Archives quotidiennes : vendredi, 25 novembre, 2011

Des militaires français participent à la recherche des deux prétendus géologues enlevés au Mali

Des soldats de l’armée malienne, épaulés par une dizaine de militaires français du Commandement des Opérations Spéciales (COS), sont actuellement mobilisés dans les recherches visant à retrouver la trace des deux Français enlevés le 24 novembre à Hombori, dans le nord du Mali, par un commando armé. Ces militaires français viennent de Sévaré, près de

Le piège afghan

Malgré un casting de qualité, avec Benoît Magimel et Diane Kruger, le dernier film de Stéphane Rybojad, « Forces Spéciales« , a été, et c’est le moins que l’on puisse dire, éreinté par la critique. Le manque de consistance du scénario est l’un des reproches qui revient réglièrement dans les critiques publiées par la presse au moment

Des sénateurs américains demandent à Twitter de fermer les comptes des taliban

La Force internationale d’assistance à la sécurité, commandée par l’Otan, et les insurgés afghans ne s’opposent pas seulement sur le terrain. En effet, dans un article intitulé « Twitter comme nouveau champ de bataille entre les taliban et la coalition », le blog Mars Attaque indiquait, en mai dernier, que le mouvement taleb avait ouvert des comptes,

Une importante opération de gendarmerie a mis fin aux activités d’un réseau de cambrioleurs en Auvergne

Quelques jours après avoir démantelé un important réseau de malfaiteurs actif dans le sud-ouest de la France, la gendarmerie a lancé une nouvelle opération importante, le 21 novembre, contre un groupe de cambioleurs opérant essentiellement en Auvergne et en Limousin. Ainsi, des gendarmes de plusieurs départements (Allier, Haute-Loire, Puy-de-Dôme, Rhône, Aube et Haute-Vienne) ont interpellé

L’Armée libre syrienne demande une aide militaire étrangère pour renverser le régime

Depuis le mois de mars, le régime du président syrien Bachar el-Assad est aux prises avec une contestation qui, loin de faiblir malgré la répression, s’est organisée. Ainsi, un Conseil national, d’ailleurs reconnu légitime par la France, a vu le jour et des militaires dissidents ont formé l’Armée syrienne libre (ASL), qui vient de revendiquer