Le directeur du centre de sécurité informatique de l’Otan, Suleyman Anil n’y est pas allé par quatre chemins, la semaine dernière, lors d’une conférence concernant la cybercriminalité à Londres (E-crime Congress). En effet, selon lui, la défense des réseaux informatiques « devrait être placée au même niveau de priorité que la défense militaire aérienne et la