Le Conseil de sécurité de l’ONU autorise de prendre « toutes les mesures nécessaires » contre Daesh

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

28 contributions

  1. Roger Dubreuil dit :

    « Présentée par la France », c’est une façon de parler. En fait c’est demandé par des élus locaux français qui n’ont aucune idée de ce que signifie  »souveraineté nationale » et qui ne savent agir que sous le contrôle d’une autorité supérieure : ils oublient que c’est du Peuple français, inventeur des Droits de l’Homme par la voix de Lafayette, qu’ils tiennent leur pouvoir.
    .
    Pourtant ils cherchent à s’appuyer sur l’ONU, c’est-à-dire une espèce d’assemblée composée d’États dont l’immense majorité sont faillis et qui vendent leur vote au plus offrant.
    États dont les dictatures sont dénoncées pour leurs atteintes continuelles aux « valeurs que nous représentons », comme dit l’ancien Maire de Tulles.

    • Eric38 dit :

      Je serais plus nuancé. Il me semble qu’avoir un cadre de légitimité internationale via l’ONU est au contraire une bonne chose, en évitant ainsi de mettre le reste de la planète devant le fait accompli et donc de ménager les susceptibilités des uns et des autres. La souveraineté ce n’est pas l’isolement hautain.

      • Roger Dubreuil dit :

        Vous avez raison : la souveraineté, ce n’est pas l’isolement hautain : c’est « le droit des Peuples à disposer d’eux-mêmes ».
        .
        C’est vrai qu’on a un problème de définition des concepts de base depuis plus de quarante ans. On aime tourner autour du pot et ça ne va pas en s’arrangeant : Giscard (vous voyez qui : l’ancien maire de Chamalières devenu Président de la République en 1974) remplaçait  »souveraineté » par  »indépendance dans l’interdépendance », ce qui n’était pas vraiment clair. Aujourd’hui on nous dit « il ne faut pas confondre  »souveraineté » et  »souverainisme » » (on = l’ancien maire de Tulles).
        .
        Il y a de quoi s’inquiéter quand on voit ceux qui sont les garants de notre souveraineté ne pas être capables de définir la souveraineté autrement qu’en disant ce que ça n’est pas. Incapables en même temps de dire ce que c’est. De la part d’un simple blogueur, ce n’est pas grave mais de la part de ceux qui sont dépositaires de notre souveraineté, c’est grave. C’est comme ça depuis plus de quarante et ans et l’on voit dans quelle panade cette inconsistance conceptuelle nous a mis.
        .
        Vous nous dites qu’il faut informer l’ONU, par politesse en quelque sorte : pourquoi pas. On peut informer sans pour cela  »demander l’autorisation » : on informe et s’il y en a qui ne sont pas d’accord, ils le disent (mais comment ne pas être d’accord sans être ouvertement complice des assassins ?). Tout est dans la manière : informer et non demander, ça s’appelle de la diplomatie. Le résultat est le même mais nous affirmons en même temps notre droit à être maîtres de notre destin.

        On n’y arrivera pas tant que nous serons gouvernés par des élus locaux qui comprennent seulement la politique politicienne mais ne comprennent rien à la souveraineté. Ils sont regroupés dans des conglomérats qu’on appelle  »partis politiques ». Depuis 1976 les partis politiques ont modifié la Constitution (sans nous demander notre avis) pour présélectionner les candidats qui peuvent se présenter à nos suffrages. La présélection s’effectue dans des conditions particulièrement opaques, c’est un autre problème mais ça explique que le concept de souveraineté soit depuis longtemps oublié par nos gouvernements.

      • GrosNez dit :

        « Daesh’s smuggled oil is exported to Turkey by BMZ, a shipping company controlled by none other than Bilal Erdogan, son of “Sultan” Erdogan. At a minimum, this violates UN Security Council resolution 2170. »
        Yahoo News

  2. parabellum dit :

    bof! et l’onu n’ aurait rien dit ca changerait quoi ? machin couteux et militairement inutile sauf en corée ! on ne doit pas compter sur ces zinzins mous pour se battre contre les islamistes et autres. l’onu, c’est comme la sdn contre hitler. le conseil de securité aurait il pu dire le contraire vu sa composition ? dont nous? daesh demande t il l’autorisation a quelqu’un avant de faire des carnages ? la seconde guerre mondiale a pris fin aprés le bombardement de dresde , hiro et naga …cqfd…( et ca vaut auusi pour les conseils de l’europe et autres commissions, comités, etc…de gaulle voulait une France indépendante et quittait la « table  » européenne quand ca l’enervait vraiment.;actuellment la mollesse allemande et autre nous montrent que ces machins ne sont pas « vitaux » et qu’on doit porter notre budget defense a 3% du Pib et dire M.. aux normes bruxelloises..quelqu’un dit ca depuis longtemps ici et helas les faits lui donnent archiraison alors que nos « dirigeants » rament trop tard..

    • mich dit :

      Pourquoi 3% du pib ? pourquoi pas 2.5 ou 4 ? d’ailleurs aucun parti ne réclame plus de 2% alors que certains réclamait 4 avant 2012 ;avant de donner un pourcentage il faut déjà savoir quoi en faire .

      • parabellum dit :

        vous voulez une liste et une stratégie autre que notre lamentable livre blanc et notre pauvre LPM actuels ? 3% c’etait le volume a mon « epoque » , avant qu’on croit aux conneries des dividendes de la paix ! les manques actuels sont connus et un gnl comme Desportes l’exprime trés bien et ce avnt les attentats! si on est « en guerre » – seuls en europe a le dire et a le subir !- alors on se donne un budget de guerre avec tout ce que ca implique de choix radicaux et de coupures de gaspi. quant aux partis ? leur quasi inexistance quant a un fond de reflexion stratégique et militaire ( sauf quelques rares parlementaires specialisés) est un vieux mal…

        • mich dit :

          Alors c’est bien ce que je pensais ,vous donnez un chiffre un peu au pif .A l’époque de la guerre froide (je pense que vous parlez de ça) ,on a eu bien du mal a atteindre les 4% ,notoirement insuffisant face à la menace du pacte de Varsovie si vous avez les même souvenirs que moi et aviez les même lecture que moi à l’époque (les USA dépensait presque le double comme maintenant d’ailleurs) .Et franchement pas la peine de s’appeler Desportes pour connaitre les gros soucis de notre appareils militaire depuis des lustres : logistique et maintien en condition,rien de nouveau .Si déjà on se rapprochait des 2%(hors pension bien sur ),on pourrait bien redresser la barre ,à condition d’avoir une gestion plus stricte de nos programmes ,et pas de la manière dont cela a été géré par les états majors à une époque et dont on paye encore les pots cassés.Après ,je suis d’accord avec vous cela remettra en cause certains gaspillages ,mais aussi certains acquis (et nous sommes aussi concerné nous militaire),mais c’est le cout pour que toutes les missions régaliennes de l’état soient à niveau.(et oui il n’y a pas que l’armée ,le budget de notre justice n’est pas non plus très digne d’un pays comme le notre et pourtant je pense que c’est la mission la plus importante dans un état qui se veut  » de droit »).

      • Orion dit :

        Sans parler de chiffre précis, il serait de bon ton d’avoir les moyens :
        -de projeter ses forces en extérieur, et ce de manière importante (Moyens lourds pour un conflit majeur et pas uniquement une guerre asymétrique où l’on peut douter de la « rentabilité » d’un char lourd).
        -Assurer la surveillance&défense de l’espace maritime français, ce qui implique la capacité d’envoyer une flotte capable de répondre a une menace autre que celles des pirates ou des pêcheurs.

        En bref disposer d’une réelle armée autonome, car il serait temps de choisir, soit on conserve nos intérêts et s’en donne les moyens, soit on fait copaincopain avec le voisin pour « tenter d’augmenter l’armée de façon virtuelle ».
        A mon goût il serait donc plutôt question d’augmenter le budget pour « compenser » la part de la dissuasion nucléaire qui (je ne critique nullement son existence!) prend une part importante du budget des armées. L’indépendance ça coûte cher même si on est pas indépendant.

        • mich dit :

          « A mon goût il serait donc plutôt question d’augmenter le budget pour « compenser » la part de la dissuasion nucléaire » :
          Au vu de notre interventionnisme post guerre froide ,c’est vrai que c’est le minimum qui aurait du être fait .Par contre je pense qu’une armée complétement autonome et un vœu pieu et en plus pas forcément utile si ce n’est au niveau du renseignement.

          • Orion dit :

            Dans le domaine de la défense, le problème est qu’il ne faut pas attendre que cela soit utile pour y penser.

      • Guilley dit :

        Pourquoi faire …? Curieuse question…!

        • mich dit :

          C’est comme dans l’éducation,si ce n’était qu’une question d’argent et de pourcentage de pib ,on ne devrait pas avoir de problèmes, normalement .

    • Guilley dit :

      Vous avez bien raison avec 3% notre Armée serai mieux équipée de plus nos effectifs pourraient être plus important.

  3. Temrah dit :

    A lire l’excellente tribune de KameL Daoud (journaliste algérien) publiée en anglais et en français dans le New York Times, qui résume très bien la situation:

    http://www.nytimes.com/2015/11/21/opinion/larabie-saoudite-un-daesh-qui-a-reussi.html

    • Anonymus dit :

      Pas faux. Mais chut, ils pourraient nous acheter quelques Rafale (et encore même pas eux mais leur séides, enfin c’est pareil).
      On a vendu notre âme au diable, pour quelques bouchés de pain.
      On en a les conséquences aujourd’hui ! Et malheureusement ce n’est sans doute pour demain que l’on se décidera à frapper le monstre au cœur : au mieux on sera capable de couper une de ses têtes, et encore vu le temps et le peu d’empressement qu’on y a mit jusqu’à présent …
      Comme diraient certains, « c’est la guerre » : sérieusement ??? !

    • Anonymus dit :

      Et excellent article (qui dit ce qu’il ne faut pas dire encore une fois : quelle hypocrisie, pas sur, du tout, que même quelques centaines de morts dans les capitales européenne (on peut se rappeler de Madrid, Londres, etc. et en attendant la prochaine !) suffisent à changer quoique ce soit, sur le fond, à tout cela !!!).
      .
      Je me demande toujours ce que retiendra l’histoire de toutes ces compromissions de cette triste époque de nos « démocraties » actuelles (le retour de l’âge de la barbarie et de l’obscurantisme moyenâgeux suite à la démission de la civilisation et par la soumission outrancière au veau d’or ? Ou quelle chose de similaire, sans doute, décidemment la bête renait toujours de ces cendres, si on y prend pas garde en tous cas).

  4. Ob dit :

    Je me demande vraiment ce qu’on va faire , parce que dans le genre parler beaucoup avec rien dans le sac, difficile de faire mieux que nous .
    Obama doit bien se poiler , il va être bien reçu notre président

  5. Datamo dit :

    Si le conseil de sécurité le demande alors plus aucun doute:
    – la Turquie va cesser de servir de base arrière à Daesch , de lui acheter son pétrole et de fournir des armes
    – les Usa vont cesser de leur larguer  » par erreur » des armes , de leur payer des Toyota neuves et de protéger leur convois avec un Apache
    – L’As et le qatar vont cesser de financer ces criminels , et de leur livrer des Tow
    – Israël va cesser de soigner leur blesser et de taper sur l’armée syrienne lorsque celle ci prend l’avantage.
    – notre gouvernement va cesser de mentir et de nous prendre pour des c…
    Il serait temps car cela fait un moment que ça dure.

    • Pathfinder dit :

      @Damato
      Effectivement, ces mécènes sont plus cohérents quand il s’agit de réduire en miettes les pays du Moyen-Orient… nous en saurons plus au prochain épisode. C’est peut-être nous, le prochain épisode?
      .
      Pour info. Je ne prétends pas présenter une quelconque vérité, mais les faits sont là!
      http://www.globalresearch.ca/greater-israel-the-zionist-plan-for-the-middle-east/5324815
      .
      http://www.globalresearch.ca/tony-blair-heading-for-handcuffs-and-a-war-crimes-indictment-further-revelations-bombshells-burning-the-evidence/5487314

      • Datamo dit :

        Pathfinder
        Comme le disait Aymeric Chauprade avant de faire de la politique: « le terrorisme est avant tout un fait étatique ».
        Que ce soit pour la création de Daech, son développement fulgurant , l’orientation de ses attaques ou pour l’attentat de Paris , le plus important est d’identifier les vrais commanditaires.
        Pas seulement les tarés criminels et camés qui tirent , mais surtout ceux qui tirent les ficelles et mettent à leur profit l’émotion et la colère qui nous animent tous.

        • Pathfinder dit :

          @Damato
          Merci! C’est ce que m’essouffle à répéter… les takfiris ne sont que le bras armé de plus gros poissons. À ne vouloir voir qu’eux, nous ne ferons que courir d’un incendie à un autre, et nous épuiserons nos forces et nos deniers… au grand bonheur de ceux qui tirent ces ficelles!

        • Pathfinder dit :

          @Damato
          Irak, Tunisie, Egypte, Syrie, Lybie, Ukraine… le même schéma se répète! Quelques variantes locales, mais l’algorithme est le même : / On divise, on casse, on jette plus d’huile encore sur le feu, puis tout est hors contrôle. Impossible de recoller de tels morceaux.
          .
          Pas besoin d’orchestrer ces destructions, les locaux se chargent eux-même du lynchage. Des « proxy wars » de talent!

  6. cellule dit :

    Un peuple agressé n’a pas besoin de l’autorisation de quiconque pour se défendre… Pauvre France.

  7. Boss dit :

    On est en guerre et il faut demander l’autorisation de repondre !! Reprenons notre independance …

  8. Anonymus dit :

    « Le Conseil de sécurité de l’ONU autorise de prendre « toutes les mesures nécessaires » contre Daesh. » :
    Ce qui n’était donc pas le cas jusqu’à présent. Décidemment : ils attendaient encore quoi ??????

    • Maotchao dit :

      Je ne sais pas demandez donc aux Chinois ce qu’ils attendaient pour faire une telle résolution?

    • Orion dit :

      Ce n’est qu’une question de procédure.
      Il ne s’agit pas d’un pays particulier qui attaque un autre pays mais d’une organisation étendu à plusieurs pays qui eux ne sont (officiellement du moins) pas affilié a la dite organisation, il faut donc un accord international légale pour pouvoir intervenir dans l’espace des dits pays (que ce soit Maritime Aérien ou terrestre).
      Vous confondez un peu tout je pense ici…