Archives quotidiennes : jeudi, 10 juillet, 2014

Berlin expulse le représentant du renseignement américain en Allemagne

L’an passé, l’Allemagne avait été « stupéfaite » d’apprendre qu’elle était le pays de l’Union européenne le plus surveillé par la National Security Agency (NSA, les grandes oreilles américaines), suite aux révélations d’Edward Snowden, un ancien consultant du renseignement américain (passé depuis chez les Russes, qui doivent en faire tout autant dans ce domaine…). « S’il est confirmé

La filière jihadiste irako-syrienne concerne au moins « 870 individus venant de France »

Invité à s’exprimer devant les députés de la commission de la Défense nationale et des Forces armées, le 1er juillet dernier, Alain Zabulon, le coordonnateur national du renseignement, a donné des chiffres très précis concernant les filières de recrutement jihadistes à destination de la Syrie et de l’Irak. Ainsi, il est estimé que le nombre

Les jihadistes de l’État islamique ont mis la main sur du « matériel nucléaire » en Irak

Le gouvernement irakien a confirmé, dans un courrier adressé au début du mois à Ban Ki-moon, le secrétaire général des Nations unies, que les jihadistes de l’État islamique ont pris le contrôle du site d’Al Muthanna, qui a servi, sous le régime de Saddam Hussein, à fabriquer des armes chimiques. Depuis les années 1990, il

L’impôt sur la fortune rapportera plus que prévu en 2014… Pourquoi ne pas en faire profiter les armées?

Si l’on en croit un article du quotidien Les Echos publié le mois dernier, le rendement de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) devrait rapporter, en 2014, nettement plus que prévu. En effet, il est question d’un surplus de 640 millions d’euros. Pourquoi? Tout simplement parce que les régularisations d’avoir non déclarés ont augmenté.

Le budget 2015 de la Défense subira une baisse de 500 millions d’euros, compensée par des recettes exceptionnelles

Le gouvernement a présenté, le 9 juillet, les grandes lignes de son projet de budget pour les trois prochaines années, avec l’objectif de réaliser 50 milliards d’euros d’économies. Certains ministères s’en tirent mieux que d’autres, comme celui de l’Education, qui verra ses ressources progresser de 1,15 milliard d’euros et ses effectifs augmenter avec la création