Un rapport allemand descend l’hélicoptère NH90

A la fin de l’année 2011, l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) devrait réceptionner son premier NH90 en version terrestre (Tactical Transport Helicopter, TTH), l’hélicoptère qui va pousser vers la sortie les actuels Puma.

Seulement, ce nouvel appareil ne fait pas l’unanimité au sein de la Bundeswehr, qui en a commandé 87 exemplaires. En effet, selon un rapport rédigé par les écoles Luftlande und Lufttransporttschule (Ecole héliportée et école de transport aérien), les capacités opérationnelles du NH90 seraient « extrêmement limitées ».

Ainsi, les auteurs du document indiquent par exemple que des soldats ayant pris place à son bord ne pourraient pas débarquer sur des surfaces présentant des obstacles – telle que la végétation – de plus de 16 cm de hauteur. La rampe arrière de l’appareil ne pourrait pas supporter le poids de fantassins équipés avec tout leur armement et leur matériel, comme le revêtement de sol de la cabine serait sensible à la propreté des brodequins de ses passagers.

La liste des griefs ne s’arrête pas là : le treuil du NH90 est également cité en raison de son manque de puissance, qui ne permet par la descente rapide de commandos. Enfin, il ne serait aussi pas possible de transporter à la fois du personnel et du matériel.

D’où la recommandation de cet étonnant rapport de 103 pages : il vaut mieux choisir, si possible, un autre appareil que le NH90 dans un « scénario opérationnel ».

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].