’ailleurs bizarre qu’il n’y a pas eu depuis.

  6. Quand on connait le pays …On sent que l’anorak n’est pas suffisant pour les hivers à venir !
    C’est toutefois un point d’appui solide pour ceux qui auront mis la main mise sur l’ile!…
    Question de temps et de moyens ,pour le premier à s’en servir !

      1. Les Acores ont développé une très active politique d’énergies renouvelables qui va sous peu les mener à l’indépendance énergétiques (docu vu sur France 5).

  7. Dans les années 70 , les militaires américains de la base de Keflavik avaient mauvaise réputation auprès des Islandais . Ils étaient mal vus dans les rues de Reykjavik , trop nombreux , trop…comment dire …

  8. Les russes ne sont pas nos ennemis ,c’est un peuple au passé glorieux ,ses combattants sont de bien meilleurs combattants que ceux des US .
    Les francais se sont deshonorés de ne pas vendre les « mistral » comme venu …mais la France n’est plus que l’ombre d’elle meme….

    1. Les allemands n’étaient pas non plus nos ennemis en 1938, les communistes français leur déroulait le tapis rouge après la signature du pacte germano-soviétique, des intellos français d’extrême-droite fricotaient volontiers avec eux, et trouvaient même qu’Hitler était « un homme bon : regardez-le au milieu des enfants. Sa sincérité doit être considérée comme certaine, etc. » (sic). Les allemands étaient aussi des soldats brillants au passé glorieux (!), bien supérieurs aux armées européennes, comme ils en ont fait brillamment la démonstration par la suite (ce qui reste à prouver concernant l’armée russe qui confond brutalité aveugle façon Poutine avec efficacité).
      Si d’aventure les choses devaient devenir gravissimes, nul doute que vous adopteriez une jolie tenue noire assortie d’un béret de même couleur pour faire la chasse aux « terroristes » qui commettraient le crime inexpiable de ne pas lécher le cul de l’envahisseur.
      Je ne sais si des propos aussi débiles découlent d’un aveuglement idéologique ou d’un problème psychiatrique, mais je vous félicite d’appartenir à la catégorie de ceux qui osent tout.

    2. mdr vous savez pas ce que vous dites, savez vous l’état et la médiocrité du matériel russe??défendez votre pays au lieu de le critiquer

    3. Même si les  »russes ne sont pas nos ennemis », sécurisé les voies ce communication entre Amérique et Europe est une constante  »géostratégique » vitale quel que soit la politique mené de par et d’autre.

    4. Beaucoup de pays ont pour origines des peuples au passé glorieux.
      On trouve de grands noms à travers le monde entier : Napoléon, Hannibal, Marc Aurèle, Moctezuma, Qin Shi Huang, Geronimo, Alexandre Nevski, Horatio Nelson, Saladin, William Wallace, Alexandre le Grand, Mehmet II, Toyotomi Hideyoshi, etc, etc…
      Une liste des grands noms de savants de l’Histoire, de lieux répertoriés au patrimoine mondiale de l’UNESCO donnerait le même résultat.
      Le passé glorieux n’a aucune importance en diplomatie internationale, tous les pays ont eu le leur à un moment ou un autre !

      La seule bonne politique est de défendre les intérêts de notre pays. Si les intérêts convergent avec ceux d’un autre pays, allions nous ! S’ils divergent, il faut s’opposer (économiquement, diplomatiquement, en dernier recours militairement) avec ce pays.
      Si une faction (pas forcément un pays) nous hait viscéralement (ISIS actuellement), il faut faire tout ce qui est éthiquement possible pour réduire cette faction à l’impuissance, si possible la réduire à néant.

      Je suis conscient que ça ressemble fort aux écrits d’un stratège de salon, et en effet je n’ai aucune carrière militaire ou diplomatique, seulement un paquet de lectures. Et il y a quelques éléments qui reviennent systématiquement de l’Antiquité à nos jours :
      Les idéologies sont les outils avec lesquels un stratège fabrique son propre cercueil.
      Les vraies alliés n’existent pas, juste plus d’intérêt à faire la paix que la guerre…pendant un certain temps.

      On considère aujourd’hui tous les pays d’Europe Occidentale comme nos alliés indéfectibles, mais si l’Europe s’effondre (ce qui est possible), je donnerais ma main à couper qu’il ne faudrait pas 50 ans avant qu’il y ait des guerres intra-européennes !

    5. Les Russes ne sont pas nos ennemis …Tant qu’on leur montre qu’il faut qu’ils restent sagement dans leur coin ! Sinon comme tout voisin … si on ne met pas vite le holà, il devient envahissant, sans gêne et prend ses aises. Donc par d’agressivité, juste une réponse adéquate pour leur montrer que l’otan est toujours là et qu’il ne faut pas déconner !

    1. La plupart des laïcs européens appartiennent cependant à une aire de culture et de civilisation chrétienne. Ne l’oublions pas..! 😉

  9. Cette réouverture de Keflavik va en faire une cible de premier choix pour les missiles de croisière Kalibr de 2 500 km de portée 🙂

    1. L’inverse aussi, vous avez souvent tendance à l’oublier, sans parler des quelques sous marins pour qui la baltique sera un piège et qui risquent de se faire repérer en passant par l’arctique

  10. La position stratégique de l’Islande n’est-elle pas à relativiser avec la fonte des pôles et les passages possible par l’Arctique ?

  11. Toutes ces gesticulations usotaniennes n’ont rien à voir avec une quelconque menace militaire: l’Islande se trouve juste au milieu de la route arctique et celle-ci devient de plus en plus praticable et utile pour passer de l’Est à l’Ouest, alors on cherche par tous les moyens à dérailler le programme économique de la Russie dans la région.

    1. Non la route arctique se trouve dans l’océan arctique, entre le Canada et la Russie, où la russie ne fait que revendiquer le plateau continental de plus en plus près des côtes canadiennes.
      La géographie et vous, ça fait deux !!
      L’Islande est entre l’Europe du nord et le Groenland (îles Feroe) , précisément entre l’Ecosse et l’île groenlandaise (dk) donc en atlantique nord. Passage obligé pour la flotte russe du nord vers l’atlantique central. Donc menace militaire actualisée et actuelle.
      La russie de poutine déraille toute seule, pas besoin de nos services !!

      1. En effet 🙂 GN me fait la l’effet d’un élève américain qui révise sa géographie 🙂 Rappelons simplement que durant la bataille de l’Atlantique, l’Islande à mi chemin entre les deux continents ont servit de point d’appui majeur pour la défense des convois et le transport aérien.

  12. L’agression Russes en Ukraine est condamnable. Pour la Crimée …moins, mais pour le Dombass énormément. D’ailleurs je ne comprend pas que l’on aide pas plus l’Ukraine en sous main sur ce front là …Par contre, l’installation de système anti-missile balistique en dans les pays de l’Est par les US peut aussi être vu comme une provocation par les Russes. l’Otan, par ces manœuvres hégémoniques, peut faire que la Russie se sente en danger, et montre aussi les muscles en retour. Les occidentaux ont été très surpris, à la chute de l’URSS, de découvrir a quel point les militaires Russes étaient sur et certains d’une ATTAQUE de l’Otan contre le pacte de Varsovie. Alors que l’Otan eux n’envisageaient pratiquement qu’une posture défensive …alors méfions nous des postures … quand par exemple la Corée, le Japon ou le Vietnam essais de s’armer de plus en plus … on le comprend face à leur puissant voisin la Chine et par son esprit d’hégémonie sur la région. D’un point de vue de le Chine …je suis sur que les Chinois pensent que le Japon et la Corée sont une menace contre eux. Sauf qu’en Europe …le rôle de la Chine est tenue par l’Otan.

    1. Lors des manifs en Allemagne de l’ouest en 1981-82, contre l’installation des Pershing 3 juste au moment du coup d’état de Jaruzelsky en Pologne, quand les russes s’apprêtaient à faire défiler leurs T72 à Varsovie, Mitterrand disait ceci :
      les pacifistes sont à l’ouest, les SS20 à l’est.
      L’Otan ne disposait pas de missiles offensifs identiques aux SS20 soviétiques installés, eux, en RDA, prenant pour cible toute l’Europe de l’ouest, de Paris, à Londres, Rome, Madrid et Berlin évidemment.
      Même pas de missiles anti missiles à notre disposition, Moscou en était truffé !
      Aujourd’hui, ça recommence, alors que l’Europe de la défense est devenue plus politique que militaire, comme l’Otan, alors que les USA avaient renoncé un temps aux silos d’AM en Pologne couplés au Radar installé en rép Tchèque, retiré leurs chars et aviation d’Europe, les russes faisaient fleurir leurs SS26 Iskanders dans l’enclave de Kaliningrad .
      moi, je pose la question, qui agresse qui ??? nous ou les russes ?? leur parano comme celle de leurs amis ici en occident est maladive ET PITOYABLE. On sait que Poutine ne cache pas qu’il veut sa revanche depuis 1991. Il amène le peuple russe, petit à petit, sur cette voie sans issue pour eux.
      Combien de fois nous ont ils accusés d’aventures militaristes et impérialistes tout en oubliant les leurs ?? leurs subversions ici et là ! Angola avec les Cubains de Castro, Mozambique, Ethiopie, Asie du sud est (Corée et Vietnam) Europe de l’est, Asie centrale (Afghanistan qui a attiré tous les islamistes du coin, déjà avant que les USA ne les arme)
      L’idéologie communiste a exacerbé la réponse anti communiste, l’idéologie hyper nationaliste de poutine (identique quelque part au nazisme des débuts) attire une riposte adaptée, alors que les russes et leurs acolytes ne viennent pas pleurnicher comme ils le font si bien.
      Les russes gravitant autour du chef, si médisants de l’occident se sont bien servi de nôtre capitalisme pour eux aussi s’enrichir à outrance, surtout les différents clans gouvernant le pays, avec les matières premières, engendrant une guéguerre pour la domination de l’un sur l’autre…..Maintenant que cela va mal, Ukraine, Syrie, prix du baril en chute durable, sanctions économiques bien méritées, Poutine ne fait qu’en rejeter la faute sur ses voisins qu’il a décidé de décrire comme ses ennemis, comme Hitler à ses débuts en politique en tant que chancelier.
      Evidemment il entretien la flamme de ses petits roquets de circonstance, ici chez nous.

      1. Quand on essais d’analyser une situation … il faut savoir se mettre à la place de l’autre, et voir aussi les choses de son point de vue. Pas seulement juger « à charge ». Pendant la guerre froide, des deux cotés il y avait de la parano, de la crainte, et des deux cotés la certitude d’être attaqué par l’autre. Et juste pour mémoire … qui a lancé la fameuse « guerre des étoiles » avec un bouclier anti missile intercontinentaux (qui certes n’a pas abouti …enfin à priori !) ? Qui a lancé la notion de première frappe nucléaire avec des bombardiers stratégiques furtifs ? Donc pendant la guerre froide …c’est balle au centre !

  13. Cet intérêt nouveau des Américains pour l’Islande me semble lié à l’ouverture de la route maritime arctique : déjà utilisée l’été, elle deviendra (si l’évolution du climat continue dans le même sens) la route permanente la plus courte et la plus sûre depuis l’Asie industrieuse vers l’Atlantique acheteur.
    Panama est saturé, la route par Malacca-Djibouti-Suez est sujette à la piraterie, l’on ne sait pas quelle est l’évolution future de la piraterie maritime, qui ne sera peut-être pas toujours dépourvue de moyens modernes : les commentateurs qui évoquent ici une possible action des barbus dans les parages islandais ne sont peut-être pas loin d’un scénario futur.
    .
    Par conséquent il n’est pas idiot de se préparer dès maintenant à sécuriser la route maritime de l’Arctique : centrez Google-earth sur l’Islande et vous verrez que la fonte de la glace arctique donne de l’intérêt à l’Islande.

    1. A creuser mais il me semble qu’à l’époque l’Islande est un des rares pays a avoir fait preuve de souveraineté efficace face au système bancaire dévoyé et du n’importe quoi avec les « subprimes » escrocs?
      Face à la violence des banques mondialisées et socialement irresponsables, la violence des peuples est légitime.

      1. ils ont mis des banquiers au trou, on envoyé ch..r la royal bank et celle d’écosse, là , ils ont balisés, et c’est le peuple qui a élu directement ces représentants , issu du monde non politico professionnel , à vérifier, de mémoire..

      1. Merci. Ca, c’est fait. En même temps en ce moment les banques russes feraient plutôt dans le financement de partis en Europe…

Les commentaires sont fermés.